Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par PabloPE le Sam 17 Oct 2015 - 16:14

Cripure a écrit:Il y a évidemment des arguments pour : Najat Belkacem est charmante, elle a des yeux de biche et une si belle personne ne saurait mentir, or c'est sa réforme. Donc sa réforme a des yeux de biches et elle est trop trop bonne.
Si on s'en tient à ça, tout va bien, et d'ailleurs Florence Robine, factotum du ministère, l'a bien dit aux CdE : ne lisez rien, comme ça, vous ne perdrez pas la foi, cette foi qui soulève les montagnes.
Mais je vais suivre ce fil avec intérêt. Je suis impatient de trouver des arguments positifs à la suppression du latin pour tous, des bilangues pour tous, des disciplines pour tous.
Ca je sais!

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Tamerlan le Sam 17 Oct 2015 - 16:15

@Olympias a écrit:
Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
Hors sol et en soi, oui. Dans la réalité, avec des pratiques ou des exigences qui à un niveau donné ne sont pas les mêmes, c'est une très mauvaise pratique. Exemple, en français, il faut traiter le sujet ; en histoire, au Bac, on ne pénalise quasiment plus le hors-sujet. Comment faire travailler conjointement les deux approches ?

Mais bien sûr qu'on le pénalise !!!!!
Faux. Les IPR d'histoire de l'académie de Besançon exigent que la copie hors-sujet soit notée comme si elle traitait le sujet, le correcteur s'adaptant à ce qu'il lit. Et on a eu des inspections terriblement houleuse ici sur le même thème. Il faut accepter, l'académisme n'est plus de mise. Ils écrivent, c'est bien, il faut valoriser. Je suppose qu'il ne reste plus que la copie blanche qui puisse encore être sanctionnée ?
Tamerlan j'ai en mémoire un commission de barème/harmonisation de bac, on lit des copies test et on dit la note qu'on mettrait. Croquis géo pas plus de 3/4 sur 8 (en étant généreux) ; dissert hors sujet à 80%. 2/3(maxi) sur 12. Total sur 20 : 6
Eh bien il s'est trouvé des collègues pour arriver à 14 !!!
Avec un collègue et ami, nous étions à deux sur un très gros paquet et nous corrigeons de la même façon. Nos notes, justes par rapport à ce qui était écrit, allaient de 1 à 20.
Il y a des limites à la valorisation de ce qui est faux.

Ça, je sais bien Olympias, je participe aussi à ce genre de chose et cela arrive régulièrement. Là on parle d'un éventuel principe de non-pénalisation du hors sujet par les autorités académiques.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par User5899 le Sam 17 Oct 2015 - 16:16

@Elyas a écrit:C'est pratique de disqualifier ainsi les gens pro-réformes en sous-entendant qu'ils sont imbus d'eux-mêmes (persuadés d'avoir des méthodes pédagogiques géniales) et autoritaires (et qui pensent qu'il faudrait les imposer à tout le monde).

Vive le débat ! Fermez les bans, la messe est dite ! Les pro-réformes sont des collègues au melon surdéveloppé et autoritaristes, voulant commander leurs autres collègues.
Il faut quand même reconnaître que l'écrasante majorité des gens prenant position en public sur leurs pratiques pédagogiques ressortissent bel et bien au groupe des réformateurs. Les autres font leur boulot et se soucient peu d'impulser des débats. En revanche, ils savent répondre, comme les autres.
J'ajoute que quand on suit des pro réforme sur Twitter, par exemple, on a un peu le sentiment de suivre divers avatars de Jésus-Christ-Notre-Sauveur himself... Si on écoute Jeanjeau, Fillion, Saint-Anne, Devancée, Alozoach et la fine équipe, je dois en oublier, j'en oublie c'est sûr, on a assez vite le sentiment qu'ils ne se prennent pas pour des queues de cerises.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par oursdestropiques le Sam 17 Oct 2015 - 16:17

Je confirme qu'il faut être motivé pour s'exprimer en tant que pro-réforme, ici comme ailleurs. Au fond si c'est pour se faire traiter entre autre de : collabos (à vomir je vous le confirme), de traitre, d'idiot utile, de VRP du ministère, de fossoyeur du métier, et je vous passe les insultes, je peux comprendre que cela ne donne pas envie de se lancer dans un débat.

Pour ma part, je trouve que les EPI représentent une avancée. Une dose de pédagogie de projet sans, comme dans le cas de l'enseignement par compétences, essayer de l'imposer dans toutes les pratiques des enseignants. Je l'ai fait, bien que cela ne portait pas ce nom avec toute l'équipe pédagogique d'une classe de cinquième, et continué en quatrième. Ce fut plus que bénéfique, et surtout, cela a permis à toute l'équipe de réfléchir sur comment enseigner autrement.
Après quand je lis ici, comme ailleurs, que les bilangues, européennes et le latin sont pour tous, c'est faux. Cela ne justifie pas la disparition des dispositifs en question, ou des LC. Mais il est faux de dire que tout cela est ouvert à tous. Et c'est là une différence de taille entre "pro" et "anti". Les uns veulent la disparition pure et simple de la réforme. Les autres apprécient certains points, mais pas forcément tout.

Et pour en finir, statistiquement, il y a des pro-réformes. Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Il y a une chose qui fait que les "pro" sont moins visibles. Quand on est pour une réforme, on attend sa mise en place, et on essaie de se préparer à ça. Il n'y a pas le sentiment d'urgence que doivent ressentir les "anti".

oursdestropiques
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Moonchild le Sam 17 Oct 2015 - 16:19

@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:
Mon premier signalement en gras : Ah bon, la différenciation pédagogique est si pratiquée que ça ? Le fais-tu ? Tes collègues le font-ils beaucoup ? Et les autres établissements ?
Le problème, c'est que la différenciation pédagogique est un objet mal défini. J'ai une réponse qui me trotte dans la tête à un message sur un autre fil, il va falloir que je retrouve le fil en question.
Lors de la dernière messe réunion avec un IPR de maths dans notre lycée (ce qui remonte tout de même à presque deux ans), nous sommes plusieurs collègues à avoir compris que sa vision de la différenciation pédagogique consistait à accepter que les élèves en difficulté ne fassent finalement pas le programme du niveau où ils se trouvent. En même temps, avec les cycles, la réforme du collège règle le problème du programme.

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
@Balthamos a écrit:Je trouve que l'interdisciplinaire est une bonne idée
Hors sol et en soi, oui. Dans la réalité, avec des pratiques ou des exigences qui à un niveau donné ne sont pas les mêmes, c'est une très mauvaise pratique. Exemple, en français, il faut traiter le sujet ; en histoire, au Bac, on ne pénalise quasiment plus le hors-sujet. Comment faire travailler conjointement les deux approches ?

Mais bien sûr qu'on le pénalise !!!!!
Faux. Les IPR d'histoire de l'académie de Besançon exigent que la copie hors-sujet soit notée comme si elle traitait le sujet, le correcteur s'adaptant à ce qu'il lit. Et on a eu des inspections terriblement houleuse ici sur le même thème. Il faut accepter, l'académisme n'est plus de mise. Ils écrivent, c'est bien, il faut valoriser. Je suppose qu'il ne reste plus que la copie blanche qui puisse encore être sanctionnée ?
C'est tout-à-fait normal : un élève qui aurait encore un peu de retenue et qui hésiterait à épancher joyeusement son ignorance sur des pages et des pages doit absolument être sanctionné car il n'a pas validé la compétence "faire preuve de spontanéité créative".  professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Balthamos le Sam 17 Oct 2015 - 16:21

@oursdestropiques a écrit:Et pour en finir, statistiquement, il y a des pro-réformes. Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Il y a une chose qui fait que les "pro" sont moins visibles. Quand on est pour une réforme, on attend sa mise en place, et on essaie de se préparer à ça. Il n'y a pas le sentiment d'urgence que doivent ressentir les "anti".

Le premier argument est celui du ministère. Beaucoup de "contre" ne sont pas allés manifestés. Et les "pour", encore moins.

Le deuxième ne tient pas à la réalité du terrain.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par User5899 le Sam 17 Oct 2015 - 16:21

@Elyas a écrit:
Cripure a écrit:
@Elyas a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Je soupçonne qu'il y a très peu de collègues capables de donner de vrais arguments pro-réforme, que ce soit dans mon établissement ou sur le forum, tout simplement car tout ce qui est présenté comme des aspects "positifs" de la réforme (interdisciplinarité, projets, pédagogie différenciée...) est tout à fait faisable au collège actuellement, sans réforme (avec plus de moyens ça serait mieux mais la réforme n'en donne pas).
Ah bon, la différenciation pédagogique est si pratiquée que ça ?
Elyas, vous ne me ferez pas croire que vous pensez sérieusement que la réforme va forcer ceux qui, aujourd'hui, ne la pratiquent pas à la pratiquer demain. La différenciation pédagogique dans des divisions à 25-30 sera le premier échec de la réforme, seuls la pratiqueront ceux qui la pratiquent déjà, ce n'est pas une démarche qu'un texte réglementaire peut impulser.

Quitte à étonner, je partage ce constat  même si un fait que je découvre en ce moment m'amène à penser que ça risque de se diffuser plus ou moins massivement tout de même chez moi : notre PAF est puissant (encore) et propose des stages efficaces sur la différenciation pédagogique (en tout cas, je connais la formatrice en HG qui gère ce stage au PAF et elle est tout simplement incroyable et on lui a donné les moyens de former correctement et massivement les gens) et l'envie de beaucoup de collègues de suivre les demandes de l'institution car ils sont en attente de réponse pour améliorer leur enseignement. Cependant, je découvre ce dernier fait et ça me surprend toujours autant chaque fois que j'y pense.
J'ai peut-être mal compris : quel constat partagez-vous ? Celui de l'envie de différencier ? Ou celui du refus de différencier ? Pour moi, ils se valent, d'ailleurs; Je n'ai rien à redire, ni aux uns, ni aux autres. Si des collègues veulent se mettre à différencier, c'est bien qu'ils trouvent des formations pour s'y mettre. Mais a-t-on besoin, pour encourager ceux qui veulent se tourner vers cette pratique, de faire une réforme qui, par ailleurs, crée des problèmes quasiment irréversibles ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par PabloPE le Sam 17 Oct 2015 - 16:26

@oursdestropiques a écrit:Je confirme qu'il faut être motivé pour s'exprimer en tant que pro-réforme, ici comme ailleurs. Au fond si c'est pour se faire traiter entre autre de : collabos (à vomir je vous le confirme), de traitre, d'idiot utile, de VRP du ministère, de fossoyeur du métier, et je vous passe les insultes, je peux comprendre que cela ne donne pas envie de se lancer dans un débat.

Pour ma part, je trouve que les EPI représentent une avancée. Une dose de pédagogie de projet sans, comme dans le cas de l'enseignement par compétences, essayer de l'imposer dans toutes les pratiques des enseignants. Je l'ai fait, bien que cela ne portait pas ce nom avec toute l'équipe pédagogique d'une classe de cinquième, et continué en quatrième. Ce fut plus que bénéfique, et surtout, cela a permis à toute l'équipe de réfléchir sur comment enseigner autrement.
Après quand je lis ici, comme ailleurs, que les bilangues, européennes et le latin sont pour tous, c'est faux. Cela ne justifie pas la disparition des dispositifs en question, ou des LC. Mais il est faux de dire que tout cela est ouvert à tous. Et c'est là une différence de taille entre "pro" et "anti". Les uns veulent la disparition pure et simple de la réforme. Les autres apprécient certains points, mais pas forcément tout.

Et pour en finir, statistiquement, il y a des pro-réformes. Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Il y a une chose qui fait que les "pro" sont moins visibles. Quand on est pour une réforme, on attend sa mise en place, et on essaie de se préparer à ça. Il n'y a pas le sentiment d'urgence que doivent ressentir les "anti".
Excusez par avance ma question d' "extérieure" au collège mais si vous l'avez déjà fait c'est que la réforme est inutile non puisque le dispositif actuel est suffisant?
Ensuite si vous n’appréciez pas tout pourquoi ne pas demander des changements? Les avancées sont- elles à ce point indispensables qu'elles peuvent tolérer des reculs? Et si la seule avancée consiste à imposer des choses qui existent déjà pourquoi ne pas aller jusqu'au retrait pur et simple?

Bon sinon nous travaillons beaucoup par pédagogie du projet ici et par interdisciplinarité et croyez mon expérience l'imposer est plus néfaste qu'autre chose (je peux vous assurer que travailler avec quelqu'un qui ne veut pas participer au projet force les autres à travailler deux fois plus pour un rendu deux fois moins intéressant que si on avait respecté le refus du réfractaire dès le début Rolling Eyes )

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 16:27

Deux sondages (avec leurs limites bien sûr) qui permettent de quantifier un peu :

1) Juin 2015
Enseignants favorables à la réforme du collège dans le secondaire : 26% (dont 3% très favorables)
23% si l'on ne consulte que les professeurs de collège.
Source : http://fr.scribd.com/doc/268141689/Rapport-Ifop-Reforme-Du-College

2) Juillet 2015
Enseignants satisfaits de la réforme du collège : 21% (dont 3% très satisfaits)
14% si l'on ne consulte que les professeurs de collège.
Source : http://www.opinion-way.com/pdf/sondage_opinionway_pour_le_figaro_-_les_enseignants_et_la_gauche_-_juillet_2015.pdf


Dernière édition par Luigi_B le Sam 17 Oct 2015 - 16:28, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par User5899 le Sam 17 Oct 2015 - 16:27

@oursdestropiques a écrit: Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Je suis entièrement d'accord.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Cowabunga le Sam 17 Oct 2015 - 16:28

@Moonchild a écrit:
@ycombe a écrit:
@Elyas a écrit:
Mon premier signalement en gras : Ah bon, la différenciation pédagogique est si pratiquée que ça ? Le fais-tu ? Tes collègues le font-ils beaucoup ? Et les autres établissements ?
Le problème, c'est que la différenciation pédagogique est un objet mal défini. J'ai une réponse qui me trotte dans la tête à un message sur un autre fil, il va falloir que je retrouve le fil en question.
Lors de la dernière messe réunion avec un IPR de maths dans notre lycée (ce qui remonte tout de même à presque deux ans), nous sommes plusieurs collègues à avoir compris que sa vision de la différenciation pédagogique consistait à accepter que les élèves en difficulté ne fassent finalement pas le programme du niveau où ils se trouvent. En même temps, avec les cycles, la réforme du collège règle le problème du programme.
Mieux : la différenciation vue par mon inspectrice. Ça consiste à mettre les dyslexiques dans un coin, avec la consigne suivante : "Dessine ce que tu comprends du texte, comme si tu illustrais le livre." Pour les autres : faire une lecture analytique.

C'est sûr que, vu comme ça, je ne pratique pas la différenciation pédagogique.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Ragnetrude le Sam 17 Oct 2015 - 16:29

@oursdestropiques a écrit:Et pour en finir, statistiquement, il y a des pro-réformes. Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.

Attendons de voir une manif des pro-réforme alors. Il faut comparer ce qui est comparable : les pétitions par exemple. 29600 signataires pour la pétition de l'intersyndicale contre la réforme, 2800 signataires pour la pétition lancée par l'UNSA. Alors ok ça fait un énorme ventre mou...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par User5899 le Sam 17 Oct 2015 - 16:32

@oursdestropiques a écrit: Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Je suis entièrement d'accord.
Et j'ai constaté au lycée pourquoi beaucoup de collègues ont approuvé la réforme Chatel et se la sont appropriée : parce qu'elle leur a permis de travailler moins. L'AP, par exemple, dans des groupes dissociés des classes. Je constate que c'est devenu, pour un bon tiers des collègues, deux heures pendant lesquelles ils passent un film pour vaguement en discuter dans le temps qui reste. Les TPE ? 2h pendant lesquelles les élèves sont accompagnés. Au CDI, par les profs responsables. Profs responsables qu'on voit ensuite traîner en sdp pendant plus de la moitié du temps, entre discussions improvisées et cafés à la file. Les réformes sont une bénédiction pour les fainéants.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Ragnetrude le Sam 17 Oct 2015 - 16:35

@oursdestropiques a écrit:Les autres apprécient certains points, mais pas forcément tout.

Sauf que dans cette réforme on ne peut pas faire le tri. On ne peut pas accepter ce qu'on y trouve de bien sans assumer d'entériner ses gros points négatifs. Encore une fois j'aimerais que les gens assument leur point de vue. C'est trop facile de tenir un discours du type "Il y a du positif mais aussi des choses qui ne me plaisent pas". Dans les formations qui sont faites actuellement, on ne nous demande pas de trouver un consensus mais on nous impose le "package complet". Il n'est pas possible d'avoir une position intermédiaire.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 16:37

Cripure a écrit:
@oursdestropiques a écrit: Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Je suis entièrement d'accord.
Et j'ai constaté au lycée pourquoi beaucoup de collègues ont approuvé la réforme Chatel et se la sont appropriée : parce qu'elle leur a permis de travailler moins. L'AP, par exemple, dans des groupes dissociés des classes. Je constate que c'est devenu, pour un bon tiers des collègues, deux heures pendant lesquelles ils passent un film pour vaguement en discuter dans le temps qui reste. Les TPE ? 2h pendant lesquelles les élèves sont accompagnés. Au CDI, par les profs responsables. Profs responsables qu'on voit ensuite traîner en sdp pendant plus de la moitié du temps, entre discussions improvisées et cafés à la file. Les réformes sont une bénédiction pour les fainéants.

veneration

Je ne dirais pas mieux. Il n'y a qu'à voir comment chez nous les TPE sont pris d'assaut par les collègues les moins sérieux et les moins travailleurs. Aucun travail en amont, personne ne bosse pour affiner les problématiques des élèves. Ces derniers sont laissés à l'abandon sous prétexte que dans TPE il y a "personnel". Et celui qui rappelle qu'il y a aussi "encadré" se fait insulter.

Quant aux AP, on en est venu l'an dernier à proposer des heures d'études surveillées (l'usine à gaz ne marchait plus: plus de volontaires pour PRÉPARER des séances utiles): pas mal l'heure d'HSE d'agrégé, le c** sur une chaise. Le CDE a fini par trouver ça un peu louche en effet, et ces séances n'ont plus reçu qu'une demi HSE. Bizarrement, il y a eu un peu moins de volontaires, et plus de refrains sur lintérêtdézélèves.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Moonchild le Sam 17 Oct 2015 - 16:43

@oursdestropiques a écrit:Pour ma part, je trouve que les EPI représentent une avancée. Une dose de pédagogie de projet sans, comme dans le cas de l'enseignement par compétences, essayer de l'imposer dans toutes les pratiques des enseignants.
Quand il y a des textes officiels qui imposent un nombre précis d'EPI dans des thématiques fixées et que ces EPI sont pris sur les heures disciplinaires, c'est bel et bien une manière d'imposer ces pratiques à tous les collègues.

@oursdestropiques a écrit:Je l'ai fait, bien que cela ne portait pas ce nom avec toute l'équipe pédagogique d'une classe de cinquième, et continué en quatrième. Ce fut plus que bénéfique, et surtout, cela a permis à toute l'équipe de réfléchir sur comment enseigner autrement.
Enseigner autrement est-il un but en soi ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Elyas le Sam 17 Oct 2015 - 16:43

@Ragnetrude a écrit:
@oursdestropiques a écrit:Les autres apprécient certains points, mais pas forcément tout.

Sauf que dans cette réforme on ne peut pas faire le tri. On ne peut pas accepter ce qu'on y trouve de bien sans assumer d'entériner ses gros points négatifs. Encore une fois j'aimerais que les gens assument leur point de vue. C'est trop facile de tenir un discours du type "Il y a du positif mais aussi des choses qui ne me plaisent pas". Dans les formations qui sont faites actuellement, on ne nous demande pas de trouver un consensus mais on nous impose le "package complet". Il n'est pas possible d'avoir une position intermédiaire.

Le collège actuel te plaît dans son intégralité ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par User5899 le Sam 17 Oct 2015 - 16:47

elpenor08 a écrit:
Cripure a écrit:
@oursdestropiques a écrit: Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Je suis entièrement d'accord.
Et j'ai constaté au lycée pourquoi beaucoup de collègues ont approuvé la réforme Chatel et se la sont appropriée : parce qu'elle leur a permis de travailler moins. L'AP, par exemple, dans des groupes dissociés des classes. Je constate que c'est devenu, pour un bon tiers des collègues, deux heures pendant lesquelles ils passent un film pour vaguement en discuter dans le temps qui reste. Les TPE ? 2h pendant lesquelles les élèves sont accompagnés. Au CDI, par les profs responsables. Profs responsables qu'on voit ensuite traîner en sdp pendant plus de la moitié du temps, entre discussions improvisées et cafés à la file. Les réformes sont une bénédiction pour les fainéants.

veneration

Je ne dirais pas mieux. Il n'y a qu'à voir comment chez nous les TPE sont pris d'assaut par les collègues les moins sérieux et les moins travailleurs. Aucun travail en amont, personne ne bosse pour affiner les problématiques des élèves. Ces derniers sont laissés à l'abandon sous prétexte que dans TPE il y a "personnel". Et celui qui rappelle qu'il y a aussi "encadré" se fait insulter.

Quant aux AP, on en est venu l'an dernier à proposer des heures d'études surveillées (l'usine à gaz ne marchait plus: plus de volontaires pour PRÉPARER des séances utiles): pas mal l'heure d'HSE d'agrégé, le c** sur une chaise. Le CDE a fini par trouver ça un peu louche en effet, et ces séances n'ont plus reçu qu'une demi HSE. Bizarrement, il y a eu un peu moins de volontaires, et plus de refrains sur lintérêtdézélèves.
Là où je suis surpris, c'est sur l'HSE. L'AP est une discipline, incluse dans la DHG, et elle n'a pas à être assurée en plus des heures statutaires. Je fais 2h d'AP de 1re, cette année, elles comptent pour 2,2h dans mon service. Manquerait plus qu'elles viennent en sus !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Fesseur Pro le Sam 17 Oct 2015 - 16:55

@oursdestropiques a écrit:Après quand je lis ici, comme ailleurs, que les bilangues, européennes et le latin sont pour tous, c'est faux. Cela ne justifie pas la disparition des dispositifs en question, ou des LC. Mais il est faux de dire que tout cela est ouvert à tous.
Ben oui.
Tu es donc contre la réforme toi aussi.
Bienvenue !  Razz

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Bec le Sam 17 Oct 2015 - 16:58

Bon, comme prévu, je ne peux déjà plus suivre tout ce qui se dit et encore moins y répondre, donc je le dis d'une manière générale: Les arguments contre sont ultra majoritaires, ici, bien que non unanimes.

Je constate par ailleurs que les dirigeants et cadres intermédiaires de l'EN sont tout aussi majoritairement POUR la réforme, et que ceux qui ont peut-être une petite opportunité de "l'adapter" pour en réduire les effets nocifs, les CDE, entendent l'appliquer sans état d'âmes. Qu'on ne me sorte pas l'explication de la prime, car ceux du privé ne l'ont pas et sont tout autant convaincus.

On va donc vers un grand clash, à moins qu'en réalité, une grande majorité des enseignants ne soit décidé à laisser couler...
Bonjour l'ambiance !

Bec
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Elyas le Sam 17 Oct 2015 - 17:06

@Fesseur Pro a écrit:
@oursdestropiques a écrit:Après quand je lis ici, comme ailleurs, que les bilangues, européennes et le latin sont pour tous, c'est faux. Cela ne justifie pas la disparition des dispositifs en question, ou des LC. Mais il est faux de dire que tout cela est ouvert à tous.
Ben oui.
Tu es donc contre la réforme toi aussi.
Bienvenue !  Razz

La majorité des anti-réformes de mon collège voulait la peau du latin l'an dernier pour récupérer les heures. Ils sont donc pro-réformes en fait !

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Olympias le Sam 17 Oct 2015 - 17:12

S'il y a bien quelque chose que je ne peux pas digérer c'est de vouloir récupérer des heures en braconnant sur les disciplines des autres furieux furieux Et encore moins que le ministère organise délibérément des situations pour nous y pousser


Dernière édition par Olympias le Sam 17 Oct 2015 - 17:16, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Invité El le Sam 17 Oct 2015 - 17:13

Cripure a écrit:
elpenor08 a écrit:
Cripure a écrit:
@oursdestropiques a écrit: Quand on voit le nombre de manifestants le 10 octobre, cela laisse penser que beaucoup de collègues ne sont pas contre.
Je suis entièrement d'accord.
Et j'ai constaté au lycée pourquoi beaucoup de collègues ont approuvé la réforme Chatel et se la sont appropriée : parce qu'elle leur a permis de travailler moins. L'AP, par exemple, dans des groupes dissociés des classes. Je constate que c'est devenu, pour un bon tiers des collègues, deux heures pendant lesquelles ils passent un film pour vaguement en discuter dans le temps qui reste. Les TPE ? 2h pendant lesquelles les élèves sont accompagnés. Au CDI, par les profs responsables. Profs responsables qu'on voit ensuite traîner en sdp pendant plus de la moitié du temps, entre discussions improvisées et cafés à la file. Les réformes sont une bénédiction pour les fainéants.

veneration

Je ne dirais pas mieux. Il n'y a qu'à voir comment chez nous les TPE sont pris d'assaut par les collègues les moins sérieux et les moins travailleurs. Aucun travail en amont, personne ne bosse pour affiner les problématiques des élèves. Ces derniers sont laissés à l'abandon sous prétexte que dans TPE il y a "personnel". Et celui qui rappelle qu'il y a aussi "encadré" se fait insulter.

Quant aux AP, on en est venu l'an dernier à proposer des heures d'études surveillées (l'usine à gaz ne marchait plus: plus de volontaires pour PRÉPARER des séances utiles): pas mal l'heure d'HSE d'agrégé, le c** sur une chaise. Le CDE a fini par trouver ça un peu louche en effet, et ces séances n'ont plus reçu qu'une demi HSE. Bizarrement, il y a eu un peu moins de volontaires, et plus de refrains sur lintérêtdézélèves.
Là où je suis surpris, c'est sur l'HSE. L'AP est une discipline, incluse dans la DHG, et elle n'a pas à être assurée en plus des heures statutaires. Je fais 2h d'AP de 1re, cette année, elles comptent pour 2,2h dans mon service. Manquerait plus qu'elles viennent en sus !

Les heures d'AP sont en effet dans nos services en 1re et en Terminale, mais seule une petite partie pour les secondes. Donc, régulièrement, c'est grande usine à gaz: qui fait quoi? qui est volontaire?
Avec ceux qui prennent les élèves pour deux séances, ou quatre, ou pendant deux mois. Ceux qui en veulent 12, ou 20. Ceux qui ont le culot de ne vouloir que des volontaires motivés. Parce que, aussi, les élèves choisissent parmi ce qui a été proposé...
Et qu'il faut caser tout le monde puisque les élèves, eux, ont AP sur leur emploi du temps.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Blablatrice occasionnelle le Sam 17 Oct 2015 - 17:13

Moi, il me semble quand même que les enseignants qui postent ici sont minoritaires.

J'ai un gamin au collège, filière sélective (que la réforme ne supprimera pas...), zone favorisée, une classe tout ce qu'il y a de plus réceptive: ben le contenu de ses enseignements n'est pas riche pour autant, les cours de méthodologie prospèrent au détriment du contenu et je ne vois pas en quoi les EPIs menacent ça. Je ne vois aucune raison pour que ses enseignants soient contre, au vu de leur prestation.

Blablatrice occasionnelle
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Fesseur Pro le Sam 17 Oct 2015 - 17:15

@Elyas a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@oursdestropiques a écrit:Après quand je lis ici, comme ailleurs, que les bilangues, européennes et le latin sont pour tous, c'est faux. Cela ne justifie pas la disparition des dispositifs en question, ou des LC. Mais il est faux de dire que tout cela est ouvert à tous.
Ben oui.
Tu es donc contre la réforme toi aussi.
Bienvenue !  Razz

La majorité des anti-réformes de mon collège voulait la peau du latin l'an dernier pour récupérer les heures. Ils sont donc pro-réformes en fait !
Laughing
Des sacrés saletés tes collègues sinon.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Existe-t-il des PRO réforme ici ? Si oui, quels sont les arguments ?

Message par Ergo le Sam 17 Oct 2015 - 17:18

@Blablatrice occasionnelle a écrit:Moi, il me semble quand même que les enseignants qui postent ici sont minoritaires.
Il n'y a qu'à voir la proportion de posteurs dans la rue le 10 octobre par rapport au nombre total de posteurs réguliers, au nombre d'inscrits, au nombre de collègues...

Clairement, les positions des uns des autres sur neoprofs permettent assez peu de se faire une idée.

Les pourcentages publiés par la presse ne me semblent pas davantage représentatifs des opinions des uns et des autres -- sans parler de ceux qui attendent.

Spoiler:
On a la réforme qu'on mérite...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum