"Vous ne ferez pas juste prof"

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Nov 2015 - 21:29

@Feuchtwanger a écrit:
Botchan a écrit:

Quant à la remarque de notre (je suppose jeune) collègue que les quinquagénaires. Suspect Rolling Eyes Very Happy mais je ne suis pas concerné, je suis encore quadragénaire pour quelques années, et je suis particulièrement fringant. succes

Je ne suis malheureusement plus si jeune que cela mais au fil des dernières années j'ai bien appris à plusieurs collègues ce qu'était un podcast, comment regarder netflix dans un pays non couvert ou bien le fonctionnement d'amazon (avec le bonus combo kindle/shipito).

C'est de la même veine quand j'expliquais il y a 3 ans ce qu'était un drive ou un diaporama.professeur

Et oui, cela m'a étonné également. Laughing

Ce ne serait pas légèrement illégal ça?

En dehors de la question de l'âge il y a aussi une question d'intérêt: je suis une bille en informatique parce que ça ne m'intéresse pas plus que ça, même si je suis bien obligé de faire certaines choses pour pouvoir exercer mon métier évidemment, et j'ai un collègue quinquagénaire qui est très doué pour ça et que tout le lycée consulte en cas de problème (quant à moi je ne suis pas un perdreau de l'année donc j'ai tout appris sur le tas, et souvent mal, en informatique).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Lefteris le Jeu 26 Nov 2015 - 22:12

@CarmenLR a écrit:
Merci, Lefteris, pour cette réponse très complète, qui m'intéresse particulièrement. 

Ma question portait, en effet,  comme je l'ai précisé, sur la façon dont on pouvait dégager du temps pour garder un contact intime avec sa discipline de formation avec les horaires classiques de mes proches 9 h -17 h 30 en horaire fixe, retour à 18 h 30, sans demi-journée de libre. 

Tu y as parfaitement répondu.Merci pour les défis ludiques : c'est très intéressant... :-).
Globalement, je bossais plus que ce que tu indiques. Mais comme c'était dépaysant, c'était autant un plaisir qu'autre chose. Même fatigué, on peut se concentrer, ou faire du sport, quand un truc plaît. Ce n'st pas comme se mettre à un paquet de copies Rolling Eyes . Pourquoi pas du grec, qui demande certes de la régularité et de la méthode, mais pas plus que des tas d'activités, et pa splus pour moi que les mots croisés qui ont vite raison de ma patience, alors que des gens peuvent y passer des heures.
L'essentiel est le démarrage , le coup de pied au cul initial, un peu comme quand je vais rouler après avoir mal dormi, et une fois en route, on est content. Paramètre très important : pas de télé, je ne compte pas le temps gagné dans la vie, et aujourd'hui encore, je ne la regarde pas dix fois dans l'année.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Ergo le Ven 27 Nov 2015 - 10:21

Botchan a écrit:
Entre moi et Jane Eyre c'est foutu je crois (programme de l'agreg 2009): trop lu et trop disséqué. Mais a contrario je suis en train de relire un roman de Jane Austen que je veux faire en LELE et qui était le sujet de mon mémoire de maîtrise et ça passe tout seul.
Rhooo. bisous Et pourtant c'était mon programme de CAPES, lu et disséqué mais je l'ai apprécié encore plus.

C'est vrai qu'on pourrait avoir un fil sur nos dernières lectures en anglais. Very Happy
Spoiler:
Bon, j'ai honte, je relis en ce moment mais j'avais une vraie envie de Little Women. I love you

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Rosanette le Ven 27 Nov 2015 - 10:27

J'ouvre un topic !

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par CarmenLR le Ven 27 Nov 2015 - 15:01

@Lefteris a écrit:
@CarmenLR a écrit:
Merci, Lefteris, pour cette réponse très complète, qui m'intéresse particulièrement. 

Ma question portait, en effet,  comme je l'ai précisé, sur la façon dont on pouvait dégager du temps pour garder un contact intime avec sa discipline de formation avec les horaires classiques de mes proches 9 h -17 h 30 en horaire fixe, retour à 18 h 30, sans demi-journée de libre. 

Tu y as parfaitement répondu.Merci pour les défis ludiques : c'est très intéressant... :-).
Globalement, je bossais plus que ce que tu indiques. Mais comme c'était dépaysant, c'était autant un plaisir qu'autre chose. Même fatigué, on peut se concentrer, ou faire du sport, quand un truc plaît. Ce n'st pas comme se mettre à un paquet de copies Rolling Eyes .  Pourquoi pas du grec, qui demande certes de la régularité et de la méthode, mais pas plus que des tas d'activités, et pa splus pour moi que les mots croisés qui ont vite raison de ma patience, alors que des gens peuvent y passer des heures.
L'essentiel est le démarrage , le coup de pied au cul initial, un peu comme quand je vais rouler après avoir mal dormi, et une fois en route, on est content. Paramètre très important : pas de télé, je ne compte pas le temps gagné dans la vie, et aujourd'hui encore, je ne la regarde pas dix fois dans l'année.

Merci, Lefteris. J'ai tendance à penser que c'est plus facile quand on travaille déjà en lien avec sa discipline d'origine, mais je comprends aussi l'argument du dépaysement. En sus de l'absence de télé, j'ai l'impression qu'il faut aussi apprendre à couper avec le travail ( je constate tous les jours que nous sous-estimons souvent combien le travail peut aussi obséder des salariés qui ne ramènent pourtant pas de travail à la maison) et à dormir moins... (Sur ces deux points, je suis un piètre exemple). Bel exemple que le tien, en tout cas. Merci de le partager.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Lefteris le Ven 27 Nov 2015 - 15:26

@CarmenLR a écrit:
Merci, Lefteris. J'ai tendance à penser que c'est plus facile quand on travaille déjà en lien avec sa discipline d'origine, mais je comprends aussi l'argument du dépaysement. En sus de l'absence de télé, j'ai l'impression qu'il faut aussi apprendre à couper avec le travail ( je constate tous les jours que nous sous-estimons souvent combien le travail peut aussi obséder des salariés qui ne ramènent pourtant pas de travail à la maison) et à dormir moins... (Sur ces deux points, je suis un piètre exemple). Bel exemple que le tien, en tout cas. Merci de le partager.
Ce qui serait difficile , de serait de faire des études complètes en plus du métier, pire encore passer des concours avec la pression du résultat, l'absence de choix de ce qu'on étudie (j'ai vu pour l'agreg, en étant certifié à temps complet, là ça demande quand même des sacrifices, ce n'est plus du plaisir). Mais une matière précise, une langue , une activité artistique ou manuelle, ou sportive , ou associative c'est tout à fait faisable, et c'est même ça qui coupe du métier. Plein de gens le font, je ne vois pas pourquoi le grec échapperait à la règle. C'est seulement plus marginal. Et si l'on regarde le temps passé par d'autres devant la télé, ça représente des heures , dans la semaine, on peut en faire des choses à la place. On pourrait dire ça d'internet, mais la grande différence est qu'il n'y a pas d'heures fixes, qu'on peut s'arrêter quand on veut, qu'on est pas "piégé" par des feuilletons . Pour le grec, si je me fie au niveau des textes que je pouvais traduire, j'avais largement -en langue- sans forcer, le niveau d'un bachelier en un peu plus d'un an , en trois ans un niveau de licence, je pouvais traduire correctement des textes d'auteurs que CH m'envoyait tout en bétonnant ma grammaire au fur et à mesure. En plus, je lisais ou j'avais beaucoup lu en histoire, ou de textes traduits, ça me donnait des bases culturelles.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par leyade le Ven 27 Nov 2015 - 18:43

@CarmenLR a écrit:"A quoi ça sert ? " "A rien. Dans la vie, l'important, pour survivre, c'est de boire, de manger suffisamment, et d'avoir chaud. Le reste, les amis, la musique, la beauté, les dessins, les histoires et les poèmes, c'est du luxe en attendant la mort."

C'est une citation de qui?

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par CarmenLR le Ven 27 Nov 2015 - 18:52

Oups... J'ai honte des guillemets... C'est ma réponse quand cette question surgit... Embarassed
C'est ce qui est venu spontanément, et que j'ai gardé... Pas sûr que ce soit adapté à tous les publics, à coup sûr...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par leyade le Ven 27 Nov 2015 - 19:00

Nan mais c'est super beau, je me fends parfois d'une phrase du même tonneau, topela , je leur réponds "ah mais si vous voulez des choses qui servent, pas de souci, empiler des briques, faire du feu, cuisiner, mais si on veut faire autre chose que manger et dormir dans la vie, on peut y mettre des amis, de la musique, du dessin, des voyages..." mais là du coup je croyais que c'était une citation célèbre. Au temps pour moi. Wink

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Rendash le Ven 27 Nov 2015 - 19:03

@leyade a écrit:là du coup je croyais que c'était une citation célèbre. Au temps pour moi. Wink

Mais c'est le cas, Carmen est une star de Néo veneration

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par leyade le Ven 27 Nov 2015 - 19:25

of course!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par nuages le Ven 27 Nov 2015 - 22:14

La remarque à l'origine du topic , dévalorisante pour le métier d'enseignant , me semble parfaitement justifiée par l'évidence de la dévalorisation accélérée de notre profession . Si le manque d'estime pour le métier d'enseignant est devenu courant, c'est parce que ce métier n'a effectivement plus rien de gratifiant dans sa pratique au quotidien  (ici sont admis en seconde générale des élèves ayant échoué au brevet et n'ayant pas été pris en bac pro  Rolling Eyes ) . Enseigner la littérature telle que je l'aimais , il ne faut même plus en rêver, surtout quand son enseignement se limite désormais à une seule séance hebdomadaire de 2h (de 16h à 18h) pour le bac L  furieux .  Les conditions de travail des agrégés n'ont, sauf le salaire,  plus rien d'enviable ( 15 heures sur 5 jours ,  STMG ingérable , et  je ne suis pas la seule dans ce cas  No )   Comme plusieurs d'entre vous, je conseille aux élèves brillants d'envisager un autre métier que "juste prof" car je suis pessimiste sur l'avenir de cette profession piège dont il sera très difficile de sortir avant de devenir ça:

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Lefteris le Ven 27 Nov 2015 - 22:53

@nuages a écrit:La remarque à l'origine du topic , dévalorisante pour le métier d'enseignant , me semble parfaitement justifiée par l'évidence de la dévalorisation accélérée de notre profession . Si le manque d'estime pour le métier d'enseignant est devenu courant, c'est parce que ce métier n'a effectivement plus rien de gratifiant dans sa pratique au quotidien  (ici sont admis en seconde générale des élèves ayant échoué au brevet et n'ayant pas été pris en bac pro  Rolling Eyes ) . Enseigner la littérature telle que je l'aimais , il ne faut même plus en rêver, surtout quand son enseignement se limite désormais à une seule séance hebdomadaire de 2h (de 16h à 18h) pour le bac L  furieux .  Les conditions de travail des agrégés n'ont, sauf le salaire,  plus rien d'enviable ( 15 heures sur 5 jours ,  STMG ingérable , et  je ne suis pas la seule dans ce cas  No )   Comme plusieurs d'entre vous, je conseille aux élèves brillants d'envisager un autre métier que "juste prof" car je suis pessimiste sur l'avenir de cette profession piège dont il sera très difficile de sortir avant de devenir ça:
C'est exactement ce que tu dis : la profession n'est pas méprisable intrinsèquement, par ce qu'elle devrait véhiculer ( j'ai plutôt un complexe de supériorité par rapport aux baltringues incultes que je vois, et j'y inclus certains politiques ou hiérarques administratifs) , mais par ce qu'elle est devenue dans les faits.
Devenir enseignant à l'heure actuelle relève de l'absurde, puisque la finalité même du métier est écartée, méprisée même (transmettre des connaissances, la réflexion qui va avec sont ouvertement rejetés dans les termes mêmes des "réformes", qui ne prônent que l'"activité" l"éducation à .." ) , et qu'en échange de lourdes tâches et corvées extra-pro, il n'y a même pas le traitement pour compenser.

Pas la peine de faire minimum 4 à 5 ans d’études pour un certifié ( passage du concours dans la 4ème année) , 6 à 7 pour un agrégé (passage du concours dans la 6è année) . il vaut mieux passer d’autres concours dès la licence , voire entrer en catégorie B ou C et évoluer.
Il est donc devenu plus intéressant de passer un concours de catégorie A

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par CarmenLR le Ven 27 Nov 2015 - 23:26

@Rendash a écrit:
@leyade a écrit:là du coup je croyais que c'était une citation célèbre. Au temps pour moi. Wink

Mais c'est le cas, Carmen est une star de Néo veneration

Mon quart d'heure warholien, ça y est, c'est donc maintenant ! Ah, moi qui espérais devenir célèbre pour avoir gardé le silence sur mon ingrédient secret pour les shortbread millionnaires, :-). Life is a bitch!

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 11:41

@nuages a écrit:La remarque à l'origine du topic , dévalorisante pour le métier d'enseignant , me semble parfaitement justifiée par l'évidence de la dévalorisation accélérée de notre profession . Si le manque d'estime pour le métier d'enseignant est devenu courant, c'est parce que ce métier n'a effectivement plus rien de gratifiant dans sa pratique au quotidien  (ici sont admis en seconde générale des élèves ayant échoué au brevet et n'ayant pas été pris en bac pro  Rolling Eyes ) . Enseigner la littérature telle que je l'aimais , il ne faut même plus en rêver, surtout quand son enseignement se limite désormais à une seule séance hebdomadaire de 2h (de 16h à 18h) pour le bac L  furieux .  Les conditions de travail des agrégés n'ont, sauf le salaire,  plus rien d'enviable ( 15 heures sur 5 jours ,  STMG ingérable , et  je ne suis pas la seule dans ce cas  No )   Comme plusieurs d'entre vous, je conseille aux élèves brillants d'envisager un autre métier que "juste prof" car je suis pessimiste sur l'avenir de cette profession piège dont il sera très difficile de sortir avant de devenir ça:

Je n'en suis pas certain...Quand j'étais étudiant, je me souviens d'avoir acheté des livres du style "Que faire après une filière littéraire?" où on évoquait l'enseignement bien sûr, mais aussi les autres métiers accessibles aux littéraires.

Cet étudiant a été très maladroit mais il voulait peut-être dire "il n'y a pas que l'enseignement, il y aussi d'autres possibilités", en réponse aux interrogations légitimes d'élèves de L qui ne veulent pas devenir professeurs sans pour autant dévaloriser le métier, il n'a pas utilisé l'horrible expression "finir prof" affraid , mais je suis peut-être trop optimiste.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Orlanda le Sam 28 Nov 2015 - 18:26

Comme je l'ai déjà écrit, je n'aurais pas pris la peine de partager mon désarroi sur ce topic si j'avais eu le moindre doute quant à la nature banalement méprisante du propos. 
Le ton, les excuses ensuite...Ce malheureux benêt a parlé de la voix commune, et cette voix nous méprise, ce que je ne supporte plus, à vrai dire.

_________________
I have become comfortably numb.

Orlanda
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 19:35

C'est en effet difficile à supporter. J'ai appris par une de mes tantes que mon autre tante (et son mari) ne me trouvent pas assez "investi" parce qu'il m'arrive de raconter les aspects peu agréables du métier de prof à la table familiale (ou alors des anecdotes drôles sur les élèves). Selon eux, un prof est passionné par son métier, ne compte pas ses heures, et apparemment est toujours content des élèves, des parents et de sa hiérarchie. Quand le mépris vient de sa propre famille, c'est un peu dur je dois dire.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Rendash le Sam 28 Nov 2015 - 19:41

Botchan a écrit:Selon eux, un prof est passionné par son métier, ne compte pas ses heures, et apparemment est toujours content des élèves, des parents et de sa hiérarchie. Quand le mépris vient de sa propre famille, c'est un peu dur je dois dire.

C'est quelque chose que j'entends souvent...dans la bouche de non-profs Razz

Il manque évidemment "vocation" dans cette phrase. Et "vacances", bien sûr.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Ronin le Sam 28 Nov 2015 - 20:43

"Sacerdoce", "Sacrifice" ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 20:52

"le plus beau métier du monde" (bien heureux d'avoir la chance d el'exercer, vous ne voudriez pas qu'on vous paye, en plus, non?). cafe

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Lefteris le Sam 28 Nov 2015 - 21:04

Botchan a écrit:C'est en effet difficile à supporter. J'ai appris par une de mes tantes que mon autre tante (et son mari) ne me trouvent pas assez "investi" parce qu'il m'arrive de raconter les aspects peu agréables du métier de prof à la table familiale (ou alors des anecdotes drôles sur les élèves). Selon eux, un prof est passionné par son métier, ne compte pas ses heures, et apparemment est toujours content des élèves, des parents et de sa hiérarchie. Quand le mépris vient de sa propre famille, c'est un peu dur je dois dire.
Rien à foutre de la famille, quand elle est kh.. ,  on ne la choisit pas. Autant éviter de perdre son temps avec quand on n'a rien à se dire , dans des repas àlac où on gaspille des heures de vie mieux employées ailleurs.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 21:15

@Lefteris a écrit:
Botchan a écrit:C'est en effet difficile à supporter. J'ai appris par une de mes tantes que mon autre tante (et son mari) ne me trouvent pas assez "investi" parce qu'il m'arrive de raconter les aspects peu agréables du métier de prof à la table familiale (ou alors des anecdotes drôles sur les élèves). Selon eux, un prof est passionné par son métier, ne compte pas ses heures, et apparemment est toujours content des élèves, des parents et de sa hiérarchie. Quand le mépris vient de sa propre famille, c'est un peu dur je dois dire.
Rien à foutre de la famille, quand elle est kh.. ,  on ne la choisit pas. Autant éviter de perdre son temps avec quand on n'a rien à se dire , dans des repas àlac où on gaspille des heures de vie mieux employées ailleurs.

Ce n'est pas à ce point, je m'entends bien avec eux par ailleurs, ils ont simplement une vision très schématique et caricaturale de l'enseignement.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Elaïna le Dim 29 Nov 2015 - 13:13

J'ai connu ça aussi à un fameux dîner de mariage où l'on m'a posément expliqué que prof, c'était avoir LA vocation. Si on y voyait du négatif, pas étonnant que les élèves ne nous respectent point, on n'était qu'un mauvais prof sans vocation et on méritait de se faire bordéliser.
Forcément.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Nov 2015 - 13:35

Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 29 Nov 2015 - 13:46

Botchan a écrit:Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Discours qu'on entend pas mal sur le forum même d'ailleurs.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Nov 2015 - 13:52

Et dans les salles des profs si tu vas par là " ah mais avec moi tout va bien..."

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum