Réforme des collèges: une usine à gaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Mallet le Lun 2 Nov 2015 - 21:02

Bonjour. de rapides calculs: pour un collège qui comporte 4 classes de 5ème, 4 classe de 4ème, 4 classes de 3ème, à raison de deux EPI par classe cela fait 12x2 = 24 EPI sur l'année soit 12 par semestre par exemple. Dans tous les cas de figure, il faut au mois 12x2 =24 collègues par semestre si on veut que ce soit interdisciplinaire. Ce n'est pas comme les IDD, l'immense majorité des collègues devaient s'impliquer. Imaginez l'organisation, la réunionite..... une usine à gaz! cette réforme a été conçue par des idéologues, des technocrates ou pour foutre le bordel dans l'enseignement.
Mais ça ne passera sans doute pas : parce que des collègues refuseront d'amputer ou faire disparaître leur enseignement : classes bi-langues, européennes, latin, grec.... Et puis il faudrait un autoritarisme sans nom pour faire accepter ce monstre!
Une seule remarque: des collègues disent: un tel râle dans son coin mais finalement obéit . Bien sûr c'est bien connu, chacun dans son coin ne peut rien, mais il suffit d'une réunion, d'une prise de position collective et tout change !
J'ai confiance, cette réforme ne passera pas.
Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par JPhMM le Lun 2 Nov 2015 - 21:04

Réforme des collèges: une usine à gaz
C'est beau.
On dirait le titre d'un spectacle de pétomane.



Pardon, ce fut plus fort que moi. Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Fesseur Pro le Lun 2 Nov 2015 - 21:07

Pas drôle.
Un coup à se prendre un vent.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par JPhMM le Lun 2 Nov 2015 - 21:12

Et ça, ça sentirait pas bon pour nous.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Fesseur Pro le Lun 2 Nov 2015 - 21:14

Déjà qu'on n'est pas en odeur de sainteté !

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par JPhMM le Lun 2 Nov 2015 - 21:15

Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

outil aide décision personnels de décision

Message par Mallet le Mar 3 Nov 2015 - 11:08

@Fesseur Pro a écrit:Déjà qu'on n'est pas en odeur de sainteté !

Il y a des gaz sans odeur. Ils n'en sont pas moins explosifs, ça explosera à la figure des géniteurs de la réforme et des pro-réforme qui sont en position de missionnaire (sans jeu de mots)
Par ailleurs allez voir le diaporama "outil aide décision personnels de direction" si vous ne l'avez pas déjà vu.

https://www.youtube.com/watch?v=Gk0yloi4Ey4&feature=youtu.be&app=desktop

Par ailleurs des partisans de la réforme commencent déjà à dire que les conditions de la mise en route de la réforme ne sont pas bonnes. C'est le début de la déroute

Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Asha Kraken le Mar 3 Nov 2015 - 22:02

@Mallet a écrit:Bonjour. de rapides calculs: pour un collège qui comporte 4 classes de 5ème, 4 classe de 4ème, 4 classes de 3ème, à raison de deux EPI par classe cela fait 12x2 = 24 EPI sur l'année soit 12 par semestre par exemple. Dans tous les cas de figure, il faut au mois 12x2 =24  collègues par semestre si on veut que ce soit interdisciplinaire. Ce n'est pas comme les IDD, l'immense majorité des collègues devaient s'impliquer. Imaginez l'organisation, la réunionite..... une usine à gaz! cette réforme a été conçue par des idéologues, des technocrates ou pour foutre le bordel dans l'enseignement.
Mais ça ne passera sans doute pas : parce que des collègues refuseront d'amputer ou faire disparaître leur enseignement : classes bi-langues, européennes, latin, grec.... Et puis il faudrait un autoritarisme sans nom pour faire accepter ce monstre!
Une seule remarque: des collègues disent: un tel râle dans son coin mais finalement obéit . Bien sûr c'est bien connu, chacun dans son coin ne peut rien, mais il suffit d'une réunion, d'une prise  de position collective et tout change !
J'ai confiance, cette réforme ne passera pas.
Mallet

Laughing Laughing Laughing Bon, je devrais m'y mettre à votre truc, j'aurais meilleur moral ce soir.

Asha Kraken
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Paraffin le Mar 3 Nov 2015 - 23:26

Très belle vidéo, Mallet! J'aime particulièrement le début (la suite m'endort un peu)
Code:
[quote="J'ai préparé ... des petits outils pour essayer d'impliquer les équipes. "][/quote]
Heureusement que je ne fais pas partie des équipes en question, c'est trop soporifique pour moi.

_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

re-usine à gaz

Message par Mallet le Mer 4 Nov 2015 - 11:12

La monstruosité organisationnelle et chronophage de cette réforme est de plus en plus perçue. c'est donc le moment dans les collèges de discuter, d'organiser des réunions.... Compte-tenu que l'intersyndicale du 3 novembre a été plutôt positive ce n'est pas le moment d'opposer l'intersyndicale et les non-syndiqués. L'heure est à l'information et à l'organisation du refus le plus collectif possible dans les établissements de l'embrigadement-formatage. Cette réforme exige l'investissement des enseignants qui à juste titre sont contre ou bien doutent. LE BLOCAGE DE LA REFORME EST EN MARCHE. Ce n'est pas le moment d'hésiter. En fonction des évènements dans chaque collège, il faudra sans doute passe à l'action nationale. Pour une fois que ça peut partir de la base! A chaque jour suffit sa peine.
Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Dalva le Mer 4 Nov 2015 - 12:48

Tiens, ça me rappelle le fil de blagues pourries.

Vous connaissez celle qui se conclut par "Ben alors, pourquoi tu pètes ?"... ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Esméralda le Mer 4 Nov 2015 - 12:57

heu heu heu
Private joke ?

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Rendash le Mer 4 Nov 2015 - 13:01

@Dalva a écrit:

Vous connaissez celle qui se conclut par "Ben alors, pourquoi tu pètes ?"... ?


Je ne suis pas sûr de l'entendre....et je ne la sens pas bien bounce

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Dalva le Mer 4 Nov 2015 - 13:03

Private, non, joke, oui.
J'avais écrit autre chose, mais je crois que finalement ça convient mieux.

Parce que tout ça manque de subtilité, faudra encore un peu travailler avant de "réveiller les foules" avec sept mois de retard.*

Au fait, Mallet ne s'est pas présenté, je crois.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Esméralda le Mer 4 Nov 2015 - 13:08

Je ne crois pas non plus, mais bon.
Pas le moment de se déchirer "entre nous" - même si je suis certaines déclarations font sourire. C'est pas comme si on piaffait par ici depuis quoi... avril ? Et même avant, il me semble que certaines horreurs avaient déjà filtré...
Mais, bon.

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

re-réforme des collèges une usine à gaz

Message par Mallet le Mer 4 Nov 2015 - 13:37

Il y a comme qui dirait des s(c)eptiques sur la capacité à réagir des enseignants à la réforme.

Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par nesssnousss le Mer 4 Nov 2015 - 13:44

@Esméralda a écrit:Je ne crois pas non plus, mais bon.
Pas le moment de se déchirer "entre nous" - même si je suis certaines déclarations font sourire.  C'est pas comme si on piaffait par ici depuis quoi... avril ? Et même avant, il me semble que certaines horreurs avaient déjà filtré...
Mais, bon.

Et vous n'êtes pas au bout de vos peines!
certains collègues sont hermétiques aux infos "non officielles" pour eux, c'est à dire, non pas les textes légaux déjà votés, mais la parole du CDE. Comme les CDE tardent (volontairement, ou attendent la venu des l'IPR pour les soutenir) à organiser des plénières pour informer et donc affoler les troupes, ces profs ne bougent pas.

nesssnousss
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Esméralda le Mer 4 Nov 2015 - 13:46

@Mallet a écrit: Il y a comme qui dirait des s(c)eptiques sur la capacité à réagir des enseignants à la réforme.

Mallet


aal


Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

re-réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Mallet le Mer 4 Nov 2015 - 15:49

Quand j'ai écrit qu'il y avait des s(c)eptiques sur la capacité des enseignants à combattre la réforme, je pensais à certains intervenants sur le forum suite à mon premier message. En effet, il suffit d'un poil de bon sens pour savoir que la majorité des gens ne réagissent que quand ça leur tombe sur la tête. La mise en place des EPI, les suppressions d'enseignement.... nous les appréhendons au fur et à mesure que les choses se précisent, au fur et à mesure que la hiérarchie tente de les mettre en place, donc dans les jours qui viennent (ça a déjà commencé! à des rythmes différents). Le logiciel: aide aux personnels de direction que j'ai mis en ligne ne réglera rien, il peut déjà donner une idée du bordel, du casse-tête. Je maintiens qu'il est impossible dans un collège où il y a un minimum de résistance de trouver suffisamment de collègues pour auto-liquider leur enseignement. La ministre et ses technocrates ont fait une erreur : miser sur la préparation de la réforme en 2015-2016 pour une réforme applicable en 2016-2017. Le temps travaille contre cette réforme pour peu qu'on ne lâche rien! qu'on ne polémique pas inutilement.
Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

re-réforme des collèges : une usine à gaz

Message par Mallet le Ven 6 Nov 2015 - 11:08

Les infos qui remontent d'autres fils montrent à l'évidence que l'organisation des EPI va engendrer des situations ubuesques: la méthode d'organisation prônée par un chef d'établissement de cours de 45 Min. avec récupération de 10 min pour les EPI impliquerait de recenser par collègue le nombre d'heures de 45 min., chaque collègue accumulant X fois 10 Min selon ses horaires d'enseignement, bonjour l'organisation!. Ceci dit, la méthode est vicieuse car elle vise à impliquer tous les profs. De la coupe aux lèvres!

Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

méthode inédite d'organisation des EPI (cours de 45 min.)

Message par Mallet le Ven 6 Nov 2015 - 11:16

La méthode des cours de 45 Min avec 10 min de récupération pour les EPI est une initiative qui elle implique une organisation-désorganisation de l'enseignement des disciplines. Je pense qu'il faut faire remonter cette initiative aux syndicats. En effet les chefs d'établissements sont souvent mal à l'aise quand leurs initiatives "inédites" sortent de leur établissement et sont soumises à la réflexion publique.
Mallet

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges: une usine à gaz

Message par Al-qalam le Ven 6 Nov 2015 - 20:11

Merci de ne pas poster plusieurs messages à la suite, mais d'utiliser le bouton "éditer".

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum