Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Page 3 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Condorcet le Ven 16 Oct 2015 - 10:18

Petite précision : je n'ai pas voté PS depuis 2007 si j'excepte les primaires socialistes où j'ai voulu barrer la route à M. Hollande. On connaît la suite.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Celadon le Ven 16 Oct 2015 - 10:22

@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:
Conclusion : pour tenter d'échapper au pire, votons à droite. En jetant les gens dans la rue, leurs réformes auront moins de chances de passer. C'est ça ?
Il faudra juste attendre l'alternance pour qu'elles passent, en pire.
Voter à droite, il faut savoir sauter le pas Crying or Very sad , mais désormais, je ne vois plus aucune différence entre le PS et la droite.  Je crois que c'est aussi très tard la réforme du collège étant économique, la droite ne reviendra pas dessus, sauf sur deux ou trois points de prncipe qui ne coûtent rien. le PS a fait son programme (il n'y a que les justifications idéologiques qui changent) :  la masse  d'heures de cours, donc de postes , de "coûts" va baisser , et certains se frottent les mains, j'en suis sûr, que le sale boulot soit fait.
Tout à fait d'accord ! Je voulais juste dire qu'on était dans un cul-de-sac.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Sakei le Ven 16 Oct 2015 - 10:25

@Tangleding a écrit:
- Du lundi 16 novembre au 18 novembre: Referendum de l'union de la gauche (merci Camba)

Ça y est j'ai voté au référendum de Camba !! \O/

Pour le OUI évidemment ^^

M'enfin ici dans le Nord-Pas-de-Calais on n'a pas trop le choix... on ne peut pas jouer avec l'arrivée possible de Mme Le Pen au pouvoir. Evil or Very Mad

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par RogerMartin le Ven 16 Oct 2015 - 10:33

@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:
Conclusion : pour tenter d'échapper au pire, votons à droite. En jetant les gens dans la rue, leurs réformes auront moins de chances de passer. C'est ça ?
Il faudra juste attendre l'alternance pour qu'elles passent, en pire.
Voter à droite, il faut savoir sauter le pas Crying or Very sad , mais désormais, je ne vois plus aucune différence entre le PS et la droite.  Je crois que c'est aussi très tard la réforme du collège étant économique, la droite ne reviendra pas dessus, sauf sur deux ou trois points de prncipe qui ne coûtent rien. le PS a fait son programme (il n'y a que les justifications idéologiques qui changent) :  la masse  d'heures de cours, donc de postes , de "coûts" va baisser , et certains se frottent les mains, j'en suis sûr, que le sale boulot soit fait.

C'est ce qui s'est passé avec "l'autonomie" des universités. Le gouvernement actuel se contente de piquer du fric aux facs qui arrivent à dégager non pas un bénéfice, mais une réserve, ce qui est la moindre des choses quand on est autonome, sans en reverser à celles qui boivent le bouillon, et il n'est pas question de revenir sur la loi en question (LRU). Bien contents que Pécresse ait joué les bourreaux.

Pour le collège, ce qui me fait quand même espérer, c'est que les parents se révoltent, parce que le sort des collégiens touche plus largement la population que celui de ces étudiants et de leurs feignasses d'enseignants qui ne font que six heures par semaine (sic!). Même dans les collèges de centre-ville, la réforme aurait des effets catastrophiques.

PETIT POINT MEDIA

J'ai un contact (Dalva aussi) avec une personne qui prépare les grands décryptages de Galzi sur i-télé. Qu'est-ce qu'on pourrait lui envoyer comme textes ou docs? J'ai bien aimé le tract en deux colonnes qui compare les horaires, et évidemment les modèles (!) d'EPI proposés sur le site du SGEN mais il me faudrait aussi des chiffres sur le nombre de postes économisés, j'ai vu passer des choses, mais sottement je n'ai rien noté.

Si on arrivait à monter un dossier facile à éplucher et à valider pour les journalistes, on pourrait arroser les autres émissions type décryptage: C dans l'air sur la 5?
+ les journaux télévisés?

J'avais contacté avant la manifestation Bourdin en utilisant le formulaire du site de BFM TV, zéro retour.




_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Celadon le Ven 16 Oct 2015 - 11:06

C dans l'air ??? Euh...
Chez Taddei, ce serait tellement mieux ! Il invite des gens que tu n'as aucun risque de voir ailleurs.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Lefteris le Ven 16 Oct 2015 - 11:49

@RogerMartin a écrit: C'est ce qui s'est passé avec "l'autonomie" des universités. Le gouvernement actuel se contente de piquer du fric aux facs qui arrivent à dégager non pas un bénéfice, mais une réserve, ce qui est la moindre des choses quand on est autonome, sans en reverser à celles qui boivent le bouillon, et il n'est pas question de revenir sur la loi en question (LRU).  Bien contents que Pécresse ait joué les bourreaux.
Ce qui devrait être absolument incroyable, inadmissible, qui a fait finalement peu de bruit à l'extérieur, et qui aurait dû faire réagir des vrais "socialistes" c'est que les facs soient gérées comme des épiceries , avec quasiment un chiffre d'affaires à tenir, des masses salariales à contenir, des clients (le client étant roi, il va falloir lui donner les diplômes qu'il est venu acheter ? ) , des secteurs "non rentables" à fermer. No

Pour le collège, ce qui me fait quand même espérer, c'est que les parents se révoltent, parce que le sort des collégiens touche plus largement la population que celui de ces étudiants et de leurs feignasses d'enseignants qui ne font que six heures par semaine (sic!). Même dans les collèges de centre-ville, la réforme aurait des effets catastrophiques.
Le problème, c'est qu'il sera vraiment trop tard quand les effets se feront sentir. Le matraquage gouvernemental est tel que l'information ne circule pas si bien que ça .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Daphné le Ven 16 Oct 2015 - 12:34

Cela fait des lustres que je me dis que les parents n'accepteront pas les inepties du collège et les classes dans lesquelles on ne peut plus travailler sereinement !
Ben non, les plus informés essayent les classes camif, font le dos rond, espèrent que l'an prochain ira mieux et de toute façon un élève ne reste que 4 ans au collège : ensuite il le quitte et nous on est encore là et on s'enfonce de plus en plus. furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Moonchild le Ven 16 Oct 2015 - 12:54

@Sakei a écrit:
@Tangleding a écrit:
- Du lundi 16 novembre au 18 novembre: Referendum de l'union de la gauche (merci Camba)

Ça y est j'ai voté au référendum de Camba !! \O/

Pour le OUI évidemment ^^

M'enfin ici dans le Nord-Pas-de-Calais on n'a pas trop le choix... on ne peut pas jouer avec l'arrivée possible de Mme Le Pen au pouvoir. Evil or Very Mad
L'enjeu est effectivement de taille : si Marine Le Pen se retrouve à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais, elle risque de montrer à tous son incompétence, l'hypothèse de l'accession du FN au pouvoir national ne sera plus du tout crédible et cela signera la fin de la gauche française qui n'a plus d'autre marqueur idéologique que la dénonciation de la menace fasciste.
Pour sauver la gauche, il convient donc de préserver son épouvantail préféré des déconvenues de l'exercice du pouvoir.

@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:
Conclusion : pour tenter d'échapper au pire, votons à droite. En jetant les gens dans la rue, leurs réformes auront moins de chances de passer. C'est ça ?
Il faudra juste attendre l'alternance pour qu'elles passent, en pire.
Voter à droite, il faut savoir sauter le pas Crying or Very sad , mais désormais, je ne vois plus aucune différence entre le PS et la droite.  Je crois que c'est aussi très tard la réforme du collège étant économique, la droite ne reviendra pas dessus, sauf sur deux ou trois points de prncipe qui ne coûtent rien. le PS a fait son programme (il n'y a que les justifications idéologiques qui changent) :  la masse  d'heures de cours, donc de postes , de "coûts" va baisser , et certains se frottent les mains, j'en suis sûr, que le sale boulot soit fait.
Il était déjà évident en 2012 que, quel que soit le candidat élu entre Hollande, Sarkozy et Bayrou, la politique économique aurait dans les grandes lignes été la même. Avec Hollande il y a simplement eu quelques tergiversations pendant deux ans avec quelques diversions sociétales alors que Sarkozy aurait probablement fait les choses de manière plus précipitée avec des diversions sécuritaires cantonnées aux effets de manches et sans résultats réels ; le seul des trois qui avait sans doute annoncé clairement la politique de rigueur qu'il appliquerait était Bayrou, mais du coup il n'avait plus une chance d'être élu.
Sur le plan de l'éducation, à côté de la promesse totalement irréaliste de la création de 60000 postes (sans préciser s'il s'agissait de postes d'enseignants), le programme du PS ne laissait aucun doute quant au contenu des réformes qu'il allait mettre en oeuvre et qui, en dehors de l'aspect comptable, allait être aussi néfaste que ce que l'UMP nous aurait fait subir. J'avais dit à l'époque sur ce forum qu'il aurait fallu profiter de la main tendue par Bayrou lors de sa campagne pour exiger du PS une inflexion de ses projets dans ce domaine ; mais les enseignants ont massivement préféré se rendre immédiatement et sans conditions auprès de François Hollande, ce qui n'était pas très différent d'un suicide professionnel collectif - un peu comme les membres d'une secte dont les croyances les auraient obligés à voter à gauche, ou du moins pour un candidat qui affichait cette étiquette.
Je suis assez pessimiste car, à mon avis, nous avons laissé passer avec Bayrou la dernière ouverture politique qui nous serait proposée avant longtemps : notre attitude électorale irrationnelle a montré qu'il est finalement inutile d'essayer de s'adresser à nous avec un projet raisonnable sur l'éducation puisque les grandes incantations vaguement gauchisantes influent davantage sur notre vote. Même si le corps enseignant commence désormais à prendre conscience de son erreur, l'ensemble des partis de gouvernement a parfaitement compris qu'il n'est pas "rentable" de faire le moindre effort pour cet électorat, laissant ce champ libre au FN comme tant d'autres ...

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Dalva le Ven 16 Oct 2015 - 13:16

Cripure a écrit:
Il faut être adhérent PS, pour pouvoir faire ça ? Ou se manifester d'une manière ou d'une autre, pour recevoir le message initial ?

@Lefteris a écrit:
@Serge a écrit:Rappelons quand même que cette réforme était à la base un projet de droite. Refuser le vote PS suite à sa trahison et son refus du dialogue, ça s'entend, mais voter pour la droite qui est à l'origine de cette monstruosité, et qui a beau jeu de la fustiger aujourd'hui alors qu'elle aurait sans doute fait pire, ça coince tout autant.
Oui, ça serait comme se suicider par peur de la mort.  Il faut  les punir,, en votant ce qui peut les faire perdre. Le seul espoir, ténu il est vrai ,   ce n'est pas que la droite fasse mieux (elle rêve de la disparition de l'EN) , c'est que la population , les syndicats, les associations se bougent. Une telle réforme pondue par la droite aurait vu toutes les officines du PS bouger, FCPE en tête.
C'est une erreur que de penser cela.
Cette réforme est un projet économique européen de longue date, qui dépasse le clivage gauche-droite.
La droite aurait elle aussi commis une réforme, mais certainement pas celle de la pédagogie de projets et des programmes stupides. Je suis persuadée qu'elle aurait axé sur bien d'autres choses : augmentation du temps de service par tous les moyens possibles, décompte fallacieux du temps de travail des enseignants pour les faire rester plus en établissement, diminution horaire pour les disciplines.
Mais l'usine à gaz, la haine de la différence quantitative (options, etc.) et la recherche de l'égalitarisme qualitatif (donc faible), le mépris de l'intellectuel (étonnant) et la haine d'une élite du mérite et de l'intelligence (qu'elle soit intellectuelle ou pas), ça, c'est typiquement la gauche.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par V.Marchais le Ven 16 Oct 2015 - 13:21

Je suis d'accord avec Dalva.
D'ailleurs, un ami m'écrivait en privé qu'après les élections (présidentielles), la Droite reviendrait sur la réforme. Je n'y crois pas une seule seconde. Je pense qu'elle reviendra sur les programmes, mais pas sur les économies (d'argent, de postes) générées par la réforme structurelle.

Néanmoins, je pense qu'il reste bon de faire savoir clairement au PS qu'il va perdre des voix à cause de son saccage de l'école, qui est indigne de lui. Et faire cela n'est pas plébisciter la Droite pour autant.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Sowana le Ven 16 Oct 2015 - 13:28

@Celadon a écrit:Mais Véro, le PS s'en fout !!!!

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot, et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par henriette le Ven 16 Oct 2015 - 13:39

@RogerMartin a écrit:
PETIT POINT MEDIA

J'ai un contact (Dalva aussi) avec une personne qui prépare les grands décryptages de Galzi sur i-télé. Qu'est-ce qu'on pourrait lui envoyer comme textes ou docs? J'ai bien aimé le tract en deux colonnes qui compare les horaires, et évidemment les modèles (!) d'EPI proposés sur le site du SGEN mais il me faudrait aussi des chiffres sur le nombre de postes économisés, j'ai vu passer des choses, mais sottement je n'ai rien noté.

Si on arrivait à monter un dossier facile à éplucher et à valider pour les journalistes, on pourrait arroser les autres émissions type décryptage: C dans l'air sur la 5?
+ les journaux télévisés?

Je fais remonter ta demande (qui, je pense, mériterait sans doute un fil séparé).
As-tu regardé sur www.reformeducollege.fr ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par VanGogh59 le Ven 16 Oct 2015 - 13:57

@Moonchild a écrit:
Je suis assez pessimiste car, à mon avis, nous avons laissé passer avec Bayrou la dernière ouverture politique qui nous serait proposée avant longtemps

Mouarf ! Razz Il faut quand même rappeler que Bayrou a été ministre de l'EN et qu'il a surtout privilégié le privé... A force de retourner sa veste, comme dit Dutronc, elle craque de tous côtés. Bayrou le dernier recours, excuse moi, je pouffe Razz
Pour être plus sérieux, il me semble que ce sont surtout Midi-Pyrénées et l'IDF que le PS mise surtout à conserver pour essayer de limiter la branlée qui s'annonce. Aux enseignants de ces contrées surtout de faire remonter leur menaces aux différentes instances locales du PS...

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par amalricu le Ven 16 Oct 2015 - 14:07

Déjà le "plan social" des dernières municipales a bien tapé le stock des cadres locaux du PS. Même Limoges socialiste depuis 1 siècle a fait la bascule... Si une deuxième salve frappe les élus régionaux du PS, Hollande finira peut-être par dire ses 4 vérités à mesdasmes NVB et Robine.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Condorcet le Ven 16 Oct 2015 - 14:09

@Sowana a écrit:
@Celadon a écrit:Mais Véro, le PS s'en fout !!!!

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot,  et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Le régime indemnitaire compensant la perte d'un mandat parlementaire est avantageux.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Lefteris le Ven 16 Oct 2015 - 14:40

@Sowana a écrit:
@Celadon a écrit:Mais Véro, le PS s'en fout !!!!

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot,  et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Exactement, dans la course aux places, les voix sont importantes, c'est ce qui permet de placer des gens , de leur éviter d’aller bosser. Un conseil général, par exemple, peut créer plein de "niches".  Il suffit de voir le nombre effarant de politiciens professionnels, qui n'ont parfois jamais bossé, s'étant fait les poissons-pilotes d'un "patron" avant de se hisser par le jeu des appareils,  pour comprendre.

A un niveau moindre, que j'ai vécu de près , mais qui permet de se faire une idée , j'ai vu les angoisses (et les tensions internes) générées par les élections professionnelles dans les syndicats, qui déterminent non seulement la subvention allouée  le nombres de détachés et de permanents, et ensuite l'âpreté du partage de la cagnotte des jours  octroyés.  Alors en politique , vu les enjeux, on imagine facilement Rolling Eyes .

Une des choses qui chiffonne le plus les deux grandes tendances dominantes, dans l'ascension de MLP , ce n'est pas l'épouvantail fasciste qu'ils brandissent,  hypocritement car il leur est utile,  mais la fin du bipartisme de fait , et l'obligation de réduire les parts de fromage.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Sowana le Ven 16 Oct 2015 - 14:44

@Condorcet a écrit:
@Sowana a écrit:
@Celadon a écrit:Mais Véro, le PS s'en fout !!!!

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot,  et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Le régime indemnitaire compensant la perte d'un mandat parlementaire est avantageux.

Oui, mais de là à devenir rentier, pour des anciens ministres/ maires/ députés/ présidents de conseils divers et variés cumulards, peut être, mais pour le conseiller régional de base âgé d'une petite cinquantaine... Et puis je pensais aussi aux sommes accordées aux partis chaque année en fonction de leur nombre d'élus, c'est surtout là que ça peut faire mal. Le montant accordé dépend notamment du nombre de parlementaires, ils ont déjà perdu des sénateurs en 2014, ils en perdront encore plus en 2017, surtout si les régionales sont une débacle.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Ascagne le Ven 16 Oct 2015 - 14:46

@VanGogh59 a écrit:A force de retourner sa veste, comme dit Dutronc, elle craque de tous côtés.
Il faudrait montrer en quoi il aurait "retourné sa veste". Il me semble au contraire que Bayrou fait partie des personnalités les plus constantes du paysage politique français depuis une dizaine d'années au moins. S'il a été girouette, il l'a été au moins dix fois moins que Hollande et Sarkozy sur la même période, et ces deux-là ont la circonstance aggravante d'avoir été ou d'être aux responsabilités (même si tous leurs revirements ne sont pas forcément négatifs).

@Dalva a écrit:Cette réforme est un projet économique européen de longue date, qui dépasse le clivage gauche-droite.
Ah bon, l'Europe ? C'est un problème typiquement franco-français...

Pour le reste, j'ai toujours l'impression que certains déçus du PS ne parviennent pas à se dégager réellement de son emprise malgré leur ressentiment, et ce dans leur stratégie de "sanction" même. Les rapports de beaucoup d'enseignants avec le PS, et avec la gauche, m'ont depuis longtemps semblé en effet relever de l'ordre de la comparaison effectuée par Moonchild :
@Moonchild a écrit:un peu comme les membres d'une secte dont les croyances les auraient obligés à voter à gauche, ou du moins pour un candidat qui affichait cette étiquette.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par archeboc le Ven 16 Oct 2015 - 15:20


Parmi les quinqua, sexagénaire ou plus que je connais, certains votent PS par peur de l'inconnu. Le PS garantit la stabilité.
On peut caricaturer cela comme un vote "pépère", ou un vote de rentier. On peut y voir aussi un vote de responsabilité.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Dalva le Ven 16 Oct 2015 - 16:04

@Ascagne a écrit:
@Dalva a écrit:Cette réforme est un projet économique européen de longue date, qui dépasse le clivage gauche-droite.
Ah bon, l'Europe ? C'est un problème typiquement franco-français...

Vous plaisantez ?
L'Europe impose de réaliser des économies.
L'Europe impose d'approcher un ensemble de systèmes éducatifs aplani et semblable.
L'Europe a imposé pour cela d'en passer par les compétences (je n'évoque même pas la joie secrète du monde pro à cette idée, lui qui est tenu trop encore éloigné du monde de l'école qu'il rêve de pénétrer).
L'Europe a devancé la France (et l'occident aussi, d'ailleurs, cf. le Canada par exemple) dans la pédagogie de projet et autres lubies.

Le seul problème franco-français dans tout ça, c'est de se demander s'il est pertinent d'envisager un retour à la blouse d'antan (cf. dernier sondage commandé par Marianne).
Et, ce qui est très français, c'est la saine réaction des enseignants lorsqu'on veut leur imposer de faire de la merdre.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par RogerMartin le Ven 16 Oct 2015 - 16:07

@Celadon a écrit:C dans l'air ??? Euh...
Chez Taddei, ce serait tellement mieux ! Il invite des gens que tu n'as aucun risque de voir ailleurs.

Au point où j'en suis, je me fiche un peu de la tenue intellectuelle profonde de l'émission, du moment que quelqu'un parle de cette réforme à une heure où il y a un peu d'audience.
J'ai écrit à Bourdin, je peux aussi bien écrire à Taddei.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Condorcet le Ven 16 Oct 2015 - 16:31

@Sowana a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Sowana a écrit:
@Celadon a écrit:Mais Véro, le PS s'en fout !!!!

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot,  et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Le régime indemnitaire compensant la perte d'un mandat parlementaire est avantageux.

Oui, mais de là à devenir rentier, pour des anciens ministres/ maires/ députés/ présidents de conseils divers et variés cumulards, peut être, mais pour le conseiller régional de base âgé d'une petite cinquantaine... Et puis je pensais aussi aux sommes accordées aux partis chaque année en fonction de leur nombre d'élus, c'est surtout là que ça peut faire mal. Le montant accordé dépend notamment du nombre de parlementaires, ils ont déjà perdu des sénateurs en 2014, ils en perdront encore plus en 2017, surtout si les régionales sont une débacle.

Cela touche les permanents et les contractuels du parti.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par RogerMartin le Ven 16 Oct 2015 - 16:37

@Condorcet a écrit:
@Sowana a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Sowana a écrit:

Pour l'instant, oui, mais quand ils seront complètement à la rue, avec tout un tas de conseillers régionaux obligé de reprendre le chemin du boulot,  et la perte de subventions qui va avec, ils commenceront peut être à s'en foutre un peu moins. Notamment les députés qui n'auront pas forcément envie de suivre le même chemin en 2017.

Le régime indemnitaire compensant la perte d'un mandat parlementaire est avantageux.

Oui, mais de là à devenir rentier, pour des anciens ministres/ maires/ députés/ présidents de conseils divers et variés cumulards, peut être, mais pour le conseiller régional de base âgé d'une petite cinquantaine... Et puis je pensais aussi aux sommes accordées aux partis chaque année en fonction de leur nombre d'élus, c'est surtout là que ça peut faire mal. Le montant accordé dépend notamment du nombre de parlementaires, ils ont déjà perdu des sénateurs en 2014, ils en perdront encore plus en 2017, surtout si les régionales sont une débacle.

Cela touche les permanents et les contractuels du parti.

Et plus largement leur clientèle molle: associations diverses et variées qui subsistent grâce aux subventions, boîtes qui leur fournissent de quoi organiser cocktails etc lors des congrès etc. et qui souvent accordent des tas d'avantages aux individus qui passent ces commandes. Non, je ne me fais pas de souci, un bon nombre de gens vont perdre dès décembre des tas de petits plaisirs auxquels ils s'étaient bien habitués. Il faudra bien leur faire comprendre que c'est à cause de la réforme.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par Lefteris le Ven 16 Oct 2015 - 16:44

@RogerMartin a écrit:

Et plus largement leur clientèle molle: associations diverses et variées qui subsistent grâce aux subventions, boîtes qui leur fournissent de quoi organiser cocktails etc lors des congrès etc. et qui souvent accordent des tas d'avantages aux individus qui passent ces commandes. Non, je ne me fais pas de souci, un bon nombre de gens vont perdre dès décembre des tas de petits plaisirs auxquels ils s'étaient bien habitués. Il faudra bien leur faire comprendre que c'est à cause de la réforme.
Quelques petits postes juteux aussi , de "chargés de mission", par cooptation bien entendu , certains étant même détachés de leur administration d'Etat pour aller se reposer en touchant des indemnités.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combattre la réforme contre le collège par les urnes : sanctionner le PS & EELV (élections régionales 6 & 13 décembre 2015, aval & amont)

Message par V.Marchais le Ven 16 Oct 2015 - 17:23

Il s'en foutra peut-être moins s'il ne passe même pas le premier tour en 2017...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum