"Tous ces c... de profs"

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Marcelle Duchamp le Mar 8 Déc 2015 - 20:58

A la question "tu fais quoi dans la vie?": je réponds "Princesse" et je m'en vais Smile
Ou alors je dis prof et quand on me demande ma discipline, je fais chercher. J'adore quand on pense que je suis prof de physique-chimie!

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Caspar Goodwood le Mar 8 Déc 2015 - 20:59

Il n'a pas développé son argument (il faut dire que j'ai dû faire une drôle de tête: l'argument sur les profs mauvais clients parce que râleurs et croyant tout savoir je l'ai entendu plus d'une fois).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Marcelle Duchamp le Mar 8 Déc 2015 - 21:00

La "mentalité particulière", mes parents le voient chez certains de leurs patients profs, c'est celui qui te parle comme à un élève, qui veut t'apprendre ton métier...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par MrBrightside le Mar 8 Déc 2015 - 21:03

@Marcelle Duchamp a écrit:A la question "tu fais quoi dans la vie?": je réponds "Princesse" et je m'en vais Smile

Je fais pareil ! topela


Ou parfois, je parle du "plus beau métier du monde", mais les gens confondent alors avec le plus vieux et on me propose de l'argent Sad


Dernière édition par MrBrightside le Mar 8 Déc 2015 - 21:09, édité 1 fois

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par CarmenLR le Mar 8 Déc 2015 - 21:05

Que tu prends en leur collant une liste de verbes irréguliers, hey, hey...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Rendash le Mar 8 Déc 2015 - 21:06

@MrBrightside a écrit:
@Marcelle Duchamp a écrit:A la question "tu fais quoi dans la vie?": je réponds "Princesse" et je m'en vais Smile

Je fais pareil ! topela


Ou parfois, je parfois je parle du "plus beau métier du monde", mais les gens confondent alors avec le plus vieux et on me propose de l'argent Sad

Shocked

affraid


Alors que tout le monde sait que les profs, y font pas ça pour l'argent Evil or Very Mad

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 8 Déc 2015 - 21:07

@Rendash a écrit:
Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?

Qui a parlé de honte ? Pour moi, il ne s'agit que de passer de meilleures soirées : j'en ai ras-la-bolinette de me prendre le chou avec des inconnus parce qu'ils ont cru bon de m'expliquer que tout ce que je honnis est l'avenir incontournable et le seul moyen pour moi de ne pas être un facho, et tout cela moins d'une minute après avoir appris que j'étais prof. Ça me fatigue, c'est systématique.

Les gens que tu décris, je ne les trouve que chez mes amis et dans ma famille...


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 8 Déc 2015 - 21:14, édité 1 fois

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Fesseur Pro le Mar 8 Déc 2015 - 21:09

@Rendash a écrit:Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?
Tout à fait.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Caspar Goodwood le Mar 8 Déc 2015 - 21:18

@Marcelle Duchamp a écrit:La "mentalité particulière", mes parents le voient chez certains de leurs patients profs, c'est celui qui te parle comme à un élève, qui veut t'apprendre ton métier...

Eh bien moi je ne suis pas comme ça, et je pense avoir assez de savoir-vivre pour ne pas parler à mon médecin ou ma boulangère comme s'ils étaient mes élèves. Il y a aussi les idées reçues "tel patient est prof, donc j'ai l'impression qu'il veut m'apprendre mon métier, qu'il joue les monsieur-je-sais-tout etc.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par CarmenLR le Mar 8 Déc 2015 - 21:21

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Rendash a écrit:
Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?

Qui a parlé de honte ? Pour moi, il ne s'agit que de passer de meilleures soirées : j'en ai ras-la-bolinette de me prendre le chou avec des inconnus parce qu'ils ont cru bon de m'expliquer que tout ce que je honnis est l'avenir incontournable et le seul moyen pour moi de ne pas être un facho, et tout cela moins d'une minute après avoir appris que j'étais prof. Ça me fatigue, c'est systématique.

Les gens que tu décris, je ne les trouve que chez mes amis et dans ma famille...

Je plussoie. La situation la pire étant chez le coiffeur : tu ne peux même pas te casser pour aller reprendre des petits fours... Petite invention discrète et vive la sérénité et foin des savoureux "Ah, mais en France, on ne sait pas enseigner les langues..." Et surtout, syrtout, surtout, et c'est important, moins de risque d'avoir une couleur ratée... WTF!

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Marcelle Duchamp le Mar 8 Déc 2015 - 21:22

Avec deux de leurs filles profs, mes parents sont bien placés pour savoir que nous ne sommes pas tous comme ça... encore que... ma soeur.... Twisted Evil

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Caspar Goodwood le Mar 8 Déc 2015 - 21:24

@CarmenLR a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Rendash a écrit:
Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?

Qui a parlé de honte ? Pour moi, il ne s'agit que de passer de meilleures soirées : j'en ai ras-la-bolinette de me prendre le chou avec des inconnus parce qu'ils ont cru bon de m'expliquer que tout ce que je honnis est l'avenir incontournable et le seul moyen pour moi de ne pas être un facho, et tout cela moins d'une minute après avoir appris que j'étais prof. Ça me fatigue, c'est systématique.

Les gens que tu décris, je ne les trouve que chez mes amis et dans ma famille...

Je plussoie. La situation la pire étant chez le coiffeur : tu ne peux même pas te casser pour aller reprendre des petits fours... Petite invention discrète et vive la sérénité et foin des savoureux "Ah, mais en France, on ne sait pas enseigner les langues..." Et surtout, syrtout, surtout,  et c'est important, moins de risque d'avoir une couleur ratée... WTF!

Oui, je crois que prof d'anglais c'est la double peine.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 21:32

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Rendash a écrit:
Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?

Qui a parlé de honte ? Pour moi, il ne s'agit que de passer de meilleures soirées : j'en ai ras-la-bolinette de me prendre le chou avec des inconnus parce qu'ils ont cru bon de m'expliquer que tout ce que je honnis est l'avenir incontournable et le seul moyen pour moi de ne pas être un facho, et tout cela moins d'une minute après avoir appris que j'étais prof. Ça me fatigue, c'est systématique.

+1000

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par dandelion le Mar 8 Déc 2015 - 21:36

Je confirme que prof d'anglais, c'est la double peine comme le dit Caspar. C'est fou d'ailleurs qu'avec toutes ces solutions miracles concernant l'enseignement des langues, nous ne parvenions pas à trouver la-pédagogie-miracle-révolutionnaire qui permettra de maîtriser l'anglais parfaitement à la fin du collège.
Cela dit, les gens ont des raisons objectives de ne pas aimer les professeurs: nous lisons les contrats, et il arrive même que nous les comprenions, nous sommes souvent capables de chercher un texte de loi et de nous en servir le cas échéant, un certain nombre d'entre nous conserve quelques idéaux, bref, comme emmerdeurs, nous avons un gros potentiel.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par gauvain31 le Mar 8 Déc 2015 - 21:43

@Rendash a écrit:C'est marrant comme le ressenti change d'une personne à une autre. Jusqu'à présent, dire que je suis prof a plutôt suscité l'intérêt (voire parfois la compassion, quand je tombe sur d'anciens pénibles Razz ). En général il y a beaucoup de curiosité pour l'envers du décor, voire une forme d'admiration.

Je comprends mal comment on peut s'inventer un autre métier. Si on a honte d'évoquer le sien, soit on change de métier, soit on change d'interlocuteur, non?

Oui j'ai aussi le même ressenti de mon côté; je côtoie, par mes activités, beaucoup de monde hors éducation nationale, et on ne m'a jamais regardé de travers loin de là. Il y a toujours la question "alors pas trop durs les élèves?" qui revient souvent, mais effectivement comme le disait Rendash il y a beaucoup d'admiration dans le regard des personnes que je croise. Je sais que j'ai la fierté de mes parents... et la fierté à moi aussi d'avoir été le seul fils d’ouvrier de la promo à avoir le concours . C'est la seule chose qui m'importe. Que des personnes en privé méprisent les enseignants, cela me passe alors complètement au dessus de la tête.... mais ce que je ne supporte plus, ce sont ces politiques, censés représenter tous les français, qui se permettent de dénigrer publiquement les enseignants, (en parole ou en acte) et que donc, des personnes qui travaillent dans l’Éducation Nationale nous méprisent. C'est eux qui doivent changer de métier, pas nous.

Dans mon milieu socioculturel, loin d'être favorisé (milieu ouvrier ET agricole), ce métier a une résonance particulière puisque je rends ce que l'école m'a donnée, à savoir une émancipation intellectuelle, qui est le bien le plus précieux que la Nature peut faire à l'Homme . Je suis fier d'être prof, du parcours intellectuel parcouru et pour le reste

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Evariste le Mar 8 Déc 2015 - 21:46

@dandelion a écrit:Je confirme que prof d'anglais, c'est la double peine comme le dit Caspar. C'est fou d'ailleurs qu'avec toutes ces solutions miracles concernant l'enseignement des langues, nous ne parvenions pas à trouver la-pédagogie-miracle-révolutionnaire qui permettra de maîtriser l'anglais parfaitement à la fin du collège.
Cela dit, les gens ont des raisons objectives de ne pas aimer les professeurs: nous lisons les contrats, et il arrive même que nous les comprenions, nous sommes souvent capables de chercher un texte de loi et de nous en servir le cas échéant, un certain nombre d'entre nous conserve quelques idéaux, bref, comme emmerdeurs, nous avons un gros potentiel.

+1000

Tous les commerciaux nous ADORENT topela yesyes

_________________
Quand on ne sait pas où on va il faut y aller.... et le plus vite possible

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par June le Mar 8 Déc 2015 - 21:46

novabulma a écrit:Personnellement, je fais souvent du covoiturage en ce moment pour me rendre à mon ESPE et donc je rencontre des gens de tous bords avec qui je suis obligée de tailler le bout de gras pendant 1h30. Et j'en ai plus que ras la casquette que les gens se permettent de donner leur avis à tout bout de champs sur le métier de prof et sur le système scolaire.
On me parle sans arrêt des "nouvelles pédagogies", de la "bienveillance", du fait que tout le monde peut et DOIT réussir, que tout le monde a une intelligence différente et que c'est à l'école de s'adapter aux élèves !
Ce qui me fait grincer des dents, c'est qu'en revoyant des films issus des cinématographies peu représentées (arabie saoudite, turquie, etc), je me rends compte que le professeur est perçu comme une figure intellectuelle, c'est celui qui éveille les consciences, qui tire les élèves vers le haut, qui leur fait accéder à la connaissance, à l'esprit critique, aux libertés individuelles, etc.
MAIS en France, le prof est vu comme un vieil acariâtre qui brime, opprime, entrave, stigmatise, traumatise, qui se cramponne à ses grand privilèges !

J'ai parfois perdu mon self control pendant ces covoiturages !


Entièrement d'accord ! J'ai eu droit, lors d'un covoiturage, à : "oui, vous n'êtes pas très bien payés, vous les profs, mais par rapport à un maçon, c'est très bien." Shocked Je ne dénigre pas le métier de maçon, mais quand même, mettre les deux sur un pied d'égalité... c'est insensé.

June
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Celadon le Mar 8 Déc 2015 - 21:49

Pas sûr que la comparaison soit à notre profit. Essayons d'appeler un maçon pour élever un muret entre le salon et la salle à manger et examinons son tarif horaire...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Invité le Mar 8 Déc 2015 - 21:51

@ gauvain31 : Moi aussi je viens d'un milieu ouvrier (et en plus immigré et presque illettré). Je vois beaucoup d'admiration dans les yeux de ma famille, mais pas dans celui des gens que je croise dans la vie.

@June : Ton anecdote ne me surprend pas. Beaucoup de gens ne savent même pas combien d'années d'études il faut faire pour être prof. Sinon, il n'est pas rare qu'un maçon gagne autant ou plus qu'un prof. Mon père était maçon et gagnait plus que moi ! (enfin bon, je suis encore stagiaire...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Thalia de G le Mar 8 Déc 2015 - 22:09

Il y a longtemps que j'ai pris mes distances.
Je suis mariée à un architecte et combien de fois ai-je entendu qu'il prenait trop cher pour quelques plans dans lesquels il aurait suffi d'une équerre pour faire des plans qui tiennent la route. Sans compter les logiciels qui font illusion.
Bac + 8, thèse et doctorat de 3e cycle. Grandeurs et misères d'une profession. Les procès pour se faire payer.
Je relativise, sans pour autant nier qu'en tant que profs nous sommes humiliés et dans la représentation et dans la rémunération.

novabulma a écrit:Moi aussi je viens d'un milieu ouvrier (et en plus immigré et presque illettré). Je vois beaucoup d'admiration dans les yeux de ma famille
Moi aussi.

En somme, on est toujours le con de quelqu'un...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Isidoria le Mer 9 Déc 2015 - 1:12

Je déteste l'expression "faire prof" surtout quand la personne qui l'utilise dit "moi quand j'en aurai marre de mes horaires infernaux, je ferai prof". Ben ouais, c'est bien connu tu claques des doigts et hop, tu fais prof.
Sinon, pour les témoignages, j'ai beaucoup entendu: ah, tu es prof, wahou, moi je ne pourrais jamais. Et tu enseignes quoi?
- Le français.
- Ah, je détestais le français, moi, à l'école. Les dictées, c'est vraiment n'importe quoi.
Et voilà, prof de dictée!

Il m'est arrivé, quand j'étais au bout du rouleau d'épuisement de dire que j'étais orthoptiste. Je n'ai jamais eu de réaction, aucune, je vous recommande.


Dernière édition par Isidoria le Mer 9 Déc 2015 - 5:58, édité 2 fois

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par nautie le Mer 9 Déc 2015 - 1:47

Je n'ai jamais été particulièrement agacée par des réflexions sur les profs, mais si d'aventure on me fait une réflexion qui peut froisser du style "toujours en vacances", je suis mon interlocuteur: c'est vrai, je suis en vacances et j'aime ça!!
En fait, je me suis rendue compte que je ne répondais jamais ce qu'attend mon interlocuteur... sans le faire exprès, mais si on me demande "alors les élèves, pas trop dur?" (la phrase qui revient le plus!), je réponds en toute bonne fois "non, ça va! là où je suis, c'est tranquille".
Comme j'habite un DOM, c'est plutôt mon lieu d'habitation qui intrigue que mon métier!!

nautie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par MrBrightside le Mer 9 Déc 2015 - 5:55

Plus sérieusement, moi non plus on ne me cherche pas quand j'annonce mon métier. C'est peut-être aussi parce que je fais (presque) deux mètres Very Happy
Finalement, les réflexions les plus désagréables auxquelles j'ai eu le droit jusqu'à présent venaient de collègues qui me prennent pour un br*nleur surpayé, mais ça on s'y fait aussi. Razz

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Déc 2015 - 7:35

@Thalia de G a écrit:Il y a longtemps que j'ai pris mes distances.
Je suis mariée à un architecte et combien de fois ai-je entendu qu'il prenait trop cher pour quelques plans dans lesquels il aurait suffi d'une équerre pour faire des plans qui tiennent la route. Sans compter les logiciels qui font illusion.
Bac + 8, thèse et doctorat de 3e cycle. Grandeurs et misères d'une profession. Les procès pour se faire payer.
Je relativise, sans pour autant nier qu'en tant que profs nous sommes humiliés et dans la représentation et dans la rémunération.
Ton mari s'entendrait avec mon beau-père (même profession)... Very Happy

@Isidoria a écrit:
Sinon, pour les témoignages, j'ai beaucoup entendu: ah, tu es prof, wahou, moi je ne pourrais jamais. Et tu enseignes quoi?
- Le français.
- Ah, je détestais le français, moi, à l'école. Les dictées, c'est vraiment n'importe quoi.
Et voilà, prof de dictée!
Transposé en HG, c'est tout à fait ça...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par CarmenLR le Mer 9 Déc 2015 - 7:44

Ce qui est super, c'est que ces conversations sont la source d'un amusement sans fin :
Je suis boulanger. Ah, les croissants c'est exquis !
Je suis coiffeur. Oh, je déteste les cheveux !
Je suis médecin-légiste. Ah, les cadavres, c'est sympa !
Je suis plombier. Mais pourquoi vous n'êtes JAMAIS disponibles, sauf dans les films pornos ?
...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Tous ces c... de profs"

Message par Norman Bates le Mer 9 Déc 2015 - 8:30

J'ai vécu une expérience assez troublante récemment, concernant précisément l'image du métier d'enseignant. Le lundi suivant les attentats parisiens, nous nous sommes réunis à quelques amis pour honorer la mémoire d'un des nôtres tombé au Bataclan. Je suis le seul enseignant de ce groupe d'une vingtaine de copains. Le jour-même, nous avions naturellement repris les cours, mais d'une manière un peu particulière (mon établissement est situé près des différents lieux des attentats, et nous savions que des collègues ou des élèves pouvaient avoir été directement affectés).

Et donc, ce soir-là, tout-à-coup, le fait que je sois enseignant a fait l'objet d'un intérêt tout-à-fait particulier. Une sorte d'admiration mêlée à une curiosité très vive ("mais comment vous avez fait avec les élèves ?") à laquelle j'ai pensé qu'il fallait répondre (alors que j'évite généralement les discussions sur le métier). Les copains étaient véritablement fascinés par le fait que l'on puisse reprendre les cours, que nous ayons à gérer ce retour en classe, ce qui avait été fait, à quel point nous étions importants pour les élèves etc. Tout-à-coup le rôle de professeur revêtait une aura incroyable, mais qui n'avait pas grand-chose à voir avec la transmission des savoirs mais plutôt avec le côté role model, ou peut-être pas, je n'ai pas bien réussi à comprendre.

Très, très perturbant.

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum