[5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Sam 20 Juin 2009 - 21:03

Je me pose des questions sur ma future progression pour ce niveau et j'aimerais avoir vos suggestions sur la 1ère séquence à monter.
D'ores et déjà merci pour vos bonnes idées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par nad' le Sam 20 Juin 2009 - 21:07

Je commence par les nouvelles.

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par miss sophie le Sam 20 Juin 2009 - 21:11

Cette année j'ai commencé par la poésie sur le thème du voyage.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Sam 20 Juin 2009 - 21:16

Basmehab a écrit:Je commence par les nouvelles.
Puis-je te demander sur quelles nouvelles tu travailles ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Sam 20 Juin 2009 - 21:18

@miss sophie a écrit:Cette année j'ai commencé par la poésie sur le thème du voyage.

J'ai un peu peur de commercer par la poésie ... connaissant mes futurs élèves, je sais que ça ne va pas vraiment accrocher. Mais je te remercie pour ta réponse et je garde l'idée en réserve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par nad' le Sam 20 Juin 2009 - 21:37

Alors, quand j'ai eu des 5°, lors de mon année de stage, j'ai fait Coeur de lion, Nadine, des nouvelles de Friot (la chose, je crois), ..

Des nouvelles ordinaires, en somme !

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Sam 20 Juin 2009 - 21:40

J'ai commencé par un GT sur les dragons. Bien, mais bof, je n'aime plus tellement l'idée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Nell le Sam 20 Juin 2009 - 21:42

J'ai commencé cette année par la nouvelle, nous avons travaillé sur Nadine et Coeur de lion en éval finale.
on a juste survolé les nouvelles à chute et là, j'ai pioché dans Brown avec les cauchemars.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 21:44

Deux ans de suite, j'ai commencé sur un GT autour du thème des pirates. Ils adorent mais moi je suis maintenant lassée et j'aimerais trouver autre chose. Et comme je me rends compte que je relègue toujours la poésie à la fin de l'année, je vais peut-être commencer par ça !!

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 21:45

ou alors directement par un GT sur les chevaliers. Marre d'attendre le collègue d'hist géo et de me caler sur sa progression.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par V.Marchais le Sam 20 Juin 2009 - 21:47

Bonjour,

J'aime bien commencer avec le roman d'aventures : c'est une entrée en littérature agréable, captivante et accessible à le fois et, l'air de rien, cela permet de mettre en avant des éléments que nous retrouverons sous des aspects plus ardus dans la littérature médiévale, en particulier les romans de chevalerie, comme la dimension initiatique du récit. On pose aussi quelques repères sur le héros - et l'on verra ensuite que le héros médiéval fonctionne très différemment du héros classique.

Bref, je crois que la question à se poser c'est : avec tel chapitre, qu'est-ce que je veux poser comme connaissances littéraires, historiques et génériques ? Comment vais-je sérier les difficultés, les répartir pour ménager une progression dans l'acquisition de ces connaissances ? Quand vous aurez répondu à ces questions, votre progression prendra forme.

Cordialement,
Véronique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par V.Marchais le Sam 20 Juin 2009 - 21:49

@lulucastagnette a écrit:ou alors directement par un GT sur les chevaliers. Marre d'attendre le collègue d'hist géo et de me caler sur sa progression.

Bien d'accord sur ce point. Enfin, j'aime bien préparer le terrain un peu avant, parce que c'est balèze, sur la plan symbolique, la chevalerie, mais je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut pas attendre que le collègue d'Histoire s'y colle pour aborder la littérature médiévale sinon, on a rien le temps de faire. Quel dommage !

Véronique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 21:54

@V.Marchais a écrit:Bonjour,

J'aime bien commencer avec le roman d'aventures : c'est une entrée en littérature agréable, captivante et accessible à le fois et, l'air de rien, cela permet de mettre en avant des éléments que nous retrouverons sous des aspects plus ardus dans la littérature médiévale, en particulier les romans de chevalerie, comme la dimension initiatique du récit. On pose aussi quelques repères sur le héros - et l'on verra ensuite que le héros médiéval fonctionne très différemment du héros classique.

Bref, je crois que la question à se poser c'est : avec tel chapitre, qu'est-ce que je veux poser comme connaissances littéraires, historiques et génériques ? Comment vais-je sérier les difficultés, les répartir pour ménager une progression dans l'acquisition de ces connaissances ? Quand vous aurez répondu à ces questions, votre progression prendra forme.

Cordialement,
Véronique.

L'an dernier j'ai fait mon GT sur les pirates et j'ai enchaîné avec l'étude de L'Île au Trésor (que j'adore !). Comment procédez-vous de votre côté ?? Vous commencez avec un GT sur les romans d'aventures ou par une OI ?? Dans ce cas, qu'avez-vous testé à part le roman de Stevenson et l'incontournable Vendredi ou la vie sauvage (qui est loin de me faire frémir !!)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par sand le Sam 20 Juin 2009 - 22:06

Il y a deux ans, j'ai commencé avec La bibliothécaire de Gudule et différents textes sur le thème du livre, pour étudier les formes de discours... ensuite la poésie, puis le Moyen Age (fabliaux, Roman de Renart, Yvain), Molière et les récits de voyage, avec Vendredi qui ne les a pas fait frémir non plus.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par V.Marchais le Sam 20 Juin 2009 - 22:16

@lulucastagnette a écrit:
L'an dernier j'ai fait mon GT sur les pirates et j'ai enchaîné avec l'étude de L'Île au Trésor (que j'adore !). Comment procédez-vous de votre côté ?? Vous commencez avec un GT sur les romans d'aventures ou par une OI ?? Dans ce cas, qu'avez-vous testé à part le roman de Stevenson et l'incontournable Vendredi ou la vie sauvage (qui est loin de me faire frémir !!)

Bonsoir,

Pour moi aussi, un groupement d'abord, pour poser les codes et les enjeux du roman d'aventure, et ensuite une OI. Mes préférées : L'Ile au Trésor, Voyage au centre de la Terre et Croc-Blanc. Rien de très original - mais je pense que nous ne sommes pas là pour être originaux.

Cordialement,
Véronique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par lulucastagnette le Sam 20 Juin 2009 - 22:23

Merci Véronique !

Je pense refaire L'Île au Trésor car j'aime beaucoup ce roman, il y a plein de choses à travailler, il tient en haleine et, qualité inestimable, nous l'avons en série. Il faudrait que je relise mes Jules Verne, je n'en ai qu'un souvenir fort lointain !

J'ai lu récemment Le Monde perdu de Conan Doyle, c'est très intéressant mais trop difficile pour des 5è, je pense. Idem pour Sa Majesté des Mouches.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 8:04

Je vais tester aussi l'an prochain une adaptation de Moby Dick pour le roman d'aventures.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par paffutella le Dim 21 Juin 2009 - 8:26

Cette année j'ai commencé par les fabliaux. Cela leur plaît en général. L'ennui quand on commence par un roman c'est qu'il faut l'avoir en série...

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Kate le Dim 21 Juin 2009 - 9:51

J'ai eu l'occasion de tester plusieurs progressions en 5è, et celle qui me satisfait le plus est de suivre la chronologie:
- le Moyen-âge (en commençant doucement par le fabliaux, puis roman de chevalerie, théâtre, Roman de Renart )
-La Renaissance Gargantua quand j'ai une classe d'un bon niveau
- le récit de voyage suivi du roman d'aventure ( un Jules Verne)
- terminer par la poésie en reprenant les thèmes précédents

Kate
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par littlemary le Dim 21 Juin 2009 - 10:56

Je commence généralement sur un GT sur le thème de "la lecture/le lecteur" puis la nouvelle Nadine du manuel.

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par arria le Dim 21 Juin 2009 - 10:59

j'aime bien commencer par la poésie, ça change et puis comme ça elle n'est pas expédiée en fin d'année

arria
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 11:20

@V.Marchais a écrit:Bonjour,

J'aime bien commencer avec le roman d'aventures : c'est une entrée en littérature agréable, captivante et accessible à le fois et, l'air de rien, cela permet de mettre en avant des éléments que nous retrouverons sous des aspects plus ardus dans la littérature médiévale, en particulier les romans de chevalerie, comme la dimension initiatique du récit. On pose aussi quelques repères sur le héros - et l'on verra ensuite que le héros médiéval fonctionne très différemment du héros classique.

Bref, je crois que la question à se poser c'est : avec tel chapitre, qu'est-ce que je veux poser comme connaissances littéraires, historiques et génériques ? Comment vais-je sérier les difficultés, les répartir pour ménager une progression dans l'acquisition de ces connaissances ? Quand vous aurez répondu à ces questions, votre progression prendra forme.

Cordialement,
Véronique.

Le roman d'aventures n'est pas pour mes élèves la solution idéale car j'enseigne en ZEP depuis 15 ans et mes élèves ne sont pas de grands lecteurs. Je n'aimerais donc pas les perdre dès les 1ères semaines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par melaniguiz le Dim 21 Juin 2009 - 12:11

GT sur les pirates : ça me permet de revoir le narratif et d'aborder le descriptif et ensuite de partir sur une séquence sur l'ile au trésor.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 12:21

J'ai déjà pratiqué le GT sur les pirates et je ne compte pas le refaire. Même si à la rentrée, ce n'est pas encore la mise en place des nouveaux programmes, je souhaite m'y engager doucement et l'IPR nous a indiqué qu'elle ne souhaitait plus voir de séquences sur les sorcières, pirates, dragons ... en gros les types de textes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5ème] par quelle séquence commencez-vous ?

Message par V.Marchais le Dim 21 Juin 2009 - 13:03

Anne a écrit:
@V.Marchais a écrit:Bonjour,

J'aime bien commencer avec le roman d'aventures : c'est une entrée en littérature agréable, captivante et accessible à le fois et, l'air de rien, cela permet de mettre en avant des éléments que nous retrouverons sous des aspects plus ardus dans la littérature médiévale, en particulier les romans de chevalerie, comme la dimension initiatique du récit. On pose aussi quelques repères sur le héros - et l'on verra ensuite que le héros médiéval fonctionne très différemment du héros classique.

Bref, je crois que la question à se poser c'est : avec tel chapitre, qu'est-ce que je veux poser comme connaissances littéraires, historiques et génériques ? Comment vais-je sérier les difficultés, les répartir pour ménager une progression dans l'acquisition de ces connaissances ? Quand vous aurez répondu à ces questions, votre progression prendra forme.

Cordialement,
Véronique.

Le roman d'aventures n'est pas pour mes élèves la solution idéale car j'enseigne en ZEP depuis 15 ans et mes élèves ne sont pas de grands lecteurs. Je n'aimerais donc pas les perdre dès les 1ères semaines.

Bonjour,

Moi aussi, j'enseigne en ZEP : 5 ans à Saint-Denis, dans le 9-3, et 4 ans quasi révolus dans une banlieue de Tours dont la mixité sociale peut se définir ainsi : moitié misère urbaine (le quartier de La Rabière, que certains orthographient L'Arabière, no comment), moitié misère rurale. Mais j'accompagne énormément mes élèves pour leur donner des textes qui ont du souffle. J'ai fait des choix, qui ont leur revers, qui sont discutables, mais qui permettent à tous mes élèves d'accéder à des textes classiques et d'en discuter : je choisis des extraits de textes ambitieux mais passionnants, motivants - mais je ne laisse jamais les élèves seuls face au texte : c'est moi qui leur fais la première lecture, très expressive, de manière à ce que cette lecture, par le ton qui donne vie au texte, par l'accent mis sur certains mots importants, par la mise en évidence de l'articulation des phrases, lève les principales difficultés de syntaxe. Ainis, tous les élèves, même les plus mauvais lecteurs, suivent, se laissent embarquer par cette lecture expressive et participent ensuite volontiers à l'oral : ils ont forcément des choses à dire sur une histoire palpitante, des héros forts ou ambigus... et ils le font avec plaisir. Avantage : tout le monde se frotte à l'étude du texte presque sans s'en rendre compte. Inconvénient dont je ne disconviens pas : j'exige peu de lecture personnelle. Mais cela provient d'un grand pessimisme sur les possibilité réelles que nous ayons, au Collège, de vaincre les difficultés de lecture qui n'ont pas été réglées en Primaire. Je ne crois pas à ma capacité à résoudre ce problème, par contre, je crois, par expérience, à ma capacité à améliorer le vocabulaire, l'expression, et à transmettre une certaine culture malgré ces difficultés, grâce à la méthode que j'ai choisie. Et, redécouvrant en classe le plaisir de se plonger dans une histoire et d'en parler, certains se remettent à lire modestement (je leur propose de commencer par des nouvelles). Un de mes élèves m'a écrit, sur une de ses fiches de lecture : "c'est le premier livre que je lis en entier et ça m'a plu." Cela m'a beaucoup émue. Il s'agissait d'un récit court (une cinquantaine de pages) - mais l'élève l'avait lu en entier, il en était fier et il avait bien raison.
Il en est de même pour les OI. Il ne faut pas se faire d'illusion : pour les élèves en grande difficulté de lecture, lire Oui-Oui ou Jules Verne, cela revient au même : ils sont de toute façon perdus. Alors autant donner un roman qui, du point de vue de la culture comme de la langue, tirera tout le monde vers le haut, en aménageant la lecture pour ceux qui en ont besoin : de toute façon, il ne faut pas se faire d'illusion : un élève qui, en suant sang et eau, met 5 minutes pour déchiffrer une page, et en ne comprenant que très superficiellement ce qui est écrit, ne lira jamais 150 pages tout seul, même du roman le plus simpliste qui soit. On peut difficilement lui en vouloir : mettez-vous à sa place. Alors pour ceux-là, quand je fais une OI, je balise le texte : je n'exige pas qu'ils lisent tout, mais tel et tel chapitres, tels passages - et je fais des raccords en classe, au fur et à mesure que nous avançons. On me dira peut-être que ce n'est plus vraiment une OI - mais si quelqu'un sait comment faire lire 150 ou 200 pages à un élève qui vient péniblement à bout de 2, je lui serais reconnaissante de me dire comment il fait. Au moins, comme ça, là encore, tout le monde suit, participe au travail sur l'oeuvre : en fixant des objectifs raisonnables, je parviens à mettre tout le monde au travail et je n'ai presque plus d'élèves qui n'ont même pas ouvert le livre quand on commence l'étude.

Bref, je crois qu'il ne faut pas s'effaroucher de l'inaccessibilité supposée de certaines oeuvres au programme mais réfléchir à notre rôle de "passeur" : comment allons-nous faire passer ces textes qui ne sont pas immédiatement (sans notre médiation) accessibles ? Voilà quelques pistes. Si vous en avez d'autres, c'est le genre de questions qui nous taraude toujours...

Cordialement
Véronique.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum