Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Malaga
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Malaga le Dim 18 Oct 2015 - 15:28
@Roumégueur Ier a écrit:Je suis pro-réforme, le collège tel qu'il est doit absolument changer!

Je suis favorable :
- à une 'vraie' AP (l'enseignant cible qui y va, combien y va et pour quel motif : méthodo, remédiation disciplinaire, 'accélération' disciplinaire), il aurait même fallu que l'on propose aux volontaires d'expérimenter un nouveau temps de service : 15h disciplinaires + 4h d'AP)
- à des plages ouvertes à l'interdisciplinarité (sur la base du volontariat, aucune obligation, en plus des heures disciplinaires, rémunéré, sur des projets limités à quelques heures : 1 à 3 par mois suffisent amplement)
- à une attention particulière à la classe de 4ème, moment où les élèves en difficulté comprennent que l'institution ne fera vraiment pas grand chose pour eux, il faut trouver une solution même si cela doit pousser au retour de 4è et 3è technologiques (dont il faudrait sérieusement cadrer les attendus)
- aux options (latin Dp3 bilangues...) parce qu'elles permettent d'offrir des possibilités supplémentaires à tous les élèves qui le souhaitent et le peuvent (il ne faut donc pas contingenter les places)
- et plein d'autres choses...
Mais cette réforme, c'est pire que tout, j'attendais depuis tellement longtemps qu'on revoie ce collège unique-inique, que ma déception est extrêmement profonde : personne ne nous permettra d'améliorer ce point central du système scolaire.

Donc, oui, je suis pro-réforme.

Je suis totalement d'accord avec tes propos. Oui à une réforme mais pas celle-ci, pas cette usine à gaz mal pensée qui n'apporte aucune aide aux élèves en difficultés tout en supprimant des dispositifs qui fonctionnent notamment pour les bons élèves.

Et, évidemment, avant de réformer le collège, il faut d'abord s'attaquer aux fondements du problème : les élèves qui sortent de primaire avec des difficultés importantes à lire, écrire et compter. Quand je vois que dans ma classe de 6e, agréable, travailleuse, motivée et curieuse, 8 élèves sur 24 ont été repérés lors des tests de français que font les collègues comme ayant un gros retard dans la lecture et l'écriture, je ne peux que voir les problèmes se profiler. Comment bien faire rédiger ces élèves qui ne savent pas former une phrase ? L'un d'entre eux m'a avoué placer les points de fin de phrase n'importe où car "je ne sais pas quand se termine une phrase".
Le risque est que ces élèves motivés et travailleurs perdent peu à peu leur enthousiasme car leurs lacunes les mettront sans doute en échec. Pour ceux-là, ce n'est pas un EPI ou de l'AP à 24 qui va les aider. Heureusement, cette année, nous avons encore des heures de soutien et ces élèves peuvent bosser en petit groupe.

Quant au problème que peut causer le collège unique, on en parlait avec des collègues cette semaine. Nous avons en 3e un élève peu voire pas scolaire du tout, qui en a assez de l'école, qui sait déjà quelle formation il veut faire ensuite, qui a même trouvé un patron pour son futur apprentissage. Comme cet élève n'a jamais redoublé, il n'aura 15 ans qu'au printemps prochain et il sait donc qu'il va devoir faire toute son année de 3e alors qu'il rêverait d'apprendre autrement et ailleurs. Mais nous n'avons aucune solution à lui apporter, il est trop jeune pour faire un DIMA, les 3e prépapro sont pleines...
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par KrilinXV3 le Dim 18 Oct 2015 - 15:35
C'est toujours fascinant, ces alternatives (DIMA, SEGPA, PREPAPRO) dont la plupart sont soumises au fait que l'élève ait au moins un an de retard... alors que le redoublement est devenu impossible dans les fait (chez nous, 0% de redoublement en 6e/5e/4e pour la 5e année consécutive... par contre des relous de 3e qui ont pas bossé leur orientation ou qui pensent pouvoir aller en général, on en voit revenir un paquet parce que c'est un droit, vous comprenez).

_________________
Asinus asinum fricat
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 15:38
arth75 a écrit:C'est toujours fascinant, ces alternatives (DIMA, SEGPA, PREPAPRO) dont la plupart sont soumises au fait que l'élève ait au moins un an de retard... alors que le redoublement est devenu impossible dans les fait (chez nous, 0% de redoublement en 6e/5e/4e pour la 5e année consécutive... par contre des relous de 3e qui ont pas bossé leur orientation ou qui pensent pouvoir aller en général, on en voit revenir un paquet parce que c'est un droit, vous comprenez).

Comme ça ils vont pouvoir les supprimer en disant qu'ils n'ont plus de candidats ! Wink
ycombe
ycombe
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 15:38
@Luigi_B a écrit:
@ycombe a écrit:Le voyage en pédagogie de projet, je vois ça comme ce que va faire ma fille l'an prochain: un voyage à Berlin dans lequel les élèves organisent tout. Ils réservent les billets dès cette année pour avoir de meilleurs tarifs, ils s'occupent de l'hébergement, ses copains qui étaient à Berlin pour leur échange de trois mois proposent un programme de visites, etc... Les enseignants ne supervisent que de loin et si les élèves ne se bougent pas, le voyage n'a pas lieu. Mais premièrement ce seront des terminales, deuxièmement il y a évidemment des suiveurs, des élèves qui vont se contenter de profiter du travail des autres et troisième et dernièrement, que vont-ils apprendre en organisant ce projet? Ils parlent déjà allemand et une partie des élèves a passé trois mois à Berlin… Ça ne va même pas les motiver, ils sont en abibac et sélectionnés dès le départ sur leur motivation. C'est un projet sympa pour le groupe, ça soude ceux qui s'impliquent, mais ce n'est pas un projet dans lequel un contenu scolaire va leur être apporté.

Oui, mais tu peux envisager le voyage différemment. Adapter le programme de l'année, choisir des textes à lire, demander aux élèves de faire des recherches, de préparer des frises, des cartes à emporter et même de préparer - en groupes ou individuellement - de petites présentations orales de chaque site visité.

Je me souviens de cette élève qui avait lu un extrait des Métamorphoses devant la fontaine d'Aréthuse à Syracuse. Dans la lumière du soleil couchant, c'était poétique.
C'est un projet de l'enseignant pour ses élèves mais pour appeler ça «pédagogie de projet» il faudrait que ce soient les élèves qui réalisent. Par exemples ils auraient pu choisir eux-même les textes et les visites en rapport. Mais évidemment, pour choisir les textes à lire il faut connaitre la littérature, et c'est là que ça coince. C'est efficace pour ceux qui sont déjà experts, pas pour les autres. Comme toutes les pédagogies faiblement guidées.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
C'est pas faux
C'est pas faux
Esprit éclairé

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par C'est pas faux le Dim 18 Oct 2015 - 15:43
@Isis39 a écrit:
arth75 a écrit:C'est toujours fascinant, ces alternatives (DIMA, SEGPA, PREPAPRO) dont la plupart sont soumises au fait que l'élève ait au moins un an de retard... alors que le redoublement est devenu impossible dans les fait (chez nous, 0% de redoublement en 6e/5e/4e pour la 5e année consécutive... par contre des relous de 3e qui ont pas bossé leur orientation ou qui pensent pouvoir aller en général, on en voit revenir un paquet parce que c'est un droit, vous comprenez).

Comme ça ils vont pouvoir les supprimer en disant qu'ils n'ont plus de candidats ! Wink
Inutile de supprimer : dissoudre par l'inclusion à tout va suffit, en tout cas pour la SEGPA.
En revanche, j'ai cru lire dans les nouvelles dispositions pour la SEGPA que l'année de retard n'était plus requise, puisque le redoublement est interdit ou presque.
On vous fait le même coup qu'on nous a fait dans le primaire : on vous impose une hétérogénéité au delà du gérable au nom de la noble cause de l'inclusion, mais en fait pour ne pas budgéter les dispositifs appropriés, et on en fait des caisses sur la différenciation magique qui transforme le prof en précepteur autant de fois qu'il y a d'élèves. Comme ça, si c'est ingérable, ce sera parce que vous ne savez pas faire.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 15:48
@Isis39 a écrit:
@doctor who a écrit:Avec quoi l'histoire sera-t-elle interdisciplinaire, en 2016? Ni les sciences, ni les lettres, ni les LV, ni les LA.
L'histoire sera interdisciplinaire avec la géo et l'EMC.
C'est un changement radical professeur
_______
arth75 a écrit:
Cripure a écrit:Merci. Parfois, je me demande pourquoi je souligne certaines points dans les conversations, vu que personne n'y rebondit. L'interdisciplinarité ne fait que mourir, elle était bien vivante il y a quarante ans, quand personne n'en parlait.
On l'a peut-être remplacée par des "fondamentaux" parce que "faire de l'interdisciplinarité sur les chevaliers, c'est bien joli, mais où sont les apprentissages ?".
Je ne comprends pas votre message. Personne n'est obligé de bâtir des séquences et de ne pratiquer qu'un seul point à la fois. Cela fait 7 ans que les fondamentaux linguistiques sont censés être enseignés à part. Et la chronologie ne me semble guère étrangère aux fondamentaux, mais bon, je suis prudent en écrivant cela, vu que je m'adresse à un historien, discipline où la chronologie semble bien être la dernière des priorités.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Luigi_B le Dim 18 Oct 2015 - 15:52
@ycombe a écrit:C'est  un projet de l'enseignant pour ses élèves mais pour appeler ça «pédagogie de projet» il faudrait que ce soient les élèves qui réalisent. Par exemples ils auraient pu choisir eux-même les textes et les visites en rapport. Mais évidemment, pour choisir les textes à lire il faut connaitre la littérature, et c'est là que ça coince. C'est efficace pour ceux qui sont déjà experts, pas pour les autres. Comme toutes les pédagogies faiblement guidées.
Dans tous les exemples d'EPI donnés par le MEN, je ne vois aucun projet qui soit choisi par les élèves. D'ailleurs les thèmes bien souvent ne seront pas choisis par les enseignants eux-mêmes. Laughing

_________________
LVM - Novembre 2019 : "Les maîtres ignorants"
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 15:53
Cripure a écrit:
@Isis39 a écrit:
@doctor who a écrit:Avec quoi l'histoire sera-t-elle interdisciplinaire, en 2016? Ni les sciences, ni les lettres, ni les LV, ni les LA.
L'histoire sera interdisciplinaire avec la géo et l'EMC.
C'est un changement radical professeur
Révolutionnaire ! Wink
PabloPE
PabloPE
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par PabloPE le Dim 18 Oct 2015 - 16:52
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@hypermnestre a écrit:

Le plus consternant de ce point de vue, c'est l'EPI LCA qui commence en 5e, et l'Antiquité au programme de 6e...
Le plus consternant pour nous en primaire est que l'Antiquité soit au programme de 6e. Les élèves termineront ainsi le  programme de cycle 3 par cette période, juste après la construction européenne Rolling Eyes
Comme ils n'ont pas voulu  réfléchir à la répartition du collège ils font n'importe quoi chez nous furieux

Ah ben si justement. Les programmes d'histoire sont ceux qui ont entraîné le plus de réactions.
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Asha Kraken
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Asha Kraken le Dim 18 Oct 2015 - 16:53
@Tangleding a écrit:Elyas, je suis d'accord avec toi, ils savent faire des trucs sensationnels, quand on les guide et qu'on leur propose des choses stimulantes. Mais même moi qui suis une quiche en pédagogie différenciée je n'ai pas eu besoin du cadre des EPI pour y parvenir, avec un peu d'inspiration. Avec le cadre hypercontraignant des EPI ça me sera simplement encore plus difficile.

Ce n'est pas en rajoutant 3 couches de contraintes que la réforme va donner confiance aux collègues qui doutent de pouvoir se lancer dans de tels projets.

Sans compter que (comme mes collègues de lettres au collège), j'ai souvent travaillé avec notre collègue prof-doc. Or le prof-doc dans la réforme semble devenir une personne ressource plus qu'un enseignant et j'ai bien peur que ce ne soit pas considéré comme une discipline avec qui faire un projet interdisciplinaire.

Exact même si un peu HS dans le cadre du fil, quand mes copines (au collège les lettres sont l'apanage d'une équipe exclusivement féminine) m'ont balancé : "bon c'est le m...., mais on va faire passer en EPI des trucs qu'on faisait déjà avec toi", j'ai dû les détromper car la "documentation" n'est en aucun cas une discipline et je ne peux être considérée comme une intervenante au même titre que les autres (ouah ça me change remarquez, les réformes passent et on sait toujours pas à quoi on sert).
Celeborn avait éclairé ma lanterne à ce sujet en me révélant qu'un cours de doc ne serait jamais comptabilisé comme une heure disciplinaire malgré notre "nouveau" statut qui permettait théoriquement de nous décharger d'une heure d'accueil C.D.I lorsque nous donnions des cours, la doc n'étant pas une discipline... CQFD.
Par contre, je suis très à même de vous "épauler" Laughing en EMC (d'après Robine, mon IPR et NVB), matière (yuk yuk) qui me donne la jaunisse. Rolling Eyes
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 16:54
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@hypermnestre a écrit:

Le plus consternant de ce point de vue, c'est l'EPI LCA qui commence en 5e, et l'Antiquité au programme de 6e...
Le plus consternant pour nous en primaire est que l'Antiquité soit au programme de 6e. Les élèves termineront ainsi le  programme de cycle 3 par cette période, juste après la construction européenne Rolling Eyes
Comme ils n'ont pas voulu  réfléchir à la répartition du collège ils font n'importe quoi chez nous furieux

Ah ben si justement. Les programmes d'histoire sont ceux qui ont entraîné le plus de réactions.
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
PabloPE
PabloPE
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par PabloPE le Dim 18 Oct 2015 - 16:58
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
Le plus consternant pour nous en primaire est que l'Antiquité soit au programme de 6e. Les élèves termineront ainsi le  programme de cycle 3 par cette période, juste après la construction européenne Rolling Eyes
Comme ils n'ont pas voulu  réfléchir à la répartition du collège ils font n'importe quoi chez nous furieux

Ah ben si justement. Les programmes d'histoire sont ceux qui ont entraîné le plus de réactions.
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
Certes mais ils ont complètement fracassé la notre en échange.. Curieusement j'aurais cru que les élèves les plus jeunes avaient le plus besoin de repères.. je m'a trompé Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 17:00
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:

Ah ben si justement. Les programmes d'histoire sont ceux qui ont entraîné le plus de réactions.
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
Certes mais ils ont complètement fracassé la notre en échange.. Curieusement j'aurais cru que les élèves les plus jeunes avaient le plus besoin de repères.. je m'a trompé Laughing

Visiblement les "intellectuels" se moquent de l'histoire en primaire. Ils se sont focalisé sur le collège, alourdissant le projet de programme qui va être particulièrement adapté pour l'AP et les EPI... Sans compte qu'il faudrait aussi enseigner l'EMI et l'HDA....
ycombe
ycombe
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 17:10
@Luigi_B a écrit:
@ycombe a écrit:C'est  un projet de l'enseignant pour ses élèves mais pour appeler ça «pédagogie de projet» il faudrait que ce soient les élèves qui réalisent. Par exemples ils auraient pu choisir eux-même les textes et les visites en rapport. Mais évidemment, pour choisir les textes à lire il faut connaitre la littérature, et c'est là que ça coince. C'est efficace pour ceux qui sont déjà experts, pas pour les autres. Comme toutes les pédagogies faiblement guidées.
Dans tous les exemples d'EPI donnés par le MEN, je ne vois aucun projet qui soit choisi par les élèves. D'ailleurs les thèmes bien souvent ne seront pas choisis par les enseignants eux-mêmes. Laughing
Attention, réaliser n'est pas nécessairement choisir.

En théorie, pour la pédagogie de projet, ce sont les élèves qui définissent eux même le projet (en phase 2, la phase 1 c'est quand on leur montre ce qu'il pourrait faire s'ils en avaient envie (la pédagogie de projet c'est de la manipulation mise en pratique: on essaie de faire croire aux élèves que le projet vient d'eux)). C'est sûr qu'avec thème et croisement disciplinaire imposés, on va avoir du mal à faire croire aux élèves que ce sont eux qui définissent le projet.

Comme quoi les EPI, de toutes façons ça ne sera jamais vraiment strictement de la pédagogie de projet. Mais s'ils ne réalisent pas eux-même de A jusqu'à Z dans la phase de réalisation du projet, ce n'est pas du tout de la pédagogie de projet.


Dernière édition par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 17:21, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
PabloPE
PabloPE
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par PabloPE le Dim 18 Oct 2015 - 17:19
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
Certes mais ils ont complètement fracassé la notre en échange.. Curieusement j'aurais cru que les élèves les plus jeunes avaient le plus besoin de repères.. je m'a trompé Laughing

Visiblement les "intellectuels" se moquent de l'histoire en primaire. Ils se sont focalisé sur le collège, alourdissant le projet de programme qui va être particulièrement adapté pour l'AP et les EPI... Sans compte qu'il faudrait aussi enseigner l'EMI et l'HDA....
Ben ça fait vraiment ça... l'histoire est clairement révélatrice des lacunes de la réforme des cycles et du coup on se retrouve à devoir faire au final en 2 ans ce qu'on faisait en 3 :shock: Bon du coup niveau timing ça va nosu arranger de zapper le moyen-age mais franchement on perd tout ce qui intéressait les enfants dans cette matière (la préhistoire, la mythologie, les gaulois, les chevaliers...) mais on garde tout ce qui les barbe (arf les joies de la révolution industrielle et de la construction européenne Rolling Eyes ). Ils vont arrivés blasés en 6e Razz .
Et puis ça ressort sur pas mal de choses finalement parce que moi enchaîner La Fontaine après Esope lu en CE2 chez mon collègue ça m'arrangeait bien Wink

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Douglas Colvin
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Douglas Colvin le Dim 18 Oct 2015 - 17:19
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
Leur contenu oui, leur répartition dans le cycle non. La 6e est maintenant collée au CM2 mais son programme reste collé à la 5e. Préhistoire et Antiquité disparaissent du programme de CE2, en CM1 on commencera directement par Charlemagne c'est sûr que les enfants vont gérer Laughing Et après le CM2 alors qu'ils ont assimilé les migrations contemporaines, pof ils découvrent la préhistoire affraid
Bon après le programme de CM1 a oublié le moyen âge alors ils ne sont plus à une contradiction près Laughing

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
Certes mais ils ont complètement fracassé la notre en échange.. Curieusement j'aurais cru que les élèves les plus jeunes avaient le plus besoin de repères.. je m'a trompé Laughing

Visiblement les "intellectuels" se moquent de l'histoire en primaire. Ils se sont focalisé sur le collège, alourdissant le projet de programme qui va être particulièrement adapté pour l'AP et les EPI... Sans compte qu'il faudrait aussi enseigner l'EMI et l'HDA....

EMI ? Kezaco ?

L'HDA n'existe plus à partir de la rentrée en tant qu'épreuve au DNB ?
Isis39
Isis39
Bon génie

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Isis39 le Dim 18 Oct 2015 - 17:22
@Douglas Colvin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Isis39 a écrit:

Ils ont voulu conserver la cohérence de la progression au collège. Quand on voit déjà le bazar que cela a donné dans les médias...
Certes mais ils ont complètement fracassé la notre en échange.. Curieusement j'aurais cru que les élèves les plus jeunes avaient le plus besoin de repères.. je m'a trompé Laughing

Visiblement les "intellectuels" se moquent de l'histoire en primaire. Ils se sont focalisé sur le collège, alourdissant le projet de programme qui va être particulièrement adapté pour l'AP et les EPI... Sans compte qu'il faudrait aussi enseigner l'EMI et l'HDA....

EMI ? Kezaco ?

L'HDA n'existe plus à partir de la rentrée en tant qu'épreuve au DNB ?

EMI : éducation aux médias et à l'information.
Il y a deux programmes : EMI et HDA qui doivent être faits par toutes les matières.
L'HDA peut être une épreuve orale du brevet via le "parcours artistique".
Bec
Bec
Niveau 1

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Bec le Dim 18 Oct 2015 - 17:23
@Balthamos a écrit:Le problème, c'est que la réforme est faite pour un collège idéale avec des collègues consentants.
Et à l'heure actuelle, ni l'un ni l'autre n'existent.

Ca paraît de plus en plus évident. Et je ne crois pas qu'on puisse rien enseigner sous la contrainte. En même temps, l'idée qu'on ne puisse rien faire si "les profs" ne sont pas d'accord... Je sais pas is vous voyez ça comme moi, mais... Aucune réforme n'est vraiment envisageable de ce fait. Chaque "camp" est tellement, irrémédiablement persuadé d'avoir raison...

ce que je déduis de ce que je lis ici, pour l'instant (Page 10), c'est que le collège unique pose problème. Pro réforme veut un collège qui ira bien pour certains élèves (plutôt en délicatesse réelle ou supposée avec le collège actuel) et anti réforme veut un collège qui est autre que celui actuel, aussi, mais qui mais l'accent sur davantage d'INSTRUCTION, de nourriture, pour ceux qui ont faim...

Il est donc évident qu'il faudrait deux collèges (Bavière, GB,... d'autres exemples ?)


Dernière édition par Bec le Dim 18 Oct 2015 - 17:25, édité 1 fois (Raison : erreur de page)
kiwi
kiwi
Grand Maître

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par kiwi le Dim 18 Oct 2015 - 17:59
@Bec a écrit:
@Balthamos a écrit:Le problème, c'est que la réforme est faite pour un collège idéale avec des collègues consentants.
Et à l'heure actuelle, ni l'un ni l'autre n'existent.

Ca paraît de plus en plus évident. Et je ne crois pas qu'on puisse rien enseigner sous la contrainte. En même temps, l'idée qu'on ne puisse rien faire si "les profs" ne sont pas d'accord... Je sais pas is vous voyez ça comme moi, mais... Aucune réforme n'est vraiment envisageable de ce fait. Chaque "camp" est tellement, irrémédiablement persuadé d'avoir raison...

ce que je déduis de ce que je lis ici, pour l'instant (Page 10), c'est que le collège unique pose problème. Pro réforme veut un collège qui ira bien pour certains élèves (plutôt en délicatesse réelle ou supposée avec le collège actuel) et anti réforme veut un collège qui est autre que celui actuel, aussi, mais qui mais l'accent sur davantage d'INSTRUCTION, de nourriture, pour ceux qui ont faim...

Il est donc évident qu'il faudrait deux collèges (Bavière, GB,... d'autres exemples ?)

Heu... Non. C'est pas exactement ça non plus. Je suis entièrement opposée à cette réforme, mais pour autant, je ne pense pas qu'aux bons élèves. Moi je veux un, ou plusieurs collèges, qui puissent permettre à chaque élève de sortir avec un minimum de bagage en termes de connaissances et de capacités, afin qu'il puisse poursuivre des études longues ou professionnelles, s'insérer aisément sur le marché du travail et faire preuve d'un minimum d'esprit critique en tant que futur citoyen. Chose que ne va pas permettre cette réforme, bien au contraire. On ne va pas nourrir les bons qui vont s'ennuyer ferme. Ces mêmes bons qui fourniront les ingénieurs de demain pour permettre à la France d'être un pays compétitif grâce à l'innovation (c'est pas demain que la croissance, via le levier de l'innovation, va revenir...). Les moyens de progresseront pas. Les faibles ne pourront pas acquérir les fondamentaux et continueront toujours de sortir du système scolaire dans un état de semi-illettrisme. La difference, c'est que statistiquement, ça se verra moins : moins d'exigences dans la plupart des matières, un brevet encore plus bradé qu'avant, des EPI bricolage avec aucun acquis solide...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 18:14
@Bec a écrit:Chaque "camp" est tellement, irrémédiablement persuadé d'avoir raison...
Je trouve que le terme "persuadé", après l'ensemble des arguments factuels échangés, ressortit quand même un peu à la mauvaise foi.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Iphigénie le Dim 18 Oct 2015 - 18:29
Moi ce que j'aimerais que l'on m'explique c'est pourquoi dans un milieu de gens plutôt intelligents et rationnels, quel que soit le projet proposé, il y en a toujours qui arrivent à trouver que c'est bien, alors que clairement depuis 40 ans je n'ai vu, à chaque application effective, que rationalisation économique parée des plumes du paon pédagogique, et à coup sûr, dégradation dans nos conditions de travail, dans celles des élèves et dans les résultats.
Cela restera pour moi le grand mystère de l'EN.
ycombe
ycombe
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 18:30
@Bec a écrit:Chaque "camp" est tellement, irrémédiablement persuadé d'avoir raison...
On peut dire ça des créationnistes et des évolutionnistes , aussi. Il y a un camp qui s'appuie sur une science qui avance en tant que science et l'autre qui s'appuie sur une pseudo-science qui cherche à ressembler sans jamais admettre la réfutabilité de ses hypothèses.

Quand ce sont des fossiles qui trinquent, ce n'est pas très grave. Quand ce sont des enfants, c'est plus ennuyeux.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
dami1kd
dami1kd
Habitué du forum

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par dami1kd le Dim 18 Oct 2015 - 18:30
@kiwi a écrit:La difference, c'est que statistiquement, ça se verra moins : moins d'exigences dans la plupart des matières, un brevet encore plus bradé qu'avant (...)

Je ne comprends pas cette remarque. Pourquoi, encore plus bradé ?
La répartition CC/Examen est à peu près équivalente à la précédente (55% aujourd'hui, 57% demain), les "évaluateurs" pour la partie CC restent les mêmes (même si le mode d'évaluation change).

HS : l'emploi de l'adverbe "statistiquement" devrait être évité, car il permet de dire tout et n'importe quoi. Par exemple, statistiquement, un Homme est une femme.
ycombe
ycombe
Modérateur

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par ycombe le Dim 18 Oct 2015 - 18:34
@dami1kd a écrit:
@kiwi a écrit:La difference, c'est que statistiquement, ça se verra moins : moins d'exigences dans la plupart des matières, un brevet encore plus bradé qu'avant (...)

Je ne comprends pas cette remarque. Pourquoi, encore plus bradé ?
La répartition CC/Examen est à peu près équivalente à la précédente (55% aujourd'hui, 57% demain), les "évaluateurs" pour la partie CC restent les mêmes (même si le mode d'évaluation change).

HS : l'emploi de l'adverbe "statistiquement" devrait être évité, car il permet de dire tout et n'importe quoi. Par exemple, statistiquement, un Homme est une femme.
Non. Les 8 domaines n'étant pas tous rattachés à une discipline et une seule, il faudra négocier entre collègues pour le niveau de validation. Comme pour le socle aujourd'hui. Et on sait très bien aujourd'hui comment cela se passe: les CDE font pression pour une validation maximale, voire la font eux-même en catimini ou pas. Les notes, ils n'osent pas trop y toucher (sauf HDA pour certains, apparemment).

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par User5899 le Dim 18 Oct 2015 - 18:35
@Iphigénie a écrit:Moi ce que j'aimerais que l'on m'explique c'est pourquoi dans un milieu de gens plutôt intelligents et rationnels, quel que soit le projet proposé, il y en a toujours  qui arrivent à  trouver que c'est bien.
J'ai proposé la flemme comme raison rationnelle...
Tangleding
Tangleding
Érudit

Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ? - Page 11 Empty Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

par Tangleding le Dim 18 Oct 2015 - 18:40
@dami1kd a écrit:
@kiwi a écrit:La difference, c'est que statistiquement, ça se verra moins : moins d'exigences dans la plupart des matières, un brevet encore plus bradé qu'avant (...)

Je ne comprends pas cette remarque. Pourquoi, encore plus bradé ?
La répartition CC/Examen est à peu près équivalente à la précédente (55% aujourd'hui, 57% demain), les "évaluateurs" pour la partie CC restent les mêmes (même si le mode d'évaluation change).

HS : l'emploi de l'adverbe "statistiquement" devrait être évité, car il permet de dire tout et n'importe quoi. Par exemple, statistiquement, un Homme est une femme.
Disons que jusqu'ici le contrôle continu évaluait sous forme de note des réalisations des élèves (qui aboutissaient à une moyenne, quelque chose de plutôt objectif, si on fixe les coefficient avec rigueur).

Demain avec la réforme de l'évaluation sur quelle base évaluera-t-on le contrôle continu ? A la fin du cycle on s'appuiera sur quoi ? Cela s'appuiera sur un discours portant sur l'élève et non plus sur l'évaluation de travaux d'élèves...

Il me semble qu'en termes d'objectivité il y a un sacré écart entre ces deux formes d'évaluation.

Personnellement ce qui me dérange ici ce n'est pas l'échelle de 4 degrés (je trouve que c'est insuffisant, qu'une échelle de 6 niveaux serait plus pertinente, à condition de fixer le seuil de validité au 3e niveau, ce qui permet d’avoir 4 degrés au dessus du seul et 2 en dessous). Ce qui me dérange c'est que cette échelle n'évalue pas un travail, une réalisation de l'élève mais un discours construit sur l'élève, donc quelque chose en quoi entrera bien plus de biais que l'évaluation chiffrée par notes et moyennes disciplinaires (je note tous les travaux d'élèves de façon anonyme, par exemple).

En revanche je trouve pertinent le principe de non-compensation des domaines.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum