Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Pat B le Dim 8 Nov 2015 - 9:52

Non mais sérieusement, si c'était vraiment ça, ce qu'on doit faire en EPI (faire les projets qu'on veut quand on veut avec les collègues qu'on veut), et bien ils n'auraient pas fait tant de bazar. Il suffisait d'annoncer ""les élèves devaient avoir mené un certain nombre (6?) de projets interdisciplinaires au cours de leur scolarité (éventuellement en précisant les 8 thématiques), et l'oral d'HDA sera désormais remplacé par un oral sur l'un de ces projets au choix.
Voilà, pas de réforme, ça passait beaucoup mieux et ça ne gênait personne !
Ah, pardon, ça ne faisait pas d'économies...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Sowana le Dim 8 Nov 2015 - 9:55

@carpemuette a écrit:Merci aussi. Je pense que les techniques manageriales se mettent en place : à la rentrée 2016, ce ne sera pas si pire (chez nous apparemment, il y  aurait une enveloppe pour assurer la continuité d'apprentissage aux élèves déjà en bilangue, en section euro ou en latin.) Quelques petites heures cadeaux sur la DHG pour ne pas trop supprimer de postes et pour assurer des dédoublements, le temps que tout le monde s'habitue : et en 2017, plus rien.

En section euro Suspect  ça m'étonnerait... Et je pense qu'il faut vraiment se méfier de ces promesses (ah, les promesses...). C'est déjà ce que j'avais rapporté lors de ma journée formation-information : Noël pour tout le monde, demain on rase gratis. Résultat, on voit déjà le type de circulaire qui arrivent dans des établissements incitant à la reconversion de certains collègues (voir le fil sur Nantes ouvert hier) où il est clairement indiqué que certains vont perdre leur poste avec l'application de la réforme. On nous enfume, c'est tout. La DHG va commencer à faire mal, 2017 nous laissera, peut être, souffler, présidentielle oblige, et en 2018 ce sera le coup de bambou.
Mais si même les profs se laissent endormir, faut pas rêver, on ne réussira jamais à mobiliser les parents.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Adri le Dim 8 Nov 2015 - 9:56

@Presse-purée a écrit:
@nautie a écrit:Ce n'est pas un rétropédalage, c'est ce qui a toujours été dit sur les EPI!!! Travailler le programme autrement! et laisser une certaine autonomie aux établissements!
J'ai vite fait rapidement le calcul: dans mon établissement, en utilisant les marges, on peut garder les langues anciennes et régionales telles qu'elles existent déjà (en tant qu'option), les groupes sciences et il reste de quoi faire de l'AP avec 3 profs pour 2 classes!!
Bref.... Cette réforme ne sera intéressante que si l'on en fait quelque chose (au lieu de la caricaturer à outrance,!).

Moi, ta réforme, elle fait sauter mon poste. Tes réflexions à la noix, tu te les gardes.

Moi, pour défendre ta réforme, on me fait passer, mes collègues et moi-même, comme des chiens qui bouffent les heures destinées aux pauvres. On me traîne dans la boue.
Tu es tranquillement assise sur ta matière obligatoire, sur ton poste assuré, et tu viens donner des leçons?

Ta réforme, elle flanque tous les collègues d'allemand de mon secteur en sous-service. Il n'y aura pas assez d'heures pour tout le monde sur le secteur. On fait quoi? On en licencie deux? On les tond avant pour bien leur montrer que ce sont des salauds parce qu'ils enseignent l'Allemand?

Ta réforme, c'est la destruction de toute une offre d'enseignement, qui sera répartie seulement sur certains bassins ou qui ira dans la privé. Comment peux-tu t'en satisfaire?

Ta réforme, si elle ne fait pas sauter mon poste, c'est parce que j'aurai suffisamment léché des bottes, suffisamment intrigué pour que ma discipline reste dans mon bahut. ça se fera donc au détriment d'un collègue, qui partirait à ma place ou encore de mon collègue de LC du bahut d'à côté.

Bien assis sur leur matière obligatoire, certains ne voient pas le problème.


+1

Et ce que je vois aussi, c'est qu'il est facile de se faire manipuler en réunion par qqn qui semble avenant, bienveillant et sympathique qui sait manipuler la langue, et pas que...
Ca me renforce dans l'idée qu'il faut absolument lutter contre cette réforme ensemble
que pour lutter, il faut connaître les rouages de cette réforme sur le bout des doigts
qu'il faut être en éveil à 200% pour être capable de réagir en direct

Bref, pas facile humhum

Et puis sinon, si on sait que ça va changer bientôt, on ne peut pas passer directement à l'étape suivante, sans passer par la case suppression de moyens ?

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par RogerMartin le Dim 8 Nov 2015 - 9:57

Le plus grave, c'est effectivement de faire croire qu'il n'y a pas d'obligation par niveau ni en volume, alors qu'il s'agit du point de la réforme qui garantit la sacro-sainte égalité entre les élèves, ainsi que l'abondance interdisciplinaire, qui seule peut masquer la disparition des activités théâtre, etc, qui elles avaient une vraie utilité sociale. Je vois mal les inspections s'asseoir sur ces points, sauf peut-être pour les établissements privés, évidemment. (Puisque le privé n'a pas eu non plus à s'atteler au chrono-sauvetage des pauvres gamins du primaire.)

Je passe sur le fait que Celeborn ne veut pas être la Mme X ou Z qui veut faire rédiger un carnet de front. Pourquoi ce refus, ça a l'air teeeellement passionnant? Et, plus intéressant: comme Mme W le fait en lien avec son pote le dieu de la pédagolie, et que c'est acté par le conseil pédagogique, eh bien tout le niveau est obligé de le faire y compris les lapins réfractaires. Quel bonheur pour les profs et les élèves de la classe à côté de celle du tandem surmotivé...

Quand je pense que mon gamin rentre en 4e l'an prochain. Deux ans de ces conneries, et la suite au lycée que la droite ne manquera pas d'inventer pour raboter un peu plus les horaires...

Fantômette a tout à fait raison sur l'autre fil d'appuyer sur les parents: beaucoup ont vécu/vivent la réforme des rythmes, ils SAVENT que le pire peut arriver. De l'extérieur du collège, je peux vous assurer qu'on voit bien que le discours sur les EPI la queue en trompette en gambadant en liberté dans les prés, c'est une vaste fumisterie destinée à endormir les craintes de ceux qui pourraient soutenir les collègues jetés à la porte.

En revanche, cela me remonte le moral, cela veut dire que l'on a compris en haut lieu que tout ne va pas se passer dans l'orgasme pédagogique promis par les syndicats qui ont l'oreille du ministère.

Le désastre des rythmes est très lié au fait que Peillon a cru les kh* que lui serinaient les responsables de la FCPE (les parents à la base bataillent dur, encore aujourd'hui, mais dans un silence médiatique respectueux).

Cette réforme-ci, outre le besoin de faire des économies, est motivée par l'écoute de quelques exaltés qui s'en foutent complètement de mettre certaines matières à la porte du collège, puisque pour des raisons idéologiques ces matières les gênent.

Si les IPR donnent l'impression de lâcher du lest, c'est parce que les divins concepteurs ont fini par entendre que la merdouille organisationnelle mènera les concepteurs des EDT au désespoir. Et qu'il n'y aura pas assez de primes pour tout le monde.

Ce n'est pas le moment de relâcher la pression. Que propose l'intersyndicale ?

Presse-Purée: +1000

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Adri le Dim 8 Nov 2015 - 10:01

@Sowana a écrit:
@carpemuette a écrit:Merci aussi. Je pense que les techniques manageriales se mettent en place : à la rentrée 2016, ce ne sera pas si pire (chez nous apparemment, il y  aurait une enveloppe pour assurer la continuité d'apprentissage aux élèves déjà en bilangue, en section euro ou en latin.) Quelques petites heures cadeaux sur la DHG pour ne pas trop supprimer de postes et pour assurer des dédoublements, le temps que tout le monde s'habitue : et en 2017, plus rien.

En section euro Suspect  ça m'étonnerait... Et je pense qu'il faut vraiment se méfier de ces promesses (ah, les promesses...). C'est déjà ce que j'avais rapporté lors de ma journée formation-information : Noël pour tout le monde, demain on rase gratis. Résultat, on voit déjà le type de circulaire qui arrivent dans des établissements incitant à la reconversion de certains collègues (voir le fil sur Nantes ouvert hier) où il est clairement indiqué que certains vont perdre leur poste avec l'application de la réforme. On nous enfume, c'est tout. La DHG va commencer à faire mal, 2017 nous laissera, peut être, souffler, présidentielle oblige, et en 2018 ce sera le coup de bambou.
Mais si même les profs se laissent endormir, faut pas rêver, on ne réussira jamais à mobiliser les parents.

il y aurait
apparemment

aucune certitude sur ces points-là


Non, non, vous criez au loup, ne vous inquiétez pas, on renforce, on démocratise... Pas de suppressions de postes en LC ni en allemand.
Et on sort la circulaire sur les reconversions dans le même temps...

Pourquoi ne pas publier officiellement la bonne nouvelle de ces enveloppes supplémentaires qui permettraient tout et encore plus ?
Ca permettrait quand même de pacifier le débat, si elles sont aussi riches qu'elles semblent vouloir être ?
(De mon côté, les échos sont bien différents, il semblerait qu'on n'ait même pas les heures nécessaires à l'ouverture de l'allemand en LV2, vous comprenez, on aura déjà les montants de bilangue en LV2... Au pire, pas grave, on mettra tout le monde ensemble, débutants, et élèves ayant un an de pratique, ou comment torpiller définitivement une discipline furieux furieux furieux )

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par ysabel le Dim 8 Nov 2015 - 10:02

Le décryptage de notre lapin national est parfait.

Enfumage, enfumage...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Balthazaard le Dim 8 Nov 2015 - 10:08

@Celadon a écrit:
@Oudemia a écrit:Comme Fantomette, je retiens le décryptage.

Le dernier paragraphe, sur les classes euro "accessibles à tous" Shocked,  et l'anglais qu'on commence en 6e c'est bien la preuve que ce qui passe en primaire ce n'est rien pour cette matière...
Juste une façon comme plein d'autres de soustraire les enfants à un enseignement sérieux des fondamentaux. On l'a compris depuis lgtps mais on crie dans le désert.

Et "essayer autre chose" ce serait effectivement lutter contre cela,mais comme tu dis...

(En lycée mais de tout cœur avec vous)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par User5899 le Dim 8 Nov 2015 - 10:09

@Presse-purée a écrit:
@nautie a écrit:Ce n'est pas un rétropédalage, c'est ce qui a toujours été dit sur les EPI!!! Travailler le programme autrement! et laisser une certaine autonomie aux établissements!
J'ai vite fait rapidement le calcul: dans mon établissement, en utilisant les marges, on peut garder les langues anciennes et régionales telles qu'elles existent déjà (en tant qu'option), les groupes sciences et il reste de quoi faire de l'AP avec 3 profs pour 2 classes!!
Bref.... Cette réforme ne sera intéressante que si l'on en fait quelque chose (au lieu de la caricaturer à outrance,!).

Moi, ta réforme, elle fait sauter mon poste. Tes réflexions à la noix, tu te les gardes.

Moi, pour défendre ta réforme, on me fait passer, mes collègues et moi-même, comme des chiens qui bouffent les heures destinées aux pauvres. On me traîne dans la boue.
Tu es tranquillement assise sur ta matière obligatoire, sur ton poste assuré, et tu viens donner des leçons?

Ta réforme, elle flanque tous les collègues d'allemand de mon secteur en sous-service. Il n'y aura pas assez d'heures pour tout le monde sur le secteur. On fait quoi? On en licencie deux? On les tond avant pour bien leur montrer que ce sont des salauds parce qu'ils enseignent l'Allemand?

Ta réforme, c'est la destruction de toute une offre d'enseignement, qui sera répartie seulement sur certains bassins ou qui ira dans la privé. Comment peux-tu t'en satisfaire?

Ta réforme, si elle ne fait pas sauter mon poste, c'est parce que j'aurai suffisamment léché des bottes, suffisamment intrigué pour que ma discipline reste dans mon bahut. ça se fera donc au détriment d'un collègue, qui partirait à ma place ou encore de mon collègue de LC du bahut d'à côté.

Bien assis sur leur matière obligatoire, certains ne voient pas le problème.

Plein accord, fond & forme.
_______
@Celeborn a écrit:
Prenons un EPI sur la guerre entre français et histoire. En français, la spécificité pour questionner la guerre, c'est : « Qu'est-ce que témoigner sur la guerre ? Comment on exprime sa subjectivité, ses émotions sur le sujet ? »
J'espère qu'aucun IPR n'était IPR de lettres, pour sortir des idioties pareilles sur le français. On a des tas de récits sur la guerre qui ne sont pas des témoignages, qui ne sont pas à la 1e personne, qui ne sont pas forcément dans les émotions.
Ah oui, là, c'est vraiment effrayant de pauvreté. Mais je suppose que comme ce sera abordé en projet, ce dernier conférera ipsa essentia la richesse manquante, tant il est vrai que le projet sera la voie du succès et en même temps, la caverne du trésor.
_______
IPR a écrit:Les EPI, ce ne sont pas non plus les IDD car le chef d'établissement ne doit pas imposer à tels profs d'être ensemble pour les besoins du service.
Et qu'est-ce qui, dans le texte, les prive concrètement de cette prérogative (qui est à peu près la seule dont ils disposent) ? Parce que les "ne doit pas", on sait ce que ça devient, au contact de la réalité. J'ai connu pendant vingt ans les fameux modules, "groupes de besoins", devenant TD par groupes alphabétiquement constitués, vues les nécessités du service...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par dami1kd le Dim 8 Nov 2015 - 10:24

@Sowana a écrit:Ces IPR ont fait exactement la même chose que Robine, notre chère ministre, et les trois quarts des IPR qui interviennent en ce moment : un discours hors-sol, complètement déconnecté non seulement des contraintes du terrain mais également, et ça c'est quand même le comble, des textes. La contrainte de durée des EPI notamment. Grosso modo : vous pouvez faire 6 heures d'EPI avec une classe sur deux semaines et voilà, votre projet est mené à son terme (genre semaine de la presse), votre EPI est fait. Qu'on m'explique comment on fait faire entre 72 et 108h d'EPI par an à un élève, avec deux EPI dans l'année, tout en y consacrant que 6h de sa discipline  abk . Entre ceux qui sont d'une mauvaise foi et d'un cynisme absolus et ceux qui n'ont rien compris et nous vendent le fruit de leur non-compréhension des textes... furieux

Deux EPI par an, c'est le minimum imposé. Si vous faites des EPI de 6h, il en faudra beaucoup plus, mais c'est totalement permis.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Oudemia le Dim 8 Nov 2015 - 10:27

@Sowana a écrit:Mouai, j'ai entendu quelques retours sur la vidéo de Robine qui m'ont fait vomir "Qu'est-ce qu'elle parle bien cette femme !" "Elle est très intelligente, et puis, elle a raison quand elle dit qu'on ne doit pas suivre les manuels", "ce qu'elle dit est frappé au coin du bon sens !". Quant à la tête du ministère, elle communique très bien, tout passe comme une lettre à la poste. Si elle était mauvaise nous n'en serions pas là. Il faut être bien informé pour percuter.
On n'a pas les mêmes collègues !
Les miens ont relevé ses fautes de langue et analysé sa gestuelle...

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 10:28

@Fantômette a écrit:Celeborn, j'adore ton décryptage anti-leurre (je me le mets de côté, au cas où... Laughing ).

Excellent décryptage de l'enfumage IPRien !

Désolée mais j'en ai ri tellement c'est HE-NAUR-ME Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Melyne5 le Dim 8 Nov 2015 - 10:37

Merci Sybille! Il est doué cet IPR, réussirait presque à me convaincre que c'est génial, qu'on va pouvoir faire de qu'on veut comme on veut sans finalement changer grand chose à ce qu on fait déjà. On a bien tort de s'en faire : on aura des c edt géniaux, la possibilité de bosser avec nos potes, on pourra bidouiller ce qu'on veut et faire passer un oral d'HDA ou continuer les sections euro grâce à des épis fourre tout ! Tout va bien dans le meilleur des mondes....
Bon, vaut quand même mieux que j'aille lire vos analyses ci - dessus. .. avant de trop me réjouir !

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Fires of Pompeii le Dim 8 Nov 2015 - 10:45

Tout ça me conforte dans l'idée que, ce qu'on essaie d'inculquer à nos élèves, à savoir décoder ce qu'ils lisent ou entendent, se méfier de la communication et des informations, exercer leur esprit critique, eh bien certains enseignants ne savent pas le faire eux-mêmes.

Je dis ça parce que j'ai pas mal de collègues qui avalent ce type d'arguments sans se poser de questions.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par User5899 le Dim 8 Nov 2015 - 11:14

@Fires of Pompeii a écrit:Tout ça me conforte dans l'idée que, ce qu'on essaie d'inculquer à nos élèves, à savoir décoder ce qu'ils lisent ou entendent, se méfier de la communication et des informations, exercer leur esprit critique, eh bien certains enseignants ne savent pas le faire eux-mêmes.

Je dis ça parce que j'ai pas mal de collègues qui avalent ce type d'arguments sans se poser de questions.
Y a qu'à voir comment les élèves abordent les textes...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Fires of Pompeii le Dim 8 Nov 2015 - 11:18

Cripure a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:Tout ça me conforte dans l'idée que, ce qu'on essaie d'inculquer à nos élèves, à savoir décoder ce qu'ils lisent ou entendent, se méfier de la communication et des informations, exercer leur esprit critique, eh bien certains enseignants ne savent pas le faire eux-mêmes.

Je dis ça parce que j'ai pas mal de collègues qui avalent ce type d'arguments sans se poser de questions.
Y a qu'à voir comment les élèves abordent les textes...

Eh oui...
HS: Bel avatar !

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par fraisedesbois le Dim 8 Nov 2015 - 11:19

@dami1kd a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Moi aussi ça m'effraie car ça ressemble furieusement à une tentative de faire passer la pilule.
Dans mon collège on perd 18h d'allemand (et ce n'est pas un gros collège), 1/2 poste de français et 1/2 poste de maths.
Comment pouvez-vous perdre un 1/2 poste en maths ?
Et comment le savez-vous déjà ?

je ne connais pas la situation précise du collège d'exercice de lulucastagnette mais je suppose que cela s'explique par la disparition de l'Aide Personnalisée en 6e...
souvent, cela revenait à ajouter aux horaires disciplinaires 1h de de maths et 1h de français.

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Melyne5 le Dim 8 Nov 2015 - 11:25

Un poste de français perdu chez nous : 6 classes par niveau cette année, sans doute autant l'an prochain :

6ème = -3h et -6h (AP)
5eme =-3h ( nous avions 5h)
3eme=-3h
Latin =-8h
Déc pro = -2h
4eme=+3
Total=-22h 😦


Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Maellerp le Dim 8 Nov 2015 - 11:29

MERCI Sybille et Celeborn.  Sybille pour avoir pris la peine de nous faire ce compte rendu détaillé en y incluant tes propres ressentis que j'aurais pu partager à l'écoute d'un discours "bienveillant"et "rassurant". En oubiant que les IDD j'ai testé,  que ce n'était pas le mal absolu puisqu'on nous avait laissé le faire sur un seul niveau, avec un collègue volontaire, sur un projet concret et réfléchi, sur une durée limitée, et en faisant tourner les classes en barettes pour qu'elles fassent les six IDD proposés sur le niveau. Même comme ça on se heurtait à des difficultés, et c' était en plus de nos heures disciplinaires. Et une fois rodés on nous les a enlevés. Ensuite HdA. On arrive enfin à  impliquer tout le monde, pour la préparation en tutorat, pour la passation... Tout ce travail: poubelle!!!
Donc MERCI Celeborn de me réveiller ensuite en décortiquant point par point et en me donnant des arguments précis que je vais m empresser de noter pour l'HIS de lundi, le conseil d enseignement, le CP et le CA à venir.
Et enfin MERCI à vous tous qui apportez vos contributions sur Neo et me permettez de réfléchir et d'avancer. Je ne suis pas très bonne oratrice et je trouve souvent ici les formulations qui me manquent face à mes collègues "passifs". Ils me demandent souvent en ce moment: mais comment fais tu pour savoir tout ça??? Ben je viens sur Neo... Il y a des gens pour, des gens contre, mais surtout des gens qui s intéressent et y croient encore. Et depuis quelques mois cela m aide beaucoup à ne pas déprimer concernant mon métier.

Maellerp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par trompettemarine le Dim 8 Nov 2015 - 11:32

Merci pour ce compte-rendu Sibylle, mais ce discours du "tout est possible", je l'ai entendu lors de la réforme désastreuse du lycée (Le résultat en lettres, c'est une perte de niveau d'un an, du zapping et de l'absentéisme chez les élèves, une démotivation des professeurs.)
Les Ipr peuvent dire ce qu'ils veulent, c'est le CDe qui mettra en place la réforme avec la DGH imposée par le rectorat.
N'espère aucune liberté, attends-toi, si la réforme passe, à une immense fatigue et un surcroît de travail (inutile) conséquent : car ces réformes vont de pair avec une suppression des postes.

Un discours d'Ipr qui commence par dire que ce n'est pas la qualité d'un cours qui compte... affraid, c'est très grave.

On jette les enfants dans une immense broyeuse.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par dami1kd le Dim 8 Nov 2015 - 11:32

@fraisedesbois a écrit:
@dami1kd a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Moi aussi ça m'effraie car ça ressemble furieusement à une tentative de faire passer la pilule.
Dans mon collège on perd 18h d'allemand (et ce n'est pas un gros collège), 1/2 poste de français et 1/2 poste de maths.
Comment pouvez-vous perdre un 1/2 poste en maths ?
Et comment le savez-vous déjà ?

je ne connais pas la situation précise du collège d'exercice de lulucastagnette mais je suppose que cela s'explique par la disparition de l'Aide Personnalisée en 6e...
souvent, cela revenait à ajouter aux horaires disciplinaires 1h de de maths et 1h de français.

Oui, mais pour arriver à un 1/2 poste, il faudrait que son établissement ait 9 classes de 6e, ce qui serait un très gros établissement (elle dit que ce n'est pas le cas).
Et ça voudrait dire qu'aucune heure de marge prof n'est utilisée par les profs de maths, ce qui est tout à fait possible, mais dans ce cas, ces heures allant ailleurs, il y aurait probablement des autres matières avec un complément ailleurs qui ne le ferait plus. Si on mentionne les postes perdus, il faut aussi mentionner les postes "gagnés" ou au moins "complétés".

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Daphné le Dim 8 Nov 2015 - 11:42

@trompettemarine a écrit:
Un discours d'Ipr qui commence par dire que ce n'est pas la qualité d'un cours qui compte... affraid, c'est très grave.

On jette les enfants dans une immense broyeuse.
C'est même une faute professionnelle furieux


Ils ont subi un vrai lavage de cerveau.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Tamerlan le Dim 8 Nov 2015 - 11:44

Ça pose aussi question sur l'utilisation du mot "cours". Dans ma définition cette phrase n'a aucun sens...

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par bernardo le Dim 8 Nov 2015 - 11:53

@Daphné a écrit:
@trompettemarine a écrit:
Un discours d'Ipr qui commence par dire que ce n'est pas la qualité d'un cours qui compte... affraid, c'est très grave.

On jette les enfants dans une immense broyeuse.
C'est même une faute professionnelle furieux


Ils ont subi un vrai lavage de cerveau.

Il y a quelque chose de cet ordre et cela m'inquiète. Il y a un long travail de conditionnement derrière, qui dure depuis des années mais là c'est comme si un verrou avait sauté : tout arrive à la surface et le résultat fait peur à voir. Le cauchemar : avoir affaire à quelqu'un de très posé, quelqu'un de bien sous tout rapport, avec les diplômes qu'il faut, et les autorisations qu'il faut ; et ce quelqu'un m'explique très gentiment que je ne vais pas bien, que je devrais peut-être consulter ou envisager une reconversion car vraiment ça ne tourne pas rond dans ma tête … Mais si j'étais vraiment fou et que c'était "eux" qui avaient raison affraid

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Anaxagore le Dim 8 Nov 2015 - 12:03

Tout ceci me fait penser à la dernière réunion d'harmonisation pour le BAC. Les professeurs n'étaient même plus en colère, nous étions au delà. L'amphithéâtre était hilare. Ce que nous entendions était orwellien.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Olympias le Dim 8 Nov 2015 - 12:06

@Anaxagore a écrit:Tout ceci me fait penser à la dernière réunion d'harmonisation pour le BAC. Les professeurs n'étaient même plus en colère, nous étions au delà. L'amphithéâtre était hilare. Ce que nous entendions était orwellien.
Ça rend fou, être prof. Nous sommes gouvernés par de grands malades. En rentrant de Varsovie j'ai discuté avec un ingénieur qui avait passé plusieurs années en Chine. Ce qui se passe ici est inenvisageable là-bas Rolling Eyes

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte-rendu de discours d'inspecteurs sur la réforme

Message par Sibylle le Dim 8 Nov 2015 - 12:15

@Audrey a écrit:A entendre ces inspecteurs, il n'y a plus de cadre officiel contraignant aux EPI... pas de 20%, pas de 3 ou 2h de cours hebdo par semaine, pas d'évaluation des EPI lors de l'oral du brevet...

Ils sont bien les premiers, de tout ce que je lis ou entend, à avoir un discours aussi "cool" sur les EPI... un rétropédalage qui commence à émerger, peut-être?
Ah ça, si, ils ont dit pour l'instant exactement un oral d'HIDA.

Sibylle
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum