Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Malaga
Modérateur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Malaga le Lun 14 Déc 2015 - 7:43
@trompettemarine a écrit:
@doctor who a écrit:Ce qu'Honchamp décrit, c'est l'AP du lycée. Ça ne marche pas.

Ce n'est pas tout à fait vrai, ça empire la situation et dégrade encore davantage le niveau des élèves. professeur

Si l'AP est disciplinaire au collège et en classe entière, tant mieux, mais...            pourquoi le créer alors ? Qu'on laisse chaque professeur user de sa liberté pédagogique.

Méfiez-vous de l'AP disciplinaire qui ne sera pas donné par un professeur de la classe : l'objectif est de gérer les ressources... humaines.
La réforme se fiche des élèves.

+1 pour la phrase mise en gras. Si l'AP se fait en classe entière, sans dédoublement, je ne vois pas l'intérêt de le créer. Ceux qui gèrent formidablement bien 28 élèves avec des profils et des besoins fort différents feront de l'AP même si aucune de leurs heures n'est étiquetée ainsi. Quant aux autres, dont je fais partie, ils se galéreront un max, feront ça sous la contrainte et croiseront les doigts pour que l'AP aille dans une autre discipline l'année d'après.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par V.Marchais le Lun 14 Déc 2015 - 8:36
@Isis39 a écrit:Moi je veux faire de l'AP en 6e mais je ne veux pas de groupes !!
On doit faire nos programmes au travers de cet AP. Donc je le fais en classe entière. D'ailleurs je fais déjà en partie du travail personnalisé sur la compétence "rédiger".

Même chose en ce qui me concerne. C'est la position que va défendre l'équipe de Lettres. Quant à savoir si elle sera respectée...

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Lun 14 Déc 2015 - 8:50
@Malaga a écrit:
@trompettemarine a écrit:
@doctor who a écrit:Ce qu'Honchamp décrit, c'est l'AP du lycée. Ça ne marche pas.

Ce n'est pas tout à fait vrai, ça empire la situation et dégrade encore davantage le niveau des élèves. professeur

Si l'AP est disciplinaire au collège et en classe entière, tant mieux, mais...            pourquoi le créer alors ? Qu'on laisse chaque professeur user de sa liberté pédagogique.

Méfiez-vous de l'AP disciplinaire qui ne sera pas donné par un professeur de la classe : l'objectif est de gérer les ressources... humaines.
La réforme se fiche des élèves.

+1 pour la phrase mise en gras. Si l'AP se fait en classe entière, sans dédoublement, je ne vois pas l'intérêt de le créer. Ceux qui gèrent formidablement bien 28 élèves avec des profils et des besoins fort différents feront de l'AP même si aucune de leurs heures n'est étiquetée ainsi. Quant aux autres, dont je fais partie, ils se galéreront un max, feront ça sous la contrainte et croiseront les doigts pour que l'AP aille dans une autre discipline l'année d'après.

Malaga il y a pourtant dans notre matière des choses très simples à mettre en place avec lesquelles tu ne galèrerais pas. Attends les formations (enfin, en espérant que ces formations soient de qualité, faites par des gens qualifiés).
Un simple exemple.
Pour faire rédiger les élèves, en personnalisant, tu peux faire 3 niveaux.
- Premier niveau : tu donnes un corpus de documents et le sujet (ex : raconter la bataille de Stalingrad et montrer qu'elle relève de la guerre totale).
- Deuxième niveau : tu donnes en plus le plan à suivre
- Troisième niveau : tu donnes en plus des questions sur les documents.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Malaga le Lun 14 Déc 2015 - 21:31
@Isis39 a écrit:
@Malaga a écrit:
@trompettemarine a écrit:
@doctor who a écrit:Ce qu'Honchamp décrit, c'est l'AP du lycée. Ça ne marche pas.

Ce n'est pas tout à fait vrai, ça empire la situation et dégrade encore davantage le niveau des élèves. professeur

Si l'AP est disciplinaire au collège et en classe entière, tant mieux, mais...            pourquoi le créer alors ? Qu'on laisse chaque professeur user de sa liberté pédagogique.

Méfiez-vous de l'AP disciplinaire qui ne sera pas donné par un professeur de la classe : l'objectif est de gérer les ressources... humaines.
La réforme se fiche des élèves.

+1 pour la phrase mise en gras. Si l'AP se fait en classe entière, sans dédoublement, je ne vois pas l'intérêt de le créer. Ceux qui gèrent formidablement bien 28 élèves avec des profils et des besoins fort différents feront de l'AP même si aucune de leurs heures n'est étiquetée ainsi. Quant aux autres, dont je fais partie, ils se galéreront un max, feront ça sous la contrainte et croiseront les doigts pour que l'AP aille dans une autre discipline l'année d'après.

Malaga il y a pourtant dans notre matière des choses très simples à mettre en place avec lesquelles tu ne galèrerais pas. Attends les formations (enfin, en espérant que ces formations soient de qualité, faites par des gens qualifiés).
Un simple exemple.
Pour faire rédiger les élèves, en personnalisant, tu peux faire 3 niveaux.
- Premier niveau : tu donnes un corpus de documents et le sujet (ex : raconter la bataille de Stalingrad et montrer qu'elle relève de la guerre totale).
- Deuxième niveau : tu donnes en plus le plan à suivre
- Troisième niveau : tu donnes en plus des questions sur les documents.

Ce que tu proposes est très intéressant. Sauf que je ne vois pas le rapport avec l'AP telle que préconisée dans la réforme. Je bosse de temps en temps comme cela, en donnant des coups de pouce à ceux qui en ont besoin. Mais je ne le fais pas une heure par semaine et encore moins tous les mardis de 14h à 15h. Je le fais quand je le souhaite, quand j'estime que c'est utile et cette réforme ne va faire que restreindre cette liberté.
D'autre part, si on regarde dans d'autres disciplines, je peux voir que dans ma collège, les élèves de 6e bénéficient actuellement de 4h de français par semaine + 1h de soutien (ils sont en général une bonne dizaine à y participer) + 1h d'ATP (durant laquelle un tout petit groupe de 4 ou 5 élèves travaillent spécifiquement la lecture). Désormais, les élèves auront 4h par semaine et c'est tout. Quelle avancée...
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Lun 14 Déc 2015 - 21:40
@Malaga a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Malaga a écrit:
@trompettemarine a écrit:

Ce n'est pas tout à fait vrai, ça empire la situation et dégrade encore davantage le niveau des élèves. professeur

Si l'AP est disciplinaire au collège et en classe entière, tant mieux, mais...            pourquoi le créer alors ? Qu'on laisse chaque professeur user de sa liberté pédagogique.

Méfiez-vous de l'AP disciplinaire qui ne sera pas donné par un professeur de la classe : l'objectif est de gérer les ressources... humaines.
La réforme se fiche des élèves.

+1 pour la phrase mise en gras. Si l'AP se fait en classe entière, sans dédoublement, je ne vois pas l'intérêt de le créer. Ceux qui gèrent formidablement bien 28 élèves avec des profils et des besoins fort différents feront de l'AP même si aucune de leurs heures n'est étiquetée ainsi. Quant aux autres, dont je fais partie, ils se galéreront un max, feront ça sous la contrainte et croiseront les doigts pour que l'AP aille dans une autre discipline l'année d'après.

Malaga il y a pourtant dans notre matière des choses très simples à mettre en place avec lesquelles tu ne galèrerais pas. Attends les formations (enfin, en espérant que ces formations soient de qualité, faites par des gens qualifiés).
Un simple exemple.
Pour faire rédiger les élèves, en personnalisant, tu peux faire 3 niveaux.
- Premier niveau : tu donnes un corpus de documents et le sujet (ex : raconter la bataille de Stalingrad et montrer qu'elle relève de la guerre totale).
- Deuxième niveau : tu donnes en plus le plan à suivre
- Troisième niveau : tu donnes en plus des questions sur les documents.

Ce que tu proposes est très intéressant. Sauf que je ne vois pas le rapport avec l'AP telle que préconisée dans la réforme. Je bosse de temps en temps comme cela, en donnant des coups de pouce à ceux qui en ont besoin. Mais je ne le fais pas une heure par semaine et encore moins tous les mardis de 14h à 15h. Je le fais quand je le souhaite, quand j'estime que c'est utile et cette réforme ne va faire que restreindre cette liberté.
D'autre part, si on regarde dans d'autres disciplines, je peux voir que dans ma collège, les élèves de 6e bénéficient actuellement de 4h de français par semaine + 1h de soutien (ils sont en général une bonne dizaine à y participer) + 1h d'ATP (durant laquelle un tout petit groupe de 4 ou 5 élèves travaillent spécifiquement la lecture). Désormais, les élèves auront 4h par semaine et c'est tout. Quelle avancée...  

L'AP de la réforme c'est ce que je t'explique. Et tu la fais dans le cadre de tes programmes, donc pas à un moment fixe de ton EDT. C'est pourquoi il faut que l'AP et les EPI ne soient pas flèchés dans l'EDT.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Malaga le Lun 14 Déc 2015 - 21:52
@Isis39 a écrit:
@Malaga a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Malaga a écrit:

+1 pour la phrase mise en gras. Si l'AP se fait en classe entière, sans dédoublement, je ne vois pas l'intérêt de le créer. Ceux qui gèrent formidablement bien 28 élèves avec des profils et des besoins fort différents feront de l'AP même si aucune de leurs heures n'est étiquetée ainsi. Quant aux autres, dont je fais partie, ils se galéreront un max, feront ça sous la contrainte et croiseront les doigts pour que l'AP aille dans une autre discipline l'année d'après.

Malaga il y a pourtant dans notre matière des choses très simples à mettre en place avec lesquelles tu ne galèrerais pas. Attends les formations (enfin, en espérant que ces formations soient de qualité, faites par des gens qualifiés).
Un simple exemple.
Pour faire rédiger les élèves, en personnalisant, tu peux faire 3 niveaux.
- Premier niveau : tu donnes un corpus de documents et le sujet (ex : raconter la bataille de Stalingrad et montrer qu'elle relève de la guerre totale).
- Deuxième niveau : tu donnes en plus le plan à suivre
- Troisième niveau : tu donnes en plus des questions sur les documents.

Ce que tu proposes est très intéressant. Sauf que je ne vois pas le rapport avec l'AP telle que préconisée dans la réforme. Je bosse de temps en temps comme cela, en donnant des coups de pouce à ceux qui en ont besoin. Mais je ne le fais pas une heure par semaine et encore moins tous les mardis de 14h à 15h. Je le fais quand je le souhaite, quand j'estime que c'est utile et cette réforme ne va faire que restreindre cette liberté.
D'autre part, si on regarde dans d'autres disciplines, je peux voir que dans ma collège, les élèves de 6e bénéficient actuellement de 4h de français par semaine + 1h de soutien (ils sont en général une bonne dizaine à y participer) + 1h d'ATP (durant laquelle un tout petit groupe de 4 ou 5 élèves travaillent spécifiquement la lecture). Désormais, les élèves auront 4h par semaine et c'est tout. Quelle avancée...  

L'AP de la réforme c'est ce que je t'explique. Et tu la fais dans le cadre de tes programmes, donc pas à un moment fixe de ton EDT. C'est pourquoi il faut que l'AP et les EPI ne soient pas flèchés dans l'EDT.

Pour moi, ce que tu expliques, c'est de la différenciation pédagogique. L'AP telle que présentée par le site de l'EN, ça me semble bien différent.

education.gouv. fr a écrit:Les élèves sont regroupés en fonction de leurs besoins et au sein de groupes dont la composition varie au long de l’année (c’est-à-dire pas toujours dans leur classe) ; cela permet à chaque élève, au plus comme au moins avancé, de renforcer ou d’approfondir ses connaissances dans les différentes matières en fonction de sa progression

D'autre part, il est bien dit que les élèves de 6e doivent avoir 3h d'AP par semaine. Donc si l'HG s'en charge en partie, le prof d'HG devra bien faire 1h (ou 30 minutes ou...) d'AP par semaine.

education.gouv. fr a écrit:Des horaires dédiés à l’accompagnement personnalisé sont prévus pour tous les élèves afin de s’adapter aux mieux à leurs besoins hétérogènes
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Lun 14 Déc 2015 - 21:56
Plutôt que le site, j'écoute les formations par les IPR. L'AP c'est de la différenciation et on l'organise selon notre enseignement, pas forcément sur un horaire fixe par semaine.
Mais bon, si tu préfères l'AP comme tu le décris...
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par laMiss le Lun 14 Déc 2015 - 21:58
Contenu décidé par l'établissement. Le décret est au dessus du site EN.

_________________
Bonne route !
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Lun 14 Déc 2015 - 21:59
C'est la seule manière tenable de faire de l'AP. En tout cas en HG.
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par nautie le Lun 14 Déc 2015 - 22:10
C'est aussi comme cela, Isis39, que je comprends l'AP et les EPI. Il s'agit de défendre ensuite cette proposition en conseil pédagogique (d'où l'utilité de discuter de la réforme et non de refuser en bloc). Souvent, les chefs d'établissement y trouvent leur compte car cela demande bien moins de trafic que des mises en barrette complexes... Surtout pour une première année!! Il suffit de s'entendre sur un volant d'AP par enseignant y participant dans un laps de temps donné (par exemple 12h sur un trimestre pour le prof d'HG) et il suffit ensuite de noter sur le cahier de texte qu'une heure d'AP a été faite (et de se tenir à ce nombre d'heures d'AP) et voilà!
avatar
Malaga
Modérateur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Malaga le Lun 14 Déc 2015 - 22:11
@Isis39 a écrit:Plutôt que le site, j'écoute les formations par les IPR. L'AP c'est de la différenciation et on l'organise selon notre enseignement, pas forcément sur un horaire fixe par semaine.
Mais bon, si tu préfères l'AP comme tu le décris...

Oui, évidemment, je le préfère comme je le ministère de l'Education nationale le décrit... Rolling Eyes
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Lun 14 Déc 2015 - 22:23
@nautie a écrit:C'est aussi comme cela, Isis39, que je comprends l'AP et les EPI. Il s'agit de défendre ensuite cette proposition en conseil pédagogique (d'où l'utilité de discuter de la réforme et non de refuser en bloc). Souvent, les chefs d'établissement y trouvent leur compte car cela demande bien moins de trafic que des mises en barrette complexes... Surtout pour une première année!! Il suffit de s'entendre sur un volant d'AP par enseignant y participant dans un laps de temps donné (par exemple 12h sur un trimestre pour le prof d'HG) et il suffit ensuite de noter sur le cahier de texte qu'une heure d'AP a été faite (et de se tenir à ce nombre d'heures d'AP) et voilà!

C'est d'ailleurs comme cela que ça a été présenté en formation. Les chefs n'étaient vraiment pas contre, forcément.
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par kamasolou le Lun 14 Déc 2015 - 22:34
J'ai donc l'honneur d'avoir une super cheffe fan de barrettes, de fléchage et de "groupes de besoin" du style 3 classes 5 groupes avec 3 matières différentes, bah oui pourquoi faire simple Rolling Eyes
Pour elle, le non-fléchage, c'est niet car ça serait "contourner la réforme".
Le PA, qui a bien conscience du bordel que ça va donner sur les EDT, baisse les bras face à cheffegrandegueule.
Les collègues n'osent pas la contredire car tu comprends, c'est la cheffe quand même. Mon espoir est qu'il n'y a toujours personne d'inscrit dans le tableau double A3 affiché en salle des profs depuis 3 semaines (on est sensés s'inscrire pour proposer des AP et EPI).
avatar
nautie
Habitué du forum

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par nautie le Lun 14 Déc 2015 - 22:40
C'est fou, avec mes positions, dans mon établissement, je suis étiquetée "pro-réforme"... Ailleurs je serais la "contourneuse" de réforme Laughing .
Il faut surtout être pragmatique et modeste la première année, quitte à sortir des sentiers battus quand on maîtrise les grands principes (même si faire simple reste quand même ma préférence!)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Fesseur Pro le Lun 14 Déc 2015 - 22:42
Les IPR intervenant dans la 2e formation réforme ont clairement répondu à la question du chef que l'AP et les EPI doivent être flèchés dans l'EDT.
Pour une meilleure clarté et compréhension des élèves et des parents.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
kamasolou
Habitué du forum

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par kamasolou le Lun 14 Déc 2015 - 22:53
Il est urgent qu'ils harmonisent leurs discours ! Pff

Je pense que je vais devoir lutter pour faire passer une contre-proposition de non-fléchage avec EDT fixes et sans barrettes, et avec la marge utilisée pour des dédoublements (rien que le mot horripile la cheffe). Il va falloir convaincre les collègues, les parents et m'attirer encore une fois les foudres de la cheffe, tout ça pour "contourner" la réforme alors que je lutte depuis des mois pour l'abrogation : ça me saoule !! furieux
avatar
Isidoria
Doyen

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isidoria le Mar 15 Déc 2015 - 2:11
En fait, si je lis bien, ce que vous proposez, ce serait un AP avec le prof de la classe, non fléché, et où on insisterait en classe entière sur une compétence précise, c'est ça?
Je ne vois pas comment cela pourrait se concevoir autrement, ou au risque de créer une machine à gaz intergalactique... Comment un autre prof que celui de la classe pourrait-il prendre en charge cette classe et pratiquer le programme? C'est surréaliste. Et je suis fatiguée donc je n'arrive même pas à comprendre l'idée du fléchage et de l'intervention d'un autre prof.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par V.Marchais le Mar 15 Déc 2015 - 7:10
@Isidoria a écrit:En fait, si je lis bien, ce que vous proposez, ce serait un AP avec le prof de la classe, non fléché, et où on insisterait en classe entière sur une compétence précise, c'est ça?


Et où on différencie, oui.

Chez nous aussi, ça a été présenté comme ça.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Mar 15 Déc 2015 - 7:48
@Fesseur Pro a écrit:Les IPR intervenant dans la 2e formation réforme ont clairement répondu à la question du chef que l'AP et les EPI doivent être flèchés dans l'EDT.
Pour une meilleure clarté et compréhension des élèves et des parents.

Sauf qu'ils ont dit aussi qu'on le fait de façon très souple quand on le veut en fonction de notre programmation. Je leur ai fait préciser : ils veulent qu'on les flèchent, sans pour autant respecter les horaires ! On leur a répondu que c'était hypocrite. Qu'il vaut mieux inscrire dans le cahier de texte les séances d'AP. Car sinon les parents ne vont rien y comprendre...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par User5899 le Mar 15 Déc 2015 - 9:27
Alea_m a écrit:Toutes les possibilités semblent admises... à condition que ça n'engage pas de moyens supplémentaires. Le choix est donc... restreint, dirons-nous, concernant la mise en place...
Pour le reste, je n'ai toujours rien compris. Comment ça, je ne fais pas non plus l'effort de comprendre ?

pourvu que j'aie ENFIN un poste en lycée, pourvu que j'aie enfin un poste en lycée, pourvu que....
L'AP de lycée est clairement non disciplinaire, non appuyé sur le programme et non structuré sur les divisions.
Willkommen cheers
avatar
F.Lemoine
Sage

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par F.Lemoine le Mer 16 Déc 2015 - 15:54
Avez-vous pensé à "l'AP sans transpirer" et aux "EPI sans soucis" (p. 6) ? Ici nous étudions sérieusement le cheval de Troie du SNALC.
https://snalc.fr/uploads/documents/national/4817f39d13427dcaceba0ebec3e6af6ae055d4aa.pdf

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Rabelais le Dim 20 Déc 2015 - 9:23
Cripure a écrit:
Alea_m a écrit:Toutes les possibilités semblent admises... à condition que ça n'engage pas de moyens supplémentaires. Le choix est donc... restreint, dirons-nous, concernant la mise en place...
Pour le reste, je n'ai toujours rien compris. Comment ça, je ne fais pas non plus l'effort de comprendre ?

pourvu que j'aie ENFIN un poste en lycée, pourvu que j'aie enfin un poste en lycée, pourvu que....
L'AP de lycée est clairement non disciplinaire, non appuyé sur le programme et non structuré sur les divisions.
Willkommen cheers
J'ai vraiment détesté l'AP l'an dernier au lycée, les élèves aussi ...Je n'ai aucune envie de renouveler l'expérience.
lisette83
Expert

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par lisette83 le Dim 20 Déc 2015 - 9:31
@F.Lemoine a écrit:Avez-vous pensé à "l'AP sans transpirer" et aux "EPI sans soucis" (p. 6) ? Ici nous étudions sérieusement le cheval de Troie du SNALC.
https://snalc.fr/uploads/documents/national/4817f39d13427dcaceba0ebec3e6af6ae055d4aa.pdf
+1.
User21929
Expert

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par User21929 le Dim 20 Déc 2015 - 9:43
1986 : Bonjour, tu fais quoi dans ton métier ? J'enseigne les mathématiques. Un jour j'ai fait un projet commun avec le professeur de dessin, c'était chouette !

2016 : Bonjour, tu fais quoi dans ton métier ? Des projets avortés avec tous mes collègues, parfois je fais un peu de mathématiques, c'est chouette !

2026 : Bonjour, tu fais quoi dans ton métier ? Mon quoi ?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 10:13
@Rabelais a écrit:
Cripure a écrit:
Alea_m a écrit:Toutes les possibilités semblent admises... à condition que ça n'engage pas de moyens supplémentaires. Le choix est donc... restreint, dirons-nous, concernant la mise en place...
Pour le reste, je n'ai toujours rien compris. Comment ça, je ne fais pas non plus l'effort de comprendre ?

pourvu que j'aie ENFIN un poste en lycée, pourvu que j'aie enfin un poste en lycée, pourvu que....
L'AP de lycée est clairement non disciplinaire, non appuyé sur le programme et non structuré sur les divisions.
Willkommen cheers
J'ai vraiment détesté l'AP l'an dernier au lycée, les élèves aussi ...Je n'ai aucune envie de renouveler l'expérience.  


Si tu penses que l'AP collège 2016 = AP lycée, c'est que tu es incompétente ou de mauvaise foi. A un moment, il faut dire les choses comme elles sont. L'AP collège 2016 est disciplinaire, contrairement à l'AP lycée. Je ne vois pas pourquoi on compare. L'erreur de la DGESCO est d'avoir mis le même sigle pour deux dispositifs de nature différente. Si tu ne fais pas ta discipline en AP, tu es dans l'illégalité et dans l'incompétence... ou la guignolerie.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par doctor who le Dim 20 Déc 2015 - 10:20
Ou alors tu vas faire de la méthodo, comme c'est demandé dans la circulaire.
Soit tu la faisais déjà, en lien avec les connaissances de ta matière, tous les jours, et ça ne change rien.
Soit tu n'en faisais pas beaucoup, et tu vas la concentrer sur l'heure d'AP, sans la lier aux connaissances, parce que ce n'est pas possible en une heure.
Soit ton collège organise un AP avec pleins de groupes tournants, et ta méthodo sera redondante et hors-sol.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Contenu sponsorisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum