L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Jeu 26 Nov 2015 - 20:56

Il y-a-t-il vraiment un problème d'enseignement des langues en France ? Seulement 17% des enseignants jugent cet enseignement efficace annonce un sondage Opinion Way réalisé pour l'Apel, l'association des parents des écoles catholiques, dévoilé le 26 novembre. Les parents sont un peu plus optimiste avec 43% de parents jugeant l'enseignement des langues efficace. Alors comment faire ? L'Apel réunit le 26 novembre Michèle Kail, spécialiste en psychologie cognitive, et Claude Lessard, président du Conseil supérieur de l'éducation du Québec. Un double regard qui va ébranler des idées bien établies et même proposer des solutions concrètes pour améliorer l'enseignement des langues. Un message pour le ministère ?

Lire la suite: http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/26112015Article635841645108240020.aspx

Il y a un élément qui m'a interpellé:

Le Québec a développé une stratégie pour renforcer l'apprentissage de l'anglais : c'est la méthode intensive. "Il faut regrouper l'enseignement de la langue étrangère sur une période courte et intense et non l'étaler sur des années". Concrètement, le CSE québécois recommande de consacrer 300 heure de cours de langues sur un semestre du CM2 et de supprimer cet enseignement les autres années. Sur ce créneau, les cours de langues sont confiés à des professeurs spécialisés. Avec cet enseignement intensif les jeunes dépassent les blocages et apprennent à communiquer en langue étrangère. Dans le secondaire ils ne reçoivent plus qu'une centaine d'heures par an. Seulement 15% des écoles québécoises appliquent cette méthode car elle implique une réorganisation complète des enseignements.

Ça m'a inspiré une idée: la réforme permet de répartir les horaires comme on veut (ou presque) sur le cycle 4. Répartir les 7,5h de LV2 autrement que 2.5h par an est donc possible:
- 3h sur un semestre en 5e, puis 3h en 4e et 3e.
- voire 4h en 4e et 3h1/2 en 3e (ou l'inverse).
- voire 7,5h par semaine sur une seule année ?

L'avantage étant de limiter le nombre de classe par enseignant, donc la charge de travail (réunion, conseils…).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Ponocrates le Jeu 26 Nov 2015 - 21:08

Sans être spécialiste des langues étrangères mais en ayant lu d'autres articles allant dans le même sens, je choisirais plutôt un début de LV2 à 4h en 4e.
Votre idée est intéressante...Et montre les limites du système; quid de l'élève de 4e qui arrive d'un collège où il n'y avait pas de LV2 en 5 ème, dans un collège qui n'en fait plus en 3e ?

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"

Ponocrates
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Nov 2015 - 21:37

Cela faisait longtemps "les Français sont nuls en langues" (pas si nuls en fait si j'en crois tous les reportages réalisés en France par des chaînes anglophones suite aux attentats).

Comparer la France au Québec n'a pas grand sens: ils vivent sur un continent largement anglophone, dans un pays bilingue, reçoivent des centaines de chaînes de télé en anglais...mais l'idée d'un enseignement plus intensif est effet excellente. Commencer au CP à raison de deux fois 45 minutes par semaine, voir des élèves arriver en 6ème en disant "je suis nul en anglais", faire deux heures d'anglais par semaine en Terminale avec 27 élèves et devoir les préparer à quatre compétences pour le bac, bref... cafe

Le fond du problème est surtout le manque d'intérêt (voire l'aversion chez certains) pour les langues en France (je schématise). Combien de Français sont persuadés que leur langue est la plus belle, la plus difficile, la plus logique du monde etc et sont jaloux du statut de langue internationale de l'anglais?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Jeu 26 Nov 2015 - 22:03

@Ponocrates a écrit:Sans être spécialiste des langues étrangères mais en ayant lu d'autres articles allant dans le même sens, je choisirais plutôt un début de LV2 à 4h en 4e.
Votre idée est intéressante...Et montre les limites du système; quid de l'élève de 4e qui arrive d'un collège où il n'y avait pas de LV2 en 5 ème, dans un collège qui n'en fait plus en 3e ?
Même s'ils ont le même nombre d'heures, les programmes sont à répartir localement: un élève qui arrive en troisième dans un collège ayant traité les nombres premiers en 5e pourra très bien ne jamais les voir. C'est le même problème (et 20% des élèves changent de collège en collège de scolarité me semble-t-il).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Nov 2015 - 22:06

Tout regrouper sur une année n'est pas non plus une bonne idée en effet, et les langues ce n'est pas comme le vélo, ça s'oublie très vite si on ne pratique pas.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Jeu 26 Nov 2015 - 22:12

Si c'est l'année de troisième ?

Cela dit, sur une seule année c'est chaud bouillant: il faut bousculer d'autres disciplines pour équilibrer.

Mais sur 2 ans ça doit être jouable. Pour 4h en 4e et 3h30 en 3e, on bascule 1h d'EPS (ça leur fera 2x2h, ça peut être bien) et 1/2h de math de 3e en 5e , et 1h d'arts plastique et de musique de 4e en 5e. Par exemple.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par dandelion le Jeu 26 Nov 2015 - 22:12

Il y avait un reportage sur ce sujet au journal de 18h de France Inter. Une élève de 4e, dont la maîtrise du français laissait quelque peu à désirer, signalait qu'il faudrait des professeurs qui enseigneraient leur langue maternelle. Une psycho-linguiste parlait de l'apprentissage de la langue maternelle, essentiellement oral, signalant tout de même que c'était un peu différent Rolling Eyes
L'exemple du Québec est néanmoins intéressant: il me semble en effet qu'en faisant apprendre beaucoup de choses rapidement, on permet d'entrer dans la langue. Après, une centaine d'heures pour l'entretien, c'est ce que nous enseignons par an, non? Il faudrait donc davantage d'heures, ce qu'il est très improbable d'obtenir, ne serait-ce que parce que le recrutement est devenu difficile.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par VicomteDeValmont le Jeu 26 Nov 2015 - 22:13

Botchan a écrit:
Le fond du problème est surtout le manque d'intérêt (voire l'aversion chez certains) pour les langues en France (je schématise). Combien de Français sont persuadés que leur langue est la plus belle, la plus difficile, la plus logique du monde etc et sont jaloux du statut de langue internationale de l'anglais?

Le français était la "langue internationale" il n'y a pas si longtemps et la francophonie n'a rien à envier à l'anglophonie. L'anglais vient d'ailleurs, comme on le sait, très majoritairement du français (entre 30% et 2/3 des mots anglais proviennent de l'ancien français).

Le concept de "langue internationale" n'existe pas. Regardons plutôt les langues de travail des différentes instances internationales:

La Commission européenne a trois langues de travail : anglais, français, et allemand.
Le secrétariat de l'Organisation des nations unies a deux langues de travail : l'anglais et le français.
Le Conseil de l'Europe a deux langues de travail : l'anglais et le français.
L'OTAN a deux langues de travail : l'anglais et le français.
L'OCDE a deux langues de travail : l'anglais et le français.
L'UNESCO a six langues officielles (l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français et le russe) et deux langues de travail : l'anglais et le français.
La Communauté de développement d’Afrique australe a trois langues de travail : l'anglais, le français et le portugais.


Je te rends donc ton mépris pour la langue française.


Dernière édition par VicomteDeValmont le Jeu 26 Nov 2015 - 22:24, édité 1 fois

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Pat B le Jeu 26 Nov 2015 - 22:16

Tout regrouper sur 2 ans serait surement mieux pour l'enseignement des langues (ça permet d'avoir 1h par jour ou presque)... mais on fait exploser l'histoire des 26h par semaine, à moins de sacrifier une autre matière ; or toutes les matières sont importantes (et de plus en plus importante en fin de collège, en vue du lycée)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par dandelion le Jeu 26 Nov 2015 - 22:24

Tout regrouper sur deux ans serait une catastrophe comme l'a indiqué Botchan, car on oublie très rapidement une langue étrangère dès lors qu'on ne l'utilise plus. De plus, pour certains élèves, les capacités de mémorisation poseraient de toute façon problème, ainsi, que, bien évidemment, l'absence de travail. Le Québec propose un environnement bien différent où, dès lors qu'on connaît un peu la langue, l'exposition quotidienne est suffisante pour progresser/maintenir ses progrès.
@Vicomtedevalmont L'anglais scientifique et littéraire vient du français, l'anglais parlé, beaucoup moins. Cela amusait beaucoup mes étudiants qui devaient passer un test standardisé pour pouvoir étudier aux Etats-Unis de voir que les mots 'difficiles' pour les anglophones étaient des mots transparents pour les Français.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Dimka le Jeu 26 Nov 2015 - 23:01

En fait, il faudrait envoyer tous les gamins un an à l’étranger, pendant leur scolarité.

@VicomteDeValmont a écrit:Le concept de "langue internationale" n'existe pas. […]

Je te rends donc ton mépris pour la langue française.
Je ne comprends pas cette accusation de mépris : on peut apprécier le français, sans estimer que c’est la meilleure langue du monde, et sans trop se faire d’illusions sur sa place, par rapport à l’anglais, dans le monde.

Quant au concept de langue internationale qui n’existe pas… Je n’ai jamais parlé français qu’avec des Français, par contre, quand je suis allé en Italie, en Allemagne et en Russie, j’ai parlé en anglais (et en russe, mais j’aurais pu me contenter de l’anglais), en France, quand je croise un étranger qui ne parle pas français, on communique en anglais, et sur Internet, à partir du moment où je m’adresse à un non-francophone, c’est encore en anglais. Bon. La prochaine fois que j’irai à l’étranger, je tenterai d’expliquer à l’autochtone qu’on va communiquer en français, parce que c’est une langue de travail à l’ONU, à l’UNESCO et à l’OTAN. Razz

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par dami1kd le Jeu 26 Nov 2015 - 23:04

@ycombe a écrit:
Il y-a-t-il vraiment un problème d'enseignement des langues en France ?  Seulement 17% des enseignants jugent cet enseignement efficace annonce un sondage Opinion Way réalisé pour l'Apel, l'association des parents des écoles catholiques, dévoilé le 26 novembre. Les parents sont un peu plus optimiste avec 43% de parents jugeant l'enseignement des langues efficace. Alors comment faire ? L'Apel réunit le 26 novembre Michèle Kail, spécialiste en psychologie cognitive, et Claude Lessard, président du Conseil supérieur de l'éducation du Québec. Un double regard qui va ébranler des idées bien établies et même proposer des solutions concrètes pour améliorer l'enseignement des langues. Un message pour le ministère ?

Lire la suite: http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/26112015Article635841645108240020.aspx

Il y a un élément qui m'a interpellé:

Le Québec a développé une stratégie pour renforcer l'apprentissage de l'anglais : c'est la méthode intensive. "Il faut regrouper l'enseignement de la langue étrangère sur une période courte et intense et non l'étaler sur des années". Concrètement, le CSE québécois recommande de consacrer 300 heure de cours de langues sur un semestre du CM2 et de supprimer cet enseignement les autres années.  Sur ce créneau, les cours de langues sont confiés à des professeurs spécialisés. Avec cet enseignement intensif les jeunes dépassent les blocages et apprennent à communiquer en langue étrangère. Dans le secondaire ils ne reçoivent plus qu'une centaine d'heures par an. Seulement 15% des écoles québécoises appliquent cette méthode car elle implique une réorganisation complète des enseignements.

Ça m'a inspiré une idée: la réforme permet de répartir les horaires comme on veut (ou presque) sur le cycle 4. Répartir les 7,5h de LV2 autrement que 2.5h par an est donc possible:
- 3h sur un semestre en 5e, puis 3h en 4e et 3e.
- voire 4h en 4e et 3h1/2 en 3e (ou l'inverse).
- voire 7,5h par semaine sur une seule année ?

L'avantage étant de limiter le nombre de classe par enseignant, donc la charge de travail (réunion, conseils…).

Dans la limite de 26h semaine ! Ce qui signifie que tout glissement d'heures d'une année sur l'autre dans une discipline doit être accompagné du glissement inverse de la part d'une autre discipline...

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par VicomteDeValmont le Jeu 26 Nov 2015 - 23:08

@Dimka a écrit:En fait, il faudrait envoyer tous les gamins un an à l’étranger, pendant leur scolarité.

@VicomteDeValmont a écrit:Le concept de "langue internationale" n'existe pas. […]

Je te rends donc ton mépris pour la langue française.
Je ne comprends pas cette accusation de mépris : on peut apprécier le français, sans estimer que c’est la meilleure langue du monde, et sans trop se faire d’illusions sur sa place, par rapport à l’anglais, dans le monde.

Quant au concept de langue internationale qui n’existe pas… Je n’ai jamais parlé français qu’avec des Français, par contre, quand je suis allé en Italie, en Allemagne et en Russie, j’ai parlé en anglais (et en russe, mais j’aurais pu me contenter de l’anglais), en France, quand je croise un étranger qui ne parle pas français, on communique en anglais, et sur Internet, à partir du moment où je m’adresse à un non-francophone, c’est encore en anglais. Bon. La prochaine fois que j’irai à l’étranger, je tenterai d’expliquer à l’autochtone qu’on va communiquer en français, parce que c’est une langue de travail à l’ONU, à l’UNESCO et à l’OTAN. Razz

Cette accusation de mépris est pourtant tout à fait fondée par rapport aux propos tenus. Comparons la capacité des anglais (ou pire des américains) à apprendre une langue étrangère à celle des français et on verra vite que le "manque d'intérêt" et l' "aversion" ne sont pas du côté qu'on croit!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par BritLéty le Jeu 26 Nov 2015 - 23:18

J'ai entendu un article sur France Inter qui en parlait ce soir, et je crois que ceux qui préconisent de tout regrouper sur une année n'ont rien compris.

D'après ce que ce charmant Québécois essaie de mettre en place, il faut qu'au début, les élèves fassent de l'apprentissage intensif ( donc tout le contraire du saupoudrage actuel ), et une fois qu'ils ont les bases, continuer à les faire progresser de manière moins poussée.

Ce qui reviendrait par exemple en gros à ne rien leur faire faire en LV en primaire, arrivée au collège, 6h de la même LV par semaine pendant deux ans, puis 3h les années suivantes.

Moi je trouve l'idée intéressante à condition de la coupler avec des effectifs réduits en LV ( puisque, apparemment, une des sources de notre échec est qu'on ne fait pas travailler suffisamment les élèves à l'oral ), et puis si à la télé ils pouvaient perdre cette tendance ridicule à vouloir doubler tous les films et les séries, ce ne serait pas du luxe non plus.

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par yranoh le Jeu 26 Nov 2015 - 23:36

@Dimka a écrit:En fait, il faudrait envoyer tous les gamins un an à l’étranger, pendant leur scolarité.

@VicomteDeValmont a écrit:Le concept de "langue internationale" n'existe pas. […]

Je te rends donc ton mépris pour la langue française.
Je ne comprends pas cette accusation de mépris : on peut apprécier le français, sans estimer que c’est la meilleure langue du monde, et sans trop se faire d’illusions sur sa place, par rapport à l’anglais, dans le monde.

Quant au concept de langue internationale qui n’existe pas… Je n’ai jamais parlé français qu’avec des Français, par contre, quand je suis allé en Italie, en Allemagne et en Russie, j’ai parlé en anglais (et en russe, mais j’aurais pu me contenter de l’anglais), en France, quand je croise un étranger qui ne parle pas français, on communique en anglais, et sur Internet, à partir du moment où je m’adresse à un non-francophone, c’est encore en anglais. Bon. La prochaine fois que j’irai à l’étranger, je tenterai d’expliquer à l’autochtone qu’on va communiquer en français, parce que c’est une langue de travail à l’ONU, à l’UNESCO et à l’OTAN. Razz

Euh, quand même, les Italiens de plus de 40 ans parlent plus souvent français qu'anglais.

yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par Dimka le Jeu 26 Nov 2015 - 23:51

Oui, tout le monde m’avait dit ça (« t’en fais pas, il y a plein d’Italiens qui parlent français »)… Bah, en fait, mieux vaut ne pas trop compter là-dessus. Razz Après, c’est peut-être le hasard, mais j’ai vraiment eu l’impression qu’il est certes possible de tomber ponctuellement sur quelqu’un qui maîtrise le français à l’étranger, parce que la langue est ou a été plus ou moins largement enseignée, mais que quand on a besoin de communiquer à un instant précis, hors gros coup de chance, ça se fera soit en anglais, soit dans la langue locale.

Spoiler:
[edit : et ce topic me rappelle que j’avais prévu de me coller un énorme coup de pied au c… pour l’anglais, parce que « j’ai appris avec 4chan (pour le vocabulaire), des lolcats (pour la grammaire), Calvin and Hobbes, et South Park (pour l’oral) », ça ne le fait pas du tout… Embarassed ]

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par fraisedesbois le Ven 27 Nov 2015 - 0:50

@ycombe a écrit:Si c'est l'année de troisième ?
Cela dit, sur une seule année c'est chaud bouillant: il faut bousculer d'autres disciplines pour équilibrer.
Mais sur 2 ans ça doit être jouable. Pour 4h en 4e et 3h30 en 3e, on bascule 1h d'EPS (ça leur fera 2x2h, ça peut être bien) et 1/2h de math de 3e en 5e , et 1h d'arts plastique et de musique de 4e en 5e. Par exemple.

juste il me semble que la modulation ne peut pas se faire en enlevant totalement un enseignement sur une des années Wink

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Ven 27 Nov 2015 - 6:59

@BritLéty a écrit:J'ai entendu un article sur France Inter qui en parlait ce soir, et je crois que ceux qui préconisent de tout regrouper sur une année n'ont rien compris.

D'après ce que ce charmant Québécois essaie de mettre en place, il faut qu'au début, les élèves fassent de l'apprentissage intensif ( donc tout le contraire du saupoudrage actuel ), et une fois qu'ils ont les bases, continuer à les faire progresser de manière moins poussée.
C'est ce que permettrait en regroupement fort en 3e (puisqu'ils continuent la LV2 au lycée).

Je te remercie pour le «n'ont rien compris», mais c'est exactement ce que j'avais compris.




_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Ven 27 Nov 2015 - 6:59

@fraisedesbois a écrit:
@ycombe a écrit:Si c'est l'année de troisième ?
Cela dit, sur une seule année c'est chaud bouillant: il faut bousculer d'autres disciplines pour équilibrer.
Mais sur 2 ans ça doit être jouable. Pour 4h en 4e et 3h30 en 3e, on bascule 1h d'EPS (ça leur fera 2x2h, ça peut être bien) et 1/2h de math de 3e en 5e , et 1h d'arts plastique et de musique de 4e en 5e. Par exemple.

juste il me semble que la modulation ne peut pas se faire en enlevant totalement un enseignement sur une des années Wink
C'est dans la circulaire sur laquelle on peut s'asseoir, non ?

Edit: c'est bien dans la circulaire:
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90913[/mention] a écrit:
L'établissement peut moduler de manière pondérée la répartition du volume horaire hebdomadaire par discipline, dans le respect à la fois :
- du volume horaire global dû à chaque discipline d'enseignement obligatoire pour la durée du cycle ;
- du volume horaire global annuel des enseignements obligatoires dû à chaque élève ;
- des obligations réglementaires de service des enseignants.
La modulation de la répartition du volume horaire hebdomadaire est fixée pour la durée du cycle. La répartition du volume horaire doit rester identique pour tous les élèves d'un même niveau. Toutes les disciplines d'enseignement obligatoire sont enseignées chaque année du cycle.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par mistinguette le Ven 27 Nov 2015 - 7:09

Blague à part, cela concerne ts les cycles? Donc si les instits décident de faire moins de sciences et de langues que de fr, est ce qu en 6e on peut dimiuer les horaires de fr par rapport aux sciences ou au langue. Ça me semble explosif.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Ven 27 Nov 2015 - 7:17

@mistinguette a écrit:Blague à part, cela concerne ts les cycles? Donc si les instits décident de faire moins de sciences et de langues que de fr, est ce qu en 6e on peut dimiuer les horaires de fr par rapport aux sciences ou au langue. Ça me semble explosif.
La circulaire en question ne s'applique qu'au collège. Je ne sais pas s'il existe une telle possibilité pour le primaire.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par mistinguette le Ven 27 Nov 2015 - 7:21

Oui mais on nous a bien pondu un cycle college primaire...

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par ycombe le Ven 27 Nov 2015 - 7:29

C'est l'établissement qui modère, mais rien n'exclut à priori le cycle 3, ce qui suppose d'avoir l'accord de toutes les écoles du secteur (et c'est quasiment impossible si les écoles envoient leurs élèves sur plusieurs collèges).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par fraisedesbois le Ven 27 Nov 2015 - 7:31

@ycombe a écrit:
@fraisedesbois a écrit:
@ycombe a écrit:Si c'est l'année de troisième ?
Cela dit, sur une seule année c'est chaud bouillant: il faut bousculer d'autres disciplines pour équilibrer.
Mais sur 2 ans ça doit être jouable. Pour 4h en 4e et 3h30 en 3e, on bascule 1h d'EPS (ça leur fera 2x2h, ça peut être bien) et 1/2h de math de 3e en 5e , et 1h d'arts plastique et de musique de 4e en 5e. Par exemple.

juste il me semble que la modulation ne peut pas se faire en enlevant totalement un enseignement sur une des années Wink
C'est dans la circulaire sur laquelle on peut s'asseoir, non ?

Edit: c'est bien dans la circulaire:
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90913[/mention] a écrit:
L'établissement peut moduler de manière pondérée la répartition du volume horaire hebdomadaire par discipline, dans le respect à la fois :
- du volume horaire global dû à chaque discipline d'enseignement obligatoire pour la durée du cycle ;
- du volume horaire global annuel des enseignements obligatoires dû à chaque élève ;
- des obligations réglementaires de service des enseignants.
La modulation de la répartition du volume horaire hebdomadaire est fixée pour la durée du cycle. La répartition du volume horaire doit rester identique pour tous les élèves d'un même niveau. Toutes les disciplines d'enseignement obligatoire sont enseignées chaque année du cycle.

pardon de n'avoir pas directement cité de source.
c'est (aussi) dans l'arrêté, article 10
arrêté 19 mai 2015 a écrit:Article 10
L’établissement peut moduler de manière pondérée la répartition du volume horaire hebdomadaire par discipline, dans le respect à la fois du volume horaire global dû à chaque discipline d’enseignement obligatoire pour la durée du cycle, du volume horaire global annuel des enseignements obligatoires dû à chaque élève et des obligations réglementaires de service des enseignants. La modulation de la répartition du volume horaire hebdomadaire est fixée pour la durée du cycle. La répartition du volume horaire doit rester identique pour tous les élèves d’un même niveau. Toutes les disciplines d’enseignement obligatoire sont enseignées chaque année du cycle.
sur lequel on peut probablement tenter s’asseoir mais y'a moins de place que sur la circulaire araignée

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Apel invite à revoir l'enseignement des langues en France ? (Café pédagogique).

Message par fraisedesbois le Ven 27 Nov 2015 - 7:35

l'arrêté aussi ne concerne que les classes de collège
je ne vois rien sur une modulation des horaires en primaire ici : http://www.education.gouv.fr/cid38/presentation-des-programmes-et-des-horaires-a-l-ecole-elementaire.html#Horaires_du%20cycle%20des%20apprentissages%20fondamentaux%C2%A0:%20classes%20de%20CP%20et%20CE1

mais en dépit d'un "novembre 2015" en bas de page, cette page donne encore les repères de progression de 2008....

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum