Nouveaux programmes de maths

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveaux programmes de maths

Message par VinZT le Ven 27 Nov 2015 - 10:42

Voilà, c'est officiel, le nouveau programme de mathématiques (et autres) est paru au BO du 26 novembre:

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=33400

Je n'ai pas tout lu, je n'ai (hélas) pas vu de modification substantielle concernant le cycle 4 par rapport au projet.

Bon courage aux collègues qui devront faire de la programmation chaton en classe entière Sad

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Magali06700 le Ven 27 Nov 2015 - 15:21

Ce qui va être surtout très drôle, c'est de se battre pour la salle informatique de l'établissement ! Ce n'était déjà pas facile pour faire du tableur ou du GeoGebra...

Magali06700
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par verdurin le Ven 27 Nov 2015 - 21:36

J'ai lu,

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par VinZT le Ven 27 Nov 2015 - 21:53

@verdurin a écrit:J'ai lu,


Ben quoi, c'est mignon les chatons, non ?

Laughing

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Anaxagore le Ven 27 Nov 2015 - 21:56

C'est Marco Sinero qui les a écrits.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Ganash le Ven 27 Nov 2015 - 22:04

Programme par cycle...

Je plains les collègues et les élèves. Encore dix fois plus de boulot pour nous pour rien du tout au final (si si pour dire que dans notre établissement la progression n'est pas tout à fait la même que dans l'établissement d'à côté).

Changement d'établissement pour un prof ? Pas grave, tu jettes tous tes cours à la poubelle et tu reprends tout à zéro en faisant des heures et des heures de concertation afin de voir comment tu dois t'y prendre.

Tu es prof sur deux établissements ? Pas de soucis, tu crées 3 sous dossiers : 5e, 4e et 3e pour l'établissement n°1, 3 autres sous dossiers pour l'établissement n°2 et tu passes ton année à faire des cours qui n'ont aucun rapport dans les sous dossiers de chaque établissement.

Tu es TZR sur k établissements dans l'année ? Dis donc tu emmerdes un peu le monde toi... Mais pas de souci, le rectorat met à ta disposition un petit programme (que tu peux étudier avec les élèves en salle info) qui te permet d'automatiser la procédure précédente à 3*k sous dossiers et les renomme automatiquement "5e - etab n°1", "5e etab n°2" ... "5e etab n°k" et idem pour les 4e et 3e.

Tu es élève et tu souhaites changer d'établissement pendant ta scolarité au collège ? Pas de souci, il faut juste que tu reprennes tous les cours depuis ton entrée en 6e pour être certain de n'avoir rien raté !

Dans ton collège, la moitié des profs se cassent tous les ans pour aller voir ailleurs ? Allons, n'y mets pas de la mauvaise volonté. Il te suffit de les accueillir dès fin juin début septembre pour une concertation longue et prolifique afin de leur expliquer en détail toute la progression de l'établissement. N'oublie pas de mentionner les EPI, bien entendu !

Ah ? Quoi ? On me dit que le niveau 6e est aussi en collège ! Pardon ? Tes 6e viennent de 4 écoles différentes qui ont décidé de laisser des notions différentes pour la 6e ? Oui mais là vous vous foutez de la gueule du monde... Pas de problème, le prof de collège s'adapte et se propose d'assister à des dizaines de réunions dans le cadre de la liaison école collège pour passer l'été à préparer un plan d'attaque dans le but de combler toutes les différences accumulées par chaque élève. La différenciation pédagogique pour des problèmes de niveau, le prof de collège connaît. La différenciation pédagogique pour pallier les incohérences des programmes ? Aucun souci, c'est quasi la même chose !

Comment ? Tu cherches un livre pour travailler dans ton établissement ? Pas de problème, l'opération 1 livre, 1 établissement proposée par les éditeurs consistent en la livraison, pour chaque établissement, d'une encyclopédie mathématique pour le cycle 4. Avec pas moins de 4kg, elle autorise un travail interdisciplinaire avec les professeurs d'EPS pour faire de nos élèves des guerriers du savoir. N'oublie pas, pour une encyclopédie achetée, celles des autres matières sont à moitié prix !

On peut en rajouter tellement, encore et encore...

_________________
http://www.mathiculture.fr/
Frise chronologique des mathématiciens, Histoires de maths, Cours, Activités...

Ganash
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Juanlino le Ven 27 Nov 2015 - 22:12

Très bonne analyse Ganash!

J'ai bien ri (je devrais pleurer) en lisant ton message!

Quelle cata! Quelle incompétence! C'est inimaginable!

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Avatar des Abysses le Sam 28 Nov 2015 - 1:10

@Juanlino a écrit:Très bonne analyse Ganash!

J'ai bien ri (je devrais pleurer) en lisant ton message!

Quelle cata! Quelle incompétence! C'est inimaginable!

+1 !!! Ca fait du bien de se détendre après une bonne soirée de travail !


_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Marlou.Bassboost le Sam 28 Nov 2015 - 8:45

Bravo Ganash c'est tout a fait ça Laughing

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par TFS le Sam 28 Nov 2015 - 12:33

Désolé les collègues...

Mais moi, cela ne me fait plus rigoler.

Et lorsque je pense qu'on va nous la faire à l'envers tout pareil dans un an avec les programmes du lycée, j'ai carrément envie de pleurer ou de changer de métier...

Il parait que mathématicien ou statisticien dans le privé cela compte en gros pour deux profs et surtout qu'on leur fait confiance sur leur façon de travailler et on les écoute pour prendre des décisions !

TFS
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Niki_x le Sam 28 Nov 2015 - 14:07

@TFS a écrit:Désolé les collègues...

Mais moi, cela ne me fait plus rigoler.

+1
Je crois que j'ai perdu le sens de l'humour depuis quelques semaines !

_________________
"L'esprit vole de sottise en sottise comme l'oiseau de branche en branche. Il ne peut faire autre chose. L'essentiel est de ne point se tenir ferme sur aucune."
Paul Valéry  aal

Niki_x
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Pat B le Sam 28 Nov 2015 - 20:42

Moi je n'ai pas encore osé les lire. Ca va me plomber le moral durablement et j'ai besoin d'énergie pour lutter contre l'autoritarisme de mon cde.
Bon, mais rien que de vous lire, ça me déprime...
Ganash a raison à 100%...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par mimielaclasse le Sam 28 Nov 2015 - 21:07

J'ai juste lu la partie E - Algorithmique et programmation

J'ai vaguement souvenir d'un module informatique en licence...il y a près de 20 ans.
affraid

mimielaclasse
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par VinZT le Sam 28 Nov 2015 - 21:42

@mimielaclasse a écrit:J'ai juste lu la partie E - Algorithmique et programmation

J'ai vaguement souvenir d'un module informatique en licence...il y a près de 20 ans.
affraid

Eh oui, on touche là à l'hypocrisie du programme, d'un côté "aucun logiciel, aucun langage n'est imposé" et de l'autre un programme délirant (programmation événementielle, échange de messages entre objets, etc.) qui fait que de facto c'est scratch et son merveilleux chaton que les collègues utiliseront. Alors pourquoi ne pas le dire officiellement, dans le BO ? peur du ridicule ? En prépa, le BO impose les langages (python en scientifique, scilab en éco, CAML en option info) et au moins les choses sont claires. Dans le cas du collège, rien n'interdit qu'un collège A utilise python, un collège B java, et un autre scratch. Beau bordel en perspective.
Quant on voit le succès de l'algorithmique au lycée, où des TS ne sont pas foutus de pondre une boucle, ça laisse rêveur. Et encore, au lycée, les attendus en algo étaient modestes, et orientés math. Au collège, faut faire du ludique (pong, bataille navale) ou du délirant (calculs de calendrier, scripts en parallèle).
N'importe quoi !

Dans le même ordre d'idée (soumission aveugle au numérique), dans le programme du cycle 2, il est marqué comme compétences que les élèves (on parle là des CP aux CE2) doivent savoir utiliser un traitement de texte et un correcteur orthographique...

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Juanlino le Dim 29 Nov 2015 - 13:37

Ah les amis, écoutez un vieux prof de collège:

"Python", "scratch", ou "java" peu importe!

Mes élèves collégiens scotchés  (scratchés) au réel ("moi commander mac do"), ont les plus grandes difficultés à aborder le calcul littéral.

Bilan pratique: Aucune capacité à déclarer une variable. Aucune habilité à programmer donc. Alors?!

De quoi parlons-nous?

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par leskhal le Dim 29 Nov 2015 - 15:02

@Juanlino a écrit:Ah les amis, écoutez un vieux prof de collège:

"Python", "scratch", ou "java" peu importe!

Mes élèves collégiens scotchés  (scratchés) au réel ("moi commander mac do"), ont les plus grandes difficultés à aborder le calcul littéral.

Bilan pratique: Aucune capacité à déclarer une variable. Aucune habilité à programmer donc. Alors?!

De quoi parlons-nous?
Ça me semble être un sacré problème.
On met la charrue avant les bœufs à vouloir bricoler des programmes quand les élèves n'ont aucun sens du calcul littéral.
Sans parler des problèmes de logique qui sont si mal maîtrisés par les terminales sur des boucles toute bêtes, par exemple...

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par VinZT le Dim 29 Nov 2015 - 15:11

@leskhal a écrit:
@Juanlino a écrit:Ah les amis, écoutez un vieux prof de collège:

"Python", "scratch", ou "java" peu importe!

Mes élèves collégiens scotchés  (scratchés) au réel ("moi commander mac do"), ont les plus grandes difficultés à aborder le calcul littéral.

Bilan pratique: Aucune capacité à déclarer une variable. Aucune habilité à programmer donc. Alors?!

De quoi parlons-nous?
Ça me semble être un sacré problème.
On met la charrue avant les bœufs à vouloir bricoler des programmes quand les élèves n'ont aucun sens du calcul littéral.
Sans parler des problèmes de logique qui sont si mal maîtrisés par les terminales sur des boucles toute bêtes, par exemple...

Le pari (pascalien ?) des auteurs du programme semble être que la logique et la rigueur vont couler de source une fois confrontées à la machine (qui n'interprète pas mais exécute bêtement les instructions). Que la confusion entre variable mathématique (notion en voie d'installation au collège) et variable informatique puisse apparaître ne les préoccupe pas plus que cela.

Autre pari: "l'informatique c'est moderne donc ça plait aux ados." Outre que c'est moderne depuis pas loin de 40 ans, et que les ados en question sont déjà saturés d'écran, personne ne s'est dit que ça pouvait être très CHIANT la programmation ? Que peaufiner une interface graphique en se farcissant des tonnes de docs (en anglais) n'avait rien de fun ? que de gérer la base de données produits d'un supermarché n'avait rien de ludique ?

L'algorithmique au lycée (pourtant modeste et centrée sur les maths) est en grande partie un échec, donc il était urgent d'en faire au collège (tout en allant plus loin) ... Quelle farce !

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Niki_x le Dim 29 Nov 2015 - 15:15

@VinZT a écrit:
@leskhal a écrit:
@Juanlino a écrit:Ah les amis, écoutez un vieux prof de collège:

"Python", "scratch", ou "java" peu importe!

Mes élèves collégiens scotchés  (scratchés) au réel ("moi commander mac do"), ont les plus grandes difficultés à aborder le calcul littéral.

Bilan pratique: Aucune capacité à déclarer une variable. Aucune habilité à programmer donc. Alors?!

De quoi parlons-nous?
Ça me semble être un sacré problème.
On met la charrue avant les bœufs à vouloir bricoler des programmes quand les élèves n'ont aucun sens du calcul littéral.
Sans parler des problèmes de logique qui sont si mal maîtrisés par les terminales sur des boucles toute bêtes, par exemple...

Le pari (pascalien ?) des auteurs du programme semble être que la logique et la rigueur vont couler de source une fois confrontées à la machine (qui n'interprète pas mais exécute bêtement les instructions). Que la confusion entre variable mathématique (notion en voie d'installation au collège) et variable informatique puisse apparaître ne les préoccupe pas plus que cela.

Autre pari: "l'informatique c'est moderne donc ça plait aux ados." Outre que c'est moderne depuis pas loin de 40 ans, et que les ados en question sont déjà saturés d'écran, personne ne s'est dit que ça pouvait être très CHIANT la programmation ? Que peaufiner une interface graphique en se farcissant des tonnes de docs (en anglais) n'avait rien de fun ? que de gérer la base de données produits d'un supermarché n'avait rien de ludique ?

L'algorithmique au lycée (pourtant modeste et centrée sur les maths) est en grande partie un échec, donc il était urgent d'en faire au collège (tout en allant plus loin) ... Quelle farce !

Oui, c'est très juste.

_________________
"L'esprit vole de sottise en sottise comme l'oiseau de branche en branche. Il ne peut faire autre chose. L'essentiel est de ne point se tenir ferme sur aucune."
Paul Valéry  aal

Niki_x
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par mimielaclasse le Dim 29 Nov 2015 - 15:17

@VinZT a écrit:
@leskhal a écrit:
@Juanlino a écrit:Ah les amis, écoutez un vieux prof de collège:

"Python", "scratch", ou "java" peu importe!

Mes élèves collégiens scotchés  (scratchés) au réel ("moi commander mac do"), ont les plus grandes difficultés à aborder le calcul littéral.

Bilan pratique: Aucune capacité à déclarer une variable. Aucune habilité à programmer donc. Alors?!

De quoi parlons-nous?
Ça me semble être un sacré problème.
On met la charrue avant les bœufs à vouloir bricoler des programmes quand les élèves n'ont aucun sens du calcul littéral.
Sans parler des problèmes de logique qui sont si mal maîtrisés par les terminales sur des boucles toute bêtes, par exemple...

Le pari (pascalien ?) des auteurs du programme semble être que la logique et la rigueur vont couler de source une fois confrontées à la machine (qui n'interprète pas mais exécute bêtement les instructions). Que la confusion entre variable mathématique (notion en voie d'installation au collège) et variable informatique puisse apparaître ne les préoccupe pas plus que cela.

Autre pari: "l'informatique c'est moderne donc ça plait aux ados." Outre que c'est moderne depuis pas loin de 40 ans, et que les ados en question sont déjà saturés d'écran, personne ne s'est dit que ça pouvait être très CHIANT la programmation ? Que peaufiner une interface graphique en se farcissant des tonnes de docs (en anglais) n'avait rien de fun ? que de gérer la base de données produits d'un supermarché n'avait rien de ludique ?

L'algorithmique au lycée (pourtant modeste et centrée sur les maths) est en grande partie un échec, donc il était urgent d'en faire au collège (tout en allant plus loin) ... Quelle farce !


En tout cas, je me le suis dit.... autant que les stats pour moi d'ailleurs...

mimielaclasse
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par ben2510 le Dim 29 Nov 2015 - 15:44

Mais logique, calcul littéral, ça se travaille, que ce soit dans le cadre de l'algorithmique ou pas. Le fait d'avoir un autre angle d'attaque pour ces notions (autre ie supplémentaire) ne me paraît pas négatif.
Il y a plus critiquable :
* le manque d'expérimentation préalable
* le fait qu'en pratique Scratch soit imposé
* le non dédoublement, particulièrement ridicule
* les suppressions en géométrie

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Juanlino le Dim 29 Nov 2015 - 15:45

Les ados ne sont pas du tout "passionnés par l'informatique".

Les ados ont un compte Facebook, regardent des photos sur instagram et dévorent les vidéos de Youtube.

Rien à voir avec l'informatique!

Une fois de plus: "de quoi parlons-nous?"

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Juanlino le Dim 29 Nov 2015 - 15:49

Le calcul littéral, ça se travaille!?

Ah les mots qui fâchent sont lâchés!

Travail, entrainement, exercices, effort, ... Révolutionnaire tout ça!

Laughing

Juanlino
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Fansoux le Dim 29 Nov 2015 - 15:54

Je rejoins ben2510 en ce qui concerne le calcul littéral : j'ai animé une année un "atelier" auprès d'élèves de 6eme et de 5eme. Entre autres choses les élèves ont découvert et utilisé Géotortue. Malgré leur jeune âge ils ont tous (une dizaine) abordé sur la fin de l'année la notion de variable et certains ont montré qu'ils en avaient bien compris le sens et certains intérêts. Tout dépend bien sûr du niveau de maîtrise attendu. (et je répète j'avais une dizaine d'élèves au maximum)

Fansoux
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par Pat B le Dim 29 Nov 2015 - 20:56

@ben2510 a écrit:Mais logique, calcul littéral, ça se travaille, que ce soit dans le cadre de l'algorithmique ou pas. Le fait d'avoir un autre angle d'attaque pour ces notions (autre ie supplémentaire) ne me paraît pas négatif.
Il y a plus critiquable :
* le manque d'expérimentation préalable
* le fait qu'en pratique Scratch soit imposé
* le non dédoublement, particulièrement ridicule
* les suppressions en géométrie
Tu oublies : les allègements en calcul littéral et équations, qui vont grandement manquer au lycée et ensuite...

Sinon, je pense aussi que peut-être, l'algorithmique peut amener à donner du sens (un autre sens?) aux variables. Je ne sais pas si ça va créer des confusions là où ils ont déjà du mal avec le statut différent des x dans les équations, les fonctions, le calcul littéral... Peut-être, peut-être pas.
Mais sacrifier géométrie, raisonnement, calcul littéral pour quelque chose qui n'a pas d'utilité dans la suite de leurs études pour la plupart, c'est un peu raide. Et c'est ça qui m'agace fortement. En plus du fait que l'informatique soit enseigné par des profs qui dans leur majorité n'ont aucune connaissance spécifique là-dedans.

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux programmes de maths

Message par VinZT le Dim 29 Nov 2015 - 21:03

@Pat B a écrit:
Tu oublies : les allègements en calcul littéral et équations, qui vont grandement manquer au lycée et ensuite...

Bah, vu qu'une réforme du lycée ne manquera pas de suivre celle du collège, soyons sur que tout sera prévu  Very Happy
@Pat B a écrit:
Mais sacrifier géométrie, raisonnement, calcul littéral pour quelque chose qui n'a pas d'utilité dans la suite de leurs études pour la plupart, c'est un peu raide. Et c'est ça qui m'agace fortement. En plus du fait que l'informatique soit enseigné par des profs qui dans leur majorité n'ont aucune connaissance spécifique là-dedans.

Allons, allons, tu oublies les 5 jours de formation ! Enfin ! Que diable ! Il faut croire en l'éducabilité des enseignants, comme disait chais plus qui, mais c'est sûrement pas un imbécile ...

VinZT
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum