Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par cocktail le Mer 4 Nov 2015 - 19:03

Bonsoir,

J'ai plusieurs élèves de seconde bac pro qui ne savent toujours pas qu'il faut mettre des majuscules aux noms propres. J'ai fait un exercice de remédiation après leur première grosse évaluation, en leur faisant remplir un texte lacunaire du type ''les noms propres commencent par des majuscules, tout comme les mois de l'année et les adjectifs de nationalité'' (j'enseigne l'anglais).

Bref. Aujourd'hui, je corrige des copies et que vois-je, horrifiée ? Un élève qui m'écrit encore son nom sans aucune majuscule (exemple : ''antoine dos santos"). J'ai entouré ça 15 fois en rouge et souhaite marquer le coup en lui faisant recopier 10 fois le texte lacunaire évoqué plus haut.

Ai-je le droit ou cela peut-il m'être reproché ? ("punition abrutissante nianiania")

Au passage, c'est un élève qui a une graphie très... approximative dirons-nous. J'ai beaucoup d'élèves qui écrivent très très très mal. C'est presque illisible pour certains d'entre eux. Pensez-vous qu'il soit utile de lui/leur faire travailler là-dessus en dehors des cours ? (je peux réclamer des heures d'AP - mais qui pour les faire ? C'est d'un PE dont nous aurions besoin pour effectuer ce travail avec eux !)

Merci d'avance pour vos réponses / suggestions.


Dernière édition par cocktail le Jeu 5 Nov 2015 - 16:34, édité 1 fois

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par ysabel le Mer 4 Nov 2015 - 20:31

@cocktail a écrit:Bonsoir,

J'ai plusieurs élèves de seconde bac pro qui ne savent toujours pas qu'il faut mettre des majuscules au noms propres. J'ai fait un exercice de remédiation après leur première grosse évaluation, en leur faisant remplir un texte lacunaire du type ''les noms propres commencent par des majuscules, tout comme les mois de l'année et les adjectifs de nationalité'' (j'enseigne l'anglais).

Bref. Aujourd'hui, je corrige des copies et que vois-je, horrifiée ? Un élève qui m'écrit encore son nom sans aucune majuscule (exemple : ''antoine dos santos"). J'ai entouré ça 15 fois en rouge et souhaite marquer le coup en lui faisant recopier 10 fois le texte lacunaire évoqué plus haut.

Ai-je le droit ou cela peut-il m'être reproché ? ("punition abrutissante nianiania")

Au passage, c'est un élève qui a une graphie très... approximative dirons-nous. J'ai beaucoup d'élèves qui écrivent très très très mal. C'est presque illisible pour certains d'entre eux. Pensez-vous qu'il soit utile de lui/leur faire travailler là-dessus en dehors des cours ? (je peux réclamer des heures d'AP - mais qui pour les faire ? C'est d'un PE dont nous aurions besoin pour effectuer ce travail avec eux !)

Merci d'avance pour vos réponses / suggestions.

J'ai de gros doutes... C'est une des premières choses que les gamins apprennent en primaire (comme commencer une phrase par une majuscule).
Tous les ans j'ai des gamins qui ne mettent pas de majuscules.
à la 1ère copie j'enlève 1 point, à la 2ème 5 et je dis qu'à la suivante je mettrai zéro directement.
Miraculeusement, les majuscules apparaissent.
C'est du foutage de gueule.

Quand je n'arrive pas à lire une copie, je note en fonction de ce que j'arrive à lire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par gnafron2004 le Mer 4 Nov 2015 - 20:43

Je suis en collège. J'enlève systématiquement des points quand ils "oublient" les majuscules en début de phrases et les points en fin de phrase. Ils hurlent les deux trois premières fois, puis ils se relisent… Je donne des interros de verbes irréguliers, si j'ai un doute (o ou a ? n ou m ?) je compte faux. Les plus cochons les écrivent en majuscules, problème réglé.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par cocktail le Mer 4 Nov 2015 - 22:04

Je retire également des points (lors du dernier devoir noté sur 10 j'ai retiré 1 point dès la première majuscule manquante, 1 autre dès le premier point oublié en fin de phrase et encore 1 lorsque la consigne n'était pas respectée). Et clairement, cela n'aide pas mes élèves les plus faibles, qui, je pense, ne font pas ça pour se "foutre de la gueule du monde" mais parce qu'ils sont en réelles difficultés. Je trouve cela dramatique de voir comment certains écrivent arrivés à 15, 16, 17 ans ou de constater qu'ils ne maitrisent pas les règles élémentaires alors qu'ils sont passés par l'école primaire et le collège. Noter une copie en "fonction de ce que j'arrive à lire", c'est laisser l'élève dans la merde dans laquelle il patauge depuis de très (trop) nombreuses années et ça, non, je ne peux pas. C'est pour ça qu'en plus de signaler le problème, j'aimerais pouvoir aider ces gamins.

cocktail
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par ysabel le Jeu 5 Nov 2015 - 10:09

@cocktail a écrit:Je retire également des points (lors du dernier devoir noté sur 10 j'ai retiré 1 point dès la première majuscule manquante, 1 autre dès le premier point oublié en fin de phrase et encore 1 lorsque la consigne n'était pas respectée). Et clairement, cela n'aide pas mes élèves les plus faibles, qui, je pense, ne font pas ça pour se "foutre de la gueule du monde" mais parce qu'ils sont en réelles difficultés. Je trouve cela dramatique de voir comment certains écrivent arrivés à 15, 16, 17 ans ou de constater qu'ils ne maitrisent pas les règles élémentaires alors qu'ils sont passés par l'école primaire et le collège. Noter une copie en "fonction de ce que j'arrive à lire", c'est laisser l'élève dans la merde dans laquelle il patauge depuis de très (trop) nombreuses années et ça, non, je ne peux pas. C'est pour ça qu'en plus de signaler le problème, j'aimerais pouvoir aider ces gamins.

Quand c'est illisible, c'est illisible...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par Ajupouet le Jeu 5 Nov 2015 - 10:53

Il y a toujours moyen de progresser en écriture, si l'élève le souhaite.
Première chose à faire : lui faire comprendre que son écriture est vraiment un problème, et que ça ne peut plus durer. Après, à lui de se prendre en main.

J'ai récemment discuté avec un responsable de CFA qui me disait que dans son domaine, une écriture pourrie signifiait ne jamais avoir de promotion/ poste de responsabilité. Il y a encore beaucoup de choses qui se font à la main dans l'artisanat, l'écriture en fait partie.

J'ai aussi eu le cas d'un élève qui a eu zéro à son écrit de bac de français : copie illisible.
Comment est-ce seulement possible? personne ne s'était rendu compte du problème jusque là? Shocked

Si tous les professeurs d'un élève lui font remonter les mêmes remarques, refusent de corriger ou de noter, alors il y a peut-être une chance d'obtenir une évolution : soit il rééduque son écriture, soit il passe à l'ordi, mais il ne reste pas comme ça.

Quand on en est à ne pas mettre de majuscules cela dit, ça montre soit des lacunes profondes soit un jemenfoutisme généralisé.

Savez-vous que cette semaine j'ai eu droit à : "cet enfant devrait savoir écrire, je ne peux pas m'occuper de lui, vous comprenez, j'en ai 30 dans la classe... et ce n'est pas mon travail de lui apprendre à former les lettres! "
Spoiler:
de la part d'une maîtresse de ... CP. Véridique

Quand je lis que des profs de collège ou lycée se préocuppent du problème de l'écriture de leurs élèves et essaient de trouver des solutions, je veux juste leur dire fleurs2

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par ysabel le Jeu 5 Nov 2015 - 11:05

@Ajupouet a écrit:Il y a toujours moyen de progresser en écriture, si l'élève le souhaite.
Première chose à faire : lui faire comprendre que son écriture est vraiment un problème, et que ça ne peut plus durer. Après, à lui de se prendre en main.

J'ai récemment discuté avec un responsable de CFA qui me disait que dans son domaine, une écriture pourrie signifiait ne jamais avoir de promotion/ poste de responsabilité. Il y a encore beaucoup de choses qui se font à la main dans l'artisanat, l'écriture en fait partie.

J'ai aussi eu le cas d'un élève qui a eu zéro à son écrit de bac de français : copie illisible.
Comment est-ce seulement possible? personne ne s'était rendu compte du problème jusque là? Shocked

Si tous les professeurs d'un élève lui font remonter les mêmes remarques, refusent de corriger ou de noter, alors il y a peut-être une chance d'obtenir une évolution : soit il rééduque son écriture, soit il passe à l'ordi, mais il ne reste pas comme ça.

Quand on en est à ne pas mettre de majuscules cela dit, ça montre soit des lacunes profondes soit un jemenfoutisme généralisé.

Savez-vous que cette semaine j'ai eu droit à : "cet enfant devrait savoir écrire, je ne peux pas m'occuper de lui, vous comprenez, j'en ai 30 dans la classe... et ce n'est pas mon travail de lui apprendre à former les lettres! "
Spoiler:
de la part d'une maîtresse de ... CP. Véridique

Quand je lis que des profs de collège ou lycée se préocuppent du problème de l'écriture de leurs élèves et essaient de trouver des solutions, je veux juste leur dire fleurs2

Sur la cinquantaine de copies que j'ai corrigées début juillet, une dizaine était quasi-illisible : j'arrivais à déchiffrer un mot sur 10...
Et c'est de pire en pire au fil des années. effectivement, je n'arrive pas à comprendre qu'on ne leur ait jamais dit. Je dis toujours à mes élèves : "je ne suis pas Champollion ; je n'ai pas à déchiffrer vos copies". D'autant que les élèves qui écrivent le plus mal sont ceux qui ont la plus mauvaise syntaxe.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par Ergo le Jeu 5 Nov 2015 - 11:08

Il est grand mais l'an dernier, en accompagnement éducatif, j'avais pris en charge quelques élèves de 6e avec une graphie désastreuse. Je m'étais servi de ce topic:
http://www.neoprofs.org/t86030-enseigner-l-ecriture-en-6e?highlight=%E9criture
et des liens donnés.

Il y a des techniques qu'il peut faire tout seul s'il a envie de changer d'écriture.

Pour les majuscules et la ponctuation, je fonctionnais comme les collègues en 6e: j'enlevais des points quand il manquait un signe de ponctuation, une majuscule...indiquais les deux notes sur la copie (celle que tu aurais eu si.../ celle que tu as...) et faisais faire des relectures ciblées collectives à chaque fin de contrôle: maintenant, vous ne regardez que la ponctuation, là que les majuscules (puis sujet/verbe etc.). Petit à petit, les choses se sont améliorées.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par lumeeka le Jeu 5 Nov 2015 - 12:29

Si j'enlève des points pour non respect des majuscules en anglais, je n'en retire pas pour le nom de l'élève. J'entoure et j'écris "tu es un nom commun ?". ^^

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par Cowabunga le Jeu 5 Nov 2015 - 19:27

Avant, je m'énervais contre les élèves qui ne mettent pas de majuscule en début de phrase. Et puis un jour, j'envoie un élève au tableau, et celui-ci me dit, bien embêté : "Madame, le H majuscule, je ne sais pas l'écrire..."
Shocked  (trois barres ? il ne sait pas faire ?)
Consternée, je me tourne vers le reste de mes 4e et je leur demande si d'autres qui ont des soucis avec l'écriture des majuscules. Et là, déluge de réponses : le g, le k, le z, le c... le quart de l'alphabet y est passé.

Depuis, à chaque première dictée, je demande à chacun de m'écrire l'alphabet en majuscules puis en minuscules, et je constate toujours que c'est un problème pour certains. Je pars du principe que celui qui ne fait pas = celui qui ne sait pas faire.

Tu peux facilement trouver sur Internet une police d'apprentissage de l'écriture (ils repassent sur les points). Ça les aide parfois. Pas toujours.
Soit tu prends une heure avec eux pour le faire (mais est-ce bien utile ?), soit tu le donnes en devoir maison, à rendre.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par Nadejda le Jeu 5 Nov 2015 - 19:30

@Cowabunga a écrit:Avant, je m'énervais contre les élèves qui ne mettent pas de majuscule en début de phrase. Et puis un jour, j'envoie un élève au tableau, et celui-ci me dit, bien embêté : "Madame, le H majuscule, je ne sais pas l'écrire..."
Shocked  (trois barres ? il ne sait pas faire ?)
Consternée, je me tourne vers le reste de mes 4e et je leur demande si d'autres qui ont des soucis avec l'écriture des majuscules. Et là, déluge de réponses : le g, le k, le z, le c... le quart de l'alphabet y est passé.

Tiens, c'est vrai que mes élèves n'arrivent pas à reconnaître le E majuscule quand j'écris au tableau...

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par Diclonia le Jeu 5 Nov 2015 - 20:02

Je revois l'alphabet, les majuscules et les minuscules en 6e.
Certains élèves, en effet, se savent pas, ou plus, les former. Et quand je leur demande de les faire au stylo plume, on les voit tirer la langue quand ils se concentrent.
Je revois aussi voyelles et consonnes... parfois en 3e... si si... même des élèves que j'ai eus avant...
Ceux qui arrivent au lycée avec une écriture illisible, ma foi... ben si.. on leur a dit et redit et re re dit au collège... Et certains font des efforts et progressent, d'autres non, ou en font mais en vain, sans progrès...
Je ne parle pas de ceux en difficultés avérées telles qu'ils ont besoin d'aménagement, comme un secrétaire ou d'un pc...
Quant à ceux qui n'ont jamais été diagnostiquée... que faire ?

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nom propre sans majuscule après ex. de remédiation : une punition ? (+ pb de graphie)

Message par kero le Jeu 5 Nov 2015 - 20:09

@Cowabunga a écrit:Avant, je m'énervais contre les élèves qui ne mettent pas de majuscule en début de phrase. Et puis un jour, j'envoie un élève au tableau, et celui-ci me dit, bien embêté : "Madame, le H majuscule, je ne sais pas l'écrire..."
Shocked  (trois barres ? il ne sait pas faire ?)
Consternée, je me tourne vers le reste de mes 4e et je leur demande si d'autres qui ont des soucis avec l'écriture des majuscules. Et là, déluge de réponses : le g, le k, le z, le c... le quart de l'alphabet y est passé.

Depuis, à chaque première dictée, je demande à chacun de m'écrire l'alphabet en majuscules puis en minuscules, et je constate toujours que c'est un problème pour certains. Je pars du principe que celui qui ne fait pas = celui qui ne sait pas faire.

Tu peux facilement trouver sur Internet une police d'apprentissage de l'écriture (ils repassent sur les points). Ça les aide parfois. Pas toujours.
Soit tu prends une heure avec eux pour le faire (mais est-ce bien utile ?), soit tu le donnes en devoir maison, à rendre.

Foutrement intéressant.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum