La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 14:40

@Carnyx a écrit:
@kerangelo a écrit:Tu considères que le message à faire passer (décision de la hiérarchie, des propriétaires de l’entreprise, analogue du latin à enseigner dans ta comparaison) prime sur les moyens mis en œuvre pour l'instiller dans les esprits ?
C'est sans doute ça : le management c'est bien, c'est scientifique, c'est qu'un outil neutre, ça aide à répondre aux défis, blablabla, etc.  affraid
J'hallucine !

C'est vrai que tu hallucines : tu délires Very Happy

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Lefteris le Mar 3 Nov 2015 - 14:51

Mais personne ne tombe dans le piège du ministère. Montrer comment le ministère se comporte (comme un propriétaire de l'EN, ce sont d’ailleurs les termes du recteur Morvan concernant la DGESC0) , comment il utilise les techniques issues du monde marchand, permet justement de mieux souligner le grand écart entre les raisons alléguées et les raisons profondes.
Ensuite, le management est détestable en lui-même, car d'une part, il ment, d'autre part il prend les gens pour des *** en jouant sur des moteurs pas très reluisants (des" leviers", hein..) , enfin il prend sa source dans intérêts privés (même dans le public, ceux qui sont chargés de faire avaler des réformes préjudiciables sont stimulés par l'intérêt personnel n, dût-il aller contre leur conscience: primes, carrières...) .
C'est la grande différence avec le travail de l'enseignant, qui ne "manage" pas, n'ayant aucun intérêt direct et personnel à la transmission du savoir. Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 15:00

@Lefteris a écrit:Mais personne ne tombe dans le piège du ministère. Montrer comment le ministère se comporte (comme un propriétaire de l'EN, ce sont d’ailleurs les termes du recteur Morvan concernant la DGESC0) , comment il utilise les techniques issues du monde marchand, permet justement de mieux souligner le grand écart entre les raisons alléguées et les raisons profondes.
Ensuite, le management est  détestable en lui-même, car d'une part, il ment, d'autre part il prend les gens pour des *** en jouant sur des moteurs pas très reluisants (des" leviers", hein..) , enfin il prend sa source dans intérêts privés (même dans le public, ceux qui sont chargés de faire avaler des réformes préjudiciables sont stimulés par l'intérêt personnel n, dût-il aller contre leur conscience: primes, carrières...) .
C'est la grande différence avec le travail de l'enseignant, qui ne "manage" pas, n'ayant aucun intérêt direct et personnel à la transmission du savoir. Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

Ok, j'ai dit ce que j'ai à dire. Tu persistes dans les contresens ("le management ment") mais ce n'est pas bien grave. A ton prochain débat avec un partisan de la réforme, utilise ce genre d'argument, tu vas avoir un franc succès !

Quant à l'enseignant, désolé, mais il manage aussi : la transmission du savoir n'étant pas exhaustive, il faut décider de la pédagogie à mettre en place en rapport avec le programme. Dès lors, la réflexion managériale s'installe. Mais peut-être fais-tu du management sans le savoir ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Lefteris le Mar 3 Nov 2015 - 15:20

@Ashtrak a écrit:
@Lefteris a écrit:Mais personne ne tombe dans le piège du ministère. Montrer comment le ministère se comporte (comme un propriétaire de l'EN, ce sont d’ailleurs les termes du recteur Morvan concernant la DGESC0) , comment il utilise les techniques issues du monde marchand, permet justement de mieux souligner le grand écart entre les raisons alléguées et les raisons profondes.
Ensuite, le management est  détestable en lui-même, car d'une part, il ment, d'autre part il prend les gens pour des *** en jouant sur des moteurs pas très reluisants (des" leviers", hein..) , enfin il prend sa source dans intérêts privés (même dans le public, ceux qui sont chargés de faire avaler des réformes préjudiciables sont stimulés par l'intérêt personnel n, dût-il aller contre leur conscience: primes, carrières...) .
C'est la grande différence avec le travail de l'enseignant, qui ne "manage" pas, n'ayant aucun intérêt direct et personnel à la transmission du savoir. Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

Ok, j'ai dit ce que j'ai à dire. Tu persistes dans les contresens ("le management ment") mais ce n'est pas bien grave. A ton prochain débat avec un partisan de la réforme, utilise ce genre d'argument, tu vas avoir un franc succès !

Quant à l'enseignant, désolé, mais il manage aussi : la transmission du savoir n'étant pas exhaustive, il faut décider de la pédagogie à mettre en place en rapport avec le programme. Dès lors, la réflexion managériale s'installe. Mais peut-être fais-tu du management sans le savoir ?
Puisque tu lis un mot sur deux , que tu ne comprends pas vraiment les termes employés, je ne vois pas l'intérêt de discuter pour le plaisir de la dispute, marque de fabrique de certains posts de ce forum. Et non, vraiment non, un enseignant ne "manage" pas : il transmet, et faire un choix de transmission, de priorités, n'a rien d'une manipulation (voir l'histoire du mot) pour obtenir quelque chose.
Bref, moins de blabla, plus d'action contre les buts du management et le management lui-même.
Acta, non verba

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 15:26

Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ? Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 15:46

@ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ? Rolling Eyes

Si tu peux répondre à la question : "Comment la société a-t-elle pu avancer avant l'invention de la philologie ?", tu peux aussi répondre à ta question Very Happy

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 15:52

@Lefteris a écrit: Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

"Autorité" entraine la question de la légitimité
"Préserver" entraine la question de la volonté de pérennité
"Intérêt" entraine la question de la fixation de l'objectif
"les zapprenants" forment la base et/ou sont les acteurs qu'une autorité considère comme ayant un intérêt (ce qui est cocasse si l'on songe à la problématique de l'ennui mise en avant par la ministre)
"la collectivité" entraine la question de la prise en compte de l'environnement et donc, fatalement, du changement que celui-ci pourrait vouloir instituer.

Lefteris, tu devrais changer de pseudo : Jourdain t'irait très bien !

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Hermione0908 le Mar 3 Nov 2015 - 16:45

@kamasolou a écrit:Pourtant, d'après quelques amis bossant dans le privé (mais pas forcément représentatifs de tous les secteurs privés), ils en reviennent de ces méthodes managériales qu'on voit arriver dans l'EN. Après des années d'application dans le privé, on a pu constater les dégâts désastreux sur l'estime de soi, l'investissement personnel et donc la productivité des "salariés de base" (dont on fait peu de cas), mais aussi des cadres (et là c'est tout de suite plus embêtant). Comme d'habitude, le public est en retard par rapport au privé, et surtout n'en retient pas les leçons.
Qu'espèrent-ils avec nous, salariés plus "éduqués" qu'"éducables" ? Qu'on va gentiment se laisser berner par cette com surfaite ?

Du côté du socle et de la réforme, même topo. La Belgique, le Québec, et d'autres ont testé des choses similaires, au bout de dix ou quinze ans, ils en reviennent en courant, et nous, on y va bravement avec la fleur au fusil...

@Carnyx a écrit:Ce qui a toujours existé ce sont les "rapporteurs" mais aujourd'hui ils sont encouragés par le système ! Ces braves gens qui vont pleurer chez le chef parce que vous refusez les "devoirs  communs", les "projets" ou autres bidules… et que, décidemment, vous ne travaillez pas en équipe !
(D'ailleurs j'attends toujours qu'on m'explique les avantages des devoirs communs. heu)

+1
Ça a été évoqué hier soir en CA, je ne sais pas bien non plus quel est l'intérêt...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 17:29

@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ? Rolling Eyes

Si tu peux répondre à la question : "Comment la société a-t-elle pu avancer avant l'invention de la philologie ?", tu peux aussi répondre à ta question  Very Happy

Analogie absurde.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Lefteris le Mar 3 Nov 2015 - 17:43

@Ashtrak a écrit:
@Lefteris a écrit: Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

"Autorité" entraine la question de la légitimité
"Préserver" entraine la question de la volonté de pérennité
"Intérêt" entraine la question de la fixation de l'objectif
"les zapprenants" forment la base et/ou sont les acteurs qu'une autorité considère comme ayant un intérêt (ce qui est cocasse si l'on songe à la problématique de l'ennui mise en avant par la ministre)
"la collectivité" entraine la question de la prise en compte de l'environnement et donc, fatalement, du changement que celui-ci pourrait vouloir instituer.

Lefteris, tu devrais changer de pseudo : Jourdain t'irait très bien !
Tu peux tout à fait  être un personnage du même auteur ,  Trissotin par exemple, ou un petit marquis qui sait tout sans avoir appris. Non, tu ne m'entraîneras pas dans une logorrhée , le combat a lieu contre la management et les  raisons qui l'infligent, pas sur l'autorité  du maître (je considère la question comme réglée, l'enseignement étant une institution et non un "service" interpersonnel , ni  un jeu où  les élèves seraient égaux des enseignants  dans le savori, ni des  mutants génétiquement modifiés justifiant un "changement" => H.S., le topic étant sur les méthodes d'entreprise infligées à l'E.N. )

@Ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ?
Mot très laid et qui contient dans sa forme même tout ce qu'on lui reproche sur le fond (< maneggiare) . La management est à la rencontre de la psychologie des groupes (comment manier les esprits, jouer sur les affects, diviser, mettre en concurrence ) et de l’utilitarisme marchand qui caractérise nos sociétés. Ajoute à ça une pincée de défiance (il faut créer une surveillance et une pression perpétuelle sur ces fainéants de salariés) et tu tiens plusieurs ingrédients de cette merveilleuse invention.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 17:53

@ysabel a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ? Rolling Eyes

Si tu peux répondre à la question : "Comment la société a-t-elle pu avancer avant l'invention de la philologie ?", tu peux aussi répondre à ta question  Very Happy

Analogie absurde.

EDIt : je retire le commentaire initial qui parlait de stupidité.

Tu dis que c'est une analogie absurde et tu ne l'expliques pas. C'est assez méprisant.

La philologie est l'étude d'un langage à partir des documents écrits, si je ne m'abuse ; or le management est l'étude des évolutions de la gestion des systèmes organisés, à partir de l'analyse des prises des décisions et de la mise en oeuvre de celles-ci.


Dernière édition par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 18:16, édité 1 fois

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 17:59

@Lefteris a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@Lefteris a écrit: Tout au plus doit-il faire preuve d'autorité pour préserver l'intérêt commun, celui des zapprenants et celui de la collectivité.

"Autorité" entraine la question de la légitimité
"Préserver" entraine la question de la volonté de pérennité
"Intérêt" entraine la question de la fixation de l'objectif
"les zapprenants" forment la base et/ou sont les acteurs qu'une autorité considère comme ayant un intérêt (ce qui est cocasse si l'on songe à la problématique de l'ennui mise en avant par la ministre)
"la collectivité" entraine la question de la prise en compte de l'environnement et donc, fatalement, du changement que celui-ci pourrait vouloir instituer.

Lefteris, tu devrais changer de pseudo : Jourdain t'irait très bien !
Tu peux tout à fait  être un personnage du même auteur ,  Trissotin par exemple, ou un petit marquis qui sait tout sans avoir appris. Non, tu ne m'entraîneras pas dans une logorrhée , le combat a lieu contre la management et les  raisons qui l'infligent, pas sur l'autorité  du maître (je considère la question comme réglée, l'enseignement étant une institution et non un "service" interpersonnel , ni  un jeu où  les élèves seraient égaux des enseignants  dans le savori, ni des  mutants génétiquement modifiés justifiant un "changement" => H.S., le topic étant sur les méthodes d'entreprise infligées à l'E.N. )

Un article d'un quotidien parlait du combat "Réforme de l'EN : réactionnaires face aux égalitaristes". Je suis désolé d'être classé parmi les réactionnaires puisque je suis contre celle-ci. Cependant, à te lire, je comprends fort bien que les tenants de la réforme utilisent ce raccourci dommageable. Mais bon, tu te complais dans cette charge ridicule, soit.  Sleep

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Invité El le Mar 3 Nov 2015 - 18:03

Si ça n'a pas déjà été posté, un article du Figaro: "Une ex-élue socialiste préconise des stages en entreprise pour les cadres de l'Éducation nationale" (en passant, j'aime bien le "ex-élue socialiste", précision essentielle pour le Fig; à manipulateur, manipulateur et demi):

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/03/01016-20151103ARTFIG00152-une-ex-elue-socialiste-preconise-des-stages-en-entreprise-pour-les-cadres-de-l-education-nationale.php

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 18:29

@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ? Rolling Eyes

Si tu peux répondre à la question : "Comment la société a-t-elle pu avancer avant l'invention de la philologie ?", tu peux aussi répondre à ta question  Very Happy

Analogie absurde.

EDIt : je retire le commentaire initial qui parlait de stupidité.

Tu dis que c'est une analogie absurde et tu ne l'expliques pas. C'est assez méprisant.

La philologie est l'étude d'un langage à partir des documents écrits, si je ne m'abuse ; or le management est l'étude des évolutions de la gestion des systèmes organisés, à partir de l'analyse des prises des décisions et de la mise en oeuvre de celles-ci.

Tu le dis toi même, la philologie (ou autre science) c'est l'étude, le savoir. La management c'est la manipulation.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 18:31

@ysabel a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:
@Ashtrak a écrit:

Si tu peux répondre à la question : "Comment la société a-t-elle pu avancer avant l'invention de la philologie ?", tu peux aussi répondre à ta question  Very Happy

Analogie absurde.

EDIt : je retire le commentaire initial qui parlait de stupidité.

Tu dis que c'est une analogie absurde et tu ne l'expliques pas. C'est assez méprisant.

La philologie est l'étude d'un langage à partir des documents écrits, si je ne m'abuse ; or le management est l'étude des évolutions de la gestion des systèmes organisés, à partir de l'analyse des prises des décisions et de la mise en oeuvre de celles-ci.

Tu le dis toi même, la philologie (ou autre science) c'est l'étude, le savoir. La management c'est la manipulation.

Ok. Tu sais que le management est enseigné dans les lycées, les universités et que certains étudiants font des thèses en Management ?

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 18:34

Il y a aussi des thèses en sciences de l'éducation...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par kerangelo le Mar 3 Nov 2015 - 18:37

@Lefteris a écrit:
@Ysabel a écrit:Question béotienne : comment la société humaine a-t-elle pu avancer avant l'invention du "management" (qu'il est laid en plus, ce mot) ?
Mot très laid et qui contient dans sa forme même tout ce qu'on lui reproche sur le fond (< maneggiare) . La management est à la rencontre de la psychologie des groupes (comment manier les esprits, jouer sur les affects, diviser, mettre en concurrence ) et de l’utilitarisme marchand qui caractérise nos sociétés. Ajoute à ça une pincée de défiance (il faut créer une surveillance et une pression perpétuelle sur ces fainéants de salariés) et tu tiens plusieurs ingrédients de cette merveilleuse invention.
Pleinement d'accord avec cette analyse. Mais nous aussi à la place de professeur qui est la notre nous mettons en place le conditionnement : respect du pouvoir, formatage dans un cadre, gestion de groupe, objectif de la note ... C'est dès l'enfance que les conditionnements se mettent en place et nous dirigent ensuite dans notre vie. Le professeur comme gestionnaire de groupes, garant d'une autorité (certes noble car liée au savoir à transmettre) se fait la courroie de transmission de ce fonctionnement de la société.

_________________
Deviens ce que tu es.

kerangelo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 18:39

Allez, histoire de vous faire peur :

La formation "Management Général Avancé" (executive program) dispensée par HEC à destination des cadres :


"Cette formation s'articule en 4 ou 6 modules de formation.

1. Le leadership en action : légitimité du dirigeant

   Identité personnelle et professionnelle.
   Décider, diriger, impliquer.
   Leadership et management.
   Dirigeant “ créateur de monde ”.
   Environnement : les USA.

2. Le management et la dynamique d’équipes

   Identité relationnelle et managériale.
   Conduire le changement.
   Entreprise apprenante.
   Diriger par les valeurs : responsabilité sociétale.
   Communication média en situation de crise.
   Gérer sa carrière et celle de ses collaborateurs.
   Éthique et management.
   Environnement : l’Afrique.

3. La vision émergente et partagée, créatrice de valeur

   Identité du dirigeant visionnaire.
   Innovation stratégique.
   Stratégies de croissance.
   Marketing : les nouveaux consommateurs.
   Concepts clés de la finance d’entreprise.
   Management multiculturel.
   Environnement : l’Union européenne ; la Russie.

4. L’organisation agile à s’adapter en environnement complexe

   La décision : mise en œuvre des enveloppes identitaires du dirigeant.
   Complexité et conscience : un carrefour interdisciplinaire.
   Développer la résilience de l’entreprise.
   Gestion des conflits.
   Mesure et leviers de la création de valeur financière.
   Le manager chef d’orchestre.
   Nouvelle carte géopolitique mondiale.
   Environnement : le Brésil.

5. Pédagogie

   Exposés et cas d’entreprises.
   Ateliers et travaux en équipes.
   Jeux de simulation.
   Projet tutoré.
   Coaching individuel.
   Ressources en ligne.

On peut légitimement penser, après ce qui a été présenté ici, que tout cela va bientôt nous concerner !  Twisted Evil  ace

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 18:40

@ysabel a écrit:Il y a aussi des thèses en sciences de l'éducation...

Oui, et le mépris affiché par certain(e)s fait disparaitre petit à petit leur discipline ballon

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 18:41

c'est-à-dire ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Daphné le Mar 3 Nov 2015 - 18:42

elpenor08 a écrit:Si ça n'a pas déjà été posté, un article du Figaro: "Une ex-élue socialiste préconise des stages en entreprise pour les cadres de l'Éducation nationale" (en passant, j'aime bien le "ex-élue socialiste", précision essentielle pour le Fig; à manipulateur, manipulateur et demi):

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/03/01016-20151103ARTFIG00152-une-ex-elue-socialiste-preconise-des-stages-en-entreprise-pour-les-cadres-de-l-education-nationale.php

Mais ça existe déjà !
Notre PA avait été obligé lors de son année de stage d'aller faire un tour en entreprise et nous avait raconté son expérience à son retour : il faisait un stage à l'hypermarché à côté du collège et avait étiqueté des paquets de couches culottes pendant trois jours Laughing
Il aurait été plus utile au collège Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 18:47

@ysabel a écrit:c'est-à-dire ?

C'est-à-dire que lorsque tu méprises ouvertement une discipline, il y a fort peu de chances que les profs de ladite discipline se déplacent pour défendre la tienne. Il faut être au-delà de ces petites mesquineries pour trouver la motivation à l'action réclamée par Lefteris. Cependant, parfois, le discours des collègues est pour le moins démotivant.

d'où le ballon

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 19:23

@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:c'est-à-dire ?

C'est-à-dire que lorsque tu méprises ouvertement une discipline, il y a fort peu de chances que les profs de ladite discipline se déplacent pour défendre la tienne. Il faut être au-delà de ces petites mesquineries pour trouver la motivation à l'action réclamée par Lefteris. Cependant, parfois, le discours des collègues est pour le moins démotivant.

d'où le ballon

Pour moi, le management n'est pas une discipline. Je le rapprocherai d'une manière de penser sectaire.
Depuis que nos sociétés ont érigé le management en roi, c'est le merdier partout...
Management à France-Télécom, management chez Renault etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Ashtrak le Mar 3 Nov 2015 - 19:25

@ysabel a écrit:
@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:c'est-à-dire ?

C'est-à-dire que lorsque tu méprises ouvertement une discipline, il y a fort peu de chances que les profs de ladite discipline se déplacent pour défendre la tienne. Il faut être au-delà de ces petites mesquineries pour trouver la motivation à l'action réclamée par Lefteris. Cependant, parfois, le discours des collègues est pour le moins démotivant.

d'où le ballon

Pour moi, le management n'est pas une discipline. Je le rapprocherai d'une manière de penser sectaire.
Depuis que nos sociétés ont érigé le management en roi, c'est le merdier partout...
Management à France-Télécom, management chez Renault etc.

J'avais bien compris ton point de vue Very Happy

Je suis moi-même prof de management, donc spécialiste de la pensée sectaire ; je sais la reconnaître !

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par frdm le Mar 3 Nov 2015 - 20:03

@Ashtrak a écrit:
@ysabel a écrit:Il y a aussi des thèses en sciences de l'éducation...

Oui, et le mépris affiché par certain(e)s fait disparaitre petit à petit leur discipline ballon

Si seulement cela pouvait être vrai !

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La "conduite du changement", ou le management d'entreprise appliqué à l'école

Message par Tangleding le Mar 3 Nov 2015 - 20:11

Au risque de surprendre je suis d'accord avec Ashtrack, je pense que l'on met des choses différentes sous le terme "management" (anglicisme inepte, un de plus).

Personnellement je préfère le terme, un peu militaire, de "réflexion stratégique". Dans le cadre de mon action syndicale, ca me parait une nécessité et c'est encore plus vrai lorsqu'on y a des responsabilités.

Le problème est plutôt celui de la démocratie d'une part et de l'éthique d'autre part. Dans un syndicat le fonctionnement est censé être démocratique, et je trouve que ça l'est quand même pas mal, pour ce que je vois. En outre l'impératif éthique est globalement très présent.

Mais à l'EN c'est tout sauf démocratique et on le voit bien avec la réforme NVB. Et pour ce qui est de l'éthique, je préfère ne même pas en parler tellement les visées (réelles) et les moyens stratégiques sont à gerber.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum