Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Louisa Lana
Niveau 5

Accord participe passé

par Louisa Lana le Dim 18 Oct 2015, 08:38
Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai un doute concernant l'accord d'un participe passé dans une partie de phrase : " la séance que je n'ai pas eue le temps de faire".
J'ai accordé le participe passé avec le COD "que" qui a pour antécédent la "séance". Cela dit, j'hésite car ne peut-on pas considérer également que "le temps" est un COD puisqu'il répond à la question "Quoi?", que nous pouvons le pronominaliser et qu'il n'est pas effaçable ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

avatar
Carabas
Vénérable

Re: Accord participe passé

par Carabas le Dim 18 Oct 2015, 08:41
Il ne faut pas accorder. Ce n'est pas le temps que tu n'as pas eu. C'est le temps de faire la séance. Donc pas d'accord. Le "que" = certes COD, mais du verbe faire. Le COD de "avoir" c'est "faire la séance".

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Accord participe passé

par Oudemia le Dim 18 Oct 2015, 08:42
Il y a plusieurs COD : je n'ai pas eu le temps - de faire la séance (reprise par que) : donc, comme vous l'avez senti, il n'y a pas de raison d'accorder le participe avec ce que.
EDIT : devancée par Carabes, mais la répétition est une des clefs de la pédagogie professeur
avatar
Zazk
Fidèle du forum

Re: Accord participe passé

par Zazk le Dim 18 Oct 2015, 08:47
Petite rectification : le COD d'avoir c'est "le temps" et c'est masculin, d'où l'accord nécessaire au masculin.
"faire la séance" est complément du nom temps. Séance est donc COD de faire et non du verbe avoir.
On écrira: "La séance que j'ai faite" ou "la séance que j'ai eue" si la phrase ne continue pas avec un autre complément.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Accord participe passé

par Carabas le Dim 18 Oct 2015, 09:05
@Zazk a écrit:Petite rectification : le COD d'avoir c'est "le temps" et c'est masculin, d'où l'accord nécessaire au masculin.
"faire la séance" est complément du nom temps. Séance est donc COD de faire et non du verbe avoir.
On écrira: "La séance que j'ai faite" ou "la séance que j'ai eue" si la phrase ne continue pas avec un autre complément.
Pas tout à fait d'accord : oui, "de faire la séance" = complément du nom temps. Mais pour moi, c'est le principe des poupées russes : le groupe "le temps de faire la séance" = COD de avoir, et au sein de ce groupe on trouve un CDN. Bref, ça ne change rien au nom accord.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Louisa Lana
Niveau 5

Re: Accord participe passé

par Louisa Lana le Dim 18 Oct 2015, 10:08
Très bien. Je vous remercie pour votre aide.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Accord participe passé

par User5899 le Dim 18 Oct 2015, 14:33
@Louisa Lana a écrit:Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai un doute concernant l'accord d'un participe passé dans une partie de phrase : " la séance que je n'ai pas eue le temps de faire".
J'ai accordé le participe passé avec le COD "que" qui a pour antécédent la "séance". Cela dit, j'hésite car ne peut-on pas considérer également que "le temps" est un COD puisqu'il répond à la question "Quoi?", que nous pouvons le pronominaliser et qu'il n'est pas effaçable ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Le COD de "avoir" est "le temps"... "Séance" est COD de "faire". Pas d'accord...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Accord participe passé

par User5899 le Dim 18 Oct 2015, 14:37
@Louisa Lana a écrit:Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai un doute concernant l'accord d'un participe passé dans une partie de phrase : " la séance que je n'ai pas eue le temps de faire".
J'ai accordé le participe passé avec le COD "que" qui a pour antécédent la "séance". Cela dit, j'hésite car ne peut-on pas considérer également que "le temps" est un COD puisqu'il répond à la question "Quoi?", que nous pouvons le pronominaliser et qu'il n'est pas effaçable ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Par ailleurs, attention. Dans "Je suis professeur", "professeur" répond à la question "Quoi ?" et n'est pas du tout COD.
Et dans "Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe", "une colombe" peut aussi répondre à la question "Quoi ?", sans être COD le moins du monde.
Et que dire de "Il pleut des cordes" ? "Des cordes", COD ? Eh non, bien sûr : sujet Razz
Bref, ne faites pas appel à ces fameuses questions (qu'on m'a interdites à mon entrée en 6e) : elles sont sources d'erreurs.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Accord participe passé

par Celadon le Dim 18 Oct 2015, 14:49
Toutafé. Quel régal en CM2 ! Very Happy
avatar
nitescence
Érudit

Re: Accord participe passé

par nitescence le Dim 18 Oct 2015, 14:53
Cripure a écrit:
@Louisa Lana a écrit:Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai un doute concernant l'accord d'un participe passé dans une partie de phrase : " la séance que je n'ai pas eue le temps de faire".
J'ai accordé le participe passé avec le COD "que" qui a pour antécédent la "séance". Cela dit, j'hésite car ne peut-on pas considérer également que "le temps" est un COD puisqu'il répond à la question "Quoi?", que nous pouvons le pronominaliser et qu'il n'est pas effaçable ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Par ailleurs, attention. Dans "Je suis professeur", "professeur" répond à la question "Quoi ?" et n'est pas du tout COD.
Et dans "Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe", "une colombe" peut aussi répondre à la question "Quoi ?", sans être COD le moins du monde.
Et que dire de "Il pleut des cordes" ? "Des cordes", COD ? Eh non, bien sûr : sujet Razz
Bref, ne faites pas appel à ces fameuses questions (qu'on m'a interdites à mon entrée en 6e) : elles sont sources d'erreurs.

Je trouve au contraire que la question quoi ? est une aide non négligeable, à partir du moment où on se méfie de l'attribut du sujet. quant à il pleut des cordes, vous jouez sur les mots cripure : des cordes est certes le sujet réel, mais il est le sujet grammatical : la preuve, le verbe est au singulier et non au pluriel !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Zazk
Fidèle du forum

Re: Accord participe passé

par Zazk le Dim 18 Oct 2015, 15:15
HS. : Pour reconnaître l'attribut qui répond aussi à la question "quoi ?", on peut insister en disant qu'on le trouve après le verbe être ou un verbe pouvant être remplacé par le verbe être : je deviens professeur / je suis professeur = professeur est attribut du sujet ; je mange un sandwich / je suis un sandwich = sandwich est un COD.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Accord participe passé

par User5899 le Dim 18 Oct 2015, 16:45
@nitescence a écrit:
Cripure a écrit:
@Louisa Lana a écrit:Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai un doute concernant l'accord d'un participe passé dans une partie de phrase : " la séance que je n'ai pas eue le temps de faire".
J'ai accordé le participe passé avec le COD "que" qui a pour antécédent la "séance". Cela dit, j'hésite car ne peut-on pas considérer également que "le temps" est un COD puisqu'il répond à la question "Quoi?", que nous pouvons le pronominaliser et qu'il n'est pas effaçable ?

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Par ailleurs, attention. Dans "Je suis professeur", "professeur" répond à la question "Quoi ?" et n'est pas du tout COD.
Et dans "Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe", "une colombe" peut aussi répondre à la question "Quoi ?", sans être COD le moins du monde.
Et que dire de "Il pleut des cordes" ? "Des cordes", COD ? Eh non, bien sûr : sujet Razz
Bref, ne faites pas appel à ces fameuses questions (qu'on m'a interdites à mon entrée en 6e) : elles sont sources d'erreurs.

Je trouve au contraire que la question quoi ? est une aide non négligeable, à partir du moment où on se méfie de l'attribut du sujet. quant à il pleut des cordes, vous jouez sur les mots cripure : des cordes est certes le sujet réel, mais il est le sujet grammatical : la preuve, le verbe est au singulier et non au pluriel !
Et en face d'un sujet réel, vous mettez quoi ? Un sujet en érection ? Irréel ? En guimauve ? Diaphane ? En nuisette ? Surréaliste ? Je ne joue pas sur les mots, je fais de la grammaire.
Quant à la question "quoi ?", employez-la si vous voulez. C'est vrai que c'est une sacrée aide grammaticale et alors c'est un modèle de raisonnement. Pardonnez au vieux qui se prenait une baffe en 6e quand il posait une question pour analyser un mot. Remarquez, du coup, j'en sais un peu, de la grammaire.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Accord participe passé

par nitescence le Dim 18 Oct 2015, 16:47
En face du sujet réel, je mets le sujet grammatical. C'est tout.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Accord participe passé

par Carabas le Dim 18 Oct 2015, 16:57
On peut poser des questions, tant qu'on garde le cerveau branché (c'est une expression que j'emlpoie avec mes élèves).

D'abord, chercher le sujet. Ensuite, quel type de verbe avons-nous? Oh, un verbe d'état, nous n'aurons donc pas de COD. Etc.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Zazk
Fidèle du forum

Re: Accord participe passé

par Zazk le Dim 18 Oct 2015, 17:50
Pas facile de savoir ce qu'est un "verbe d'état" pour la plupart des élèves...
En leur expliquant que c'est un verbe qui peut être remplacé par le verbe "être", c'est un peu plus accessible.
Mais nous sommes bien d'accord : il ne s'agit que de "trucs" et non pas d'une méthode "scientifique".
avatar
cannelle21
Grand Maître

Re: Accord participe passé

par cannelle21 le Dim 18 Oct 2015, 17:59
Cette année, j'ai rompu avec mes vieilles habitudes et cessé d'expliquer la notion de COD en passant par la question "Quoi ?".
J'ai suivi l'analyse de Cécile Réveret dans Grammaire Française et j'ai expliqué :
- verbes d'action / verbes d'état
- verbes transitifs / verbes intransitifs (et donc la notion d'objet)
- verbes transitifs directs / verbes transitifs indirects.
Je recommencerai car tout à été soudain plus clair et beaucoup moins artificiel pour les gamins.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Contenu sponsorisé

Re: Accord participe passé

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum