Les phrases provocatrices des élèves

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les phrases provocatrices des élèves

Message par jonjon71 le Lun 2 Nov 2015 - 22:22

Bonjour,

Je voudrais avoir votre avis sur des phrases d'élèves, si pour vous il s'agit d'insolence ou de provocation. Ma première heure de cours aujourd'hui, avec un classe de 4e, et j'ai eu l'impression que certains me parlaient comme si j'étais leur pote, voire leur larbin. J'ai halluciné aussi de leur incompréhension quand je les reprenais, les punissais, il ne voyaient pas ce qu'il avaient fait de mal. A m'en faire douter.

Un élève a qui je demandais de recopier en entier une propriété du cours dans son cahier. Il me répond qu'il l'a déjà fait plusieurs fois, "grâce à vous et vos heures de colles".

Le même élève, quand je lui explique que sa phrase est provocatrice : "on arrête là ça va m'énerver".

Un autre élève, qui range ses affaires alors que le cours n'est pas terminé. Je lui fais la remarque, il se met à siffler d'un air de dire il me gonfle celui-là.

Le même quand je le reprends à nouveau : "ça va là" d'un air de dire foutez moi la paix.

Bref, plein de petites phrases de ce genre que les élèves sortent pour contester une remarque. J'ai l'impression qu'ils ne respectent plus aucune autorité, qu'ils doivent parler comme cela à leurs parents.

Alors, suis-je parano ou bien ce sont pour vous de vraies incivilités ?

Merci.

Edit : j'ajoute que, plus que les mots qu'ils prononcent, la façon dont ils les prononcent, leur intonation, m'apparaît provocante. Difficile de traduire cela par écrit.


Dernière édition par jonjon71 le Lun 2 Nov 2015 - 22:25, édité 1 fois

jonjon71
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par gauvain31 le Lun 2 Nov 2015 - 22:25

Ce sont des incivilités et un manque d'éducation tout simplement. Il faut reprendre les bases.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rabelais le Lun 2 Nov 2015 - 22:28

C'est quoi ces élèves ? Insolence...tu me diras je viens de passer un mois à leur faire saisir la nuance: humour/ ironie/ insolence ...et voilà seulement maintenant qu'ils comprennent les differences et s'excusent lorsque certaines phrases, mots, sortent encore de leur bouche.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Fesseur Pro le Lun 2 Nov 2015 - 22:29

Tes 4 exemples sont de l'insolence et de la provocation.
Tes élèves te prennent pour une truffe en te faisant croire qu'"ils ne voyaient pas ce qu'il avaient fait de mal".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par JPhMM le Lun 2 Nov 2015 - 22:29

« Je peux vous emprunter un compas ?
— Pas sans le mot magique.
— Abracadabra ! »

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par pamplemousses4 le Lun 2 Nov 2015 - 22:29

@Rabelais a écrit:C'est quoi ces élèves ? Insolence...tu me diras je viens de passer un mois à leur faire saisir la nuance: humour/ ironie/ insolence ...et voilà seulement maintenant qu'ils comprennent les differences et s'excusent lorsque certaines phrases, mots, sortent encore de leur bouche.
Belle victoire!

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par User5899 le Lun 2 Nov 2015 - 22:33

Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par JPhMM le Lun 2 Nov 2015 - 22:34

Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!
Laughing

Ça m'arrive aussi, de temps en temps.

Quand ils entendent ma réponse, ils en restent bouche bée aussi :

« Non. »

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rabelais le Lun 2 Nov 2015 - 22:35

@pamplemousses4 a écrit:
@Rabelais a écrit:C'est quoi ces élèves ? Insolence...tu me diras je viens de passer un mois à leur faire saisir la nuance: humour/ ironie/ insolence ...et voilà seulement maintenant qu'ils comprennent les differences et s'excusent lorsque certaines phrases, mots, sortent encore de leur bouche.
Belle victoire!
C'est sympa mais vraiment, en quatrieme, je ne sais pas comment j'ai fait pour le prendre avec humour, au début...
C'est devenu un jeu au fil des heures:
-truc, quand tu lèves les yeux au ciel, c'est de l'insolence dans notre échelle de punitions
- machin, quand tu rigoles en me disant que tu n'as pas ton devoir maison, c'est de l'insolence
Et apres, sans expliquer,
- bidule, humour
- truc, insolence
Ça m'use ... Mais heureusement, ils ne me prenaient pas pour une truffe et ceux qui s'y sont essayé ont été punis.
Pourquoi ils n'apprennent pas ça en primaire ?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Rabelais le Lun 2 Nov 2015 - 22:37

Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!

Gros gros
Un devoir de? Rattrapage? Et pourquoi pas des points bonus?

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par gauvain31 le Lun 2 Nov 2015 - 22:40

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!
Laughing

Ça m'arrive aussi, de temps en temps.

Quand ils entendent ma réponse, ils en restent bouche bée aussi :

« Non. »

Moi pareil en seconde....(je leur réponds juste que le contrôle de rattrapage aura lieu le mois prochain....c'est le prochain devoir sur table Twisted Evil ).
Mais y a-t-il beaucoup de collègues de collège qui organisent régulièrement des "contrôles de rattrapage"? Ces élèves ont l'air tellement sincères dans leur surprise....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par User5899 le Lun 2 Nov 2015 - 22:42

@JPhMM a écrit:« Je peux vous emprunter un compas ?
— Pas sans le mot magique.
— Abracadabra ! »


_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Manon35 le Lun 2 Nov 2015 - 22:47

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!
Laughing

Ça m'arrive aussi, de temps en temps.

Quand ils entendent ma réponse, ils en restent bouche bée aussi :

« Non. »

Moi pareil en seconde....(je leur réponds juste que le contrôle de rattrapage aura lieu le mois prochain....c'est le prochain devoir sur table Twisted Evil ).
Mais y a-t-il beaucoup de collègues de collège qui organisent régulièrement des "contrôles de rattrapage"? Ces élèves ont l'air tellement sincères dans leur surprise....
Malheureusement je crois que oui et ils en prennent l'habitude. Par ailleurs, pas seulement au collège.

_________________
2014-2015: 2 2ndes, 1 1ère STMG, 1ère euro, AP 2ndes (année de stage)
2015-2016: 1 2nde, 1 1ES,1 1S, 1 1STMG, Term LELE, TES.
2016-2017 : 2 2ndes, 1 1ES, LELE 1ère, 1 TES et 1 TS.

Manon35
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Ma'am le Lun 2 Nov 2015 - 22:51

@Rabelais a écrit:
@pamplemousses4 a écrit:
@Rabelais a écrit:C'est quoi ces élèves ? Insolence...tu me diras je viens de passer un mois à leur faire saisir la nuance: humour/ ironie/ insolence ...et voilà seulement maintenant qu'ils comprennent les differences et s'excusent lorsque certaines phrases, mots, sortent encore de leur bouche.
Belle victoire!
C'est sympa mais vraiment, en quatrieme, je ne sais pas comment j'ai fait pour le prendre avec humour, au début...
C'est devenu un jeu au fil des heures:
-truc, quand tu lèves les yeux au ciel, c'est de l'insolence dans notre échelle de punitions
- machin, quand tu rigoles en me disant que tu n'as pas ton devoir maison, c'est de l'insolence
Et apres, sans expliquer,
- bidule, humour
- truc, insolence
Ça m'use ... Mais heureusement, ils ne me prenaient pas pour une truffe et ceux qui s'y sont essayé ont été punis.
Pourquoi ils n'apprennent pas ça en primaire ?

Ils ne sont pas encore (pour la plupart) à l'âge des provocations en primaire. Et on a plus de prise quand on les reprend.
C'est la joie de bosser avec des ados ! Wink Nous, c'est avec des morveux ! Smile

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Ma'am le Lun 2 Nov 2015 - 22:52

Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!

affraid L'inconscient !
Il est encore vivant ?

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par User5899 le Lun 2 Nov 2015 - 22:53

Sais pas. Si on les suit, on se fait arrêter Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par InvitéeC9 le Lun 2 Nov 2015 - 22:55

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:Une fois, j'en suis resté bouche bée.

Y en a un qui m'a demandé, à froid, hein, s'il y aurait un devoir de rattrapage !!!
Laughing

Ça m'arrive aussi, de temps en temps.

Quand ils entendent ma réponse, ils en restent bouche bée aussi :

« Non. »

Moi pareil en seconde....(je leur réponds juste que le contrôle de rattrapage aura lieu le mois prochain....c'est le prochain devoir sur table Twisted Evil ).
Mais y a-t-il beaucoup de collègues de collège qui organisent régulièrement des "contrôles de rattrapage"? Ces élèves ont l'air tellement sincères dans leur surprise....

Les devoirs de rattrapage, c'est pour avoir la paix sociale. Ou pour augmenter le nombre de notes dans la moyenne, il paraît que ça fait bien Rolling Eyes
Lorsque j'ai débuté, avec des 4e, un avait sorti en parlant de moi "ouais elle, elle met même pas de points bonus" (l'intonation avait été hyper insolente). Puis un jour, j'ai vu la collègue de 5e corriger des devoirs, et elle mettait... des points bonus. Là, j'ai compris.

_________________
Contre la réforme 2016 !

InvitéeC9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Malaca le Lun 2 Nov 2015 - 23:01

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:« Je peux vous emprunter un compas ?
— Pas sans le mot magique.
— Abracadabra ! »
Razz

@Rabelais a écrit:(...)
Pourquoi ils n'apprennent pas ça en primaire ?
scratch
parce qu'en primaire ils ne manipulent pas vraiment l'humour et l'ironie ... et que l'insolence quand elle apparaît en cycle 3 est punie  

Edit : Maîtresse a répondu entre-temps topela

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par ysabel le Mar 3 Nov 2015 - 7:43

@jonjon71 a écrit:Bonjour,

Je voudrais avoir votre avis sur des phrases d'élèves, si pour vous il s'agit d'insolence ou de provocation. Ma première heure de cours aujourd'hui, avec un classe de 4e, et j'ai eu l'impression que certains me parlaient comme si j'étais leur pote, voire leur larbin. J'ai halluciné aussi de leur incompréhension quand je les reprenais, les punissais, il ne voyaient pas ce qu'il avaient fait de mal. A m'en faire douter.

Un élève a qui je demandais de recopier en entier une propriété du cours dans son cahier. Il me répond qu'il l'a déjà fait plusieurs fois, "grâce à vous et vos heures de colles".

Le même élève, quand je lui explique que sa phrase est provocatrice : "on arrête là ça va m'énerver".
le dernier qui m'a sorti un truc comme cela, il ne s'en est toujours pas remis....

Un autre élève, qui range ses affaires alors que le cours n'est pas terminé. Je lui fais la remarque, il se met à siffler d'un air de dire il me gonfle celui-là.  Je colle directement 4 heures.

Le même quand je le reprends à nouveau : "ça va là" d'un air de dire foutez moi la paix.
La phrase idéale pour me faire partir directement en vrille : "non ça va pas et" c'est le genre de remarque qui n'arrive qu'une seule fois dans une classe.


Bref, plein de petites phrases de ce genre que les élèves sortent pour contester une remarque. J'ai l'impression qu'ils ne respectent plus aucune autorité, qu'ils doivent parler comme cela à leurs parents.

Alors, suis-je parano ou bien ce sont pour vous de vraies incivilités ?

Merci.

Edit : j'ajoute que, plus que les mots qu'ils prononcent, la façon dont ils les prononcent, leur intonation, m'apparaît provocante. Difficile de traduire cela par écrit.

Ces élèves se foutent clairement de toi. Il faut que tu mordes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par roxanne le Mar 3 Nov 2015 - 8:19

Ysabel, à chaque fois , tu réponds ça, que jamais ça ne t'arrivera, que celui qui se l'est permis ne s'en est pas remis. Je n'en doute pas et tu as raison de dire qu'il faut "mordre". Mais concrètement, ça n'aide pas beaucoup notre collègue. Tout le monde n'a pas ton tempérament et parfois ça peut être même contre-productif surtout en collège. Je vois bien la différence avec le lycée où tout n'est pas rose loin de là, mais où tout de même, il y a moins ce genre de petites ou grandes provocations permanentes. Il faut essayer de ne rien laisser passer, de reprendre calment justement les mots. Mais un ou deux grands pénibles peuvent bien pourrir une classe, le tout est que les autres ne suivent pas trop. C'est un équilibre à trouver.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par Tamerlan le Mar 3 Nov 2015 - 10:00

@roxanne a écrit:Ysabel,  à chaque fois , tu réponds ça, que jamais ça ne t'arrivera, que celui qui se l'est permis ne s'en est pas remis. Je n'en doute pas et tu as raison de dire qu'il faut "mordre". Mais concrètement, ça n'aide pas beaucoup notre collègue. Tout le monde n'a pas ton tempérament et parfois ça peut être même contre-productif surtout en collège. Je vois bien la différence avec le lycée où tout n'est pas rose loin de là, mais  où tout de même, il y a moins ce genre de petites ou grandes provocations permanentes. Il faut essayer de ne rien laisser passer, de reprendre calment justement les mots. Mais un ou deux grands pénibles peuvent bien pourrir une classe, le tout est que les autres ne suivent pas trop. C'est un équilibre à trouver.

Je pense comme Ysabel que là il faut mordre. Mais bien sûr on ne mord pas tous le temps. Sinon effectivement ça peut être selon les caractères contre-productif. Ici les propos des élèves me semblent insupportables et je crois que je ne saurais pas les reprendre sans être très sec. Après quand on connait les élèves on sait celui qui joue et donc qu'il faut exploser et celui-ci qui commet une incorrection sans se rendre compte et qu'il ne faut pas recadrer très durement.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par ycombe le Mar 3 Nov 2015 - 10:06

@jonjon71 a écrit:Bonjour,

Je voudrais avoir votre avis sur des phrases d'élèves, si pour vous il s'agit d'insolence ou de provocation. Ma première heure de cours aujourd'hui, avec un classe de 4e, et j'ai eu l'impression que certains me parlaient comme si j'étais leur pote, voire leur larbin. J'ai halluciné aussi de leur incompréhension quand je les reprenais, les punissais, il ne voyaient pas ce qu'il avaient fait de mal. A m'en faire douter.

Un élève a qui je demandais de recopier en entier une propriété du cours dans son cahier. Il me répond qu'il l'a déjà fait plusieurs fois, "grâce à vous et vos heures de colles".
Là, personnellement, je répondrais que puisque la message n'est toujours pas clair, j'en ajoute deux.



Le même élève, quand je lui explique que sa phrase est provocatrice : "on arrête là ça va m'énerver".
Je ne réponds même pas. Je prends tranquillement une feuille d'exclusion sur mon bureau et je vire.


Un autre élève, qui range ses affaires alors que le cours n'est pas terminé. Je lui fais la remarque, il se met à siffler d'un air de dire il me gonfle celui-là.
Je ne réponds me pas. Je prends tranquillement une feuille d'exclusion sur mon bureau et je vire. Et je passe en vie sco vérifier que le viré en fin d'heure est bien arrivé à bon port.



Le même quand je le reprends à nouveau : "ça va là" d'un air de dire foutez moi la paix.
C'est normal, ça. Tu n'as pas eu la bonne réaction, il continue d'un airr de dire que c'est lui qui gagne son petit jeu.



Bref, plein de petites phrases de ce genre que les élèves sortent pour contester une remarque. J'ai l'impression qu'ils ne respectent plus aucune autorité, qu'ils doivent parler comme cela à leurs parents.
Ils ne respectent pas ton autorité, parce que tu ne fixes pas de limite à ne pas franchir. Vire-les plus rapidement. Au début, ils vont augmenter les provocations. C'est un test pour voir si tu vas tenir. Ne lâche rien et continue avec une limite basse, tu vireras de moins en moins. Je suis passé de plusieurs exclusions par semaine à une exclusion rarement en faisant comme ça.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par nitescence le Mar 3 Nov 2015 - 11:01

Je confirme : la réaction adéquate figure dans ma signature. Si tu te comportes comme un paillasson, ce n'est pas étonnant qu'ils s'essuient les pieds sur toi. Je les aurais recadrés dès le départ avec exclusion de cours et coup de fil aux parents en expliquant que j'attendais des excuses publiques pour les reprendre en cours. Je ne comprends même pas que la question se pose...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par roxanne le Mar 3 Nov 2015 - 11:07

@nitescence a écrit:Je confirme : la réaction adéquate figure dans ma signature. Si tu te comportes comme un paillasson, ce n'est pas étonnant qu'ils s'essuient les pieds sur toi. Je les aurais recadrés dès le départ avec exclusion de cours et coup de fil aux parents en expliquant que j'attendais des excuses publiques pour les reprendre en cours. Je ne comprends même pas que la question se pose...
Et ben formidable , hein. Ca aide bien le collègue, ça fait du bien à l'ego aussi et c'est très constructif.


Dernière édition par Hermione0908 le Mar 3 Nov 2015 - 11:36, édité 1 fois (Raison : Balises)

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les phrases provocatrices des élèves

Message par nitescence le Mar 3 Nov 2015 - 11:25

Ben il me semble qu'il faut bien le dire puisque ça n'est pas une évidence pour tout le monde et que la question se pose pour certains. S'il vient sur le forum pour faire part de ses doutes, il faut peut-être aussi le conforter dans la bonne attitude. S'il n'a pas la bonne attitude (et je pense que tout le monde est d'accord sur ce point), il faut bien le lui dire clairement et ça explique les difficultés qu'il rencontre : les élèves en profitent. Il ne doit pas avoir d'états d'âme à les sanctionner : la question ne se pose même pas.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum