Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Aranel53 le Lun 19 Oct 2015 - 12:12

Salut à tous !

Voilà le mail que je compte envoyer à mon chef en fin de vacances. J'ai glané les infos de-ci de là et je suis allé voir les textes...
Mon chef est pro-réforme et "intimement convaincu de son bien fondé sur le plan personnel"... Moi aussi je trouve que c'est bien dit et que si on s'arrête à ce qui est dit, on a toutes les raisons d'être d'accord. Le communiqué du SNALC là dessus est très vrai même si un chouia caricatural. Pour moi cette réforme tente d'imposer des idées qui ne peuvent être pertinentes que réalisées par des gens convaincus motivés et formés et que donc on va massacrer ces idées pour des années en tentant un passage en force (je pense à l'interdisciplinarité, à la remédiation en AP et à l'amélioration de l'évaluation...). Les marges insuffisantes, la destructions des classes euro/bilangues et le saccage des langues anciennes sont par ailleurs inadmissibles car seule la logique budgétaire austéritaire a prévalu.

Je suis donc "pour" la réforme dans son "esprit" (ce qui est loin d'être majoritaire ici) mais je suis donc férocement contre pour des raisons de mensonges et de moyens. Leur truc est inapplicable, ça va forcément leur péter à la figure mais le risque est qu'on n'arrive du coup plus à améliorer les choses par la suite... Je suis de mon côté pas prêt à bosser cinq fois plus pour le même salaire, même si je sais que ce sera mieux pour mes élèves (ce qui n'est pas prouvé pour les EPI par exemple, même si "pourquoi pas essayer ça en plus de mes cours"), faut pas pousser Mémé...

Bref, voilà :



Cher "chef d'établissement zélé"

Notre ministère a souhaité un vaste plan de "formations" pour nous expliquer comment appliquer leur réforme "Collège 2016" car Madame Robine a une "confiance absolue en l'éducabilité des enseignants". J'en prends bonne note même si ne partage pas forcément ce point de vue, en tous cas pas les termes choisis.

Vous avez fait le lien entre ces formations pour la réforme et la formation continue en général dans notre réunion [précédente]. En effet, vous avez rappelé à tous les collègues que vous aviez refusé les inscriptions à plus d'un seul stage du PAF cette année car les "formations pour la réforme" seront nombreuses (il a été avancé le nombre de huit journées, puis peut-être seulement cinq... on verra bien).

Je me permets donc de rappeler à tous quelques détails légaux sur la formation continue (qui est à la base à l'initiative de l'agent mais pas forcément):
---
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000469540

"La formation continue, tendant à maintenir ou parfaire, compte tenu du contexte professionnel dans lequel ils exercent leurs fonctions, la compétence des fonctionnaires en vue d'assurer :
a) Leur adaptation immédiate au poste de travail ;
b) Leur adaptation à l'évolution prévisible des métiers
[...]
Les fonctionnaires peuvent être tenus, dans l'intérêt du service, de suivre des actions de formation continue prévues au 2° de l'article 1er.
Les actions de formation relevant du a du 2° de l'article 1er suivies par un agent sur instruction de son administration sont prises en compte dans son temps de service.
Il en va de même des actions de formation relevant du b du 2° de l'article 1er. Toutefois, avec l'accord écrit de l'agent, la durée de ces actions peut dépasser ses horaires de service dans la limite de 50 heures par an."
---
Une réforme de cette ampleur rentre-t-elle dans  le a) ou le b) d'après vous ?

Quoi qu'il en soit, ces formations sont donc prises en compte dans notre temps de travail, et ne pourront le dépasser qu'en cas d'accord écrit.

D'ailleurs, notre temps de travail a un statut dérogatoire au statut général de la fonction publique, ce que semble ignorer Madame Robine quand elle annonce qu'on doit "1607h sur 36 semaines" ce qui est faux sur plusieurs points. Nos missions vont bien au delà de nos heures de présence devant les élèves comme on le sait et le nouveau décret reconnaît effectivement ce travail invisible tout en le délimitant :

---
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906&categorieLien=id

"les enseignants mentionnés à l'article 1er du présent décret sont tenus d'assurer, sur l'ensemble de l'année scolaire :
[...]
Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation."
----
La formation continue ne fait donc pas partie de nos missions, donc de notre temps de travail. Surtout pour discuter d'organisation globale de l'établissement sur plusieurs niveaux, plusieurs disciplines et plusieurs classes comme ce sera le cas.

En conclusion, ces journées (ou heures en soirées) doivent être décomptées de notre temps de service et donc soit faites sur des journées ou demi-journées banalisées, soit rémunérées, soit facultatives.
Au cas où les horaires dépasseraient les horaires d'ouverture habituels du collège, merci de veiller à nous demander préalablement un accord écrit.

Je pense que cette réforme sera bénéfique à tous sur plusieurs points, et je souhaite que les quelques bonnes idées mises en avant ne soient pas entachées pour les années à venir de l'amateurisme, du mensonge grossier, de la précipitation aveugle, de la doctrine névrotique d'économie budgétaire et de l'autoritarisme effarant dont fait preuve ce gouvernement pour les appliquer.

Éviter de braquer les collègues en les faisant travailler bénévolement sur un projet bancal est un premier point à mon avis.

Cordialement,

Histoire de clarifier un peu les choses... respecter la loi est un minimum, non ?

Dites moi si ça prête le flanc quelque part... on ne peut pas me traiter d'obscur rebelle vu que je dis que je suis "d'accord avec leur réforme" ! Wink

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par kamasolou le Lun 19 Oct 2015 - 12:55

Ce ne sont généralement pas les chefs d'établissements qui décident des journées de formation, mais les académies (chacune ayant sa propre organisation). Donc écrire au CE a selon moi peu d'utilité.
J'opterai pour autre technique : attendre la convoc' du recteur, remise en mains propres par mon CE (sinon je paume la feuille et j'ignore copieusement) puis y répondre par courrier que je ne serai pas présente si la formation est en dehors des ouvertures de l'établissement (avec texte à l'appui).

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par benjy_star le Lun 19 Oct 2015 - 13:05

Et s'il y a une formation une demi-journée où l'on n'avait pas cours ?
Et si on avait qu'une heure de cours cette demi-journée là ?
Et s'ils veulent pas rembourser les trajets ?

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Aranel53 le Lun 19 Oct 2015 - 13:52

Là carrément c'est le chef qui nous as dit que les formations seraient le soir après les cours. Donc qu'ensuite il faille faire remonter, pourquoi pas. Mais je m'adresse à mon supérieur hiérarchique direct...

Pour les détails, poser le débat en heure d'information syndicale est un bon début puis demander des réponses écrites aux questions de Benjy_star serait pas mal. Car faut pas déconner, déjà qu'on est contre leur bouzin, si en plus c'est à nous de chercher comment le rendre peut-être applicable, c'est non.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par trompettemarine le Lun 19 Oct 2015 - 14:56

J'éviterais tout écrit de ce type s'il n'est pas signé par une personne morale (syndicat).
Sois plus factuel (pas de citation de Madame Robine, pas d'avis ni positif, ni négatif sur la réforme, pas de "on verra bien"...).

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par heizenberg le Lun 19 Oct 2015 - 21:51

Il y a de nombreux risques à écrire ce type de lettre:
- contester l'autorité du chef qui pourrait prendre ce mail comme un ultimatum. L'EN est une organisation de type militaire et pyramidale. Le chef a toujours raison même s'il a tort.
- laisser un écrit qui pourrait te cataloguer comme contestataire. Tout ce que tu écriras pourra être utilisé contre toi.
- passer pour une enseignante matérialiste.

Ta demande devrait faire l'objet d'une question au CA, afin d'obtenir une réponse claire.

Au cas où implicitement il vous serait demandé de faire du présentéisme et des réunions gratuitement, je te conseille d'adopter un comportement de type passif agressif, voire sournois.
Je peux donner des exemples tirés de mon expérience personnelle.

En début de carrière j'aurais fait ces heures non payées dont tu parles, et en plus j'aurais dit merci
10 ans plus tard, je considère l'enseignement comme un job, et ne donne à l'EN pas plus que ce qu'elle me donne.

heizenberg
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Lun 19 Oct 2015 - 21:54

veneration
N'aurais pas dit mieux.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Aranel53 le Mer 4 Nov 2015 - 23:15

Salut !

Du coup on a signé à plusieurs et j'ai modifié le mail pour en faire un courrier directement au recteur par voie hiérarchique :



Courrier a écrit:Monsieur le recteur,

Notre ministère a souhaité un vaste plan de "formations" pour nous expliquer comment appliquer sa réforme "Collège 2016".

Notre principal a fait le lien entre ces formations pour la réforme et la formation continue en général dans notre réunion du *** . En effet, il a rappelé à tous les collègues qu'il avait refusé les inscriptions à plus d'un seul stage du PAF cette année car les "formations pour la réforme" seront nombreuses (il a été avancé le nombre de huit journées).

Il nous a alors annoncé que ces formations auraient lieu le mardi ** et le jeudi ** de 16h à 18h, soit pour moitié en dehors des horaires d'ouverture habituels du collège.

Nous nous permettons donc de vous interpeller et de rappeler que nos missions délimitées par le décret n° 2014-940 ne prennent pas en compte la formation continue définie par le décret n°2007-1470 et celle-ci qui doit donc avoir lieu sur notre temps de service et ne peut en aucun cas nous être imposée en dehors de celui-ci.

En conclusion, ces temps de formation doivent être décomptées de notre temps de service et donc soit faites sur des heures banalisées, soit être rémunérées en plus, soit être facultatives. Nous vous prions de faire passer une information officielle rappelant ces points.

L'organisation prévue initialement dans notre établissement pour les formations du ** et du ** novembre ne respectent donc pas la loi au cas où celles-ci seraient obligatoires car nous n'avons pas été consultés.

Nous pensons que cette réforme pourra être bénéfique à tous sur plusieurs points, et nous souhaitons que les bonnes idées mises en avant dans celle-ci ne soient pas entachées pour les années à venir de l'amateurisme, du mensonge grossier, de la précipitation aveugle et de l'autoritarisme effarant dont fait preuve ce gouvernement pour les appliquer malgré tout.

Éviter de braquer les principaux acteurs de cette réforme aurait dû être une priorité, respecter la loi pour éviter d'imposer un travail bénévole en est une autre.

Respectueuses salutations

On reçu en même temps des convocations "génériques" couvrant tout le mois de novembre, trafiquées à la main pour écrire la date et les horaires sauf que la convocation rectorale s'arrête bien à 17h, elle et pas à 18h...

A suivre.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Mer 4 Nov 2015 - 23:22

Salut Aranel53,

Ces convocations sont-elles nominatives ?

Sinon, pas tout compris, votre collège ferme à 15h habituellement ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Aranel53 le Mer 4 Nov 2015 - 23:40

Non 17h, où as-tu vu 15h, j'ai laissé une faute de frappe ?

Comme on  ne peut pas nous convoquer pour une formation en dehors de notre temps de service, on ne peut pas nous convoquer à une heure ou le bahut est fermé. Donc de 17h à 18h c'est pas possible pour de la formation imposée... il faut nous demander notre accord d'après le décret.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Dw4rF_Naheulbeuk le Mer 4 Nov 2015 - 23:45

@Aranel53 a écrit:Salut !

Du coup on a signé à plusieurs et j'ai modifié le mail pour en faire un courrier directement au recteur par voie hiérarchique :



Courrier a écrit:Monsieur le recteur,


En conclusion, ces temps de formation doivent être décomptées de notre temps de service et donc soit faites sur des heures banalisées, soit être rémunérées en plus, soit être facultatives. Nous vous prions de faire passer une information officielle rappelant ces points.


Coucou, un truc qui m'a sauté aux yeux lors d'une lecture rapide. Vous avez probablement modifié quelques termes de ce paragraphe et vous avez oublié tous les féminins qui deviennent incorrects (sauf si je le trompe): temps de formation [...] décomptés [...] soit faits [...] être rémunérés [...] facultatifs

_________________
Les Annales du Disque-Monde, Tome 18 : Masquarade de Terry Pratchett

Et, comme le Q.I. D'une populace équivaut au Q.I. de son membre le plus crétin divisé par le nombre de participants, personne ne sut jamais vraiment ce qui s'était passé.

Dw4rF_Naheulbeuk
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Mer 4 Nov 2015 - 23:50

Ah okay je n'avais pas vu de 16h à 18h et je ne comprenais pas cette histoire de moitié.

Sinon les convocs, nominatives ou non ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Babayaga le Jeu 5 Nov 2015 - 0:11

Aranel, merci pour ce post, je vais me permettre d'emprunter tes propos, ton message va m'être utile.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par ericch89 le Jeu 5 Nov 2015 - 8:35

Moi J'ai reçu mes 8 convocations d'un coup, pour les stages qui sont à plus de 140km de mon établissement. 2 réunions sont le mercredi.
Donc cela fait 8x6=48h de réunion, alors que j'ai pendant le même temps 30h de cours ... Il me faudra entre 1h30 et 1h45 pour y aller, je pense, cela ajoute encore 28h .. je vais donc faire un total de 76h ..
Alors on va me dire qu'il ne faut pas compter le trajet ..
Mais à ce moment la , ils peuvent nous envoyer à 300km ..
Je viens de regarder , on nous rembourse à hauteur de la sncf 2ième classe.
Ça va faire 22€, c'est à dire 44€ ... c'est quasi ce que va me coûter l'essence ... bref, je ne gagne rien ...


ericch89
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Aranel53 le Jeu 5 Nov 2015 - 10:05

@ ericch89 : Je tombe des nues ! Il y a des gens qui sont convoqués contre leur gré en dehors de leur bahut, sans remboursement des frais ?

C'est hallucinant ça... Par contre, j'ai l'impression que c'est anormal mais que ça reste légal... Sad

@ Tangleding, oui les convocs sont nominatives, du 2 au 30 novembre de 9h à 17h... je ne sais pas vraiment comment on peut décemment pondre une convocation de ce genre. Et à la main sont ajoutées les dates et l'horaire.

@ Dw4rF_Naheulbeuk, Merci pour la relecture, en effet on a du passer de "heures" à "temps" et on s'est fait avoir ! flûte c'est déjà parti.

@ Babayaga, n'hésitez pas à collectivement refuser ces formations si elles sont en dehors des temps habituels. C'est pas gros comme faille, ils peuvent déjà nous imposer plein de trucs, mais ne laissons pas en plus passer des heures de "formations" inutiles et illégales si on n'a pas donné notre accord !

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Fesseur Pro le Jeu 5 Nov 2015 - 13:15

Si ça coûte plus cher financiérement et en déplacement/perte de temps que de perdre 1/30e, se déclarer en grève.
Et hop !

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par emanao le Jeu 5 Nov 2015 - 13:37

@Aranel53 a écrit:

@ Tangleding, oui les convocs sont nominatives, du 2 au 30 novembre de 9h à 17h...


J'ai reçu la même aujourd'hui (même académie). Du 2/11 au 30/11 de 9h à 17h. Hallucinant !

emanao
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Jeu 5 Nov 2015 - 13:58

J'ai envie de vous dire : si la convoc vous indique que vous êtes convoqués du 2 nov au 30 nov, vous n'avez qu'à vous y rendre chaque jour. Les élèves sont visiblement dispensés de vos cours, l'administration a apparemment prévu de vous remplacer.

Very Happy

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Jeu 5 Nov 2015 - 13:59

je vosu recommande d'envoyer un$e copie de vos convoc à votre syndicat préféré membre de l'intersyndicale.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par emanao le Jeu 5 Nov 2015 - 14:05

@Tangleding a écrit:J'ai envie de vous dire : si la convoc vous indique que vous êtes convoqués du 2 nov au 30 nov, vous n'avez qu'à vous y rendre chaque jour. Les élèves sont visiblement dispensés de vos cours, l'administration a apparemment prévu de vous remplacer.

Very Happy

Razz

Dans les faits : programmation d'une heure d'info syndicale pour définir une position commune face à tout ce qui se trame... (J'espère qu'on réussira à s'entendre pour le boycott.)

emanao
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Jeu 5 Nov 2015 - 14:42

Personnellement c'est ce que je ferais, on est inattaquable et on met notre hiérarchie devant ses responsabilités (son irresponsabilité ?).

Nous ne sommes jamais responsables de l'incompétence (parfois tragiquement criante) de nos supérieurs hiérarchiques.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Lora le Jeu 5 Nov 2015 - 15:29

Oui mais boycotte = perte de salaire. Les collègues suivront-ils ? Chez nous, ça ferait 4 jours de salaire en moins, puisqu'on doit aller à 4 réunions... alors qu'on aura assuré nos cours !

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par Tangleding le Jeu 5 Nov 2015 - 15:44

Je parlais de se rendre chaque jour à la convocation (du 2/11 au 30/11) jusqu'à ce que le rectorat se décide à annuler sa convocation. Je pense qu'au bout de 2 jours ils rectifient, sous les hurlements du CE.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mail à mon chef pour que les "formations" soient faites sur des journées banalisées ou soient facultatives

Message par archeboc le Jeu 5 Nov 2015 - 16:10

@Aranel53 a écrit:@ ericch89 : Je tombe des nues ! Il y a des gens qui sont convoqués contre leur gré en dehors de leur bahut, sans remboursement des frais ?

C'est hallucinant ça... Par contre, j'ai l'impression que c'est anormal mais que ça reste légal... Sad

C'est illégal, mais le problème, c'est qu'il me semble qu'au moins un TA a commencé à valider des trucs illégaux (obligation de prendre son véhicule personnel pour remplir sa mission). En revanche, le remboursement des frais de missions reste obligatoire.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum