"J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Daphné le Lun 22 Juin 2009 - 0:05

En effet affraid

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Reine Margot le Lun 22 Juin 2009 - 6:55

n'empêche que la première question demeure: comment apprendre à un enfant que dans une société civilisée on parle et qu'on est en démocratie (enfin on essaye) et non dans la loi de la jungle, celle du plus fort; et en même temps l'encourager à règler ses problèmes avec les poings?
J'ai fait du kung fu et le prof, disciple d'un mâitre vietnamien, a fait exclure des gars qui se castagnaient en dehors pour un rien. Il fallait apprendre la mâitrise de soi...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Dinaaa le Lun 22 Juin 2009 - 9:43

marquisedemerteuil a écrit:comment apprendre à un enfant que dans une société civilisée on parle et qu'on est en démocratie (enfin on essaye) et non dans la loi de la jungle, celle du plus fort


Je ne sais pas, et à voir ce post, ce n'est pas aussi évident que ça. La démocratie s'apprend, les civilités aussi. Et je crois qu'une cour de récréation, c'est avant tout une jungle, ne serait-ce que parce que les petits gnômes qui y courent ne sont pas tout à fait civilisés : il leur reste beaucoup à apprendre.

Comme d'autres, j'ai laissé passer les moqueries envers mon fils, je lui ai dit d'ignorer les poussades, j'ai minimisé les griffures, mais le jour où il est rentré avec la pommette explosée parce qu'un nain lui avait collé une beigne, je lui ai dit de ne plus se laisser faire et que la prochaine fois que quelqu'un le touchait, il DEVAIT riposter. Je refuse que mon fils devienne la tête de turc des affreux du quartier qu'il va cotoyer pendant les 15 ans de sa scolarité. C'était en Janvier dernier, et depuis, plus rien à signaler.

Je suis allée voir la maîtresse pour signaler l'incident, mais elle n'avait rien vu, ni la beigne, ni la pommette explosée et toute bleue le lendemain...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Clarianz le Lun 22 Juin 2009 - 11:14

les enfants sont dans l'apprentissage de TOUT! y compris celui du respect de l'autre, de la maîtrise de soi... et avant ils testent forcément le reste.
-Relire Sa majesté des mouches, pour se persuader que les enfants ne sont pas des démocrates en culottes courtes!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Reine Margot le Lun 22 Juin 2009 - 13:06

on est bien d'accord, les enfants doivent passer par l'apprentissage de la démocratie qui n'est pas inné. mais si les parents tolèrent la violence et même conseillent de rendre coup pour coup, comment peuvent-ils apprendre un jour à règler les conflits autrement?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Clarianz le Lun 22 Juin 2009 - 13:21

...parce qu'il faut aussi parler la langue de celui à qui on enseigne, un apprentissage en cours n'est pas un apprentissage acquis. Ce ne sont pas des Hommes encore, et pour le devenir, ils doivent expérimenter eux-même, et l'expérience ne se transmet pas.
La vie dans la cours, n'est pas la vie civilisée des adultes, il faut savoir s'adapter à la situation pour ne pas se faire bouffer!
C'est le même principe en cas de différent entre adultes: on me parle avec courtoisie, je suis courtoise, on me manque de respect: je cris plus fort, on me frappe/m'aggresse, je riposte.
Commettre un acte violent n'est pas le cautionner, ni l'excuser cela va de soi, c'est simplement s'adapter à la situation. Pour expliquer grossièrement mon point de vue: je mangerai de la chair humaine si ma vie en dépendait (adaptation), mais je ne tuerais pas mon voisin par gourmandise (civilisation).

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Sessi le Lun 22 Juin 2009 - 15:48

Mes parents avaient le credo post-soixantehuitard et hippie du "C'est toujours le plus intelligent qui cède", "répondre à la violence par la non-violence" etc. Pour moi pas de soucis, jamais eu de problème. Avec ce discours, mon petit frère , une fois arrivé au collège, a vécu un véritable enfer. Il avait un camarade de classe qui le harcelait au sens propre du terme (fausses accusations, menaces, bastonnades, etc.)Au début, il ignorait ce type, et puis c'est allé crescendo. Mes parents l'ont signalé à l'administration, le principal n'a pas bougé d'un iota. L'adjointe a conseillé à ma mère d'aller chez un psy (mon frère commençait à développer des phobies -peur de la mort au point de passer des nuits blanches, par exemple et contradictoirement envie de mettre fin à ses jours en plus-). Mes parents ont bien sûr remis en question leur principe d'éducation (mon frère évitait ce garçon au possible, il ripostait verbalement mais pas physiquement). Ils ont rencontré la mère du jeune qui soutenait que son fils était un ange. Ils ont fini par lui dire de se défendre, mais c'était trop tard. Résultat, une année scolaire désastreuse et un changement d'établissement pour mon frère. Ca lui a permis de repartir à zéro et quand je le vois épanoui aujourd'hui, sachant ce qu'il veur et ne se laissant plus faire, personne ne peut remarquer qu'il a vécu de telles angoisses. Mais je crois que mes parents s'en sont longtemps voulu.

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Invité le Lun 22 Juin 2009 - 16:52

Voilà ! Les gosses trop intelligents et trop gentils ne sont malheureusement pas les plus nombreux dans les cours de récré, où ils sont seuls sans le soutien de ceux qui tiennent de beaux discours raisonnables de non-violence.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par doublecasquette le Lun 22 Juin 2009 - 20:44

Quand mon fils était en sixième, j'ai dû le changer d'établissement du fait du harcèlement physique et surtout moral d'un de ses camarades de classe, harcèlement incessant y compris lors des transports scolaires où il se passe des choses bien plus violentes que dans l'enceinte du collège, du fait de l'absence de surveillant.
A présent, à 18 et 19 ans, les deux lascars entretiennent de forts amicaux rapports, après un cauchemar quotidien qui a duré de la PS à la sixième pour mon fils.
Les rapports entre garçonnets sont vraiment bizarres !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par ysabel le Lun 22 Juin 2009 - 20:51

marquisedemerteuil a écrit:n'empêche que la première question demeure: comment apprendre à un enfant que dans une société civilisée on parle et qu'on est en démocratie (enfin on essaye) et non dans la loi de la jungle, celle du plus fort; et en même temps l'encourager à règler ses problèmes avec les poings?
J'ai fait du kung fu et le prof, disciple d'un mâitre vietnamien, a fait exclure des gars qui se castagnaient en dehors pour un rien. Il fallait apprendre la mâitrise de soi...

parce que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours et certains ne comprennent que ce langage.
toutes les expériences que l'on peut lire sur ce fil montre bien qu'il est nécessaire dans une cours d'école d'être le plus fort physiquement ou de le faire croire.
"la raison du plus fort est toujours la meilleure"

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par doublecasquette le Lun 22 Juin 2009 - 20:58

@ysabel a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:n'empêche que la première question demeure: comment apprendre à un enfant que dans une société civilisée on parle et qu'on est en démocratie (enfin on essaye) et non dans la loi de la jungle, celle du plus fort; et en même temps l'encourager à règler ses problèmes avec les poings?
J'ai fait du kung fu et le prof, disciple d'un mâitre vietnamien, a fait exclure des gars qui se castagnaient en dehors pour un rien. Il fallait apprendre la mâitrise de soi...

parce que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours et certains ne comprennent que ce langage.
toutes les expériences que l'on peut lire sur ce fil montre bien qu'il est nécessaire dans une cours d'école d'être le plus fort physiquement ou de le faire croire.
"la raison du plus fort est toujours la meilleure"
Effectivement! Mon fils n'a jamais frappé personne et a pris bien des coups. Mais, le jour où il a dépassé le 1.70, où sa voix est devenue grave et où ses épaules se sont élargies, il a eu une paix royale et a pu être lui-même sans angoisses à la récré aussi bien qu'à l'internat.
Quel intérêt y a-t-il à agresser quelqu'un qui a les muscles pour se défendre ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Carabas le Lun 22 Juin 2009 - 21:00

@doublecasquette a écrit:Effectivement! Mon fils n'a jamais frappé personne et a pris bien des coups. Mais, le jour où il a dépassé le 1.70, où sa voix est devenue grave et où ses épaules se sont élargies, il a eu une paix royale et a pu être lui-même sans angoisses à la récré aussi bien qu'à l'internat.
Quel intérêt y a-t-il à agresser quelqu'un qui a les muscles pour se défendre ?

Ca me rappelle Mouss Diouf, qui disait dans un sketch n'avoir jamais souffert du racisme.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "J'autorise mon fils à exploser la tête de ce garçon!"

Message par Dinaaa le Mar 23 Juin 2009 - 10:49

marquisedemerteuil a écrit:on est bien d'accord, les enfants doivent passer par l'apprentissage de la démocratie qui n'est pas inné. mais si les parents tolèrent la violence et même conseillent de rendre coup pour coup, comment peuvent-ils apprendre un jour à règler les conflits autrement?

Ils peuvent apprendre à régler les conflits autrement parce qu'ils constatent, de visu, que leurs parents ont d'autres solutions. Lorsque je suis en désaccord avec mon homme, je ne lui tape pas dessus, je râle, je négocie, je fais la gueule, mais je ne tape pas. Lorsque je suis en colère contre le voisin, je râle, je proteste, je lui formule mon mécontentement le plus clairement possible, mais je ne tape pas.
En revanche, si un jour un type m'agresse dans la rue, il est très clair que je ne vais ni négocier, ni râler, ni exprimer mon mécontentement : je vais lui décrocher un pain.
Je pense que mon gnôme de 4 ans 1/2 comprend parfaitement la différence.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum