Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par Will.T le Sam 28 Nov 2015 - 9:35
La délégation enseignement de l'Académie des Sciences se penche sur les parcours scientifiques dans le segment bac-3 bac+3. C'est l'occasion pour les professeurs de classes préparatoires scientifiques de dénoncer l'absence de contenu de ce concept dans les filières scientifiques: depuis la dernière réforme du lycée, un gouffre s'est créé entre les terminales et les formations scientifiques de l'enseignement supérieur.
A la demande des organisateurs du colloque, nous contribuons au colloque sur l'impact des contenus enseignés au lycée sur l'orientation des bacheliers vers les filières scientifiques.
Parmi les ressorts de l'orientation, nous distinguerons : l'intérêt pour les disciplines enseignées, la conviction qu'on réussira dans la filière choisie, que ce soit de façon directe ou après réorientation, les perspectives d'emploi en fin de cursus, l'utilité sociale et l'intérêt des métiers sur lesquels débouchent ces cursus. Dans les filières scientifiques, les perspectives d'emploi sont bonnes et ça se sait, mais, hors carrières médicales, les métiers ne sont pas bien identifiés par les jeunes. Quant à l'intérêt pour les disciplines enseignées et l'autoévaluation des chances de réussite, pour que ces deux facteurs déterminants jouent correctement leur rôle dans l'orientation, il faut donner une image juste et non faussée des sciences dès l'enseignement secondaire. Depuis la dernière réforme du lycée, non seulement cette condition n'est pas réalisée, mais le passage à une logique d'orientation par la séduction a des effets délétères sur la formation.

Le texte de la contribution
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par mistinguette le Sam 28 Nov 2015 - 10:04
Et cici les attentes selon FR
http://www.neoprofs.org/t97147-missions-du-lycee-selon-florence-robine#3396988

On voit que c'est pile poil la même ligne...

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
TFS
Niveau 5

Re: Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par TFS le Sam 28 Nov 2015 - 12:16
Magnifique contribution...

Je suis certain que l'énorme majorité des professeurs de mathématiques du secondaire la contresignerait des deux mains... mais pas les organisations disciplinaires telle que l'APMEP ou autres !!!

Cette dernière pourrait cependant essayer de prendre le train en marche car il semble qu'après avoir applaudi à la Réforme du collège, elle croit ingénument pouvoir renforcer l'enseignement mathématiques dans la future Réforme du Lycée ...

A suivre.

Bouboule
Esprit éclairé

Re: Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par Bouboule le Sam 28 Nov 2015 - 12:40
@Will.T a écrit:
La délégation enseignement de l'Académie des Sciences se penche sur les parcours scientifiques dans le segment bac-3 bac+3. C'est l'occasion pour les professeurs de classes préparatoires scientifiques de dénoncer l'absence de contenu de ce concept dans les filières scientifiques: depuis la dernière réforme du lycée, un gouffre s'est créé entre les terminales et les formations scientifiques de l'enseignement supérieur.
A la demande des organisateurs du colloque, nous contribuons au colloque sur l'impact des contenus enseignés au lycée sur l'orientation des bacheliers vers les filières scientifiques.
Parmi les ressorts de l'orientation, nous distinguerons : l'intérêt pour les disciplines enseignées, la conviction qu'on réussira dans la filière choisie, que ce soit de façon directe ou après réorientation, les perspectives d'emploi en fin de cursus, l'utilité sociale et l'intérêt des métiers sur lesquels débouchent ces cursus. Dans les filières scientifiques, les perspectives d'emploi sont bonnes et ça se sait, mais, hors carrières médicales, les métiers ne sont pas bien identifiés par les jeunes. Quant à l'intérêt pour les disciplines enseignées et l'autoévaluation des chances de réussite, pour que ces deux facteurs déterminants jouent correctement leur rôle dans l'orientation, il faut donner une image juste et non faussée des sciences dès l'enseignement secondaire. Depuis la dernière réforme du lycée, non seulement cette condition n'est pas réalisée, mais le passage à une logique d'orientation par la séduction a des effets délétères sur la formation.

Le texte de la contribution


Florence Robine a répondu :

- "Les sciences sont de plus en plus présentes dans les enseignements du secondaire et du supérieur"
- "Tous les titulaires du bac S ne poursuivent pas une formation scientifique à l’université mais ils se dirigent vers d’autres métiers comme l’économie, où il est important que des scientifiques répondent aux besoins des autres secteurs en développement. Ces étudiants ont un profil scientifique même s’ils ne sont pas physiciens ou biologistes de profession."
- "Les bacheliers se trouvent confrontés à des exigences dans le supérieur qui sont quelques fois inattendues ou mal anticipées"

Eh oui, "profil scientifique" tellement prononcé qu'on traficote les notes du bac et qu'en L1 et même en CPGE on s'arrache les cheveux quand on voit que la plupart de ces "profils scientifiques" parmi les plus motivés pour les sciences a priori sont incapables de construire un raisonnement.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par Anaxagore le Sam 28 Nov 2015 - 12:47
C'est là où nous attendons une bronca de tous les diables!

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Contenu sponsorisé

Re: Colloque de l'Académie des Sciences: 25 et 26 novembre.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum