Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Cath le Dim 18 Oct 2015 - 11:55
Cripure a écrit:


Et sinon, je m'étonne d'un point tout bête. Toute personne connaissant les enfants se rend compte qu'il y a un âge où l'on apprend très facilement et que cette aptitude s'étiole ensuite. Depuis le collège unique (mais c'est peut-être seulement une coïncidence), la part consacrée aux apprentissages ne fait que décroître. Je lis ici ou là les mirifiques projets des uns et des autres. Mais où sont les apprentissages ? Les bêtes, mais utiles, ceux dont on ne peut pas se passer si on veut savoir lire dix lignes dans sa langue à 15 ans ? Vos chevaliers, tout ça, c'est bien joli. On ne connaissait pas ça, nous, il y a quarante ans, parce que sur 7h/sem de français, on en avait bien 4 ou 5 de langue. Mais est-ce un progrès que de voir des élèves de 16 ans bloquer sur un mot minimum par phrase ? Ne pas reconnaître un furtur ou le distinguer d'un passé ? Ne pas voir le rapprochement entre un "homme de main" et un "ministre" ? Ne pas comprendre que si on trouve parfois hypo, parfois hippo devant un nom, ça a une importance et que ça aide ? Bref, les apprentissages, où sont-ils ?
Demain, je tente de vous poster une copie de BTS, un bachelier S de juin dernier qui tente d'analyser le propos d'un médecin sur la grandeur de la science. Il y a de quoi pleurer. J'en ai eu 20/30 de cet acabit. Au-delà des prises de bec, c'est à pleurer. Je comprends qu'ils s'abstiennent aux élections : ils ne peuvent plus comprendre les enjeux communs, ils ne peuvent plus communiquer qu'entre eux, c'est-à-dire entre nuls avec 150 mots de lexique courant. Je n'ai pas d'enfants, mais je suis infiniment triste. Parce que ma nièce, fille de profs de fac, travaille toute seule à la maison et progresse à vitesse stupéfiante, pendant que d'autres balbutient les bêtises de leurs géniteurs et ne trouvent rien à l'école pour enrichir le brouet.
EPIcétou, vous pouvez bien vous parfumer de vos projets mirifiques. Les résultats sont là : les apprentissages manquent.
Hélas.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Marie Laetitia le Dim 18 Oct 2015 - 12:13
@Elyas a écrit:
@Shere Khan a écrit:
@Elyas a écrit:Oui, il y a des pro-réformes sur le forum. Mais ils se font rares et en ont un peu ras-le-bol d'être souvent insultés quand certains anti-réformes se permettent, fort de leur sentiment de majorité et de supériorité intellectuelle, de ne pas débattre.
Moui… ailleurs que sur ce forum, ce sont les anti-réformes qui se font insulter (réacs, fachos…) par les pro qui ont le pouvoir. Fastoche de les présenter les pro comme des victimes.

Dans les deux camps, il y a des gens qui dérapent et insultent. On parle de ce forum pour le moment. On a tout de même eu le droit à des remarques comme quoi si on est pas contre la réforme, on est un jaune, un tueur de la culture, un animateur de colonie de vacances, un pourrisseurs des conditions d'exercice du métier, une personne qui a le melon, un autoritariste, un vendu aux grandes entreprises néolibérales, un assassin de l'école... etc.

Alors je vais expliquer le mot insulte. Personne ne t'a traité de c***, de sal***ard et ce genre de chose.

Dire que tu devrais dégonfler du melon n'est pas une insulte mais une invite, certes un peu directe et énervée, à descendre un peu de ton piédestal, ou, dit autrement, à faire attention à la manière dont tu relates tes expériences. Parce que répondre à chaque fois "ce que je fais est génial, mes élèves s'éclatent, vous verrez, si vous faites comme moi et comme la réforme nous en donne la possibilité, le bonheur pédagogique vous attend" ou bien "tous mes collègues qui veulent enseigner autrement sont victimes de la haine des autres, des anti-réforme", ça provoque chez moi un mélange de désolation (à 90%) et d'hilarité (pour le reste). Ça empêche surtout la moindre discussion puisqu'il n'y a aucune contestation possible.

Parler d'insulte dans ce cas est inapproprié et n'a pour but que de se poser en victime. C'est un peu lassant. Pour ne pas dire malhonnête. Je vais répéter ce que je t'ai déjà dit, tu es arrivé sur le forum en exposant des manières de faire en classe intéressantes, différentes des habitudes et intéressantes justement pour cela et pour les résultats qu'elles permettaient. Mais le repli vers les postures que tu prends un peu trop souvent n'établit pas les conditions d'un échange cordial, possible toutefois même si l'on est en désaccord. Ne t'étonne pas dans ces conditions de te prendre des remarques qui, pour être désagréables ne relèvent certainement pas de l'insulte.

@Elyas a écrit:

Je n'ai jamais prétendu ça. Je dis juste qu'il est difficile de débattre sur le forum quand on n'est pas totalement hostile à la réforme. Quant au décret, oui, j'approuve les 26h, les 1h30 de pause repas, l'idée des AP et des EPI ainsi que l'idée de donner aux professeurs les moyens de souplesse pour aider leurs élèves. Après, ils ont rajouté plein de choses qui démolissent cette souplesse et ça va donc être la catastrophe. Tout simplement parce qu'ils ne placent aucune confiance dans les professeurs et ça, c'est une faute majeure.
Après, je pourrais vous dire tout ce qui me hérisse le poil dans la réforme mais j'aurais l'impression de me répéter.


C'est faux.
D'une, c'est toi qui pars du principe qu'il est inutile de discuter parce, par exemple, toi et moi n'avons pas les mêmes convictions. C'est ce que tu dis ici http://www.neoprofs.org/t95910p20-redaction-d-un-dossier-de-presse-cle-en-main-sur-la-reforme#3325682 (ce qui est assez croquignolesque de la part de quelqu'un qui est aussi modérateur).
Un forum sert à discuter, et il arrive régulièrement qu'à l'issue d'une très longue discussion, un consensus soit atteint, alors que les couteaux étaient presque sortis dans les premiers posts. Je crois dans les possibilités d'une discussion dès lors que les débateurs acceptent la discussion. Mais discuter seul(e), ça, ce n'est pas possible.

Tu es favorable à la réforme, surtout aux EPI et à l'AP (sur les heures de cours) même si tu déplores le sort réservé aux langues anciennes et régionales. Mais, le problème c'est que ça va ensemble parce que cela procède de la même logique. Vouloir ceci mais pas cela, c'est comme vouloir le beurre, l'argent du beurre et... la crémière mais sans en payer le prix.  

Cohérence, vous avez dit? C'est mal barré.

Tu vois, il y a une raison qui devrait te rendre opposé à cette réforme, indépendamment de tous les avantages que tu lui trouves. C'est qu'au nom de l'amélioration des pratiques pédagogiques, on veuille imposer des méthodes pédagogiques à des collègues qui ne sont pas convaincus.

J'ai participé avec plaisir à des projets (autour de la musique) qui s'inséraient bien dans les programmes et apportaient un plus aux élèves. Mais là, on m'impose des horaires, on prend sur mes heures en me demandant de faire à la fois mon programme et de concevoir des projets autour de thèmes abscons. C'est simple, ma seule réponse est "m***de". Mais pas à toi, à ce projet, à cette réforme. On ne me contraint pas et on ne me contraindra pas, ni hier, ni aujourd'hui ni demain.

_________________
 Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Elyas
Elyas
Empereur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Elyas le Dim 18 Oct 2015 - 12:23
Non, Marie-Laetitia. Toi, ce que tu fais, c'est de l'attaque ad hominem depuis deux semaines. C'est d'autant plus drôle que ce que tu me reproches sur le melon pourrait tout aussi bien t'être adressée (avec tout ce que tu racontes sur ta thèse, ta façon de tenir les élèves et compagnie). Tu connais l'histoire de la paille et de la poutre.

Pour être honnête, tu me trouves insupportable. Sache que la réciproque est vraie. La différence est que ne te traque pas pour venir te contredire et te traiter d'avoir le melon et te montrer tes contradictions ou les horreurs que tu écris. Ensuite, ça te pose un problème que je sois modérateur. Je t'invite à écrire aux médiateurs à ce propos. C'est libre et tu peux demander ma destitution, c'est dans la charte Wink

Marie Laetitia
Marie Laetitia
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Marie Laetitia le Dim 18 Oct 2015 - 12:31
Là encore, pas de discussion possible. Tant pis.

sans intérêt mais puisque tu veux amener la discussion sur ce terrain:
Tu parlais attaque ad hominem? Ah?
Et c'est vrai que quand je parles thèse, c'est souvent pour dire à quel point c'est un champ de roses qui va me mener à la gloire Razz Mais on s'en fout de tout cela...!

Sinon, je ne te traque pas. Tu fais référence à des "attaques", je te réponds là-dessus puisque j'ai pu comprendre que j'étais concernée. Ça ne va pas plus loin.

Je me contenterais bien de te blacklister, mais je ne peux pas. Je ne vois pas au nom de quoi ma petite personne serait qualifiée pour demander ce que tu proposes.


Dernière édition par Marie Laetitia le Dim 18 Oct 2015 - 12:34, édité 2 fois (Raison : correction spoiler)

_________________
 Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Shajar
Shajar
Grand sage

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Shajar le Dim 18 Oct 2015 - 12:46
Pas de discussion de personnes ici. Si vous avez envie de vous crêper le melon, c'est en MP, merci.
Kapellmeister
Kapellmeister
Habitué du forum

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Kapellmeister le Dim 18 Oct 2015 - 12:51
@Elyas a écrit:Non, Marie-Laetitia. Toi, ce que tu fais, c'est de l'attaque ad hominem depuis deux semaines. C'est d'autant plus drôle que ce que tu me reproches sur le melon pourrait tout aussi bien t'être adressée (avec tout ce que tu racontes sur ta thèse, ta façon de tenir les élèves et compagnie). Tu connais l'histoire de la paille et de la poutre.

Je réponds là-dessus parce que je suis pas mal les postes de Marie-Laetitia et parce que justement, je ne vois pas du tout ce que tu y vois. J'ai toujours eu l'impression de lire quelqu'un d'humble, se remettant souvent en cause, offrant beaucoup de conseils constructifs aux jeunes collègues parfois dans la détresse et désireux d'obtenir l'aide que ne leur fournissent ni leur administration ni les collègues de leur établissement.

Elle parle souvent de sa thèse, certes, mais tu remarqueras qu'elle le fait quasi exclusivement sur le fil des thésards (quelle surprise !) et, par ailleurs, à chaque fois qu'elle le fait, ce qui ressort de son propos, ce sont les nombreux doutes qui l'assaillent et la difficulté qu'il y a à mener un travail aussi lourd tout en travaillant dans le secondaire à plein temps. Je pense que des gens comme Marcel K., Sphinx ou un autre modo, Ergo, confirmeraient sans doute mes propos

Quant aux propos qu'elle tient sur sa façon de faire cours, la discipline qu'elle instaure dans ses classes ... , en quoi sont-ils différents de ceux des autres néos sur les mêmes sujets ? Je ne l'ai personnellement jamais vu se gargariser de ses pratiques et sous-entendre qu'elle se trouvait géniale. Comme je le disais plus haut, les rares fois où je l'ai vu parler de ses méthodes, c'était lorsque des collègues demandaient des conseils, et elle souligne généralement que ce qu'elle dit n'est pas parole d’Évangile et qu'on peut faire autrement.

En gros, Elyas, je trouve tes propos assez malhonnêtes, pour le coup.
ycombe
ycombe
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 12:54
@Luigi_B a écrit:
@ycombe a écrit:Ça dépend ce que tu entends par «réalisation pratique», mais en pédagogie de projet il faut qu'il y ait un produit final qu'on puisse montrer. Cette avant-dernière phase, celle de la restitution du produit (expo, spectacle, etc...) fait partie des étapes du projet.
Pas nécessairement : organiser une sortie ou un voyage entre parfaitement dans une pédagogie de projet. De même, avec l'exemple des TPE, un mémoire est-il une "réalisation pratique" ?

Dans ce cas le voyage n'est pas le but officiel du projet. On organise une soirée diapo avec les parents et le but du projet, c'est de ramener du voyage un tas de photos et un tas de comptes-rendu pour le retour. Faire un voyage pour le plaisir de voyager n'entre pas en pédagogie de projet, à mon avis.

Le mémoire peut être une réalisation pratique, mais il faudrait l'accompagner d'une présentation avec diapo ou affiches pour marquer le moment où il est fini et présenté. La présentation doit −idéalement− impliquer des personnes extérieure à l'école.

(Je n'aime pas la pédagogie de projet mais chez moi, ce n'est pas sans une certaine connaissance de la chose.)


Dernière édition par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 14:07, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Olympias
Olympias
Prophète

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Olympias le Dim 18 Oct 2015 - 13:01
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:L'interdisciplinarité elle-même n'a pas nécessairement besoin d'être formalisée par un plage d'enseignement spécifique : n'importe quel professeur relie spontanément et régulièrement son enseignement à celui d'autres disciplines. Précisément, parce qu'ils s'inscrivent dans le développement du cours, ces liens sont toujours pertinents avec le cours, et n'ont pas le caractère factice que peuvent revêtir les enseignements interdisciplinaires.
Merci de rappeler ces évidences. Et c'est le MEN, d'ailleurs, qui se montre toujours plus incapable de rapprocher, pour une même classe, les programmes des disciplines qui se connectent volontiers, qui contribue sinon à empêcher, du moins à gêner toute interdisciplinarité. Essayez aujourd'hui de parler d'histoire à l'occasion de la lecture d'un livre du XIXe siècle en 1re, tiens, vous ne serez pas déçus...
Voilà voilà ... Aucune concordance entre le programme de lettres et celui d'histoire au lycée. Plusieurs fois par an, en seconde et première, je pose la question : qu'étudiez-vous en français en ce moment ? Pour voir où je peux faire quelques liens. Une année, miracle, ma classe de seconde étudiait Phedre pendant mes divagations antiques. J'ai donc repris tous les personnages à partir d'une carte du monde grec et nous avons fait une très belle carte heuristique et cela nous a permis de reprendre les bases


Dernière édition par Olympias le Dim 18 Oct 2015 - 13:54, édité 2 fois
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 13:13
Al-qalam a écrit:Pas de discussion de personnes ici. Si vous avez envie de vous crêper le melon, c'est en MP, merci.
Ca se crêpe, un melon heu heu Very Happy
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 13:15
@Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:L'interdisciplinarité elle-même n'a pas nécessairement besoin d'être formalisée par un plage d'enseignement spécifique : n'importe quel professeur relie spontanément et régulièrement son enseignement à celui d'autres disciplines. Précisément, parce qu'ils s'inscrivent dans le développement du cours, ces liens sont toujours pertinents avec le cours, et n'ont pas le caractère factice que peuvent revêtir les enseignements interdisciplinaires.
Merci de rappeler ces évidences. Et c'est le MEN, d'ailleurs, qui se montre toujours plus incapable de rapprocher, pour une même classe, les programmes des disciplines qui se connectent volontiers, qui contribue sinon à empêcher, du moins à gêner toute interdisciplinarité. Essayez aujourd'hui de parler d'histoire à l'occasion de la lecture d'un livre du XIXe siècle en 1re, tiens, vous ne serez pas déçus...
Voilà voilà ... Aucune concordance entre le programme de lettres et celui d'histoire au lycée. Plusieurs fois par an, en seconde et première, je pose la question : qu'étudier-vous en français en ce moment ? Pour voir où je peux faire quelques liens. Une année, miracle, ma classe de seconde étudiait Phedre pensant mes divagations antiques. J'ai donc repris tous les personnages à partir d'une carte du monde grec et nous avons fait une très belle carte heuristique et cela nous a permis de reprendre les bases
Merci. Parfois, je me demande pourquoi je souligne certaines points dans les conversations, vu que personne n'y rebondit. L'interdisciplinarité ne fait que mourir, elle était bien vivante il y a quarante ans, quand personne n'en parlait.
scot69
scot69
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par scot69 le Dim 18 Oct 2015 - 13:17
En discutant avec des non-profs (oui car je me rabaisse à fréquenter cette inférieure catégorie de la population, mais rassurez-vous, je me lave les mains ensuite), beaucoup trouvent l'idée des EPI intéressante. C'est sûr que l'idée du projet transdisciplinaire, c'est plutôt vendeur... et je pense que je serais moi-même le premier séduit par cette idée si j'étais extérieur au métier. Il faut vraiment avoir vécu ce truc pour en comprendre l'inutilité!
Ergo
Ergo
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Ergo le Dim 18 Oct 2015 - 13:20
Non mais c'est ce que disent Cripure (Wink) et Olympias, quand les programmes sont cohérents et convergents, et que les élèves sont capables de comprendre un texte, l'interdisciplinarité se fait forcément.

(C'est la pédagogie de projet, moi, qui m'insupporte.)

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
scot69
scot69
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par scot69 le Dim 18 Oct 2015 - 13:22
Et curieusement, lors de ma dernière inspection, il m'a été reproché de faire un parallèle avec une autre matière... ("ils sont en anglais ici, pas en com")
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Tamerlan le Dim 18 Oct 2015 - 13:22
@scot69 a écrit:En discutant avec des non-profs (oui car je me rabaisse à fréquenter cette inférieure catégorie de la population, mais rassurez-vous, je me lave les mains ensuite), beaucoup trouvent l'idée des EPI intéressante. C'est sûr que l'idée du projet transdisciplinaire, c'est plutôt vendeur... et je pense que je serais moi-même le premier séduit par cette idée si j'étais extérieur au métier. Il faut vraiment avoir vécu ce truc pour en comprendre l'inutilité!

Ça c'est votre point de vue. Moi, je trouve ça plutôt sympa et productif (en tout cas pas forcément moins que le reste) de faire de l'interdisciplinarité de temps en temps...

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
scot69
scot69
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par scot69 le Dim 18 Oct 2015 - 13:26
Oui, c'est mon point de vue, cela n'engage que moi on est d'accord! Smile

Je suis le premier, dans mes cours, à faire des ponts avec les autres matières (histoire, géo, com, svt...)

C'est plutôt ce système imposé d'EPI qui me dérange: on a un système similaire en LP depuis longtemps et je ne trouve pas que cela serve à grand chose, c'est pas faute d'essayer de se motiver sur des projets...
avatar
frdm
Niveau 10

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par frdm le Dim 18 Oct 2015 - 13:28
Cripure a écrit:
Al-qalam a écrit:Pas de discussion de personnes ici. Si vous avez envie de vous crêper le melon, c'est en MP, merci.
Ca se crêpe, un melon heu heu Very Happy

C'est une vielle recette savoyarde.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Luigi_B le Dim 18 Oct 2015 - 13:29
@ycombe a écrit:Dans ce cas le voyage n'est pas le but officiel du projet. On organise une soirée diapo avec les parents et le but du projet, c'est de ramener du voyage un tas de photos et un tas de compte-rendu pour le retour. Faire un voyage pour le plaisir de voyager n'entre pas en pédagogie de projet, à mon avis.
Tu exagères un peu : on ne fait pas un voyage pour en ramener des photos, quand même. Wink

Non, le voyage, s'il entre dans une pédagogie de projet, est bien un aboutissement d'une année de préparation par exemple.

_________________
LVM - Novembre 2019 : "Les maîtres ignorants"
avatar
frdm
Niveau 10

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par frdm le Dim 18 Oct 2015 - 13:31
Au fait, c'est pour quand la réforme du lycée, que je prépare mes bagages.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Marie Laetitia le Dim 18 Oct 2015 - 13:37
Cripure a écrit:
@Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:L'interdisciplinarité elle-même n'a pas nécessairement besoin d'être formalisée par un plage d'enseignement spécifique : n'importe quel professeur relie spontanément et régulièrement son enseignement à celui d'autres disciplines. Précisément, parce qu'ils s'inscrivent dans le développement du cours, ces liens sont toujours pertinents avec le cours, et n'ont pas le caractère factice que peuvent revêtir les enseignements interdisciplinaires.
Merci de rappeler ces évidences. Et c'est le MEN, d'ailleurs, qui se montre toujours plus incapable de rapprocher, pour une même classe, les programmes des disciplines qui se connectent volontiers, qui contribue sinon à empêcher, du moins à gêner toute interdisciplinarité. Essayez aujourd'hui de parler d'histoire à l'occasion de la lecture d'un livre du XIXe siècle en 1re, tiens, vous ne serez pas déçus...
Voilà voilà ... Aucune concordance entre le programme de lettres et celui d'histoire au lycée. Plusieurs fois par an, en seconde et première, je pose la question : qu'étudier-vous en français en ce moment ? Pour voir où je peux faire quelques liens. Une année, miracle, ma classe de seconde étudiait Phedre pensant mes divagations antiques. J'ai donc repris tous les personnages à partir d'une carte du monde grec et nous avons fait une très belle carte heuristique et cela nous a permis de reprendre les bases
Merci. Parfois, je me demande pourquoi je souligne certaines points dans les conversations, vu que personne n'y rebondit. L'interdisciplinarité ne fait que mourir, elle était bien vivante il y a quarante ans, quand personne n'en parlait.

Personne n'a rebondi parce que c'est un constat partagé par beaucoup (je ne voudrais pas vous froisser en parlant d'évidence, mais c'est un peu l'idée Razz ). En collège, le projet de réforme du français est regretté par beaucoup parce que le programme actuel permettait de nombreux liens entre français et HG (ce qui me plaisait d'autant plus que la mode est aux récits en HG, donc un vrai travail commun était possible).

_________________
 Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Olympias
Olympias
Prophète

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Olympias le Dim 18 Oct 2015 - 13:52
" qu'étudiez-vous" et " pendant les divagations antiques " ai-je écrit ...of course. Fichue tablette !!
Carnyx
Carnyx
Neoprof expérimenté

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Carnyx le Dim 18 Oct 2015 - 13:59
Peut-être qu'il y a des partisans de la réforme sur Neo mais qu'ils font partie des membres à 0 message ? Very Happy

http://www.neoprofs.org/t92386-membres-a-0-message-pourquoi-ne-postez-vous-rien-sur-neoprofs?highlight=0+message

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 14:03
@Luigi_B a écrit:On ne fait pas un voyage pour en ramener des photos, quand même. Wink
Un de mes anciens élèves travaille dans un atelier de mode en face du 10, rue Nicolas-Appert, siège des attentats contre Charlie Hebdo. Il me disait encore récemment combien ça remue son traumatisme de voir des gens, toute la journée, venir faire des selfies avec leurs copains/copines devant l'entrée pourtant bien terne. Et il devient de plus en plus fréquent de voir des gens ne regarder ce qu'ils visitent que par le viseur de leur téléphone. Donc... Je nuancerais ton propos Wink
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 14:05
@Marie Laetitia a écrit:
Cripure a écrit:
@Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
Merci de rappeler ces évidences. Et c'est le MEN, d'ailleurs, qui se montre toujours plus incapable de rapprocher, pour une même classe, les programmes des disciplines qui se connectent volontiers, qui contribue sinon à empêcher, du moins à gêner toute interdisciplinarité. Essayez aujourd'hui de parler d'histoire à l'occasion de la lecture d'un livre du XIXe siècle en 1re, tiens, vous ne serez pas déçus...
Voilà voilà ... Aucune concordance entre le programme de lettres et celui d'histoire au lycée. Plusieurs fois par an, en seconde et première, je pose la question : qu'étudier-vous en français en ce moment ? Pour voir où je peux faire quelques liens. Une année, miracle, ma classe de seconde étudiait Phedre pensant mes divagations antiques. J'ai donc repris tous les personnages à partir d'une carte du monde grec et nous avons fait une très belle carte heuristique et cela nous a permis de reprendre les bases
Merci. Parfois, je me demande pourquoi je souligne certaines points dans les conversations, vu que personne n'y rebondit. L'interdisciplinarité ne fait que mourir, elle était bien vivante il y a quarante ans, quand personne n'en parlait.

Personne n'a rebondi parce que c'est un constat partagé par beaucoup (je ne voudrais pas vous froisser en parlant d'évidence, mais c'est un peu l'idée Razz ). En collège, le projet de réforme du français est regretté par beaucoup parce que le programme actuel permettait de nombreux liens entre français et HG (ce qui me plaisait d'autant plus que la mode est aux récits en HG, donc un vrai travail commun était possible).
C'est une évidence pour vous et pour moi, sans doute aussi pour ceux qui rigolent amèrement devant l'idée d'une interdisciplinarité obligatoire conduite sous protocole ministériel (j'ai failli écrire "proctologue", j'aurais dû). Mais les défenseurs de la chose, ils n'ont rien à m'objecter ? Ils sont d'accord aussi ? Mais de quoi parle-t-on, alors ?
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 14:08
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:On ne fait pas un voyage pour en ramener des photos, quand même. Wink
Un de mes anciens élèves travaille dans un atelier de mode en face du 10, rue Nicolas-Appert, siège des attentats contre Charlie Hebdo. Il me disait encore récemment combien ça remue son traumatisme de voir des gens, toute la journée, venir faire des selfies avec leurs copains/copines devant l'entrée pourtant bien terne. Et il devient de plus en plus fréquent de voir des gens ne regarder ce qu'ils visitent que par le viseur de leur téléphone. Donc... Je nuancerais ton propos Wink

Les élèves ne font pas de voyage pour ramener des photos de ce qu'ils ont vu. Ils ramènent des photos d'eux-mêmes et leurs copains, généralement. Il est même parfois compliqué de comprendre où ils étaient en regardant leurs images... Sad
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Luigi_B le Dim 18 Oct 2015 - 14:10
Cripure a écrit:
@Luigi_B a écrit:On ne fait pas un voyage pour en ramener des photos, quand même. Wink
Un de mes anciens élèves travaille dans un atelier de mode en face du 10, rue Nicolas-Appert, siège des attentats contre Charlie Hebdo. Il me disait encore récemment combien ça remue son traumatisme de voir des gens, toute la journée, venir faire des selfies avec leurs copains/copines devant l'entrée pourtant bien terne. Et il devient de plus en plus fréquent de voir des gens ne regarder ce qu'ils visitent que par le viseur de leur téléphone. Donc... Je nuancerais ton propos Wink
Méchant : c'est parce que tu confonds le "on" professeur (idéal) et le "on" élève (spleen). professeur

Bon, c'est un travers qui n'est pas seulement imputable à la jeune génération.

_________________
LVM - Novembre 2019 : "Les maîtres ignorants"
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Marie Laetitia le Dim 18 Oct 2015 - 14:17
Cripure a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Cripure a écrit:
@Olympias a écrit:
Voilà voilà ... Aucune concordance entre le programme de lettres et celui d'histoire au lycée. Plusieurs fois par an, en seconde et première, je pose la question : qu'étudier-vous en français en ce moment ? Pour voir où je peux faire quelques liens. Une année, miracle, ma classe de seconde étudiait Phedre pensant mes divagations antiques. J'ai donc repris tous les personnages à partir d'une carte du monde grec et nous avons fait une très belle carte heuristique et cela nous a permis de reprendre les bases
Merci. Parfois, je me demande pourquoi je souligne certaines points dans les conversations, vu que personne n'y rebondit. L'interdisciplinarité ne fait que mourir, elle était bien vivante il y a quarante ans, quand personne n'en parlait.

Personne n'a rebondi parce que c'est un constat partagé par beaucoup (je ne voudrais pas vous froisser en parlant d'évidence, mais c'est un peu l'idée Razz ). En collège, le projet de réforme du français est regretté par beaucoup parce que le programme actuel permettait de nombreux liens entre français et HG (ce qui me plaisait d'autant plus que la mode est aux récits en HG, donc un vrai travail commun était possible).
C'est une évidence pour vous et pour moi, sans doute aussi pour ceux qui rigolent amèrement devant l'idée d'une interdisciplinarité obligatoire conduite sous protocole ministériel (j'ai failli écrire "proctologue", j'aurais dû). Mais les défenseurs de la chose, ils n'ont rien à m'objecter ? Ils sont d'accord aussi ? Mais de quoi parle-t-on, alors ?

C'est un des sacrés mystères de la réforme et de ceux qui la défendent. Mais moi, hein, je ne dis plus rien, je risquerais d'emprunter une pente dangereuse...

_________________
 Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 10 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum