Sentiment d'incompétence et épuisement

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 12:31

@Whypee a écrit:
@Rendash a écrit:Si les élèves avaient conscience de leur "nullitude", comme tu appelles ça, et cherchaient à y remédier comme le fait Céline, beaucoup de choses iraient beaucoup mieux. Ton post est donc d'une parfaite mauvaise foi, et d'une rare stupidité.

Quant à Céline, elle est peut-être en train de bosser et à mieux à faire que de zoner sur Néo. Peut-être même a-t-elle une vie le weekend, va savoir.

Encore une preuve, le second degré n'est même pas appréhendé...

Et si j'ai réagi ainsi c'est que cela sent le fake à plein nez. Au pire c'est vrai et je persiste et signe.

Ouais, le coup du "mais c'était pour rire", évidemment, hein. Avec la p'tite parade "mais si c'était un fake alors je suis sérieux". T'as pas plus de tripes que de cœur, quoi.
Même s'il s'agit, ici, d'un fake, c'est un sentiment qui existe, et qui est effectivement dû à la médiocrité de la formation universitaire en général et de celle des profs en particulier. Mais le fait qu'on soit nombreux à en avoir une conscience aiguë est plutôt bon signe, même chose pour le fait qu'on soit nombreux à bosser comme des tarés pour pallier nos insuffisances. Alors les remarques lamentables de bouffons prétentieux qui se targuent d'avoir eu une formation de meilleure qualité, et qui essaient d'en écraser les autres, on s'en passe.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 12:33

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Après, des profs nuls, il y en a eu à toutes les générations. Peut-être en recrute-t-on plus aujourd'hui, mais franchement, ce n'est pas une nouveauté absolue.

Oui, ou alors les formations sont de plus en plus nazes, et les fautifs sont les collègues qui les assurent. C'est sans fin, et ça n'a pas plus de sens que la remarque stupide de Whypee.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par User5899 le Dim 8 Nov 2015 - 12:36

De toutes façons, la démarche qui consiste à se dire qu'à 25 ans, on n'est pas un puits de science, mais qu'on va bosser tranquillement jour après jour et que ça s'améliorera est le fondement des vies de profs épanouies Very Happy

En revanche, ceux qui passent tout leur temps sur leurs fiches de zactivités, comment dire... pale

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 12:40

Cripure a écrit:De toutes façons, la démarche qui consiste à se dire qu'à 25 ans, on n'est pas un puits de science, mais qu'on va bosser tranquillement jour après jour et que ça s'améliorera est le fondement des vies de profs épanouies Very Happy

fleurs

En tout cas je crois que c'est plus épanouissant que celle qui consiste à se gonfler de sa propre importance et à cracher sur les "jeunes-profs-zincultes-qui-savent-même-pas faire-un-produit-en-croix-(-et-n'ont-jamais-lu-Michel-Zink )( Razz )".

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par User5899 le Dim 8 Nov 2015 - 12:41

@Rendash a écrit:
Cripure a écrit:De toutes façons, la démarche qui consiste à se dire qu'à 25 ans, on n'est pas un puits de science, mais qu'on va bosser tranquillement jour après jour et que ça s'améliorera est le fondement des vies de profs épanouies Very Happy

fleurs

En tout cas je crois que c'est plus épanouissant que celle qui consiste à se gonfler de sa propre importance et à cracher sur les "jeunes-profs-zincultes-qui-savent-même-pas faire-un-produit-en-croix-(-et-n'ont-jamais-lu-Michel-Zink )( Razz  )".

Tutafé.

Bon, en même temps, vous l'avez lu, Zink, à la fin ? Ca fait deux mois que ça dure ! furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 12:44

Cripure a écrit:
@Rendash a écrit:
Cripure a écrit:De toutes façons, la démarche qui consiste à se dire qu'à 25 ans, on n'est pas un puits de science, mais qu'on va bosser tranquillement jour après jour et que ça s'améliorera est le fondement des vies de profs épanouies Very Happy

fleurs

En tout cas je crois que c'est plus épanouissant que celle qui consiste à se gonfler de sa propre importance et à cracher sur les "jeunes-profs-zincultes-qui-savent-même-pas faire-un-produit-en-croix-(-et-n'ont-jamais-lu-Michel-Zink )( Razz  )".

Tutafé.

Bon, en même temps, vous l'avez lu, Zink, à la fin ? Ca fait deux mois que ça dure ! furieux

Il est sur ma liste de choses-à-lire-au-plus-vite Embarassed

Page 213 bounce

Entre "Acapulco pour les Nuls" et "Je me demande comment fait-on un produit en croix?".

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par DesolationRow le Dim 8 Nov 2015 - 13:04

Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par florestan le Dim 8 Nov 2015 - 13:11

@DesolationRow a écrit:Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Whypee le Dim 8 Nov 2015 - 13:21

@Rendash a écrit:
@Whypee a écrit:
@Rendash a écrit:Si les élèves avaient conscience de leur "nullitude", comme tu appelles ça, et cherchaient à y remédier comme le fait Céline, beaucoup de choses iraient beaucoup mieux. Ton post est donc d'une parfaite mauvaise foi, et d'une rare stupidité.

Quant à Céline, elle est peut-être en train de bosser et à mieux à faire que de zoner sur Néo. Peut-être même a-t-elle une vie le weekend, va savoir.

Encore une preuve, le second degré n'est même pas appréhendé...

Et si j'ai réagi ainsi c'est que cela sent le fake à plein nez. Au pire c'est vrai et je persiste et signe.

Ouais, le coup du "mais c'était pour rire", évidemment, hein. Avec la p'tite parade "mais si c'était un fake alors je suis sérieux". T'as pas plus de tripes que de cœur, quoi.
Même s'il s'agit, ici, d'un fake, c'est un sentiment qui existe, et qui est effectivement dû à la médiocrité de la formation universitaire en général et de celle des profs en particulier. Mais le fait qu'on soit nombreux à en avoir une conscience aiguë est plutôt bon signe, même chose pour le fait qu'on soit nombreux à bosser comme des tarés pour pallier nos insuffisances. Alors les remarques lamentables de bouffons prétentieux qui se targuent d'avoir eu une formation de meilleure qualité, et qui essaient d'en écraser les autres, on s'en passe.

Question : Je suis nul, mais je ne sais pas comment faire ?

Seule réponse valable : Bosse !

Pas de blabla corporatiste et gnangnan comme j'ai pu lire.

Pas de cœur, j'assume, pas de tripe, Laughing




Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 13:27

@Whypee a écrit:

Question : Je suis nul, mais je ne sais pas comment faire ?

Seule réponse valable : Bosse !

Pas de blabla corporatiste et gnangnan comme j'ai pu lire.

Pas de cœur, j'assume, pas de tripe,  Laughing



Ho ben on n'y avait pas pensé  veneration
Heureusement que tu es là pour expliquer qu'il faut travailler, hein. Tu n'as ni tripes ni cœur, mais au moins t'as du bon sens, c'est bien. Sinon, quelque chose d'utile, tu as en stock? Par exemple, quelques conseils de lecture, des pistes de travail, ce genre de choses? Ou tu as juste d'autres posts inutiles à proposer, pour étaler ta morgue et ta prétention en tirant sur une ambulance qui voit bien qu'elle est en flammes?


Dernière édition par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 13:27, édité 1 fois

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par DesolationRow le Dim 8 Nov 2015 - 13:27

@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

Cela fait des années que je vis avec le sentiment diffus qu'un jour "on" se rendra compte que tout ce que j'ai fait est ultra-superficiel et que je n'aurais jamais dû obtenir mes différents concours / diplômes.
Il n'est évidemment pas radicalement impossible que ce sentiment ait un fondement solide, d'ailleurs Wink

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par florestan le Dim 8 Nov 2015 - 13:30

@DesolationRow a écrit:
@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

Cela fait des années que je vis avec le sentiment diffus qu'un jour "on" se rendra compte que tout ce que j'ai fait est ultra-superficiel et que je n'aurais jamais dû obtenir mes différents concours / diplômes.
Il n'est évidemment pas radicalement impossible que ce sentiment ait un fondement solide, d'ailleurs Wink

Pareil topela
Et d'ailleurs je suis certaine d'avoir des connaissances totalement superficielles en presque tout ce qu'on suppose que je connais.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Yazilikaya le Dim 8 Nov 2015 - 13:31

@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

C'est un peu déprimant aussi. Que ce doit être agréable de se dire qu'on a fait du bon boulot. Mais, dans ce métier, c'est rarement le cas, car le bon boulot ne dépend pas que de nous et que notre travail est toujours perfectible.

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par scot69 le Dim 8 Nov 2015 - 14:07

@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:Le complexe d'imposture, on ne s'en débarrasse jamais vraiment. C'est un sentiment pénible, mais salutaire à bien des égards.
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

Cela fait des années que je vis avec le sentiment diffus qu'un jour "on" se rendra compte que tout ce que j'ai fait est ultra-superficiel et que je n'aurais jamais dû obtenir mes différents concours / diplômes.
Il n'est évidemment pas radicalement impossible que ce sentiment ait un fondement solide, d'ailleurs Wink

Pareil topela
Et d'ailleurs je suis certaine d'avoir des connaissances totalement superficielles en presque tout ce qu'on suppose que je connais.

J'ai aussi souvent ce sentiment.

Il m'arrive régulièrement de me dire: "purée, tu ne sais même pas dire ça en anglais!!!!"

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 14:09

@scot69 a écrit:
@florestan a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@florestan a écrit:
J
Je suis d'accord, j'ai l'impression d'avoir réussi l'agrégation du premier coup sur un gros malentendu. Je ne crois jamais aux compliments que l'on me fait, c'est forcément pour me faire plaisir. Je me sens très régulièrement totalement stupide, lente et incompétente.
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

Cela fait des années que je vis avec le sentiment diffus qu'un jour "on" se rendra compte que tout ce que j'ai fait est ultra-superficiel et que je n'aurais jamais dû obtenir mes différents concours / diplômes.
Il n'est évidemment pas radicalement impossible que ce sentiment ait un fondement solide, d'ailleurs Wink

Pareil topela
Et d'ailleurs je suis certaine d'avoir des connaissances totalement superficielles en presque tout ce qu'on suppose que je connais.

J'ai aussi souvent ce sentiment.

Il m'arrive régulièrement de me dire: "purée, tu ne sais même pas dire ça en anglais!!!!"

Hi hi, ça m'arrive assez souvent Razz

Mais je ne suis pas prof d'anglais t'façon. Chaipas parler anglais. Cripure, vous pensez que je peux faire un BTS? bounce

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par ysabel le Dim 8 Nov 2015 - 15:21

@Céline68 a écrit:Bonjour à tous,

Je suis cette année titulaire en tant que professeur de Lettres au collège.
C'est ma première année au collège.
Je travaille beaucoup et je ne supporte plus cette charge de travail. J'aimerais trouver une solution.
Pour commencer, je me sens incompétente car je ne maîtrise pas parfaitement mon orthographe, ma syntaxe: je ne compte plus le nombre de fois où j'ai recours au dictionnaire, ou je relis des millions de fois deux pauvres phrases dans un message. J'écris donc le moins possible et n'ose parfois pas écrire au tableau.
Comment puis-je résoudre ce problème?
Ensuite, je connais peu les œuvres classiques. J'ai peu lu car je lis très lentement.
Où trouver le temps de me former, d'acquérir toutes ces connaissances qui me manquent.
Je sens un terrible malaise face aux élèves.
Dois-je songer à changer de métier?

Merci pour vos réponses.

Une seule chose à faire : se prendre en main.
Le recours au dictionnaire est normal. Celui qui ne l'utilise jamais est bien présomptueux.
Si tu as eu ton capes c'est que ta syntaxe est correcte.
Quant à la lecture, il te suffit de faire un programme. Ce n'est pas grave si tu lis lentement.
Je n'ai pas encore tout lu, Dieu merci... j'ai au moins 40 ans de lecture/relecture prévue Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Whypee le Dim 8 Nov 2015 - 15:33

@Rendash a écrit:
@Whypee a écrit:

Question : Je suis nul, mais je ne sais pas comment faire ?

Seule réponse valable : Bosse !

Pas de blabla corporatiste et gnangnan comme j'ai pu lire.

Pas de cœur, j'assume, pas de tripe,  Laughing



Ho ben on n'y avait pas pensé  veneration
Heureusement que tu es là pour expliquer qu'il faut travailler, hein. Tu n'as ni tripes ni cœur, mais au moins t'as du bon sens, c'est bien. Sinon, quelque chose d'utile, tu as en stock ? Par exemple, quelques conseils de lecture, des pistes de travail, ce genre de choses ? Ou tu as juste d'autres posts inutiles à proposer, pour étaler ta morgue et ta prétention en tirant sur une ambulance qui voit bien qu'elle est en flammes ?

Quel intérêt ? C'est un fake. Et si cela ne l'est pas c'est trop tard, le chat est devenu fonctionnaire.

L'épuisement je comprends et compati, mais l'incompétence...


Dernière édition par Whypee le Dim 8 Nov 2015 - 15:42, édité 1 fois

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 15:42

@Whypee a écrit:
@Rendash a écrit:
@Whypee a écrit:

Question : Je suis nul, mais je ne sais pas comment faire ?

Seule réponse valable : Bosse !

Pas de blabla corporatiste et gnangnan comme j'ai pu lire.

Pas de cœur, j'assume, pas de tripe,  Laughing



Ho ben on n'y avait pas pensé  veneration
Heureusement que tu es là pour expliquer qu'il faut travailler, hein. Tu n'as ni tripes ni cœur, mais au moins t'as du bon sens, c'est bien. Sinon, quelque chose d'utile, tu as en stock ? Par exemple, quelques conseils de lecture, des pistes de travail, ce genre de choses ? Ou tu as juste d'autres posts inutiles à proposer, pour étaler ta morgue et ta prétention en tirant sur une ambulance qui voit bien qu'elle est en flammes ?

Quel intérêt ? C'est un fake. Et si cela ne l'est pas c'est trop tard, le chat est devenu fonctionnaire.


Ha, c'est ça ta conception de la chose? "C'est trop tard" ? Laughing
Alors heureusement qu'on est moins feignant que toi, et qu'on continue à travailler pour combler ces lacunes, nous, les collègues qui nous reconnaissons dans le post de Céline, qu'elle soit un fake ou non.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Whypee le Dim 8 Nov 2015 - 15:45

J'attends avec impatience le message n°2 de Céline68 et suis prêt à présenter mes confuses pour la forme mais pas le fond.

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 15:47

Ni elle ni qui que ce soit n'a besoin d'excuses. En revanche, des conseils de lecture, de méthode, d'organisation, seraient bienvenus.
SONT bienvenus, puisque, Crom en soit loué, les Néos postent bien plus souvent ces conseils que des attaques stériles.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par User5899 le Dim 8 Nov 2015 - 15:53

@DesolationRow a écrit:Cela fait des années que je vis avec le sentiment diffus qu'un jour "on" se rendra compte que tout ce que j'ai fait est ultra-superficiel et que je n'aurais jamais dû obtenir mes différents concours / diplômes.
Il n'est évidemment pas radicalement impossible que ce sentiment ait un fondement solide, d'ailleurs Wink
Tellement solide que chacun en a fait Le Socle (allégorie) mdr

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Tazon le Dim 8 Nov 2015 - 18:31

@Yazilikaya a écrit:
@florestan a écrit:
Par contre je prends mon métier au sérieux et réfléchis tout le temps à comment être plus efficace (et il y a de la marge...), Je suis toujours insatisfaite et c'est un sentiment qui pousse à agir et chercher des améliorations.

C'est un peu déprimant aussi. Que ce doit être agréable de se dire qu'on a fait du bon boulot. Mais, dans ce métier, c'est rarement le cas, car le bon boulot ne dépend pas que de nous et que notre travail est toujours perfectible.
D'autant que le travail qu'on mène avec les élèves a des résultats sur le long terme. On n'en voit, je crois, la plupart du temps, même pas les effets. Par contre on peut voir les résultats du travail des professeurs qui nous ont précédés, ce qui me permet d'être fière du travail de mes collègues, à défaut du mien, lorsqu'un élève a des bases solides ou de bonne habitudes de travail, et je peux me bercer de la douce illusion que ce que je sème fleurira pareillement les années suivantes.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par MUTIS le Dim 8 Nov 2015 - 19:20

Céline68 n'a pas l'air de s'intéresser aux conseils non ? Elle doit se reposer...
C'est bizarre mais j'ai du mal à prendre au sérieux son message... Je me trompe peut-être mais ça ressemble à un "canular" non ? Une prof de Lettres qui fait des fautes d'orthographe, qui n'ose pas écrire et qui affiche son inculture et sa lenteur... Bon, soit le niveau de recrutement a beaucoup baissé (?) soit c'est une blague. Enfin, je place mon espoir dans ces deux hypothèses... Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Aponie le Dim 8 Nov 2015 - 19:28

D'après des amis professeurs de lettres, le niveau de certains lauréats serait de fait catastrophique. Regardez les statistiques du Capes de lettres modernes l'année dernière : 60% des candidats reçus, une sélectivité bien moindre ; en conséquence, quelques touristes dans les salles de classe. De là à affirmer que le stagiaire est un touriste, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas. Mais l'espèce existe, nécessairement.


Dernière édition par Aponie le Dim 8 Nov 2015 - 19:29, édité 1 fois

Aponie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par florestan le Dim 8 Nov 2015 - 19:28

@MUTIS a écrit:Céline68 n'a pas l'air de s'intéresser aux conseils non ? Elle doit se reposer...
C'est bizarre mais j'ai du mal à prendre au sérieux son message... Je me trompe peut-être mais ça ressemble à un "canular" non ? Une prof de Lettres qui fait des fautes d'orthographe, qui n'ose pas écrire et qui affiche son inculture et sa lenteur... Bon, soit le niveau de recrutement a beaucoup baissé (?) soit c'est une blague. Enfin, je place mon espoir dans ces deux hypothèses... Twisted Evil

C'est un canular, j'en mettrais ma main au feu.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sentiment d'incompétence et épuisement

Message par Dalva le Dim 8 Nov 2015 - 19:38

Toutes les interventions abondant dans le sens du sentiment d'insuffisance présent chez les profs de lettres sont donc des canulars ?

Franchement, c'est vrai : on peut quitter la fac en n'ayant lu que peu de classiques.
On peut manifestement obtenir le CAPES en se sentant insuffisant en orthographe. Ne pas avoir confiance en soi n'est pas le signe d'un manque de compétence. Mais j'ai sans doute mal lu le message initial.

J'espère néanmoins que vous me connaissez suffisamment pour me faire l'honneur de ne pas me taxer de fake si je vous dis que je ressens vivement ma très grande insuffisance en ce qui concerne ma culture littéraire.
Je ne la ressens pas en revanche sur le plan de l'orthographe et de la syntaxe, mais c'est peut-être un tort, je passe mon temps à constater qu'il est des mots que je ne sais écrire, et que les phrases que je commets sont d'une lourdeur affreuse.
Mais je ne panique pas, parce que je sais que je peux recourir au dictionnaire et remanier mes phrases.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum