Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:25
Et bien moi, c'est la copine et la main droite de la coordonnatrice, donc pareil!

Ta tutrice est nouvelle aussi? Moi, je me dis qu'outre son caractère de base, le fait qu'elle soit nouvelle n'arrange pas les choses.

L'inspecteur n'a jamais travaillé avec elle, donc je ne sais pas.
Par contre, la directrice a l'air de l'apprécier!
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:28
Et du coup si ses rapports sont pourris, je peux refaire l'année, ou c'est à la porte direct?
Jean-charles
Jean-charles
Niveau 6

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Jean-charles le Mar 3 Nov 2015 - 23:28
Ne te mine pas, cela ne sert à rien. Il faut essayer de prendre du recul.

Ecoute les conseils qu'elle peut te donner, il y a sûrement du bon à prendre.
Et ensuite fais tes choix que tu devras assumer.

Ce qui comptera beaucoup c'est l'avis du tuteur ESPE, du proviseur et surtout de l'inspecteur.

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie le Mar 3 Nov 2015 - 23:30
Ah non moi ,c'est une ancienne du bahut mais réputée très froide et cassante. Elle peut refroidir un élève en 5 secondes par des remarques très caustiques. Sa gestion de classe est exemplaire mais très mécanique. Et c'est ce résultat qu'elle veut que j'atteigne...j'ai plein de remarques destinées à m'épouvanter. J'encaisse ,je respire et je pense à autre chose.
Jean-charles
Jean-charles
Niveau 6

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Jean-charles le Mar 3 Nov 2015 - 23:30
@Lmarine78 a écrit:Et du coup si ses rapports sont pourris, je peux refaire l'année, ou c'est à la porte direct?

Il faudrait vraiment que la situation soit catastrophique pour que ce soit la porte.
Haut les coeurs ! cheers

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:31
Merci Jean-charles, j'aime tellement ce métier. Je n'ai pas envie de le perdre. J'ai des bonnes relations avec mon tuteur ESPE, j'ai toujours fait preuve de sérieux et il me le dit. Donc avec un peu d'espoir et un peu plus de confiance en moi, ça ira peut être mieux!
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:33
Jean-charles, qu'est ce tu veux dire par "catastrophique" stp?
avatar
moonie
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par moonie le Mar 3 Nov 2015 - 23:34
Certes mais j'ai appris dernièrement que la mienne avait réussi à mettre en dépression l'ancienne stagiaire, qui n' a plus mis les pieds au bahut de l'année. Ce discours culpabilisant destiné à faire croire que son avis est de haute importance et que tu fais tout de travers c'est pour te mettre la pression.pourquoi? Est-ce pour tester tes limites?
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:39
J'en sais rien Moonie. Mais après avoir analysé la situation à plusieurs reprises, je pense qu'elle a réellement besoin de dire et de crier fort que c''est ELLE la boss, c'est tout!
Jean-charles
Jean-charles
Niveau 6

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Jean-charles le Mar 3 Nov 2015 - 23:39
@Lmarine78 a écrit:Jean-charles, qu'est ce tu veux dire par "catastrophique" stp?

Et bien est-ce que les chaises volent dans ta classe ?

Plus sérieusement, si tu arrives à faire cours dans des conditions correctes du point de vue de la discipline.
Même si on te fait des reproches, le pire qui puisse arriver dans ce cas c'est de refaire une année.

Mais tu n'en ais pas là.
Aie confiance en tes capacités tout en sachant garder un regard critique sur ce que tu fais...

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.
avatar
Lmarine78
Niveau 3

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Lmarine78 le Mar 3 Nov 2015 - 23:42
Non, ça se passe très bien dans ma classe.
Elle me dit que j'y suis pour rien, que c'est ma classe qui est naturellement gentille
Mais tu as raison, je vais essayer de prendre plus de recul sur mon travail et d'avancer, je vous tiens au courant!
Merci beaucoup pour votre soutien
clo74
clo74
Niveau 9

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par clo74 le Mer 4 Nov 2015 - 0:14
Prends du recul, c'est vital! Elle joue visiblement à la chef, et n'a rien compris de son rôle. Essaie de communiquer un maximum par mail /par écrit avec elle : ainsi tu pourras établir une distance, et garder des traces de vos échanges.
Je suis tutrice, j'ai eu une stagiaire en grande difficulté l'année dernière, et l'inspecteur m'avait bien dit que, pour la titularisation, mon avis comptait moins que celui de l'ESPE et de l'inspecteur (je culpabilisais énormément de devoir écrire de mauvais rapports). Par contre, il est vrai que la tutrice peut vouloir influencer le jugement du CDE. A toi de discuter avec lui, ainsi qu'avec tes collègues, les secrétaires, le CPE, afin démontrer à tous que tu es efficace, consciencieuse. Et, puisque tu as déjà de l'expérience, n'hésite pas à la mentionner auprès de ces personnes, mine de rien Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 248604097
Bon courage en tout cas! fleurs2
Provence
Provence
Enchanteur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Provence le Mer 4 Nov 2015 - 0:31
As-tu des preuves écrites (mots, mail...) de ces différents excès? Il est inadmissible que la tutrice t'interrompe dans ton cours pour le mener à ta place. Il me semble également urgent que tu contacte un syndicat (ou plusieurs) pour te faire conseiller. Bon courage à toi.
henriette
henriette
Médiateur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par henriette le Mer 4 Nov 2015 - 0:44
Sujet déplacé dans la section ad hoc du forum.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par VicomteDeValmont le Mer 4 Nov 2015 - 0:57
A un tel niveau ça relève de la pathologie!
Comme il a été dit, ta tutrice a un rôle de conseillère, d'exemple (et non pas de modèle) ; elle n'est en aucun cas ta supérieure hiérarchique, n'a pas à intervenir au milieu de ton cours (qu'elle est là pour observer) à moins que la vie d'un élève soit en danger.
Ce n'est pas normal qu'elle refuse de te montrer sa façon de préparer ses cours et le contenu de ses préparations sous un prétexte ridicule.
Pour finir, elle n'a certainement aucun droit de t'humilier et de te rabaisser de la sorte! Si tu pouvais avoir des preuves écrites de cette manière d'être, ce serait un bon début.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Rendash
Rendash
Bon génie

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Rendash le Mer 4 Nov 2015 - 2:30
Je rejoins les avis ci-dessus : il faut amasser de l'écrit. Note les faits quelque part : tel jour, telle heure, telle action. Garde trace de tout, en étant très factuelle. Et, effectivement, demande lui par mail un créneau pour assister à ses cours (si refus de tout créneau, à conserver précieusement).

Je pense que je me fendrais également d'un mail pour lui demander de ne plus intervenir pendant MON cours. Les écrits restent Razz
Les syndicats conseillent de faire le dos rond, OK. Mais essaie quand même de trouver un interlocuteur (quitte à voir plusieurs syndicats si tu tombes sur un flan au premier essai) : elle passe clairement les bornes, c'est inacceptable.

Enfin, rassure toi, le licenciement n'est pas à craindre. Essaie de parler avec ton formateur ESPE, celui qui t'a répondu "tu as de la chance d'avoir une tutrice qui veuille te corriger. Généralement, on a le souci contraire!". Développe le problème, ne reste pas sur ce point : explique tout, en détail, notamment les interruptions répétées et les interventions dans tes propres cours. Si tu sens que c'est casse-gueule, joue la naïvement, sur le monde "mais je ne comprends pas, quand le tuteur coupe la parole en cours, ou fait le cours à notre place, est-ce qu'on doit s'asseoir au fond pour observer?". Ce genre de choses, quoi Razz
Essaie de choisir autre chose qu'une carpette à l'ESPE, si tu y as plusieurs interlocuteurs : il faut quelqu'un qui soit capable de réagir, ou, à défaut, de témoigner de la folie furieuse de ta tutrice au moment des bilans.

_________________
Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Dimka
Dimka
Grand Maître

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Dimka le Mer 4 Nov 2015 - 3:35
@Lmarine78 a écrit:Tout est dans le titre: quel est le poids du tuteur dans la titularisation?
Ça dépend, et il n’y a pas de réponse unique.

Ça dépend de ses relations avec le chef d’établissement, avec l’inspecteur, et plus généralement avec l’univers de la formation. Cependant, l’inspecteur et le chef d’établissement peuvent être droits dans leurs bottes et faire des rapports, puis pour l’inspecteur prendre des décisions, indépendamment de ce que dit le tuteur, si cela est contradictoire avec ce qu’eux constatent. Même si par ailleurs, l’inspecteur peut, en toute bonne foi, être attentif à ce que lui transmet le tuteur (après tout, le tuteur étant quotidiennement en contact avec le stagiaire, il est légitime de considérer que son avis est a priori pertinent, même si cela ne devrait pas se transformer en œillères) : la plupart des tuteurs sont normaux, et c’est logique que les inspecteurs ne soient pas a priori paranos à leur égard.

Par ailleurs, le poids du tuteur peut peser indirectement dans la titularisation : si le harcèlement et les pressions deviennent insupportables, ou tout simplement si les conseils sont mauvais ou inexistants, ça peut peser sur la qualité de tes prestations, que ça t’empêche simplement de devenir la prof que le système souhaite avoir à la fin de l’année de stage, ou plus prosaïquement que ça te pousse à la démission ou à un arrêt trop long.

Spoiler:
Attention, ce qui va suivre est probablement un très mauvais conseil. D’ailleurs, ce n’est pas un conseil, juste une réflexion en l’air. Le genre de réflexion que l’on a après tout ceci.
Spoiler:
J’ai eu un tuteur, comment dire ? Stressant, oppressant, délirant, et outrepassant probablement son rôle, même si un peu différent de la tienne. Il a fallu un certain temps pour que je prenne conscience que ça me bouffait, que c’était lui qui me bouffait la vie, que ça me rajoutait une pression supplémentaire, une pression plus forte à elle toute seule que la pression provoquée par l’entrée dans le métier, et surtout que ce n’était pas normal. J’ai essayé de faire des efforts, je me suis dit : « joue le jeu un an, montre lui ce qu’il veut voir, dis lui ce qu’il veut entendre, ne le contrarie pas, laisse couler, ferme ta grande gueule ». Et j’ai fini par lâcher l’affaire − pour ça et pour d’autres raisons probablement plus ou moins en rapport − : arrêts, puis démission. J’ai balancé au maximum ce que j’estimais avoir vécu, une fois que j’ai décidé de lâcher l’éducation nationale.

Maintenant, ce que je vais dire, c’est facile à dire, vu que je connais la fin de l’histoire. Et c’est personnel, parce qu’il y a des gens qui ont courbé l’échine un an et pour qui ça a payé. Mais si c’était à refaire… jamais, jamais, plus jamais je ne ferai le dos rond. Plus jamais je ne me dirai que je tiens un an et ça ira après. Si c’était à refaire, je balancerais tout dès le début. J’écrirais un courrier à l’inspecteur, avec une copie au tuteur, ou à je ne sais qui : en tous cas par écrit et par la voie la plus officielle imaginable. On m’a dit « ne te plains pas, tu serais grillé, tu mettrais en péril ta titularisation » : sans blague ? Tout ça pour quoi ?! Je ne me suis pas plains et ça m’a pété à la gueule. Si c’était à refaire, je ne me plaindrais pas : je serais offensif, je nommerais les problèmes par leur nom. Je dirais ce que je pense : pas pour dire du mal du tuteur, mais pour dire que ce que je vis va au-delà des limites du tolérable, que c’est du harcèlement, et que c’est eux qui déconnent. Ces types, les inspecteurs, les formateurs, tout ça… utilisent toujours des termes comme inacceptable, scandaleux, blabla, pour parler de tout… sauf des stagiaires. Alors je dirais, j’écrirais, et en fait, ça aurait presque correspondu à ton premier message. Ou plus précisément, j’aurais voulu que ça y corresponde, car je suis probablement incapable d’écrire aussi simplement, sans la rage de tout balancer à la figure des gens.

Ton premier message est très… touchant, très juste, parce qu’il dit simplement les choses, telles qu’elles sont, telles qu’elles se passent, telles que tu les ressens, et surtout, leurs effets. Il n’y a rien à retrancher.

C’est du délire : les stagiaires pleurent, stressent, voient leur bien-être profondément affecté par leur tuteur. Par la personne qui est supposée faciliter leur entrée dans le métier.

Bon, maintenant, faire ça, c’est quitte ou double : si on le fait, soit on se grille définitivement, soit on se fait respecter (parce qu’un inspecteur normalement honnête devrait se dire que si un stagiaire fait un truc aussi insensé que protester, que s’il prend le risque de se griller comme ça, et ceci avant qu’il y ait des problèmes visibles, avant qu’on en soit à la position « stagiaire acculé en fin d’année qui tente le tout pour le tout », c’est qu’il y a vraiment un problème). Puis en fait, ne rien faire et essayer de faire des compromis ou de louvoyer, c’est aussi quitte ou double, hein…

_________________
Spoiler:
Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 1512263083
Vincent35
Vincent35
Niveau 6

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Vincent35 le Mer 4 Nov 2015 - 19:03
Le poids du tuteur dans la titularisation dépend des disciplines, des académies et surtout des personnes (tuteur, CFE, inspecteur, voire ESPE).

Essaie peut-être de voir avec des collègues avec qui tu t'entendrais bien et/ou des syndicats si ils te conseillent d'en parler au CDE ou à un IPR. Ce que tu évoques est grave et il est suffisamment tôt dans l'année de stage pour que quelque chose soit fait si il y a une réaction adaptée de la hiérarchie.

Dans tous les cas comme indiqué plus haut, il faut laisser des écrits. Note les remarques/attitudes déplacées de ta tutrice, essaie de la pousser à faire des réponses par mail, conserve une copie de tous les éléments qui te paraissent utiles.
livie
livie
Fidèle du forum

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par livie le Mer 4 Nov 2015 - 21:00
Ma tutrice m'a toujours dit que la décision de l'IPR était souveraine. Par exemple, si le rapport de ton tuteur est mauvais et que la visite se passe très bien, en général, c'est l'IPR qui gagne. Idem si l'avis du chef est négatif.

MAIS, là où le rôle du tuteur dans l'évaluation est toutefois très important c'est que c'est lui qui peut tirer la sonnette d'alarme s'il estime qu'il y a un souci :

-En avertir le chef (qui suivra son avis à ton sujet , moi l'année dernière le cde ne m'a jamais calculée, à peine s'il savait qui j'étais, si certainement à cause des rapports que je faisais sur trois et encore, les a-t-il seulement lus ? Bref)
-Avertir l'IPR ou les formateurs pour déclencher une visite plus tôt que prévu.

En fait, le rapport du tuteur vient appuyer ou nuancer les autres décisions si tu veux, mais leur avis n'est que consultatif. Le tuteur n'émet pas d'avis d'ailleurs. Les seuls à le faire sont l'IPR, l'ESPE et le CDE.


Dernière édition par livie le Mer 4 Nov 2015 - 21:29, édité 1 fois
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Marie-Henriette le Mer 4 Nov 2015 - 21:23
Je n'ai pas d'autres conseils que ceux qui ont déjà été donnés, mais je suis consternée par ce que je lis.
Garde en tête l'essentiel: tes cours se passent bien (aucune classe n'est "naturellement" gentille. Même les "gentils" peuvent se transformer en affreux jojos face à un prof qui ne tient pas la route).

Ne doute pas de toi, c'est ta tutrice qui disfonctionne. Bon courage.
Adolphine
Adolphine
Niveau 6

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Adolphine le Mer 4 Nov 2015 - 21:24
J'ai connu une stagiaire dans la même situation que toi. Ça lui a bouffé son année de stage, sa tutrice lui demandait de lui fournir systématiquement ses préparations de cours deux semaines à l'avance et bien sûr, rien n'allait jamais. Elle lui écrivait également des mails à des heures indues, tard le soir, lui demandant d'opérer des modifications pour le lendemain. Quand elle l'observait en cours, elle n'avait que des remarques négatives mais pas (ou peu de conseils), sa tutrice a même été jusqu'à lui demander si elle était sûre de vouloir exercer ce métier car clairement elle était incompétente. Pourtant, c'est une fille très professionnelle, très sérieuse, qui a eu son master et son CAPES de Lettres Classiques sans difficultés. Elle nous a présenté certains de ses cours et ils étaient très bien.

Donc, mon premier conseil, c'est de ne pas te dévaloriser, de ne pas te sentir nulle même si c'est dur. Garde confiance en toi, tu as une bonne relation avec tes élèves, c'est déjà énorme.
Ensuite, le mieux, c'est de te protéger, comme l’ont dit les autres de garder des mails ou des notes qu'elle pourrait t'envoyer et qui pourrait montrer qu'elle outrepasse son rôle. Ce n'est pas toujours facile, si elle un minimum intelligente elle ne te fera pas de remarques blessantes ou humiliantes par écrit, mais on ne sait jamais.
Mon dernier conseil, et peut-être que d'autres néoprofs ne seront pas d'accord, mais c'est ce que je ferais à ta place c'est d'entrer dans son jeu, de prendre le rôle de la stagiaire soumise qui dit amen à tout ce qu'elle peut dire, et, en même temps de prendre du recul, d'essayer de ne plus te sentir touchée par ses remarques. Car malheureusement, l'avis du tuteur a de l'importance et étant donné sa personnalité, on peut supposer qu'elle se sentira flattée de ta "reddition". Je dis ça car, visiblement le CDE la soutient et l'Espé n'a pas l'air de voir où est le problème, alors si tu fais remonter trop de soucis entre vous, je ne suis pas sûre que ça te serve.
Je peux bien sûr me tromper, mais je sais que la stagiaire que j'évoquais au début a essayé de faire remonter les informations concernant le harcèlement qu'elle subissait de la part de sa tutrice et que ça s'est retournée contre elle. Personne ne l'a soutenu. Cependant, tout dépend de la situation et tu es encore la mieux placée pour essayer de trouver la meilleure solution.

En tout cas je te souhaite bon courage, essaye de te changer les idées, de faire des activités à côtés, de voir tes amis, c'est encore ce qu'il y a de mieux pour prendre du recul par rapport à tout ça Smile

_________________
"Tyger! Tyger! burning bright
In the forests of the night,
What immortal hand or eye
Dare frame thy fearful symmetry?"
Jenny
Jenny
Modérateur

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Jenny le Mer 4 Nov 2015 - 21:30
J'ai eu une tutrice du même style.
Note un maximum de choses, essaie de passer par email. La mienne était bizarrement très sympa par email et odieuse au collège ou au téléphone.

Essaie de tenir le coup malgré tout. Je ne sais pas quel conseil te donner, à part faire semblant de l'écouter. Razz
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par VicomteDeValmont le Mer 4 Nov 2015 - 21:36
Ces témoignages de la part des stagiaires se multiplient, ce qui ne doit pas arranger les problèmes de recrutement.
nitescence
nitescence
Expert

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par nitescence le Mer 4 Nov 2015 - 21:48
En tant que tuteur, je sais que tu peux demander à changer de tuteur (c'est arrivé à plusieurs reprises l'année dernière). Par ailleurs, assister aux cours du tuteur est OBLIGATOIRE et le nombre de visites doit figurer sur les rapports nouvelle version cette année (dans l'académie de Versailles) : comment va-t-elle se débrouiller si tu ne viens pas ?
Après, es-tu certifiée ou agrégée ? Dans tous les cas, ne t'affole pas : le tuteur a un rôle de conseil, mais ne prends aucune diffusion quant à la titularisation. Il ne délivre même pas un avis. Seuls comptent l'avis du CdE, du directeur de l'ESPE (fondé sur l'assiduité) et surtout de l'IPR.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Wolf_Larsen
Niveau 1

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Wolf_Larsen le Dim 8 Nov 2015 - 21:58
Pour avoir vécu la même chose l'année dernière je me permets de te donner quelques conseils qui me viennent avec le recul
Je te précise d'entrée de jeu que ma tutrice était pareille que la tienne, j'ai même eu l'impression qu'elle avait repris du service en lisant tes messages, et oui j'ai été titularisé.
Pour commencer, Non ta tutrice n'est pas ta supérieur hierarchique, l'IA IPR présent à ma commission de titularisation me l'a affirmé.
Ta tutrice montre clairement que quoi que tu fasses, cela n'ira pas, fais le dos rond, accepte les critiques injustifiés, de toutefaçon si tu lui montres qu'elle se contredit elle-même elle fera une pirouette pour s'en sortir, préviendra l'inspecteur de ta discipline, méfie toi aussi à ce qu'elle ne démonte pas ta réputation aux oreilles de ton chef d'établissement, la mienne faisait ça aussi

Il faut absolument que tu parles de tout ça a un syndicat, c'est très important et ça m'a fait beaucoup de bien au moral.

Deuxième aspect important, il faut absolument que tu en parles à tes formateurs à l'ESPE, que tu poses des questions, il ne s'agit pas de dénoncer ta tutrice mais plutôt que de dire que tu te sens plus à l'aise avec eux qu'avec elle parce que les réponses qu'elles t'apportent te semblent parfois en contradiction avec ce que tu apprends etc. etc., trouvent des idées, demande leur même leurs avis sur tes cours si tu as 5 minutes.
Pourquoi? Parce que pour avoir fait ça sur les conseils de mon syndicat, un formateur ESPE est en contact très régulièrement avec les IA IPR de ta matière, le mien est arrivé en commençant par me dire qu'il était désolé pour l'année que j'avais vécue. Ils parlent tous entre eux et sont au courant de tout, quand ils vont voir un court ils ont déjà le discours du tuteur aux oreilles, à toi de le contrecarrer

Ensuite, tu vas lui couper l'herbe sous le pied et parler de ce problème avec ta tutrice à ton chef d'établissement, tu vas lui dire que tu fais ça sur les conseils de l'ESPE (que tu auras mis au courant par le biais de ton tuteur ESPE) et que tu vas dire que tu te remets énormément en question, mais que tu sens qu'il y a un problème d'ordre humain et non professionnel, que tu n'es pas à l'aise avec ses interventions en pleins milieux du cours, que tu as l'impression d'être décrédibilisé dans ton rôle d'enseignant au sein de l'établissement. Que tu viens le voir dans une démarche d'apaisement, que tu cherches à comprendre et que tu veux que la situation change.

Enfin tu vas privilégier les traces écrites le plus possible, par mail si possible, afin qu'il n'y ait AUCUNE contestation possible, ça n'empêchera pas ta tutrice de mentir si elle le veut mais pour le futur ça te donne "des billes" pour te défendre
J'ai lu beaucoup de message qui va dans ce sens sur ton posteune fois je le répète l'année de stage et une année où tu apprends à enseigner, tu fais ce métier depuis 2 mois, tu feras encore plein d'erreurs, le but d'un tuteur est de t'aider, pas de saisir toutes opportunités pour te faire couler. 
Autre petit conseil, il faut savoir se remettre en question judicieusement dans ce métier, c'est-à-dire que lorsque tu as fait tout ce qui est en tout pouvoir pour arranger la situation, tes coursetc. etc. et que la situation ne s'arrange pas, avant de te mettre plus bas que terre, demandes-toi si le problème ne viens pas de ton tuteur. La remise en question dans les relations de travail c'est dans les deux sens, pas que dans un Wink alors inutile de te fouetter inutilement et surtout ne démissionne pas, perso j'avais attendu les résultats de titularisation pour démissionner puisque je ne voyais pas avoir la force de refaire une année de stage et j'ai été titularisé

En bref, mets-toi l'ESPE dans la poche, ça forcera le chef d'établissement (puisque trois avis de valeurs égales dans l'académie de Lille où j'ai fait mon stage, dans le genre si rapport négatif du tuteur et positif de l'inspecteur = avis défavorable car - et + ça fait - ...) à mettre de l'eau dans son vin..., le mien ne l'a pas fait et l'inspecteur lui a dit lorsque j'attendais derrière sa porte que ce serait la dernière fois qu'il aurait un stagiaire dans ma matière dans son collège, joue franc jeu et ne garde rien pour toi, ne te renferme surtout pas sur toi-même, parle en aux syndicats, aux formateurs.
L'une d'elles m'avait donné conseil que j'ai mis du temps à comprendre mais que je me remercie puisque ça a servi : 
"fais confiance au système, l'année de stage, tout le monde est surveillé par juste le stagiaire"
À toi de montrer que tu n'as pas tous les défauts du monde et que ton tuteur n'est pas disposé à mener à bien sa mission
Courage et tiens-nous au courant
Shere Khan
Shere Khan
Niveau 10

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Shere Khan le Lun 9 Nov 2015 - 0:02
Il y a un consensus officieux qui fait que tout le monde se range à l'avis du tuteur, en général. Toutefois, seul, l'IPR est ton supérieur hiérarchique sur le plan pédagogique. Le mieux est donc de le contacter directement pour demander à changer de tuteur, à mon avis, c'est le plus prudent. Wink

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
Contenu sponsorisé

Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ? - Page 2 Empty Re: Titularisation d'un prof stagiaire : quel est le poids du tuteur en tant qu'évaluateur ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum