édito de la revue Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

édito de la revue Esprit

Message par archeboc le Lun 7 Déc 2015 - 13:52


Dans le dernier numéro de la revue Esprit, l'éditorial est consacré au terrorisme récent. Voici le deuxième paragraphe :

Les débats post-janvier (« Qui est Charlie ? ») nous ont trop longtemps
détournés de ces questions. Quand les armes se sont tues, on
ne s’est guère soucié de ce qui se passait entre Mossoul et Raqqa.
La priorité était à la sociologie des cours de récréation et à la mise
en cause des enseignants : les valeurs de la laïcité n’étaient pas bien
défendues ! Mais où ce psychodrame nous a-t-il entraînés, sinon à
mettre en cause a priori la loyauté de nos compatriotes de confession
musulmane ?

La revue Esprit a d'ordinaire beaucoup de mal à aborder les questions d'éducation. Comment faut-il comprendre le couplet ci-dessus ?

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum