Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nitescence
Érudit

Mais je parle du cours, Monsieur !

par nitescence le Dim 22 Nov 2015 - 15:25
Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Reine Margot le Dim 22 Nov 2015 - 15:28
Je disais "ben alors ça concerne toute la classe, donc tu lèves la main et tu attends la parole" et éventuellement punition si ça se reproduisait trop.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Forster
Neoprof expérimenté

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Forster le Dim 22 Nov 2015 - 15:31
Moi je dis 'commence par l'écouter déjà'. Embarassed
Invité El
Expert spécialisé

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Invité El le Dim 22 Nov 2015 - 15:31
@nitescence a écrit:Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?

Nous t'écoutons tous alors. Mais si en plus de l'impolitesse tu ajoutes le mensonge, tu prends deux heures! Réfléchis vite.
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par zeprof le Dim 22 Nov 2015 - 15:55
elpenor08 a écrit:
@nitescence a écrit:Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?

Nous t'écoutons tous alors. Mais si en plus de l'impolitesse tu ajoutes le mensonge, tu prends deux heures! Réfléchis vite.

tout pareil !

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par NLM76 le Dim 22 Nov 2015 - 16:08
Pas d'accord. Il arrive que mes bavards parlent du cours. Ils seraient capable de redire la question ou la remarque qu'ils viennent de faire. C'est tout de même très gênant, et donc interdit. C'est un combat de tous les instants. Je pense qu'en l'espèce, il ne faut pas de remarque qui tue, mais ralentir encore le cours, et rendre possible, vraiment l'échange en grand groupe.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par jonjon71 le Dim 22 Nov 2015 - 16:29
@nitescence a écrit:Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?

Je réponds toujours :

"Et moi je vous ai demandé de travailler en silence, ce qui signifie que tu n'as pas à parler avec ton voisin quel que soit le sujet de la discussion."

Il y a des moments où j'autorise les échanges entre voisins à condition qu'ils chuchotent et qu'ils parlent du cours et il y a des moments où le travail est individuel et silencieux. Dans ce dernier cas, ils n'ont pas le droit de parler au voisin même si c'est du cours, point.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par nitescence le Dim 22 Nov 2015 - 16:31
@jonjon71 a écrit:
@nitescence a écrit:Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?

Je réponds toujours :

"Et moi je vous ai demandé de travailler en silence, ce qui signifie que tu n'as pas à parler avec ton voisin quel que soit le sujet de la discussion."

Il y a des moments où j'autorise les échanges entre voisins à condition qu'ils chuchotent et qu'ils parlent du cours et il y a des moments où le travail est individuel et silencieux. Dans ce dernier cas, ils n'ont pas le droit de parler au voisin même si c'est du cours, point.

Je l'aime bien celle-là. Je la note ! Merci Jonjon !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par tiptop77 le Dim 22 Nov 2015 - 16:38
" On est bien d'accord. Tu parles avec ton voisin et tu n'as pas le droit de le faire donc tu me donnes ton carnet"

_________________
May the force be with us!
Shymere
Niveau 1

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Shymere le Dim 22 Nov 2015 - 16:45
"Si vous voulez parler du cours, n'hésite pas à te faire inviter chez ton voisin et demande lui un jus d'orange pour te remercier de tes explications. Mais en cours on ne bavarde pas lorsque je parle."
avatar
ysabel
Devin

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par ysabel le Dim 22 Nov 2015 - 16:56
Tout dépend de l'élève concerné.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par User24373 le Dim 22 Nov 2015 - 17:02
Moi je réponds que j'en ai rien à faire et que s'il a une question ou une remarque,  il lève la main,  sinon il se tait. Quel que soit l'élève.
Édit : sauf quand il s'agit d'un élève qui peut apporter une aide à son voisin, dans ce cas ils me demandent l'autorisation.
avatar
roxanne
Devin

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par roxanne le Dim 22 Nov 2015 - 17:16
J'avoue que les bavardages au lycée sont un de mes sujets d'étonnement, non pas de la part des secondes, je m'y attendais (et ce n'est pas le problème principal d'ailleurs), mais de la part des premières.J 'ai des ES euros, qui dans l'ensemble bossent, participent un peu, mais se montrent très bavards dès qu'il y a un moment de flottement(changement de textes, de livres) et même parfois pendant le cours. Ils arrivent en cours en discutant et continuent au point que je suis obligée de hausser le ton pour leur demander de se taire, sinon ils pourraient continuer pendant un certain temps. Je leur ai dit calmement, ai donné quelques punitions mais c'est plus fort qu'eux. J< leur ai dit qu'un jour, j'arrêterai le cours et considérerai qu'il est fait, tant pis si c'est une LA. J'ai souvenir de classes de38 élèves en ES il y a une douzaine d'années où il n'y avait aucun bruit. Et j'ai une amie dont la fille est dans un autre lycée (en euro, S ) et elle lui a dit qu'il y avait tout le temps du bavardage. Alors, attention, je parle bien de bavardages, de chuchotements pendant le cours. Et un jour, une élève m'avait répondu la fameuse phrase : "Je parlais du cours. " Je lui ai demandé de nous en faire profiter et elle a répété, et c'était une remarque très fine et intéressante sur le texte qui ouvrait des perspectives . Je lui ai demandé pourquoi elle le gardait pour sa voisine et elle m'a dit presque naïvement : "Je n'ai pas osé déranger le cours! "
affraid
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Gilbertine le Dim 22 Nov 2015 - 17:29
Les élèves qui parlent du cours sont avant tout des bavards. Que ce soit pour commenter le cours, rebondir ou même pour faire une blague, j'aime bien les avoir au premier rang, comme cela, ils "bavardent" avec moi et je peux en faire profiter le reste de la classe si les remarques sont pertinentes.

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par scot69 le Dim 22 Nov 2015 - 19:02
Je leur réponds: "nous sommes en classe, donc, quand on est poli, on ne parle pas TOUT COURT"
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par NLM76 le Dim 22 Nov 2015 - 19:16
Sinon, j'ai : 1. Vous parlez 2. Vous me répondez 3. Je vous punis...

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par User5899 le Dim 22 Nov 2015 - 19:19
@nitescence a écrit:Que rétorquer à un élève qui répond : "Mais je parlais du cours, Monsieur!", quand on lui reproche de bavarder avec le voisin ? Ils ont l'impression de travailler et ne comprennent donc pas - ou font semblant de ne pas comprendre - ce qui pose problème... Qui a la réplique qui tue ?
"Vous ne croyez quand même pas que j'ai besoin de vos fulgurances ? Vous me montrerez vos notes en fin d'heure."
avatar
pamplemousses4
Expert

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par pamplemousses4 le Dim 22 Nov 2015 - 20:27
"... mais moi aussi, jeune homme, moi aussi! Et j'ai plus de métier que vous" (avec voussoiement de rigueur, même si d'ordinaire, vous tutoyez.)
avatar
InvitéeC9
Niveau 9

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par InvitéeC9 le Dim 22 Nov 2015 - 20:35
À l'ESPE on m'avait dit que les élèves qui parlaient du cours, c'était du bavardage pédagogique qu'il ne fallait pas réprimer. Sinon, c'est qu'on fait de l'autoritarisme. Écoutez les saintes paroles de la sainte ESPE.

_________________
Contre la réforme 2016 !
avatar
roxanne
Devin

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par roxanne le Dim 22 Nov 2015 - 20:36
Ah si j'en ai mouché un l'autre jour, contre toute attente d'ailleurs. C'était en littérature et société (donc autant dire bazar ), je tente un texte de Victor Hugo et ça papote . J'interromps et interpelle un élève et je lui demande si par hasard il e  son bavassage est plus important que Victor Hugo, si ce qu' il a dire prévaut sur Hugo ( bon, j'en ai fait des tonnes). Bref, il l'a fermé.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par nitescence le Dim 22 Nov 2015 - 20:55
@pamplemousses4 a écrit:"... mais moi aussi, jeune homme, moi aussi! Et j'ai plus de métier que vous" (avec voussoiement de rigueur, même si d'ordinaire, vous tutoyez.)

Mais je vouvoie toujours les élèves : c'est mon côté vieux jeu...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
User24373
Neoprof expérimenté

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par User24373 le Dim 22 Nov 2015 - 20:58
Cactus29 a écrit:À l'ESPE on m'avait dit que les élèves qui parlaient du cours, c'était du bavardage pédagogique qu'il ne fallait pas réprimer. Sinon, c'est qu'on fait de l'autoritarisme. Écoutez les saintes paroles de la sainte ESPE.
veneration (en réalité, j'ai ri )
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Reine Margot le Dim 22 Nov 2015 - 22:26
RooMcfly a écrit:Moi je dis 'commence par l'écouter déjà'. Embarassed

Quelle pédagogie autoritariste, qui ne met pas l'élève en activité! Twisted Evil

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Olympias
Prophète

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Olympias le Dim 22 Nov 2015 - 22:39
@Reine Margot a écrit:
RooMcfly a écrit:Moi je dis 'commence par l'écouter déjà'. Embarassed

Quelle pédagogie autoritariste, qui ne met pas l'élève en activité! Twisted Evil
C'est frontal en plus !!! Twisted Evil
avatar
Shere Khan
Niveau 9

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Shere Khan le Lun 23 Nov 2015 - 0:59
Cactus29 a écrit:À l'ESPE on m'avait dit que les élèves qui parlaient du cours, c'était du bavardage pédagogique qu'il ne fallait pas réprimer. Sinon, c'est qu'on fait de l'autoritarisme. Écoutez les saintes paroles de la sainte ESPE.

Et vous parlez pendant que le formateur parle, vous ? Evil or Very Mad
Contenu sponsorisé

Re: Mais je parle du cours, Monsieur !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum