Le SNALC abroge la réforme du collège

Page 4 sur 27 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ronin le Ven 20 Nov 2015 - 23:42

Je pige pas, ça fait six mois que l'on voit que l'intersyndicale dort, que le Snes traine des pieds. Et c'est le Snalc le fautif ? continuons à roupiller, tout baigne. La vérité c'est que, comme les PE du forum l'ont annoncé il y a déjà un moment, le Snes applique la stratégie du Snuipp pour les rythmes. Et vous y croyez. Y a pas, ces mecs sont des génies. Dormez tranquilles, on continue à rien faire.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par RogerMartin le Ven 20 Nov 2015 - 23:46

Franchement, au début j'avais envie de poster en rigolant "est-ce que le SNALC a demandé l'autorisation à l'intersyndicale, parce que là il y a comme un semblant d'action constructive", mais maintenant, en tant qu'utilisatrice mesquine de l'institution "collège" j'ai un tout petit peu la haine en lisant qu'il est urgent de ne rien faire.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ronin le Ven 20 Nov 2015 - 23:55

Il est urgent de mourir en silence pour ne pas déranger. Vraiment, la FSU je surkiffe.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Ven 20 Nov 2015 - 23:57

Voilà, on peut résumer les choses ainsi :
- Le SNES ne fait rien.
- Le SNALC fait semblant de faire quelque chose en publiant un guide expliquant à contretemps que rien ne change avec la réforme contre laquelle le SNES ne fait rien et que prétend combattre une large intersyndicale rassemblant le SNES, le SNALC, CGT, SUD, FO, etc.

Circulons, il n'y a rien à voir.

Quand on fait rien parce qu'il n'y a rien besoin de faire (chaque formation amène sa génération spontanée d'opposants), le mieux c'est de ne rien dire, en tout cas de ne rien dire qui ne pourrait qu'affaiblir la contestation.

Un enfant de 6 ans ne le comprendrait-il pas ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Sam 21 Nov 2015 - 0:01

@Tangleding a écrit:L’initiative solitaire du SNALC est clairement intempestive. Le soutien du SNPDEN montre assez que le SNALC vient de torpiller la lutte. Je ne trouve pas cela brillant.
Attention, vous avez écrit "la lutte" au lieu de "la sieste". En effet, interrompre une sieste n'est jamais une bonne idée.
Je salue avec plaisir votre tentative pour nous faire au moins sourire en ces périodes troublées.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Gryphe le Sam 21 Nov 2015 - 0:06

@Tangleding a écrit:Quand on fait rien parce qu'il n'y a rien besoin de faire (chaque formation amène sa génération spontanée d'opposants), le mieux c'est de ne rien dire, en tout cas de ne rien dire qui ne pourrait qu'affaiblir la contestation.

Ah d'accord, donc ne rien faire, c'est ça la stratégie en fait ?  idee

Tout dépend des buts visés.
L'objectif est-il d'amplifier la contestation ou d'améliorer la situation des personnels et des élèves ? scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ronin le Sam 21 Nov 2015 - 0:08

Franchement Tang, on en a déjà parlé. Tu défends ta boutique c'est normal. Mais je suis sûr que tu sais très bien que le Snes est en train de réussir la même chose que le Snuipp. J'ai surtout l'impression que le Snalc est décidé à ne pas accepter cette réforme alors que le Snes bon, ben, oui mais bon, enfin, voilà, touça quoi..

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par F.Lemoine le Sam 21 Nov 2015 - 0:08

Tang, quelle autre action collective a-t-elle été proposée par l'intersyndicale ?
Aucune grève d'ampleur, aucun autre initiative, à part : "Démerdez-vous".
Moi je suis bien content que quelqu'un m'aide à me démerder.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).

F.Lemoine
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Sam 21 Nov 2015 - 0:09

@Tangleding a écrit:De toute façon le mal est fait. Je pense que c'est une c*nnerie du SNALC. J'aime mieux penser que c'est un positionnement tactique au détriment de l'intérêt collectif plutôt que de la bêtise, car ce sera moins problématique pour la suite de la lutte.

Maintenant je suis pour le rassemblement et je pense que mon syndicat sera sur la ligne responsable, comme il l'a toujours été.

On va passer rapidement à autre chose. Mais je ne pouvais pas laisser tout un chacun s'extasier de ce qui me paraît plutôt regrettable sur le plan stratégique.

Chacun en pensera ce qu'il veut. Pour ce qui me concerne le sujet est clos.

La morgue de ce gars, mais c'est un modèle Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Sam 21 Nov 2015 - 0:18

Cripure a écrit:
@Tangleding a écrit:L’initiative solitaire du SNALC est clairement intempestive. Le soutien du SNPDEN montre assez que le SNALC vient de torpiller la lutte. Je ne trouve pas cela brillant.
Attention, vous avez écrit "la lutte" au lieu de "la sieste". En effet, interrompre une sieste n'est jamais une bonne idée.
Je salue avec plaisir votre tentative pour nous faire au moins sourire en ces périodes troublées.
Ce serait amusant si ce n'était pas insultant.

Le réveil du SNALC est impressionnant : un "8 pages couleur". Bigre, c'est de l'action ! Du néant donc, mais du néant contreproductif. Et comme c'est le SNALC et que le SNALC c'est le Graal Sacré, c'est efficace et utile.

veneration  veneration  veneration

On peut définitivement reprendre la sieste.

@ Ronin :
Mais enfin, tu vois bien que là c'ets le SNALC qui clame sur tous les toits qu'il va adapter la réforme !!! Pas le SNES. Que ce soit "ma boutique" ou pas n'y change rien (et je pourrai te retourner le "compliment").

@ Freddie :
Je te renvoie au texte adopté par la CAA de ma section académique, les actions retenues au titre du mandat du S3 sont exposées à la fin, dans la partie "Action" (je ne crois pas que ce soit seulement en accès syndiqué) :
https://www.versailles.snes.edu/spip.php?article3707

Pour ce qui est de la CAN j'ignore si elle s'est réunie et ce qu'elle a décidé, il faut que je trouve cela.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ronin le Sam 21 Nov 2015 - 0:22

Pourtant il n'y a pas bien longtemps tu écrivais toi-même que tu en avais marre que la direction du Snes ne bouge pas assez, que tu essayais de faire passer des messages, etc. On est assez nombreux à trouver que l'intersyndicale roupille, mais comme pour les rythmes dans le premier degré on nous dit de ne pas nous inquiéter, la FSU veille pour nous... désolé j'ai déjà donné.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Tangleding le Sam 21 Nov 2015 - 0:30

@Ronin a écrit:Pourtant il n'y a pas bien longtemps tu écrivais toi-même que tu en avais marre que la direction du Snes ne bouge pas assez, que tu essayais de faire passer des messages, etc. On est assez nombreux à trouver que l'intersyndicale roupille, mais comme pour les rythmes dans le premier degré on nous dit de ne pas nous inquiéter, la FSU veille pour nous... désolé j'ai déjà donné.
Il y avait une action, la manif du 10/10 et je trouvais (et n'étais pas le seul) que le S4 et certains S3 ne se remuaient pas pour mobiliser. Et tu peux me croire j'ai agi dans la mesure de mes moyens pour mobiliser. Y compris au delà de mon S3, qui ne m'avait pas attendu pour se bouger.

Tu reviens sans cesse sur le Snuipp et les rythmes, Ronin... Je conçois parfaitement que tu l'aies mauvaise, mais les actions du SNES ne sont pas décidées par la fédération. Les statuts sont sans ambiguïté et la réalité du fonctionnement ne l'est pas moins. La FSU est une fédération, pas une confédération...

Je ne peux rien dire de plus.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Rendash le Sam 21 Nov 2015 - 0:36


J'ai mis un moment avant de comprendre le point de vue de Tang'. Si j'ai effectivement compris ce qui te chiffonne, Tang, c'est que cette proposition du SNALC revient à accepter que la réforme passe, pour ensuite la torpiller. Autrement dit, c'est du même tonneau que les collègues qui font des EPI pour "limiter la casse puisque de toute façon ça va passer", fin de citation.

Bon, pourquoi pas.

En revanche, y'a un truc qui m'a fait bondir. Des propos comme ça me font hurler. C'est possible que je n'y-connaisse-rien-Jon-Snow, m'enfin à chaque fois que je lis ça...

@Tangleding a écrit:
c'est un problème de base, pas un problème de direction du SNES.[...]

Si la base ne veut rien comprendre, la direction du SNES ne peut rien contre cela.

Ben, merde. Ce n'est pas à la base de s'adapter à la direction, mais à la direction (?!) de représenter sa base. Ou alors je n'ai rien capté à ce qu'est le syndicalisme dans l'EN, et je me fous de ce syndicalisme-là. C'est la ligne de la FCPE, d'ailleurs.

Quant à attendre, parce que la réforme se torpille d'elle-même, pourquoi pas : on le constate effectivement tous les jours, à chaque vague de "formation".
MAIS : faut aussi prendre en compte le désespoir croissant d'un nombre croissant de collègues, de LV et LC en particulier. L'attente ne va pas les aider à lutter contre ce désespoir, ils ont, pour beaucoup, besoin d'être actifs. Concrètement. Attendre, c'est crever. Faudrait peut-être prendre ce paramètre en compte.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Rendash le Sam 21 Nov 2015 - 0:37

@Tangleding a écrit: La FSU est une fédération, pas une confédération...

*ravale une vanne débile*

*ravale une vanne débile*

*s'étouffe*

*ravale une vanne débile*

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Audrey le Sam 21 Nov 2015 - 0:38

Je crois que j'ai une idée de la vanne débile en question... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Audrey le Sam 21 Nov 2015 - 0:40

@Rendash a écrit:
J'ai mis un moment avant de comprendre le point de vue de Tang'. Si j'ai effectivement compris ce qui te chiffonne, Tang, c'est que cette proposition du SNALC revient à accepter que la réforme passe, pour ensuite la torpiller. Autrement dit, c'est du même tonneau que les collègues qui font des EPI pour "limiter la casse puisque de toute façon ça va passer", fin de citation.

Bon, pourquoi pas.

En revanche, y'a un truc qui m'a fait bondir. Des propos comme ça me font hurler. C'est possible que je n'y-connaisse-rien-Jon-Snow, m'enfin à chaque fois que je lis ça...

@Tangleding a écrit:
c'est un problème de base, pas un problème de direction du SNES.[...]

Si la base ne veut rien comprendre, la direction du SNES ne peut rien contre cela.

Ben, merde. Ce n'est pas à la base de s'adapter à la direction, mais à la direction (?!) de représenter sa base. Ou alors je n'ai rien capté à ce qu'est le syndicalisme dans l'EN, et je me fous de ce syndicalisme-là. C'est la ligne de la FCPE, d'ailleurs.

Quant à attendre, parce que la réforme se torpille d'elle-même, pourquoi pas : on le constate effectivement tous les jours, à chaque vague de "formation".
MAIS : faut aussi prendre en compte le désespoir croissant d'un nombre croissant de collègues, de LV et LC en particulier. L'attente ne va pas les aider à lutter contre ce désespoir, ils ont, pour beaucoup, besoin d'être actifs. Concrètement. Attendre, c'est crever. Faudrait peut-être prendre ce paramètre en compte.

Oui, malheureusement... mais au bout d'un temps, on crève aussi d'avoir sans cesse agi depuis février...pour nada.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par User5899 le Sam 21 Nov 2015 - 0:41

@Tangleding a écrit:
Cripure a écrit:
@Tangleding a écrit:L’initiative solitaire du SNALC est clairement intempestive. Le soutien du SNPDEN montre assez que le SNALC vient de torpiller la lutte. Je ne trouve pas cela brillant.
Attention, vous avez écrit "la lutte" au lieu de "la sieste". En effet, interrompre une sieste n'est jamais une bonne idée.
Je salue avec plaisir votre tentative pour nous faire au moins sourire en ces périodes troublées.
Ce serait amusant si ce n'était pas insultant.

Le réveil du SNALC est impressionnant : un "8 pages couleur". Bigre, c'est de l'action ! Du néant donc, mais du néant contreproductif. Et comme c'est le SNALC et que le SNALC c'est le Graal Sacré, c'est efficace et utile.

veneration  veneration  veneration

On peut définitivement reprendre la sieste.
Bon, si vous voulez, au lieu de parler de sieste, je peux parler d'abstention ?
Vous comprenez quand même bien que 5 ou 6 syndicats qui s'unissent pour ne rien faire, ça passe avec peine... faites revenir Monique Vuaillat, je ne sais pas, moi...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Ronin le Sam 21 Nov 2015 - 0:47

Tang, je reviens sur les rythmes parce que le Snes est en train de faire la même chose que ce qu'avait fait le Snuipp. Donc, oui, j'y vois le même enfumage. Et si tu veux te concentrer sur le collège, moi qui suis un peu extérieur au bouzin puisque dans le premier degré, j'ai clairement capté, et je ne suis pas le seul, que le Snes s'est fait tirer les oreilles pour bouger, et encore, en marche arrière...continuons à attendre, tu as raison, c'est que pour 2016, on peut continuer à se réunir pour faire des réunions pour dialoguer en interne sur le fait que peut-être c'est pas bien étou epi voilà. J'en reste là, mon opinion est faite depuis longtemps.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Rendash le Sam 21 Nov 2015 - 0:53

@Ronin a écrit:Tang, je reviens sur les rythmes parce que le Snes est en train de faire la même chose que ce qu'avait fait le Snuipp. Donc, oui, j'y vois le même enfumage. Et si tu veux te concentrer sur le collège, moi qui suis un peu extérieur au bouzin puisque dans le premier degré, j'ai clairement capté, et je ne suis pas le seul, que le Snes s'est fait tirer les oreilles pour bouger, et encore, en marche arrière...continuons à attendre, tu as raison, c'est que pour 2016, on peut continuer à se réunir pour faire des réunions pour dialoguer en interne sur le fait que peut-être c'est pas bien étou epi voilà. J'en reste là, mon opinion est faite depuis longtemps.

Shocked


Vendu!


furieux

Ronin y veut faire un EPI voilà affraid

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Celeborn le Sam 21 Nov 2015 - 4:13

Désolé, j'ai pas le temps de développer/répondre avant lundi. Mais j'essaie de vous lire, et je répondrai dès que je pourrai !

En attendant excellent week-end !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Sowana le Sam 21 Nov 2015 - 7:54

@Tangleding a écrit:Voilà, on peut résumer les choses ainsi :
- Le SNES ne fait rien.
- Le SNALC fait semblant de faire quelque chose en publiant un guide expliquant à contretemps que rien ne change avec la réforme contre laquelle le SNES ne fait rien et que prétend combattre une large intersyndicale rassemblant le SNES, le SNALC, CGT, SUD, FO, etc.

Circulons, il n'y a rien à voir.

Quand on fait rien parce qu'il n'y a rien besoin de faire (chaque formation amène sa génération spontanée d'opposants), le mieux c'est de ne rien dire, en tout cas de ne rien dire qui ne pourrait qu'affaiblir la contestation.

Un enfant de 6 ans ne le comprendrait-il pas ?

Parce que tout va bien ? le problème se résout de lui-même ? Désolée, je ne doit pas être à la hauteur d'un enfant de 6 ans, parce que je ne comprends pas. Il faut dire qu'il semble que nous ne voyons pas la même chose. Tu sembles voir une réforme que nous serions en train d'avoir à l'usure, moi je vois des collègues que le ministère va avoir à l'usure.
Et je me souviens des retours après la conférence de presse de l'intersyndicale.
En gros la position de SNES semblait être "continuez à bouder lors des formations, continuez à regarder certains de vos collègues commencer à élaborer des EPI, quand les DHG tomberont nous songerons à réfléchir à une action, dans 3 mois"  affraid  et quand je disais que j'aurais voulu une grève juste avant les élections histoire de mettre la pression on m'a répondu que cela ne se faisait pas, que rien ne nous garantissait que le mouvement serait suivi (parce qu'il faut avoir des garanties quant à la réussite d'une action avant de l'envisager ? Avec des raisonnements pareils j'arrête de m'agiter dans mon coin pour tenter de faire sauter cette réforme et je commence à réfléchir à mes vacances de l'été prochain, c'est beaucoup plus sûr).

La solution proposée par le SNALC n'est pas une panacée, l'abrogations seule le serait. Mais elle a le mérite d'être nouvelle et puissante (désolée mais les cartes de vœux, perso, je trouve ça ridicule). Elle a le mérite de pouvoir permettre aux collègues d'éviter la casse. Elle a aussi un autre mérite, de taille me semble-t-il, qui est que plus des collèges envisageront cette solution, plus le ministère et les médias ne pourront que constater que cette réforme aura avorté dans l'œuf, plus les formations feront un flop (compliqué de passer une journée à expliquer l'AP en barrette et l'EPI liane lorsque vous êtes face à des profs qui ont décidé de ne rien mettre en place), et plus les parents pourront constater à quel point cette réforme avait été faite n'importe comment, et qu'une réforme aussi mal pensée et ficelée ne pouvait être que mauvaise pour leurs enfants.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Elyas le Sam 21 Nov 2015 - 8:00

Concrètement, le machin du SNALC vise à faire exploser la contrainte des 26h, c'est ça ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Sowana le Sam 21 Nov 2015 - 8:05

@Elyas a écrit:Concrètement, le machin du SNALC vise à faire exploser la contrainte des 26h, c'est ça ?

Il s'agit surtout de pouvoir maintenir les classes euro, DP3, bilangues, latin, grec... Bon, probablement pas tout, il ne faut pas rêver, mais au moins une partie, tout dépend de ce qui existe dans chaque établissement et de la taille (et donc de la marge) de celui-ci. Et pour cela, effectivement, on se détache légalement de la contrainte des 26h/semaine.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Elyas le Sam 21 Nov 2015 - 8:15

@Sowana a écrit:
@Elyas a écrit:Concrètement, le machin du SNALC vise à faire exploser la contrainte des 26h, c'est ça ?

Il s'agit surtout de pouvoir maintenir les classes euro, DP3, bilangues, latin, grec... Bon, probablement pas tout, il ne faut pas rêver, mais au moins une partie, tout dépend de ce qui existe dans chaque établissement et de la taille (et donc de la marge) de celui-ci. Et pour cela, effectivement, on se détache légalement de la contrainte des 26h/semaine.

Pour le latin et le grec, la réforme permet déjà cette dérogation en puisant dans la marge. Je ne vois pas ce que cette décision change, surtout que les bilangues dépendent aussi de la carte des langues. Quant aux classes euro, pourquoi les limiter en prenant de la marge alors que la réforme permet de donner à tous les élèves cette forme exigeante de cours à travers l'EPI Langues et cultures étrangères, un collègue ayant la certification DNL peut proposer avec un collègue de langue un EPI maths-anglais par exemple où 1H de cours de maths se fait en anglais. Là, on ne vise pas une minorité mais la totalité des élèves. Et si on veut, on fait un dispositif de co-enseignement où le prof d'anglais vient en renfort dans la classe en maths. Le projet peut être un échange linguistique autour des maths avec une classe d'Angleterre ou une correspondance mathématiques avec des Néo-Zélandais pour faire in the mood !

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Pat B le Sam 21 Nov 2015 - 8:18

Je vois quand même deux inconvénients à la proposition du SNALC. Elle laisse entendre que même si la réforme est mauvaise, on peut s'arranger localement, chacun dans son bahut, pour limiter la casse. Ce qui, hélas, a pour moi deux conséquences :
- cela fait une porte de sortie pour le gouvernement qui peut maintenir la loi en disant que les collèges qui ne veulent pas appliquer la réforme n'appliqueront que ce qu'ils voudront tant que ça reste dans le cadre de la loi... Or, comme je l'ai déjà dit, la loi même atténuée comprend des tas de choses inquiétantes (éval par compétences, autonomie des établissements, pouvoir accru du cde, éval du brevet, trop de risque que ces 3h de marge sautent...)
- cela transfère la lutte au niveau local, au niveau de chaque collège où les profs doivent se bouger pour convaincre de ne pas appliquer la réforme... Or le rapport de force n'est pas toujours dans le bon sens ; personnellement j'attends beaucoup d'une résistance nationale, en local je ne peux rien...

Bref, je trouve que ça "floute le message". Peut-être que c'est une question de formulation, qu'il faut plus mettre en avant qu'en attendant de faire abroger la réforme, chacun doit se bouger pour qu'elle ne soit, de fait, pas appliquée dans son collège (ce qui revient sans doute à utiliser les "failles" dont comptent profiter déjà, sans le dire, certains établissements privés ou élitistes).

Pour autant, je ne me satisfais pas de la position "attendre", et j'ai été déçue que l'intersyndicale ne propose pas davantage d'actions concrètes, que la conférence de presse soit inaudible... Certes, chaque lot de formation permet aux collègues de découvrir que cette réforme c'est de la daube. Mais là, il me semble que la prise de conscience est à son maximum... et qu'on aborde l'étape suivante de l'enfumage où on expliquera que non, ce n'est pas de la daube parce qu'on peut l'appliquer de façon très light, que ça ouvre juste plein de possibilités à ceux qui le veulent, on le voit dans des discours récents d'IPR ou de CDE... arguments qui risquent de faire retomber la mobilisation.
Bref, le communiqué du snalc est peut-être plutôt une fausse bonne nouvelle, tout dépend comment c'est perçu (et détourné de son sens premier...)
Mais ça n'empêche... on fait quoi ? (parce que juste tirer dans les pattes des syndicats des uns et des autres, j'avoue, çà me saoule... il faut plus d'unité !)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SNALC abroge la réforme du collège

Message par Sowana le Sam 21 Nov 2015 - 8:32

@Elyas a écrit:
@Sowana a écrit:
@Elyas a écrit:Concrètement, le machin du SNALC vise à faire exploser la contrainte des 26h, c'est ça ?

Il s'agit surtout de pouvoir maintenir les classes euro, DP3, bilangues, latin, grec... Bon, probablement pas tout, il ne faut pas rêver, mais au moins une partie, tout dépend de ce qui existe dans chaque établissement et de la taille (et donc de la marge) de celui-ci. Et pour cela, effectivement, on se détache légalement de la contrainte des 26h/semaine.

Pour le latin et le grec, la réforme permet déjà cette dérogation en puisant dans la marge. Je ne vois pas ce que cette décision change, surtout que les bilangues dépendent aussi de la carte des langues. Quant aux classes euro, pourquoi les limiter en prenant de la marge alors que la réforme permet de donner à tous les élèves cette forme exigeante de cours à travers l'EPI Langues et cultures étrangères, un collègue ayant la certification DNL peut proposer avec un collègue de langue un EPI maths-anglais par exemple où 1H de cours de maths se fait en anglais. Là, on ne vise pas une minorité mais la totalité des élèves. Et si on veut, on fait un dispositif de co-enseignement où le prof d'anglais vient en renfort dans la classe en maths. Le projet peut être un échange linguistique autour des maths avec une classe d'Angleterre ou une correspondance mathématiques avec des Néo-Zélandais pour faire in the mood !

Et si on ne veut pas ? Et si le prof de LV avait une section euro qui marchait très bien pourquoi l'obliger à la modifier ? Pour faire plaisir au MEN . Non mais sans blague, on n'a que ça a faire ? Se plier en quatre et faire risette ? De plus, mais ça j'ai bien compris que cela pose un méchant problème aux pro-réforme qui refusent de l'entendre, il y a des dispositifs qui fonctionnaient très bien parce que basés sur le volontariat. Donc, encore une fois, non un EPI euro obligatoire pour tout un niveau ne revient absolument pas à une section euro basée sur le volontariat des élèves et qui s'étale sur deux ans. Quant à une correspondance mathématiques avec des Néo-Zélandais, ça vend du rêve...
Pour les classes bilangues, va voir le document du SNALC et tu verras qu'il y a moyen, justement, de maintenir une option qui aurait le goût, la saveur et l'odeur des bilangues avec un nom différent.
Pour le latin et le grec, il est clair que tout va bien, il suffit de voir la tête des collègues de LCA en sdp et les témoignages sur les forums pour voir qu'il n'y a aucun problème.

Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 27 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 15 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum