Réforme des collèges et presse locale

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par Bouboule le Mar 1 Déc 2015 - 1:42

@PauvreYorick a écrit:
S. J., professeur à Péronnas, a écrit: En fin de classe de 3e, un tiers des élèves n'ont pas les acquis nécessaires à la poursuite de leur scolarité et sont persuadés qu'ils ne sont capables de rien. La réforme prévoit de mettre au même niveau chaque collégien.
( Razz )

Vraiment drôle si ce n'était si triste, je trouve qu'elle a très bien compris où vont aller les deux tiers des collégiens qui auraient pu avoir les acquis.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par arum le Mar 1 Déc 2015 - 21:37

Encore un article dans la presse régionale qui, décidément, est du côté des 800 000 enseignants et des millions de parents d'élèves :
Samuel Tursin, professeur de latin et de grec au collège Henri-Matisse, vient d’annoncer qu’il « s’opposerait à enseigner les langues anciennes à la rentrée de septembre ». C’est sa manière de montrer son opposition, non pas à une réforme du collège, mais à la réforme telle qu’elle est prévue par Najat Vallaud-Belkacem. Notamment l’autonomie donnée aux établissements, qui supprime « la garantie de continuité » de certains cours.http://www.nordeclair.fr/info-locale/reforme-du-college-a-ostricourt-un-prof-refusera-jna60b0n951293

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par musa le Mar 1 Déc 2015 - 21:50

[quote="arum"]Encore un article dans la presse régionale qui, décidément, est du côté des 800 000 enseignants et des millions de parents d'élèves :
Samuel Tursin, professeur de latin et de grec au collège Henri-Matisse, vient d’annoncer qu’il « s’opposerait à enseigner les langues anciennes à la rentrée de septembre ». C’est sa manière de montrer son opposition, non pas à une réforme du collège, mais à la réforme telle qu’elle est prévue par Najat Vallaud-Belkacem. Notamment l’autonomie donnée aux établissements, qui supprime « la garantie de continuité » de certains cours.http://www.nordeclair.fr/info-locale/reforme-du-college-a-ostricourt-un-prof-refusera-jna60b0n951293[/quote

ca me paraît une bonne manière de résister. Evidemment, c'est complètement utopique mais il me semble que si tous les profs de lettres classiques annonçaient qu'ils refusaient d'enseigner les langues anciennes telles qu'elles sont proposées (horaire étique négocié localement), ça pourrait avoir un impact plus fort que de se battre pour des miettes (en se réjouissant de mettre en place l'enseignement de complément sans l'EPI).

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par Pat B le Mar 1 Déc 2015 - 22:52

Je ne sais pas. Vu qu'ils veulent déjà supprimer le latin et le grec, ça irait dans leur sens, non ? Ou alors faut une forte mobilisation des parents et élèves pour réclamer le latin...
(si vous saviez comme je regrette de n'avoir fait ni latin ni grec... y'avait pas l'option dans mon petit collège, et pourtant j'aurais adoré, surtout le grec)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par musa le Mer 2 Déc 2015 - 17:44

@Pat B a écrit:Je ne sais pas. Vu qu'ils veulent déjà supprimer le latin et le grec, ça irait dans leur sens, non ? Ou alors faut une forte mobilisation des parents et élèves pour réclamer le latin...
(si vous saviez comme je regrette de n'avoir fait ni latin ni grec... y'avait pas l'option dans mon petit collège, et pourtant j'aurais adoré, surtout le grec)

De toute façon, ça va se terminer comme ça s'il n'y a pas une forte prise de conscience. Je pense qu'une action d'éclat ferait davantage réagir notamment les parents dont beaucoup restent attachés quand même à la possibilité d'étudier le latin.
Là, avec l'enseignement de complément, ils ont l'illusion que rien n'est changé (certains signataires que j'avais encouragés à signer la pétition de défense des langues anciennes, après avoir reçu le message selon leque lon pouvait mettre en place l'enseignement de complément sans l'EPI, m'ont interpellée en me disant "alors tu vois tu t'affolais pas un peu pour rien? "pale ")

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par arum le Mer 2 Déc 2015 - 21:30

Action de collègues avant une formation...

http://www.leparisien.fr/argenteuil-95100/argenteuil-gonesse-ils-denoncent-la-reforme-des-colleges-02-12-2015-5333599.php

Cela peut donner des idées...Inviter la presse locale à ces journéees!

arum
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

réforme des collèges et presse locale

Message par Mallet le Sam 5 Déc 2015 - 9:26

Une excellent article dans le Midi libre contre la réforme avec profs, parents : via Google : "manifestation contre la réforme des collèges Vauvert Midi Libre.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme des collèges et presse locale

Message par e-Wanderer le Sam 5 Déc 2015 - 10:14

Oui, c'est très bien synthétisé.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

réforme des collèges et presse locale

Message par Mallet le Ven 11 Déc 2015 - 20:47

le Quotidien Ouest-France à paraître demain samedi relate avec photo à l'appui la grève des enseignants à GUER . Ce vendredi 11 décembre ils ont débrayé pour s'opposer à une décision du Recteur qui les considèrent comme grévistes alors qu'ils ont décidé de prendre leurs élèves au lieu d'aller en formation. On peut accéder à l'article et à la photo par le moteur de recherche.

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

réforme des collèges et presse locale

Message par Mallet le Ven 11 Déc 2015 - 20:47

Bis repetita ! J'efface

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum