Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tonton Marcel
Niveau 6

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Tonton Marcel le Lun 7 Déc 2015 - 22:40
Nitescence: Tu le dis souvent mais nous ne sommes pas des cadres.
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par BlackMail le Lun 7 Déc 2015 - 22:42
@nitescence a écrit:
@Rendash a écrit:
@nitescence a écrit:Nous sommes bien payés par rapport aux français : 3000 euros en fin de carrière pour un certifié, beaucoup pourraient nous envier un tel salaire.

Donc, t'es mignon, mais tu laisses les certifiés en début et en milieu de carrière râler parce qu'ils sont mal payés, hein.


Même réaction que toi, Sei : une furieuse envie de lui coller une paire de baffes, à ce type.

Salaire médian net en France : 1730 euros. c'est à peu près le salaire de départ d'un enseignant avec la revalorisation. Que ce ne soit pas assez d'accord, mais pour un salaire de départ, je ne trouve pas ça indigne.

Oui, on n'est pas à 500€ près ^^.

_________________
Spoiler:
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
avatar
User21929
Expert

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par User21929 le Lun 7 Déc 2015 - 22:44
Certifié ech.1 : 1315 € net
Smic : 1140 € net

Les 175€ de différence c'est pour rembourser le prêt étudiant du bac+5 veneration


Dernière édition par Whypee le Lun 7 Déc 2015 - 22:47, édité 1 fois
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 22:45
@Tonton Marcel a écrit:Nitescence: Tu le dis souvent mais nous ne sommes pas des cadres.

La catégorie A est considérée comme cadre non ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
fandorine
fandorine
Niveau 9

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par fandorine le Lun 7 Déc 2015 - 22:45
@nitescence a écrit:Salaire médian net en France : 1730 euros. c'est à peu près le salaire de départ d'un enseignant avec la revalorisation.
Un salaire de départ qui reste longtemps dans les starting-blocks, hein... Certifié depuis septembre 2004, échelon 6, 18 heures tout rond: 1783 euros net (mutuelle déduite).
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 22:46
Whypee a écrit:Certifié ech.1 : 1315 € net
Smic : 1140 € net

Il me semble que l'on ne commence plus à l'échelon 1 mais à l'échelon 3

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
stench
stench
Guide spirituel

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par stench le Lun 7 Déc 2015 - 22:46
@nitescence a écrit:
@Rendash a écrit:
@nitescence a écrit:Nous sommes bien payés par rapport aux français : 3000 euros en fin de carrière pour un certifié, beaucoup pourraient nous envier un tel salaire.

Donc, t'es mignon, mais tu laisses les certifiés en début et en milieu de carrière râler parce qu'ils sont mal payés, hein.


Même réaction que toi, Sei : une furieuse envie de lui coller une paire de baffes, à ce type.

Salaire médian net en France : 1730 euros. c'est à peu près le salaire de départ d'un enseignant avec la revalorisation. Que ce ne soit pas assez d'accord, mais pour un salaire de départ, je ne trouve pas ça indigne.


Après 11 ans de service, je suis à 1820 euros : j'ai donc de quoi râler.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 22:48
Si tu veux dire que la progression des carrières laisse à désirer, je suis d'accord ! Je l'ai déjà dit : nous ne sommas pas payés assez, mais 1800 euros ce n'est pas indécent : plus de 50 % de la population vit avec moins.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par BlackMail le Lun 7 Déc 2015 - 22:49
@nitescence a écrit:
Whypee a écrit:Certifié ech.1 : 1315 € net
Smic : 1140 € net

Il me semble que l'on ne commence plus à l'échelon 1 mais à l'échelon 3

Il te semble mal.

_________________
Spoiler:
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
avatar
User21929
Expert

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par User21929 le Lun 7 Déc 2015 - 22:50
@nitescence a écrit:
Whypee a écrit:Certifié ech.1 : 1315 € net
Smic : 1140 € net

Il me semble que l'on ne commence plus à l'échelon 1 mais à l'échelon 3
En 2010, l’élévation du niveau de recrutement s’était accompagnée d’une revalorisation des débuts de carrière qui s’est traduit par une rémunération des stagiaires à l’échelon 3. Sous prétexte d’un recrutement un an plus tôt et un service à mi-temps, mais en réalité, surtout pour des raisons budgétaires, le ministère a supprimé cette revalorisation en août 2013. Pour les stagiaires lauréats des concours ouverts après août 2013, ils entrent de nouveau à l’échelon 1, puis passeront à l’échelon 2 au 1/12/2015.
avatar
User21929
Expert

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par User21929 le Lun 7 Déc 2015 - 22:52
@nitescence a écrit:Si tu veux dire que la progression des carrières laisse à désirer, je suis d'accord ! Je l'ai déjà dit : nous ne sommas pas payés assez, mais 1800 euros ce n'est pas indécent : plus de 50 % de la population vit avec moins.
99,9% des chinois vivent avec moins...
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 22:53
Whypee a écrit:
@nitescence a écrit:
Whypee a écrit:Certifié ech.1 : 1315 € net
Smic : 1140 € net

Il me semble que l'on ne commence plus à l'échelon 1 mais à l'échelon 3
En 2010, l’élévation du niveau de recrutement s’était accompagnée d’une revalorisation des débuts de carrière qui s’est traduit par une rémunération des stagiaires à l’échelon 3. Sous prétexte d’un recrutement un an plus tôt et un service à mi-temps, mais en réalité, surtout pour des raisons budgétaires, le ministère a supprimé cette revalorisation en août 2013. Pour les stagiaires lauréats des concours ouverts après août 2013, ils entrent de nouveau à l’échelon 1, puis passeront à l’échelon 2 au 1/12/2015.

Ca m'avait échappé : mea culpa maxima. je me couvre la tête de cendres...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Lun 7 Déc 2015 - 23:00
@nitescence a écrit:

Ca m'avait échappé : mea culpa maxima. je me couvre la tête de cendres...

Le seppuku est plus indiqué.

Mais laisse ton bide tranquille, tranche plutôt la langue. Enfin, les doigts, dans ce cas. Le melon avec, steuplé.



Donc, un stagiaire commence à l'échelon 1, passe au 2 en janvier, puis au 3 en septembre le jour de sa titularisation. Il touche alors un traitement net de 1 640 et des bananes, askiparé. Pour arriver aux 1 700 que tu indiques plus haut, il lui faut au moins être PP, ou avoir des HSA. Bonjour la charge de travail pour un néotit' ; le salaire paraît alors réellement ridicule.

Quelques années plus tard, on peut, effectivement, espérer arriver autour de 1 800 de base. C'est ce qu'indique stench en tout cas.

Pour passer la barre des 2 000, en revanche, il faut soi être patient ( Laughing ), soit enquiller PP, HSA, IMp, et tout le toutim, donc ça se fait au détriment des à-côtés. Bien la peine d'en caguer des bulles pour passer le concours, tiens.

Alors, j'aime mon métier, je m'y éclate, je m'y épanouis, et j'en suis très heureux. Mais je conchie les prétentieux qui se permettent à longueur de forum de donner des leçons et d'évoquer le "misérabilisme" sans prendre en compte que certains de leurs collègues sont bien loin des chiffres (et des conditions de travail, cf. Sei) qu'ils peuvent imaginer.

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par CarmenLR le Lun 7 Déc 2015 - 23:00
@nitescence a écrit:
@Reine Margot a écrit:Ca s'explique sans doute par le décalage entre ce que ce boulot représente symboliquement et la reconnaissance réelle de la société,on demande tout et n'importe quoi à l'école (les profs étant en première ligne) et à côté de ça c'est mal payé à qualification égale et on reçoit toujours l'argument des vacances...en plus le contact avec les classes demande une énergie et générère un stress permanent que certains évacuent par la plainte. Et contrairement à ce qu'on croit, il y a pas mal de profs qui partent se reconvertir (j'en suis)

Le seul prof que je connaisse qui s'est reconverti a vite déchanté : il y avait un fil sur la désillusion des IRA sur le site, qui recommandait de bien se méfier avant de se reconvertir, mais je n'ai sûrement qu'une vision parcellaire. Peux-tu nous en dire plus ?

Le fil portait effectivement sur l'ennui total qu'éprouvait sophiette74 dans son nouveau travail.
Il y a un monde entre être soulagé de quitter l'EN (remarquez que je ne dis pas l'enseignement) et être épanoui dans un nouveau métier.
Si je me souviens bien, ce que dit sophiette, c'est qu'elle n'était pas prof par hasard et qu'il n'est pas si facile de quitter l'enseignement dans sa tête.
L'expérience de Lola-Valérie est différente.
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 23:18
Je ne vois pas ce qu'il y a de prétentieux à reconnaître ses erreurs : mes connaissances n'étaient pas à jour et je te remercie ce rappel salutaire. J'ai toujours dit que nous n'étions pas assez payés, je me suis trompé sur le début de carrière, mais je maintiens qu'il y a un certain misérabilisme qui nous dessert collectivement. On ne peut pas se plaindre d'être trop peu payé et refuser en même temps d'être PP par exemple ou de faire des HSA (quand il y en a) : il faut être cohérent, si on veut faire le minimum, on perçoit le minimum.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
User21929
Expert

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par User21929 le Lun 7 Déc 2015 - 23:25
@nitescence a écrit:Je ne vois pas ce qu'il y a de prétentieux à reconnaître ses erreurs : mes connaissances n'étaient pas à jour et je te remercie ce rappel salutaire. J'ai toujours dit que nous n'étions pas assez payés, je me suis trompé sur le début de carrière, mais je maintiens qu'il y a un certain misérabilisme qui nous dessert collectivement. On ne peut pas se plaindre d'être trop peu payé et refuser en même temps d'être PP par exemple ou de faire des HSA (quand il y en a) : il faut être cohérent, si on veut faire le minimum, on perçoit le minimum.
J'en connais même qui sont en plus correspondants CASDEN, délégués MAIF, élus MGEN, chargés de missions pour les inspecteur, etc.

Perso mes 18H + préparations de cours et matériels pour les TP + interros et corrections, carnets de compétences de Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1382610345 , ENT, etc. j'ai du mal... Faire plus serait bâcler le plus.
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Lun 7 Déc 2015 - 23:26
@nitescence a écrit:Je ne vois pas ce qu'il y a de prétentieux à reconnaître ses erreurs : mes connaissances n'étaient pas à jour et je te remercie ce rappel salutaire. J'ai toujours dit que nous n'étions pas assez payés, je me suis trompé sur le début de carrière, mais je maintiens qu'il y a un certain misérabilisme qui nous dessert collectivement. On ne peut pas se plaindre d'être trop peu payé et refuser en même temps d'être PP par exemple ou de faire des HSA (quand il y en a) : il faut être cohérent, si on veut faire le minimum, on perçoit le minimum.

Ce n'était pas lié à l'erreur en question, c'était plus général. Mais peu importe, au fond.

En revanche : "On ne peut pas se plaindre d'être trop peu payé et refuser en même temps d'être PP par exemple ou de faire des HSA (quand il y en a) : il faut être cohérent, si on veut faire le minimum, on perçoit le minimum.".
Pas d'accord du tout. On a 18h devant élèves, ce qui correspond à un temps plein. Et ce temps plein, je l'utilise à fond pour parfaire mes connaissances disciplinaires, chiader mes cours, consacrer du temps à mes élèves, faire mon job tout simplement. Je suis déjà à fond, et je dénie à quiconque le droit d'affirmer que je fais le minimum.
La cohérence serait plutôt à prendre en sens inverse : on me paie un minimum, je fais le minimum.


)Il se trouve que je suis PP. Ma fonction de PP, on me l'a imposée (plus précisément, je n'ai pas su la refuser) ; idem pour mes HSA. )

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Lun 7 Déc 2015 - 23:26
Whypee a écrit:

Perso mes 18H + préparations de cours et matériels pour les TP + interros et corrections, carnets de compétences de  Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1382610345 , ENT, etc.  j'ai du mal... Faire plus serait bâcler le plus.

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 2252222100

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
nitescence
nitescence
Érudit

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par nitescence le Lun 7 Déc 2015 - 23:29
Moi je trouve qu'être PP ça fait partie du boulot de prof.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
User21929
Expert

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par User21929 le Lun 7 Déc 2015 - 23:37
@nitescence a écrit:Moi je trouve qu'être PP ça fait partie du boulot de prof.
Ah, OK ! Je ne suis pas concerné, moi je suis professeur.
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Lun 7 Déc 2015 - 23:42
@nitescence a écrit:Moi je trouve qu'être PP ça fait partie du boulot de prof.

Certainement, c'est bien ton droit le plus strict. Mais je ne suis pas d'accord avec ça, et l'institution non plus, qui propose une ISOE spécifique et le droit de refuser. Cette charge s'est considérablement alourdie, il y a à peu près unanimité sur la question. C'est bien pour ça qu'il y a de plus en plus de refus, et que les chefs se retrouvent, faute de volontaires parmi les anciens, à forcer les nouveaux arrivants néotit' à l'être. Six dans mon établissement, sur 17 classes, de mémoire. Mais en fin de compte, j'ai accepté, peu importent les raisons, donc je fais mon travail, du mieux que je peux.

Le travail supplémentaire dont je trouve qu'il ressortit au job de prof', c'est, par exemple, l'organisation d'un voyage dont je me charge parce que j'y vois un très grand intérêt pédagogique. Des heures de taf et de stress, pour peanuts, hormis l'intérêt en question.

Mais vu le temps et l'énergie que je consacre à mon travail, je ne peux pas tolérer qu'on se permette d'affirmer que je fais "le minimum" et qu'il est donc logique et cohérent que mon traitement soit réduit au minimum. Surtout avec les dysfonctionnements jugés normaux qu'on constate et à cause desquels on doit attendre plusieurs mois avant de toucher ce minimum : nous sommes de nombreux néotit' à être toujours payés à l'écehlon 2, malgré la charge de travail dantesque que constitue la première année de titularisation.

Alors, pardon, hein, mais ce terme de "misérabilisme" me conduit presque à zorcharter. Les choses sont comme elles sont, et personne n'est prisonnier de son boulot, mais qu'on ne nous empêche pas de râler : c'est pour le moment tout ce qu'on a.

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
gainz
Niveau 8

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par gainz le Lun 7 Déc 2015 - 23:51
@Rendash a écrit:
@nitescence a écrit:Moi je trouve qu'être PP ça fait partie du boulot de prof.

Certainement, c'est bien ton droit le plus strict. Mais je ne suis pas d'accord avec ça, et l'institution non plus, qui propose une ISOE spécifique et le droit de refuser. Cette charge s'est considérablement alourdie, il y a à peu près unanimité sur la question. C'est bien pour ça qu'il y a de plus en plus de refus, et que les chefs se retrouvent, faute de volontaires parmi les anciens, à forcer les nouveaux arrivants néotit' à l'être. Six dans mon établissement, sur 17 classes, de mémoire. Mais en fin de compte, j'ai accepté, peu importent les raisons, donc je fais mon travail, du mieux que je peux.

Le travail supplémentaire dont je trouve qu'il ressortit au job de prof', c'est, par exemple, l'organisation d'un voyage dont je me charge parce que j'y vois un très grand intérêt pédagogique. Des heures de taf et de stress, pour peanuts, hormis l'intérêt en question.

Mais vu le temps et l'énergie que je consacre à mon travail, je ne peux pas tolérer qu'on se permette d'affirmer que je fais "le minimum" et qu'il est donc logique et cohérent que mon traitement soit réduit au minimum. Surtout avec les dysfonctionnements jugés normaux qu'on constate et à cause desquels on doit attendre plusieurs mois avant de toucher ce minimum : nous sommes de nombreux néotit' à être toujours payés à l'écehlon 2, malgré la charge de travail dantesque que constitue la première année de titularisation.

Alors, pardon, hein, mais ce terme de "misérabilisme" me conduit presque à zorcharter. Les choses sont comme elles sont, et personne n'est prisonnier de son boulot, mais qu'on ne nous empêche pas de râler : c'est pour le moment tout ce qu'on a.

faut pas pousser quand même...
Lefteris
Lefteris
Empereur

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Lefteris le Lun 7 Déc 2015 - 23:55
@Hermiony a écrit:.Et j'en ai assez d'entendre que c'est à cause de l'allongement de la durée de vie, parce qu'une étude récente a montré que justement, l'allongement du temps de travail était en train de la réduire, la durée de vie...). Maintenant, j'ai réussi à décrocher l'agrégation et je dois dire que c'est un bol d'air frais. Sans ça, c'était reconversion, c'est sûr.
Tout comme toi... c'est déjà une reconversion pour moi, mais si je n'avais eu l'agreg, j'avais encore à l'époque une porte de sortie et je l'aurais ouverte. Là, je ne me plains  pas, je bosse pas loin, je refuse l'extra-pro, je m'en sors désormais,  mais le métier atteint le degré zéro de l'intérêt, ce qui va s'accélérer avec la réforme.Je n'attends pas d'autre satisfaction que gagner ma croûte. Même encore, sans trop d'espoir, je cherche, par détachement, car hors de question de repartir à zéro à mon âge.

Les traitements sont globalement indécents. Des collègues de plus de 55 ans pas encore hors classe, mais totalement vidés, gagnent 2500€ .
Moi-même, j'ai perdu plus de 30% de mon traitement en devenant certifié. Même agrégé HC, je percevrais en bout de course  ce que j'avais à peu près à même pas mi carrière avant de partir, alors les autres...certes, je vis, mieux  que beaucoup de français, mais on comprend pourquoi quelqu'un qui a un diplôme valable préfère désormais  passer un autre concours, ou entrer en catégorie B et évoluer.

Bientôt, on ne trouvera plus que des gens qui ont  traîné dans les études, auront une vague licence au rabais obtenue dans les nouveaux cursus, et enchaîneront avec deux ans de formation pédagogiste  suite à un recrutement bradé, pour exercer un métier épuisant d’animation 35 heures par semaines. Voilà l'avenir que je  prédis à l'EN si personne ne veut redresser la barre.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Lun 7 Déc 2015 - 23:58
@gainz a écrit:

faut pas pousser quand même...

Je ne pousse pas. Je n'ai pas la prétention de pouvoir préparer des cours pour quatre niveaux différents au lycée, que je découvre, sans parler de l'AP et de l'EMC, sans un travail énorme. J'admets être plus con que la moyenne, j'ai conscience aussi d'avoir été mal formé, mais peu importent les causes, le résultat est le même : j'ai un travail monstre dont je ne me sors qu'à peine. Et je suis loin d'être le seul.

Donc, encore et toujours, tant mieux pour ceux qui ont eu une formation disciplinaire suffisante, et ont l'intelligence et la culture suffisantes pour pouvoir préparer leurs cours des premières années sans en chier. Mais ils ont trop souvent du mal à comprendre et concevoir que pour beaucoup, c'est un boulot énorme. D'où leurs commentaires, sans doute innocents, mais qui peuvent être perçus comme déplacés.

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Lefteris
Lefteris
Empereur

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Lefteris le Mar 8 Déc 2015 - 0:01
@Rendash a écrit:
@gainz a écrit:

faut pas pousser quand même...

Je ne pousse pas. Je n'ai pas la prétention de pouvoir préparer des cours pour quatre niveaux différents au lycée, que je découvre, sans parler de l'AP et de l'EMC, sans un travail énorme. J'admets être plus con que la moyenne, j'ai conscience aussi d'avoir été mal formé, mais peu importent les causes, le résultat est le même : j'ai un travail monstre dont je ne me sors qu'à peine. Et je suis loin d'être le seul.
Quand j'ai débuté, et je pense avoir été bien formé, je m'en sortais difficilement, avec plusieurs niveaux, si ça peut te rassurer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Rendash
Rendash
Bon génie

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Rendash le Mar 8 Déc 2015 - 0:04
@Lefteris a écrit:
@Rendash a écrit:
@gainz a écrit:

faut pas pousser quand même...

Je ne pousse pas. Je n'ai pas la prétention de pouvoir préparer des cours pour quatre niveaux différents au lycée, que je découvre, sans parler de l'AP et de l'EMC, sans un travail énorme. J'admets être plus con que la moyenne, j'ai conscience aussi d'avoir été mal formé, mais peu importent les causes, le résultat est le même : j'ai un travail monstre dont je ne me sors qu'à peine. Et je suis loin d'être le seul.
Quand j'ai débuté, et je pense avoir été bien formé, je m'en sortais difficilement, avec plusieurs niveaux, si ça peut te rassurer.  

Ho, ça ne me rassure pas, ça m'indique seulement que j'en aurais pour plusieurs années à en caguer, du coup Razz

Cela dit, on me dit (mes collègues en particulier) que je travaille trop. Ils ont du mal à comprendre qu'il me faut beaucoup de temps et de lectures pour appréhender correctement ce que je suis censé enseigner la semaine suivante =/
Bon, j'espère que d'ici quelques années ça se tassera, et que je n'aurai plus que des mises à jour à faire. Et que ça me laissera le temps de lire d'autres choses. M'enfin, en attendant, le boulot, il est là yesyes

_________________
Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Contenu sponsorisé

Valorisation du métier de prof - Vos avis - Page 3 Empty Re: Valorisation du métier de prof - Vos avis

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum