Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ma'am le Mer 4 Nov 2015 - 22:07
Merci ! fleurs2

Youpi, je suis palmée ! :succes:
souslapluie
Niveau 6

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par souslapluie le Mar 10 Nov 2015 - 20:42
Communiqué CGT éduc'action :

Les Obligations Réglementaires de Service des personnels du Premier degré,  des propositions à revoir entièrement  


Réunis en groupe de travail le 5 novembre dernier au ministère de l’Éducation nationale, les organisations syndicales étaient invitées à s’exprimer sur les propositions concernant les Obligations Réglementaires de Services pour l’ensemble des métiers des enseignant-es du Premier degré (milieu ordinaire, enseignement spécialisé et adapté).

En proposant de tels textes, l’objectif du MEN était d’harmoniser les situations rencontrées. Concernant la situation des collègues devant justifier des 108 h de travail hors présence élèves (dont nous demandons la suppression), la CGT Éduc’action a dénoncé la suppression du caractère forfaitaire de certaines heures. Elle estime que c’est un reniement du ministère qui avait laissé, lors de la publication de la circulaire de 2013, une certaine liberté de travail aux collègues, revendication partagée par l’ensemble des syndicats. Elle a surtout indiqué que les propositions faites (dans leur globalité) étaient scandaleuses, qu’elles visaient à établir une harmonisation par le bas et que dans la très grande majorité des cas, elles entraîneraient une perte de revenu pour les collègues travaillant dans les établissements du second degré (SEGPA, EREA, IME-IMPro et prisons). En attribuant aux professeur-es des écoles et instituteur-trices la prime ISOE pour compenser la perte des heures de coordination et de synthèse, le MEN pensait jouer l’apaisement. C’est le contraire qui se produit car cela instaure une perte de plusieurs centaines d’euros sur une année. A noter que les professeur-es de l’enseignement professionnel sont également perdants avec ces propositions. A propos des collègues exerçant en milieu carcéral, la CGT Éduc’action a à nouveau dénoncé l’alourdissement de leur temps de travail avec une perte de salaire en expliquant que les six heures instaurées n'existaient pas auparavant. Dans les établissements médicaux-sociaux, nous avons également dénoncé une tentative du MEN de gommer les obligations faites de suivre des heures rémunérées de coordination et de synthèse afin de réduire les dépenses de toutes les structures impliquées (ARS-Education nationale). C’est une façon de gommer les effets de l’austérité dans le fonctionnement de ces établissements.

De façon globale, les propositions du ministère en la matière ne sont pas acceptables et ont été dénoncées dans la quasi unanimité des organisations syndicales.

Pour la CGT Éduc’action, les personnels ne peuvent pas être à nouveau les grands perdants de réaménagements d’obligations de service. Avec un pouvoir d’achat en chute libre et un gel du point d’indice depuis plus de cinq ans, nous estimons qu’envoyer un tel signal aux personnels est un dénigrement de leurs missions, de leur investissement et de leur formation dans un service public d’éducation de qualité. La CGT Éduc’action restera vigilante aux nouvelles propositions chiffrées qui seront faites dans les semaines à venir et appellera les personnels à agir en conséquence. Elle rappelle aussi qu’elle milite pour une réelle diminution du temps de travail des personnels du premier degré.

Montreuil, le 10 novembre 2015
may68
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par may68 le Mer 11 Nov 2015 - 8:31
@souslapluie a écrit:Communiqué CGT éduc'action :

Les Obligations Réglementaires de Service des personnels du Premier degré,  des propositions à revoir entièrement  


Réunis en groupe de travail le 5 novembre dernier au ministère de l’Éducation nationale, les organisations syndicales étaient invitées à s’exprimer sur les propositions concernant les Obligations Réglementaires de Services pour l’ensemble des métiers des enseignant-es du Premier degré (milieu ordinaire, enseignement spécialisé et adapté).

En proposant de tels textes, l’objectif du MEN était d’harmoniser les situations rencontrées. Concernant la situation des collègues devant justifier des 108 h de travail hors présence élèves (dont nous demandons la suppression), la CGT Éduc’action a dénoncé la suppression du caractère forfaitaire de certaines heures. Elle estime que c’est un reniement du ministère qui avait laissé, lors de la publication de la circulaire de 2013, une certaine liberté de travail aux collègues, revendication partagée par l’ensemble des syndicats. Elle a surtout indiqué que les propositions faites (dans leur globalité) étaient scandaleuses, qu’elles visaient à établir une harmonisation par le bas et que dans la très grande majorité des cas, elles entraîneraient une perte de revenu pour les collègues travaillant dans les établissements du second degré (SEGPA, EREA, IME-IMPro et prisons). En attribuant aux professeur-es des écoles et instituteur-trices la prime ISOE pour compenser la perte des heures de coordination et de synthèse, le MEN pensait jouer l’apaisement. C’est le contraire qui se produit car cela instaure une perte de plusieurs centaines d’euros sur une année. A noter que les professeur-es de l’enseignement professionnel sont également perdants avec ces propositions. A propos des collègues exerçant en milieu carcéral, la CGT Éduc’action a à nouveau dénoncé l’alourdissement de leur temps de travail avec une perte de salaire en expliquant que les six heures instaurées n'existaient pas auparavant. Dans les établissements médicaux-sociaux, nous avons également dénoncé une tentative du MEN de gommer les obligations faites de suivre des heures rémunérées de coordination et de synthèse afin de réduire les dépenses de toutes les structures impliquées (ARS-Education nationale). C’est une façon de gommer les effets de l’austérité dans le fonctionnement de ces établissements.

De façon globale, les propositions du ministère en la matière ne sont pas acceptables et ont été dénoncées dans la quasi unanimité des organisations syndicales.

Pour la CGT Éduc’action, les personnels ne peuvent pas être à nouveau les grands perdants de réaménagements d’obligations de service. Avec un pouvoir d’achat en chute libre et un gel du point d’indice depuis plus de cinq ans, nous estimons qu’envoyer un tel signal aux personnels est un dénigrement de leurs missions, de leur investissement et de leur formation dans un service public d’éducation de qualité. La CGT Éduc’action restera vigilante aux nouvelles propositions chiffrées qui seront faites dans les semaines à venir et appellera les personnels à agir en conséquence. Elle rappelle aussi qu’elle milite pour une réelle diminution du temps de travail des personnels du premier degré.

Montreuil, le 10 novembre 2015

la CGT souhaite que les 24h restent forfaitaires et le snuipp souhaite que les 108 heures le deviennent c'est ça ? lecteur
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par auléric le Mer 11 Nov 2015 - 19:41
mail eçu ce soir

snudi fo a écrit:Le SNUDI FO informe les écoles



Le 5 novembre, le ministère, lors d'un groupe de travail consacré au projet de modification du décret du 30 juillet 2008, a annoncé aux organisations syndicales son intention de modifier les obligations de service des PE, sous prétexte d'"adaptation" des 108h et de "reconnaissance" de nouvelles missions liées aux mesures de "refondation" et aux PEDT.

Ainsi, dans son article 2, le projet de décret prévoit de répartir les obligations de service des PE "sur l'ensemble de l'année scolaire" qui ne serait plus bornée par une référence aux 36 semaines annuelles actuelles.


La ministre veut aligner les PE sur le décret du 20 août 2014 qui situe désormais les obligations de service des professeurs du second degré " dans le cadre de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail des 1607 heures annuelles".


La ministre doit abandonner son projet.

Respect des 36 semaines de classe
Non à l'école des territoires et des PEDT
Abandon des 108 heures annualisées

Le SNUDI FO s'opposera à toute remise en cause de nos droits statutaires!

la disparition de la référence aux 36 semaines de classe, c'est notamment , à mon sens, la porte ouverte à l'obligation de suivre des formations pendant les vacances scolaires
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ma'am le Mer 11 Nov 2015 - 19:58
Ça y ressemble en effet.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par may68 le Mer 11 Nov 2015 - 20:28
@auléric a écrit:mail eçu ce soir

snudi fo a écrit:Le SNUDI FO informe les écoles



Le 5 novembre, le ministère, lors d'un groupe de travail consacré au projet de modification du  décret  du 30 juillet 2008, a annoncé aux organisations syndicales  son intention de modifier les obligations de service des PE, sous prétexte d'"adaptation" des 108h et de "reconnaissance" de nouvelles missions liées aux mesures de "refondation" et aux PEDT.

Ainsi, dans son article 2, le projet de décret prévoit de répartir les obligations de service des PE "sur l'ensemble de l'année scolaire" qui ne serait plus bornée par une référence aux 36 semaines annuelles actuelles.


La ministre veut aligner les PE sur le décret du 20 août 2014 qui situe désormais les obligations de service des professeurs du second degré " dans le cadre de la réglementation applicable à l'ensemble des fonctionnaires en matière de temps de travail des 1607 heures annuelles".


La ministre doit abandonner  son projet.

   Respect des 36 semaines de classe
   Non à l'école des territoires et des PEDT
   Abandon des 108 heures annualisées

Le SNUDI FO s'opposera à toute remise en cause de nos droits statutaires!

la disparition de la référence aux 36 semaines de classe, c'est notamment , à mon sens, la porte ouverte à l'obligation de suivre des formations pendant les vacances scolaires

Tout s'imbrique ... No
Dire que les collègues roupillent , bcp ne savent même pas que des discussions ont lieu sur les 108 heures ! Sleep
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Madame Mado le Mer 11 Nov 2015 - 20:29
ça n'y ressemble pas, c'est ça.

Pour mobiliser les collègues sur le retrait du mot" forfait" et ses implications, ça va être
coton .... cafe.

Je crois que nous sommes foutus sur ce coup là à moins de gueuler, en nombre, aux RIS.
Mais pour mobiliser les collègues et les inciter à aller aux RIS à cause du mot "forfait"... cafe cafe

_________________
mon blog artistique sunny
Peinard
Niveau 10

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Peinard le Mer 11 Nov 2015 - 21:02
Effectivement aucun PE que je rencontre n'est au courant... Suspect
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Yazilikaya le Mer 11 Nov 2015 - 21:16
A propos de ce projet, je dirais pourquoi pas si TOUTES les heures supp sont payées. Ah non? C'est pas ce qui est prévu? Bon je sors
Lenagcn
Niveau 10

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Lenagcn le Mer 11 Nov 2015 - 21:17
Yazilikaya: on signe où, on signe où? cheers cheers cheers
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ronin le Mer 11 Nov 2015 - 21:26
Bah ça passera. Comme d'hab les jaunes vont être d'accord, les collègues ne voient rien, pff.

_________________
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Madame Mado le Mer 11 Nov 2015 - 21:37
@Peinard a écrit:Effectivement aucun PE que je rencontre n'est au courant... Suspect

Le problème number one des PE est qu'ils elles ont bien trop de boulot à faire à l'école et à la maison et qu' ils elles sont de braves petits soldats. Je sais bien ça, les vois mes poulettes épuisées par leur job et leurs mioches et l'argent qui manque.
De plus, ils elles travaillent souvent dans de petites structures, n'ont pas trop de temps pour se renseigner sur Internet, le bouche à oreille fonctionne mais prend du temps.Ils elles n'ont pas la culture de la lutte de toute façon, personne ne leur a appris ça, l'EN n'est pas la SNCF, les routiers, les agriculteurs...ceux qui ont une réele force de nuisance. Mes poulettes ont des soucis mais n'ont pas de gros bras. Ils elles savent en revanche très bien se débrouiller avec le quotidien et répondre à toutes les injonctions débiles et contre productives en faisant au mieux.Toujours.
Mes poulettes sont géniales, dévouées, magnifiques, pleines d'idées, je les aime, je les adore, je les compare souvent aux infirmières débordées, déclassées comme elles.
Il arrive qu'une vieille poule, dont les mioches sont déjà éduqués et qui dispose de plus de temps, sème l'émoi et la panique dans les rangs des poulettes.Mais ça ne touche pas beaucoup de monde....Une école, même grosse, c'est petit. : 20 personnes au mieux.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ronin le Mer 11 Nov 2015 - 21:40
Oui. Mais le goût de la servilité, les PE l'ont naturellement.

_________________
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Madame Mado le Mer 11 Nov 2015 - 23:26
@Ronin a écrit:Oui. Mais le goût de la servilité, les PE l'ont naturellement.

Serviles non, mais mal conseillés, mal défendus, manipulés, très isolés, trop idéalistes, trop altruistes, oui.
Lenagcn
Niveau 10

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Lenagcn le Mer 11 Nov 2015 - 23:52
Je plussois tes 2 derniers post, Madame Mado.

Hélas.
Mais je plussois.




Là, j'ai une toute petite opportunité de retourner dans mon 1er métier, que je veux saisir. Nul doute que mon traitement (cela resterait dans le public, dans la FPT)  serait quelque peu + élevé.
(une petite recherche + tard): des primes de mini 4900€ / an si j'ai bien compris.
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Madame Mado le Mer 11 Nov 2015 - 23:57
@Lenagcn a écrit:Je plussois tes 2 derniers post, Madame Mado.

Hélas.
Mais je plussois.

Merci, ça me fait plaisir, suis toute déprimée et insomniaque.


Là, j'ai une toute petite opportunité de retourner dans mon 1er métier, que je veux saisir. Nul doute que mon traitement (cela resterait dans le public, dans la FPT)  serait quelque peu + élevé.
(une petite recherche + tard): des primes de mini 4900€ / an si j'ai bien compris.

Alors, va y vite.
Lenagcn
Niveau 10

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Lenagcn le Jeu 12 Nov 2015 - 0:07
L'opportunité est mince: cela fait 13 ans (l'âge de mon dernier) que j'ai quitté le secteur, très technique. Mais je tente!
fleurs2  de ton encouragement
souslapluie
Niveau 6

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par souslapluie le Jeu 12 Nov 2015 - 6:46
@Madame Mado a écrit:
@Ronin a écrit:Oui. Mais le goût de la servilité, les PE l'ont naturellement.

Serviles non, mais mal conseillés, mal défendus, manipulés, très isolés, trop idéalistes, trop altruistes, oui.

Oui, je suis d'accord, mal conseillés et mal défendus en plus d'être isolés. Cela fait de très nombreuses années maintenant que les syndicats "majoritaires" ne sont plus dans la lutte mais dans l'accompagnement servile de toutes les réformes qui dégradent leurs conditions de travail.
Certains ont même hurlé de joie lors de l'annonce de la mirifique ISAE.
User21714
Expert spécialisé

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par User21714 le Jeu 12 Nov 2015 - 7:05
@souslapluie a écrit:
@Madame Mado a écrit:
@Ronin a écrit:Oui. Mais le goût de la servilité, les PE l'ont naturellement.

Serviles non, mais mal conseillés, mal défendus, manipulés, très isolés, trop idéalistes, trop altruistes, oui.

Oui, je suis d'accord, mal conseillés et mal défendus en plus d'être isolés. Cela fait de très nombreuses années maintenant que les syndicats "majoritaires" ne sont plus dans la lutte mais dans l'accompagnement servile de toutes les réformes qui dégradent leurs conditions de travail.
Certains ont même hurlé de joie lors de l'annonce de la mirifique ISAE.

Tout à fait d'accord...
Le snuipp est très souvent sur une ligne "pédagogiste" qui permet aux ministères successifs de faire passer toutes les "réformes" plus pourries les unes que les autres.
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par carolette le Jeu 12 Nov 2015 - 7:30
@Madame Mado a écrit:
@Peinard a écrit:Effectivement aucun PE que je rencontre n'est au courant... Suspect

Le problème number one des PE est qu'ils elles ont bien trop de boulot à faire à l'école et à la maison et qu' ils elles sont de braves petits soldats. Je sais bien ça, les vois mes poulettes épuisées par leur job et leurs mioches et l'argent qui manque.
De plus, ils elles travaillent souvent dans de petites structures, n'ont pas trop de temps pour se renseigner sur Internet, le bouche à oreille fonctionne mais prend du temps.Ils elles n'ont pas la culture de la lutte de toute façon, personne ne leur a appris ça, l'EN n'est pas la SNCF, les routiers, les agriculteurs...ceux qui ont une réele  force de nuisance. Mes poulettes ont des soucis mais n'ont pas de gros bras. Ils elles savent en revanche très bien se débrouiller avec le quotidien et répondre à toutes les injonctions débiles et contre productives en faisant au mieux.Toujours.
Mes poulettes sont géniales, dévouées, magnifiques, pleines d'idées, je les aime, je les adore, je les compare souvent aux infirmières débordées, déclassées comme elles.
Il arrive qu'une vieille poule, dont les mioches sont déjà éduqués et qui dispose de plus de temps, sème l'émoi et la panique dans les rangs des poulettes.Mais ça ne touche pas beaucoup de monde....Une école, même grosse, c'est petit. : 20 personnes au mieux.

C'est exactement ça...
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ronin le Jeu 12 Nov 2015 - 9:27
Vous ne m'ôterez pas de la tête qu'il y a un certain masochisme chez les PE. Sinon le Snuipp et l'Unsa ne seraient pas aussi haut.

_________________
may68
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par may68 le Jeu 12 Nov 2015 - 11:47
A mon avis ce n'est pas un hasard si le nouveau rapport du comité de suivi des rythmes insiste autant sur la nécessité d'articuler le scolaire et le périscolaire et que dans le même temps le ministère veut recadrer les 108 heures . Je pense qu'en déforfaitisant les 24 heures de concertation APC , on va nous imposer des réunions et du travail en commun avec le périscolaire . Un pas de plus vers un nouveau statut en voie de territorrialisation . De plus dans ce rapport le SNUIPP réclame DU TEMPS POUR SE REUNIR AVEC LE PERISCOLAIRE !!!Twisted Evil affraid
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Celadon le Jeu 12 Nov 2015 - 12:20
Il faut les équiper d'une longue-vue parce que jusqu'à présent, on ne peut pas dire qu'ils aient vu venir grand-chose...
C'est terrible d'être aussi mal représentés.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Ma'am le Jeu 12 Nov 2015 - 20:12
Je suis d'accord avec toi, Ronin, je pense que la profession souffre beaucoup de sa mentalité de dame patronnesse !
avatar
Madame Mado
Niveau 8

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Madame Mado le Jeu 12 Nov 2015 - 20:25
@may68 a écrit:A mon avis ce n'est pas un hasard si le nouveau  rapport du comité de suivi des rythmes insiste autant sur la nécessité d'articuler le scolaire et le périscolaire et que dans le même temps le ministère veut recadrer les 108 heures . Je pense qu'en déforfaitisant les 24 heures de concertation APC , on va nous imposer des réunions et du travail en commun avec le périscolaire . Un pas de plus vers un nouveau statut en voie de territorrialisation . De plus dans ce rapport le SNUIPP réclame DU TEMPS POUR SE REUNIR AVEC LE PERISCOLAIRE !!!Twisted Evil affraid  

K*LL the SNUIPP !
avatar
tournicoton
Niveau 7

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par tournicoton le Jeu 12 Nov 2015 - 22:11
@Madame Mado a écrit:

Le problème number one des PE est qu'ils elles ont bien trop de boulot à faire à l'école et à la maison et qu' ils elles sont de braves petits soldats. Je sais bien ça, les vois mes poulettes épuisées par leur job et leurs mioches et l'argent qui manque.
De plus, ils elles travaillent souvent dans de petites structures, n'ont pas trop de temps pour se renseigner sur Internet, le bouche à oreille fonctionne mais prend du temps.Ils elles n'ont pas la culture de la lutte de toute façon, personne ne leur a appris ça, l'EN n'est pas la SNCF, les routiers, les agriculteurs...ceux qui ont une réele  force de nuisance. Mes poulettes ont des soucis mais n'ont pas de gros bras. Ils elles savent en revanche très bien se débrouiller avec le quotidien et répondre à toutes les injonctions débiles et contre productives en faisant au mieux.Toujours.
Mes poulettes sont géniales, dévouées, magnifiques, pleines d'idées, je les aime, je les adore, je les compare souvent aux infirmières débordées, déclassées comme elles.
Il arrive qu'une vieille poule, dont les mioches sont déjà éduqués et qui dispose de plus de temps, sème l'émoi et la panique dans les rangs des poulettes.Mais ça ne touche pas beaucoup de monde....Une école, même grosse, c'est petit. : 20 personnes au mieux.

C'est si bien dit! Neutral
Contenu sponsorisé

Re: Projet d’obligations réglementaires de service du premier degré : un nouveau recul pour les personnels ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum