Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Jeu 26 Nov 2015 - 22:26

C'est ça, en attendant, c'est la collègue qui déguste!

Continuez!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par vivi1982 le Jeu 26 Nov 2015 - 22:29

@lisette83 a écrit:C'est effectivement bizarre ces idées de porte ouverte surtout en cette saison...

Avec le chauffage à fond mal réglé, il fait parfois hyper chaud! Surtout à 30 dans une petite salle.

Imposer le silence, c'est tout, si seulement c'était aussi simple que ça, force est de constater que ça devient de plus en plus difficile, tout du moins dans notre collège. Et je trouve d'ailleurs effectivement que ça vient aussi des adultes puisqu'aux conseils de classe tout le monde va dire: une bonne classe agréable, dynamique etc MAIS bavarde. Et en conclusion: ça reste une bonne classe, donc il semble que tout le monde (cde en tête de liste) considère ces bavardages comme pas graves. Et ce qui ne va pas chez nous non plus c'est qu'il n'y a pas de cohésion, chacun fait à sa sauce.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Jeu 26 Nov 2015 - 22:34

D'accord avec Vivi.

Je suis obligé de constater que mes élèves ont perdu l'habitude de se taire en classe parce que de trop nombreux collègues acceptent aujourd'hui un niveau constant de bruit et de bavardage.

Pour obtenir le silence, je suis obligé d'être implacable. Eh oui!

Que les laxistes se posent les bonnes questions...

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:36

Ben moi, je fais toujours cours porte ouverte, hiver comme été. Les couloirs sont chauffés, les salles aussi...ce n'est pas une question de température.
J'aime simplement avoir la sensation d'espace. C'est ptêt bête pour vous, mais si je ferme ma classe, je me sens à l'étroit. Accessoirement, ça montre d'emblée aux élèves que je n'ai "rien à cacher", que tout ce qu'ils font, y compris leur barouf éventuel, tout le monde pourra l'entendre... ça cadre, d'une certaine façon.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Jeu 26 Nov 2015 - 22:37

Vive le barouf alors!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:40

Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.
Tu es vraiment très étrange, Juanlino. C'est à se demander si tu comprends vraiment ce que tu lis.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Rendash le Jeu 26 Nov 2015 - 22:41

@Juanlino a écrit:
Que les laxistes se posent les bonnes questions...

Pourquoi faire? Puisque tu as les bonnes réponses/solutions veneration


Je déteste laisser la porte ouverte : j'ai du mal à me concentrer lorsqu'il y a plusieurs bruits, c'est déjà pénible au quotidien (allez tenir une conversation dans un bar avec ça...c'est épuisant =/ ), mais alors au boulot... Donc, non, pas de porte ouverte pour ma part.
Bon, l'avantage c'est qu'après une ou deux beuglantes en début d'année, les élèves comprennent pour la plupart qu'il vaut mieux éviter les bavardages. Restent toujours un ou deux plus longs à la détente que les autres. Tant pis pour eux, ils servent d'exemple Twisted Evil

Par contre, le coup de l'autruche, j'ignorais que ça existait encore. heu

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Rendash le Jeu 26 Nov 2015 - 22:42

@Audrey a écrit:Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.

On leur fera un duo, un jour, tiens. A nous deux, je pense qu'on fait écrouler le bâtiment Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par vivi1982 le Jeu 26 Nov 2015 - 22:43

@Juanlino a écrit:D'accord avec Vivi.

Je suis obligé de constater que mes élèves ont perdu l'habitude de se taire en classe parce que de trop nombreux collègues acceptent aujourd'hui un niveau constant de bruit et de bavardage.

Pour obtenir le silence, je suis obligé d'être implacable. Eh oui!

Que les laxistes se posent les bonnes questions...

Et ça commence dès le primaire, ils n'ont plus l'habitude de se taire.
Mais concrètement, comment faire pour être implacable? C'est une vraie question.
Mots dans le carnet ça ne fonctionne pas (certains ont déjà 4 pages de remplies), heures de colle non plus (pas sûre qu'ils les font en plus), appel aux parents, soit ils s'en moquent, soit ça marche pendant un temps limité pour certains, punitions, ils s'en moquent aussi ou ne les font pas, donc c'est heure de colle (et on en revient à la question s'ils les font ou pas! Notre cde en a déjà annulé car ça n'arrangeait pas les parents d'aller chercher chéri-mignon à 18h)

L'autruche c'est la politique de notre CDE: son principe de base: si on ne parle pas des problèmes ils n'existent pas!


Dernière édition par vivi1982 le Jeu 26 Nov 2015 - 22:44, édité 1 fois

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Jeu 26 Nov 2015 - 22:43

Ben relis tes messages; tu verras qui annonce le barouf dans sa classe!

pas moi!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:43

Les couloirs de mon collège sont calmes durant les heures de cours, Rendash... ;-)
Les rares fois où ils ne le sont pas, je ferme ma porte aussi.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:44

@Juanlino a écrit:Ben relis tes messages; tu verras qui annonce le barouf dans sa classe!

pas moi!

Ben moi non plus. Je confirme: tu ne sais pas vraiment lire.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:45

@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.

On leur fera un duo, un jour, tiens. A nous deux, je pense qu'on fait écrouler le bâtiment Razz

Chiche. Wink
Mais j'ia comme dans l'idée que tu es encore pire que moi! Razz


Dernière édition par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:46, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Rendash le Jeu 26 Nov 2015 - 22:45

@Audrey a écrit:Les couloirs de mon collège sont calmes durant les heures de cours, Rendash... ;-)
Les rares fois où ils ne le sont pas, je ferme ma porte aussi.

C'était pareil dans mon ancien collège, puisque aucun élève n'était censé s'y balader. Ceux qui le faisaient avaient intérêt à être discrets Razz
Mais là, au lycée, y'a du passage, du stationnement. J'ai déjà dû sortir beugler deux ou trois fois, notamment pendant que mes élèves composaient (mes terminales ont apprécié la scène, askiparé Razz ).


@Audrey a écrit:
@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.

On leur fera un duo, un jour, tiens. A nous deux, je pense qu'on fait écrouler le bâtiment Razz

Chiche. Wink

topela yesyes


@Audrey a écrit:
Mais j'ai comme dans l'idée que tu es encore pire que moi! Razz

Pas sûr, on ne gueule pas dans les mêmes fréquences, on se complèterait Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:47

@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Les couloirs de mon collège sont calmes durant les heures de cours, Rendash... ;-)
Les rares fois où ils ne le sont pas, je ferme ma porte aussi.

C'était pareil dans mon ancien collège, puisque aucun élève n'était censé s'y balader. Ceux qui le faisaient avaient intérêt à être discrets Razz
Mais là, au lycée, y'a du passage, du stationnement. J'ai déjà dû sortir beugler deux ou trois fois, notamment pendant que mes élèves composaient (mes terminales ont apprécié la scène, askiparé Razz ).


@Audrey a écrit:
@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.

On leur fera un duo, un jour, tiens. A nous deux, je pense qu'on fait écrouler le bâtiment Razz

Chiche. Wink

topela yesyes

Accessoirement, faire cours porte ouverte permet d'assurer la surveillance des couloirs et de choper les récalcitrants ou fuyards quand on a une CPE qui... euh... comment dire... quand on a une CPE.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Audrey le Jeu 26 Nov 2015 - 22:49

@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Les couloirs de mon collège sont calmes durant les heures de cours, Rendash... ;-)
Les rares fois où ils ne le sont pas, je ferme ma porte aussi.

C'était pareil dans mon ancien collège, puisque aucun élève n'était censé s'y balader. Ceux qui le faisaient avaient intérêt à être discrets Razz
Mais là, au lycée, y'a du passage, du stationnement. J'ai déjà dû sortir beugler deux ou trois fois, notamment pendant que mes élèves composaient (mes terminales ont apprécié la scène, askiparé Razz ).


@Audrey a écrit:
@Rendash a écrit:
@Audrey a écrit:Euh, non.
Il n'y a jamais de barouf dans mes cours. Qu'ils essaient, et le barouf, ce sera moi qui le ferai.

On leur fera un duo, un jour, tiens. A nous deux, je pense qu'on fait écrouler le bâtiment Razz

Chiche. Wink

topela yesyes


@Audrey a écrit:
Mais j'ai comme dans l'idée que tu es encore pire que moi! Razz

Pas sûr, on ne gueule pas dans les mêmes fréquences, on se complèterait Razz

Ah oui, j'imagine que tu fais dans les graves...et moi dans les aigus. J'aime pas d'ailleurs, quand je pars dans les aigus, mais j'ai du souffle!
Et si tu veux, on s'entraînera en terrasse sur les ptits jeunes qui savent pas se tenir en société... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par moonie le Jeu 26 Nov 2015 - 22:53

@kero a écrit:Je ne supporte pas les bavardages. Je ne peux tout simplement pas faire cours au milieu d'une classe bavarde. Ça m'insupporte.

Mais il y a pire: je pense que c'est très néfaste pour les élèves. On ne peut pas se concentrer dans le bruit. Il est vrai que certains élèves ont du mal à supporter le silence et ça les rend nerveux, ce qui tient, je crois, au bruit permanent auquel ils sont exposés (lorsque ce n'est pas la cours de récré, c'est les écouteurs avec musique, ou la télé chez eux). Pour eux encore plus, je crois que l'apprentissage du silence est nécessaire.

L'institution, qui préfère nous voir chercher des solutions "bienveillantes" plutôt qu'imposer une ligne de conduite, a réussi à inventer la notion de bruit pédagogique. Bande de blaireaux 'incompétents.

@vivi1982 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@vivi1982 a écrit: Par ailleurs, je n'aime pas les classes 100% silencieuses (si tant est que ça existe), qui ne réagissent pas.
J'avoue ne pas comprendre.
Comment travailler autrement que dans le silence ?
( sauf de temps en temps travail discret en groupe bien sûr )
Si ce n'est pas silencieux, c'est que ça bavarde, donc que ça ne suit pas, donc que ça ne travaille pas.
Non ?

J'entends par là une classe qui ne réagit à rien qui ne participe pas, qui n'échange pas en travaux de groupes. C'est le cas d'une classe de 3ème (que je n'ai pas) et mes collègues n'en peuvent plus de cette classe.

On dirait que tu mélange bavardage et participation. Les deux n'ont strictement rien à voir. Une classe peut être parfaitement silencieuse (au sens où il n'y a pas de bavardages) tout en participant activement, même très activement. Au contraire, une classe peut être très bavarde mais absolument pas dans une logique de participation. Sachant qu'il y a un enjeu: faire du cours dialogué tout en maintenant une situation de calme en classe n'est pas facile.

Pour le travail de groupe: tu ne fais pas que ça sans arrêt, non ? Si c'est le cas, il est logique que ce soit plus agité. C'est d'ailleurs pour cette raison que je demeure méfiant quant au travail de groupe - et quant aux dispositions de salle qui vont avec (ilôts bavardogènes...). Je pense que si on en fait, il faut que ce soit limité, sinon c'est openbar pour les élèves.

Great ! Mais concrètement, comment vous y prenez-vous ? (vraie question)

Curieuse question. En sanctionnant les bavardages, tout bêtement. Prise de carnets, punitions, mots, appels. Arsenal de base, quoi. Quelques punitions bien envoyées suffisent largement la plupart du temps.

Après, là aussi, ça se travaille, ça ne s'improvise pas. Quelques règles:
- Avant même de sanctionner, plein de méthodes pour ne pas laisser le bordel s'installer. Multiplier les rappels non verbaux pour rappeler à l'ordre lorsque les dérangements demeurent mineurs ou très rares. Signe de la main, passage à côté de la table du bavard, tapotage du feutre sur la même table, rappel verbal à la volée ("...Et donc, comme Kevin l'a sans doute compris, Louis XVI fut amené à convoquer les États généraux...", et là on voit Kevin qui se retourne). Tout ça permet de recadrer sans interrompre le flux du cours (et donc la concentration de ceux qui suivent). Faire participer les bavards est aussi très utile (particulièrement sur les décrocheurs).
- Ne pas hésiter à sanctionner. Agir vite, d'entrée de jeu, ne pas laisser le bordel s'installer. Avoir une procédure de sanctions claire. Chez moi, c'est prise de carnet (= avertissement), puis si ça reprend, punition. Si ça reprend encore, rebelote. Si ça reprend encore, on passe au mot dans le carnet. Puis à l'heure de colle ou à l'appel aux parents. J'arrive rarement jusqu'au mot dans le carnet. Peu importe que, lorsqu'on punit, on ne punisse pas TOUS ceux qui bavardent. La punition a autant pour but de faire cesser le bavard que de faire peur aux autres. C'est un rappel à la règle. S'il y en a un qui se plaint, on a le choix entre "Tu m'expliqueras ta plainte après la sonnerie, pendant la récréation"/"Le fait que d'autres bavardent ne justifie pas tes bavardages"/"Tu n'es pas le seul à bavarder ? Ok, donne moi le nom des autres et je les punirai à la première occasion", ce qui en général cloue le bec aux plus récalcitrants.
- Si, malgré tout, pour une raison ou une autre, on sent que la classe est un peu partie en couilles, je prends un instant de recadrage: rappel des règles, remise en ordre de la classe (faire se retourner les retournés, faire s'asseoir correctement ceux qui sont avachis, et ainsi de suite). Après quoi, on reprend le cours et on est attentif à ce qu'il se passe. On sanctionne très vite là où ça dérape.

Les conseils de "bienveillance" donnée en début d'année ont vite fait de rendre une classe indisciplinée à tout point de vue. On nous a demandé de les laisser s'exprimer. En tout cas, ce fut le conseil de ma tutrice, qui ,peu après, avec une mauvaise foi flagrante ,a dit qu'il fallait recadrer car les élèves en prenaient trop à leur aise. Elle a toujours pris leur défense malgré les insolences dont il faisait preuve à mon égard. Elle me disait ne pas sanctionner. Puis finir par souffler que ma gestion de classe était mauvaise. Depuis lors, je fais appel au PP pour remettre de la discipline dans la classe et je n'hésite plus à sanctionner, malgré sa désapprobation.

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Thermo le Ven 27 Nov 2015 - 4:35

Les conseils de "bienveillance" donnée en début d'année ont vite fait de rendre une classe indisciplinée à tout point de vue. On nous a demandé de  les laisser s'exprimer. En tout cas, ce fut le conseil de ma tutrice, qui ,peu après, avec une mauvaise foi flagrante ,a dit qu'il fallait recadrer car les élèves en prenaient trop à leur aise. Elle a toujours pris leur défense malgré les insolences dont il faisait preuve à mon égard. Elle me disait ne pas sanctionner. Puis finir par souffler que ma gestion de classe était mauvaise. Depuis lors, je fais appel au PP pour remettre de la discipline dans la classe et je n'hésite plus à sanctionner, malgré sa désapprobation.
Ta tutrice a coulé ta classe. Elle enseigne elle même?

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Ven 27 Nov 2015 - 6:07

Un garçon de 12/13 ans qui est passionné de foot, reste rarement insensible au fait de rater son match du mercredi après-midi pour cause de colle!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par vivi1982 le Ven 27 Nov 2015 - 9:41

Sauf que chez nous, pas de colle le mercredi aprem. Je vous explique comment ça se passe: le prof met une heure de colle pour un motif quelconque, normalement un papier officiel est envoyé à la maison, les parents râlent et appellent pour dire que chéri ne peut pas y aller. Donc la directrice s'arrange soit pour annuler carrément la colle, soit la placer sur une heure de trou de l'emploi du temps (quelle différence pour eux d'être en colle ou en étude?), donc au final ils s'en fichent.
Des colles le mercredi aprem ou le samedi matin, là ça marquerait!

Il y a aussi un manque de cohérence dans l'équipe: tout le monde se plaint des mêmes choses dans les mêmes classes, on en discutait hier avec une collègue fraîchement arrivée, sauf que rien de figure dans les carnets, elle me disait que pour une de ses classes elle était la seule à mettre des mots ou des colles (qu'elle assume totalement), donc déduction: c'est elle qui a un problème, pas les élèves! Je connais, j'ai eu la même chose l'an dernier. Mais après c'est facile pour les élèves de s'engouffrer dans la faille. Je ne commettrais pas la même erreur l'an prochain et je sortirais l'artillerie lourde dès le début, peu importe ce qu'on me dira. Maintenant il faut que je recadre tout, c'est plus compliqué.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par kamilla le Ven 27 Nov 2015 - 13:37

En plus de l'arsenal regard / avertos / punitions / colles,
il y a aussi l'organisation de la salle de classe.
En ce qui me concerne l'agencement en îlots qui m'est (pas imposée, mais) fortement conseillée par notre IPR, ne me convient pas du tout car elle favorise énormément les bavardages. Après, si je les mettais en rang d'oignons comme dans une matière "classique" à cahiers/manuels tout au long de l'heure par exemple, ça serait un peu difficile pour la mienne. Je ne sais pas encore comment m'en dépêtrer mais je suis sûre que ça joue.

kamilla
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Ven 27 Nov 2015 - 16:40

Bien vu Kamilla, les îlots sont une aberration. Une incitation évidente à ne pas regarder le tableau, et à discuter entre élèves!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par vivi1982 le Ven 27 Nov 2015 - 18:31

Moi ils sont en rang d'oignons, surtout parce que c'était déjà mis comme ça et que je ne sais pas faire autrement: en U je déteste, îlots encore plus.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par Juanlino le Ven 27 Nov 2015 - 18:36

Oui en rang d'oignons c'est la meilleure configuration.

Même les pseudo-hémicycles sont à proscrire.

Kamilla, c'est ta classe, ton enseignement, donc ton problème et ta décision.


Décide ce qui est bon pour les élèves (leur apprentissage) et pour toi.

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par kero le Sam 28 Nov 2015 - 10:07

@Rabelais a écrit:Au fait, au fait, je relis ce post et je me dis qu'on marche tous dans le fameux argument pédago du " c'est la faute de la gestion de classe du prof".
Je me faisais la réflexion avec mes quatrièmes tout à l'heure en les regardant entrer en classe : le respect du professeur , l'envie de savoir, la non confusion cours- récré , il y a longtemps que ça devrait être acquis.
Alors finalement, on fait avec ce qu'on a, c'est peut-être ça que nous devrions rétorquer , parce que zut en fait.

L'alternative n'est pas forcément entre "c'est la faute du prof" ou "c'est la faute des élèves". D'ailleurs, le fait même de parler de faute me semble peu à propos. S'agit pas tellement de trouver le coupable d'une situation mais, face à une situation, de trouver des solutions.

Pour le reste, il peut y avoir ET défaut de la part des élèves (c'est un peu, presque par définition, leur caractéristique première), ET défaut dans la gestion de classe du professeur.

Croire comme tu le fais - je crois, sans le dire clairement - qu'auparavant ce problème n'existait pas, c'est se mettre le doigt dans l'oeil et idéaliser beaucoup le passé. La gestion de classe a toujours été un enjeu (on a déjà parlé plusieurs fois de ce beau texte sur le sujet de 1940).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes de bavardages : impressions des élèves

Message par kero le Sam 28 Nov 2015 - 10:09

@vivi1982 a écrit:Le gros problème c'est qu'on (mes collègues et moi) fait déjà tout ce qui est énoncé: avertissement, punition, carnet, heures de colle, mais on a une direction laxiste qui repasse derrière.
Ceci dit effectivement peut-être qu'avec cette fameuse classe plus agréable que les autres, je n'ai pas sanctionné assez vite au moindre petit dérapage, c'est un tort. Il faut dire aussi qu'on a été largement stigmatisés: mettre des mots dans les carnets et des heures de colle: c'est mal! (selon le principe de notre cde), du coup je n'ai pas osé en mettre trop vite au début de l'année et ça a été un tort.

Dans ce cas, il y a à l'évidence un gros problème du côté de la direction. Il me semble que vous devriez régler cela collectivement (genre, en discuter en heure syndicale), pour adopter une position commune.

Les punitions relèvent de la compétence du professeur (c'est dans les textes) et n'ont pas à être discutées par la direction.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum