Missions du lycée selon Florence Robine

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par dita le Sam 28 Nov 2015 - 10:31

Elle viendra, je pense, pour le moment où nous recevrons les élèves sortis du collège, décérébrés.


dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 10:44

@RooMcfly a écrit:Aaaaah le numérique Rolling Eyes ... non mais sérieusement !! J'aurais pas dû ouvrir ce fil avant le brunch !

Cette obsession du numérique me fait rire, on dirait toujours que les professeurs n'utilisent pas de ressources numériques alors que c'est notre quotidien.

Sinon, les propos de cette dame sont encore une fois déprimants.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par RooMcfly le Sam 28 Nov 2015 - 12:56

Et puis ça sert souvent de cache-misère de coller le mot 'numérique'.

Je me demande bien quels sont les objectifs du supérieur si ça c'est le lycée...

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par pamplemousses4 le Sam 28 Nov 2015 - 13:13

@RooMcfly a écrit:Et puis ça sert souvent de cache-misère de coller le mot 'numérique'.

Je me demande bien quels sont les objectifs du supérieur si ça c'est le lycée...

Aller vers le lycée, d'une certaine manière, voire y retourner tout court.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i2951.asp




Voir, entre autres, les propositions 3, 7, 10, 11, 14, 19, 25, 25 dudit rapport Bréhier.
Et plus explicitement encore:
Proposition n° 28 : Substituer à la logique de récitation des savoirs et à la place prépondérante du cours magistral en licence une logique d’apprentissage, fondée sur les acquis des étudiants et non sur la simple juxtaposition des contenus d’enseignement. Solliciter plus intensément les expériences pédagogiques les plus efficaces comme la pédagogie de projet. Encourager la constitution d’équipes pédagogiques. Mettre en place des dispositifs personnalisés de rattrapage des prérequis, méthodologiques et académiques.

Proposition n° 29 : Accompagner le mouvement d’appariement de tous les lycées aux principaux établissements supérieurs de leur aire de débouchés traditionnels d’un dialogue pédagogique structuré et régulier entre les équipes du secondaire et celles du supérieur, sous la forme par exemple de journées pédagogiques lycée-supérieur organisées chaque semestre.

Proposition n° 31 : Généraliser la possibilité d’accomplir le cycle de licence en plus de trois ans, sans incidence sur les bourses étudiantes dès lors que le parcours proposé est suivi assidûment et réussi.

Mettre à la disposition de tous les étudiants en licence dans toutes les universités des modules spécifiques d’acquisition des compétences méthodologiques nécessaires au suivi des études supérieures et à l’insertion, en besoin en confiant leur organisation au centre pour le développement pédagogique de la communauté ou de l’association.

Encourager l’offre de modules de rattrapage dédiés à des publics présentant des fragilités particulières.

Créer dans toutes les COMUE et associations d’établissement au moins une unité de remédiation destinée aux bacheliers aux acquis très fragiles les plus motivés, proposant une année ou un semestre de préparation à l’enseignement supérieur dotés d’un encadrement important et assurant un accompagnement très personnalisé des élèves (sollicitant notamment l’ensemble des aides existantes pour le suivi des études, comme le logement étudiant, les bourses, etc.). Permettre aux autres étudiants de licence d’accéder à des modules spécifiques de rattrapage dans ces unités spécialisées. Ces unités auraient pour vocation de rassembler des enseignants du secondaire, en particulier du lycée professionnel, et du supérieur, afin en particulier que les premiers soient mieux sensibilisés aux exigences de l’enseignement supérieur. Au terme d’une période d’expérimentation, évaluer l’opportunité de généraliser cette pratique en l’intégrant au cursus proposé par les lycées professionnels.




Et ici, petite sélection à destination plus spécialement des professeurs de lycée:

Proposition n° 5 : Simplifier l’organisation du baccalauréat et alléger son coût en concentrant les épreuves finales sur un nombre limité de matières fondamentales et en instituant un contrôle continu sur les options. Améliorer sa qualité certificative en introduisant des seuils éliminatoires et en portant lors de l’évaluation une attention particulière à l’acquisition des compétences nécessaires à la poursuite d’études supérieures.

Proposition n° 7 : Redynamiser l’accompagnement personnalisé, notamment en améliorant la formation des enseignants à la démarche de suivi individualisé et en mettant en place à leur intention des outils de détection des besoins des élèves. Adapter l’organisation du temps de service des enseignants à leur mission de suivi individualisé des élèves.

Spoiler:
Tout ceci est déjà par ci par là sur Neo, je sélectionne simplement un peu.

pamplemousses4
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Euphémia le Sam 28 Nov 2015 - 13:35

@dita a écrit:   Elle viendra, je pense, pour le moment où nous recevrons les élèves sortis du collège, décérébrés.

N'est-ce pas déjà le cas ?

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Lefteris le Sam 28 Nov 2015 - 13:59

@ysabel a écrit:
@dita a écrit:  Quand la prochaine réforme du lycée aura-t-elle lieu ?

pour septembre 2017 sans aucun doute, pour faire la continuité avec celle du collège.
Oui, c'est ce qui se dit avec insistance. D'où la précipitation à démolir vite le collège, tous niveaux en même temps, à effacer tous les programmes, pour qu'il n'y ait aucun autre choix que développer la logique curriculaire, par projets.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Ascagne le Sam 28 Nov 2015 - 14:16

Concrètement, est-ce qu'il reste assez de temps pour faire passer quelque chose sur le lycée durant la législature actuelle ? Hum...

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Lefteris le Sam 28 Nov 2015 - 14:24

@Ascagne a écrit:Concrètement, est-ce qu'il reste assez de temps pour faire passer quelque chose sur le lycée durant la législature actuelle ? Hum...
A grands coups de décrets, tout va très vite...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par ysabel le Sam 28 Nov 2015 - 14:31

@Ascagne a écrit:Concrètement, est-ce qu'il reste assez de temps pour faire passer quelque chose sur le lycée durant la législature actuelle ? Hum...

Ben oui... printemps 2016 pour rentrée 2017, comme pour le collège.
Et classe de seconde indifférenciée pour tout le monde ! l'orientation après la seconde qui sera intégrée au collège.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Hermione0908 le Sam 28 Nov 2015 - 14:49

@pamplemousses4 a écrit:
@RooMcfly a écrit:Et puis ça sert souvent de cache-misère de coller le mot 'numérique'.

Je me demande bien quels sont les objectifs du supérieur si ça c'est le lycée...

Aller vers le lycée, d'une certaine manière, voire y retourner tout court.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i2951.asp




Voir, entre autres, les propositions 3, 7, 10, 11, 14, 19, 25, 25 dudit rapport Bréhier.
Et plus explicitement encore:
Proposition n° 28 : Substituer à la logique de récitation des savoirs et à la place prépondérante du cours magistral en licence une logique d’apprentissage, fondée sur les acquis des étudiants et non sur la simple juxtaposition des contenus d’enseignement. Solliciter plus intensément les expériences pédagogiques les plus efficaces comme la pédagogie de projet. Encourager la constitution d’équipes pédagogiques. Mettre en place des dispositifs personnalisés de rattrapage des prérequis, méthodologiques et académiques.
Alors ça c'est juste magique. Rattrapage des prérequis méthodologiques et académiques. C'est bien reconnaître qu'il y a comme un problème si en arrivant à la fac les bacheliers n'ont pas les prérequis, non ? Et ça n'inquiète personne (à part ces sales élitistes de profs ?)

Proposition n° 29 : Accompagner le mouvement d’appariement de tous les lycées aux principaux établissements supérieurs de leur aire de débouchés traditionnels d’un dialogue pédagogique structuré et régulier entre les équipes du secondaire et celles du supérieur, sous la forme par exemple de journées pédagogiques lycée-supérieur organisées chaque semestre.

Proposition n° 31 : Généraliser la possibilité d’accomplir le cycle de licence en plus de trois ans, sans incidence sur les bourses étudiantes dès lors que le parcours proposé est suivi assidûment et réussi. Logique, si on peut apprendre à lire jusqu'à la fin du cycle 2, on peut bien faire sa licence en 5 ans hein...

Mettre à la disposition de tous les étudiants en licence dans toutes les universités des modules spécifiques d’acquisition des compétences méthodologiques nécessaires au suivi des études supérieures et à l’insertion, en besoin en confiant leur organisation au centre pour le développement pédagogique de la communauté ou de l’association.

Encourager l’offre de modules de rattrapage dédiés à des publics présentant des fragilités particulières.
Pardon, mais tout le monde n'est pas obligé d'aller dans le supérieur, et d'autant moins si on a des fragilités particulières. On a peut-être, dans ce cas, des capacités autres que celles demandées dans le supérieur à faire valoir et à développer sans que ce soit une infamie.

Créer dans toutes les COMUE et associations d’établissement au moins une unité de remédiation destinée aux bacheliers aux acquis très fragiles les plus motivés, proposant une année ou un semestre de préparation à l’enseignement supérieur dotés d’un encadrement important et assurant un accompagnement très personnalisé des élèves (sollicitant notamment l’ensemble des aides existantes pour le suivi des études, comme le logement étudiant, les bourses, etc.). Permettre aux autres étudiants de licence d’accéder à des modules spécifiques de rattrapage dans ces unités spécialisées. Ces unités auraient pour vocation de rassembler des enseignants du secondaire, en particulier du lycée professionnel, et du supérieur, afin en particulier que les premiers soient mieux sensibilisés aux exigences de l’enseignement supérieur. Au terme d’une période d’expérimentation, évaluer l’opportunité de généraliser cette pratique en l’intégrant au cursus proposé par les lycées professionnels.
Après la sixième à cheval sur le primaire et le secondaire, bientôt la seconde intégrée au cycle 4, nous voilà avec la première année de supérieur envisagée comme une terminale bis. La boucle est bouclée.




Et ici, petite sélection à destination plus spécialement des professeurs de lycée:

Proposition n° 5 : Simplifier l’organisation du baccalauréat et alléger son coût en concentrant les épreuves finales sur un nombre limité de matières fondamentales et en instituant un contrôle continu sur les options. Améliorer sa qualité certificative en introduisant des seuils éliminatoires et en portant lors de l’évaluation une attention particulière à l’acquisition des compétences nécessaires à la poursuite d’études supérieures.

Proposition n° 7 : Redynamiser l’accompagnement personnalisé, notamment en améliorant la formation des enseignants à la démarche de suivi individualisé et en mettant en place à leur intention des outils de détection des besoins des élèves. Adapter l’organisation du temps de service des enseignants à leur mission de suivi individualisé des élèves.
Ça c'est une vieille lune : tous les profs dans leurs bahuts de 8h à 17h, tous les jours, et durant leurs trop nombreuses et indécentes heures de trou, au lieu de taper le carton en salle des profs en sirotant leur café, ils pourront faire des trucs pour leurs élèves. Non, les cours et les copies, c'est pour quand ils rentrent chez eux, faut pas déconner.

Spoiler:
Tout ceci est déjà par ci par là sur Neo, je sélectionne simplement un peu.

J'aurais pas dû lire ça moi, ça n'aide pas ma motivation du jour, déjà très très faible.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Iphigénie le Sam 28 Nov 2015 - 15:04

Voui voui....
Tous ces rapports et papelards, commissions et experts qui se penchent sur notre travail, alors que la seule vraie mission à redéfinir urgemment est bien celle de la DGESCO:quarante ans que ces ludions fous torpillent le service public et l'avenir des enfants par leurs expérimentations irrationnelles à base d'égos surdimensionnés.
furieux furieux

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par corailc le Sam 28 Nov 2015 - 15:41

Nos formateurs à l'espé nous parlent de la réforme du lycée pour le printemps 2016, avec application en septembre de la même année.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Osmie le Sam 28 Nov 2015 - 15:43

Quelle horreur. Purée, quelle lutte permanente.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Invité El le Sam 28 Nov 2015 - 15:44

@corailc a écrit:Nos formateurs à l'espé nous parlent de la réforme du lycée pour le printemps 2016, avec application en septembre de la même année.
pale affraid titanic

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Osmie le Sam 28 Nov 2015 - 15:48

Réformes abrutissantes, inégalités sociales de folie, état d'urgence, descentes de police chez les militants écologistes et politiques, collègues moutons-autruches, etc.
woohoo

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par ysabel le Sam 28 Nov 2015 - 15:49

On est mal barré...

Va falloir ressortir les fourches !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Invité El le Sam 28 Nov 2015 - 15:51

Eh oui, mais rappelons encore une fois le contenu de ce magnifique rapport publié par l'OCDE sur "La faisabilité en politique", qui explique que pour faire des économies il ne faut pas faire de sélection dans le supérieur, mais qu'il est possible de "dégrader la qualité de l'enseignement" car personne n'ira se battre pour ça...

http://www.oecd.org/fr/dev/1919068.pdf

(p.30)

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Osmie le Sam 28 Nov 2015 - 15:53

Oui ; 1996.
Mais rappelons aussi que tout ce qui a été fait par la main de l'homme peut être défait par la main de l'homme (bon, le saccage de la planète mis à part).

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Invité El le Sam 28 Nov 2015 - 16:00

J'aimerais être optimiste comme toi. Mais entre le mépris envers les "savoirs morts", les boucheries terroristes ou la démagogie en place, j'ai le sentiment diffus d'assister à une "chronique des temps barbares".

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Presse-purée le Sam 28 Nov 2015 - 16:03

@Bouboule a écrit:Le 26 novembre Florence Robine était invitée au colloque organisé par l’Académie des sciences.

Florence Robine y a proposé sa vision sur les "missions du lycée" :
- "développer les compétences relationnelles et sociales" ;
- "casser le cloisonnement entre les disciplines" ;
- "favoriser le travail de recherche" ;
- "travailler autrement avec le numérique".

Et sinon, si l'école est interdisciplinaire de fait, le collège interdisciplinaire, le lycée interdisciplinaire, les disciplines se travaillent réellement quand?

Remarquons encore la rhétorique méprisante sur l'approche disciplinaire, qui montre bien que dans leur esprit, l'interdisciplinarité n'est pas la nécessité de bien maîtriser une discipline pour aller vers les autres et faire preuve de culture générale (vous savez, le truc qu'on a supprimé de certains concours parce que la culture, c'est sale), mais faire des projets.

On voit bien que l'objectif, c'est juste de supprimer des postes.
Et l'effet, ce sera la disparition de certains champs disciplinaires, du collège à l'université.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Spinoza1670 le Sam 28 Nov 2015 - 16:05

Robin des Bois : voler aux riches pour donner aux pauvres.
Robine Florence : voler à tous pour enterrer les pauvres (les riches se débrouilleront).

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Iphigénie le Sam 28 Nov 2015 - 16:05

Et sinon, le bilan de la réforme du lycée n'est toujours pas fait et on annonce déjà la prochaine?
En fait il faudrait exiger un bilan avant toute nouvelle proposition de réforme: ça devrait être une obligation absolue: cette fuite en avant dans l'errance, ras la casquette....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Osmie le Sam 28 Nov 2015 - 16:07

elpenor08 a écrit:J'aimerais être optimiste comme toi. Mais entre le mépris envers les "savoirs morts", les boucheries terroristes ou la démagogie en place, j'ai le sentiment diffus d'assister à une "chronique des temps barbares".

Moi aussi ; disons que je fais le choix d'être optimiste, pour les élèves, pour nous, pour l'avenir du monde. Very Happy Mais ce n'est pas un optimisme spontané.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Bouboule le Sam 28 Nov 2015 - 16:11

@Iphigénie a écrit:Et sinon, le bilan de la réforme du lycée n'est toujours pas fait et on annonce déjà la prochaine?
En fait il faudrait exiger un bilan avant toute nouvelle proposition de réforme: ça devrait être une obligation absolue: cette fuite en avant dans l'errance, ras la casquette....

Il a été fait mais seulement partiellement publié. On y dit d'ailleurs que la réforme Châtel a échoué dans son but principal, rééquilibrer les filières.
Le problème est qu'on ne peut pas publier quelque chose qui montrerait qu'on veut appliquer au collège quelque chose qui a montré son inefficacité. Quand je vous parlais de l'honnêteté intellectuelle de FR...

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Ergo le Sam 28 Nov 2015 - 16:17

@Presse-purée a écrit:
@Bouboule a écrit:Le 26 novembre Florence Robine était invitée au colloque organisé par l’Académie des sciences.

Florence Robine y a proposé sa vision sur les "missions du lycée" :
- "développer les compétences relationnelles et sociales" ;
- "casser le cloisonnement entre les disciplines" ;
- "favoriser le travail de recherche" ;
- "travailler autrement avec le numérique".

Et sinon, si l'école est interdisciplinaire de fait, le collège interdisciplinaire, le lycée interdisciplinaire, les disciplines se travaillent réellement quand?
L'autre jour, on nous a conseillé à partir de la L3. professeur La L1 et la L2 devaient être consacrées à de l'interdisciplinaire et du transversal et du professionnalisant. professeur
Les mois à venir des nouvelles maquettes vont être très sympa...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Missions du lycée selon Florence Robine

Message par Invité El le Sam 28 Nov 2015 - 16:22

@Iphigénie a écrit:Et sinon, le bilan de la réforme du lycée n'est toujours pas fait et on annonce déjà la prochaine?
En fait il faudrait exiger un bilan avant toute nouvelle proposition de réforme: ça devrait être une obligation absolue: cette fuite en avant dans l'errance, ras la casquette....

veneration

Vive la reddition de comptes des Athéniens!

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum