Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Esprit sacré

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Caspar le Dim 29 Nov 2015 - 13:52
Et dans les salles des profs si tu vas par là " ah mais avec moi tout va bien..."
avatar
leyade
Bon génie

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par leyade le Dim 29 Nov 2015 - 13:53
Et je me demande même dans quelle mesure je ne me suis pas fait bordéliser d'autant plus que j'avais la vocation, la foi, et gnagnagna... Vachement plus de respect depuis que j'ai été poussée à être plus détachée, plus froide etc.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
leyade
Bon génie

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par leyade le Dim 29 Nov 2015 - 13:54
Botchan a écrit:Et dans les salles des profs si tu vas par là " ah mais avec moi tout va bien..."

Laughing

Cette phrase est, parmi tant d'autres, mon détecteur à c......
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par roxanne le Dim 29 Nov 2015 - 13:54
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Botchan a écrit:Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Discours qu'on entend pas mal sur le forum même d'ailleurs.
Certes..mais moi j'entends plutôt l'inverse " je ne pourrais pas tenir longtemps , j'en giflerai un , je serais viré tout de suite ! "
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Dim 29 Nov 2015 - 14:21
Botchan a écrit:Et dans les salles des profs si tu vas par là " ah mais avec moi tout va bien..."

Oui, mais je considère Néos comme une grande salle des profs! (avec quand même un probabilité plus élevée de tomber sur des gens sympas et cultivés, ce qui se fait rare en salle des profs).
eliesheva
Niveau 1

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par eliesheva le Ven 4 Déc 2015 - 21:40
Quand je lis tout cela, je me dis que ce qui fait rêver nos étudiants reste ce que nous vend à longueur de temps le marketing : la communication, l'art (avec un minuscule a qui reste de la com' pur), le consulting (que je déteste ce terme qui ne dit rien), le blabla quoi.
Je vois l'évolution en 7 petites années : le luxe fait rêver, le commerce également et surtout la publicité dans les voeux d'orientation de nos petites têtes blondes. Rarement sont les cas de "je veux être prof, assistante sociale, policier ou bibliothécaire …" Je ne dis pas qu'il n'y en a pas mais moins qu'il y a peut-être 15 ans. Effet de mode ou crise économique : chercher la rentabilité et le métier qui fait "bien" !!!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Ven 4 Déc 2015 - 21:41
Dans le champ très circonscrit de ma petite UFR, la licence "info-comm" est la plus attractive sur les 10 dernières années, ça pousse comme un champignon, pratiquement tous les postes de collègues partis à la retraite sont reconvertis en postes pour ce département.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Caspar le Ven 4 Déc 2015 - 21:53
@eliesheva a écrit:Quand je lis tout cela, je me dis que ce qui fait rêver nos étudiants reste ce que nous vend à longueur de temps le marketing : la communication, l'art (avec un minuscule a qui reste de la com' pur), le consulting (que je déteste ce terme qui ne dit rien), le blabla quoi.
Je vois l'évolution en 7 petites années : le luxe fait rêver, le commerce également et surtout la publicité dans les voeux d'orientation de nos petites têtes blondes. Rarement sont les cas de "je veux être prof, assistante sociale, policier ou bibliothécaire …" Je ne dis pas qu'il n'y en a pas mais moins qu'il y a peut-être 15 ans. Effet de mode ou crise économique : chercher la rentabilité et le métier qui fait "bien" !!!

J'ai entendu une de mes connaissances (30-35 ans environ) dire "de toute façon, dans ma génération on est tous consultants" (ça fait rêver).

Au mariage de ma cousine, j'ai failli éclater de rire à la mairie, son mari et elle sont tous deux des métiers aux intitulés incompréhensibles pour moi, genre "consultant en consulting" (je caricature), sans oublier ce fils de collègue qui est "dans la com et l'événementiel" (mais au chômage): tout ce que j'adore.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Ven 4 Déc 2015 - 21:54
Caspar Goodwood a écrit:"consultant en consulting"

mdr
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Fires of Pompeii le Ven 4 Déc 2015 - 21:59
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:"consultant en consulting"

mdr

Remarque, ce genre d'intitulé vide s'appliquerait aussi à
- formateur à la réforme
- enseignant d'enseignants (pour l'ESPE^^)

bounce
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Leclochard le Sam 5 Déc 2015 - 21:57
@eliesheva a écrit:Quand je lis tout cela, je me dis que ce qui fait rêver nos étudiants reste ce que nous vend à longueur de temps le marketing : la communication, l'art (avec un minuscule a qui reste de la com' pur), le consulting (que je déteste ce terme qui ne dit rien), le blabla quoi.
Je vois l'évolution en 7 petites années : le luxe fait rêver, le commerce également et surtout la publicité dans les voeux d'orientation de nos petites têtes blondes. Rarement sont les cas de "je veux être prof, assistante sociale, policier ou bibliothécaire …" Je ne dis pas qu'il n'y en a pas mais moins qu'il y a peut-être 15 ans. Effet de mode ou crise économique : chercher la rentabilité et le métier qui fait "bien" !!!

Depuis que je suis enseignant, je demande chaque année aux élèves ce qu'ils souhaitent faire plus tard. J'ai remarqué que le choix du métier dépendait d'abord du milieu social et du sexe (beaucoup de footballeurs chez les garçons en ZEP par ex) et qu'il y avait effectivement des modes mais qu'au final, on retrouvait plus ou moins des métiers connus et parfois prestigieux: médecins, puéricultrices, journalistes, informaticiens, architectes, sportifs professionnels. Je n'ai connu que trois élèves qui voulaient enseigner (tous très bons, d'ailleurs). Ils citent rarement les métiers manuels (j'ai eu un couvreur) ou les métiers de bouche.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
nitescence
Érudit

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par nitescence le Sam 5 Déc 2015 - 22:16
Caspar Goodwood a écrit:Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Ben c'est la méthode que j'applique et je dois avouer que ça marche plutôt bien (ce qui n'empêche pas d'être détendu en même temps). Mais ce n'est peut-être pas transposable partout.
Bon, je sais que je vais me faire agresser mais je n'ai pas honte de ne pas avoir de bruit pédagogique pendant mes cours.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Sam 5 Déc 2015 - 22:18
Je ne vois pas pourquoi tu te ferais agresser.
Le problème, c'est quand un collègue te dit "ah mais chez moi les mouches volent" dans une classe, pour te rabaisser. Et ça, c'est très fréquent. Vouloir qu'il n'y ait pas de bruit, c'est évidemment louable.
Quand ça se transforme en un concours de celui qui pisse le plus loin et de grande gueule, c'est là que ça devient gênant (et il y a des exemples sur le forum).
avatar
Rendash
Esprit sacré

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Rendash le Dim 6 Déc 2015 - 1:16
@Marcel Khrouchtchev a écrit:.
Quand ça se transforme en un concours de celui qui pisse le plus loin et de grande gueule, c'est là que ça devient gênant (et il y a des exemples sur le forum).

A mon avis, ça ne devient gênant que s'ils se font face affraid

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par e-Wanderer le Dim 6 Déc 2015 - 1:59
En pensant à vous, j'ai fait un sondage dans mon TD de L3 cette semaine. 9 étudiants sur 35 envisagent une carrière dans l'enseignement : 4 comptent devenir professeurs des écoles, 5 veulent passer le CAPES ou l'agrégation.

Selon mon estimation, ce TD regroupe environ 20 à 25% des étudiants de L3 de LM de toute l'académie, soit un bassin de recrutement de 5 départements.

On commence à voir des profils atypiques : des étudiants d'école de commerce ou de l'IEP d'à côté qui viennent passer un L3 de LM pour se constituer une culture générale, améliorer leurs compétences rédactionnelles et avoir une ligne de plus sur leur CV. Du coup, j'ai des étudiants qui habitent à plusieurs centaines de kilomètres et qui étudient chez moi parce qu'ils ont été pris à l'IEP ou à l'école de commerce des environs.

Alors pour soigner mon ego, je vais faire comme si c'était l'inverse ! "Oui, vous savez, il y a des gens qui fuient la Sorbonne et préfèrent venir s'inscrire ici. Et pour s'occuper un peu, ils s'inscrivent en parallèle à Sciences-Po" :dieu:

De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais prof, de nos jours, quelle idée saugrenue !
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Déc 2015 - 7:38
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Elyas le Dim 6 Déc 2015 - 8:13
@nitescence a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Ben c'est la méthode que j'applique et je dois avouer que ça marche plutôt bien (ce qui n'empêche pas d'être détendu en même temps). Mais ce n'est peut-être pas transposable partout.
Bon, je sais que je vais me faire agresser mais je n'ai pas honte de ne pas avoir de bruit pédagogique pendant mes cours.

L'important est que tes élèves sortent du cours en sachant plus de choses et qu'ils aient progressé. Tout le reste n'est que futilité.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Presse-purée le Dim 6 Déc 2015 - 8:34
@Elyas a écrit:
@nitescence a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:Il y a aussi le topo. "Ah mais moi si j'étais prof, on entendrait une mouche voler, je serais un dictateur, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds..." Eh ben essaie d'abord en vrai et tu nous en reparles après. furieux

Ben c'est la méthode que j'applique et je dois avouer que ça marche plutôt bien (ce qui n'empêche pas d'être détendu en même temps). Mais ce n'est peut-être pas transposable partout.
Bon, je sais que je vais me faire agresser mais je n'ai pas honte de ne pas avoir de bruit pédagogique pendant mes cours.

L'important est que tes élèves sortent du cours en sachant plus de choses et qu'ils aient progressé. Tout le reste n'est que futilité.

+ 14,7 (au moins)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Presse-purée le Dim 6 Déc 2015 - 8:39
@e-Wanderer a écrit:des étudiants d'école de commerce ou de l'IEP d'à côté qui viennent passer un L3 de LM pour se constituer une culture générale, améliorer leurs compétences rédactionnelles et avoir une ligne de plus sur leur CV.

ça ne me semble pas être une mauvaise idée... Que penses-tu de ces motivations, toi?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par e-Wanderer le Dim 6 Déc 2015 - 9:37
Oh, moi, je n'en pense rien du tout. Je me contente de former ces étudiants à la matière que j'enseigne. Comme on me l'a justement fait remarquer plus haut, je ne connais à peu près rien à ces cursus : je serais donc bien en peine de donner des conseils stratégiques aux étudiants. Je suis juste très content, par principe, que des gens venus d'autres horizons s'intéressent à la littérature, à l'histoire de la langue, à la linguistique, à la versification, à la rhétorique, à l'analyse du style… Et c'est la vocation de l'université d'être très ouverte (en tout cas, c'est comme ça que je conçois les choses).

J'ai des étudiants qui font des doubles licences dans différents domaines (philo, histoire, histoire de l'art, arts du spectacle…), on a même un certain nombre de licences bi-disciplinaires (avec en gros, le tronc commun des enseignements de chaque côté) : c'est très bien, et j'espère que les étudiants trouvent leur compte dans cette formule.
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.
Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?
C'est vrai, on se le demande. J'ai été très déçu, en prépa, de ne faire que de la contemporaine. Quel ennui ! Si on fait de l'histoire, c'est pour se dépayser un peu, n'est-ce pas ? Wink La période moderne est injustement, SCANDALEUSEMENT négligée. Pendant mes études, j'ai étudié 3 ou 4 fois les deux guerres mondiales, en long en large et en travers. Ma petite culture d'histoire moderne, je me la suis faite moi-même (mais c'est la même chose en histoire de l'art). Je revois encore le désarroi des étudiants d'agrégation lorsque le Cardinal de Retz est tombé au programme d'agrégation : ils ne savaient rien de la Fronde. Même chose quelques années après avec Saint-Simon : univers totalement opaque pour eux.


Dernière édition par e-Wanderer le Dim 6 Déc 2015 - 9:58, édité 1 fois
avatar
Condorcet
Oracle

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Condorcet le Dim 6 Déc 2015 - 9:57
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?


Un M2 d'histoire contemporaine : le plaisir y est décuplé. Razz

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par e-Wanderer le Dim 6 Déc 2015 - 9:59
Lire le journal, ça compte ?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Elyas le Dim 6 Déc 2015 - 10:01
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?


Un M2 d'histoire contemporaine : le plaisir y est décuplé. Razz

Ce n'est pas de l'histoire, c'est du journalisme Rolling Eyes


Dernière édition par Elyas le Dim 6 Déc 2015 - 10:15, édité 1 fois
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Isis39 le Dim 6 Déc 2015 - 10:06
@Elyas a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?


Un M2 d'histoire contemporaine : le plaisir y est décuplé. Razz

Ce n'est pas d l'histoire, c'est du journalisme Rolling Eyes

Ah non ! Tu ne vas pas t'y mettre !
Non mais ! Very Happy
Cath
Esprit sacré

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Cath le Dim 6 Déc 2015 - 10:08
e-WandererDe même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Ça sera peut-être le cas d'Enfant 1 : inscrite en 2ème année d'IEP, elle suit les cours de L3 d'histoire, par correspondance par contre. Parce qu'elle adore l'histoire.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Vous ne ferez pas juste prof"

par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Déc 2015 - 10:19
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?


Un M2 d'histoire contemporaine : le plaisir y est décuplé. Razz

@e-Wanderer a écrit:Lire le journal, ça compte ?

@Elyas a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@e-Wanderer a écrit:De même, j'ai été invité au mois de septembre par un collègue historien à participer à une soutenance de master : l'impétrant était aussi inscrit à l'IEP et faisait un M2 d'histoire moderne pour le plaisir.

Mais que peut-on faire d'autre pour le plaisir?


Un M2 d'histoire contemporaine : le plaisir y est décuplé. Razz

Ce n'est pas de l'histoire, c'est du journalisme Rolling Eyes

Je suis grillé! Very Happy
Toutes ces réponses se complètent Very Happy
Mais bon, on est toujours le journaliste de quelqu'un, Dimka considère bien que l'ère du journalisme commence en 1204 Razz
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum