répartition science en 6ème

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par Thermo le Ven 4 Déc 2015 - 18:26

@bigbang a écrit:Cette répartition se fera en local en fonction des heures nécessaires à chacun des profs sciences/techno.
Ce n'est pas une question de contenus à enseigner mais de postes.

Le plus égalitaire est de faire un roulement par trimestre :

T1 : SVT 1,5h
Techno 1.5h
SP : 1h avec 0.5h de marge

T2 : SVT 1h avec 0.5h de marge
Techno 1.5h
SP : 1.5h

T3 : SVT 1.5h
Techno 1h avec 0.5h de marge
SP : 1.5h

Comme ça, tout le monde a 1.5h prof.
Seule une matière est dédoublée par quinzaine sur un trimestre (avec la marge)

LE problème : les EDT à aligner sur 3 heures... ça craint
Pour moi la partie SPC c'est très peu. En plus des choses qui seront revues au cycle suivant.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par bigone le Ven 4 Déc 2015 - 18:44

Sauf qu'en faisant cette répartition, vous n'êtes pas dans les clous. Selon la bonne parole du doyen des IPR de maths venu répandre la bonne parole ds mon etb, les sciences en 6e, ce ne doit pas être 1+1+1 mais :
• au pire : un travail commun à 3
• au mieux: 1 qui fait le taf de 3
Elle est pas belle, la vie ?!
Effectivement, l'IPR a convaincu le chef d'un collège proche de mettre en place de l'EIST...

Après, pour le travail à 3, faut bien définir combien d'heure assurera chaque prof.

bigone
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par mistinguette le Ven 4 Déc 2015 - 19:12

Visiblement les documents qui vont etre proposés s'orientent vers un thème "multidisciplines" qui serait transversale à tous les sous thèmes... genre gerer son potager ( un peu d'eau SPC, de notion de SVT, et de techno pour l'arosage...) du coup on devient spécialiste de tout !

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par adrifab le Ven 4 Déc 2015 - 19:25

@mistinguette a écrit:Visiblement les documents qui vont etre proposés s'orientent vers un thème "multidisciplines" qui serait transversale à tous les sous thèmes... genre gerer son potager ( un peu d'eau SPC, de notion de SVT, et de techno pour l'arosage...) du coup on devient spécialiste de tout !

Sources svp ?

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par adrifab le Ven 4 Déc 2015 - 19:26

@bigone a écrit:
Sauf qu'en faisant cette répartition, vous n'êtes pas dans les clous. Selon la bonne parole du doyen des IPR de maths venu répandre la bonne parole ds mon etb, les sciences en 6e, ce ne doit pas être 1+1+1 mais :
• au pire : un travail commun à 3
• au mieux: 1 qui fait le taf de 3
Elle est pas belle, la vie ?!
Effectivement, l'IPR a convaincu le chef d'un collège proche de mettre en place de l'EIST...


Sauf que l'EIST ne peut être imposé. C'est écrit.

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par adrifab le Ven 4 Déc 2015 - 19:27

@miss terious a écrit:Sauf qu'en faisant cette répartition, vous n'êtes pas dans les clous. Selon la bonne parole du doyen des IPR de maths venu répandre la bonne parole ds mon etb, les sciences en 6e, ce ne doit pas être 1+1+1 mais :
• au pire : un travail commun à 3
• au mieux: 1 qui fait le taf de 3
Elle est pas belle, la vie ?!

De quoi il se mêle, ce vieux machin ? Qu'il s'occupe de sa paroisse ! Evil or Very Mad

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par vyneil le Ven 4 Déc 2015 - 19:31

@adrifab a écrit:
@miss terious a écrit:Sauf qu'en faisant cette répartition, vous n'êtes pas dans les clous. Selon la bonne parole du doyen des IPR de maths venu répandre la bonne parole ds mon etb, les sciences en 6e, ce ne doit pas être 1+1+1 mais :
• au pire : un travail commun à 3
• au mieux: 1 qui fait le taf de 3
Elle est pas belle, la vie ?!

De quoi il se mêle, ce vieux machin ? Qu'il s'occupe de sa paroisse ! Evil or Very Mad
M'enfin, quelle mauvaise volonté... Comment voulez-vous progresser avec une attitude pareille ?

vyneil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par SuperCED le Ven 4 Déc 2015 - 20:03

L'avis d'un IPR de Maths sur la répartition en sciences, comment dire...

Chez nous, nous allons proposer 1h SPC, 1.5h Tech, 1.5h SVT

SuperCED
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par kamasolou le Ven 4 Déc 2015 - 20:14

Il ferait mieux de s'occuper de la baisse du niveau en maths. Ses conseils il peut se les mettre où je pense.

kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par mistinguette le Ven 4 Déc 2015 - 20:42

@adrifab a écrit:
@mistinguette a écrit:Visiblement les documents qui vont etre proposés s'orientent vers un thème "multidisciplines" qui serait transversale à tous les sous thèmes... genre gerer son potager ( un peu d'eau SPC, de notion de SVT, et de techno pour l'arosage...) du coup on devient spécialiste de tout !

Sources svp ?

Je sais que les IPR cherchent des volontaires pour créer ce type de ressources et organise des groupes de travail sur le sujet. J'en saurais bientôt plus.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par Dr Raynal le Sam 5 Déc 2015 - 0:42

Nous avions décidé, en lutte contre cette réforme, de ne rien décider, et de laisser la chef se dépatouiller.
Tout le monde était d'accord.
Sauf qu'à la première réunion, seules les SVT se sont abstenu de toute collaboration, nos collègues se sont empressés de gentiment faire leur tambouille pour dépecer ces 4 heures communes.
Pourtant, nous nous entendons bien.
C'est à désespérer.


Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par judemeaux le Sam 5 Déc 2015 - 7:48

Finalement nous avons décidé de rester sur 1,5H pour la techno et la SVT et 1H pour la physique.
J'ai clairement dit au collègue que le programme était plus long (et certains ont beau écrire que ce n'est pas le cas: excusez moi mais votre position est intenable. Il y a 2 fois plus de contenu à enseigner en SVT) et que je demanderai des demi groupes en priorité pour au moins essayer de faire de la manipulation. Le nœud de la question en caché, ce n'est pas tant est ce qu'on a plus d'heure avec un niveau, c'est en vrai: qui va perdre des postes ou des heures sup! Twisted Evil
Pour répondre à Dr Raynald: c'est la qu'on voit la nature humaine moi compris, il y a toujours 3 cas:
1)Quand on a des intérêts communs: on fait mine d'unité et on gueule ensemble
2) Quand nos intérêts sont différents (en gros il n'y aura des heures pour tout le monde) à ce moment on revient en mode requin survie et chacun pour soi.
3) Quand cela ne nous concerne pas: au pire on s'en fiche, au mieux on plaint la personne: Pourquoi les profs de lycée ne font pas grève pour la réforme du collège? parce qu'ils ne vont pas perdre une journée de salaire, pour nos beaux yeux, alors qu'ils n'ont rien à gagner. Nous faisons de même pour les rythmes scolaires en primaire et ainsi de suite.

Certains diront que ce n'est pas leur cas, mais pour la majorité et dans la plupart des secteurs professionnels c'est le cas.

C'est d'ailleurs pour cela que les gouvernements ne nous prennent plus de front, mais maintenant chacun sont tour: ils évitent ainsi une grève massive. primaire, collège et lycée séparé.
En tout cas je remercie ce gouvernement d'avoir fait une réforme:
- sans jamais avoir écouter les professeurs et en les méprisants et écoutant seulement les pédagogistes excessifs qui n'ont jamais vu d'élèves et qui nous imposent leurs points de vue déconnectés de la réalité et que la vrai science n'a jamais prouvé la véracité . (quand va t'on dégager ces incapables nuisibles qui nous pourrissent notre façon de travailler?)
- en dégradant nos conditions de travail: travailler beaucoup plus pour perdre des heures et des postes.
- Sacrifier l'avenir des élèves pour faire des économies (classe bilangue...)

Et en plus de nous faire croire, que c'est pour le bien des enfants.

J'envisage ma réponse en 2 parties:
1) personnelle: vangeance aux urnes: je veux que ce gouvernement dégage.
2) commune: Grève de janvier, motion au CA et courrier aux IA.

judemeaux
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par moguzzz le Sam 5 Déc 2015 - 8:50

Chez nous, les 4 heures ont été répartis entre SVT et Techno, la partie physique répartie entre les deux (chimie pour SVT, le reste pour techno).

Premières infos du cde...ça serait aussi le cas chez nous, avec pour justification la gestion des personnels (personne sur le bmp de techno et sur celui de spc depuis plusieurs années)... puis bon vous pouvez "mutualiser vos ressources"
Le collègue de svt est super heureux, plein d'heures avec les petits sixièmes/cinquième et il peut refiler les "méchants" au bmp...


moguzzz
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par grufalo le Dim 20 Déc 2015 - 12:12

Proposition de ma part en SVT de prendre 1,5 h + 0.5 h sur la marge pour faire 1 h d'AP par quinzaine (les méthodes posent toujours problème) en posant la question des groupes de science ... oreilles bouchées de mon chef !

Pour les groupes, je peux oublier, c'est soit-disant plus de la co-animation qu'il veut mettre en place en science ?! J'évoque une séance de découverte du microscope qui passe tout juste en 50 minutes avec 15 élèves et là encore il répond co-animation et éventuellement déblocage de ce qu'il faut pour acheter les microscopes qui manqueraient Shocked !!

Je n'ai pas le temps de regarder dans les 15 microscopes mais si j'ai un collègues qui ne connait pas cet outil en classe ça ira mieux avec lui en doublant l'effectif ? Je dois être attardé, il y a pas mal de choses qui m'échappent !

Et OUI, que ce soit pour cette fin de cycle 3 ou le cycle 4, le volume de nos programme a vraiment beaucoup augmenté, avec aussi des notions qui paraissent complexes pour les niveaux envisagés. Je finis toujours rarement le programme, là je ne me pose même plus la question !

grufalo
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par Dr Raynal le Dim 20 Déc 2015 - 17:58

Il apparait que de nombreuses notions ont migré de la seconde à la troisième - ô mille pardons, au "cycle 4" (mutations, ADN, systéme solaire, vents et courants...). Du coup, elles vont faire double emploi avec le programme de seconde qui, lui ne change pas (encore...)
L'absence de logique de cette programma toisante aux yeux.
Dans mon établissement, nous refusons tout découpage réalisé par nos soins des 4h physique SVT techno (que els chefs assument), et nous refusons pareillement toute réunion/stage/bidouille avec les PE locaux pour 's'entendre" sur nos progressions et nos évaluations...

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par ycombe le Dim 20 Déc 2015 - 18:53

@Dr Raynal a écrit:Il apparait que de nombreuses notions ont migré de la seconde à la troisième  - ô mille pardons, au "cycle 4" (mutations, ADN, systéme solaire, vents et courants...). Du coup, elles vont faire double emploi avec le programme de seconde qui, lui ne change pas (encore...)
L'absence de logique de cette programmation saute aux yeux.
Je pense qu'on peut s'attendre à une diminution des horaires de SPC en seconde, la nouvelle réforme du lycée devrait être annoncée cette année, on a déjà les pistes avec les problématiques du «bilan» de la réforme Chatel:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/26112015Article635841063553921001.aspx
Ainsi un groupe réfléchira sur les modalités de l'évaluation idéale au lycée et sur le poids des évaluations en cours d'année. Un autre groupe réfléchira sur l'après lycée, l'information des futurs bacheliers et leur insertion professionnelle. Un autre groupe traitera du passage collège - lycée et du décrochage des lycéens . Un dernier travaillera sur la démocratie lycéenne. Des sujets fort intéressants mais dont le lien avec la réforme du lycée mise en place par Luc Chatel n'est pas évident.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par ben2510 le Dim 20 Déc 2015 - 19:53

@judemeaux a écrit:Finalement nous avons décidé de rester sur 1,5H pour la techno et la SVT et 1H pour la physique.
J'ai clairement dit au collègue que le programme était plus long (et certains ont beau écrire que ce n'est pas le cas: excusez moi mais votre position est intenable. Il y a 2 fois plus de contenu à enseigner en SVT) et que je demanderai des demi groupes en priorité pour au moins essayer de faire de la manipulation. Le nœud de la question en caché, ce n'est pas tant est ce qu'on a plus d'heure avec un niveau, c'est en vrai: qui va perdre des postes ou des heures sup! Twisted Evil
Pour répondre à Dr Raynald: c'est la qu'on voit la nature humaine moi compris, il y a toujours 3 cas:
1)Quand on a des intérêts communs: on fait mine d'unité et on gueule ensemble
2) Quand nos intérêts sont différents (en gros il n'y aura des heures pour tout le monde) à ce moment on revient en mode requin survie et chacun pour soi.
3) Quand cela ne nous concerne pas: au pire on s'en fiche, au mieux on plaint la personne: Pourquoi les profs de lycée ne font pas grève pour la réforme du collège? parce qu'ils ne vont pas perdre une journée de salaire, pour nos beaux yeux, alors qu'ils n'ont rien à gagner. Nous faisons de même pour les rythmes scolaires en primaire et ainsi de suite.

Certains diront que ce n'est pas leur cas, mais pour la majorité et dans la plupart des secteurs professionnels c'est le cas.

C'est d'ailleurs pour cela que les gouvernements ne nous prennent plus de front, mais maintenant chacun sont tour: ils évitent ainsi une grève massive. primaire, collège et lycée séparé.
En tout cas je remercie ce gouvernement d'avoir fait une réforme:
- sans jamais avoir écouter les professeurs et en les méprisants et écoutant seulement les pédagogistes excessifs qui n'ont jamais vu d'élèves et qui nous imposent leurs points de vue déconnectés de la réalité et que la vrai science n'a jamais prouvé la véracité . (quand va t'on dégager ces incapables nuisibles qui nous pourrissent notre façon de travailler?)
- en dégradant nos conditions de travail: travailler beaucoup plus pour perdre des heures et des postes.
- Sacrifier l'avenir des élèves pour faire des économies (classe bilangue...)

Et en plus de nous faire croire, que c'est pour le bien des enfants.

J'envisage ma réponse en 2 parties:
1) personnelle: vangeance aux urnes: je veux que ce gouvernement dégage.
2) commune: Grève de janvier, motion au CA et courrier aux IA.

En ce qui me concerne, j'ai fait grève contre la réforme du collège.
Je suis en lycée.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par prof41 le Dim 27 Déc 2015 - 23:55

Dans mon département, lors des manifestations contre cette réforme, nous étions 30 grévistes !!! Parmi nous, 15 étaient des PLP !!! Mon ancien corps. Il n'y a bien que dans ce corps où l'on se sert les coudes. Malheureusement, pour ma pomme ça n'a pas suffit. La réforme des BacPro 3ans m'a supprimé mon poste ET ma discipline. Reconversion forcée, imposée en Technologie Collège. Et maintenant que j'accepte mon sort, que je tente de me former comme je le peux puisque le rectorat ne propose rien comme formation sur les logiciels et les matériels, voilà que je me cogne une autre réforme qui si on ne se sort pas les doigts du humhum , va faire tout doucement disparaître la Techno collège.

Alors oui je le dit sans gêne aucune, les certifiés tirent tous la couverture à eux. Et tant que leur poste n'est pas touché, on ne sourcille surtout pas. Par contre, si toutefois on donne davantage de travail à l'un d'entre nous, cela ne dérange personne de déshabiller son voisin pour ne pas avoir trop froid et récupérer un max d'heures. Les certifiés ont-ils bougé pour la réforme des LP ? Non, Alors il ne faut pas s'étonner qu'il n'y ait aucun mouvement de la part de nos collègues de lycées généraux et scientifiques à notre égard pour cette réforme des collèges. Moi je ne suis pas étonné.

Pour revenir au sujet de départ concernant la répartition des heures sur le pôle sciences en 6°, voilà ce que je compte peut-être présenter :
- 5 classes de 6°
- 1 seul prof de techno titulaire dans l'établissement + 1 collègue contractuel à temps incomplet
- 1 seul prof de sciences titulaire dans l'établissement
- 1 seul prof de SVT titulaire dans l'établissement + 1 collègue titulaire à temps incomplet

Le prof de sciences ne veut pas faire de sciences en 6° car il aura toujours des heures sup l'an prochain avec les autres divisions. ça arrange bien ma répartition.

Je propose donc de faire 2h de svt et 2.5h de techno/sciences. Ainsi, on dédouble les classes. Exemple : pour les 6°1, le groupe A est en SVT pendant que le groupe B est avec moi + 1h en classe entière/quinzaine. Oui j'accepte de faire les sciences car passer d'une discipline STI avec des élèves de 24ans pour les plus vieux aux moyens de transport en 6° avec des élèves de 10ans et demi : LES BOULES !!! Et puis, quand l'on traite de la trottinette électrique ou de la voiture à pile à combustible, on fait bien des sciences physiques lorsqu'on aborde les notions d'électricité. A moi de réaliser quelques expérimentations et zou !!!

Je sais que cette solution n'en ravira pas certains mais le point positif dans cette répartition concerne mon collègue.
Pour ma part : 5 classes de 6° à 2.5h donnent un service de 12.5h. 3 classes de 3° + 1h d'AP et me voilà à 18h avec 2 niveaux mais techno/sciences/AP. Pourquoi je préfère prendre les 6° ? Parce que je me suis lancé le défi de participer à la liaison école-collège et je tente d'intervenir sur le créneau sciences et technologie sur les CM2 de mon bassin. J'expérimente (à titre bénévole) cette année sur une école (de mon fils) auprès d'un groupe de 20 CM2 et ça marche d'enfer. D'où mon choix des 6° pour donner du sens et pour permettre d'assurer la continuité techno/sciences en 6°. Mais il y a fort à parier que ça fasse pschitt à la rentrée !!! Mais collègues du collège m'observant faire cette expérimentation, m'ont longuement fait part de leurs désaccord sur ce sujet car (je les cite), ils ont peur qu'on leur demande aussi de faire la même chose (se déplacer dans les écoles). No . Et mes collègues des écoles primaires ont peur de devoir faire des heures d'AP en collège auprès d'élèves de 6° dans le cadre de cette liaison école/collège. Leur inspectrice leur a manifestement demandé. Donc, et là c'est l'ancien PLP qui le dit : pour le bien de tous mes collègues, il est certain que j'abandonne ce projet si aucun moyen budgétaire n'est trouvé et si l'on oblige mes collègues à faire quoi que ce soit qu'ils ne souhaitent pas.

Pour mon collègue contractuel en techno, il aura 5 classes de 5° + 4 classes de 4° + 1 classe de 3° ; soit 10x1,5h = 15h. Avec quelques heures d'AP, il ne se baladera plus sur 2 ou 3 établissements. Il aura certes 3 niveaux mais seulement Techno/AP.

Voilà pourquoi j'ai fait ainsi.

Et si je ne fais pas tout le programme, tant pis !!! Ce n'est pas mon problème !!!

prof41
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par neocdt le Lun 28 Déc 2015 - 10:22

Ancien STI, moi non plus cela ne m'aurait pas dérangé de faire des sciences physiques au collège si j'étais resté prof de techno (je ne le suis plus).

J'en faisais d'ailleurs régulièrement, par exemple lorsque j'abordais les éoliennes...

Et pour moi non plus, faire tout le programme n'a jamais été mon objectif... les inspecteurs qui sont venus me voir ne me l'ont d'ailleurs jamais reproché !

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par iboulais le Lun 28 Déc 2015 - 10:38

Nous nous avons tranché pour 1,5h pour la techno, 1,5h pour la SVT et 1h pour la physique. Ce qui me semble normal

iboulais
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par mistinguette le Lun 28 Déc 2015 - 21:43

@iboulais a écrit:Nous nous avons tranché pour 1,5h pour la techno, 1,5h pour la SVT et 1h pour la physique. Ce qui me semble normal
Je sais pas trop si normal est le mot juste.... C'est cohérent pour préserver les postes mais n'avoir les élèves qu'une heure pour mettre en place des expérience avec du matos c'est au mieux pas pratique au pire assez triste.... Je ne pense pas qu'un prof de sciences toutes disciplines confondus puisse trouver cela satisfaisant

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par ycombe le Lun 28 Déc 2015 - 22:20

@prof41 a écrit:
Pour ma part : 5 classes de 6° à 2.5h donnent un service de 12.5h. 3 classes de 3° + 1h d'AP et me voilà à 18h avec 2 niveaux mais techno/sciences/AP.
Ton heure d'AP, tu la prends où ? C'est une heure de marge qui te permet de dédoubler dans tes heures ou tu la piques à une autre discipline ?


Et mes collègues des écoles primaires ont peur de devoir faire des heures d'AP en collège auprès d'élèves de 6° dans le cadre de cette liaison école/collège. Leur inspectrice leur a manifestement demandé.
Sur quel budget avec quel calcul d'heure et dans quel cadre réglementaire ?

Pour mon collègue contractuel en techno, il aura 5 classes de 5° + 4 classes de 4° + 1 classe de 3° ; soit 10x1,5h = 15h. Avec quelques heures d'AP, il ne se baladera plus sur 2 ou 3 établissements. Il aura certes 3 niveaux mais seulement Techno/AP.
Même question sur l'AP. Tel que tu l'écris, on a l'impression que tu penses que ce sont des heures en plus. Non. Les heures d'AP sont à prendre dans les disciplines. Si tu prends une heures d'AP en 3e, c'est à l'intérieur de tes 1,5h, pas en plus. La seule chose qui peut faire augmenter le nombre d'heures, c'est de prendre sur les heures de marge pour dédoubler ces heures. Par exemple avec 1h d'AP dédoublée en 3e, tu aurais 0,5 de techno + 2×1h d'AP en demi-classe.


Et si je ne fais pas tout le programme, tant pis !!! Ce n'est pas mon problème !!!
Autant en techno qui n'est pas suivie au lycée, ce n'est peut-être pas grave. Autant dans d'autres disciplines, ne pas faire le programme c'est préparer une belle galère pour les élèves en seconde.

Et il me semble qu'enseigner le programme est une obligation légale (Article L311-3 du code de l'éducation).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par Flof le Lun 28 Déc 2015 - 23:40

@mistinguette a écrit:
@iboulais a écrit:Nous nous avons tranché pour 1,5h pour la techno, 1,5h pour la SVT et 1h pour la physique. Ce qui me semble normal
Je sais pas trop si normal est le mot juste.... C'est cohérent pour préserver les postes mais n'avoir les élèves qu'une heure pour mettre en place des expérience avec du matos c'est au mieux pas pratique au pire assez triste.... Je ne pense pas qu'un prof de sciences toutes disciplines confondus puisse trouver cela satisfaisant
la collègue de sciences phy qui prévoit de prendre les 6ème n'en veut pas pour plus d'une heure chez nous. Nous avons proposé la même répart.

Flof
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par prof41 le Mar 29 Déc 2015 - 2:58

@ycombe a écrit:
@prof41 a écrit:
Pour ma part : 5 classes de 6° à 2.5h donnent un service de 12.5h. 3 classes de 3° + 1h d'AP et me voilà à 18h avec 2 niveaux mais techno/sciences/AP.
Ton heure d'AP, tu la prends où ? C'est une heure de marge qui te permet de dédoubler dans tes heures ou tu la piques à une autre discipline ?


Et mes collègues des écoles primaires ont peur de devoir faire des heures d'AP en collège auprès d'élèves de 6° dans le cadre de cette liaison école/collège. Leur inspectrice leur a manifestement demandé.
Sur quel budget avec quel calcul d'heure et dans quel cadre réglementaire ?

Pour mon collègue contractuel en techno, il aura 5 classes de 5° + 4 classes de 4° + 1 classe de 3° ; soit 10x1,5h = 15h. Avec quelques heures d'AP, il ne se baladera plus sur 2 ou 3 établissements. Il aura certes 3 niveaux mais seulement Techno/AP.
Même question sur l'AP. Tel que tu l'écris, on a l'impression que tu penses que ce sont des heures en plus. Non. Les heures d'AP sont à prendre dans les disciplines. Si tu prends une heures d'AP en 3e, c'est à l'intérieur de tes 1,5h, pas en plus. La seule chose qui peut faire augmenter le nombre d'heures, c'est de prendre sur les heures de marge pour dédoubler ces heures. Par exemple avec 1h d'AP dédoublée en 3e, tu aurais 0,5 de techno + 2×1h d'AP en demi-classe.


Et si je ne fais pas tout le programme, tant pis !!! Ce n'est pas mon problème !!!
Autant en techno qui n'est pas suivie au lycée, ce n'est peut-être pas grave. Autant dans d'autres disciplines, ne pas faire le programme c'est préparer une belle galère pour les élèves en seconde.

Et il me semble qu'enseigner le programme est une obligation légale (Article L311-3 du code de l'éducation).

Oups :
Remarque 1 : il fallait lire 3 classes de 3° (ou 5° ou 4°) avec une heure prise sur la dotation horaire supplémentaire pour réaliser les EPI (de type 3*0.25h par exemple).

Remarque 2 : L'inspectrice a expliqué à ma collègue avec laquelle j'expérimente en CM2 la liaison ecole/collège que puisque j'interviens 2h en prenant ses élèves, elle ne travaille donc pas durant 2h et peut intervenir en collège. J'étais présent et j'ai assisté à la discussion qui m'a agacée au plus haut point.

Remarque 3 : même principe que la remarque 1 (il faudra se battre pour toucher des heures sur la DHS).

Remarque 4 : Ah oui il y a un cadre légal. Il est vrai !!! Mais il y a aussi la réalité du terrain.
A) Comment un enseignant bazardé d'office dans une discipline qu'il n'a pas choisie, sans aucune formation peut terminer un programme quand il ne sait par exemple pas utiliser un modeleur volumique, un tour à commande numérique ou une fraiseuse à commande numérique ?

B) Comment un prof non formé, peut boucler un programme lorsqu'on lui demande de faire plus de boulot avec moins d'heure. Actuellement en 6° on arrivait à avoir des groupes par quinzaine en dédoublement avec la SVT. Cela prenait 4h (2*2h/classe). L'année prochaine on continue avec 4h mais on doit inclure les sciences physiques et l'AP... Je ne vois pas bien comment on peut finir un programme CORRECTEMENT dans ces conditions. Après, je peux bien évidemment le boucler ce programme, comme le fait une collègue en bâclant son travail, en ne laissant aucun temps nécessaire à la réflexion, en effaçant le tableau rapidement, et en expliquant aux élèves qu'à la fin de chaque trimestre elle doit en être à ce stade et qu'elle ne fera pas autrement que d'aller vite et tant pis pour ceux qui sont à la ramasse. Je le vis dans mon bahut actuellement. Alors oui je le dis, si le programme n'est pas terminé, tant pis. Au moins ce que mes élèves auront vu sera (je l'espère) acquis pour une majorité.

Voilà pour mes réponses ; désolé pour les erreurs et merci de les avoir pointées. ça permet d'être plus clair.

Fred

prof41
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par titeprof le Mar 29 Déc 2015 - 10:07

Une question peut être stupide mais...ça doit être tranché pour quand ce bazar ? Parce qu'ici on en est encore au stade "on ne veut pas de cette réforme et on ne fera absolument rien qui s'apparente de près ou de loin à un début d'organisation/montage de l'échafaud". On comptait d'ailleurs continuer sur cette voie et advienne que pourra.... Il y a une échéance pour ce truc ?

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: répartition science en 6ème

Message par Pomme76 le Mar 29 Déc 2015 - 10:41

@titeprof a écrit:Une question peut être stupide mais...ça doit être tranché pour quand ce bazar ? Parce qu'ici on en est encore au stade "on ne veut pas de cette réforme et on ne fera absolument rien qui s'apparente de près ou de loin à un début d'organisation/montage de l'échafaud". On comptait d'ailleurs continuer sur cette voie et advienne que pourra.... Il y a une échéance pour ce truc ?

L'échéance est en janvier quand la DHG sera connue. Quelle que soit notre attitude les CdE vont nous proposer un TRM imaginant la répartition des heures poste et des HSA. Tout ceci impactera les postes à supprimer ou à mettre sur deux établissements. Janvier sera le mois des soldes !

Pomme76
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum