Parler d'homosexualité au collège ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Télémaque_Murdoc le Sam 5 Déc 2015 - 14:01

Bonjour,

Je suis prof de Lettres Modernes et j'ai deux classes de 4ème.
Nous sommes en train d'étudier la séquence sur l'épistolaire et pour l'instant tout se passe très très bien. Mes élèves sont plutôt investis et je n'ai pas à me plaindre.

J'ai décidé de leur faire étudier (dès la semaine prochaine) une lettre de la correspondance de Rimbaud et Verlaine ("Reviens, reviens, cher ami...").
J'avais d'abord pensé à effacer le nom de l'auteur pour ne le leur révéler qu'à la fin, avant de me raviser pour ne pas faire un traitement différent de ce texte car il traite d'un amour homosexuel.

J'espère qu'il n'y aura pas de débat en classe, mais je pense qu'il y en aura forcément un (je rappelle qu'il s'agit de 4èmes) .
Et donc je voudrais avoir vos avis, vos idées, inspirées ou non de vos expériences... Comment éviter que le débat parte en sucette ? A quelles remarques puis-je m'attendre en classe ?

Merci à tous !

Télémaque_Murdoc
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Norman Bates le Sam 5 Déc 2015 - 14:19

@Télémaque_Murdoc a écrit:Bonjour,

Comment éviter que le débat parte en sucette ?

Alors là, bravo !

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par miss sophie le Sam 5 Déc 2015 - 14:19

Cela dépend beaucoup des classes. Celle que j'avais l'an dernier, pourtant une section sportive football, n'avait pas fait de remarques, en revanche des élèves n'avaient pas compris que Verlaine aille en prison pour avoir tiré sur Rimbaud (on étudiait "Le ciel est, par-dessus le toit") alors qu'il ne l'avait même pas tué... Rolling Eyes

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par malo21 le Jeu 10 Déc 2015 - 11:47

En général cela se passe bien. Mais comme dit Miss Sophie cela dépend des classes. Ils peuvent être surpris, ricaner. Ton outil principal: le rappel à la loi! Je fais partie des formateurs éducation à la sexualité depuis plusieurs années et nous avons souvent à intervenir sur ce thème, n'hésite pas à me contacter en MP si tu as des questions.

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par ClairedigiSchool le Jeu 10 Déc 2015 - 11:57

Oui effectivement, je pense que cela risque d'engendrer quelques ricanements mais rien de bien méchant ...

L'homosexualité n'est plus (tout du moins je l’espère) tabou, et à 12 ans, je pense qu'ils savent à quoi s'en tenir sur cette question.

_________________
Claire
digiSchool

ClairedigiSchool
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par CNFA le Jeu 10 Déc 2015 - 12:08

S'ils posent des questions, tant mieux! Petit témoignage : L'an dernier, en 3è, les élèves avaient lu les courtes biographies publiées par Acte Sud intitulées "NON à ..." Une élève avait choisi celle d'Harvey Milk : elle a ensuite décidé de traiter tous les objets qu'elle présentait en histoire des arts en relation avec le thème de l'homosexualité. Elle a présenté ce qu'elle voulait faire à la classe et ils ont été très sensibles à sa démarche. Elle a étudié "Le Bleu est une couleur chaude" et a une excellente note en HDA. Elle était en très grandes difficultés, dormait en cours et refusait le travail ! Ce travail a été son heure de gloire !
Je suis tout à fait d'accord avec ce qui précède: dès les premiers ricanements, un rappel à la loi et ensuite on peut en parler finalement assez facilement!

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Proustichou le Jeu 10 Déc 2015 - 12:08

@Norman Bates a écrit:
@Télémaque_Murdoc a écrit:Bonjour,

Comment éviter que le débat parte en sucette ?  

Alors là, bravo !

yesyes

Proustichou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par sookie le Jeu 10 Déc 2015 - 13:34

@ClairedigiSchool a écrit:Oui effectivement, je pense que cela risque d'engendrer quelques ricanements mais rien de bien méchant ...

L'homosexualité n'est plus (tout du moins je l’espère) tabou, et à 12 ans, je pense qu'ils savent à quoi s'en tenir sur cette question.

Alors, là, détrompe-toi. Cela dépend vraiment du type de famille ou de quartier d'où viennent les élèves.

Je n'ai aucun mal à parler d'homosexualité dans mes cours quand le sujet s'y prête, ou de sexualité d'une façon générale. Des ricanements, il y en a forcément, ce n'est pas grave, et même un peu normal.

Je me souviens d'une séance il y a quelques années au cours de laquelle j'ai halluciné. Niveau 4e avec trois quarts d'élèves de sport étude (footballeurs).
Ce n'était pas prévu de parler d'homosexualité, je commençais le cours d'éducation civique sur les liberté et la loi sur le mariage pour tous venait de passer. Donc, ils m'ont donné cet exemple comme liberté et ensuite on a parlé d'homosexualité pendant une heure. Et là, j'ai tout entendu.
- je pourrai pas être copain avec un homo !
- ils ont le droit de "faire ça" mais on veut pas leur parler
- on sait jamais, si ils nous touchent !
- si il y a un homo près de moi, il va se jeter sur moi
- on leur repère forcément car les homos hommes sont très efféminés, les homos femmes ressemblent à des "camionneuses"
Je les ai laissé s'exprimer mais j'ai démonté leurs "arguments" un par un, leur expliquant en quoi c'était de l'intolérance (car pour eux, ils n'étaient pas intolérants)
Quelques une de mes réflexions ont fait un peu mouche.
Quand ils disaient que depuis toujours, l'homosexualité c'était "mal" et que le mariage ça a toujours été une homme et une femme. Je leur ai répondu qu'on aurait pu dire la même chose sur l'esclavage qu'on venait de faire en histoire.
Et puis je leur ai dis de redire la même chose en remplaçant le mot "homo" par "noirs" ou "arabes" (c'était une classe avec des élèves de plein d'origines différentes).
Bon, ils n'ont pas changé d'avis tout de suite, je me suis dis que peut-être ça pouvait les faire réfléchir.
Quand on part sur de tel débat, il ne faut pas avoir peur de ce qu'on va entendre.

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Celeborn le Jeu 10 Déc 2015 - 14:39

@Télémaque_Murdoc a écrit:Bonjour,

Je suis prof de Lettres Modernes et j'ai deux classes de 4ème.
Nous sommes en train d'étudier la séquence sur l'épistolaire et pour l'instant tout se passe très très bien. Mes élèves sont plutôt investis et je n'ai pas à me plaindre.

J'ai décidé de leur faire étudier (dès la semaine prochaine) une lettre de la correspondance de Rimbaud et Verlaine ("Reviens, reviens, cher ami...").
J'avais d'abord pensé à effacer le nom de l'auteur pour ne le leur révéler qu'à la fin, avant de me raviser pour ne pas faire un traitement différent de ce texte car il traite d'un amour homosexuel.

J'espère qu'il n'y aura pas de débat en classe, mais je pense qu'il y en aura forcément un (je rappelle qu'il s'agit de 4èmes) .
Et donc je voudrais avoir vos avis, vos idées, inspirées ou non de vos expériences... Comment éviter que le débat parte en sucette ? A quelles remarques puis-je m'attendre en classe ?

Merci à tous !

Cadrer la prise de parole si besoin. Et traiter la chose comme si ça n'avait rien d'exceptionnel et que cela relevait d'une effroyable banalité.

Je ne pense effectivement pas que ce soit une bonne idée de donner les noms des personnes uniquement à la fin : au contraire, traiter ça comme un exemple typique de correspondance intime, amoureuse, etc.

Mon expérience en la matière est que plus on a l'air de considérer la chose comme un non-événement, et mieux c'est perçu. Ensuite, je conçois que suivant la classe/l'établissement, les retours puissent être très différents.

Au passage, je trouve que c'est une excellente idée d'inclure un tel texte dans ton chapitre (ça fait d'ailleurs partie du programme d'EMC, donc tu as une caution de l'institution, si besoin ^^) : ça peut avoir des effets très positifs chez certains élèves.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par nitescence le Jeu 10 Déc 2015 - 16:02

@sookie a écrit:
Et puis je leur ai dis de redire la même chose en remplaçant le mot "homo" par "noirs" ou "arabes" (c'était une classe avec des élèves de plein d'origines différentes).
Bon, ils n'ont pas changé d'avis tout de suite, je me suis dis que peut-être ça pouvait les faire réfléchir.

C'est un argument qui marche bien en général. Je parle très régulièrement d'homosexualité en cours et je fais même intervenir le MAG (mouvement d'affirmation des jeunes gays), qui est une association agréée de lutte contre l'homophobie. J'ai remarqué que ça se passe relativement bien dans les filières générales, mais que c'est un peu plus âpre dans les filières techniques (le pire ayant été en BTS où une fille avait déclaré vouloir tuer ses enfants s'ils étaient pédés). Il faut dire que j'ai plutôt du répondant sur ce type de sujet, en revanche j'évite soigneusement d'orienter la discussion vers la religion car une fois qu'on a dit que c'est interdit par le Coran, tu n'as plus grand chose à dire (si ce n'est que c'est l'acte sexuel qui est condamné et pas l'homosexualité en tant que telle, qui d'ailleurs n'était même pas pensée à l'époque).

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Enaeco le Jeu 10 Déc 2015 - 17:01

@nitescence a écrit:
@sookie a écrit:
Et puis je leur ai dis de redire la même chose en remplaçant le mot "homo" par "noirs" ou "arabes" (c'était une classe avec des élèves de plein d'origines différentes).
Bon, ils n'ont pas changé d'avis tout de suite, je me suis dis que peut-être ça pouvait les faire réfléchir.

C'est un argument qui marche bien en général. Je parle très régulièrement d'homosexualité en cours et je fais même intervenir le MAG (mouvement d'affirmation des jeunes gays), qui est une association agréée de lutte contre l'homophobie. J'ai remarqué que ça se passe relativement bien dans les filières générales, mais que c'est un peu plus âpre dans les filières techniques (le pire ayant été en BTS où une fille avait déclaré vouloir tuer ses enfants s'ils étaient pédés). Il faut dire que j'ai plutôt du répondant sur ce type de sujet, en revanche j'évite soigneusement d'orienter la discussion vers la religion car une fois qu'on a dit que c'est interdit par le Coran, tu n'as plus grand chose à dire (si ce n'est que c'est l'acte sexuel qui est condamné et pas l'homosexualité en tant que telle, qui d'ailleurs n'était même pas pensée à l'époque).

Pour le peu d'échange que j'ai eu sur le sujet avec mes classes (une fois des 4ème et une fois des secondes), j'ai eu la remarque les deux fois...
J'ai des élèves qui disent, sans y voir de problème, "je suis homophobe".

L'argument de l'origine est bien pour des gamins pas trop fermés, mais a tout de même ses limites.

Si on part sur ce sujet, il faut être prêt à accepter à ce que des élèves restent butés sur le fait que c'est "contre nature" et que "ça ne devrait pas exister". Que si leur meilleur ami confiait son homosexualité, "ils ne lui parleraient plus".

Je pense que le chemin de l'acceptation est encore plus compliqué que pour le racisme !

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Fesseur Pro le Jeu 10 Déc 2015 - 17:08

@ClairedigiSchool a écrit:L'homosexualité n'est plus (tout du moins je l’espère) tabou
Je pense que si encore pour la majorité des ados de collège, les cours où on en parle sont toujours "surprenants".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par nitescence le Jeu 10 Déc 2015 - 17:08

@Enaeco a écrit:Je pense que le chemin de l'acceptation est encore plus compliqué que pour le racisme !

Ce qu'il y a de pire par rapport au racisme, c'est que quand un élève noir rentre à la maison il peut se confier à ses parents qui savent ce que c'est que le racisme, alors que quand un gay rentre à la maison il ne peut forcément pas se confier à ses parents et même si c'est le cas ils n'ont pas été confronté à l'homophobie et ne savent pas ce que c'est pour ne pas l'avoir vécu de l'intérieur.
En revanche, l'homosexualité peut se cacher plus facilement que le fait d'être noir et ça peut permettre de passer inaperçu dans les milieux hostiles...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par scot69 le Jeu 10 Déc 2015 - 20:55

Il y a un an, j'avais eu des commentaires ignobles et abjects lors du travail sur le film "Philadelphia", dans une classe de 1ere Pro.

Mais en dehors de cet incident, je suis très heureusement surpris des réactions de certaines classes quand on travaille sur un texte ou une vidéo évoquant (de loin ou non) le sujet.

Là on a travaillé sur Alan Turing, avec le film Imitation Games et les élèves ont visiblement été touchés par le message et beaucoup ont été outrés par son histoire.

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Anarore le Jeu 10 Déc 2015 - 21:19

En poésie la chose est arrivée lorsqu'une élève (bien informée) a demandé confirmation sur la liaison de Rimbaud et de Verlaine. Franchement je redoutais ce moment et j'ai répondu en serrant les dents. Au final tout s'est très bien passé, les élèves étaient simplement surpris qu'ils aient pris un tel risque alors qu'à l'époque il s'agissait d'un crime ! J'ai eu de bonnes réactions, c'était chouette Smile

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par nitescence le Jeu 10 Déc 2015 - 21:22

@Anarore a écrit:En poésie la chose est arrivée lorsqu'une élève (bien informée) a demandé confirmation sur la liaison de Rimbaud et de Verlaine. Franchement je redoutais ce moment et j'ai répondu en serrant les dents. Au final tout s'est très bien passé, les élèves étaient simplement surpris qu'ils aient pris un tel risque alors qu'à l'époque il s'agissait d'un crime ! J'ai eu de bonnes réactions, c'était chouette Smile

Non, pas du tout : ça n'était pas un crime ! Depuis la Révolution, la sodomie avait été supprimée du code pénal. C'était mal vu, mais ça n'était pas puni par la loi et d'ailleurs Rimbaud et Verlaine n'hésitaient pas à s'afficher pour provoquer le bourgeois...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Eloah le Jeu 10 Déc 2015 - 21:39

@sookie a écrit:
Je les ai laissé s'exprimer mais j'ai démonté leurs "arguments" un par un, leur expliquant en quoi c'était de l'intolérance (car pour eux, ils n'étaient pas intolérants)

Si je peux me permettre, cette approche me semble bien plus judicieuse et efficace que le rappel à la loi évoqué plus haut à plusieurs reprises, surtout avec des collégiens !! C'est bien parce que les homosexuels sont libres d'aimer qui ils veulent qu'ils doivent être respectés, et non simplement parce que la loi interdit de les insulter.

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par User5899 le Jeu 10 Déc 2015 - 21:55

@Télémaque_Murdoc a écrit:Bonjour,

Je suis prof de Lettres Modernes et j'ai deux classes de 4ème.
Nous sommes en train d'étudier la séquence sur l'épistolaire et pour l'instant tout se passe très très bien. Mes élèves sont plutôt investis et je n'ai pas à me plaindre.

J'ai décidé de leur faire étudier (dès la semaine prochaine) une lettre de la correspondance de Rimbaud et Verlaine ("Reviens, reviens, cher ami...").
J'avais d'abord pensé à effacer le nom de l'auteur pour ne le leur révéler qu'à la fin, avant de me raviser pour ne pas faire un traitement différent de ce texte car il traite d'un amour homosexuel.

J'espère qu'il n'y aura pas de débat en classe, mais je pense qu'il y en aura forcément un (je rappelle qu'il s'agit de 4èmes) .
Et donc je voudrais avoir vos avis, vos idées, inspirées ou non de vos expériences... Comment éviter que le débat parte en sucette ? A quelles remarques puis-je m'attendre en classe ?

Merci à tous !
Deux conseils sans lire la suite pas le temps) :
-évitez les sucettes Razz
-parlez-en comme d'un fait hyper banal ; c'est une correspondance amoureuse, les sentiments se moquent de qui envers qui. L'homosexualité est un non-événement aujourd'hui, en tout cas, il faut qu'il apparaisse tel dans la bouche de ceux qui en parlent et sont de l'institution.
Et vous avez raison : nom de l'auteur comme pour les autres textes ; pourquoi une différence ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Salammb0 le Jeu 10 Déc 2015 - 22:01

C'est compliqué de faire comme si c'était hyper banal quand tous les élèves sont saisis d'effroi (même les plus brillants). J'avoue que devant ce genre de situation, je ne sais pas comment réagir et je fais juste un rappel à la loi. Ça me déçoit et me désespère.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par ycombe le Jeu 10 Déc 2015 - 22:33

Dans les séries qu'ils regardent il y a régulièrement des homosexuels. À mon avis, ils font semblants d'être saisis d'effroi: en vrai ils sont déjà avertis. Mais dans le groupe, ça fait bien de jouer les mâles, alors, ils en rajoutent. Pour moi il faut traiter ça sur le ton de la banalité. Une petite touche d'ironie pour les acteurs (Tu ne savais pas que ça arrivait? Faut arrêter avec les dessins animés premier âge…) peut suffire à stopper la discussion.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Sei le Jeu 10 Déc 2015 - 22:53

J'ai vécu la situation aujourd'hui même. C'est drôle d'entendre des cris d'orfraies quand on raconte que Rimbaud a eu une histoire passionnée avec Verlaine, mais que les élèves ne s'émeuvent pas plus que ça quand on annonce qu'il a été trafiquant.

Sinon, j'ai fait comme Cripure le suggère : présenter l'affaire comme une normalité absolue (ils ont mis un petit temps avant de comprendre qu'il s'agissait de Paul, et non Paule - des élèves plus perspicaces ont lancé la rumeur), et ne pas surenchérir à l'effroi des élèves. Il n'y a donc eu aucun débat et les réactions se sont essoufflées d'elles-mêmes. J'ai simplement dit : "Oui, vous savez, on peut avoir une relation amoureuse avec une personne de son sexe".

Bon, j'avoue que je n'ai pas pu m'empêcher d'ajouter l'air de rien que Verlaine était marié pour le plaisir de les entendre braire.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Déc 2015 - 23:03

@Eloah a écrit:
@sookie a écrit:
Je les ai laissé s'exprimer mais j'ai démonté leurs "arguments" un par un, leur expliquant en quoi c'était de l'intolérance (car pour eux, ils n'étaient pas intolérants)

Si je peux me permettre, cette approche me semble bien plus judicieuse et efficace que le rappel à la loi évoqué plus haut à plusieurs reprises, surtout avec des collégiens !! C'est bien parce que les homosexuels sont libres d'aimer qui ils veulent qu'ils doivent être respectés, et non simplement parce que la loi interdit de les insulter.

Argumenter frontalement, au collège, je trouve ça très difficile, et plutôt inefficace en ce qui me concerne.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par CotPouletCot le Jeu 10 Déc 2015 - 23:16

Je crois aussi à une simulation sociale de la surprise, pour les élèves ne venant pas de milieux favorisant l'homophobie.


Tout ça me rappelle un élève de STMG, quand j'enseignais à Charleville, qui lors d'une introduction à la poésie m'avait dit, tout fier : "Eh monsieur, vous savez que… le mec, là… qui fait des poèmes… l'autre pédé, il est enterré ici ?" Un camarade a répliqué : "Oui même que c'était un gangster et il vendait des armes et tout !"

J'étais content, les camarades ont réagi plus négativement à la deuxième remarque qu'à la première, malgré une grande part de gamins aux parents d'origine turque et musulmane. Y'a des jours où yesyes

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains

CotPouletCot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par User5899 le Jeu 10 Déc 2015 - 23:25

@ycombe a écrit:Dans les séries qu'ils regardent il y a régulièrement des homosexuels. À mon avis, ils font semblants d'être saisis d'effroi: en vrai ils sont déjà avertis. Mais dans le groupe, ça fait bien de jouer les mâles, alors, ils en rajoutent. Pour moi il faut traiter ça sur le ton de la banalité. Une petite touche d'ironie pour les acteurs (Tu ne savais pas que ça arrivait? Faut arrêter avec les dessins animés premier âge…) peut suffire à stopper la discussion.
Dans les cas graves, suggérer que Tchoupi et Doudou, hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parler d'homosexualité au collège ?

Message par Sei le Jeu 10 Déc 2015 - 23:34

@ycombe a écrit:Dans les séries qu'ils regardent il y a régulièrement des homosexuels. À mon avis, ils font semblants d'être saisis d'effroi: en vrai ils sont déjà avertis. Mais dans le groupe, ça fait bien de jouer les mâles, alors, ils en rajoutent. Pour moi il faut traiter ça sur le ton de la banalité. Une petite touche d'ironie pour les acteurs (Tu ne savais pas que ça arrivait? Faut arrêter avec les dessins animés premier âge…) peut suffire à stopper la discussion.

Dans ma classe, les filles étaient beaucoup plus offusquées que les garçons.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum