Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par RogerMartin le Mer 18 Nov 2015 - 17:45

@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Mais ce n'est pas le cas dans mon coin, alors je vois pas comment cela peut se passer.

Je ne comprends pas bien, car je ne suis pas géographe: vous pensez que tous les bassins de recrutement sont équivalents sur l'ensemble du territoire?

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Cachée le Mer 18 Nov 2015 - 17:47

Tout ceci va vraiment aider à la coopération entre enseignants dans un même établissement. Il est évident que des profs en CDS sur 2 ou 3 établissements pourront mettre en place des projets interdisciplinaires, discuter avec leurs collègues de leur discipline, etc.
Bref, cette réforme me sort vraiment par les trous de nez...

Cachée
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Balthamos le Mer 18 Nov 2015 - 17:53

@Isis39 a écrit:Je me pose quand même la question : sachant qu'une majorité de collègues en LV et latin vont perdre des heures, et ce dans quasi tous les collèges, comment pourraient-ils faire des CDS ?
Mathématiquement, je ne pige pas.

S'il n'y a pas de CDS possible, il y aura des MCS.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2015 - 17:57

@Cachée a écrit:J'ai du mal aussi à comprendre cela... Ils vont ainsi augmenter le vivier de TZR non ? Mais est-il possible de transformer quelqu'un qui avait un poste fixe même avec un CDS en TZR ?

Oui, on peut le mettre en MCS : il part à perpète s'il y a des postes ou est réaffecté TZR sur la zone de son poste fixe avec un RAD dans son ancien établissement.
C'est ce qui est arrivé à pas mal de collègues de physique/ST2I car il n'y avait pas de poste de toute façon.


Dernière édition par Daphné le Mer 18 Nov 2015 - 17:58, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par CNFA le Mer 18 Nov 2015 - 17:57

@Isis39 a écrit:Je me pose quand même la question : sachant qu'une majorité de collègues en LV et latin vont perdre des heures, et ce dans quasi tous les collèges, comment pourraient-ils faire des CDS ?
Mathématiquement, je ne pige pas.

Pour les profs de lettres classiques, c'est la solution proposée par Henriette qu'il faut retenir. Transformer des profs de latin en profs de français permet de résoudre le problème du manque de prof de lettres. Pour l'allemand, ils ne savent pas quoi faire des profs qui vont leur rester sur les bras et les inspecteurs commencent à parler de reconversion. En off, Mme Kott nommée pour "sauver" l'allemand, a admis que la suppression des bilangues était une c*** majeure mais que le MEN ne voulait pas revenir sur ce qui avait été dit. Le MEN devrait se montrer plus coulant pour l'ouverture de bilangues de continuité... Encore faut-il que le CDE sur place se batte pour l'obtenir! Bref, elle nous enfume elle aussi!

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par henriette le Mer 18 Nov 2015 - 17:59

@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Mais ce n'est pas le cas dans mon coin, alors je vois pas comment cela peut se passer.
Vous avez de la chance dans ta région s'il n'y a pas un gros déficit de profs de LC. Le Jura est décidément une terre bénie des dieux.

Dans mon académie, on n'a même plus assez de vacataires LC pour pourvoir les postes (je ne parle même pas des remplacements...), on oblige demande donc dans plein d'établissements à des profs LM de faire du latin au collège.

Et la situation en LM n'est pas brillante non plus : énormément de vacataires, et même plus de remplaçants un mois après la rentrée. Des besoins non pourvus, donc.
Considère alors que l'AP 6e disparaît en dotation horaire en plus, ainsi que les heures souvent données en 5e pour faire du soutien (à la place des IDD), la situation va déjà être très tendue dans les équipes de lettres.
Mais si tu rajoutes à cela le fait que le prof de LC va devoir prendre des classes de français en plus, puisqu'il aura moins d'heures de LC, cela va mathématiquement entraîner des CDS voire des MCS en Lettres.
C'est du reste à mon avis la principale raison de cette réforme : faire des économies de postes, et ce faisant, régler le problème des matières déficitaires dont les recrutements sont problématiques, les concours ne permettant même pas de pourvoir tous les postes, alors qu'on a une augmentation démographique à gérer au collège.


Dernière édition par henriette le Mer 18 Nov 2015 - 18:02, édité 1 fois

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Isis39 le Mer 18 Nov 2015 - 17:59

@RogerMartin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Mais ce n'est pas le cas dans mon coin, alors je vois pas comment cela peut se passer.

Je ne comprends pas bien, car je ne suis pas géographe: vous pensez que tous les bassins de recrutement sont équivalents sur l'ensemble du territoire?

Dans mon coin, on ne manque pas de profs de lettres, au contraire.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2015 - 18:01

@CNFA a écrit:
@Isis39 a écrit:Je me pose quand même la question : sachant qu'une majorité de collègues en LV et latin vont perdre des heures, et ce dans quasi tous les collèges, comment pourraient-ils faire des CDS ?
Mathématiquement, je ne pige pas.

Pour les profs de lettres classiques, c'est la solution proposée par Henriette qu'il faut retenir. Transformer des profs de latin en profs de français permet de résoudre le problème du manque de prof de lettres.
Mais enfin, les professeurs de LC ne sont pas des profs de latin mais des profs de Lettres classiques !
Vous en connaissez beaucoup des collègues de LC qui ne font que des LC ? Ils enseignent aussi déjà les lettres non ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Daphné le Mer 18 Nov 2015 - 18:04

@henriette a écrit:
@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Mais ce n'est pas le cas dans mon coin, alors je vois pas comment cela peut se passer.
Vous avez de la chance dans ta région s'il n'y a pas un gros déficit de profs de LC. Le Jura est décidément une terre bénie des dieux.


Il y a un gros manque de collègues de LC dans le Jura comme dans le reste de l'académie, au point que beaucoup de postes de LC ont été transformés en postes de LM, que les collègues de LC ne peuvent plus muter et qu'il y a un manque criant de TZR.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par henriette le Mer 18 Nov 2015 - 18:05

@Daphné a écrit:
@CNFA a écrit:
@Isis39 a écrit:Je me pose quand même la question : sachant qu'une majorité de collègues en LV et latin vont perdre des heures, et ce dans quasi tous les collèges, comment pourraient-ils faire des CDS ?
Mathématiquement, je ne pige pas.

Pour les profs de lettres classiques, c'est la solution proposée par Henriette qu'il faut retenir. Transformer des profs de latin en profs de français permet de résoudre le problème du manque de prof de lettres.
Mais enfin, les professeurs de LC ne sont pas des profs de latin mais des profs de Lettres classiques !
Vous en connaissez beaucoup des collègues de LC qui ne font que des LC ? Ils enseignent aussi déjà les lettres non ?
Je connais des profs de LC à cheval sur deux collèges, pour y faire le latin. Ils font donc leur service en latin, en effet.
Et dans un gros établissement, avec plusieurs groupes, il peut en effet arriver que le prof de LC ne fasse que du latin et du grec.
En général, on a une ou deux classes de français tout de même. Mais avec la réforme, il nous en fuadra au moins une de plus pour faire notre service.
Donc les LM auront moins de classes.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Isis39 le Mer 18 Nov 2015 - 18:07

@Daphné a écrit:
@henriette a écrit:
@Isis39 a écrit:
@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Mais ce n'est pas le cas dans mon coin, alors je vois pas comment cela peut se passer.
Vous avez de la chance dans ta région s'il n'y a pas un gros déficit de profs de LC. Le Jura est décidément une terre bénie des dieux.


Il y a un gros manque de collègues de LC dans le Jura comme dans le reste de l'académie, au point que beaucoup de postes de LC ont été transformés en postes de LM, que les collègues de LC ne peuvent plus muter et qu'il y a un manque criant de TZR.

On a pourtant failli perdre un poste ici.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par CNFA le Mer 18 Nov 2015 - 18:07

Daphné, on est bien d'accord, mais les profs de lettres classiques ne feront pratiquement plus de latin (ou de grec) et seront donc disponibles pour faire du français. Dans notre établissement et depuis plusieurs années, les profs de lettres classiques qui se sont succédé faisaient 8 heures de latin dans leur établissement et 8 heures chez nous en CDS + une heure ou deux d'AP pour compléter! Notre dernière collègue a dû se battre pour avoir une classe de français en 4è et faisaient deux heures sup! Depuis cette année, nous n'avons plus du tout de prof de lettres classiques et c'est une collègue de lettres modernes qui fait du latin pour compléter son service !

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par CNFA le Mer 18 Nov 2015 - 18:10

@henriette a écrit:
@Daphné a écrit:
@CNFA a écrit:
@Isis39 a écrit:Je me pose quand même la question : sachant qu'une majorité de collègues en LV et latin vont perdre des heures, et ce dans quasi tous les collèges, comment pourraient-ils faire des CDS ?
Mathématiquement, je ne pige pas.

Pour les profs de lettres classiques, c'est la solution proposée par Henriette qu'il faut retenir. Transformer des profs de latin en profs de français permet de résoudre le problème du manque de prof de lettres.
Mais enfin, les professeurs de LC ne sont pas des profs de latin mais des profs de Lettres classiques !
Vous en connaissez beaucoup des collègues de LC qui ne font que des LC ? Ils enseignent aussi déjà les lettres non ?
Je connais des profs de LC à cheval sur deux collèges, pour y faire le latin. Ils font donc leur service en latin, en effet.
Et dans un gros établissement, avec plusieurs groupes, il peut en effet arriver que le prof de LC ne fasse que du latin et du grec.
En général, on a une ou deux classes de français tout de même. Mais avec la réforme, il nous en fuadra au moins une de plus pour faire notre service.
Donc les LM auront moins de classes.

C'est donc le dernier arrivé en lettres qui fera le CDS?

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par TFS le Mer 18 Nov 2015 - 18:17

@henriette a écrit:
Et la situation en LM n'est pas brillante non plus : énormément de vacataires, et même plus de remplaçants un mois après la rentrée. Des besoins non pourvus, donc.
Considère alors que l'AP 6e disparaît en dotation horaire en plus, ainsi que les heures souvent données en 5e pour faire du soutien (à la place des IDD), la situation va déjà être très tendue dans les équipes de lettres.
Mais si tu rajoutes à cela le fait que le prof de LC va devoir prendre des classes de français en plus, puisqu'il aura moins d'heures de LC, cela va mathématiquement entraîner des CDS voire des MCS en Lettres.
C'est du reste à mon avis la principale raison de cette réforme : faire des économies de postes, et ce faisant, régler le problème des matières déficitaires dont les recrutements sont problématiques, les concours ne permettant même pas de pourvoir tous les postes, alors qu'on a une augmentation démographique à gérer au collège.

En Mathématiques cela sera aussi l'hécatombe pour les mêmes raisons... disparition des heures d'ATP sixièmes et "d'IDD" qui permettaient encore de ne pas être au niveau des horaires planchers. Il faut compter un minimum de -0.5 heure par classe de chaque niveau, soit plus de 10 %, plus s'il y avait des dédoublements qui risquent fort de ne pas être maintenus...

Le Ministère a trouvé là une solution parfaite à la crise du recrutement... et moult collègues en place vont voir le nombre de classes se multiplier dans leurs services... tandis que les autres se retrouveront soit avec une tonne d'HSA soit en CDS... Cela va être parfait pour créer des vocations !

Ajoutez à cela les nouveaux programmes, avec en particulier la bivalence forcée sur l'informatique, je pense que beaucoup de profs de maths vont rentrer en burn-out très très vite...

TFS
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par fanette le Mer 18 Nov 2015 - 18:40

Les 4h globalisées de sciences (SVT, Sc. Phys. et Techno) en 6ème permettront aussi de faire face au déficit de l'une ou l'autre des disciplines. Chez nous, il est très difficile d'avoir un prof de techno (nous avons enfin un contractuel depuis lundi sur un demi-poste non pourvu depuis la rentrée) donc on demandera probablement aux profs de SVT (à qui il manque des heures) d'assurer cette partie. Après tout, à défaut d'en avoir les connaissances, ils en ont probablement les compétences ! Evil or Very Mad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par bigbang le Mer 18 Nov 2015 - 18:45

Le CdS peut tomber sur n'importe qui, pas forcément le dernier même si c'est plutôt l'usage...
En cas de refus, c'est une MCS qui est déclenchée et qui tombe sur la matière et donc c'est le dernier qui saute :-(

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Pat B le Mer 18 Nov 2015 - 18:46

@TFS a écrit:
@henriette a écrit:
Et la situation en LM n'est pas brillante non plus : énormément de vacataires, et même plus de remplaçants un mois après la rentrée. Des besoins non pourvus, donc.
Considère alors que l'AP 6e disparaît en dotation horaire en plus, ainsi que les heures souvent données en 5e pour faire du soutien (à la place des IDD), la situation va déjà être très tendue dans les équipes de lettres.
Mais si tu rajoutes à cela le fait que le prof de LC va devoir prendre des classes de français en plus, puisqu'il aura moins d'heures de LC, cela va mathématiquement entraîner des CDS voire des MCS en Lettres.
C'est du reste à mon avis la principale raison de cette réforme : faire des économies de postes, et ce faisant, régler le problème des matières déficitaires dont les recrutements sont problématiques, les concours ne permettant même pas de pourvoir tous les postes, alors qu'on a une augmentation démographique à gérer au collège.

En Mathématiques cela sera aussi l'hécatombe pour les mêmes raisons... disparition des heures d'ATP sixièmes et "d'IDD" qui permettaient encore de ne pas être au niveau des horaires planchers. Il faut compter un minimum de -0.5 heure par classe de chaque niveau, soit plus de 10 %, plus s'il y avait des dédoublements qui risquent fort de ne pas être maintenus...

Le Ministère a trouvé là une solution parfaite à la crise du recrutement... et moult collègues en place vont voir le nombre de classes se multiplier dans leurs services... tandis que les autres se retrouveront soit avec une tonne d'HSA soit en CDS... Cela va être parfait pour créer des vocations !

Ajoutez à cela les nouveaux programmes, avec en particulier la bivalence forcée sur l'informatique, je pense que beaucoup de profs de maths vont rentrer en burn-out très très vite...

Exactement...
Et là je suis furax, pour mon compte perso, je prévois depuis 2 ans de demander à partir en lycée, j'étais coincée par ma fille (je devais enseigner dans la ville où elle était scolarisée car la puce fait une phobie de la cantine)... et là, je peux enfin songer à y aller mais du coup je vais me retrouver en concurrence avec plein de monde (alors que l'an passé j'aurais été certaine d'avoir ma mut).
Dégoûtée.
Et dégoûtée que ça ne réagisse pas assez, que les gens n'y croient pas assez... c'est là-dessus qu'ils comptent, sur le manque d'unité et de réaction...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Presse-purée le Mer 18 Nov 2015 - 19:09

@henriette a écrit:Pour le latin, c'est simple : il manque des profs de LC un peu partout, alors un certain nombre de profs en poste sur un seul établissement partiront en CS faire le latin qui reste là où il n'y a pas de titulaire.
Et il manque aussi des profs de français, donc les profs de LC devront forcément prendre des heures de français en plus. Du coup, des profs de LM partiront eux aussi en CS (c'est ce qui nous pend au nez dans mon collège, soit dit en passant).

Là où il manque un prof de LC, le latin sera supprimé dans deux mois, faut pas rêver.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Rendash le Mer 18 Nov 2015 - 20:31

@Marie-Henriette a écrit:Les propositions pleuvent. Les collègues d'EPS semblent très friands du dispositif.

Dites, c'est moi, ou c'est très courant chez les collègues d'EPS? J'ai souvent l'impression qu'ils se pensent et se placent à la tête des ces "innovations" "pédagogiques", qu'il s'agisse de l'évaluation par compétences, des EPI, et toute autre ânerie dans le genre. C'est lié à leur discipline? A leur formation? A une recherche de légitimité, pour sortir de la case "prof de gym" et entrer dans celle de "ingénieur en éducation"?

(pas tous, y'en a aussi des très bien, d'ailleurs mon meilleur ami est prof de gym, etc., etc. Pour les esprits chagrins. Rolling Eyes )( Razz )

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Balthamos le Mer 18 Nov 2015 - 20:42

@Rendash a écrit:
@Marie-Henriette a écrit:Les propositions pleuvent. Les collègues d'EPS semblent très friands du dispositif.

Dites, c'est moi, ou c'est très courant chez les collègues d'EPS? J'ai souvent l'impression qu'ils se pensent et se placent à la tête des ces "innovations" "pédagogiques", qu'il s'agisse de l'évaluation par compétences, des EPI, et toute autre ânerie dans le genre. C'est lié à leur discipline? A leur formation? A une recherche de légitimité, pour sortir de la case "prof de gym" et entrer dans celle de "ingénieur en éducation"?

(pas tous, y'en a aussi des très bien, d'ailleurs mon meilleur ami est prof de gym, etc., etc. Pour les esprits chagrins. Rolling Eyes )( Razz )

j'y ai pensé sans oser le formuler Wink Laughing Laughing

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Fesseur Pro le Mer 18 Nov 2015 - 20:55

C'est toi.
Chez nous, toute l'équipe d'EPS est farouchement opposée à la réforme et toute autre ânerie du genre.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Rendash le Mer 18 Nov 2015 - 20:58

@Fesseur Pro a écrit:C'est toi.
Chez nous, toute l'équipe d'EPS est farouchement opposée à la réforme et toute autre ânerie du genre.

C'est peut-être toi, alors Razz

Me collègues de l'an dernier également, je dois le préciser.
Mais c'est quelque chose qui revient très souvent lorsque je discute avec des collègues : leurs collègues d'EPS sont en pointe pur ce genre de trucs, bien souvent, bien plus que n'importe quelle autre discipline.

Mais va pour l'anomalie statistique, faute de mieux.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par Nannnie le Mer 18 Nov 2015 - 21:10

Mes collègues d'anglais tombent des nues et ça m'agace fortement !
Et oui, l'année prochaine bye, bye l'option europ' et bonjour la perte d'heures !
La prise de conscience a eu lieu le week-end dernier lorsque j'ai envoyé l'arrêté agrémenté de mes commentaires éclairés !!

furieux

Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par henriette le Mer 18 Nov 2015 - 22:52

@Rendash a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:C'est toi.
Chez nous, toute l'équipe d'EPS est farouchement opposée à la réforme et toute autre ânerie du genre.

C'est peut-être toi, alors Razz

Me collègues de l'an dernier également, je dois le préciser.
Mais c'est quelque chose qui revient très souvent lorsque je discute avec des collègues : leurs collègues d'EPS sont en pointe pur ce genre de trucs, bien souvent, bien plus que n'importe quelle autre discipline.

Mais va pour l'anomalie statistique, faute de mieux.
Chez moi, les seuls profs qui soient pour cette réforme sont les profs d'EPS (sauf un, très marginalisé dans l'équipe du reste), et un des deux profs de musique.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par amarantus le Mer 18 Nov 2015 - 23:27

Pensez aussi à vos "pauvres" collègues d'italien... Dans mon département, l'Ain, après un rapide calcul qui reste "optimiste", l'an prochain ce seront 100 heures d'italien en moins. Je vous laisse faire le calcul des têtes coupées. Et je suis ébahi autant que vous devant l'insouciance face à l'avenir de mes collègues de toute langue vivante en général? Quant à mes collègues d'allemand, eux, ils vont perdre bien plus que 100h d'enseignement l'an prochain dans notre département. S'il n'y a pas de solidarité dans notre métier, où voulez-vous aller le trouver aujourd'hui? Dans le monde des commerces et de l'entreprise?

amarantus
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme : soyons attentifs à nos collègues.

Message par amarantus le Mer 18 Nov 2015 - 23:28

"Et je suis ébahi autant que vous devant l'insouciance face à l'avenir de mes collègues de toute langue vivante en général". C'était une affirmation, non une question... (erreur de frappe)

amarantus
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum