2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Iphigénie le Dim 15 Nov 2015 - 16:10

Beaucoup d'hypothèses... On peut juste parier que l'idée ne soit pas de dépenser plus, dans ce domaine comme dans les autres...Peut-être de donner une perspective d'employabilité aux docteurs.
Personnellement je reste persuadée que c'est le premier étage d'une fusée qui permettra de ne plus recruter d'agrégés pour le secondaire, où ils coûtent cher, et sont un obstacle-entre autres- à la chère (et peu coûteuse) interdisciplinarité que l'on veut mettre en route... Et une réorganisation du supérieur où les classes préparatoires et les grandes écoles sont quoi qu'en disent certains, bien dans le viseur, avec pas mal d'attaques répétées.

Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par mblonde le Dim 15 Nov 2015 - 17:18

Bouboule a écrit:
mblonde a écrit:Il y a bien longtemps que l'ENS à perdu sa finalité qui est de former des enseignants haut fonctionnaires. Maintenant l'ENS forme à la recherche. En soi pourquoi pas? Sauf que du coup ça pose des gros problèmes par rapport au statut d'élèves fonctionnaire (demande de remboursement etc). Mais on s'eloigne su sujet...

Dimka. Ton ex des agrégations de droiyt etc est très bien. Je pense que c'est un peu l'idée derrière. Sauf que l'agrégation de droit (celle que je connais le mieux) concerne très peu de gens et ne peut donc pas être considérée vraiment comme un débouché intéressant pour les docteurs + on ne leur demande pas d'enseigner en lycée.

Et il est bien précisé 15% des postes. On parle donc bien du même vivier de poste.


Ce n'est pas tout à fait le discours des ENS : "l'ENS forme par la recherche" disent-elles.

Le discours complet c'est à la recherche par la recherche. Et 70-80% des gens qui fréquentent l'ENS finissent par faire de la recherche.
avatar
mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par mblonde le Dim 15 Nov 2015 - 17:22

CarmenLR a écrit:Les PRCE (certifiés) sont presqu'aussi nombreux que les PRAG (agrégés) à l'université, et présentent, pour l'employeur désormais responsable de sa masse salariale un avantage de poids
: ils coûtent moins chers...
Le doctorat est quand même souvent un obstacle au recrutement comme PRAG (vous allez nous quitter pour un poste de  MCF, et autres amabilités...)... Sauf erreur, MCF et agrégé, c'est A+.

Pour le doctorat et les postes de PRAG, ça dépend. Parfois c'est un handicap de ne pas en avoir un(vécu), parfois non. Pour certains recrutements en PRAG notamment pour la formation des enseignants, les professeurs avec une expérience dans le secondaire sont favorisés et donc par extension, c'est défavorable aux docteurs qui mécaniquement à âge égal, ont trois ans d'expérience de moins.

Pour la prépa, ça dépend des matières. J'ai entendu qu'en physique - chimie c'était important. En SVT entre un docteur sans expérience dans le secondaire et un non docteur qui a déjà enseigné, le deuxième est favorisé.
avatar
mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par mblonde le Dim 15 Nov 2015 - 17:29

Sulfolobus a écrit:
mblonde a écrit:
Sulfolobus a écrit:
mblonde a écrit:
En fait je ne vois pas trop ce que vient faire l'ENS là dedans. Les ENS ne délivrent de toute manière pas de diplôme de type licence/ master ou autre.
Les ENS peuvent (et le font) délivrer des diplômes de master et de doctorat. L'inscription à l'université n'est pas toujours obligatoire : ça dépend si le diplôme est conventionné en plus avec une université : ce n'est pas toujours le cas.
À cela, se rajoute le diplôme de l'ENS.

Tu es sure de tes innformations? Parce que ce n'était pas du tout le cas quand j'étais élève et ça ne date pas d'il y a si longtemps. Si je prends la listed des master de l'ENS, ils sont tous co-délivrés par une autre université. En plus, il y a finalement très peu de normaliens ou d'étudiants recruté à l'ENS dès la L3 dans ces master (en géologie du moins, à peu près 2-3). D'abord les promos sont toutes petites et ensuite nombreux sont ceux qui font un autre master ou une autre école derrière. Du coup les masters cohabilités à l'ENS recrutent beaucoup en dehors du vivier normalien ou étudiant de l'ENS.  
Tous les masters agreg de l'ENS de Lyon sont donnés uniquement par l'ENS de Lyon : ils ne sont co-habilités avec aucun autre établissement.
Il existe de plus des masters co-habilités avec Sciences Po (sans université donc) et bien sûr avec les universités lyonnaises. Tous sont délivrés par l'ENS et l'établissement partenaire.
À la différence des ENS parisiennes, les étudiants qui sont dans ces masters sont tous étudiants de l'ENS et la plupart a été recruté dès la L3. Pour les sciences au moins, il est rare de ne pas faire un des M2 de l'ENS.

S'il n'y a ensuite pas de différence entre les statuts, du coup comment garantir que les agrégés à bac +8 seront bien en lycée ou dans le supérieur et non en collège?  
À mon avis ce ne sera pas garanti.
Si je vais sur le site du ministère de l'éducation nationale et que je regarde la page à propos de l'agrégation externe, voilà ce que je trouve :
Les professeurs agrégés participent aux actions d'éducation, principalement en assurant un service d'enseignement et assurent le suivi individuel et l'évaluation des élèves. Ils contribuent à conseiller les élèves dans le choix de leur projet d'orientation.

Ils enseignent dans les classes préparatoires aux grandes écoles, dans les classes des lycées, dans les établissements de formation et exceptionnellement dans les classes des collèges.
Source : http://www.education.gouv.fr/cid1054/professeur-agrege.html
On connait ensuite la réalité.

Je pense qu'en disant ça, Mandon se contente de redonner les informations officielles et que les agrégés bac+8 auront les mêmes devenirs que les autres (ie en très grande majorité collège/lycée, je suis même pas sûre qu'ils aient un plus pour les prépas par rapport à des agrégés bac+5 avec un doctorat). Au détail près, peut-être, que les universités apprécient les docteurs pour les postes de PRAG : mais c'est déjà le cas à l'heure actuelle : un agrégé docteur a souvent plus de cartes dans sa main pour devenir PRAG qu'un agrégé sans doctorat.

Pourquoi ne pas plutôt augmenter le nombre de poste de MCF dans ce cas là ? Ce serait quand même pas logique
Non ce ne serait pas logique du tout.
C'est dans le secondaire qu'on peine à recruter, pas à l'université. Wink
(surtout qu'il me semble que MCF c'est A et pas A+ donc pas concerné par cette mesure et qu'en plus ce corps sont réservés aux docteurs accrédités).

Donc en fait il y a une différence pour les master entre Ulm et Lyon. La politique pour la délivrance des master n'est pas du tout la même alors. Je généralisais un peu abusivement "les ENS" en me basant sur mon expérience à Ulm. Au temps pour moi.

Exceptionnellement en collège, il va vraiment falloir donner un dictionnaire au MEN alors. Parce que 33% des jeunes agrégés et 25 % des agrégés toute catégorie c'est loin d'être exceptionnelle. Quand on voit qu'à Lyon par ex dans ma matière il faut minimum 400 points pour un lycée et que le bonus agrégé non cumulable avec les bonifications familiales n'est que de 100 points. D'ailleurs pour ma prochaine mut' (à Paris,), vu les barres, je crois qu'après le voeu "tout lycée Paris", je vais mettre un voeu "TZR", à mon avis c'est la seule façon d'espérer avoir un poste en lycée éventuellement à l'année.

Enfin, il me semble que la logique derrière l'ouverture de l'agreg c'est quand même d'améliorer l'entrée sur le marché du travail des doctorants. Donc la vraie réponse à cette logique serait une augmentation du nombre de postes à la fac. Mais c'est possible qu'il y ait une logique officieuse qui ne me surprendrait pas (je pense aussi que le statut d'agrégé et des CPGE est menacé). Un peu comme la réforme du collège finalement...
avatar
mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Bouboule le Dim 15 Nov 2015 - 18:43

mblonde a écrit:
Bouboule a écrit:
mblonde a écrit:Il y a bien longtemps que l'ENS à perdu sa finalité qui est de former des enseignants haut fonctionnaires. Maintenant l'ENS forme à la recherche. En soi pourquoi pas? Sauf que du coup ça pose des gros problèmes par rapport au statut d'élèves fonctionnaire (demande de remboursement etc). Mais on s'eloigne su sujet...

Dimka. Ton ex des agrégations de droiyt etc est très bien. Je pense que c'est un peu l'idée derrière. Sauf que l'agrégation de droit (celle que je connais le mieux) concerne très peu de gens et ne peut donc pas être considérée vraiment comme un débouché intéressant pour les docteurs + on ne leur demande pas d'enseigner en lycée.

Et il est bien précisé 15% des postes. On parle donc bien du même vivier de poste.


Ce n'est pas tout à fait le discours des ENS : "l'ENS forme par la recherche" disent-elles.

Le discours complet c'est à la recherche par la recherche. Et 70-80% des gens qui fréquentent l'ENS finissent par faire de la recherche.

Oui, ça c'est ce que j'avais retenu mais la dernière intervention que j'ai vue (je me demande si ce n'est pas dans les videos promotionnelles récentes), il n'y avait pas le "à la recherche". J'ai supposé que c'était parce que dans certains domaines, l'ENS a des concurrents et que leur promettre une carrière qui débute à moins de 2000€ nets par mois, c'est peu vendeur.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Bouboule le Dim 15 Nov 2015 - 18:48

mblonde a écrit:
[...]
Enfin, il me semble que la logique derrière l'ouverture de l'agreg c'est quand même d'améliorer l'entrée sur le marché du travail des doctorants. Donc la vraie réponse à cette logique serait une augmentation du nombre de postes à la fac. Mais c'est possible qu'il y ait une logique officieuse qui ne me surprendrait pas (je pense aussi que le statut d'agrégé et des CPGE est menacé). Un peu comme la réforme du collège finalement...

Je me disais que c'était peut-être aussi parce qu'on a du mal à trouver des enseignants. Alors pour quoi l'EdNat se priverait-elle d'essayer de capter quelques docteurs. Après tout, on doit bien pouvoir en faire quelque chose quand même et ce ne sera pas le recrutement le moins prestigieux. De plus, si on sait qu'on peut finir agrégé par une voie réservée, on hésitera peut-être moins à continuer en thèse quand on a envie d'enseigner.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 19:09

Pat B a écrit:Bon mais moi je ne comprends pas, je dois être naïve... ou je méconnais totalement l'université... mais si quelqu'un ayant un doctorat a envie de faire de l'enseignement, n'a-t-il pas largement le niveau pour passer a minima le CAPES, voire l'agreg ? C'est si éloigné que ça de ce qu'ils ont étudié dans leur cursus ? (si ça l'est, alors c'est que leur cursus est trop spécialisé et qu'ils manquent des connaissances générales nécessaires pour enseigner)

Edit : et en même temps ils vont baisser le nombre de postes à l'agreg externe ? interne ?

Je dirais de façon lapidaire que tous ceux qui ont réussi l'agrégation externe auraient pu passer un doctorat, mais que tous les docteurs n'auraient pas été capables de réussir l'agrégation, loin de là.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 19:16

Lefteris a écrit:
Donc , s'ils ont le niveau, quel est l'intérêt de leur offrir un concours plus facile, qui rognera sur les autres agrégations ?  Ils peuvent  passer l'agrégation externe ou interne, comme tout le monde. Et s'ils ne  l'ont pas, eh bien c'est l'occasion de se mettre à niveau.
A mon avis, encore une usine à gaz, ou un moyen de caser des copains, d'ouvrir la porte aux sienséduk , qui sont verts de jalousie. Il faut toujours chercher l'entourloupe . CVI BONO  ? .

Tout à fait d'accord avec toi : soit ils ont le niveau et ils passent l'agrégation externe, soit ils n'en sont pas capables et je ne vois pas pourquoi on leur octroierait l'agrégation. Si cela doit en plus se faire en rognant sur les postes de l'agrégation externe, c'est encore pire. Comme tu dis, la seule explication que je vois est une tentative de caser des ineptes des sienséduk .

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 19:18

nitescence a écrit:
Lefteris a écrit:
nitescence a écrit:
Lefteris a écrit:
Donc , s'ils ont le niveau, quel est l'intérêt de leur offrir un concours plus facile, qui rognera sur les autres agrégations ?  Ils peuvent  passer l'agrégation externe ou interne, comme tout le monde. Et s'ils ne  l'ont pas, eh bien c'est l'occasion de se mettre à niveau.
A mon avis, encore une usine à gaz, ou un moyen de caser des copains, d'ouvrir la porte aux sienséduk , qui sont verts de jalousie. Il faut toujours chercher l'entourloupe . CVI BONO  ? .

Ah bon ? Ca sort d'où ? Tu as un tuyau sur les épreuves ? Dis-nous !
Je suppose que si on fait un concours spécial, c'est justement pour leur faciliter la tâche, limiter la concurrence, que sais-je. Sinon à quoi bon ?

Euh... la reconnaissance de leur doctorat peut-être ? J'en parle d'autant plus facilement que j'ai passé l'agrég après mon doctorat, donc je n'ai rien à prouver. Mais j'étais un peu vert que mon doctorat ne soit nullement reconnu, ma situation était exactement la même que si je n'en avais pas eu : je pense qu'on peut quand même reconnaître l'expertise qu'atteste un doctorat.

Ben oui, j'ai fait exactement pareil que toi (et même 5 ans après ma thèse), donc c'est parfaitement possible: où est ton problème ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 19:20

Dimka a écrit:Ce ne serait pas absurde d’ouvrir des concours à bac+8. Après tout, les bac+3 ne considèrent pas qu’il est injuste que certains concours soient réservés à des bac+5, et ils ne vont pas dire que ces concours sont plus faciles. Suspect

Quant aux sciences de l’éduc, je ne vois pas ce qu’elles viennent faire dans l’affaire : elles ont déjà des postes dans le supérieur, et leur discipline n’est pas présente dans le secondaire. Avoir leur petite agrég’ ne changerait pas grand chose à leur situation.

Cela permettrait à beaucoup de "docteurs" en sienséduk de se caser. Seul problème : que pourraient-ils bien enseigner, eux qui ignorent tout ?


Dernière édition par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 20:27, édité 1 fois

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 19:21

Le problème est que dans certains secteurs (les lettres et SHS surtout), les meilleurs docteurs sont des agrégés externes d'avant le doctorat. Ceux qui restent passeront nécessairement un concours dévalorisé.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par frdm le Dim 15 Nov 2015 - 19:36

Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème est que dans certains secteurs (les lettres et SHS surtout), les meilleurs docteurs sont des agrégés externes d'avant le doctorat. Ceux qui restent passeront nécessairement un concours dévalorisé.

En fait, je répondais à nitescence qui, si je l'ai bien compris, trouve anormal qu'on n'ait pas pris en compte son doctorat quand il a passé l'agrégation. Je ne vois pas en vertu de quoi cela pourrait se justifier. Tous les candidats doivent passer le concours dans les mêmes conditions et en obtenir des bénéfices ne dépendant que de leur degré de réussite, non ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 19:43

frdm a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:Le problème est que dans certains secteurs (les lettres et SHS surtout), les meilleurs docteurs sont des agrégés externes d'avant le doctorat. Ceux qui restent passeront nécessairement un concours dévalorisé.

En fait, je répondais à nitescence qui, si je l'ai bien compris, trouve anormal qu'on n'ait pas pris en compte son doctorat quand il a passé l'agrégation. Je ne vois pas en vertu de quoi cela pourrait se justifier. Tous les candidats doivent passer le concours dans les mêmes conditions et en obtenir des bénéfices ne dépendant que de leur degré de réussite, non ?

Oui oui, ma réflexion était générale.
Je suis en tout point d'accord avec toi, Frdm.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Rodolphe_dumouch le Dim 15 Nov 2015 - 19:52

frdm a écrit:

Cela permettrait à beaucoup de "docteurs" en sienséduk de se caser. Seul problème : que pourraient-ils bien enseigner, eux qui ignorent tout ?

En effet !

Je n'avais pas pensé à cet effet pervers !

Déjà, quand on voit les рédаgоgоs qui prétendent nous préparer à la pluridisciplinarité. Ce ne sont pas deux disciplines qu'ils maîtrisent mais zéro.

(Pour le mot corrigé automatiquement ci-dessus, désolé, j'ai une petite technique de contournement...)

_________________
Широкий простор для мечты и для жизни грядущие нам открывают года.
avatar
Rodolphe_dumouch
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Ascagne le Dim 15 Nov 2015 - 20:08

Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).
avatar
Ascagne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 20:10

Ascagne a écrit:Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).

Pourquoi cette question se poserait-elle?
Créer cette agrégation n'empêcherait pas le maintien du cursus implicitement favorisé aujourd'hui (M2 recherche / agrégation / thèse).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Ascagne le Dim 15 Nov 2015 - 20:17

Pourquoi cette question se poserait-elle?
Je parle au-delà de cette proposition qui pose problème et qui ne me semble pas vraiment adaptée. Dans ce sujet comme ailleurs, on voit qu'il y a tout de même des problèmes avec la perception du doctorat et c'est un sujet qui, évidemment, m'intéresse. Je veux bien qu'on dise que certains doctorats sont attribués avec une largesse excessive, il reste que dans l'absolu il s'agit d'un diplôme qui atteste d'une spécialisation, de compétences...
avatar
Ascagne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 20:20

Ascagne a écrit:
Pourquoi cette question se poserait-elle?
Je parle au-delà de cette proposition qui pose problème et qui ne me semble pas vraiment adaptée. Dans ce sujet comme ailleurs, on voit qu'il y a tout de même des problèmes avec la perception du doctorat et c'est un sujet qui, évidemment, m'intéresse.

Le doctorat sert aujourd'hui dans pas mal de cas (PRAG et CPGE notamment) de caractère discriminant pour recruter des gens qui ont déjà l'agrégation de toute façon, je ne vois pas par quel miracle on va forcer les comités de sélection et les IGEN à piocher PRAG et profs de CPGE dans le lot des reçus à cette nouvelle agrégation.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Presse-purée le Dim 15 Nov 2015 - 20:20

Marcel Khrouchtchev a écrit:
Ascagne a écrit:Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).

Pourquoi cette question se poserait-elle?
Créer cette agrégation n'empêcherait pas le maintien du cursus implicitement favorisé aujourd'hui (M2 recherche / agrégation / thèse).

Non, mais cette agrégation peut permettre de résoudre un peu le problème de ces collègues, souvent traités comme de la m*rde à la fac car enseignant dans le secondaire (et le secondaire, c'est sale), et traités de même par certains chefs qui trouvent que faire de la recherche, c'est ne pas aimer les élèves.
Si obtenir cette agreg peut permettre d'avoir une décharge et un aménagement d'EdT pour pouvoir continuer dans le secondaire tout en menant de front et correctement ses recherches disciplinaires, c'est tout bénef'.

On oublie un peu trop souvent, surtout en SHS, le sort des collègues docteurs enseignant dans le secondaire. Il arrive souvent que leur doctorat n'ait pas de suite, non en terme de poste dans le sup, mais en terme de poursuite de la recherche.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 15 Nov 2015 - 20:23, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Rodolphe_dumouch le Dim 15 Nov 2015 - 20:21

Ascagne a écrit:Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).

C'est faisable dans les matières littéraires et sciences sociales, où on peut s'inscrire 8 fois... En revanche, en sciences, où on doit suivre des manipulations en laboratoire, c'est tout simplement impossible.

Le problème est qu'une bande de technocrasses incompétents rêve de cloisonner l'enseignement et la recherche, pour eux ce sont "deux filières différentes". Ils ignorent ainsi toute l'histoire de l'université ! Et il y a, à côté de ces crânes-d’œuf idiots utiles, les nuisibles conscients de ce qu'ils font. Je veux dire ceux qui ont bénéficié de la possibilité de faire de la recherche en démarrant instituteur et ont détruit pour la postérité cette voie. Je pense, par exemple, au grand gourou du pédagogisme et pseudo-défenseur des droits des lycéens qui trône à Bordeaux sur la chaire de Durkheim, trop ample pour lui.

_________________
Широкий простор для мечты и для жизни грядущие нам открывают года.
avatar
Rodolphe_dumouch
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Presse-purée le Dim 15 Nov 2015 - 20:22

Marcel Khrouchtchev a écrit:
Ascagne a écrit:
Pourquoi cette question se poserait-elle?
Je parle au-delà de cette proposition qui pose problème et qui ne me semble pas vraiment adaptée. Dans ce sujet comme ailleurs, on voit qu'il y a tout de même des problèmes avec la perception du doctorat et c'est un sujet qui, évidemment, m'intéresse.

Le doctorat sert aujourd'hui dans pas mal de cas (PRAG et CPGE notamment) de caractère discriminant pour recruter des gens qui ont déjà l'agrégation de toute façon, je ne vois pas par quel miracle on va forcer les comités de sélection et les IGEN à piocher PRAG et profs de CPGE dans le lot des reçus à cette nouvelle agrégation.

Moi, je parle simplement (et ce serait déjà beaucoup) de visibilité dans le secondaire par rapport à l'administration et de possibilité pour le collègue de continuer à avoir une activité de chercheur.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 20:22

Presse-purée a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:
Ascagne a écrit:Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).

Pourquoi cette question se poserait-elle?
Créer cette agrégation n'empêcherait pas le maintien du cursus implicitement favorisé aujourd'hui (M2 recherche / agrégation / thèse).

Non, mais cette agrégation peut permettre de résoudre un peu le problème de ces collègues, souvent traités comme de la m*rde à la fac car enseignant dans le secondaire (et le secondaire, c'est sale), et traités de même par certains chefs qui trouvent que faire de la recherche, c'est ne pas aimer les élèves.
Si obtenir cette agreg peut permettre d'avoir une décharge et un aménagement d'EdT pour pouvoir continuer dans le secondaire tout en menant correctement de front de la recherche disciplinaire, c'est tout bénef'.

On oublie un peu trop souvent, surtout en SHS, le sort des collègues docteurs enseignant dans le secondaire. Il arrive souvent que leur doctorat n'ait pas de suite, non en terme de poste dans le sup, mais en terme de poursuite de la recherche.

Ah oui, c'est sûr que lutter contre le mépris dont ils souffrent (et que je ne nie pas) en créant une agrégation au rabais, c'est une riche idée!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 15 Nov 2015 - 20:22

Rodolphe_dumouch a écrit:C'est faisable dans les matières littéraires et sciences sociales, où on peut s'inscrire 8 fois...

Comment te dire...
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Presse-purée le Dim 15 Nov 2015 - 20:25

Marcel Khrouchtchev a écrit:
Presse-purée a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:
Ascagne a écrit:Au fond, cette proposition occulte une question à mes yeux plus importante, celle des certifiés et agrégés docteurs en poste dans le secondaire qui veulent poursuivre (au moins partiellement) leur activité doctorale (étant donné évidemment que les postes, temporaires ou titulaires, ne sont pas légion à l'université).

Pourquoi cette question se poserait-elle?
Créer cette agrégation n'empêcherait pas le maintien du cursus implicitement favorisé aujourd'hui (M2 recherche / agrégation / thèse).

Non, mais cette agrégation peut permettre de résoudre un peu le problème de ces collègues, souvent traités comme de la m*rde à la fac car enseignant dans le secondaire (et le secondaire, c'est sale), et traités de même par certains chefs qui trouvent que faire de la recherche, c'est ne pas aimer les élèves.
Si obtenir cette agreg peut permettre d'avoir une décharge et un aménagement d'EdT pour pouvoir continuer dans le secondaire tout en menant correctement de front de la recherche disciplinaire, c'est tout bénef'.

On oublie un peu trop souvent, surtout en SHS, le sort des collègues docteurs enseignant dans le secondaire. Il arrive souvent que leur doctorat n'ait pas de suite, non en terme de poste dans le sup, mais en terme de poursuite de la recherche.

Ah oui, c'est sûr que lutter contre le mépris dont ils souffrent (et que je ne nie pas) en créant une agrégation au rabais, c'est une riche idée!

Ben c'est sûr que ne pas adresser la parole à un bon chercheur sous prétexte qu'il n'est que certifié, c'est tout aussi riche ^^. Il y a des exceptions (je connais deux MCF en SHS qui n'ont pas l'agreg, tout comme je connais des PU HDR sympathiques avec des certifiés) mais elles sont rares.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Ascagne le Dim 15 Nov 2015 - 20:25

C'est exactement à cela que je faisais allusion, Presse-purée.
Ah oui, c'est sûr que lutter contre le mépris dont ils souffrent (et que je ne nie pas) en créant une agrégation au rabais, c'est une riche idée!
Mais c'est une question qui est indépendante de la proposition de cette autre voie d'accès à l'agrégation. Je veux dire, plutôt, qu'il faut la considérer généralement, pas seulement par rapport à cette proposition avancée par le ministère.
avatar
Ascagne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2017 : création d'une agrégation réservée aux docteurs ?

Message par Bouboule le Dim 15 Nov 2015 - 20:27

Presse-purée a écrit:
Marcel Khrouchtchev a écrit:
Ascagne a écrit:
Pourquoi cette question se poserait-elle?
Je parle au-delà de cette proposition qui pose problème et qui ne me semble pas vraiment adaptée. Dans ce sujet comme ailleurs, on voit qu'il y a tout de même des problèmes avec la perception du doctorat et c'est un sujet qui, évidemment, m'intéresse.

Le doctorat sert aujourd'hui dans pas mal de cas (PRAG et CPGE notamment) de caractère discriminant pour recruter des gens qui ont déjà l'agrégation de toute façon, je ne vois pas par quel miracle on va forcer les comités de sélection et les IGEN à piocher PRAG et profs de CPGE dans le lot des reçus à cette nouvelle agrégation.

Moi, je parle simplement (et ce serait déjà beaucoup) de visibilité dans le secondaire par rapport à l'administration et de possibilité pour le collègue de continuer à avoir une activité de chercheur.

Alors là, ça m'étonnerait que ce soit les buts poursuivis.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum