Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Orthographe : le jeu des homophonies

par John le Sam 20 Juin 2009 - 23:15
Pour montrer que l'orthographe a son importance, je propose de chercher des phrases qui n'ont pas le même sens selon l'orthographe employée.

Pour l'instant, j'ai :

"Au secours, Claude Allègre, reviens !" vs "Au Secours, Claude Allègre revient !"

"Aujourd'hui, un Land Rover a gagné" vs "Aujourd'hui, un Land Rover à gagner".

"Cette mesure est contraire aux principes de légalité" vs "Cette mesure est contraire au principe de l'égalité".

"C'est une bataille d'égos" vs "C'est une bataille d'égaux".

"Il est ivre de bonheur" vs "Il est ivre de bonne heure".

"Ils sont deux pères dans cette affaire" vs "Ils sont de pair dans cette affaire"

"Ils sont très inquiets pour elle, mais elle, peu pour eux" vs "Ils sont très inquiets pour elle, mais elle peut, pour eux."

"Et appuyez sur Entrée" vs "Ai appuyé sur Entrée"

"Commandées : trois vitrines XS 2005" vs "Commander : trois vitrines XS 2005"

"Mon voisin et son meilleur ami" vs "Mon voisin est son meilleur ami"

"Ils sont prêts !" vs "Ils sont près !"


Dernière édition par John le Sam 20 Juin 2009 - 23:53, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par retraitée le Sam 20 Juin 2009 - 23:50
@John a écrit:Pour montrer que l'orthographe a son importance, je propose de chercher des phrases qui n'ont pas le même sens selon l'orthographe employée.

Pour l'instant, j'ai :

"Au secours, Claude Allègre, reviens !" vs "Au Secours, Claude Allègre revient !"

"Aujourd'hui, un Land Rover a gagné" vs "Aujourd'hui, un Land Rover à gagner".

"Cette mesure est contraire aux principes de légalité" vs "Cette mesure est contraire au principe de l'égalité".

"C'est une bataille d'égos" vs "C'est une bataille d'égaux".

"Il est ivre de bonheur" vs "Il est ivre de bonne heure".

"Ils sont deux pères dans cette affaire" vs "Ils sont de pair dans cette affaire"

"Ils sont très inquiets pour elle, mais elle, peu pour eux" vs "Ils sont très inquiets pour elle, mais elle peut, pour eux."

"Et appuyez sur Entrée" vs "Ai appuyé sur Entrée"

"Commandées : trois vitrines XS 2005" vs "Commander : trois vitrines XS 2005"

"Mon voisin et son meilleur ami" vs "Mon voisin est son meilleur ami"

"Ils sont prêts !" vs "Ils sont près !"


Et la ponctuation?
Je ne l'ai pas invité, pour le vexer.
je ne l'ai pas invité pour le vexer.
Je n'ai pas inscrit mon fils dans cette école, à cause de sa réputation.
je n'ai pas inscrit mon fils dans cette école à cause de saréputation;
Le professeur dit :"L'élève est un crétin".
"Le professeur, dit l'élève, est un crétin."

trouvé dans des dictées.
les poules étaient sorties du poulailler dès qu'on leur avait ouvert la porte.
Les poules étaient sorties du poulailler, des cons leur avaient ouvert la porte.
avatar
John
Médiateur

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par John le Sam 20 Juin 2009 - 23:52
On avait fait un topic spécial ponctuation, je vais le mettre en post-it.

J'en avais un avec "des cons", qui n'étaient ni des compétents, ni des consorts, ni des congénères, ni décompresse, mais impossible de m'en souvenir.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Invité
Invité

Histoires d'école

par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 6:43
En voici que j'ai collectées dans mes histoires d'école :

  • Dans l'Union -L'Ardennais (22/05/09) : Violences à l'école : Xavier Darcos veut frapper fort.


  • "ÉDUQUONS !" fut le slogan du ministère il y a une vingtaine d'années. Personne n'y trouva alors à redire.


  • Ce professeur commença à être considéré comme "méchant" par les élèves, et "violent" par les parents, le jour où il dit : "Si vous vous appliquez, vous aurez très bien. Si vous ne faites pas d'efforts, vous aurez très mal."
    Il lui aurait suffi de dire : "J'écrirai dans la marge : très mal"...

  • Google indique un lien vers le dictionnaire des homophones sur le site d'un bar gay ...


  • Michel revient de l'école avec son bulletin. Des zéros partout.
- Quelle excuse vas-tu encore me donner ? soupire sa mère.
- Eh bien ! J'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial.


  • Et puis cette incompréhension des élèves en entendant : "Faites un trait centré."
Invité
Invité

Consigne

par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 7:38
Il y a aussi beaucoup d'élèves qui se sont vu reprocher de ne pas avoir fait l'exercice : "Relie les parties de phrases." alors qu'ils les ont lues et relues...
avatar
sand
Empereur

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par sand le Dim 21 Juin 2009 - 7:41
Dès qu'on avait ouvert la porte, le chien s'était sauvé.
Des cons avaient ouvert la porte, le chien s'était sauvé.
Invité
Invité

Vive à citer.

par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 8:15
Son cerf-volant est peu performant.
Invité
Invité

Citations

par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 8:31
Pour que l'école dure, amis, donnez ! (Francis Blanche)
C'est en buchant qu'on devient bucheron. (Pierre Dac)
~~
L'individualisme est un "je" d'enfant.
J'aime jouer. Console le dise.
Rien à foot de tout ça. (Le gardien du garde-mots)
~~
Bien que la tautologie soit souvent utilisée par les publicitaires, la totologie reste la première science maitrisée par les élèves.
Il y a profusion de profs usés.
~~
Dictons d'école
Invité
Invité

7 pas, s'y fier ?

par Invité le Dim 21 Juin 2009 - 11:31
Conseils pour une classe pas si fielleuse

Quand le passif y est important et que les élèves campent assis, fiérots, il faut pacifier sans opacifier les problèmes, et ne pas s'y fier trop vite même s'il n'y a pas six fieffés rebelles.
tamara23
Je viens de m'inscrire !

HOMOPHONIES ?????

par tamara23 le Mer 7 Avr 2010 - 5:51
pAS COMPRIS
avatar
Ponce Pilate
Niveau 6

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Ponce Pilate le Sam 3 Mar 2012 - 11:36
Une grande joie m'habite (Benoît XVI)
Une grande joie : ma bite (DSK)

_________________
Que le net soit avec vous...et avec votre esprit. -----------------> Amen.
avatar
Ponce Pilate
Niveau 6

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Ponce Pilate le Sam 3 Mar 2012 - 11:48
L'orthographe...mais aussi la ponctuation.

Un exemple célèbre : la parole de Jésus Christ sur la croix.
Il s'adresse au larron qui est à côté de lui, crucifié lui aussi.
Il lui dit : « Je te le dis aujourd'hui tu seras avec moi au Paradis"
En Araméen, il n'y a pas de signes de ponctuation.

On peut donc interpréter cette phrase de deux façons :
1 Je te le dis : aujourd'hui, tu seras avec moi au Paradis (sous entendu, dans quelques minutes)
2 Je te le dis aujourd'hui : tu seras avec moi au Paradis (dans quelques années, ou peut-être dans quelques siècles)

Toutes les personnes qui ont appris la programmation savent l'importance des signes de ponctuation.

_________________
Que le net soit avec vous...et avec votre esprit. -----------------> Amen.
avatar
Serge
Médiateur

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Serge le Sam 3 Mar 2012 - 12:06
Je vais faire suivre aux élèves Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Ponce Pilate
Niveau 6

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Ponce Pilate le Sam 3 Mar 2012 - 12:13
@Serge a écrit:Je vais faire suivre aux élèves Razz
Benoît 16 et Jésus Christ : pas de problème
Pour DSK, j'aurais quelques réserves.

_________________
Que le net soit avec vous...et avec votre esprit. -----------------> Amen.
avatar
Serge
Médiateur

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Serge le Sam 3 Mar 2012 - 12:23
Oui je sélectionne t'inquiète Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 12:29
Quand je traite Napoléon en histoire, je leur raconte toujours ce qui suit : "Pourquoi Napoléon ne pouvait-il pas entrer dans une diligence à dix-neuf places au lendemain de la victoire d'Austerlitz ?"
Réponse : "Parce qu'il avait vaincu."
Je n'explique rien : certains élèves comprennent et rient, et d'autres me regardent bovinement, comme d'hab', quoi ! Laughing

PS : Merci à John et Retraitée pour leurs exemples : ça me fera une très bonne suite de la séance sur "la ponctuation qui fait changer le sens d'un énoncé", adaptée de celle d'Aposiopèse.
avatar
Syria Forel
Niveau 8

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Syria Forel le Mar 21 Mai 2013 - 17:54
L'aumônier de l'hôpital au suicidé qui s'est loupé :
"Repens-toi mon fils"
"Repends-toi mon fils"
avatar
John
Médiateur

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par John le Mar 13 Mai 2014 - 13:05
"C'est une dégradation du service public dû aux / due aux voyageurs".
"Ils sont élus, c'est fou / ces fous"

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: Orthographe : le jeu des homophonies

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum