Problèmes d'ego entre collègues

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Provence le Sam 28 Nov 2015 - 12:54

@Reine Margot a écrit:

déjà, ça part mal. Au travail, même si on rencontre des gens qu'on apprécie, il vaut mieux garder une certaine distance, pour éviter justement ces chamailleries (critiquer tes tenues, non mais on est dans la cour de récré là), qui viennent de l'affectif trop présent justement dans tes relations à cette collègue.

On peut quand même se faire des amis au travail...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Marie Laetitia le Sam 28 Nov 2015 - 12:55

@Mezzo voce a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Moi je l'ignorais... tout en soignant mes relations avec les collègues et la vie sco pour que personne ne puisse croire que tu es méchante, égoïste, pas sympa. Quand ils verront qui tu es avec eux et le portrait qu'elle fait de toi, elle se rendra elle-même ridicule. Et cela t'épargnera beaucoup d'énergie pour peu de chose.

Mon mari me recommande la même chose (ainsi que Jane, pus haut). Je suis ravie de te retrouver, ML.

Wink

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Reine Margot le Sam 28 Nov 2015 - 13:06

@Provence a écrit:
@Reine Margot a écrit:

déjà, ça part mal. Au travail, même si on rencontre des gens qu'on apprécie, il vaut mieux garder une certaine distance, pour éviter justement ces chamailleries (critiquer tes tenues, non mais on est dans la cour de récré là), qui viennent de l'affectif trop présent justement dans tes relations à cette collègue.

On peut quand même se faire des amis au travail...

Oui, tout comme faire des rencontres amoureuses; seulement, quand les choses tournent mal...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Caspar Goodwood le Sam 28 Nov 2015 - 13:08

@Reine Margot a écrit:Botchan: oui, bien sûr. Disons que le travail est l'endroit où l'on passe le plus de temps, et avec des gens qu'on n'a pas choisis, ça rend la chose encore plus visible.

Je comprends, je trouve juste que tu exagères un peu quand tu dis qu'on ne peut pas se faire d'amis au travail, même si effectivement des conflits sur le lieu de travail peuvent ternir une amitié en effet.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Reine Margot le Sam 28 Nov 2015 - 13:12

Je n'ai pas dit qu'on ne pouvait pas se faire d'amis au travail (ma meilleure amie est une ex-collègue de boulot), juste que comme les relations amoureuses, ça comporte de sacrés risques. D'ailleurs, mon amie ne bosse pas dans le même service que moi et 'cest très bien.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Provence le Sam 28 Nov 2015 - 13:21

@Reine Margot a écrit:
@Provence a écrit:
@Reine Margot a écrit:

déjà, ça part mal. Au travail, même si on rencontre des gens qu'on apprécie, il vaut mieux garder une certaine distance, pour éviter justement ces chamailleries (critiquer tes tenues, non mais on est dans la cour de récré là), qui viennent de l'affectif trop présent justement dans tes relations à cette collègue.

On peut quand même se faire des amis au travail...

Oui, tout comme faire des rencontres amoureuses; seulement, quand les choses tournent mal...
C'est le principe de la vie.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par moonie le Sam 28 Nov 2015 - 13:35


La bonne méthode: ignore-la complètement et continue de vivre normalement!

moonie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Mezzo voce le Sam 28 Nov 2015 - 13:37

Merci Moonie.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Emeraldia le Sam 28 Nov 2015 - 14:50

@Mezzo voce a écrit:Soit je l'ignore (tout en demeurant agréable : bonjour, etc.), soit je redore son blason selon la méthode Dalva.
Pour moi, ni l'un ni l'autre, j'ai appris à mettre les pieds dans le plat quand les gens n'ont pas de retenue : si tu la surprends encore à dire du mal de toi devant l'équipe, ose demander ouvertement ce qu'il se passe devant tout le monde.
Reste calme et dis ce que tu as à dire. Ce genre de personne est sciée qu'on ose et se déballonne bien souvent.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Reine Margot le Sam 28 Nov 2015 - 15:13

@Provence a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Provence a écrit:
@Reine Margot a écrit:

déjà, ça part mal. Au travail, même si on rencontre des gens qu'on apprécie, il vaut mieux garder une certaine distance, pour éviter justement ces chamailleries (critiquer tes tenues, non mais on est dans la cour de récré là), qui viennent de l'affectif trop présent justement dans tes relations à cette collègue.

On peut quand même se faire des amis au travail...

Oui, tout comme faire des rencontres amoureuses; seulement, quand les choses tournent mal...
C'est le principe de la vie.

Disons qu'au boulot il y a plus de conséquences.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par roxanne le Sam 28 Nov 2015 - 15:59

Je suis d'accord avec Dalva. Tu dis avoir corrigé les copies de cette dame sans vraiment la connaître puisque tu venais d'arriver. Là, les élèves te veulent comme prof. Peut-être qu'elle trouve que tu prends trop de place, trop vite, et d'autres aussi d'ailleurs. Je ne sais pas comment les choses se sont passées pour que tu en arrives à corriger ses copies et à l'aider autant, mais n'en as-tu pas fait trop? C'est un peu humiliant si on se place se son point de vue, c'est la petite nouvelle qui joue les sauveurs puis qui devient la vedette...
Je suis bien-sûr dans l'exagération mais parfois pour comprendre ce qui pousse les autres à agir, il faut se mettre à leur place.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Emeraldia le Sam 28 Nov 2015 - 16:06

Sans que cela soit humiliant, on en revient au fait qu'il ne faut jamais trop en faire pour les autres. Hélas, si on souffre de dépression, nos collègues n'ont pas à nous prendre en charge, ni à corriger nos copies.
On ne doit pas faire à la place des autres, juste rendre service de temps en temps bien sûr.

Là, elle se sent redevable sûrement, et si elle va mal, elle t'attaque.

Que de problèmes d'ego ridicules dans cette société, incroyable !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par mathmax le Sam 28 Nov 2015 - 16:13

Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Thermo le Sam 28 Nov 2015 - 16:23

@Mezzo voce a écrit:Bonjour,

Cela fait quelque temps que je n'ai rien posté... Je reviens vers vous pour vous demander si vous aviez déjà eu à subir des tensions avec un/une collègue en raison de problèmes d’ego. En ce moment, une collègue, que je croyais être une amie, sans m'aborder directement, lance des piques à mon sujet (en entrant dans la salle des professeurs, je l'ai entendue me critiquer, puis, lorsqu'elle m'a aperçue, elle a stoppé ses commentaires et s'est effacée), et entretient avec moi une relation plutôt malsaine (un exemple on ne peut plus absurde : après avoir dit haut et fort qu'il était inadmissible de ma part de porter des robes trop courtes, elle se met à porter les mêmes robes que moi ?). En ce moment, ses piques tournent autour du même sujet : certains de ses élèves lui lancent qu'ils préféreraient avoir Mme Mezzo Voce comme enseignante, parce que Mme MV est comme ceci ou comme cela; de fait, ma collègue a failli réussir à monter l'équipe conte moi en faisant passer le message suivant : j'organiserais un concours interne (et je l'organise parce que personne n'a souhaité nécessairement se charger de cette tâche assez importante) moins pour les élèves que pour moi (je ferais en sorte de faire "gagner" mes élèves pour que les élèves de l'établissement me considèrent comme "the prof"). Je me sens bien récompensée par la quantité de travail fourni... (à tel point que je compte abandonner l'encadrement dudit concours). Le jeu de mimétisme de ma collègue commençait à me peser; je me sens maintenant en danger du point de vue de l'"image" qu'elle semble tenter de détruire au plan professionnel. En même temps, je ne souhaite pas entrer dans ce jeu. Je n'entre pas non plus dans les détails, mais j'ai beaucoup soutenu cette collègue longuement absente l'an passé, sans la connaître outre mesure, puisque j'étais "neuve" dans l'établissement. C'est un peu décevant et j'ai le sentiment de subir de petites histoires ridicules de collégiens. Or, nous sommes des adultes.
C'est un truc de femmes ça. Il y a une déformation professionnelle qui fait qu'on reste en partie immature dans ce métier.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Thermo le Sam 28 Nov 2015 - 16:25

@mathmax a écrit:Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !
Laughing Laughing Laughing

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Provence le Sam 28 Nov 2015 - 16:37

@Thermo a écrit:
C'est un truc de femmes  ça. Il y a une déformation professionnelle qui fait qu'on reste en partie immature dans ce métier.
Pardon?!

@Thermo a écrit:
@mathmax a écrit:Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !
Laughing Laughing Laughing
Le caractère hilarant du propos m'avait un peu échappé.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Emeraldia le Sam 28 Nov 2015 - 16:48

@Thermo a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Bonjour,

Cela fait quelque temps que je n'ai rien posté... Je reviens vers vous pour vous demander si vous aviez déjà eu à subir des tensions avec un/une collègue en raison de problèmes d’ego. En ce moment, une collègue, que je croyais être une amie, sans m'aborder directement, lance des piques à mon sujet (en entrant dans la salle des professeurs, je l'ai entendue me critiquer, puis, lorsqu'elle m'a aperçue, elle a stoppé ses commentaires et s'est effacée), et entretient avec moi une relation plutôt malsaine (un exemple on ne peut plus absurde : après avoir dit haut et fort qu'il était inadmissible de ma part de porter des robes trop courtes, elle se met à porter les mêmes robes que moi ?). En ce moment, ses piques tournent autour du même sujet : certains de ses élèves lui lancent qu'ils préféreraient avoir Mme Mezzo Voce comme enseignante, parce que Mme MV est comme ceci ou comme cela; de fait, ma collègue a failli réussir à monter l'équipe conte moi en faisant passer le message suivant : j'organiserais un concours interne (et je l'organise parce que personne n'a souhaité nécessairement se charger de cette tâche assez importante) moins pour les élèves que pour moi (je ferais en sorte de faire "gagner" mes élèves pour que les élèves de l'établissement me considèrent comme "the prof"). Je me sens bien récompensée par la quantité de travail fourni... (à tel point que je compte abandonner l'encadrement dudit concours). Le jeu de mimétisme de ma collègue commençait à me peser; je me sens maintenant en danger du point de vue de l'"image" qu'elle semble tenter de détruire au plan professionnel. En même temps, je ne souhaite pas entrer dans ce jeu. Je n'entre pas non plus dans les détails, mais j'ai beaucoup soutenu cette collègue longuement absente l'an passé, sans la connaître outre mesure, puisque j'étais "neuve" dans l'établissement. C'est un peu décevant et j'ai le sentiment de subir de petites histoires ridicules de collégiens. Or, nous sommes des adultes.
C'est un truc de femmes  ça. Il y a une déformation professionnelle qui fait qu'on reste en partie immature dans ce métier.
Ah bon ?
Les problèmes d'ego et d'immaturité sont hélas monnaie courante dans notre société et ils ne sont réservés ni à une professions ni à un sexe.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Emeraldia le Sam 28 Nov 2015 - 16:48

@Provence a écrit:
@Thermo a écrit:
C'est un truc de femmes  ça. Il y a une déformation professionnelle qui fait qu'on reste en partie immature dans ce métier.
Pardon?!

@Thermo a écrit:
@mathmax a écrit:Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !
Laughing Laughing Laughing
Le caractère hilarant du propos m'avait un peu échappé.
+ 1000

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par CarmenLR le Sam 28 Nov 2015 - 16:55

Tu plaisantes sûrement Thermo, mais je rebondis quand même. Pas sûr que ce soit typiquement féminin.  Il y a des collègues hommes qui se debrouillent très très bien aussi : la compétence "je me pourris la vie et je pourris celle des autres" est validée, des fois avec des odeurs de sueur et du pwaaal, c'est rigolo à observer. Ca doit être une constante assez partagé e entre les sexes, les genres, les cultures, ceux qui aiment l'opéra et ceux qui préfèrent le rock... Je n'ai pas encore de radar infaillible, mais ma perception s'affine.

Je comprends ton désarroi, MV, mais l'horrible psy tapi en moi te demanderait quand même pourquoi tu as joué les Saint Bernard avec une telle insistance (on se croit noble des fois et puis on soigne ses blessures en soignant celle des autres, ceci soit dit sans animosité)... L'histoire des copies me fait tiquer...

Ca n'excuse pas le comportement de la collègue, oeuf corse.

Distance, distance...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par mathmax le Sam 28 Nov 2015 - 16:56

@Thermo a écrit:
@mathmax a écrit:Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !
Laughing Laughing Laughing
Le caractère hilarant du propos m'avait un peu échappé.[/quote]

Pas de problème, 15 ans après ça me fait rire aussi topela

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Mezzo voce le Sam 28 Nov 2015 - 16:59

Pour ce qui est des copies, ma collègue m'a tout simplement demandé de l'aider. Je ne comprends pas pourquoi cela vous fait "tiquer", en fait. Je suis du genre "trop bon-trop con" ? Peut-être aussi cherchais-je à m'intégrer. Franchement, je ne sais pas. Je me voyais mal refuser.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Emeraldia le Sam 28 Nov 2015 - 17:03

@Mezzo voce a écrit:Pour ce qui est des copies, ma collègue m'a tout simplement demandé de l'aider. Je ne comprends pas pourquoi cela vous fait "tiquer", en fait. Je suis du genre "trop bon-trop con" ? Peut-être aussi cherchais-je à m'intégrer. Franchement, je ne sais pas. Je me voyais mal refuser.
Pourquoi te voyais-tu mal refuser ? En quoi doit-on faire le travail des autres ?
Encore une fois, on peut rendre service ponctuellement sur certains points mais pas faire à la place de...
J'évite d'adopte la position du sauveur perso même si je suis débrouillarde et plutôt forte... Ca n'est pas pour te culpabiliser mais pour que tu te protèges à l'avenir. Certaines personnes ne savent pas avoir de relations saines : dans une relation saine, personne n'est dépendant de personne...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par CarmenLR le Sam 28 Nov 2015 - 17:04

Je ne trouve pas ça normal : ni de faire cette demande, ni d'y accéder.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Osmie le Sam 28 Nov 2015 - 17:04

@mathmax a écrit:
@Thermo a écrit:
@mathmax a écrit:Ce que je dis est un peu bateau : se sentir redevable peut susciter de l'humiliation, puis de l'hostilité envers la personne qui nous a aidé. Perso, une des personnes que j'ai recueillie, hébergée, dépannée financièrement, vit maintenant avec mon mari et d'après les retours de mes enfants est toujours rongée de jalousie à mon égard !
Laughing Laughing Laughing
Le caractère hilarant du propos m'avait un peu échappé.

Pas de problème, 15 ans après ça me fait rire aussi topela[/quote]


Ta façon de résumer en trois lignes expéditives et détachées une période qui a dû être très dure à vivre m'a fait rire aussi ; c'est ton ancien mari qui doit se mordre les doigts. Very Happy

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Mezzo voce le Sam 28 Nov 2015 - 17:12

@CarmenLR a écrit:Je ne trouve pas ça normal : ni de faire cette demande, ni d'y accéder.

Lorsqu'elle m'a demandé de nouveau de l'aider, j'ai refusé. De manière générale, je note une constante, chez moi : il faut toujours que je me plante pour réaliser ce qui se fait et ce qui ne se fait pas. Peut-être que je devais être contente de jouer les héroïnes à la Jane Austen. Mais je n'emploierais pas l'adjectif "anormal" dans mon désir qui fut le mien de l'aider.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes d'ego entre collègues

Message par Rabelais le Sam 28 Nov 2015 - 17:13

@Mezzo voce a écrit:Pour ce qui est des copies, ma collègue m'a tout simplement demandé de l'aider. Je ne comprends pas pourquoi cela vous fait "tiquer", en fait. Je suis du genre "trop bon-trop con" ? Peut-être aussi cherchais-je à m'intégrer. Franchement, je ne sais pas. Je me voyais mal refuser.

Pas de problème, nous somme nombreux à rendre des services dont nous ne mesurons pas les mplications.
J'ai lu ton post et je viens de mettre un terme à une nouvelle relation ( nouveau bahut) qui tournait mal, reproches , sarcasme, humour public à mes dépends , bref, trop toxique pour moi.
Finalement, j'étais devenue trop proche trop vite sans vraiment connaître la collègue et je me sentais un peu prisonnière dans cette relation et jàvais peur de ses réactions si je m'échappais .
Je crois que je voulais revivre une relation amicale que j'avais eue l'an dernier mais je sais aujourd'hui que c'est plutôt rare et qu'il faut faire attention au travail .
Bilan: certes je suis seule ( puisque je n'ai pas pris le temps de connaître les autres collègues), certes je suis sur des œufs et je pense qu'elle ne s'est pas gênée pour me casser un peu en SDP ou à la cantine mais je suis soulagée et c'est le principal.
Sois le aussi: les autres apprendront à te connaître avec le temps et à reconnaître la vérité du mensonge.( sauf les c....mais ça , tu t'en fiches) .
N'aie pas peur d'être seule un petit moment et surtout, respire, plus personne pour te faire des réflexions sur tes jupes ou ton Travail . Elle te critique derrière ton dos en SDP, qu'importe?
Tu mènes ton concours et tu le réussis, ça fait des jaloux chez les fainéants et les incompétents .
Sois toi même et reconnais les tiens.
Courage !!! topela

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum