Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Ven 4 Déc 2015 - 22:51

@Mona Lisa Klaxon a écrit:merci pour l'info. Ils ont indiqué une date de sortie définitive?
+1, et +1 ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Invité El le Ven 4 Déc 2015 - 23:02

Ça sent tout de même les grandes manoeuvres, tout ça. Les documents étaient classés "secret défense"? Une extension du contrôle de l'information pendant l'état d'urgence?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Audrey le Ven 4 Déc 2015 - 23:09

@nlm76 a écrit:Elle a eu lieu. On nous a présenté des programmes, dans leurs grandes lignes. Nous n'en avons pas vu le détail : Lussault ne veut pas que ça circule alors que ce n'est pas définitif. Ça ressemble beaucoup à ce qui existe déjà, en version un peu allégée.

Un peu allégée seulement, alors qu'en 5e, on perd 50% du temps d'enseignement, et 33% en 4e et 3e?
Et vous avez aussi vu un programme de grec?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par nlm76 le Sam 5 Déc 2015 - 0:03

On ne l'a pas vu, on l'a entrevu.
Nous leur avons, en revanche, montré les nôtres. Et expliqué pourquoi les leurs ne pouvaient pas être bons, ceux de français étant calamiteux, en particulier à cause de la grammaire distributionnaliste et du fait qu'on continue à refuser la double analyse, grammaticale et logique.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Sam 5 Déc 2015 - 2:33

Avez-vous une chance d'être entendus ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par nlm76 le Sam 5 Déc 2015 - 7:34

Si nous étions entendus, tous les programmes seraient refaits entièrement...

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Sam 5 Déc 2015 - 11:55

C'est sûr.
Et on vous a donné une date pour la sortie de ces programmes ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par nlm76 le Sam 5 Déc 2015 - 14:49

Fin du mois de décembre.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Sam 5 Déc 2015 - 16:45

Merci, nlm76.
Bon, ben il n'y a plus qu'à attendre.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Luigi_B le Sam 19 Déc 2015 - 15:31

Remis le 17 au ministre. Publiés sous peu par le CSP. Premiers échos : http://avenirlatingrec.fr/actualite/dans-les-medias/533-le-monde-latin-et-grec-des-programmes-pour-rassurer


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Melyne5 le Lun 21 Déc 2015 - 22:11

Ils sont en ligne dans la rubrique publications mais on ne peut y accéder ! Il faut s'identifier! On aura vraiment tout vu !😈

http://www.education.gouv.fr/pid31771/le-conseil-superieur-des-programmes.html

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Mona Lisa Klaxon le Lun 21 Déc 2015 - 22:16

Je les ai en fichier, mais je suis infichue de savoir comment les mettre en lien ici...Je cherche ça de suite!

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Mona Lisa Klaxon le Lun 21 Déc 2015 - 22:23

Je ne trouve pas... Si une bonne âme passe par là... (je sais déposer des images, mais pas des fichiers et la FAQ n'a pas été mon amie, sur ce coup là... ou alors, je n'ai pas vu la bonne info...)

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Mar 22 Déc 2015 - 1:34

Merci !!!! veneration veneration veneration

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Mictlantecuhtli le Mar 22 Déc 2015 - 1:35

Aaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Enfin ! Smile

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par henriette le Mar 22 Déc 2015 - 1:40

Oui, hein, on a presque failli attendre ! Laughing

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Gryphe le Mar 22 Déc 2015 - 1:46

Je me suis permis de le rajouter dans le premier message du topic.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Iphigénie le Mar 22 Déc 2015 - 2:26

Ça valait le coup de les réfléchir longuement, ces programmes: à part peut-être la recette des pâtés de langues de rossignol à l'oseille, on y trouve tout dans ces programmes...
je retiens cette simple phrase pour le plaisir, parce qu'elle met en effet le doigt sur l'essentiel: donner du sens
De  manière  à  donner  davantage de sens à l’apprentissage, on contextualise l’histoire des langues et des alphabets, on fait découvrir leurs origines et leur devenir, en français et dans d’autres langues européennes
Je me demande juste pourquoi on se limite à "d'autres langues européennes", ça manque un peu d'ambition. "Contextualiser l'histoire des langues", ça veut dire quoi pour vous? et celle "des alphabets des autres langues européennes"?Quant à "faire découvrir leurs origines et leurs devenirs", on n'est pas rendu... Est-on sûr que ces programmes n'ont pas été rédigés à la fin d' un pot de retraite à la DGESCO?

sinon j'adore aussi le réalisme de ça:

Réalisation d’un court-métrage  en  langue  ancienne  avec  sous-titrage en français
Doublage en latin d’un extrait de film
Traduction  annotée  d’un  texte  latin  ou  grec  présenté  avec traduction(s) pour justifier des choix opérés
Hollywood tremble déjà.
Bon moi, je propose de sous-titrer The artist, ça doit le faire.

Bon à part ça, on fait tout ça en combien de temps déjà? j'ai mal compris.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Aphrodissia le Mar 22 Déc 2015 - 3:50

Noël! Noël! yesyes yesyes
(Bon, je n'ai pas encore lu le programme)

Aphrodissia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par expérience le Mar 22 Déc 2015 - 5:26

Merci !

expérience
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Ilse le Mar 22 Déc 2015 - 8:57

Plusieurs de mes collègues, pourtant très favorables au latin jusqu'à présent, se demandent si on doit mettre en place cet enseignement de complément LCA. En effet, elles disent que maintenant les élèves ne font que des exposés de civilisation, voir des films, etc. et non plus du "latin" (plus de langue) ! Il faut dire que les latinistes "squattent" souvent le CDI pour faire des recherches.
Ma collègue d'histoire a expliqué qu'elle a découvert avec effroi que les 4ème latinistes ne savaient même pas qu'il y avait des cas en latin (j'ai fait le même constat...).

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par LadyC le Mar 22 Déc 2015 - 9:32

Ce serait plutôt le contraire chez moi, de la part de ma principale (non des collègues), qui trouve exagéré, quand même, que je passe du temps à faire de la langue et que j'aie un minimum d'exigences (qui sont malheureusement un minimum, vu les 5e de cette année...). Pour elle, le collège, ce n'est pas fait pour ça, ce qui les intéresse c'est la civilisation, je les dégoûte en faisant de la langue (remarquez qu'elle est aussi contre l'apprentissage par coeur des tables de multiplication, c'est logique).

Bon, allez, je vais lire ces 10 pages avec l'enthousiasme qui convient...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Sospita le Mar 22 Déc 2015 - 11:05

Comme prévu, ce n'est pas un programme mais une oraison funèbre qu'on nous propose. Avoir fusionné les programmes de 5e et de 4e est en parfaite cohérence avec ce que préconisait la DEGESCO en septembre : « il faudra sans doute valoriser les expériences cherchant à encourager les élèves à suivre un EdC au cycle 4, même s’il n’a pas commencé en 5e. » (comprendre : « valoriser ceux qui veulent faire sauter le latin en 5e. ») Je ne sais pas combien de temps ils vont mettre à nous supprimer le latin en 5e mais à mon avis ça ne va pas être long. On peut nous reprocher de jouer les Cassandre, mais mine de rien Cassandre avait raison.
En même temps, il n'y a pas besoin d'être un pro de la pédagogie pour se rendre compte qu'on ne peut décemment enseigner des faits de langue complexes en une heure par semaine. Envisager le système casuel, le principe infectum/perfectum ou les cinq conjugaisons demande du temps, et du temps nous n'en avons plus.
C'est quand même un programme où on nous appelle à « puiser », à « faire des choix », « sans chercher à être exhaustif » … (sans blague? Ça veut dire quoi à part « on vous balance un programme mais surtout ne cherchez pas à le suivre, vous n'aurez pas le temps, on ne peut même pas vous garantir un horaire alors on va quand même pas vous dire quoi faire. »)
On remarquera aussi l'enterrement de première classe du passif qui n'arrive qu'en 3e sous cette forme : « l’indicatif passif et déponent (3° personne du singulier et du pluriel) » (ah non pardon on peut « observer et comprendre » les marques du passif (toutes?) mais pour mémoriser par contre on se contente de la 3e personne). Pour des gens qui se vantent de faire réfléchir sur les différences de fonctionnement entre le latin et le français, c'est quand même gonflé. Allez traduire un texte latin, même simple, sans passif (j'aurais préféré qu'ils virent le futur tant qu'à être utilitaristes).
Les propositions d'EPI, déjà vues dans les autres programmes, sont une honte. Qu'ils continuent à les proposer (franchement, les fractions égyptiennes??? et cette « chasse aux expressions latines », pitié ! cachez au moins le mépris que vous avez pour notre discipline, pardon, notre enseignement de complément...) prouve qu'au CSP ils osent tout (et que c'est à ça qu'on les reconnaît ?).

Sospita
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Iphigénie le Mar 22 Déc 2015 - 11:08

@Ilse a écrit:Plusieurs de mes collègues, pourtant très favorables au latin jusqu'à présent, se demandent si on doit mettre en place cet enseignement de complément LCA. En effet, elles disent que maintenant les élèves ne font que des exposés de civilisation, voir des films, etc. et non plus du "latin" (plus de langue) ! Il faut dire que les latinistes "squattent" souvent le CDI pour faire des recherches.
Ma collègue d'histoire a expliqué qu'elle a découvert avec effroi que les 4ème latinistes ne savaient même pas qu'il y avait des cas en latin (j'ai fait le même constat...).
Bah oui le latin est devenu une auberge espagnole, ce qu'entériner ce nouveau"programme": ce sera selon l'intelligence des équipes et des collègues : mais on peut tout y faire y compris pas de latin mais du latin grec roumain germano Saxon jumelé avec danse des claquettes et initiation au yaourt bulgare comme dirait Eugène ....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid du programme de l'enseignement de complément LCA ?

Message par Mictlantecuhtli le Mar 22 Déc 2015 - 11:12

@Sospita a écrit:Comme prévu, ce n'est pas un programme mais une oraison funèbre qu'on nous propose. Avoir fusionné les programmes de 5e et de 4e est en parfaite cohérence avec ce que préconisait la DEGESCO en septembre : « il faudra sans doute valoriser les expériences cherchant à encourager les élèves à suivre un EdC au cycle 4, même s’il n’a pas commencé en 5e. » (comprendre : « valoriser ceux qui veulent faire sauter le latin en 5e. ») Je ne sais pas combien de temps ils vont mettre à nous supprimer le latin en 5e mais à mon avis ça ne va pas être long. On peut nous reprocher de jouer les Cassandre, mais mine de rien Cassandre avait raison.
En même temps, il n'y a pas besoin d'être un pro de la pédagogie pour se rendre compte qu'on ne peut décemment enseigner des faits de langue complexes en une heure par semaine. Envisager le système casuel, le principe infectum/perfectum ou les cinq conjugaisons demande du temps, et du temps nous n'en avons plus.
C'est quand même un programme où on nous appelle à « puiser », à « faire des choix », « sans chercher à être exhaustif » … (sans blague? Ça veut dire quoi à part « on vous balance un programme mais surtout ne cherchez pas à le suivre, vous n'aurez pas le temps, on ne peut même pas vous garantir un horaire alors on va quand même pas vous dire quoi faire. »)
On remarquera aussi l'enterrement de première classe du passif qui n'arrive qu'en 3e sous cette forme : « l’indicatif passif et déponent (3° personne du singulier et du pluriel) » (ah non pardon on peut « observer et comprendre » les marques du passif (toutes?) mais pour mémoriser par contre on se contente de la 3e personne). Pour des gens qui se vantent de faire réfléchir sur les différences de fonctionnement entre le latin et le français, c'est quand même gonflé. Allez traduire un texte latin, même simple, sans passif (j'aurais préféré qu'ils virent le futur tant qu'à être utilitaristes).
Les propositions d'EPI, déjà vues dans les autres programmes, sont une honte. Qu'ils continuent à les proposer (franchement, les fractions égyptiennes??? et cette « chasse aux expressions latines », pitié ! cachez au moins le mépris que vous avez pour notre discipline, pardon, notre enseignement de complément...) prouve qu'au CSP ils osent tout (et que c'est à ça qu'on les reconnaît ?).

Tu auras aussi remarqué que les références aux auteurs ont totalement disparu.

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum