Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Tamerlan le Ven 4 Déc 2015 - 22:29

Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique que ce soit dans le secteur privé ou public ça ne me parait pas si anodin que ça (injure publique, diffamation...). Il va falloir que les commissaires paritaires soient bons...

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Lefteris le Ven 4 Déc 2015 - 22:34

@Edgar a écrit:
Intéressant posé comme ça en effet. Mais il me semble que quand même,globalement, cette réforme, et ses sous-entendus,  n'ont pas bonne presse vers la droite d'une façon générale.
Effectivement, la manière ne plaît pas à droite, du moins à une certaine droite (parce que celle de Sarko , Morano, Lefevre et autres vendeurs de casseroles ne s'émeut guère de la destruction des savoirs). Tous ont pour agenda de réduire les coûts, selon les consignes de l'OCDE, de Bruxelles, poussés par la finance internationale. mais certains le verraient autrement que par le dénigrement des savoirs, la destruction idéologique de certaines matières, choix fait par ces incapables (voir qui a participé aux consultations, aux programmes, ça donne le ton ). La droite choisirait d'autres "leviers" , mais cognerait également.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Edgar le Ven 4 Déc 2015 - 22:35

@Tamerlan a écrit:Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique que ce soit dans le secteur privé ou public ça ne me parait pas si anodin que ça (injure publique, diffamation...). Il va falloir que les commissaires paritaires soient bons...

C'est effectivement pas très malin de la part de la personne et quasi indéfendable juridiquement je pense aussi.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 22:37

@Lefteris a écrit:
@Edgar a écrit:Tout ça pour une réforme qui partira avec Belkacem probablement à la poubelle de l'histoire en mai 2017. C'est beaucoup de bruit pour une fin de règne.
Possible, à condition qu'avec elle soit purgé le ministère de sa camarilla technocratique , hostile aux enseignants, experte dans l'art de se tailler des fromages et d'offrir des postes aux fidèles.
Mais il faut aussi tenir compte du fait que cette réforme est, derrière le langage orwellien, profondément réactionnaire et soumise aux diktats  (les régions contre l'Etat, l'école utilitaire contre l'école du citoyen, le monde extérieur et marchand contre les enseignants, la pratique contre le savoir abstrait, etc.) , et je ne crois pas que les suivants seront des progressistes. Car in fine, il s'agit quand même de faire des économies sur l'école, considérée comme un coût ...
On va essayer de les virer, moi en tête (ainsi que mes proches), mais sans illusions. Un peu comme on gratte un bouton, ça soulage sur le moment, mais après... Rolling Eyes

Malheureusement les vautours autour de NVB ne partiront pas, ils sont trop bien installés. Une collègue de SPC m'a rapporté tout à l'heure les propos d'un collègue de CPGE qui a l'habitude d'aller à Paris au ministère voir ces personnes; et la façon dont ils parleraient des professeurs en coulisse est, selon ses dires, "à gerber".
Les vers sont dans le fruit... et il faudrait brûler le pommier ....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Lefteris le Ven 4 Déc 2015 - 22:40

@Edgar a écrit:
@Tamerlan a écrit:Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique que ce soit dans le secteur privé ou public ça ne me parait pas si anodin que ça (injure publique, diffamation...). Il va falloir que les commissaires paritaires soient bons...

C'est effectivement pas très malin de la part de la personne et quasi indéfendable juridiquement je pense aussi.  
Notre société est d'une grande brutalité,  qui se retrouve dans l’administration (on est en train de le voir),  elle  peut détruire la vie des gens, mais la "superstition des mots" comme dirait Montaigne est encore très forte. Les bourreaux peuvent se prétendre victimes , et ils ne s'en privent pas pour en remettre un dose aux vraies victimes.  Il faut savoir cela, être plus fin...
Pourtant, j'espère que la collègue sera défendue sur le fond du problème, et non jugée sur cette maladresse.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Tangleding le Ven 4 Déc 2015 - 22:43

@Tamerlan a écrit:Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique que ce soit dans le secteur privé ou public ça ne me parait pas si anodin que ça (injure publique, diffamation...). Il va falloir que les commissaires paritaires soient bons...
Mais est-on certain que l'intéressé a encore toute sa tête ? Le MEN est réputé pour sa propension à cramer des cervelles...

Des CE cinglés, il suffit de buter du pied contre une poubelle pour qu'il en tombe cinq. Des IPR barrés il doit y en avoir aussi. Il se dit même que certains de nos collègues sont bien azimutés, et nous sommes sans doute l'azimuté de collègues bien intentionnés et compatissants.

Après tout nous avons bien une ministre mythomane à la tête du MEN.

Pas de quoi en faire un EPI. Very Happy

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Lefteris le Ven 4 Déc 2015 - 22:44

@gauvain31 a écrit:
Malheureusement les vautours autour de NVB ne partiront pas, ils sont trop bien installés. Une collègue de SPC m'a rapporté tout à l'heure les propos d'un collègue de CPGE qui a l'habitude d'aller à Paris au ministère voir ces personnes; et la façon dont ils parleraient des professeurs en coulisse est, selon ses dires, "à gerber".
Les vers sont dans le fruit... et il faudrait brûler le pommier ....
Oui, j'ai les mêmes échos. Ils livrent un vraie guerre aux enseignants, par principe, sans se soucier des conséquences qui ne les intéressent pas. Ca a dépassé le stade du rationnel.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Blümchen le Ven 4 Déc 2015 - 22:51

A qui le tour maintenant ? Je tweete aussi pas mal contre la réforme....De plus, la collègue a peu de followers...

Blümchen
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 22:55

@Lefteris a écrit:
@gauvain31 a écrit:
Malheureusement les vautours autour de NVB ne partiront pas, ils sont trop bien installés. Une collègue de SPC m'a rapporté tout à l'heure les propos d'un collègue de CPGE qui a l'habitude d'aller à Paris au ministère voir ces personnes; et la façon dont ils parleraient des professeurs en coulisse est, selon ses dires, "à gerber".
Les vers sont dans le fruit... et il faudrait brûler le pommier ....
Oui, j'ai les mêmes échos. Ils livrent un vraie guerre aux enseignants, par principe, sans se soucier des conséquences qui ne les intéressent pas. Ca a dépassé le stade du rationnel.

Tu veux dire qu'il n'y a rien à expliquer? Qu'on ne peut pas expliquer la haine et le mépris dont ils font preuve à notre égard?
Je tente : "une revanche vis à vis de l'école ?" d'anciens élèves médiocres qui n'ont trouvé rien de mieux que de "casser du prof" pour assouvir une vengeance personnelle?
Je pense que cette haine et ce mépris sont explicables, mais que les raisons ne sont pas très avouables , tellement c'est dérisoire ; comme j'en suis sûr l’anéantissement du latin dans la réforme des collèges due à la vengeance d'un certain JMZ. Apparemment, il aurait souffert sur cette matière étant élève: c'est son doigt d'honneur avant de quitter définitivement l'EN: il a obtenu ce qu'ils voulait (ce qu'il a toujours voulu en entrant dans l'EN ??)
Donc peut-on dire qu'au lieu de faire une thérapie chez le psy, ou une remise en question , certains préfèrent tout simplement aller à l'intérieur de l'EN pour assouvir des vengeances personnelles?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Olympias le Ven 4 Déc 2015 - 23:02

@Lefteris a écrit:
@Edgar a écrit:Tout ça pour une réforme qui partira avec Belkacem probablement à la poubelle de l'histoire en mai 2017. C'est beaucoup de bruit pour une fin de règne.
Possible, à condition qu'avec elle soit purgé le ministère de sa camarilla technocratique , hostile aux enseignants, experte dans l'art de se tailler des fromages et d'offrir des postes aux fidèles.
Mais il faut aussi tenir compte du fait que cette réforme est, derrière le langage orwellien, profondément réactionnaire et soumise aux diktats  (les régions contre l'Etat, l'école utilitaire contre l'école du citoyen, le monde extérieur et marchand contre les enseignants, la pratique contre le savoir abstrait, etc.) , et je ne crois pas que les suivants seront des progressistes. Car in fine, il s'agit quand même de faire des économies sur l'école, considérée comme un coût ...
On va essayer de les virer, moi en tête (ainsi que mes proches), mais sans illusions. Un peu comme on gratte un bouton, ça soulage sur le moment, mais après... Rolling Eyes
Le problème est bien posé. Peu importe le gouvernement, les personnels qui sont dans les bureaux sont les mêmes. Mêmes causes, mêmes effets. Une pareille réforme serait inimaginable en Asie développée où on dépense beaucoup pour l'éducation parce que c'est le pari sur l'avenir.


Dernière édition par Olympias le Ven 4 Déc 2015 - 23:04, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 23:03

Cela dit je suis d'accord avec Tang. Je pense que si on est un peu fragile, on peut devenir complètement fou car soumis des injonctions contradictoires. Il faut laisser couler. On est au service de nos élèves et de leur réussite et non au service d'une idéologie. Certains IPR aussi sont soumis à des injonctions contradictoires, et je pense que certains craquent un peu. CA doit être encore plus violent pour eux, car ils sont seuls et n'ont as le droit de la ramener... ils se défoulent donc sur les professeurs qu'ils inspectent. Ils finissent certains par devenir complètement chèvres  à force de suivre le sens du vent et son contraire.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Olympias le Ven 4 Déc 2015 - 23:04

@gauvain31 a écrit:Cela dit je suis d'accord avec Tang. Je pense que si on est un peu fragile, on peut devenir complètement fou car soumis des injonctions contradictoires. Il faut laisser couler. On est au service de nos élèves et de leur réussite et non au service d'une idéologie. Certains IPR aussi sont soumis à des injonctions contradictoires, et je pense que certains craquent un peu. CA doit être encore plus violent pour eux, car ils sont seuls et n'ont as le droit de la ramener... ils se défoulent donc sur les professeurs qu'ils inspectent. Ils finissent certains par devenir complètement chèvres  à force de suivre le sens du vent et son contraire.
C'est un choix.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Invité El le Ven 4 Déc 2015 - 23:07

@Lefteris a écrit:
@Edgar a écrit:Tout ça pour une réforme qui partira avec Belkacem probablement à la poubelle de l'histoire en mai 2017. C'est beaucoup de bruit pour une fin de règne.
Possible, à condition qu'avec elle soit purgé le ministère de sa camarilla technocratique , hostile aux enseignants, experte dans l'art de se tailler des fromages et d'offrir des postes aux fidèles.
Mais il faut aussi tenir compte du fait que cette réforme est, derrière le langage orwellien, profondément réactionnaire et soumise aux diktats  (les régions contre l'Etat, l'école utilitaire contre l'école du citoyen, le monde extérieur et marchand contre les enseignants, la pratique contre le savoir abstrait, etc.) , et je ne crois pas que les suivants seront des progressistes. Car in fine, il s'agit quand même de faire des économies sur l'école, considérée comme un coût ...
On va essayer de les virer, moi en tête (ainsi que mes proches), mais sans illusions. Un peu comme on gratte un bouton, ça soulage sur le moment, mais après... Rolling Eyes

Oui, pas la peine de nous enflammer, c'est encore nous qui subirons:
Sénèque, de tranquillitate animi, II, 11 a écrit:Certains ulcères de la peau recherchent la main qui les fera empirer et aiment se faire gratter, la gale hideuse apprécie tout ce qui peut l’envenimer ; ainsi les âmes où les passions ont fait irruption, tels de mauvais ulcères, trouvent du plaisir dans leurs peines et dans leurs tourments.
study

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Audrey le Ven 4 Déc 2015 - 23:08

@Blümchen a écrit:A qui le tour maintenant ? Je tweete aussi pas mal contre la réforme....De plus, la collègue a peu de followers...

Elle n'est pas mise en cause pour avoir attaqué la réforme, mais pour avoir traité de folle une IPR en donnant son nom. Cela n'a rien à voir.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 23:09

@Olympias a écrit:
@gauvain31 a écrit:Cela dit je suis d'accord avec Tang. Je pense que si on est un peu fragile, on peut devenir complètement fou car soumis des injonctions contradictoires. Il faut laisser couler. On est au service de nos élèves et de leur réussite et non au service d'une idéologie. Certains IPR aussi sont soumis à des injonctions contradictoires, et je pense que certains craquent un peu. CA doit être encore plus violent pour eux, car ils sont seuls et n'ont as le droit de la ramener... ils se défoulent donc sur les professeurs qu'ils inspectent. Ils finissent certains par devenir complètement chèvres  à force de suivre le sens du vent et son contraire.
C'est un choix.

Oui absolument, on avait averti certains, devenus IPR depuis.... mais peut-être que d'autres n'étaient pas préparés. Le problème est qu'ils ne peuvent plus revenir en arrière.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 23:11

@Audrey a écrit:
@Blümchen a écrit:A qui le tour maintenant ? Je tweete aussi pas mal contre la réforme....De plus, la collègue a peu de followers...

Elle n'est pas mise en cause pour avoir attaqué la réforme, mais pour avoir traité de folle une IPR en donnant son nom. Cela n'a rien à voir.

On sait très bien que le mot fou/folle est rarement pris au pied de la lettre dans le langage courant. On l'utilise à 99% pour dire de quelqu'un qu'il est déraisonnable. C'est un abus du rectorat ... ou alors l'IPR a du mal à saisir les nuances de la langue française.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Tamerlan le Ven 4 Déc 2015 - 23:23

Cette histoire souligne aussi le problème des réseaux. Avant ce type de propos serait resté bien au chaud dans une discussion entre collègues ou formulés dans une HIS. Maintenant les gens s'échauffent, en particulier sur Twitter, oublient l'aspect public et voilà ce que ça donne. Au moins sur un forum il y a une modération... J'aurais à défendre la collègue je crois que c'est sur cela que j'argumenterais... Tout le reste me parait être de nature à la desservir même si ça peut faire plaisir à dire...

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Tangleding le Ven 4 Déc 2015 - 23:28

@Tamerlan : Oui nous ne sommes pas en CAP, on peut s'amuser un peu.

J'avoue avoir l'irrespect facile envers ma hiérarchie, considérant qu'aux échelons intermédiaires le pouvoir compense souvent une large part de médiocrité...

Et puis j'ai un Perdir dans mon environnement proche, ça aide à avoir un regard critique, une petite fenêtre "intérieure" sur ce petit monde.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Fesseur Pro le Ven 4 Déc 2015 - 23:31

@Blümchen a écrit:De plus, la collègue a peu de followers...
Elle va en avoir davantage du coup...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par dami1kd le Ven 4 Déc 2015 - 23:41

@gauvain31 a écrit:
@Audrey a écrit:
@Blümchen a écrit:A qui le tour maintenant ? Je tweete aussi pas mal contre la réforme....De plus, la collègue a peu de followers...

Elle n'est pas mise en cause pour avoir attaqué la réforme, mais pour avoir traité de folle une IPR en donnant son nom. Cela n'a rien à voir.

On sait très bien que le mot fou/folle est rarement pris au pied de la lettre dans le langage courant. On l'utilise à 99% pour dire de quelqu'un qu'il est déraisonnable. C'est un abus du rectorat ... ou alors l'IPR a du mal à saisir les nuances de la langue française.

Pour citer précisément :





dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 4 Déc 2015 - 23:46

Un IPR qui traiterait un prof de fou ou de folle sur Twitter, ça provoquerait quoi?
Moi je ne suis toujours pas favorable au recours à l'insulte. C'est une arme de faible.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par gauvain31 le Ven 4 Déc 2015 - 23:46

@dami1kd a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Audrey a écrit:
@Blümchen a écrit:A qui le tour maintenant ? Je tweete aussi pas mal contre la réforme....De plus, la collègue a peu de followers...

Elle n'est pas mise en cause pour avoir attaqué la réforme, mais pour avoir traité de folle une IPR en donnant son nom. Cela n'a rien à voir.

On sait très bien que le mot fou/folle est rarement pris au pied de la lettre dans le langage courant. On l'utilise à 99% pour dire de quelqu'un qu'il est déraisonnable. C'est un abus du rectorat ... ou alors l'IPR a du mal à saisir les nuances de la langue française.

Pour citer précisément :





Ah mais elle n'a pas dit l'autre mot !! Razz peut être que l'autre mot auquel elle pensait n'avait rien à voir avec la psychiatrie !!!!! C'est vrai que ce n'est pas un langage approprié lorsqu'on parle publiquement de son IPR. Elle aura le temps de dire le fond de sa pensée à son IPR....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Condorcet le Ven 4 Déc 2015 - 23:51

Ce n'est pas l'affiche du siècle :  une hiérarchie sensée se contentera(it) d'une réprimande verbale.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par User5899 le Sam 5 Déc 2015 - 9:34

@Tamerlan a écrit:Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique
Ce n'en est pas un.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par Tamerlan le Sam 5 Déc 2015 - 10:03

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:Traiter de fou en donnant son nom un supérieur hiérarchique
Ce n'en est pas un.

Désolé, je sais, ce n'est pas le terme strictement approprié. Je reformule : un cadre de son entreprise ou de son administration.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collègue convoquée par un rectorat pour ses activités sur twitter?

Message par DesolationRow le Sam 5 Déc 2015 - 10:09

Ce n'est sans doute pas une idée de génie de traiter un IPR de fou sur twitter. Mais je doute que cela serait allé bien loin, étant donné que la collègue doit avoir quarante-trois abonnés, si Mila Saint Anne s'est empressée de faire une capture d'écran et de diffuser ce tweet à ses nombreux abonnés. Heureusement que les courageux anonymes ne perdent pas leurs vieux réflexes.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum