Le SNALC abroge la réforme du collège

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par kamasolou le Dim 20 Déc 2015 - 20:41

@carpemuette a écrit:Chez nous, il apparaît clairement qu'en choisissant de maintenir au mieux l'existant :
- le latin à 5h au lieu de 8
- les groupes de sciences ( 5 groupes pour 4 divisions / 6 groupes pour 5 divisions)
- Un groupe de LV2 allemand en  5e plus la bilangue...

on est déjà perdant. On ne peut y parvenir : beaucoup de collègues se retrouvent en menace de sous-service à cause des nouveaux horaires planchers -plafond, de la disparition des ATP actuelles et du taux de HSA imposées qui diminuent d'autant les heures-postes dans le calcul des besoins.
Si on choisit de conserver  le latin, primordial à nos yeux, il y a davantage d'heures postes à prélever en français et les collègues de sciences, toutes matières confondues, sont en sous-service.
Si on choisit de conserver les groupes de sciences, primordiaux à nos yeux (il s'agit de groupes à 22, pas de dédoublements) , c'est la collègue de lettres qui est menacée sans que les autres soient forcément sauvés pour autant. Il faudrait que la collègue de LC fasse le latin en HSA et qu'un collègue de LM parte en CDS.
Je ne parle même pas de l'allemand, condamné par avance.

C'est absolument abominable.

Même avec votre proposition, je ne vois pas comment nous en sortir.

Pareil chez nous. Impossible de maintenir la bilangue et la DP3 avec les heures marge étant donné qu'elles ne suffiront même pas à maintenir les postes. Nous perdrons entre 2 et 5 postes, en fonction du nombre d'élèves et donc de classes en moins (tout dépendra de l'importance de la "fuite" vers le collège privé voisin).
Baisse des horaires + baisse des effectifs => cata totale chez nous

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par ycombe le Dim 20 Déc 2015 - 20:45

La baisse du nombre de classes entraîne mécaniquement des heures ou des postes en moins, réforme ou pas. Il me semble difficile d'essayer de sauver des postes qui, de toutes façons, auraient été supprimés.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par carpemuette le Dim 20 Déc 2015 - 21:12

@tangente a écrit:
@carpemuette a écrit:beaucoup de collègues se retrouvent en menace de sous-service à cause (...) du taux de HSA imposées qui diminuent d'autant les heures-postes dans le calcul des besoins.

C'est quoi ce taux de HSA ? (Désolée pour cette question je suis novice en terme de DHG et TRMD)

Entre 5 et 7 % du calcul des "besoins". Ce sont des HSA imposées, a priori pas transformables en heures-poste Pour calculer les besoins, tu prends le nombre de divisions et tu multiplies par 28,75. Puis tu ajoutes les heures d'UNSS (2h par prof d'EPS), l'heure de chorale, 1 heure de labo par prof de Svt et physiques qui fait plus de 8h dans l'établissement.

@ycombe a écrit:La baisse du nombre de classes entraîne mécaniquement des heures ou des postes en moins, réforme ou pas. Il me semble difficile d'essayer de sauver des postes qui, de toutes façons, auraient été supprimés.


Soit. Mais chez nous, les postes sont menacés même sans compter l'éventuelle division de moins. Il est vrai qu'on tire depuis 2 ans pour sauver un poste en sciences, mais là cela devient impossible. Quant aux profs de lettres, de maths et d'allemand, ils étaient à l'abri, avant la réforme.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 21:20

@Gryphe a écrit: Après, si d'autres ont de meilleures idées, on prend, ça n'empêche pas. Very Happy

Celle-ci ne prend pas "chez moi". Il y aura donc les collèges qui auront sauvé les meubles et ... les autres.
Pas de meilleure idée, non. Neutral

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par kamasolou le Dim 20 Déc 2015 - 21:45

@carpemuette a écrit:
@ycombe a écrit:La baisse du nombre de classes entraîne mécaniquement des heures ou des postes en moins, réforme ou pas. Il me semble difficile d'essayer de sauver des postes qui, de toutes façons, auraient été supprimés.

Soit. Mais chez nous, les postes sont menacés même sans compter l'éventuelle division de moins. Il est vrai qu'on tire depuis 2 ans pour sauver un poste en sciences, mais là cela devient impossible. Quant aux profs de lettres, de maths et d'allemand, ils étaient à l'abri, avant la réforme.

Même réponse : dans l'hypothèse "0 perte de classe", nous perdons déjà 2 postes. Mais avec la réforme + perte de classe, c'est évidemment bien pire.
Juste une remarque quand même, la réforme n'est pas étrangère à la baisse des effectifs : le collège privé voisin voit ses prévisions d'inscriptions augmenter...

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ingeborg B. le Dim 20 Déc 2015 - 23:33

@Celeborn a écrit:
@Osmie a écrit:On ne peut pas dire à Ingeborg qu'elle défend la réforme, son engagement le prouve depuis longtemps. Smile

C'est pourquoi l'argument du "mais tu vas voler des dédoublements aux autres disciplines" me surprend sous son clavier.
Ai-je écrit cela ? Very Happy Vois-tu mon expérience de la réforme du lycée me fait dire que tout cela va aboutir à un crépage de chignons assez catastrophique. J'ai souvenir de mon ancien lycée où certains ont voulu uitliser la réforme ( les langues et les sciences) pour défendre leur pré-carré. Bilan : deux profs d'histoire-géographie sur le carreau.
Quant à m'accuser de soutenir la réforme, c'est assez comique. Razz

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par tangente le Lun 21 Déc 2015 - 0:25

@carpemuette a écrit:
@tangente a écrit:
@carpemuette a écrit:beaucoup de collègues se retrouvent en menace de sous-service à cause (...) du taux de HSA imposées qui diminuent d'autant les heures-postes dans le calcul des besoins.

C'est quoi ce taux de HSA ? (Désolée pour cette question je suis novice en terme de DHG et TRMD)

Entre 5 et 7 % du calcul des "besoins". Ce sont des HSA imposées, a priori pas transformables en heures-poste Pour calculer les besoins, tu prends le nombre de divisions et tu multiplies par 28,75. Puis tu ajoutes les heures d'UNSS (2h par prof d'EPS), l'heure de chorale, 1 heure de labo par prof de Svt et physiques qui fait plus de 8h dans l'établissement

Merci beaucoup pour les explications : j'étais dans le monde des bisounours moi car je pensais que nb heures de besoin = nombre heures poste...  Embarassed bref je peux reprendre toutes mes prévisions... pfff ça va être encore plus la catastrophe que ce qu'on pensait chez moi aussi...

Je profite de ce message pour demander s'il n'y aurait pas un calcul pour déterminer le nombre de divisions qu' un établissement a droit. Mes collègues ne sont pas d'accord : nombre d'élèves/27,5 ou nombre d'élèves/25,5 ? ou une autre formule ?
Et comme très souvent ça fait un nombre à virgule, on prend le nombre entier le plus proche ou toujours le nombre entier supérieur ? Merci pour votre aide !

tangente
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Lun 21 Déc 2015 - 0:37

@dami1kd a écrit:Se baser sur un cas particulier pour dire que le cas général est faux, sans nuances, est d'une logique qui m'échappe, désolé.
Voilà une déclaration qui aide à faire comprendre pourquoi bosser avec certains collègues fait peur...
Excusez-moi, mais donner un contre-exemple est une façon commode de montrer que la règle générale qu'il contredit est fausse. Que 1 divisé par 2 donne un décimal met par terre la règle qui pourrait vouloir affirmer que tout entier divisé par 2 donne un entier. Je ne vois pas de place pour une nuance...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Gryphe le Lun 21 Déc 2015 - 0:39

@tangente a écrit:nombre d'élèves/27,5 ou nombre d'élèves/25,5 ? ou une autre formule ?
Le mode de calcul dépend des académies (et il faudrait donc se renseigner pour la tienne) mais, tu as raison, tout part des prévisions d'effectifs.
Pour les 5e, 4e, 3e, c'est assez facile puisqu'on a en général le même nombre de divisions que l'année en cours en 6e, 5e, 4e (les élèves montent d'un niveau de classe, quelques emménagements qui compensent quelques déménagements).
Pour la sixième, vous ne pouvez pas le deviner comme ça, ça dépend de plein de facteurs (démographie + départs vers le privé - ou retours, soyons fous). Mais à cette date, les calculs sont faits et ont souvent été communiqués.

Pour les seuils, ça dépend de si tu es en éducation prioritaire ou pas. Mais dans les collèges "ordinaires", en tout cas dans mon académie, on a des seuils à 28 en 6e puis 30-30-30.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Lun 21 Déc 2015 - 0:45

@Norman Bates a écrit:
@Celeborn a écrit: [...] les DGH arrivent, et si on ne les répartit pas intelligemment, ça risque d'être fini de chez fini, la lutte contre la réforme.
Excusez-moi, mais si vous répartissez "intelligemment" les DHG qui arrivent, la lutte contre la réforme est effectivement finie.
Mais elle est finie. Il suffit de voir comment des syndicats de l'intersyndicale ont tenté de boycotter la manif du 10 octobre dernier, puis comment ils ont réussi à la vider de toute substance par la vacuité qui l'a suivie, et maintenant comment certains se parfument d'une manif le 26 janvier tout en brouillant le message en le mixant à une revendication salariale. Certains syndicats ne veulent plus lutter contre cette réforme, mais ne veulent pas le dire à leurs adhérents, c'est tout. Et bien naïf qui pense encore le contraire. Donnez-moi des preuves d'action du SNES, de SUD, de FO contre cette réforme depuis mai (je n'ai pas dit de militants, mais des instances). Il n'y a rien.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Lun 21 Déc 2015 - 0:52

@Tangleding a écrit:Cela reviendrait à acter la fin du combat après la répartition des DHG, ce serait une position dangereuse.
L'abrogation de l'arrêté doit être l'unique objectif final.

Sinon autant que chacun rende sa carte d'adhérent et s'encarte à l'UNSGEN...
Vous plaisantez ou quoi ? Si je n'étais pas déjà au SNALC, je le rejoindrais immédiatement. Ce sont les seuls qui ont tenté des choses depuis mai dernier, si l'on excepte quelques communiqués asthéniques et pitoyables du Grand Majoritaire. Et 2015 demeurera, j'en prends le pari, la seconde date historique de l'effondrement syndical du seul fait de sa pathétique et hypocrite inaction, la première étant bien sûr 2003.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Norman Bates le Lun 21 Déc 2015 - 8:04

Cripure a écrit:
@Norman Bates a écrit:
@Celeborn a écrit: [...] les DGH arrivent, et si on ne les répartit pas intelligemment, ça risque d'être fini de chez fini, la lutte contre la réforme.
Excusez-moi, mais si vous répartissez "intelligemment" les DHG qui arrivent, la lutte contre la réforme est effectivement finie.
Mais elle est finie. Il suffit de voir comment des syndicats de l'intersyndicale [...]

Ah, du point de vue de la tactique syndicale, je suis bien d'accord avec vous ; mais je suis hélas un incurable romantique, et un mouvement de fond qui partirait de la base suite à la grève du 26...

Bon, j'avoue que...

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Osmie le Lun 21 Déc 2015 - 9:09

Je n'y crois pas une seconde : aucun mouvement de fond n'est parti du 19 mai, du 11 juin, du ? septembre, du 10 octobre. Je trouve consternant ce qui se passe en intersyndicale, ou plutôt ce qui ne se passe pas. Une grève le 26, quand les DHG seront en train d'être votées ?! Et ce brouillage du message qui arrive ! Mais il est fou d'être aussi peu tactique et pragmatique !
cafe

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Lun 21 Déc 2015 - 9:19

Il faut comprendre que certaines orga, en particulier les conf', ont d'autres objectifs stratégiques plus importants que la réforme du collège. FO, la CGT et Sud souhaitent élargir le front de lutte, or la lutte contre la réforme du collège est la seule qui soit parvenue à crever le plafond de verre médiatique d'une part et à s'ancrer dans la durée.

Pour ces orga, surtout au niveau confédéral, la tentation est forte de vouloir se servir de cet appui.

Sauf que ces orga ne semblent pas se rendre compte que leur calcul tactique ne fonctionnera pas de la sorte, car la base se contrefout des consignes d'appareil.

Tant que les conf ne feront pas en amont le boulot d'explicitation de l'ensemble des luttes, une convergence des luttes est impossible.

La loi santé qui vient de passer contient un grand nombre de saloperies que le tiers payant a occultées, c'est largement aussi catastrophique que la réforme du collège. Mais les orga n'ont pas fait le boulot qui a été fait pour la réforme du collège, elles n'y sont pas parvenues, sachant que le contexte est difficile (nous avons bénéficié du fait que tout le monde se croit prof dans le monde médiatique). Il faut ajouter que l'orga majoritaire dans l'hospitalière est la CGT qui ne semble pas totalement sortie de sa crise (on va le dire comme cela, et espérer que le congrès de nos camarades soit une réussite, pour eux et dans notre intérêt à tous).

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Osmie le Lun 21 Déc 2015 - 9:24

@Tangleding a écrit:Il faut comprendre que certaines orga, en particulier les conf', ont d'autres objectifs stratégiques plus importants que la réforme du collège. FO, la CGT et Sud souhaitent élargir le front de lutte, or la lutte contre la réforme du collège est la seule qui soit parvenue à crever le plafond de verre médiatique d'une part et à s'ancrer dans la durée.

Pour ces orga, surtout au niveau confédéral, la tentation est forte de vouloir se servir de cet appui.

Sauf que ces orga ne semblent pas se rendre compte que leur calcul tactique ne fonctionnera pas de la sorte, car la base se contrefout des consignes d'appareil.

Tant que les conf ne feront pas en amont le boulot d'explicitation de l'ensemble des luttes, une convergence des luttes est impossible.


La loi santé qui vient de passer contient un grand nombre de saloperies que le tiers payant a occultées, c'est largement aussi catastrophique que la réforme du collège. Mais les orga n'ont pas fait le boulot qui a été fait pour la réforme du collège, elles n'y sont pas parvenues, sachant que le contexte est difficile (nous avons bénéficié du fait que tout le monde se croit prof dans le monde médiatique). Il faut ajouter que l'orga majoritaire dans l'hospitalière est la CGT qui ne semble pas totalement sortie de sa crise (on va le dire comme cela, et espérer que le congrès de nos camarades soit une réussite, pour eux et dans notre intérêt à tous).

+1. cafe

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Lun 21 Déc 2015 - 9:41

@Tangleding a écrit:Il faut comprendre que certaines orga, en particulier les conf', ont d'autres objectifs stratégiques plus importants que la réforme du collège. FO, la CGT et Sud souhaitent élargir le front de lutte, or la lutte contre la réforme du collège est la seule qui soit parvenue à crever le plafond de verre médiatique d'une part et à s'ancrer dans la durée.

Pour ces orga, surtout au niveau confédéral, la tentation est forte de vouloir se servir de cet appui.

Sauf que ces orga ne semblent pas se rendre compte que leur calcul tactique ne fonctionnera pas de la sorte, car la base se contrefout des consignes d'appareil.

Tant que les conf ne feront pas en amont le boulot d'explicitation de l'ensemble des luttes, une convergence des luttes est impossible.

La loi santé qui vient de passer contient un grand nombre de saloperies que le tiers payant a occultées, c'est largement aussi catastrophique que la réforme du collège. Mais les orga n'ont pas fait le boulot qui a été fait pour la réforme du collège, elles n'y sont pas parvenues, sachant que le contexte est difficile (nous avons bénéficié du fait que tout le monde se croit prof dans le monde médiatique). Il faut ajouter que l'orga majoritaire dans l'hospitalière est la CGT qui ne semble pas totalement sortie de sa crise (on va le dire comme cela, et espérer que le congrès de nos camarades soit une réussite, pour eux et dans notre intérêt à tous).
Nous sommes donc bien d'accord : il faut arrêter d'embrigader dans les intersyndicales des syndicats généralistes qui se fichent de nous. Qu'est-ce qu'on en a à fiche de la CGT, par exemple ? OK, elle syndique trois pingouins des sections professionnelles. Super. Et c'est au nom de ça qu'il faut accepter son brouillage du 26, par exemple ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Lun 21 Déc 2015 - 10:42

Cripure a écrit:
Nous sommes donc bien d'accord : il faut arrêter d'embrigader dans les intersyndicales des syndicats généralistes qui se fichent de nous. Qu'est-ce qu'on en a à fiche de la CGT, par exemple ? OK, elle syndique trois pingouins des sections professionnelles. Super. Et c'est au nom de ça qu'il faut accepter son brouillage du 26, par exemple ?
Ce n'est pas ce que j'ai dit. Ni ce que je pense.
Tu observeras que sans les forces de FO la manif du 10 octobre aurait été moins massive.

En outre il n'y a pas que l'EN, les problématiques FP et interpro nous concernent aussi.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par F.Lemoine le Lun 21 Déc 2015 - 22:25

Sauter sur la moindre occasion pour rêver d'une révolution est, au choix, tactique, mignon, pathétique, déplorable, tellement HS, méprisant, etc.
Que les syndicats de l'EN fassent d'abord leur boulot pour l'EN et ensuite on pourra causer.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par carpemuette le Lun 21 Déc 2015 - 22:36

@Tangleding a écrit:
Cripure a écrit:
Nous sommes donc bien d'accord : il faut arrêter d'embrigader dans les intersyndicales des syndicats généralistes qui se fichent de nous. Qu'est-ce qu'on en a à fiche de la CGT, par exemple ? OK, elle syndique trois pingouins des sections professionnelles. Super. Et c'est au nom de ça qu'il faut accepter son brouillage du 26, par exemple ?
Ce n'est pas ce que j'ai dit. Ni ce que je pense.
Tu observeras que sans les forces de FO la manif du 10 octobre aurait été moins massive.

En outre il n'y a pas que l'EN, les problématiques FP et interpro nous concernent aussi.

Certes. Mais le timing est absolument contre-productif. Quand ce n'est pas le moment, ce n'est pas le moment. Point. Si on gagnait un peu sur la réforme, on pourrait peut-être envisager de mener d'autres luttes. A force de tout diluer, on n'y voit plus rien.

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Mar 22 Déc 2015 - 15:17

Merci de ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Je maintiens qu'il faut absolument obtenir de nos partenaires qu'ils décalent la date FP, et dans le cas contraire je suis pour que l'intersyndicale collège avance sa journée de mobilisation.

Pour autant je pense qu'il reste souhaitable d'avoir des intersyndicales larges y compris dans le champ EN, à condition que ces intersyndicales soient en ligne sur l'objectif et sur les moyens.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum