Grève le 26 janvier 2016

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par fabienne7564 le Dim 20 Déc 2015 - 20:55

Je suis d'accord avec Rendash. Si la grève est maintenue le 26, je ne la ferai pas (alors que j'ai suivi toutes les grèves contre la réforme, avec 3 péquins de mon lycée, et que je suis montée à Paris pour manifester le 10 octobre -avec une seule collègue...) Pas de récupération. Nous devons être médiatiquement visibles et entendus. La lutte contre la réforme du collège doit être dissociée des revendications salariales sous peine d'être inaudibles...

fabienne7564
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Audrey le Dim 20 Déc 2015 - 21:05

@Rendash a écrit:
@bernardo a écrit:
En ce qui nous concerne, nous professeurs, nous savons que (quelque soit ce qui est dit par les media) le nombre réel de grévistes sera connu à l'unité près par le ministère : plus ce chiffre sera important, plus nous serons en position de force pour la suite des événements.
.

Je suis toujours en désaccord avec ce point de vue. Position de force? Mon cul. Le ministère sait déjà exactement à quel point le rejet de la réforme est grand parmi les profs, et s'en tamponne. La bataille est médiatique, au contraire. C'est pourquoi il est vital que le motif de la grève soit clair et qu'elle ne soit pas parasitée par les salopards qui sont à l'origine de ce coup fourré. May68 explique que le mouvement doit être massif, peu importent les raisons ; je crois au contraire que les raisons importent beaucoup. Là, tout ce qu'on aura, c'est une vague allusion au "mécontentement des fonctionnaires", qui permettra de noyer le poisson et qui amènera Madame Michu à pester contre ces feignants trop payés jamais contents toujours en vacances. Pour un mouvement qui n'en sera pas plus massif, en plus. On ne gagne donc pas de poids, et on perd la seule chose qui compte, l'opinion publique, qui commence à comprendre que la lutte contre cette réforme ne relève pas du corporatisme mais d'un réel souci de l'avenir de l'école et des élèves. On s'assoit dessus pour zéro bénef. Et comme je ne crois pas que les gens qui ont conçu ce coup fourré soient des cons, j'y vois un acte de malveillance, qui est donc le fait de salopards qui se foutent bien de la réforme et de ses conséquences, sur les élèves et les collègues, et qui privilégient leurs tambouilles internes.

J'espère que la grève du 26 sera décalée, donc.

A quelques mots près, c'est exactement ce que j'ai dit lors de l'heure d'infos syncales, jeudi. Les seuls à être convaincus de l'intérêt de cette récupération par l'ensemble de la fonction publique, c'étaient les syndiqués de SUD éduc.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par may68 le Dim 20 Déc 2015 - 21:15

Si la grève est décalée , je parie qu'il n'y aura pas plus de réussite que les 3 autres .
Et je n'ai pas dit peu importe les raisons , j'ai dit que chacun pouvait dans les cortèges avoir ses propres revendications tout en gardant à l'esprit que les raisons de toutes ces réformes sont les mêmes à savoir les restrictions budgétaires .
Quant à l'opinion publique et les parents , désolée mais je ne sens pas de soutien . Même si c'est une grève que sur le collège on entendra toujours les mêmes refrains sur les profs .
Et puisqu'il y a été fait référence , en mai 68 , toutes les branches professionnelles ont obtenu des avancées et étaient ensemble dans la rue .
Le MEN sait qu'il y a un rejet massif de sa réforme , comme celle des rythmes mais il sait aussi que les mobilisations sont molles , voilà le VRAI problème .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par carpemuette le Dim 20 Déc 2015 - 21:26

@may68 a écrit:Si elle est décalée , je parie qu'il n'y aura pas plus de réussite que les 3 autres .
Et je n'ai pas dit peu importe les raisons , j'ai dit que chacun pouvait dans les cortèges avoir ses propres revendications tout en gardant à l'esprit que les raisons de toutes ces réformes sont les mêmes à savoir les restrictions budgétaires .
Quant à l'opinion publique et les parents , désolée mais je ne sens pas de soutien . Même si c'est une grève que sur le collège on entendra toujours les mêmes refrains sur les profs .

Ce n'est pas forcément vrai : chez nous, je peux garantir un quasi "collège mort" si le mouvement n'est pas parasité par des mots d'ordre annexes qui prendront le pas dans les média. Dans le cas contraire, franchement, les gens se mobiliseront moins.
Avec les formations qui ont lieu en ce moment, nombreux sont les collègues qui prennent (enfin) conscience des aberrations de la réforme. Leur colère et leurs craintes sont toutes neuves. On peut espérer qu'ils auront besoin de les exprimer, tandis que les nôtres sont un peu rancies par le découragement d'avoir parlé dans le vide pendant des mois. Je crois à cette grève si elle n'a qu'un seul mot d'ordre : abrogation de collège 2016.

Par ailleurs, pour pallier les interdictions éventuelles de grosses manifs, les petits rassemblements dans les villes ou les quartiers où sont situés nos collèges sont de toute façon sans doute plus efficaces,  à la fois pour mobiliser les collègues et pour sensibiliser les média locaux, les journaux nationaux restant sourds ou hostiles au mouvement contre la réforme. Les préfets peuvent-ils légitimement interdire à 30 ou 40 profs de distribuer des tracts sur la place du marché de Pétaouchnoc- Le Trou en faisant venir le journal local ?

carpemuette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par may68 le Dim 20 Déc 2015 - 21:29

@carpemuette a écrit:
@may68 a écrit:Si elle est décalée , je parie qu'il n'y aura pas plus de réussite que les 3 autres .
Et je n'ai pas dit peu importe les raisons , j'ai dit que chacun pouvait dans les cortèges avoir ses propres revendications tout en gardant à l'esprit que les raisons de toutes ces réformes sont les mêmes à savoir les restrictions budgétaires .
Quant à l'opinion publique et les parents , désolée mais je ne sens pas de soutien . Même si c'est une grève que sur le collège on entendra toujours les mêmes refrains sur les profs .

Ce n'est pas forcément vrai : chez nous, je peux garantir un quasi "collège mort" si le mouvement n'est pas parasité par des mots d'ordre annexes qui prendront le pas dans les média. Dans le cas contraire, franchement, les gens se mobiliseront moins.
Avec les formations qui ont lieu en ce moment, nombreux sont les collègues qui prennent (enfin) conscience des aberrations de la réforme. Leur colère et leurs craintes sont toutes neuves. On peut espérer qu'ils auront besoin de les exprimer, tandis que les nôtres sont un peu rancies par le découragement d'avoir parlé dans le vide pendant des mois. Je crois à cette grève si elle n'a qu'un seul mot d'ordre : abrogation de collège 2016.

Par ailleurs, pour pallier les interdictions éventuelles de grosses manifs, les petits rassemblements dans les villes ou les quartiers où sont situés nos collèges sont de toute façon sans doute plus efficaces,  à la fois pour mobiliser les collègues et pour sensibiliser les média locaux, les journaux nationaux restant sourds ou hostiles au mouvement contre la réforme. Les préfets peuvent-ils légitimement interdire à 30 ou 40 profs de distribuer des tracts sur la place du marché de Pétaouchnoc- Le Trou en faisant venir le journal local ?

oui il y a des foyers de contestation un peu plus fort à certains endroits . J'habite une agglomération de près de 200000 habitants et je peux vous dire qu'ici rien ne bouge ou si peu ...

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Ilse le Dim 20 Déc 2015 - 23:17

@fanette a écrit:Je suis dans un petit collège de banlieue qui ne se bouge pas. En avril, les 3/4 étaient en grève suite à toutes les infos que je leur avais données. A la dernière grève, nous étions deux, et trois à la manif. Suite au 1er mercredi de formation (!), aux premières engueulades en HIS parce que chacun veut récupérer la marge (en plus de la réforme, nous perdons une classe, d'où des collègues en sous-service), certains se sont de nouveau indignés. J'aurais pu en convaincre de faire grève le 26 janvier. Là, je sais que c'est fichu d'avance : ils ne se bougeront jamais s'ils pensent que la colère des profs sera diluée dans un gloubi-boulga de mécontentement général. Et moi-même, je ne suis pas sûre de sacrifier une journée de salaire... Je comprends ceux d'entre vous qui disent que cela forme un tout, mais mon cheval de bataille actuel, c'est l'abrogation de la réforme, c'est là que je veux utiliser mes dernières forces !

+ 1000

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Tangleding le Dim 20 Déc 2015 - 23:20

Ce sera pareil chez moi, si l’intersyndicale FP maintient sa date, en tant qu'adhérent kje souhaite clairement que l'appel à la grève de l'intersyndicale collège soit avancé au jeudi précédent.

Il n'y aura pas beaucoup d'enseignants en grève sur l'appel FP du 26 janvier dans ces conditions, mais à qui la faute ?

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par ZeSandman le Dim 20 Déc 2015 - 23:32

@Rendash a écrit:

Je suis toujours en désaccord avec ce point de vue. Position de force? Mon cul. Le ministère sait déjà exactement à quel point le rejet de la réforme est grand parmi les profs, et s'en tamponne. La bataille est médiatique, au contraire. C'est pourquoi il est vital que le motif de la grève soit clair et qu'elle ne soit pas parasitée par les salopards qui sont à l'origine de ce coup fourré. May68 explique que le mouvement doit être massif, peu importent les raisons ; je crois au contraire que les raisons importent beaucoup. Là, tout ce qu'on aura, c'est une vague allusion au "mécontentement des fonctionnaires", qui permettra de noyer le poisson et qui amènera Madame Michu à pester contre ces feignants trop payés jamais contents toujours en vacances. Pour un mouvement qui n'en sera pas plus massif, en plus. On ne gagne donc pas de poids, et on perd la seule chose qui compte, l'opinion publique, qui commence à comprendre que la lutte contre cette réforme ne relève pas du corporatisme mais d'un réel souci de l'avenir de l'école et des élèves. On s'assoit dessus pour zéro bénef. Et comme je ne crois pas que les gens qui ont conçu ce coup fourré soient des cons, j'y vois un acte de malveillance, qui est donc le fait de salopards qui se foutent bien de la réforme et de ses conséquences, sur les élèves et les collègues, et qui privilégient leurs tambouilles internes.

J'espère que la grève du 26 sera décalée, donc.

Tout pareil que miguel le renne perspicace.
J'avoue que quand j'ai entendu sur France info dans ma caisse l'annonce de ce mouvement généralisé j'avais envie de couper net le moteur et de me taper répétitivement la tête sur le volant comme Matthew Perry dans "mon voisin le tueur"...
Sans lisibilité le message est mort et ça me met face à un dilemme...


Dernière édition par ZeSandman le Dim 20 Déc 2015 - 23:40, édité 1 fois

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.

ZeSandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par User5899 le Dim 20 Déc 2015 - 23:39

@may68 a écrit:
@bernardo a écrit:Je pars du postulat suivant : notre intérêt à tous (non syndiqués, syndiqués de tout syndicat … sans parler de nos élèves) c'est que LA GREVE DU 26 SOIT REUSSIE. Donc :
1°) il faut faire grève
2°) il faut convaincre le maximum de collègues de faire grève.
A partir de là, ce que j'essayerai d'expliquer s'il y a plusieurs appels en même temps, c'est que ça nous donne plusieurs raisons de faire grève ! Par exemple à la fois pour la revalorisation de nos salaires et contre la réforme du collège.
En ce qui nous concerne, nous professeurs, nous savons que (quelque soit ce qui est dit par les media) le nombre réel de grévistes sera connu à l'unité près par le ministère : plus ce chiffre sera important, plus nous serons en position de force pour la suite des événements.
Un échec serait catastrophique donc, encore une fois, partir perdant me semble dangereux. Il faut, au contraire, mettre toutes nos forces (celles qu'il nous reste, encore) pour réussir cette bataille.

topela
C'est grotesque. La grève du 26 est déjà un échec, vu le brouillage revendicatif.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par User5899 le Dim 20 Déc 2015 - 23:40

@fabienne7564 a écrit:Je suis d'accord avec Rendash. Si la grève est maintenue le 26, je ne la ferai pas (alors que j'ai suivi toutes les grèves contre la réforme, avec 3 péquins de mon lycée, et que je suis montée à Paris pour manifester le 10 octobre -avec une seule collègue...) Pas de récupération. Nous devons être  médiatiquement visibles et entendus. La lutte contre la réforme du collège doit être dissociée des revendications salariales sous peine d'être inaudibles...
Je plussoie. Le 26, ce sera sans moi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Segna le Lun 21 Déc 2015 - 16:06

Idem! Espérons que l'intersyndicale saura prendre ses responsabilités! Vraiment on n'est pas aidé! Avec F. Robine qui en rajouté une couche en plus!

Segna
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

grève le 26 janvier 2016

Message par Mallet le Lun 21 Déc 2015 - 18:33

Alea non jacta est. Qui peut savoir, dans le contexte mouvementé actuel, quelle sera la situation sociale dans un mois (26 janvier)?

Mallet
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par laMiss le Lun 21 Déc 2015 - 19:58

Je pensais être de toutes les grèves, mais là franchement j'hésite.
D'un autre côté, c'est aussi ce qu'ils veulent (qu'on ne proteste plus, par découragement).
Comme dit Mallet, attendons. D'ici le 26 janvier on y verra plus clair.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Alea_m le Lun 21 Déc 2015 - 20:47

Et moi, j'ai changé d'avis. Finalement, je serai gréviste, peut-être pour la dernière fois. Si, d'ici fin janvier, nous ne sommes pas majoritaires à l'être, ce sera foutu.
J'espère qu'une idée frappante sera trouvée, du style tous d'une même couleur, allongés sur le sol à un moment précis, en signe de deuil de l'enseignement. Ou faire passer tout le monde gratos aux péages ?

Alea_m
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Zazk le Lun 21 Déc 2015 - 21:24

Tout cela me paraît bien tardif... La grève, il fallait la faire déjà l'année scolaire dernière, quand on nous a mis devant "le fait accompli". Ne pas avoir osé "retarder" le Brevet a été une grosse erreur : c'était notre seule véritable chance d'avoir un peu de poids et je l'ai tentée... en me sentant bien seule.
Je n'y crois plus mais je veux faire preuve de ce qui nous manque apparemment le plus : une véritable solidarité.

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Melyne5 le Lun 21 Déc 2015 - 23:20

Franchement c'est saoulant : pour certains, ce n'est jamais le bon moment pour rien ! Vous avez oublié la manif dont la date à fait longuement jaser et les grèves précédentes, pareil !
Je me demande si ca ne vous donne pas un prétexte pour ne pas la faire ! OK, c'est nul que d'autres aient appelé à la grève le même jour mais tu as raison zask la vraie solidarité n'est en voie de disparition et c'est pour cela que je ferai cette grève ainsi que les autres à venir. S'il n'y a qu'une minuscule chance que ça puisse changer quelque chose, je m'en voudrais de ne pas y avoir participé !

Melyne5
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par User5899 le Mar 22 Déc 2015 - 1:06

@laMiss a écrit:Je pensais être de toutes les grèves, mais là franchement j'hésite.
D'un autre côté, c'est aussi ce qu'ils veulent (qu'on ne proteste plus, par découragement).
Comme dit Mallet, attendons. D'ici le 26 janvier on y verra plus clair.
Oui, demain, les jours recommencent à croître Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Roumégueur Ier le Mar 22 Déc 2015 - 9:28

Pas de grève pour moi le 26.
J'attends depuis trop longtemps un mot d'ordre spécifique à l'éducation qui engloberait la maternelle, le primaire, le collège et le lycée : tout bloquer sur une journée en s'appuyant sur la réforme du collège, en rappelant la réforme des rythmes et en anticipant celle du lycée. Là, ça pourrait fonctionner.
Se faire phagocyter par toute la FP pour, au mieux, obtenir une revalorisation du point d'indice de 0.1% à 0.5%, c'est totalement inutile et les revendications sur la réforme du collège ou la sauvegarde du système public d'éducation seront inaudibles.
Tout dépend ce que vous avez envie de revendiquer. Pour moi, la priorité c'est cette réforme du collège indigne et dangereuse. J'ai fait toutes les grèves liées à cette revendication, j'aimerais d'ailleurs qu'on passe vite à autre chose!

(Il est bien entendu que notre rémunération, bloquée depuis 6 ans, c'est aussi indigne, que nos salaires n'ont rien à voir avec l'implication, le stress, les responsabilités inhérents à notre métier, mais bon, là j'ai d'autres priorités-c'est dire comme cette réforme et les autres sont nocives d'ailleurs)


Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Marlou.Bassboost le Mar 22 Déc 2015 - 9:35

La FP aurait effectivement du choisir un autre jour.
C'est pas très correct de leur part.
Mais au final, aurions nous été nombreux toutefois?
Je sens vraiment un sentiment d'abandon et de résignation tellement forte.... Evil or Very Mad


Dernière édition par Marlou.Bassboost le Mar 22 Déc 2015 - 9:54, édité 1 fois

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Pat B le Mar 22 Déc 2015 - 9:53

Oui, c'est dommage que ça brouille le message, je pense que c'est une erreur stratégique... et même si je comprends l'idélologie derrière qui consiste à se dire que plus de grèviste c'est plus audible, j'ai peur que ce soit perçu comme une défense des (innombrables et injustes!) intérêts des fonctionnaires (c'est la mode de taper dessus) et que ça nous desserve en terme de communication. Et pourtant je comprends bien que les fonctionnaires d'ailleurs, notamment des hopitaux, aient de quoi râler. Et finalement, un mot d'ordre "sauver un service public de qualité pour tous" pourrait peut-être être commun... et audible.
Ou alors... faire deux manifs séparés avec mots d'ordres séparés pour bien distinguer que nous, on se bat contre la réforme du collège, pour nos élèves (heu... on peut aussi rejoindre l'autre manif pour les salaires après avoir fait la nôtre ?). Faire en sorte que la comm soit claire dans les médias.
En espérant que les manifs soient autorisées bien sûr...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par User5899 le Mar 22 Déc 2015 - 9:56

@Marlou.Bassboost a écrit:La FP aurait effectivement du choisir un autre jour.
C'est pas très correct de leur part.
Mais au final, aurions nous été nombreux toutefois?
Je sens vraiment un sentiment d'abandon et de résignation tellement forte.... Evil or Very Mad
Nous ne le saurons jamais.
Et l'idée que c'est la CGT/FO/Solidaires (Zazie aurait sûrement eu un commentaire pour ces derniers, particulièrement faux mon cul Razz ) qui me brouille l'écoute me perturbe un brin.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par may68 le Mar 22 Déc 2015 - 10:29

Les 3 précédentes grèves collège ont eu le "succès" que l'on connait ...
Voyons cette grève du 26 comme une occasion de dénoncer les réformes dans l'éducation et en même temps les raisons de ces réformes (austérité et donc restriction budgétaires ) .
Faire uniquement une grève contre le collège et pas celle de la FP (si elles sont dissociées) ne serait pas logique , par exemple .

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Jane le Mar 22 Déc 2015 - 10:35

Pourquoi ne pas créer un sondage pour savoir combien d'entre nous envisagent de faire la grève le 26 ?

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Celeborn le Mar 22 Déc 2015 - 10:52

@may68 a écrit:Les 3 précédentes grèves collège ont eu le "succès" que l'on connait ....

Et la dernière grève fonction publique (8 octobre 2015) en a eu moins encore. C'est d'ailleurs bien pour ça que les fédés ont attendu d'avoir la date de la grève du collège pour coller la leur le même jour. Et ce n'est certainement pas une erreur stratégique : elles savent parfaitement ce qu'elles font, et très clairement elles utilisent la grève collège à leurs fins propres.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par may68 le Mar 22 Déc 2015 - 11:03

@Celeborn a écrit:
@may68 a écrit:Les 3 précédentes grèves collège ont eu le "succès" que l'on connait ....

Et la dernière grève fonction publique (8 octobre 2015) en a eu moins encore. C'est d'ailleurs bien pour ça que les fédés ont attendu d'avoir la date de la grève du collège pour coller la leur le même jour. Et ce n'est certainement pas une erreur stratégique : elles savent parfaitement ce qu'elles font, et très clairement elles utilisent la grève collège à leurs fins propres.

La preuve , finalement,  que chacun veut défendre son clocher sans chercher à comprendre les raisons  de ces réformes ...
Et la preuve que les gens ne sont pas prêts à se mobiliser , ils préfèrent continuer à râler en salle des profs ou au bistrot du coin ! On peut continuer à se prendre la tête sur les stratégies , le vrai problème c'est la non mobilisation (mais bien sûr c'est la faute des syndicats ...)

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 26 janvier 2016

Message par Celeborn le Mar 22 Déc 2015 - 11:21

@may68 a écrit:
@Celeborn a écrit:
@may68 a écrit:Les 3 précédentes grèves collège ont eu le "succès" que l'on connait ....

Et la dernière grève fonction publique (8 octobre 2015) en a eu moins encore. C'est d'ailleurs bien pour ça que les fédés ont attendu d'avoir la date de la grève du collège pour coller la leur le même jour. Et ce n'est certainement pas une erreur stratégique : elles savent parfaitement ce qu'elles font, et très clairement elles utilisent la grève collège à leurs fins propres.

La preuve , finalement,  que chacun veut défendre son clocher sans chercher à comprendre les raisons  de ces réformes ...
Et la preuve que les gens ne sont pas prêts à se mobiliser , ils préfèrent continuer à râler en salle des profs ou au bistrot du coin ! On peut continuer à se prendre la tête sur les stratégies , le vrai problème c'est la non mobilisation (mais bien sûr c'est la faute des syndicats ...)

On est bien d'accord qu'il y a un souci de mobilisation à la base, qu'on soit dans le cadre collège ou dans le cadre fonction publique.

Ensuite, il faut bien voir que c'est quand même un problème d'aller superposer une date "fonction publique" à la date pour le collège et que les autres organisations de l'intersyndicale l'apprennent dans les médias. Franchement, comment veux-tu qu'on arrive à se soutenir les uns les autres avec de tels coups tordus ? Après, je ne dis pas qu'on ne rejoindra pas la chose : on est en train de réfléchir. Mais je t'avoue qu'on s'en passerait bien.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum