Poème d'un élève

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Dimka le Mar 24 Nov 2015 - 1:08

J’ai des souvenirs totalement à l’opposé, d’une prof de cinquième qui ne m’a jamais mis au-dessus de quatorze/quinze, avec pour justifications qu’il ne fallait pas que je prenne la grosse tête, et qu’en plus, ma graphie était un peu pourrie.  Rolling Eyes À l’époque, j’étais vexé par le second argument (on n’enlevait pas cinq points pour la graphie à ceux qui étaient à 8 ou 10… en fait, j’étais le seul à avoir cinq points en moins pour ça !), mais maintenant, c’est aussi le premier qui me gêne : quand on met 20 en maths à un élève, on ne présuppose pas qu’il va prendre la grosse tête et se croire l’égal Grothendieck.

Je verrais bien ça, tiens… « oui, alors tu as juste partout, tu as répondu aux attentes de l’exercice, mais bon, tel mathématicien faisait de plus jolies démonstrations, donc je te mets 19 ou 15 et pas 20 ».

@Audrey a écrit:C'est exactement ce que je répète depuis l'ouverture de ce fil...
Non. Razz Parce que je pense que ça ne serait pas fondamentalement choquant qu’un devoir génial ait 19 ou 19,5 et un simplement très bon ait 20, si le critère est que « scolairement parlant », le premier ne respecte pas tout à fait les consignes au contraire du second. Mais avec, pour le premier, un commentaire qui souligne un peu lourdement que niveau sensibilité littéraire, c’est très bon (et qu’il y aurait éventuellement un talent à creuser, hors école), et que le texte produit provoque de l’émotion.

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Audrey le Mar 24 Nov 2015 - 1:18

Ben si, je répète depuis le début qu'il faut noter en fonction du niveau que l'on espère voir atteint par les élèves, en rapport avec les enseignements qu'on leur a dispensés, et non en fonction d'une perfection absolument hors de portée pour quiconque prend la plume. ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Panturle le Mar 24 Nov 2015 - 1:38

Après une soirée à corriger la prose de mes terminales, le premier poème me paraît tout simplement stupéfiant.

_________________
Multaque res subita et paupertas horrida suasit.

Panturle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Duplay le Mar 24 Nov 2015 - 5:03

elpenor08 a écrit:
Spoiler:
C'est presque synesthésique. Quant à lui, V. Hugo fait bien rimer "ténèbre/funèbre"
Je sors.

@PauvreYorick a écrit:
Spoiler:
(Je profite de l'occasion pour dire qu'elpenor08 a tout mon soutien dans sa campagne anti-Hugo.)


Quel manque de conscience professionnelle ! "  Evil or Very Mad






_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Duplay le Mar 24 Nov 2015 - 5:37

Et pour en revenir au sujet, j'ai moi aussi le coup de coeur pour le premier poème, qui me semble animé d'un souffle que l'on ne retrouve pas dans le second.

Alors certes, dans la première strophe, l'élève s'est peut-être laissé enivrer par les mots… mais est-ce pécher, Seigneur ? Ce ne sont que quelques mots ! Laughing Et c'est un régal que de lire des textes de cet acabit. Beau travail de l'élève… et du professeur !

Et cette deuxième strophe ! coeurs

Pour ce qui concerne la notation, on se heurtera toujours à la question de "l'impression générale" donnée par le texte, qui n'entre pas facilement dans une grille d'évaluation critériée mais qui est pourtant, à mon humble avis, primordiale.

Quoi qu'il en soit, je suggère qu'Yranoh ouvre un topic spécialement consacré aux rédactions de ses élèves. Les petites friandises sans danger pour les hanches, c'est toujours bon à prendre !

nutella

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Tangleding le Mar 24 Nov 2015 - 8:18

L'emploi de verbe "pécher" est symptomatique d'une acception morale de l'évaluation d'une rédaction s'agissant de sa littérarité potentielle.

Ne rend-on pas davantage service à l'écrivain en herbe en replaçant cette évaluation dans le domaine esthétique, tout en rappelant qu'une large part de subjectivité incrimine forcément le jugement du seul professeur ? Et en rappelant à l'élève que le critique doit critiquer librement, tant que le créateur se souvient de sa pleine liberté de créer ?

J'ai l'impression que ce débat en dit souvent plus sur nous, notre expérience, nos ambitions, nos déceptions.

Ce fil soulève aussi toutefois d'intéressants débats, notamment sur le hiatus entre grille critériée & impression générale. Sur la difficulté inhérente au lien intime entre forme et fond.

Sur ce dernier point, je peux tout à fait mettre un 20 à un devoir imparfait. Mais pour moi 20 (et la note tout simplement) n'est pas un instrument de jugement de la littérarité d'un texte, plutôt l'étalon du respect d'un sujet de rédaction, et d'un traitement de qualité d'un exercice scolaire d'écriture.

Pour ce qui est de la littérarité (qui n'implique pas forcément la perfection scolaire et peut parfaitement se trouver présente à l'état parcellaire), je préfère disjoindre cet aspect de l'évaluation chiffrée (que j'emploie mais ne tiens pas en haute estime), avec un symbole dédié et expliqué aux élèves. Et comme je l'ai dit, ils y sont tout à fait sensibles.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par Duplay le Mar 24 Nov 2015 - 14:18

@Tangleding a écrit:L'emploi de verbe "pécher" est symptomatique d'une acception morale de l'évaluation d'une rédaction s'agissant de sa littérarité potentielle.
.

Ouh là... tout doux... camarade... ne t'emballe surtout pas quant à l'interprétation du verbe "pécher" !
C'était tout bêtement une allusion à une réplique de Don Patillo dans une célèbre pub des années 1970 !  Laughing  Wink

http://www.dailymotion.com/video/xxqyd0_compil-de-pub-pour-les-pates-panzani-avec-don-patillo-1975-1996_shortfilms

Ceci dit, je trouve ton idée du petit symbole pour marquer la littérarité d'une rédaction fort intéressante. Je la note sur mes tablettes et vais réfléchir à la manière de m'en inspirer. Merci ! Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par lostris le Mer 25 Nov 2015 - 9:48

Quand je vois ces productions d'élèves de sixième Shocked , je me dis que vraiment, nous ne faisons pas tous le même métier !!

lostris
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par fraisedesbois le Mer 25 Nov 2015 - 9:57

petite question : la valeur du poème change-t-elle drastiquement si on ne lit pas le vers "de trop" ?
(ce ne serait pas la première fois qu'une consigne de longueur non respectée entraine une correction de la seule partie conforme aux consignes  Wink )
(allusion non déguisée aux réponses non rédigées)


@Dimka a écrit:Je verrais bien ça, tiens… « oui, alors tu as juste partout, tu as répondu aux attentes de l’exercice, mais bon, tel mathématicien faisait de plus jolies démonstrations, donc je te mets 19 ou 15 et pas 20 ».
merci Dimka de me remémorer mon professeur de Mathématiques de Première fleurs2
il se déplaçait dans les rangs pour nous rendre nos copies et assortissait chaque remise d'un commentaire. un cérémonial que nous attendions tous, silencieux, un peu inquiets mais avant tout gourmands, impatients de connaître non pas notre note, mais d'entendre le commentaire que cela allait nous valoir.
aux élèves qui peinaient, toujours un encouragement, à un qui s'était dépassé un commentaire dont tous rêvaient. plus particulièrement ceux qui avaient décroché un 20, mais qu'un "peut mieux faire" venaient cingler (précisément parce qu'il existait une démonstration plus maligne).

à coup sûr, je ne suis pas la seule à me souvenir des quelques fois où il nous a donnés des exercices qu'il donnait à ses prépas. il nous le disait à la fin, riant d'avance du tour qu'il venait de leur jouer quand nous avions réussi, avec moins d'outils, à produire une démonstration qui avait décroché le graal de l'élégance.

mais nous étions en lycée. pas en 6e.

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par yranoh le Mer 25 Nov 2015 - 20:30

Poèmes rendus. Mon, élève, d'un naturel réservé, n'a pas vraiment su cacher sa Joie, assise à ses côtés pendant toute l'heure.

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par VicomteDeValmont le Mer 25 Nov 2015 - 20:49

Juste une remarque parce que je n'ai pas l'envie de commenter l'ensemble de ce poème.
Pour moi, ce joliment est un emploi familier/populaire pour dire drôlement (entrée B du TLF) ce qui tranche avec le reste et le rend porteur d'une fraicheur bienvenue.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème d'un élève

Message par CarmenLR le Mer 25 Nov 2015 - 22:17

@yranoh a écrit:Poèmes rendus. Mon, élève, d'un naturel réservé, n'a pas vraiment su cacher sa Joie, assise à ses côtés pendant toute l'heure.  

Ah, quel plaisir de lire ça. Que sa joie demeure...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum