Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 12:35

L'ENT, c'est magique : 36 élèves, trois niveaux regroupés dans une seule classe et tous les élèves les yeux rivés sur des écrans.



Étape suivante : grâce à la visioconférence, on pourra proposer les "options exotiques" (sic) en ligne (plan Valls).

Il n'y a pas à dire : l'avenir est radieux pour les langues anciennes !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 12:37

Les "options exotiques", c'est à moi que c'est arrivé. Je vous fais un récit détaillé complet quand vous voulez.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par pamplemousses4 le Sam 17 Oct 2015 - 12:46

C'est vraiment une vision enchanteresse de l'enseignement, et du rôle du maître...

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Kapellmeister le Sam 17 Oct 2015 - 12:51

@pamplemousses4 a écrit:C'est vraiment une vision enchanteresse de l'enseignement, et du rôle du maître...

De surcroît, me trompé-je ou n'est-ce point là une pédagogie totalement frontale et transmissive ?

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Kapellmeister le Sam 17 Oct 2015 - 12:52

elpenor08 a écrit:Les "options exotiques", c'est à moi que c'est arrivé. Je vous fais un récit détaillé complet quand vous voulez.

Je t'en prie, lance-toi, ça m'intéresse.

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Tomoe Gozen le Sam 17 Oct 2015 - 12:58

C'est moi où cette vidéo est absolument sinistre ?  Rolling Eyes
On dirait des robots qui travaillent sous les ordres d'un scientifique !
Ils supportent vraiment de travailler comme ça tous les jours ? Shocked
Autant arrêter les frais tout de suite !
Jamais je ne supporterai de faire des cours de latin sur ce modèle même pas pendant une semaine ! Ou alors les élèves et moi nous restons tranquillement chez nous devant l'écran car à quoi bon être dans la même pièce qu'eux s'il n'y a aucun contact humain ??


Dernière édition par Tomoe Gozen le Sam 17 Oct 2015 - 13:00, édité 1 fois

Tomoe Gozen
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 12:59

Ils ont l'air sacrément épanouis, en effet, sans parler du robot qui leur fait cours.

Mais si j'ai bien compris, son épanouissement, il le trouve aussi au PS.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par stanleymilgram le Sam 17 Oct 2015 - 13:01

Patrick Bruel dans PROFS...Dans sa barque...



Nous bientôt dans nos galères...

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Kapellmeister le Sam 17 Oct 2015 - 13:05

@Tomoe Gozen a écrit:Ou alors les élèves et moi nous restons tranquillement chez nous devant l'écran car à quoi bon être dans la même pièce qu'eux s'il n'y a aucun contact humain ??

Voilà, qu'il y ait au moins UN avantage à tirer de cette merdre et qu'on instaure le télétravail.

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Rendash le Sam 17 Oct 2015 - 13:07

C'est moi, où à 1'49 on voit sur l'un des écrans du fond...un écran bleu d'la mort?! Laughing

3'17 : "on a des textes, donc, heu, en latin ; on doit apprendre la traduction pour le bac".
Baway, ce serait dommage de leur apprendre à le traduire, autant leur faire apprendre la traduction.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par stanleymilgram le Sam 17 Oct 2015 - 13:09

@stanleymilgram a écrit:Patrick Bruel dans PROFS...Dans sa barque...



Nous bientôt dans nos galères...


Dans ce film, c'est une cassette.
Pourquoi nous payer quand l'EN aura nos cours sur dvd?

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par stanleymilgram le Sam 17 Oct 2015 - 13:13

Ils seront prêts à travailler en hotline...

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par wanax le Sam 17 Oct 2015 - 13:27

1/ L'efficacité du procédé est-elle prouvée ? Quid de la mémorisation à long terme ?
2/ Objection première : ces procédés sont efficaces lorsque l'on est en univers fini, fermé, typiquement un QCM, ce qui me paraît en totale contradiction avec l'intelligence telle que je la conçois. (*)
3/ Objection seconde : s'il n'y a pas d'humain dans la boucle de rétroaction, quelle différence entre un logiciel et un livre ? L'ordinateur est-il capable d'improviser une réponse efficace à une question d'élève, souvent maladroite et mal exprimée ? (**)

(*) C'est en revanche parfaitement cohérent avec une vision bureaucratique du monde, à base de Cerfa et de régulation : il y a des petites cases, vous devez être dans ces petites cases, sinon... Procuste, tu as des héritiers.
(**) Erreur fréquente chez certains élèves en TS : confrontés à x.y = 3, ils écrivent x=1 et y= 3, x = 3 et y = 1 ainsi que les couples opposés. Pourquoi ne voient-ils pas les solutions non entières ? Moi, je sais, moi, je sais...


Dernière édition par wanax le Sam 17 Oct 2015 - 13:31, édité 1 fois

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Cowabunga le Sam 17 Oct 2015 - 13:29

J'ai assisté au TD de Hervé Belloc à la fac, et je peux assurer que c'est un excellent prof. Dans la mesure ou c'est lui qui conçoit l'ensemble des activités pour les trois niveaux, j'imagine que ces élèves sont plutôt bons en sortant du lycée.
Honnêtement, des mômes qui bossent chacun à leur rythme, je ne vois pas ce que ça a de choquant. Ici, le prof est encore dans la salle et prend le temps d'aider ceux qui ont des difficultés... Personnellement, j'ai vu bien pire dans l'EN.

Je ne suis pas forcément d'accord avec l'argument "c'est la porte ouverte à la visioconférence". La visio, je me la prends dans la tronche cette année, de la part d'une collègue bien intentionnée qui se soucie plus de sa carrière que de la survie de mon poste. Je vous ferai un petit bilan, quand j'aurai fini de décolérer.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 13:37

@Cowabunga a écrit:Honnêtement, des mômes qui bossent chacun à leur rythme, je ne vois pas ce que ça a de choquant.
Ben moi, ça me choque que la classe n'existe plus, ni le cours vivant dans lequel on fait vivre les textes ensemble.

Et pour que chaque élève travaille "à son rythme", le mieux est encore de ne pas regrouper trois niveaux différents, non ?

@Cowabunga a écrit:Je ne suis pas forcément d'accord avec l'argument "c'est la porte ouverte à la visioconférence".
Le lien est pourtant évident. Et des annonces ministérielles ont déjà été faites à ce sujet.


Dernière édition par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 13:57, édité 2 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 13:40

On peut aussi relire les recommandations de la Cour des comptes sur les options :

4. définir des cibles de taille d’établissement optimale et en déduire un format plus restreint du réseau des lycées, en mobilisant notamment les possibilités offertes par les nouvelles technologies d’enseignement à distance.

http://avenirlatingrec.fr/459-cour-des-comptes-options-reduire-la-dispersion

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Cowabunga le Sam 17 Oct 2015 - 14:07

Luigi, ne me fait pas dire ce que je ne dis pas.
Oui, il est anormal que trois niveaux soient regroupés au sein d'une même classe. D'ailleurs, ce n'est pas une classe.
Oui, le ministère rêve de nous remplacer par des MOOC. Encore une fois, je suis bien placée pour en parler.

Mais ce que je vois ici, c'est un prof qui fait comme il peut dans une situation aberrante. Pas un chantre des nouvelles technologies qui veut répandre la bonne parole et mettre sa carrière sur orbite.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 14:10

Pas de procès d'intention de ma part à propos du professeur, mais ce qui est choquant dans cette vidéo, c'est que cette façon d'enseigner en mode dégradé, en quelque sorte, est présentée au contraire comme un mode augmenté.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par pamplemousses4 le Sam 17 Oct 2015 - 14:14

@Luigi_B a écrit:Pas de procès d'intention de ma part à propos du professeur, mais ce qui est choquant dans cette vidéo, c'est que cette façon d'enseigner en mode dégradé, en quelque sorte, est présentée au contraire comme un mode augmenté.

Tout à fait.
Et je veux bien reconnaître que, sans doute, ce collègue aurait préféré 3 groupes et des horaires dédiés, et qu'il subit la situation. Mais ne pas prétendre qu'il y a là une plus-value.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 14:52

Tout à fait, quand le rectorat ou les inspecteurs parlent de la visioconférence, il y a un vrai double discours: d'un côté, "proposer la visioconférence est la preuve que nous soutenons les langues anciennes, il vaut mieux la visioconférence que rien du tout" (il n'y a plus qu'à accepter la prémisse: enseigner le latin et le grec, ça coûte (trop) cher); de l'autre, "vous devez "moderniser" vos enseignements, le numérique c'est formidable, les potentialités sont énormes, bla bla bla".

Le double discours, c'est louche...

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 14:55

Preuve d'ailleurs que la "plus-value" de cet enseignement, même le rectorat n'y croit pas: les élèves de mon académie qui ont eu un enseignement par visioconférence ont eu l'autorisation de choisir les textes sur lesquels ils voulaient être interrogés, à l'oral du bac, au motif qu'on avait conscience des "conditions difficiles" de leur enseignement.

Quant à l'égalité devant l'examen, ça a bien fait rire (jaune) mes élèves.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Cowabunga le Sam 17 Oct 2015 - 14:59

Si vous trouvez un journaliste qui dresse un reportage à charge contre l'utilisation du numérique en classe, prévenez-moi ! Je veux voir ça de mes yeux...
Ou seulement un qui aurait une vision critique, objective pour ainsi dire... oui, je sais, on peut toujours rêver !

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 15:13

A charge non, mais plus que sceptique, celui-ci peut-être. C'est un reportage de terrain, au pays de l'iPad : http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/21/correze-ipads-tous-a-lecole-allez-voir-sont-mages-256094

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Cowabunga le Sam 17 Oct 2015 - 15:42

Merci Luigi ! Ça, au moins, c'est du reportage, pas du prêt-à-penser de 2 minutes...

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, numérique et économies budgétaires

Message par Caspar Goodwood le Sam 17 Oct 2015 - 15:52

Pour résoudre les problèmes d'un de mes collègues qui enseigne une langue dite "rare", on lui a proposé un projet "hybride et pilote" (traduction: pas cher): il voit les élèves une fois tous les quinze jours et le reste du temps ils doivent visionner des documents (élaborés par mon collègue) au cdi. Vive l'école du numérique!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum