neutres en -us, -i

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par RogerMartin le Sam 21 Nov 2015 - 23:09

elpenor08 a écrit:Vulgus suit toujours le mouvement! La citation d'Horace donnée par Lefteris en fait foi!

Cognate s'utilise beaucoup dans la grammaire comparée. Il m'est familier car je dévore les publications des "Septuagint and Cognate Studies". Je ne savais pas qu'il était si rare.
En revanche, malgré mes efforts, je ne peux pas lire Shakespeare sans un GROS dictionnaire à côté Embarassed

Oui, cognate c'est juste technique -- je me rends compte qu'à faire cours en anglais, j'en oublie le français. Embarassed
Pour Shakespeare, est-ce que je peux te conseiller les folio théâtre bilingues avec les traductions par Jean-Michel Déprats en regard -- ces versions sont excellentes, et les notes par Venet très éclairantes.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Invité El le Sam 21 Nov 2015 - 23:10

C'est ça qui est plaisant: croiser des gens qui, "par hasard, en bricolant", pensent à la philologie! yesyes

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Invité El le Sam 21 Nov 2015 - 23:13

@RogerMartin a écrit:
elpenor08 a écrit:Vulgus suit toujours le mouvement! La citation d'Horace donnée par Lefteris en fait foi!

Cognate s'utilise beaucoup dans la grammaire comparée. Il m'est familier car je dévore les publications des "Septuagint and Cognate Studies". Je ne savais pas qu'il était si rare.
En revanche, malgré mes efforts, je ne peux pas lire Shakespeare sans un GROS dictionnaire à côté Embarassed

Oui, cognate c'est juste technique -- je me rends compte qu'à faire cours en anglais, j'en oublie le français. Embarassed
Pour Shakespeare, est-ce que je peux te conseiller les folio théâtre bilingues avec les traductions par Jean-Michel Déprats en regard -- ces versions sont excellentes, et les notes par Venet très éclairantes.

Oui, merci, je vais regarder. J'ai une édition complète chez Oxford, avec des notes, et je fais ce que je peux avec le dictionnaire. C'est fastidieux: texte > notes > dictionnaire si besoin...
J'aime bien lire les traductions de Bonnefoy (je lis beaucoup sa poésie) qui sont si belles. Mais ce sont de magnifiques infidèles parfois.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Lefteris le Sam 21 Nov 2015 - 23:19

elpenor08 a écrit:C'est ça qui est plaisant: croiser des gens qui, "par hasard, en bricolant", pensent à la philologie! yesyes
C'st plus terre à terre que ça... je pense à ce que je fais comme ça , à l'aventure (mieux que devant ma table de travail où je ne pense parfois à rien Rolling Eyes ). Or donc , visser ne demandant pas un effort intellectuel demandant d'y êtrre tout entier, je me mets à penser à un truc, par association d'idées, et à, ce que j'ai dit. Il se trouve que je dis souvent que le latin , en ce qui concerne la morphologie, c'est généralement du "collage". On a quelques patrons, modèles , un stock limité de suffixes , terminaisons , et qu'avec ça, quand on a compris le "montage", on connaît l'essentiel de la morphologie. Et là, j'ai pensé à vulgus , je ne sais plus trop comment. C'st tout bête

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Sacapus le Dim 22 Nov 2015 - 22:50

@RogerMartin a écrit:Eh bien, c'est la soirée humiliation: je me rends compte que je comprends (et que j'utilise en cours) cognate sans savoir le traduire.  Embarassed  Analogue? Ahhh "apparenté" dans le dico. )
Bonjour. Moi, je dis "cognat" du latin cognatus. C'est dans le dictionnaire...

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Invité El le Dim 22 Nov 2015 - 23:17

En droit, non?

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Oudemia le Lun 23 Nov 2015 - 0:01

En généalogie aussi : lignée par les hommes ou par les femmes.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par RogerMartin le Lun 23 Nov 2015 - 0:11

Vous l'utiliseriez pour parler de deux mots étymologiquement proches, mais pas dérivés l'un de l'autre, au même sens que l'anglais?

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Invité El le Lun 4 Jan 2016 - 21:29

Tiens, je viens de tomber sur le petit uirus  des Epistulae d'Horace, avec mes secondes:

Graecia capta ferum uictorem cepit et artes
intulit agresti Latio; sic horridus ille
defluxit numerus Saturnius, et graue uirus
munditiae pepulere (...)

Quand même, ces poetae noui et autres augustéens, tout ce mépris pour le saturnien. Du coup, on a presque tout perdu. Mauvais patriotes! Razz

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par archeboc le Mar 5 Jan 2016 - 15:31


Salomon Reinach ne donne que vulgus, pelagus et virus. Il indique que l'accusatif reste en -us (en s'appuyant sur la citation d'Horace déjà donné en première page de ce fil), et précise, ce qui n'a pas été rappelé jusqu'ici, que ces mots ne sont pas "usités" au pluriel.

Après cette indication, , il ajoute :
L'accusatif vulgum n'existe pas en bon latin, bien que les journalistes parlent souvent du vulgum pecus, ce qui signifierait, à les en croire, "le vulgaire troupeau." C'est un barbarisme ; mais les journalistes ont parfois oublié le latin.

vulgum pecus, je ne l'ai jamais entendu, mais vulgus pecum, si.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par Sacapus le Mar 5 Jan 2016 - 16:22

@archeboc a écrit:

vulgum pecus, je ne l'ai jamais entendu, ...
Ça alors ?

@archeboc a écrit:...mais vulgus pecum, si.
 
Oh oui, bien sûr. Mais si vous y allez par là, on a tous entendu "aoport" ou infractus ou "stricto sensusse".

Sans blague, vulgum pecus, pour ne pas être du latin correct, est une expression pseudo-latine tout-à-fait respectable, au même titre que quelques autres :
"a fortiori" (à la place de "a fortiore")
"ad valorem" (valor n'existe pas)
eurêka (à la place de heurêka)

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par archeboc le Mar 5 Jan 2016 - 17:14

@Sacapus a écrit:
@archeboc a écrit:...mais vulgus pecum, si.
 
Oh oui, bien sûr. Mais si vous y allez par là, on a tous entendu "aoport" ou infractus ou "stricto sensusse".

Sans blague, vulgum pecus, pour ne pas être du latin correct, est une expression pseudo-latine tout-à-fait respectable, [..]

Mais vulgus pecum me semble du latin correct, à défaut de vouloir dire ce qu'on voudrait qu'il voulût dire.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par PauvreYorick le Mar 5 Jan 2016 - 17:29

Ce serait alors la simple juxtaposition de deux noms à l'accusatif ? Difficile de se prononcer sur ce que ça voudrait dire au juste dans ce cas.

(Je dis peut-être des bêtises, je n'ai pas ouvert mon dico.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: neutres en -us, -i

Message par archeboc le Mar 5 Jan 2016 - 20:58

@PauvreYorick a écrit:(Je dis peut-être des bêtises, je n'ai pas ouvert mon dico.)

C'est moi qui aurait dû ouvrir le mien. Je pensais au génitif pluriel, pour lequel pecuum existe mais pas pecum.

@PauvreYorick a écrit:Ce serait alors la simple juxtaposition de deux noms à l'accusatif ? Difficile de se prononcer sur ce que ça voudrait dire au juste dans ce cas.

Si on peut les juxtaposer au nominatif (vulgus pecus) pourquoi pas à un autre cas ?

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum