Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Blan6ine
Érudit

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Blan6ine le Dim 8 Nov 2015 - 0:55
@trompettemarine a écrit:
J'alterne les phases de colère et d'accablement.

fleurs2
avatar
francois75
Niveau 5

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par francois75 le Dim 8 Nov 2015 - 9:34
*


Dernière édition par francois75 le Ven 16 Sep 2016 - 20:53, édité 1 fois
avatar
Lefteris
Empereur

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Lefteris le Dim 8 Nov 2015 - 9:40
Des collègues du privé vont de toute évidence perdre leur emploi ou un e partie de leur emploi, sauf dans les établissements à grosses demande, où ils financeront des postes.

Dans le public, les collègues sont mieux protégés, mais le scénario catastrophe serait le suivant : on propose des postes n'ayant rien à voir avec la discipline, voire géographiquement éloignés. Trois refus de prendre un nouveau poste => licenciement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 10:23
@Lefteris a écrit:mais le scénario catastrophe serait le suivant : on propose des postes n'ayant rien à voir avec la discipline, voire géographiquement éloignés. Trois refus de prendre un nouveau poste => licenciement.

C'est ce que j'allais écrire, mais tu m'as devancé.

Les collègues du public prendront à leur tour la vague en pleine tronche. Ils auront le choix entre changer de discipline et muter à perpète, ou...rien.
C'est une catastrophe. J'espère que le député qui a interpellé la ministre l'autre jour reviendra à la charge avec ces chiffres précis et ces courriers.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Marlou.Bassboost le Dim 8 Nov 2015 - 10:36
c'est une catastrophe au niveau de l'emploi et de la qualité de l'enseignement proposé à nos enfants. Sad
au délà des contenus pédagogiques dont tout le monde en fera son affaire ( boycott, passage à la trappe, investissement sans bornes, bref ... ) nous ne pourrons rien contre ces économies de postes et d'emplois.
Comme l'a dit Barèges, c'est un plan social avec tout ce que ça engendre comme drames. ( cf les profs de STI à la grande époque de Chatel )

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
avatar
henriette
Médiateur

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par henriette le Dim 8 Nov 2015 - 10:59
Que pensez-vous de l'idée d'ouvrir un fil pour recenser les infos sur le nombre de postes supprimés ou devenus à CS chacun dans son établissement, au fur et à mesure qu'on les aura ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Marlou.Bassboost le Dim 8 Nov 2015 - 11:01
ah, oui, très bonne idée.
Dans mon collège, c'est une contractuelle qui fait le latin. Je doute fort que son emploi soit maintenu.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:03
@Lefteris a écrit:Des collègues du privé vont de toute évidence perdre leur emploi ou un e partie de leur emploi, sauf dans les établissements à grosses demande, où ils financeront des postes.

Dans le public,  les collègues sont mieux protégés, mais le scénario catastrophe serait le suivant : on propose des postes n'ayant rien à voir avec la discipline, voire géographiquement éloignés. Trois refus de prendre un nouveau poste => licenciement.
Cette mesure ne s'applique pas dans l'EN.
Poste supprimé = MCS et réaffectation selon la règle et tu n'as pas la possibilité de trois refus.
avatar
lucB
Niveau 5

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par lucB le Dim 8 Nov 2015 - 11:06
Même dans l'enseignement privé, Daphné ?
avatar
Blan6ine
Érudit

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Blan6ine le Dim 8 Nov 2015 - 11:10
@lucB a écrit:Même dans l'enseignement privé, Daphné ?
Daphné n'est pas une spécialiste de l'enseignement privé.
On cherche la réponse et on te répond. Wink
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:16
@lucB a écrit:Même dans l'enseignement privé, Daphné ?

Je ne connais pas le fonctionnement des mutations dans le privé.
Dans le public le collègue qui perd son poste ou qui se reconvertit dans une autre discipline participe à l'intra avec une bonification de points et est réaffecté selon les règles mais on ne lui propose pas trois postes !
Il est réaffecté point. En fonction de son barème et de ses vœux, car il peut aussi formuler des vœux à titre personnel hors contraintes de ses priorités, je veux dire des vœux non bonifiés.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 11:29
Mais s'il y a reconversion et changement de discipline, les MCS ne s'appliqueront pas, si? Il y aura simplement passage par l'inter, sans bonification particulière.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:34
@Rendash a écrit:Mais s'il y a reconversion et changement de discipline, les MCS ne s'appliqueront pas, si? Il y aura simplement passage par l'inter, sans bonification particulière.

Non, on ne repasse pas par l'inter, on repasse simplement à l'intra. Normal, on ne peut pas rester sur son poste.
Ici les collègues concernés (des agrégés de STII reconvertis en techno.......) ont eu des bonifications importantes mais chaque académie élaborant son propre barème.......

Après si un collègue veut partir à l'inter il le peut mais il n'a pas de bonification puisqu'il décide de partir de lui-même et de quitter l'académie. Aucune priorité dans ce cas, juste son barème comme tout le monde.


Dernière édition par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:36, édité 1 fois
avatar
Blan6ine
Érudit

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Blan6ine le Dim 8 Nov 2015 - 11:35
@lucB a écrit:Même dans l'enseignement privé, Daphné ?
L'enseignement privé ne doit que 9h aux titulaires déjà.
On proposera au titulaire 9h dans son académie et, s'il n'y a rien, on regarde dans les autres académies (pas forcément les académies voisines).
Si le titulaire refuse (car il ne peut peut-être pas déménager pour raisons familiales...), il sera invité à changer de matière, à accepter un temps partiel... Les syndicats le contacteront pour étudier au mieux sa situation personnelle. Je viens d'avoir un élu syndical au tel qui ne me donne pas de règle générale pour une telle situation, qui me parle de cas par cas...
avatar
lucB
Niveau 5

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par lucB le Dim 8 Nov 2015 - 11:39
Merci pour vos réponses, Blan6ine et Daphné, je m'interrogeais simplement sur ce fonctionnement. Quoi qu'il arrive, c'est terrible et je pense que ce n'est hélas que le début.
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par InvitéeC9 le Dim 8 Nov 2015 - 11:39
Comment peuvent-ils supprimer des postes ? Je ne comprends pas : ils feraient mieux de ne pas remplacer les départs à la retraite, de proposer moins de postes au concours, plutôt que de licencier les collègues qui sont déjà en place.

_________________
Contre la réforme 2016 !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:44
Cactus29 a écrit:Comment peuvent-ils supprimer des postes ? Je ne comprends pas : ils feraient mieux de ne pas remplacer les départs à la retraite, de proposer moins de postes au concours, plutôt que de licencier les collègues qui sont déjà en place.

Ils feront les trois !
Les deux premières mesures ne suffiront pas !
avatar
Rendash
Bon génie

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Rendash le Dim 8 Nov 2015 - 11:45
OK, merci Daphné.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par laMiss le Dim 8 Nov 2015 - 11:50
@trompettemarine a écrit: Il va falloir que les syndicats (ou nous-mêmes) nous donnions, avant les régionales, une estimation chiffrée des postes supprimés.

Cette estimation dépend en partie de la carte des langues.
Mais c'est pas grave. On peut estimer que si personne ne nous a parlé d'une bilangue de continuité, c'est qu'elle est morte.

Super bonne idée henriette, pour le topic.

_________________
Bonne route !
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par laMiss le Dim 8 Nov 2015 - 11:53
@Daphné a écrit:
Ici les collègues concernés (des agrégés de STII reconvertis en techno.......) ont eu des bonifications importantes mais chaque académie élaborant son propre barème.......


Super.
Franchement, ce serait un minimum qu'ils adaptent un peu les choses pour les reconversions "forcées".

Et les points qu'on a cumulés depuis le début de la carrière, on les garde quand même, j'espère?


Dernière édition par Hermione0908 le Dim 8 Nov 2015 - 12:55, édité 2 fois (Raison : Balises de citation)

_________________
Bonne route !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 12:34
@laMiss a écrit:
@Daphné a écrit:
@Rendash a écrit:
Ici les collègues concernés (des agrégés de STII reconvertis en techno.......) ont eu des bonifications importantes mais chaque académie élaborant son propre barème.......


Super.
Franchement, ce serait un minimum qu'ils adaptent un peu les choses pour les reconversions "forcées".

Et les points qu'on a cumulés depuis le début de la carrière, on les garde quand même, j'espère?

Heuh heu heu  attention aux balises de citation quand même ! Ce n'est pas du tout ce que j'ai écrit.

EDIT par Hermione : J'ai corrigé.
avatar
henriette
Médiateur

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par henriette le Dim 8 Nov 2015 - 12:46
@henriette a écrit:Que pensez-vous de l'idée d'ouvrir un fil pour recenser les infos sur le nombre de postes supprimés ou devenus à CS chacun dans son établissement, au fur et à mesure qu'on les aura ?

@Marlou.Bassboost a écrit:ah, oui, très bonne idée.
Dans mon collège, c'est une contractuelle qui fait le latin. Je doute fort que son emploi soit maintenu.
Fil créé et mis en post-it pour le retrouver facilement : http://www.neoprofs.org/t96607-temoignages-sur-le-postes-supprimes-ou-en-cs-dans-nos-etablissements-du-fait-de-la-reforme-recension

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 12:49
@laMiss a écrit:
@Daphné a écrit:
Ici les collègues concernés (des agrégés de STII reconvertis en techno.......) ont eu des bonifications importantes mais chaque académie élaborant son propre barème.......


Super.
Franchement, ce serait un minimum qu'ils adaptent un peu les choses pour les reconversions "forcées".

Et les points qu'on a cumulés depuis le début de la carrière, on les garde quand même, j'espère?

Ce n'est pas Rendash qui a écrit ça mais moi Wink

_________________
Le SNALC, encore et toujours !!
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 12:51
@laMiss a écrit:
@Daphné a écrit:
Ici les collègues concernés (des agrégés de STII reconvertis en techno.......) ont eu des bonifications importantes mais chaque académie élaborant son propre barème.......


Super.
Franchement, ce serait un minimum qu'ils adaptent un peu les choses pour les reconversions "forcées".

Et les points qu'on a cumulés depuis le début de la carrière, on les garde quand même, j'espère?
Les reconversions forcées seront bonifiées par académie; à l'intra tout le monde est logé à la même enseigne.
A chaque mouvement tout le monde bénéficie des ses points personnels : échelon, ancienneté dans le poste, situation familiale ............. les bonifications viennent en sus et sur certains vœux seulement.
barèges
Neoprof expérimenté

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par barèges le Dim 8 Nov 2015 - 12:53
@Daphné a écrit:
Cactus29 a écrit:Comment peuvent-ils supprimer des postes ? Je ne comprends pas : ils feraient mieux de ne pas remplacer les départs à la retraite, de proposer moins de postes au concours, plutôt que de licencier les collègues qui sont déjà en place.

Ils feront les trois !
Les deux premières mesures ne suffiront pas !

Pour les postes mis au concours, il suffit de compter sur l’écœurement prévisible des étudiants face aux perspectives offertes. Je ne serais pas étonnée qu'à court ou moyen terme, même avec une diminution du nombre de postes, les concours ne fassent pas le plein.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Lefteris le Dim 8 Nov 2015 - 14:54
@Daphné a écrit:
@Lefteris a écrit:Des collègues du privé vont de toute évidence perdre leur emploi ou un e partie de leur emploi, sauf dans les établissements à grosses demande, où ils financeront des postes.

Dans le public,  les collègues sont mieux protégés, mais le scénario catastrophe serait le suivant : on propose des postes n'ayant rien à voir avec la discipline, voire géographiquement éloignés. Trois refus de prendre un nouveau poste => licenciement.
Cette mesure ne s'applique pas dans l'EN.
Poste supprimé = MCS et réaffectation selon la règle et tu n'as pas la possibilité de trois refus.
Tant mieux, ça va déjà être tellement dur pour ceux qui voient leur monde professionnel s'écrouler, plus les difficultés à être sur plusieurs poste, à muter...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: reconversions d'enseignants suite à la réforme

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum