Explication de la fin du sonnet "Et je pensais aussi ce que pensait Ulysse"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Explication de la fin du sonnet "Et je pensais aussi ce que pensait Ulysse"

Message par bucephale le Mer 14 Oct 2015, 3:44 am

Bonjour,

J'imagine que mes cinquièmes ont déjà vu le sonnet "Heureux qui comme Ulysse" l'an passé.
Pour varier un peu, j'ai repris les Regrets et choisi d'autres sonnets. Cela fait longtemps que je n'avais pas retravaillé ce recueil.

J'aimerais avoir votre avis sur l'interprétation des derniers vers du sonnet CXXX :
"Adieu donques, Dorat, je suis encor romain,
Si l'arc que les neuf Soeurs te mirent en la main
Tu ne me prête ici pour faire ma vengeance."

Voici ce que je comprends :
je suis encore romain : je suis tourmenté, rongé par les soucis et sans inspiration comme lors de mon séjour à Rome
Si l'arc que les neuf Soeurs te mirent en la main / Tu ne me prête ici pour faire ma vengeance : si tu ne me prêtes pas l'arc des Muses (l'arc vengeur d'Apollon et qui symbolise aussi l'inspiration) pour me venger de mes ennemis (par la plume) tel Ulysse qui a tué les prétendants à la fin de l'Odyssée.

Merci pour vos retours.

bucephale
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication de la fin du sonnet "Et je pensais aussi ce que pensait Ulysse"

Message par steph17 le Mer 14 Oct 2015, 5:50 pm

Oui je partage ton avis : les neuf soeurs (= les muses) et l'arc (référence à Apollon). La vengeance passera par la satire.

steph17
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum