le redoublement en 4ème

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le redoublement en 4ème

Message par Durmarque le Sam 20 Juin 2009 - 16:36

Je suis directrice d'école primaire et je suis effarée de voir qu en collège on cherche rarement à savoir pourquoi un élève obtient un mauvais résultat.Qu'en est il de la pédagogie différenciée? On met tous les enfants dans le même moule !
Mon fils actuellement en 4ème a des difficultés en maths pour l'aider je suis obligée de lui payer des cours particuliers.Son conseil de classe vient de se terminer son prof de maths l'a certainement bien enfoncé ah ah la suprématie des maths.Moi je n'ai jamais eu la moyenne en maths au collège et lycée j 'ai bien réussi mon bac!Ainsi le conseil de classe propose le redoublement alors qu'il a sa moyenne dans toutes les matières(entre 11 et 12)une moyenne générale.annuelle de 11,6 .A quoi servent les notes et que fait on du principe d'égalité?
Faire passer un élève en 3 ème avec une moyenne à 6 ...c 'est normal et faire redoubler à 11,6 normal aussi?
Quand va t on arrêter des redoublements à gogo en France toutes les études prouvent le peu d'efficacité de ces redoublements.
Je me demande si on ne suit pas uniquement les quotas de redoublement autorisés par l'académie et si pour les stats c' est mieux de pas redoubler la 3ème.
Quoiqu'il en soit je vais devoir me battre pour faire comprendre que mon fils est capable de 10 fois mieux en bossant plus et qu'on risque de le démotiver s'il redouble.En plus étant divorcée je doi aussi discuter avec le père qui très élitiste opte pour le redoublement.

On fabrique de l'échec scolaire pas assez le tps de comprendre ce qui se passe ds la tête d'un ado et peu de profs à l'écoute .

Le système éducatif me révolte.

Si mon fils passe en comission j'espère qu'on réfléchira ds le bon sens.
Je prends rdv avec la principale en espérant quell suive mon avis .
Elle a d 'ailleurs autorisé un passage en 3ème à une élève qui a moins que mon fils après consultation avc les parents.
Avez vous déjà assisté à une comission?
Quelle chance a mon fils de passer en 3ème?
.

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 16:39

Je suis plutôt étonnée car les redoublements sont devenus très rares au collège (du moins dans mon académie). Avec une telle moyenne générale, ton fils ne devrait pas avoir de problèmes pour éviter le redoublement. Mais il serait intéressant d'avoir l'avis du PP. Pourquoi pense-t-il que le redoublement pourrait être bénéfique ? Il ne t'en avait jamais parlé avant ? Car, en règle générale, la proposition de redoublement n'arrive pas comme ça toute seule, elle résulte de discussions avec les parents, dès le 2è trimestre le plus souvent.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par nad' le Sam 20 Juin 2009 - 16:42

Je ne suis pas sûre de ce que je vais dire mais si vous décidez que votre fils passe en 4°, il peut passer.

Sachez, et je vous assure que c'est vrai, que le redoublement est une chance et si on propose à votre fils de redoubler, il ne faut en aucun cas le voir comme un échec. Il est vrai que l'on ne propose pas à des élèves qui ont une moins bonne moyenne que votre fils le redoublement dans la mesure où plusieurs paramètres entrent en compte dans un tel choix : l'élève a-t-il déjà redoublé ? dans ce cas-là, il passera au bénéfice de l'âge ; l'élève saura-t-il profiter de ce redoublement ? Etc.


Ce qui m'étonne, si vous me le permettez, c'est que vous êtes enseignante (directrice) et vous semblez vraiment condamner le redoublement ...

Edit : je suis d'accord avec Lulu, vous deviez déjà être au courant !

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

RE REDOUBLEMENT

Message par Durmarque le Sam 20 Juin 2009 - 16:54

AU 2ème trimestre il était écrit ds son bulletin qu'il devait assurer son passage en 3ème toujours les maths en cause mais je trouve que ds ce collège on fait bcp doubler les 4èmes je n'ai pas envie que mon fils se retrouve avec tous les branleurs qui eux effectivement s'en fichent il est influençable et il ne va pas être ds une ambiance de travail sereine s'il redouble qd même je vais devoir le changer de collège pour qu'il n'est pas l'impression de doubler je vais finir par croire que c'est mieux en privé .Vous savez en france le taux de redoublement est de 35 pour cent contre 13 ds les pays de l'ocde nos enfants sont ils plus idiots?

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par arria le Sam 20 Juin 2009 - 16:58

@Durmarque a écrit:Je suis directrice d'école primaire et je suis effarée de voir qu en collège on cherche rarement à savoir pourquoi un élève obtient un mauvais résultat.Qu'en est il de la pédagogie différenciée? On met tous les enfants dans le même moule !

On fabrique de l'échec scolaire pas assez le tps de comprendre ce qui se passe ds la tête d'un ado et peu de profs à l'écoute .



pour avoir passé de nombreuses heures en conseil de classe de 4ème (parfois jusqu'à 8h du soir!) je peux dire qu'on cherche à comprendre et que dans un redoublement (qui, en tout cas, chez nous, se font de plus en plus rare faute de place pour caser les redoublants) on ne voit que l'intérêt de l'élève

je comprends la déception des parents mais vu la moyenne de votre fils, il passera en commission

arria
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 17:13

Oui mais tu as bien rencontré le pp aux réunions parents-profs, ce n'est quand même pas juste pour une mauvaise moyenne de maths qu'on lui propose le redoublement ?
Il est si mauvais que ça en maths ?? 5 de moyenne ?
Les profs ne font pas redoubler les élèves pour le plaisir !!

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par miss terious le Sam 20 Juin 2009 - 18:25

Sujet déplacé dans la partie "enseigner au collège".

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par lafilledelair le Sam 20 Juin 2009 - 19:30

Les propositions de redoublement ne sont pas uniquement liées à la moyenne générale, ce serait trop simple. D'autres paramètres entrent en compte : l'élève travaille-t-il suffisamment pour progresser ? A-t-il de grandes difficultés de compréhension ? Quels sont ses projets (scolaires et professionnels) ? Est-il absentéiste ? Etc.

Vous dites que les professeurs cherchent rarement à savoir pourquoi l'élève a de mauvais résultats. Mais vous, en connaissez-vous la raison ? Si oui, quelle est cette raison et en avez-vous parlé aux professeurs qui ne sont pas devins ? Si c'est parce qu'il na pas suffisamment travaillé "je vais devoir me battre pour faire comprendre que mon fils est capable de 10 fois mieux en bossant plus", les professeur ont peut-être voulu secouer votre fils en lui faisant prendre conscience qu'il était plus que temps de se mettre au travail. Une sorte d'électro-choc...

lafilledelair
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par John le Sam 20 Juin 2009 - 20:22

Document du site du Ministère :

Comment sont prises les décisions d'orientation ?Le collège est organisé en 3 cycles : la 6ème (cycle d'adaptation) ; la 5ème et la 4ème (cycle central) ; la 3ème (cycle d'orientation).
Le redoublement d'un élève peut être proposé, sans l'accord des parents, par le conseil de classe et le chef d'établissement, à chaque fin de cycle, c'est-à-dire en fin de 6ème, de 4ème et de 3ème. Si la proposition du conseil de classe ne correspond pas aux voeux exprimés par l'élève ou sa famille, ces derniers sont reçus par le chef d'établissement pour les en informer et recueillir leurs observations. Le chef d'établissement prend la décision finale.

A la fin de la classe de 5ème, le redoublement intervient seulement avec l'accord des parents.

De quels recours disposent les parents ?A la fin de chaque cycle, si la décision d'orientation prononcée par le conseil de classe et confirmée après entrevue avec le chef d'établissement n'est pas conforme aux demandes des familles, celles-ci peuvent choisir de faire appel. Les familles disposent d'un délai de trois jours ouvrables à compter de la réception de la notification de cette décision. La situation de l'élève sera alors examinée par une commission d'appel présidée par l'Inspecteur d'académie.

L'établissement informe les familles des modalités de mise en oeuvre de cette procédure, de la date et du lieu de réunion de la commission d'appel.

Le chef d'établissement transmet à la commission d'appel les décisions motivées ainsi que tous les éléments susceptibles d'éclairer cette instance. Les parents de l'élève ou l'élève majeur qui le demandent sont entendus par la commission. L'élève mineur peut être entendu à sa demande avec l'accord de ses parents.

La commission d'appel examine le dossier de l'élève et prend une décision définitive d'orientation ou de redoublement, qui est communiquée par écrit à la famille.

A qui s'adresser pour obtenir des informations et des conseils ?L'établissement scolaire fréquenté par votre enfant est un interlocuteur privilégié. Le professeur principal de sa classe connaît bien le système éducatif et votre enfant d'un point de vue scolaire ; il peut donc le conseiller utilement en fonction de ses motivations et de ses possibilités.

La deuxième personne à contacter est le conseiller d'orientation - psychologue qui intervient régulièrement dans les collèges et qui peut être consulté individuellement sur rendez-vous.

Enfin, les centres d'information et d'orientation (C.I.O.) sont à votre disposition pour envisager avec les familles des parcours de formation individualisés, quelle que soit la situation scolaire de votre enfant.

Les centres d'information et de documentation jeunesse (C.I.D.J.) accueillent et informent gratuitement les jeunes sur tous les sujets qui les intéressent, notamment sur les choix d'orientation et la vie professionnelle.

Bref, la décision prise par le conseil peut être modifiée par le proviseur lors du rendez-vous. Ensuite, une commission va statuer, et elle imposera sa décision.

Bref, si jamais votre enfant redouble au bout de tout ce cycle, c'est vraiment qu'il le mérite, et ce n'est pas forcément une punition. S'il ne redouble pas, eh bien c'est qu'il y a pire que lui, et que d'autres redoubleront à sa place, ou bien que personne ne redoublera.

Vous savez en france le taux de redoublement est de 35 pour cent

Par contre, ce chiffre est faux. Mais je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie avec des maths.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

et la logique dans le redoublement

Message par Durmarque le Sam 20 Juin 2009 - 22:22

je me demande ds ce cas à quoi servent les notes si on n'en tient pas compte pour le passage.Il faut donc attendre le bac pour comprendre quavec 10 on a le bac mais 11.6 de moyenne ça c 'est mission impossible pour passer !Dequi se moque t on ,des parents et des enfants ?.j 'ai rencontré 1 fois le prof principal au 1er trimestre pas au second car en réunion le jour de la réunion parents profs.
Je persiste qu'il faut écouter la motivation de l'enfant connaissant bien mon fils je sais qu'il peut suivre en 3ème et qu'il va être démotivé il trouve injuste de faire passer des enfants qui ont moins que lui alors qu'ils sont d'âge normal.Ce qui va se passer c 'est qu'il va vivre sur ses acquis on va lui servir des plats réchauffés surtout s'il a les mêmes profs et au bout du compte il risque même de faire moins bien toutes les études prouvent le peu d'efficacité du redoublement et je pense qu'on doit appliquer le principe de légalité si on fait passer l'un on fait passer l'autre sinon commence l'injustice

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par sand le Sam 20 Juin 2009 - 22:26

Pourquoi ne pas en avoir discuté avec le prof principal, lors d'un entretien privé, avant le conseil ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par John le Sam 20 Juin 2009 - 22:47

je me demande ds ce cas à quoi servent les notes si on n'en tient pas compte pour le passage.Il faut donc attendre le bac pour comprendre quavec 10 on a le bac mais 11.6 de moyenne ça c 'est mission impossible pour passer !Dequi se moque t on ,des parents et des enfants ?.j 'ai rencontré 1 fois le prof principal au 1er trimestre pas au second car en réunion le jour de la réunion parents profs.
Je persiste qu'il faut écouter la motivation de l'enfant connaissant bien mon fils je sais qu'il peut suivre en 3ème et qu'il va être démotivé il trouve injuste de faire passer des enfants qui ont moins que lui alors qu'ils sont d'âge normal.Ce qui va se passer c 'est qu'il va vivre sur ses acquis on va lui servir des plats réchauffés surtout s'il a les mêmes profs et au bout du compte il risque même de faire moins bien toutes les études prouvent le peu d'efficacité du redoublement et je pense qu'on doit appliquer le principe de légalité si on fait passer l'un on fait passer l'autre sinon commence l'injustice

Oui. Et surtout, ne me remerciez pas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Durmarque le Sam 20 Juin 2009 - 22:54

oups pas l'habitude de ce serveur

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 13:13

D'expérience, je peux te dire ceci :
- Le conseil de classe PROPOSE une orientation, c'est le chef d'établissement qui DECIDE. Peut-être le conseil voulait-il vous signifier, à ton fils et toi, que la 3ème serait difficile? Il convient de vous faire expliquer la proposition du conseil.
- Avec 11.6 de moyenne générale, la commission d'appel acceptera le passage, c'est quasi-sûr. Je suis d'ailleurs étonnée que les seules mathématiques aient ainsi influé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 13:25

@Durmarque a écrit:Je persiste qu'il faut écouter la motivation de l'enfant connaissant bien mon fils je sais qu'il peut suivre en 3ème et qu'il va être démotivé il trouve injuste de faire passer des enfants qui ont moins que lui alors qu'ils sont d'âge normal.Ce qui va se passer c 'est qu'il va vivre sur ses acquis on va lui servir des plats réchauffés surtout s'il a les mêmes profs et au bout du compte il risque même de faire moins bien toutes les études prouvent le peu d'efficacité du redoublement et je pense qu'on doit appliquer le principe de légalité si on fait passer l'un on fait passer l'autre sinon commence l'injustice

- Voilà ce qu'il te faudra expliquer dans le courrier qui doit accompagner l'appel.
- J'ai le sentiment que tu apprends les choses et que tu es estomaquée. Si c'est le cas, il y a quand même un sacré dysfonctionnement dans le collège!
- Concernant le doublement, et de façon plus générale, je te trouve malgré tout trop catégorique : il est indubitable qu'il est profitable à beaucoup d'élèves, même si on ne peut en faire une généralité. J'ai retrouvé cette année, par exemple, une élève que j'avais l'an passé en 5ème et qui a doublé. Elle est passée de 8,5 à 13 de moyenne et a pris beaucoup d'assurance. On ne peut nier que quand les bases d'une année ne sont pas acquises, l'année suivante sera très difficile et qu'on court le risque que l'élève sera largué dès les premières semaines. C'est quasiment systématique. Une de mes anciennes élèves, qui était dans ma 4ème faible, a refusé le doublement et est passée en 3ème après appel. En 3ème, les résultats étaient catastophiques et nous l'avons aiguillée vers une seconde pro. Nouveau refus, nouvel appel, et là, nous cherchons encore comment elle l'a obtenu (elle devait avoir 8 de moyenne générale). Bilan des courses, elle s'effondre en seconde, est réorientée vers un bac pro, et a perdu deux ans dans sa scolarité... Aujourd'hui, elle regrette son entêtement. En tant que maman, je ferai toujours confiance au conseil de classe.


Dernière édition par Camélionne le Dim 21 Juin 2009 - 16:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RE REDOUBLEMENT

Message par Durmarque le Dim 21 Juin 2009 - 14:03

merci de ta réponse mais je persiste la proposition des profs doit être un avertissement sans frais ça doit le booster lui donner un nouvel élan tu sais en primaire il était en tête de classe tu ne crois pas qu'il y a des choses ds la tête des gamins qui se produisent à l'adolescence ?Il a supporté in divorce leremariage de son père qui lui demandait de ne rien me dire sympa non?jE SUIS UNE BATTANTE et j 'ai bien l'intention de faire ouvrir les yeux sur l'illogique des redoublements ds ce collège

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 14:13

De toute façon, Durmarque, il n'est pas normal que tu découvres ça et qu'on ne t'ait pas préparée à cette échéance.
Pas normal non plus qu'on limite les capacités à ses résultats dans UNE seule matière, quelle qu'elle soit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RE REDOUBLEMENT

Message par Durmarque le Dim 21 Juin 2009 - 15:26

Je suis bien d'accord il y a des disfonctionnements ds ce collège

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par paffutella le Dim 21 Juin 2009 - 15:52

je m'étonne tout de même, qu'enseignante vous-même, vous n'ayez pas cherché à rencontrer les professeurs (du moins pas plus qu'une fois au premier trimestre, si j'ai bien compris) pour leur expliquer la situation et faire un point avec eux sur les difficultés de votre fils et les efforts faits pour les surmonter. Je m'étonne aussi qu'enseignante vous-même vous sous-entendiez que les redoublants sont des "branleurs" avec lesquels votre fils ne doit pas être confondu. Bref, la véhémence de la discussion me choque et m'agace parce que, figurez-vous, étant donné le prix que coûte un redoublement à l'état, en général on ne le propose pas en l'air. Peut-être qu'il a été proposé à votre fils justement parce que ses profs ne le considèrent pas comme un branleur mais comme un élève qui a besoin de temps et de maturité pour atteindre son projet d'orientation ( un passage serein en seconde générale avec une chance de réussite au bout).
Je ne connais ni votre fils, ni ses profs, ni ce collège, ni vous, mais je suis certaine que la proposition de redoublement n'est qu'une proposition et qu'il vous suffira de vous pointer dans le bureau du principal pour que le passage soit prononcé. La question est: pourquoi lui a-t-on proposé? ( façon de l'avertir? autre?) Croyez bien qu'en général, même au collège, même dans le public, même en France, ce n'est pas pour nuire aux élèves.

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

RE REDOUBLEMENT

Message par Durmarque le Dim 21 Juin 2009 - 17:31

merci pour.votre réponse mais étant divorcée seule avec mes 3 enfants je ne suis allée voir les profs qu'au 1er trimestre car au second pas eu de chance la réunion parents profs tombait en même tps qu'une de mes réunions le père bosse bcp et cette année on peut pas die qu'il se soit intéréssé de près il n'a jamais pris de rendez vous bon désolée de vous agacer mais qd même il faut bien faire redoubler les enfants qui ont tous le même profil sinon c 'est pas très juste

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 17:38

@Durmarque a écrit:il faut bien faire redoubler les enfants qui ont tous le même profil sinon c 'est pas très juste

Je ne vois pas pourquoi!!!
certains doublent parce qu'ils n'ont pas travaillé suffisamment et qu'on estime qu'on mettrait leur scolarité en danger, alors qu'une deuxième leur permettrait de mieux rebondir ensuite ;
d'autres doublent, parce qu'un problème médical les a déscolarisés et qu'ils n'ont pas pu suivre le programme ;
d'autres encore traînent de grosses difficultés et ne sont pas assez mûrs pour affronter l'année suivante. Le doublement peut être pour eux le tremplin qui les sortira de l'impasse.

Les profils sont multiples, et il n'y a pas plus de justice dans l'orientation que dans la vie en général. Dans tous les cas, quand un conseil de classe prononce un doublement, c'est parce qu'il estime qu'il s'agit d'une nouvelle chance pour le jeune de progresser. On se pose toujours la question de savoir si pour l'élève, ce sera profitable.

Entre doubler la 4ème et aller en 3ème, classe d'orientation, pour s'y casser la gueule et compromettre ses chances de se choisir une voie, personnellement, sur le principe, je n'hésiterais pas. Mais là encore, je ne généraliserai pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par saramea le Dim 21 Juin 2009 - 18:08

Cette situation m'étonne. Faire redoubler un enfant qui a 11 de moyenne, c'est possible mais seulement si les moyennes de français, de mathématiques d'anglais et d'histoire-géographie sont insuffisantes ou beaucoup trop justes. Faites appel, et vous verrez.
Il y a autre chose qui m'étonne. Normalement, un enseignant maîtrise la ponctuation. Quand je vois vos messages, je crie:"Au secours!" affraid
Et quelle véhémence dans vos propos à l'égard du corps enseignant!
Pardonnez-moi si j'ai quelques doutes concernant votre identité...

saramea
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 18:15

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RE REDOUBLEMENT

Message par Durmarque le Dim 21 Juin 2009 - 18:43

non je suis bien enseignante mais qd je suis en colère je me déchaîne c'est comme ds tous les métiers il y a des profs sérieux et d'autres beaucoup moins .
En ce qui concerne la ponctuation ,je ne prends pas le temps de la mettre...désolée mais il faut parfois bouger cette grande maison qu'est l éducation nationale.Je trouve que les années les plus dures pour les enfants et les profs ,ce sont celles du collège.Alors on courage!!!!!

Durmarque
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: le redoublement en 4ème

Message par Mermoz le Dim 21 Juin 2009 - 21:40

Dumarque, je suis surprise de ce ton véhément venant de qq'un de l'éducation nationale, et qui connaît donc un peu ses rouages... certes, je suis surprise qu'un élève ayant effectivement 11 de moyenne et la moyenne partout sauf en maths soit en position de redoublement (et, désolée, mais je reste sceptique)... c'est vraiment très étonnant dans un établissement publique normal... après l'argument fallacieux du "y'en a qui ont une moins bonne moyenne et qui passent" m'exaspère quelque peu... Vous partez du principe que le redoublement est une sanction, comme beaucoup de parents "moyens" qui ne réfléchissent pas et qui se disent que les profs sont là pour "casser de l'élève"... Un redoublement est là pour aider un élève, non l'enfoncer... Donc pour un élève ayant 6 de moyenne, on estime que le redoublement ne sera pas efficace et qu'il vaut mieux le laisser passer pour qu'il choisisse plus rapidement une orientation qui lui convienne, sachant que beaucoup de voies lui seront fermées à cause de ses résultats... Pour votre fils, les professeurs ont estimé qu'il avait des moyens et des capacités, et qu'il pouvait certainement faire un meilleur choix dans son orientation en consolidant des acquis trop peu solides, et qu'il valait mieux refaire une 4ème pour avoir un bon bulletin en 3ème... Essayez de réfléchir aux causes de cette proposition, sans tout de suite crier à l'injustice... Sachez que les professeurs prennent toujours la décision qu'ils pensent être la meilleure pour l'avenir de l'élève!


Dernière édition par choupinette le Dim 21 Juin 2009 - 21:52, édité 2 fois

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum