Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par dandelion le Lun 26 Oct 2015 - 20:47

Etre dans le déni de réalité, c'est le critère numéro un de recrutement au PS il faut croire No
Si comme moi vous aviez écouté Sapin sur France Inter ce matin, vous vous diriez que le problème va bien au delà de l'éducation. L'entendre expliquer que ce n'était pas de la faute de l'état si les impôts locaux augmentaient, mais uniquement dû à des problèmes de gestion locale, ou alors feindre de ne pas vraiment comprendre que oui, il était absurde d'adresser un courrier à chacun des contribuables dont les impôts avaient diminué, car cela était coûteux et inutile, ça n'aidait pas à commencer la journée du bon pied.
Et cette condescendance, ce mépris pour les gens, cette persistance à affirmer que non, c'est vous qui êtes dans le faux, que tout ce que vous expérimentez, voyez, constatez est faux, qu'eux seuls détiennent la vérité furieux
En plus, je n'ai pas oublié Strauss-Kahn. Je n'ai jamais voté PS au premier tour, et je ne voterai plus pour eux au deuxième tour. Et je ne serai pas la seule.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Pat B le Lun 26 Oct 2015 - 21:31

@Elyas a écrit:

Je connais énormément de formateurs qui sont professeurs de technologie, aussi, et pour la réforme.

Ca ne me surprend pas, ça : il me semble que les profs de techno sont, de part leur métier, très favorables à la pédagogie de projet, c'est un peu le coeur de leur pratique, et certains semblent ne pas comprendre que ce n'est pas le mode de fonctionnement le plus efficace pour les autres matières...
(et voilà, ça fait 3 cde anciens profs de techno qu'on enchaîne dans mon collège... comment voulez-vous qu'ils soient sur la même longueur d'onde que les profs d'autres matières ?)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Tangleding le Lun 26 Oct 2015 - 21:33

Euh les collègues de techno sont surtout ceux que les réformes ont le plus maltraités depuis des âges... En outre la réforme baisse leur horaire disciplinaire...

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Shere Khan le Lun 26 Oct 2015 - 22:08

@Tangleding a écrit:On peut peut-être se tutoyer, entre collègues ?Le hic pour le PS, c'est que même dans la population, la réforme ne passe pas. Or sans doute le PS a-t-il pensé jouer les parents contre les profs. Ils n'auront réussi qu'à jouer la FCPE contre les syndicats enseignants hors SGEN & UNSA, sans se rendre compte que la FCPE est infiniment moins représentative des parents que les syndicats de l'intersyndicale ne le sont des enseignants.

En ce moment le PS espère récupérer les banlieues, un peu grossièrement. Mais dans les banlieues aussi il y a des parents de collégiens, et j'ai l'impression qu'ils ont le sentiment au moins diffus (sinon clair) que NVB se contrefout d'eux et que sa réforme s'apprête à étouffer - avec peut-être les meilleures intentions du monde, mais sûrement aussi de basses intentions comptables - les maigres chances de s'en sortir qu'ont leurs enfants.
L'expérience des uns n'ayant jamais servi aux autres, Hollande et Najat font les mêmes paris que Jospin et Allègre en 2002. Avec le résultat que l'on sait. Ils comptent sur le "remords" des électeurs de gauche qui ont fait défaut à Jospin à ce moment. En ce qui me concerne, je ne vois pas pourquoi je devrais éprouver de "remords", justement, surtout après les coup de pieds au c… que j'ai supporté pendant des années de gouvernement Jospin. Le perdant a été Jospin qui s'est retrouvé sur l'île de Ré, bien plus embêté que moi. Je ne suis pas sûr d'avoir perdu au change quand j'ai récolté Chirac président, qui, après tout, nous a évité la guerre d'Irak.

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 22:13

@Pierre-Henri a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
Assurément. Remarquons tout de même, pour être juste, que je ne pense pas que, si votre collègue rédigeait l'acte d'accusation, il le rédigerait exactement en ces termes ("il fait du français en cours de français"). Je pense que c'est ce qu'entendait souligner Rosanette en disant que c'était invraisemblable (de fait, ça l'est). Que ce soit ce que vous retenez de l'accusation, en revanche, c'est vraisemblable; mais ça veut dire que la nature exacte du désaccord ou du procès en intention qui vous a été fait nous est cachée par ce compte-rendu.

On peut présenter les choses ainsi, c'est vrai : un désaccord portant sur la définition de la discipline. A constater l'évolution de la filière littéraire depuis cette époque, cependant, les faits m'ont donné raison. Nous avons subi un mouvement qui a retiré à la discipline sa substance. S'il avait fallu suivre ces programmes des années 2000, nous aurions fait du français sans français -- une discipline privée de son terreau culturel, et réduite à un acte de communication désincarné. Égalitaire (ou perçue comme telle), mais sans substance, sans chair, sans portée humaine, sans rien. Nous avons, à cette époque, subi un assaut violent qui nous a obligés à extirper le cœur de notre discipline.

Donc oui, de mon côté, j'estimais que les programmes me forçaient à trahir ma discipline. Ils étaient des programmes d'anti-français, et surtout de contre-littérature, destinés à la ridiculiser, à la rabaisser, à lui retirer toute hauteur de vue. Il me suffit de constater les ravages causés et l'état actuel de la discipline pour constater que j'étais dans le bon camp. Hélas.
Je ne peux que corroborer ce que dit Pierre-Henri. J'ai obtenu le CAPES en juillet 2000. J'ai énormément souffert durant ma (dé)formation en tant que stagiaire, puis pendant ma première année d'enseignement en tant que titulaire.
J'ai souffert sur deux plans : on voulait d'une part m'imposer un mode de fonctionnement qui allait contre ce qu'était pour moi l'enseignement, et j'arrivais d'autre part parmi des collègues dont l'une affirmait fièrement qu'elle ne faisait jamais de grammaire - comme si c'était une tare de l'enseigner et de la faire comprendre et maîtriser par les élèves.
Il me fallait donc me "cacher" doublement, ou m'opposer doublement. J'ai louvoyé entre les deux.
Il n'empêche : la littérature de jeunesse était le sacré, le schéma narratif et le schéma actanciel constituaient le dogme, la typologie des discours étaient les commandements.
La littérature se disséquait sans se vivre, la langue en revanche se travaillait par impressionnisme, pire, par pointillisme, sans jamais permettre aux élèves de prendre le recul nécessaire pour qu'une image puisse prendre forme.

Pierre-Henri dit vrai, les années 2000 ont déconstruit, détruit, nié ce qu'est la littérature, ce qu'est l'enseignement du français.
Notre discipline a perdu sa saveur et sa consistance. Elle a perdu son âme. Elle est devenue une technique pour la technique, mais sans rigueur, paradoxalement.
Les jeunes professeurs qui nous rejoignent depuis quelques années, c'est le français qu'ils ont vécu.
Seuls quelques uns ont, sans doute, approché ou deviné qu'il pouvait en être autrement.

Et oui, on a pu alors, parce qu'on parlait d'exigence et de rigueur, parce qu'on parlait de classiques et non de littérature alimentaire pour auteurs de jeunesse, parce qu'on délaissait les discours pour s'intéresser aux textes, être taxé de réactionnaire, voire de fasciste. Certaines personnes n'ont pas peur des grands mots.

Mais contrairement à Pierre-Henri, je n'associe pas cela à des "gens de gauche". Je l'associe à des cerveaux lavés qui ont oublié, un temps, de réfléchir par eux-mêmes ou qui, tout simplement, ont été trop longtemps baignés dans l'air du temps. Il n'est pas souvent facile de prendre de la hauteur pour changer son regard, de prendre la distance critique nécessaire.
Alors évidemment, nous parlons d'enseignants, et les enseignants sont plus souvent "de gauche".

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 22:18

J'ajoute que j'ai précisé "un temps", parce que depuis ces années 2000, ma collègue la plus imprégnée de la pédagogie prônée par l'IUFM, quasiment ensectée (comment dit-on, déjà ?) par une sorte de gourou prof d'EPS qui la menait de projet en projet, s'est libérée de cela et n'en a conservé que ce qui lui convient. Le gourou est retraité depuis belle lurette, elle fait de la grammaire de façon très rigoureuse, s'autorise à être exigeante comme sa nature le veut, et s'engage dans moult projets avec ses élèves pour les bonnes raisons - et non pas juste parce qu'il le faut.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 22:31

Je fais souvent lire La grammaire est une chanson douce. Impossible qu'Erik Orsenna n'ait pas une bonne connaissance de ce qui se passe dans l'EN pour avoir inventé l'inspectrice Jargonos...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 22:33

Ah oui, c'était typique. Avec les nouveaux programmes, ça devenait un peu daté, mais je crois que ça va reprendre bientôt tout son sens !

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 22:36

Moi ça me fait faire un petit détour par mes souvenirs de ma formation à chaque fois. Et j'en profite pour bien dire ce que je pense aux élèves...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 22:40

Je commence l'année avec ça, avec mes 6e, histoire de bien les mettre tout de suite dans le bain : nous, ce qu'on va faire, c'est écouter les mots, les écouter vraiment, "nous promener dans les textes comme dans le plus clair et le plus mystérieux des jardins".
Et la mère Jargonos leur fiche la trouille.
Je ne fais pas tout : je lis le début, ensuite ils se battent pour emprunter le bouquin. Alors j'en ai plusieurs exemplaires + celui du CDI.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 22:41

Je fais ça aussi avec mes collégiens déscolarisés. Ensuite, mythologie, mythologie et mythologie.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 22:59

Tiens, je viens de trouver ça, qui relie le sujet de ce fil (on digresse un peu) à mes commentaires sur la langue à la suite de Pierre-Henri :

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Elyas le Lun 26 Oct 2015 - 23:02

@Ronin a écrit:Je fais ça aussi avec mes collégiens déscolarisés. Ensuite, mythologie, mythologie et mythologie.

Boimare, sors de ce corps Wink

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:03

Oh, pas que. La vraie interdisciplinarité....

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 23:03

Et tu fais de la création poétique, avec la mythologie ? (Faut être en avance sur son temps !)

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:07

Je fais le travail sur la lecture, la langue, de l'histoire antique, les apports des Grecs et des Romains à l'Europe et à la France. Et hop, du lien sur les maths ( facile, Pythagore, Thalès, etc. ) et la philosophie. Et puis la mythologie ils adorent, ça tombe bien, moi aussi. Pis quand je saurais, on fera un peu d'étymologie.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 23:18

affraid
Mais !
Tu es une taupe, en fait !
Tu travailles par projet interdisciplinaire depuis toujours !
Bon, à toi tout seul, c'est vrai.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:21

Ben je suis tout seul avec des élèves non scolarisés. Donc bon, mon programme c'est moi qui le fait. Quand c'est logique, c'est bien. Quand c'est artificiel et forcé c'est merdique. CQFD.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Dalva le Lun 26 Oct 2015 - 23:25

Ronin, ministre !
(Et Namiki pour tout le monde !)

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:26

Je veux bien. Laughing

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par pamplemousses4 le Lun 26 Oct 2015 - 23:27

Ah non, Ronin sera proviseur de la Neo-cité scolaire. Or pas de cumul, a-t-on dit à NVB sur son site de campagne!

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par pamplemousses4 le Lun 26 Oct 2015 - 23:28

Mais je prends les Namiki, d'accord.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Tangleding le Lun 26 Oct 2015 - 23:33

Je vous adore, Dalva, Ronin, alors patapé. Par contre "La grammaire est une chanson douce", je n'aime pas du tout, je trouve ça niais et nocif. Ce que cela dit sur la langue, ce que ça dit sur la littérature, je trouve cela toxique. Et puis mal écrit.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:37

Je te zutte. Epicétout. Sinon, moi, proviseur ? pas sûr que ce soit une bonne idée. J'ai déjà du mal à gérer mon budget stylos, alors un bahut entier....

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par pamplemousses4 le Lun 26 Oct 2015 - 23:40

... alors qu'un ministère, c'est de la roupie de sansonnet.

Spoiler:
Ronin, il a les pétoches, Ronin, il a les pétoches

(Après, j'arrête de polluer ce fil.)

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le FN séduit les enseignants - Les Inrocks.

Message par Ronin le Lun 26 Oct 2015 - 23:44

Moi les pétoches ? je me vois pas CDE cétout. Y a Gryphe qui fera ça très bien et moi très mal. Par contre, faire le ménage au MEN à coups de katanas dans la tête, ça je sais que c'est dans mes cordes.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum