"Tous ces c... de profs"

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Caspar Goodwood le Jeu 10 Déc 2015 - 12:36

Je fais comme toi maintenant: surtout, ne pas s'énerver, ni même s'agacer...cela ne fait que confirmer leurs préjugés et ne leur fera pas changer d'avis.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par ysabel le Jeu 10 Déc 2015 - 12:42

@mv2 a écrit:Je confirme que les médecins ne nous aiment pas trop (sauf le mien, car il adore expliquer). Et quand ils peuvent nous le retourner dans la face, ils le font. Dialogue avec un chirurgien qui venait de m'opérer en urgence :
"Mais vous êtes prof !! Vous n'avez pas consulté ??"
"Ah si si, pendant quelques années, et vos collègues soit trouvaient normal qu'une femme ait des règles douloureuses, soient avaient fait le bon diagnostic mais m'ont dit que c'était pas la peine de vérifier parce que ça ne se soigne pas, soient s'intéressaient à mon homosexualité d'alors, j'ai fini par laisser tomber."

Je me souviens du banquier qui m'avait accordé le prêt immobilier et qui voulait qu'on signe tel jour, telle heure. J'lui dis que non, je travaille.
[lui, en ricanant] "Vous êtes prof, avec vos 18h par semaine, vous pouvez bien venir ce jour-là."
"Non, contrairement à vous, on n'a pas de RTT et les horaires ne sont pas interchangeables... Changez de ton, ou je vais voir ailleurs. Mais sinon, je suis libre le lundi matin."
"Ah ben non, la banque est fermée."
"Ah oui, j'avais oublié. Alors jeudi en milieu d'après-midi?"
"Non, c'est veille d'un jour férié, on ferme à midi et on ne rouvrira que le mardi suivant..."

Maintenant, je sais qu'on me reproche parfois de "faire ma prof" (j'explique tout, je "fais la leçon"). Ce qu'ils ne savent pas, c'est parce que j'étais déjà comme ça toute petite que je suis probablement devenue prof Very Happy La passion de transmettre, d'expliquer, voire de "révéler".

Je m'énerve vite quand on commence à me parler des vacances ou des "18h/semaine".

Je ne sais que dire quand on réagit en disant : "Oh la la ma pauvre, j'aimerais pas faire ce métier."

Mais ce ne sont jamais mes fréquentations qui disent ça, car je crois que nous savons choisir nos amis, quand même. Les amis des amis, les rencontres en soirée, ou les beaux-frères, belles-soeurs, eux...

Cela dit, mon ressenti est que, ces dernières années, les réactions des inconnus à qui je disais mon métier ont été plus positives que dénigrantes. En revanche, sur le net, dans les commentaires sous certains articles de presse, y'en a qui se défoulent, ça fait peur...

On doit avoir le même médecin alors ! Laughing

Pareil ! J'ai toujours "fait ma prof" même quand je ne l'étais pas... et je suis devenue professeur à 30 ans seulement.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Daphné le Jeu 10 Déc 2015 - 13:01

@Enaeco a écrit:Moi je ne me prends pas la tête...
Ca ne fait pas plaisir à entendre mais ceux qui nous connaissent, savent que notre temps libre n'est pas que du temps libre et quelles sont nos contraintes.

Ensuite, à tous les envieux, je les informe qu'avec un petit peu de motivation et de travail, ils peuvent se retrouver PE dans l'académie de Créteil et obtenir notre super statut d'enseignant planqué à la belle vie.
Ou dans n'importe quelle autre, on est toujours aussi planqué Laughing

Si ça leur dit, ils peuvent le faire, on ne rentre pas dans le métier par piston ou carnet d'adresses !

Et en plus je m'étonne qu'ils ne se soient pas bougés plus tôt pour le faire, comment ont-ils pu laisser passer une planque si bien payée avec vacances et tout et tout, franchement, ils se sont bien fait avoir Razz Razz

Et là changement de tête diable diable C'est qui les povs c......... ??  Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par may68 le Jeu 10 Déc 2015 - 13:09


may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Daphné le Jeu 10 Déc 2015 - 13:12

Ils peuvent être en colère mais on fait quoi quand il n'y a plus de TZR disponible ni de contractuels précaires pour assurer ?
A force de cracher sur les profs et de soutenir le non remplacement des fonctionnaires, il n'ont que la monaie de leur pièce Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Lefteris le Jeu 10 Déc 2015 - 13:21

@Daphné a écrit:Ils peuvent être en colère mais on fait quoi quand il n'y a plus de TZR disponible ni de contractuels précaires pour assurer ?
A force de cracher sur les profs et de soutenir le non remplacement des fonctionnaires, il n'ont que la monaie de leur pièce Razz
récemment, on a eu droit à des séances de "yaka faucon" pour les AVS, qui manquent. Ben oui, il n'y a plus assez de recrutement, ils sont payés au lance-pierre et on vire ceux qui veulent rester. On dit dit ça à la bonne femme de la FCPE, qui répond :" mais ça ce n'st pas notre problème". Et voilà...
Le caprice et le trépignement permanent, mais jamais la défense, jamais une réflexion pour comprendre comment l'EN en est arrivée là, jamais une proposition de mesure pour améliorer le sort des "acteurs de la communauté éducative".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Daphné le Jeu 10 Déc 2015 - 13:22

@Lefteris a écrit:
@Daphné a écrit:Ils peuvent être en colère mais on fait quoi quand il n'y a plus de TZR disponible ni de contractuels précaires pour assurer ?
A force de cracher sur les profs et de soutenir le non remplacement des fonctionnaires, il n'ont que la monaie de leur pièce Razz
récemment, on a eu droit à des séances de "yaka faucon" pour les AVS, qui manquent. Ben oui, il n'y a plus assez de recrutement, ils sont payés au lance-pierre et on vire ceux qui veulent rester. On dit dit ça à la bonne femme de la FCPE, qui répond :" mais ça ce n'st pas notre problème". Et voilà...
Le caprice et le trépignement permanent, mais jamais la défense, jamais une réflexion pour comprendre comment l'EN en est arrivée là, jamais une proposition de mesure pour améliorer le sort des "acteurs de la communauté éducative".

Exactement !
Qu'ils se remettent un peu en question.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Déc 2015 - 13:25

FCPE 31 a écrit:Certains professeurs abusent-ils ?
Les représentants des parents d'élèves le dénoncent de plus en plus régulièrement : des absences de professeurs leur semblent suspectes. «Comment peut-on être arrêté deux jours, puis trois jours de plus, puis quatre jours, pour aboutir parfois à un mois d'absence ?» s'interroge Corinne Rémy-Ranchin, de la FCPE du collège Bétance de Muret. «Nous comprenons que c'est un métier difficile. Quand on n'est pas bien, il faut s'arrêter. Mais il y a vraiment des absences qui paraissent abusives. Nous avons même eu un cas où la direction ne savait pas quand le professeur allait revenir : en effet, ce dernier n'avait même pas fourni de justificatif médical. ça, dans une entreprise privée, ça s'appelle un abandon de poste ».

Au moins, les médecins ne manquent pas de remplaçants.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par RogerMartin le Jeu 10 Déc 2015 - 13:33

En général, je dis ce que je fais, et j'en rajoute, je suis odieuse.
Ben oui je ne fais que 8h par semaine et encore quand ce sont des cours magistraux ça compte pour 1h30 l'heure, c'est l'occasion de glander encore plus, je fais corriger mes copies par des étudiants, on me paye plus qu'un député, je n'ai de comptes à rendre à personne, si je veux je pars en vacances avec le fric des équipes de recherche. Je n'oublie pas d'insister sur le fait que j'ai 26 semaines de congé par an, qu'il faut bien que je me délasse.
Quand ils sont bien chauds, ou bien j'explique qu'il suffit de coucher pour y arriver (là c'est quand ils m'ont bien branchée) ou bien je leur dis que les concours sont donnés, et qu'après c'est comme une grande thalasso obligatoire interrompue par des vacances interminables.
Une fois j'ai essayé de faire croire que j'étais entièrement défrayée de mes impôts par mon université pour pouvoir m'acheter des tenues chics, mais ça n'a pas marché. Il faudrait que je m'habille mieux pour assurer sur ce coup là.
Je propose très souvent de les pistonner, dès qu'ils ont l'agreg ou le capes, pour rentrer à la fac. Ah ben oui, ce sont des concours, mais ils sont tellement fortiches, ça ne devrait pas leur poser de souci.
Bref, je ne m'ennuie pas. En général, ce genre de petite conversation me requinque pour la semaine au moins.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par mv2 le Jeu 10 Déc 2015 - 13:37

Hi hi !
Bon, je n'ai visiblement jamais eu trop le sens de l'humour sur ce sujet-là mais là, merci à vous, j'ai de quoi piocher quelques répliques prometteuses de délicieux moments Very Happy

mv2
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Tonton Marcel le Jeu 10 Déc 2015 - 15:23

Moi RogerMartin j'aimerais entendre des arguments sérieux sur le maintient de ces absurdes différences d'ORS.

Tonton Marcel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par RogerMartin le Jeu 10 Déc 2015 - 15:32

@Tonton Marcel a écrit:Moi RogerMartin  j'aimerais entendre des arguments sérieux sur le maintient de ces absurdes différences d'ORS.

Le maintien de quoi? Si l'idée c'est que je ne bosse pas assez, je vous fais la même réponse qu'aux raseurs en soirée: il faut bien que j'aie le temps de répartir mes copies entre les étudiants que j'exploite, et d'acheter mes billets pour partir en vacances. Tiens d'ailleurs, je file à la fac, encore du rien à faire Very Happy

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Daphné le Jeu 10 Déc 2015 - 16:10

@RogerMartin a écrit:En général, je dis ce que je fais, et j'en rajoute, je suis odieuse.
Ben oui je ne fais que 8h par semaine et encore quand ce sont des cours magistraux ça compte pour 1h30 l'heure, c'est l'occasion de glander encore plus, je fais corriger mes copies par des étudiants, on me paye plus qu'un député, je n'ai de comptes à rendre à personne, si je veux je pars en vacances avec le fric des équipes de recherche. Je n'oublie pas d'insister sur le fait que j'ai 26 semaines de congé par an, qu'il faut bien que je me délasse.
Quand ils sont bien chauds, ou bien j'explique qu'il suffit de coucher pour y arriver (là c'est quand ils m'ont bien branchée) ou bien je leur dis que les concours sont donnés, et qu'après c'est comme une grande thalasso obligatoire interrompue par des vacances interminables.
Une fois j'ai essayé de faire croire que j'étais entièrement défrayée de mes impôts par mon université pour pouvoir m'acheter des tenues chics, mais ça n'a pas marché. Il faudrait que je m'habille mieux pour assurer sur ce coup là.
Je propose très souvent de les pistonner, dès qu'ils ont l'agreg ou le capes, pour rentrer à la fac. Ah ben oui, ce sont des concours, mais ils sont tellement fortiches, ça ne devrait pas leur poser de souci.
Bref, je ne m'ennuie pas. En général, ce genre de petite conversation me requinque pour la semaine au moins.

Et te garantit la paix et la tranquillité pour un bon moment Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Daphné le Jeu 10 Déc 2015 - 16:12

@mv2 a écrit:Hi hi !
Bon, je n'ai visiblement jamais eu trop le sens de l'humour sur ce sujet-là mais là, merci à vous, j'ai de quoi piocher quelques répliques prometteuses de délicieux moments Very Happy

Il faut les scotcher avec leurs propres arguments, ça les sèche net sur place Laughing
C'est un vrai plaisir tu ne peux pas savoir topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par totoro le Jeu 10 Déc 2015 - 18:46

@Whypee a écrit:
Mais, j'y pense, on n'a pas abordé les problèmes d'alcool chez les profs !?

Je viens de dire à mes 1res que je me débrouillerai pour leur rendre leurs copies avant les vacances de Noël parce qu'entre l'alcool nécessaire pour survivre aux copies en question et l'alcool des repas de fêtes, mon foie ne s'en remettrait pas... Twisted Evil

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Caspar Goodwood le Ven 11 Déc 2015 - 21:48

@RogerMartin a écrit:En général, je dis ce que je fais, et j'en rajoute, je suis odieuse.
Ben oui je ne fais que 8h par semaine et encore quand ce sont des cours magistraux ça compte pour 1h30 l'heure, c'est l'occasion de glander encore plus, je fais corriger mes copies par des étudiants, on me paye plus qu'un député, je n'ai de comptes à rendre à personne, si je veux je pars en vacances avec le fric des équipes de recherche. Je n'oublie pas d'insister sur le fait que j'ai 26 semaines de congé par an, qu'il faut bien que je me délasse.
Quand ils sont bien chauds, ou bien j'explique qu'il suffit de coucher pour y arriver (là c'est quand ils m'ont bien branchée) ou bien je leur dis que les concours sont donnés, et qu'après c'est comme une grande thalasso obligatoire interrompue par des vacances interminables.
Une fois j'ai essayé de faire croire que j'étais entièrement défrayée de mes impôts par mon université pour pouvoir m'acheter des tenues chics, mais ça n'a pas marché. Il faudrait que je m'habille mieux pour assurer sur ce coup là.
Je propose très souvent de les pistonner, dès qu'ils ont l'agreg ou le capes, pour rentrer à la fac. Ah ben oui, ce sont des concours, mais ils sont tellement fortiches, ça ne devrait pas leur poser de souci.
Bref, je ne m'ennuie pas. En général, ce genre de petite conversation me requinque pour la semaine au moins.

Vous êtes un peu la version féminine de Cripure, c'est ça? Very Happy

+1 pour votre nouvel avatar, l'ancien était un peu austère. cheers

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par dandelion le Ven 11 Déc 2015 - 22:11


dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par e-Wanderer le Sam 12 Déc 2015 - 2:10

@Lefteris a écrit:
@Daphné a écrit:Ils peuvent être en colère mais on fait quoi quand il n'y a plus de TZR disponible ni de contractuels précaires pour assurer ?
A force de cracher sur les profs et de soutenir le non remplacement des fonctionnaires, il n'ont que la monaie de leur pièce Razz
récemment, on a eu droit à des séances de "yaka faucon" pour les AVS, qui manquent. Ben oui, il n'y a plus assez de recrutement, ils sont payés au lance-pierre et on vire ceux qui veulent rester. On dit dit ça à la bonne femme de la FCPE, qui répond :" mais ça ce n'st pas notre problème". Et voilà...
Le caprice et le trépignement permanent, mais jamais la défense, jamais une réflexion pour comprendre comment l'EN en est arrivée là, jamais une proposition de mesure pour améliorer le sort des "acteurs de la communauté éducative".
Remarque, c'est encore moins le problème des enseignants : c'est celui du ministère, du rectorat, du proviseur, des parents et des élèves. Mais le prof de maths se fiche pas mal que son collègue d'anglais absent ne soit pas remplacé : au contraire, il a moins de scrupules à donner des devoirs. Twisted Evil

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum