Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 11:45
@VanGogh59 a écrit:
@Elyas a écrit:
@VanGogh59 a écrit:Je crois que la pratique de l'AP du SNALC est la plus censée. Je refuse de me casser la tête pour un dispositif qui est appelé à disparaître... Si j'étudie un graphique avec les élèves, je noterais "AP" dans le cahier de textes. Point final. C'est comme ça qu'on tuera la réforme dans l'oeuf. Et puis ta remarque Elyas sur le fait qu'on puisse refuser de faire de l'AP est assez hallucinante surtout d'un point de vue d'un formateur : tu sais bien que si on nous impose des EPI ou de l'AP, on n'aura pas d'autre choix que de courber l'échine. C'est d'ailleurs en grande partie pour ça que cette réforme ne fonctionnera pas. Je fais partie de ceux (encore nombreux heureusement) qui refusent de se transformer en larbin de l'EN...

Merci de me lire correctement. Je n'ai jamais écrit  le verbe refuser, j'ai écrit "on ne le prend pas" ce qui est tout de même différent mais j'aurais dû expliciter. Lors de la répartition de l'AP, on n'est pas obligé de se porter volontaire pour le prendre. C'était le sens de ma remarque et je suis certain que beaucoup de disciplines n'hésiteront pas à s'engager. En revanche, si personne ne veut de l'AP, le cde pourra l'imposer. De même, si la majorité des collègues d'une discipline veut prendre l'AP sur un niveau, le collègue s'il prend ce niveau sera obligé de facto de faire de l'AP. Cependant, libre au collègue de ne pas prendre les niveaux ou de tenter de ne pas les prendre lors de la répartition de service. C'était le sens de "on ne le prend pas". Je n'ai pas écrit "on le refuse".

Ta nuance conduit de toute façon au même effet. Si on ne le prend pas ou si l'on refuse de le prendre. On peut nous imposer de le prendre. Et puis, cette vision de dire "on ne le prend pas", je la récuse. Car cela veut quand même sous entendre que nous avons le choix. Ce qui est faux. Sais-tu combien de collègues ont été menacés de CDS ou de fermeture de leur poste s'il refusait ne prenait pas de l'AP ou un EPI ?

Non, je ne le sais pas et je doute que toi aussi.
avatar
BR
Niveau 6

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par BR le Dim 20 Déc 2015 - 11:51
Cette réforme est merveilleuse. Si je comprend bien, l'AP doit être fléchée dans les emplois du temps, mais on peut la faire quand on veut. Il s'agit d'une heure transdisciplinaire, où on travaille la méthodologie, dans le cadre du programme disciplinaire. L'AP n'est finalement ni disciplinaire, ni hors sol, ni 26+3, ni 26-3, ni autre chose. En fait, tout le monde s'accorde à peu près sur ce que ce n'est pas; mais personne n'a la moindre idée de ce que cela peut-être. Résumons en trois mots : l'AP, c'est «une idée brillante».

Comme les EPI, qui ne sont pas des IDD, qui sont transdisciplinaires tout en étant ancrés dans les disciplines etc...

Bon courage aux professeurs de collège. Vous allez beaucoup briller :-)
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par VanGogh59 le Dim 20 Déc 2015 - 11:51
Oh que si mon ami car il se trouve que je suis touché personnellement (c'est le cas de ma femme par exemple Neutral )

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 12:36
@Elyas a écrit: Pour l'histoire de l'interprétation de l'AP dans notre Académie, je suis bien placé pour savoir ce qu'il s'est dit et se dit. En l'occurrence, tu as tort.

Intéressant. Je te parle depuis pas mal de messages de l'AP dans toute la France et des textes contradictoires du Ministère qui nous concernent tous, et tu réponds sur ton académie.

Concernant la France :
Comment se fait-il alors, si le Ministère bosse si bien, que l'AP ne soit pas interprétés par les IPR correctement partout ?
Je te dis que dans les textes (page 3) et dans les faits (nombreux exemples déjà donnés j'en ai redonné un ici). D'ailleurs, ce n'est pas moi qui le dis. Les textes parlent d'eux-mêmes, les témoignages aussi.

Sur l'AP dans chaque académie :
Comment se fait-il donc que l'information sur l'AP ne redescende pas correctement ?
Edit / précision : je ne sais pas si dans ton académie la communication se fait parfaitement, mais dans d'autres, les CDE ont été laissés devant les enseignants pendant plusieurs semaines avec les mêmes contradictions que ce que l'on peut d'ailleurs toujours lire en ligne.
L'AP n'est pas clair dans les textes. Voilà tout. Tu as reconnu toi-même que l'interprétation était ouverte...donc parler d'incompétence, c'est fort en café quand même.

Par ailleurs, je réitère qu'outre le fond, sur la forme aussi je trouve que tes propos étaient d'une part déplacés et d'autre part indignes d'un modo.

Mais bon, là encore je dois avoir tort.


Dernière édition par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 12:51, édité 1 fois

_________________
Bonne route !
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 12:42
@laMiss a écrit:
@Elyas a écrit: Pour l'histoire de l'interprétation de l'AP dans notre Académie, je suis bien placé pour savoir ce qu'il s'est dit et se dit. En l'occurrence, tu as tort.

Intéressant. Je te parle depuis pas mal de messages de l'AP dans toute la France et des textes contradictoires du Ministère qui nous concernent tous, et tu réponds sur ton académie.

Concernant la France :
Comment se fait-il alors, si le Ministère bosse si bien, que l'AP ne soit pas interprétés par les IPR correctement partout ?
Je te dis que dans les textes (page 3) et dans les faits (nombreux exemples déjà donnés j'en ai redonné un ici). D'ailleurs, ce n'est pas moi qui le dis. Les textes parlent d'eux-mêmes, les témoignages aussi.

Sur l'AP dans chaque académie :
Comment se fait-il alors, si le Ministère bosse si bien, et en supposant que dans chaque académie le discours soit accordé (ce qui n'est pas le cas partout !!!), comment se fait-il donc que l'information sur l'AP ne redescende pas correctement ?

Par ailleurs, je réitère qu'outre le fond, sur la forme aussi je trouve que tes propos étaient d'une part déplacés et d'autre part indignes d'un modo.

Mais bon, là encore je dois avoir tort.


Tu as l'indignation sélective. De toute façon, j'ai bien compris que tu souhaites que tous les modos soient sur une ligne anti-réforme. C'est dommage, ce n'est pas le cas. Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle. Pour moi, le socle, c'est le programme des programmes et comme les programmes disciplinaires déclinent le socle, il n'y a pas réellement de problème par rapport aux éléments que tu cites comme contradictoires. Evidemment, si on ne considère pas le socle comme le programme des programmes, ton raisonnement se tient.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Celeborn le Dim 20 Déc 2015 - 12:49
@Elyas a écrit:Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle.

Soyons sérieux deux secondes : le socle, c'est un long pensum illisible, et à peu près personne dans les établissements n'en aura à faire quoi que ce soit. Moi-même qui l'ai étudié sous toutes ses coutures, qui ai participé à X réunions sur le sujet, qui l'ai voté (enfin, on a voté contre) en CSE, je suis incapable de te dire ce qu'il y a dedans. Je dois pouvoir retrouver de mémoire les 8 domaines/sous-domaines, ce qui fait une belle jambe à tout le monde.

Je suis sûr que, majoritairement, on notera les domaines en 3e comme on remplissait les livrets de compétences : à la chaîne et sans réflexion didactico-pédagogique aucune.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
coqenstock
Niveau 6

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par coqenstock le Dim 20 Déc 2015 - 12:50
@Elyas a écrit:
Cripure a écrit:Dites, Elyas, comme modérateur, vous devriez parler autrement. On a un métier, et donc autre chose à foutre qu'à démêler les écheveaux débiles de la DGESCO et de ses inventions stupides. Ce n'est pas notre faute si quand Robine a le cul qui lui gratte, elle en fait un dispositif idiot, tout ça parce qu'elle a besoin qu'on l'accompagne de façon personnalisée aux gogues, hein. Quand on traite sa discipline, il y a un point de départ et un point d'arrivée, comme pour une rivière. On appelle donc ça un C O U R S, que la DGESCO le veuille ou non. Parce que les désirs de la DGESCO, en fait, on s'en branle un peu.

Quand des textes disent explicitement qu'on doit enseigner son programme disciplinaire, quand des tas de gens tant anti que pro réforme disent qu'on doit enseigner son programme dans le dispositif de l'AP, constater qu'un professeur de lettres continue à écrire que c'est comme l'AP lycée qui est non-disciplinaire et qui s'inscrit explicitement hors des programmes, on ne peut s'empêcher de se poser des questions.

Et l'AP, c'est un cours mais qui doit entrer dans des démarches de différenciation/personnalisation/explicitation pédagogiques. Cela ne concerne que 3h de cours en 6e et 1 à 2h en 5e-4e-3e, une peau de chagrin. De plus, ce n'est pas une révolution,  des tas de gens travaillent ainsi (et travaillaient ainsi autrefois dans les écoles de la IIIe République). Si on ne veut pas travailler ainsi, on ne prend pas l'AP. Point. Mais on ne commence pas à délirer en invoquant l'AP lycée qui est hors de propos en la matière.

Je suis tout à fait d'accord avec toi... Ca arrange beaucoup de monde ici d'être de mauvaise foi j'ai l'impression. Je l'ai déjà dit sur un autre sujet mais ça se confirme. Je crois que tu vas pouvoir l'expliquer 800 fois de la manière la plus limpide possible, l'argumentaire (sic) de certains va tourner en boucle...


Dernière édition par coqenstock le Dim 20 Déc 2015 - 12:54, édité 1 fois
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 12:53
@Elyas a écrit:
@VanGogh59 a écrit:
Ta nuance conduit de toute façon au même effet. Si on ne le prend pas ou si l'on refuse de le prendre. On peut nous imposer de le prendre. Et puis, cette vision de dire "on ne le prend pas", je la récuse. Car cela veut quand même sous entendre que nous avons le choix. Ce qui est faux. Sais-tu combien de collègues ont été menacés de CDS ou de fermeture de leur poste s'il refusait ne prenait pas de l'AP ou un EPI ?

Non, je ne le sais pas et je doute que toi aussi.

Voilà. Une fois de plus on se heurte au décalage entre principes, intentions et réalité.
Elyas, ce qui est annoncé en haut, allez en supposant que ce soit pour le bien de tous, n'est pas appliqué en bas partout de la même manière et les dérives existent.

_________________
Bonne route !
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 12:54
@Celeborn a écrit:
@Elyas a écrit:Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle.

Soyons sérieux deux secondes : le socle, c'est un long pensum illisible, et à peu près personne dans les établissements n'en aura à faire quoi que ce soit. Moi-même qui l'ai étudié sous toutes ses coutures, qui ai participé à X réunions sur le sujet, qui l'ai voté (enfin, on a voté contre) en CSE, je suis incapable de te dire ce qu'il y a dedans. Je dois pouvoir retrouver de mémoire les 8 domaines/sous-domaines, ce qui fait une belle jambe à tout le monde.

Je suis sûr que, majoritairement, on notera les domaines en 3e comme on remplissait les livrets de compétences : à la chaîne et sans réflexion didactico-pédagogique aucune.

Tout le monde ne partage pas ton avis.
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par VanGogh59 le Dim 20 Déc 2015 - 12:59
@Elyas a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Elyas a écrit:Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle.

Soyons sérieux deux secondes : le socle, c'est un long pensum illisible, et à peu près personne dans les établissements n'en aura à faire quoi que ce soit. Moi-même qui l'ai étudié sous toutes ses coutures, qui ai participé à X réunions sur le sujet, qui l'ai voté (enfin, on a voté contre) en CSE, je suis incapable de te dire ce qu'il y a dedans. Je dois pouvoir retrouver de mémoire les 8 domaines/sous-domaines, ce qui fait une belle jambe à tout le monde.

Je suis sûr que, majoritairement, on notera les domaines en 3e comme on remplissait les livrets de compétences : à la chaîne et sans réflexion didactico-pédagogique aucune.

Tout le monde ne partage pas ton avis.

Et ça m'étonnerait que la majorité ne la partage pas... C'est pratique de se considérer comme le nombril du monde et de croire avoir la science infuse Rolling Eyes

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 13:00
@VanGogh59 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Elyas a écrit:Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle.

Soyons sérieux deux secondes : le socle, c'est un long pensum illisible, et à peu près personne dans les établissements n'en aura à faire quoi que ce soit. Moi-même qui l'ai étudié sous toutes ses coutures, qui ai participé à X réunions sur le sujet, qui l'ai voté (enfin, on a voté contre) en CSE, je suis incapable de te dire ce qu'il y a dedans. Je dois pouvoir retrouver de mémoire les 8 domaines/sous-domaines, ce qui fait une belle jambe à tout le monde.

Je suis sûr que, majoritairement, on notera les domaines en 3e comme on remplissait les livrets de compétences : à la chaîne et sans réflexion didactico-pédagogique aucune.

Tout le monde ne partage pas ton avis.

Et ça m'étonnerait que la majorité ne la partage pas... C'est pratique de se considérer comme le nombril du monde et de croire avoir la science infuse Rolling Eyes

Tu parles de toi ?
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 13:05
J'ai précisé mon message entre temps
@Elyas a écrit: Tu as l'indignation sélective.

Malheureusement pour moi, non.

@Elyas a écrit: De toute façon, j'ai bien compris que tu souhaites que tous les modos soient sur une ligne anti-réforme.

Non plus, et depuis quand penses-tu à ma place ?
Voici ce que je souhaites :
Je souhaites qu'aucun modo ne s'adresse aux autres néos comme tu le fais, lançant ainsi de l'huile sur le feu. Je souhaites aussi qu'aucun modo ne nie la réalité du terrain qui accompagne cette réforme.

Que tu sois pour certains volets de cette réforme ne me dérange pas. Que tu nies ce qui se passe, ça ça me dérange. Que tu taxes les gens d'incompétents quand le ministère lui-même se contredit, ça aussi ça me dérange grandement, et c'est ça que j'ai signalé.

Je ne suis pas stupide au point de faire du "anti-modo-pro-réforme", même si cela t'arrangerait que ce soit le cas.
Les lecteurs ne sont pas non plus stupides au point de t'attribuer sur ce topic-là le statut de victime.
C'est un peu facile de tout mettre dans le même panier. Ta remarque est mensongère et insultante.

@Elyas a écrit: Quant à l'AP, je crois que nous ne nous comprenons pas à cause d'un élément souvent omis, le socle. Pour moi, le socle, c'est le programme des programmes et comme les programmes disciplinaires déclinent le socle, il n'y a pas réellement de problème par rapport aux éléments que tu cites comme contradictoires.

Oui ça j'y ai pensé également et je me demandais justement si tu validais totalement l'exemple donné page 1 avec l'HG et les maths.


Dernière édition par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 13:21, édité 2 fois

_________________
Bonne route !
avatar
Olympias
Prophète

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Olympias le Dim 20 Déc 2015 - 13:19
@Elyas a écrit:L'AP entre dans l'enseignement des programmes tout en travaillant le socle.

L'AP est donc disciplinaire. En HG, s'il y a AP, faire des dispositifs en demi-groupe ou plus de professeurs que de classe me semble les solutions les moins intéressantes.

Des pratiques de Versailles et de Lille montrent que c'est tout à fait possible et même très simple de le faire, que ce soit sur le travail cartographique, la mémorisation, l'écriture disciplinaire, l'analyse documentaire... en ne faisant pas de cours de méthodologie sans connaissances apportées. En HG, on ne peut rien faire hors-sol.

L'AP en HG sera particulièrement pertinent en classe de 6e.

Et au lycée, en seconde. Sauf qu'on en n'a pas. C'est ballot. Et la réforme Chatel nous a supprimé les modules qui étaient pour moi, une forme d'AP.
Parfois je cherche les cohérences ...
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par laMiss le Dim 20 Déc 2015 - 13:21
@Elyas a écrit:
@Rabelais a écrit:
J'ai vraiment détesté l'AP l'an dernier au lycée, les élèves aussi ...Je n'ai aucune envie de renouveler l'expérience.

Si tu penses que l'AP collège 2016 = AP lycée, c'est que tu es incompétente ou de mauvaise foi. A un moment, il faut dire les choses comme elles sont. L'AP collège 2016 est disciplinaire, contrairement à l'AP lycée.

Tu précises pourtant ensuite :

@Elyas a écrit: Les textes offrent plusieurs interprétations

J'ai du louper quelque chose.

_________________
Bonne route !
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 13:25
@laMiss a écrit:
@Elyas a écrit:
@Rabelais a écrit:
J'ai vraiment détesté l'AP l'an dernier au lycée, les élèves aussi ...Je n'ai aucune envie de renouveler l'expérience.  

Si tu penses que l'AP collège 2016 = AP lycée, c'est que tu es incompétente ou de mauvaise foi. A un moment, il faut dire les choses comme elles sont. L'AP collège 2016 est disciplinaire, contrairement à l'AP lycée.

Tu précises pourtant ensuite :

@Elyas a écrit: Les textes offrent plusieurs interprétations

J'ai du louper quelque chose.

Le fait de travailler le socle ou les compétences disciplinaires mises en tête des programmes avant tout. Rien d'autre. Or, si on considère le socle comme le programme des programmes (ce qui a été dit par le CSP), ça ne change pas grand chose qu'on travaille les méthodes et les outils pour apprendre (domaine 2 du socle) ou se repérer dans le temps (compétence du programme d'HG des cycles 3 et 4). Dans tous les cas, on avancera dans le programme.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Fesseur Pro le Dim 20 Déc 2015 - 13:30
Le socle est le programme des programmes. professeur
C'est pratique, vu que personne ne le comprend, tout et son contraire est justifié.
Et je n'imagine pas les jeunes collègues en retard sur leur programme se justifier auprès de leur inspecteur en disant que ce n'est pas grave car le socle est respecté...
Redescendons un peu au niveau des enseignants "normaux".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Rabelais le Dim 20 Déc 2015 - 14:06
Mon cher collègue Elyas:
1) Pour information, le gouvernement a conçu un programme de grammaire et de lecture précis et détaillé, correspondant à quelques items du socle, les autres items relevant de la méthodologie et du soutien/ différenciation , ce qu'on nous propose de travailler " en décroché" en AP alors qu'il etait judicieusement inclus dans la conception de nos cours.
Dans notre académie, nous n'aurons pas forcement nos classes , nous ne travaillerons pas nos progressions disciplinaires  mais comme tu le préconises, des compétences.
Le problème vient , non pas de l'AP en lui-même, mais plutot de la réduction d'horaires qu'il implique : il  va à l'encontre de ce qu'on nous demande depuis des années , à savoir construire des séquences qui lient tous les items du socle pour " donner du sens " aux apprentissages.
2) pour rappel, je joins une partie du décret d'application régissant l'AP en Lycee ...qui ressemble étrangement à ce qu'on nous demandera de faire l'an prochain ( dans mon établissement, je ne me permettrais pas d'inferer qu'il en sera ainsi au niveau national)
Contenus de l'AP en Lycee:
L'accompagnement personnalisé comprend des activités coordonnées de soutien, d'approfondissement, d'aide méthodologique et d'aide à l'orientation, pour favoriser la maîtrise par l'élève de son parcours de formation et d'orientation. Il prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires.
L'accompagnement comprend, à l'initiative des équipes pédagogiques, des activités comportant notamment :
- le travail sur les compétences de base : compréhension du travail attendu et organisation personnelle pour y répondre, expression et communication écrites et orales, prise de notes, analyse et traitement d'une question, capacité à argumenter, recherche documentaire, maîtrise et utilisation responsable des technologies de l'information et de la communication, activités contribuant au renforcement de la culture générale (conférences), aide méthodologique à l'écrit comme à l'oral, etc. ;
- les travaux interdisciplinaires : thèmes de travail choisis par les élèves ou les professeurs ; projets individuels ou collectifs ;
- la construction d'un parcours de formation et d'orientation .
Les différentes formes et modalités de l'accompagnement personnalisé peuvent être proposées aux élèves, selon l'évolution des besoins de ces derniers, à des moments et à des rythmes différents tout au long de leur scolarité.
Je ne doute pas que tu ne saches pas lire .

3) je suis ,non pas blessée , parce que je ne me suis jamais sentie incompétente , mais plutôt interloquée par ton manque de savoir -vivre ( il faudra travailler le vivrensemble si tu veux nous convaincre) et ton incapacité à admettre un autre point de vue que le tien.
Nous t'écoutons et tentons de discuter.

Je cite un extrait significatif de la charte :
1.3. Respect mutuel des interlocuteurs entre eux, et envers des personnes extérieures
Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs. Les injures et termes grossiers sont formellement interdits. L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. En particulier, aucune menace de mort ou de violence physique, même formulée sur le ton de l'ironie, ne peut être admise sur le forum. Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
La modération de Néoprofs condamne naturellement l'expression de propos injurieux envers une personne ou envers une catégorie plus vaste (groupes de personnes tels que : fonctionnaires, élèves, professeurs, parents, inspecteurs, encadrement, communautés, syndicalistes, etc.). De tels propos sont interdits, et la modération se désolidarise expressément de la publication de tels propos par un membre. De même, la répétition de critiques infondées ou le dénigrement systématique envers un groupe de personnes n'est pas autorisé.
Si un membre ou un lecteur découvre sur le forum des propos litigieux, et en particulier injurieux, il doit les signaler dès que possible en envoyant un MP à la modération ou un mail à l'adresse neoprofs@yahoo.fr.

1.4. Désaccords et conflits
Le forum général n'est pas là pour donner lieu à des disputes entre membres. S'il y a un vif désaccord entre deux membres, le conflit doit être traité - et si possible résolu - par échange de messages privés entre les membres concernés. En cas de désaccord ou de problème particulier entre deux membres, il est rappelé que tout utilisateur a la possibilité d'ignorer le membre de son choix, en utilisant les fonctionnalités adéquates dans l'onglet "Profil" de son compte. En cas de conflit entre deux utilisateurs, ou entre un utilisateur et un modérateur, l'utilisateur concerné contacte l'utilisateur ou le modérateur concerné par message privé. Si un membre se sent insulté ou fortement blessé par un message posté sur le forum général, il doit en prévenir un modérateur ou un médiateur, et non répondre sur le forum général en surenchérissant. Les messages sur le forum général consacrés à ce genre de dispute pourront être supprimés par l'équipe de modération, de sa propre initiative ou sur demande des membres concernés. En cas de question ou remarque sur la modération, le membre concerné doit contacter un modérateur par MP (cf. article 2.2.F.)

Je suis très étonnée que tu ne subisses pas un ban.
J'espère que ton statut ne t'assurera pas une immunité diplomatique , d'autres ont été sanctionnés pour moins que cela et je t'interdis formellement de proférer encore des propos diffamatoires à mon encontre.


Dernière édition par Rabelais le Dim 20 Déc 2015 - 14:20, édité 1 fois
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par VanGogh59 le Dim 20 Déc 2015 - 14:09
@Fesseur Pro a écrit:Le socle est le programme des programmes. professeur
C'est pratique, vu que personne ne le comprend, tout et son contraire est justifié.
Et je n'imagine pas les jeunes collègues en retard sur leur programme se justifier auprès de leur inspecteur en disant que ce n'est pas grave car le socle est respecté...
Redescendons un peu au niveau des enseignants "normaux".

Visiblement il y en a un qui a compris le socle ici. Super ! La pratique du jargon lénifiant et abscons de l'EN dont tout le monde se moque dans les médias, c'est peut être lui aussi qui l'a inventé ! C'est fou de se mettre des ornières à ce point ! Rolling Eyes

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
Isis39
Bon génie

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Dim 20 Déc 2015 - 14:17
@Rabelais a écrit:Mon cher collègue Elyas:
1) Pour information, le gouvernement a conçu un programme de grammaire et de lecture précis et détaillé, correspondant à quelques items du socle, les autres items relevant de la méthodologie et du soutien/ différenciation , ce qu'on nous propose de travailler " en décroché" en AP alors qu'il etait judicieusement inclus dans la conception de nos cours.
Dans notre académie, nous n'aurons pas forcement nos classes , nous ne travaillerons pas nos progressions disciplinaires  mais comme tu le préconises, des compétences.
Le problème vient , non pas de l'AP en lui-même, mais plutot de la réduction d'horaires qu'il implique : il  va à l'encontre de ce qu'on nous demande depuis des années , à savoir construire des séquences qui lient tous les items du socle pour " donner du sens " aux apprentissages.
2) pour rappel, je joins une partie du décret d'application régissant l'AP en Lycee ...qui ressemble étrangement à ce qu'on nous demandera de faire l'an prochain ( dans mon établissement, je ne me permettrais pas d'inferer qu'il en sera ainsi au niveau national)
Contenus de l'AP en Lycee:
L'accompagnement personnalisé comprend des activités coordonnées de soutien, d'approfondissement, d'aide méthodologique et d'aide à l'orientation, pour favoriser la maîtrise par l'élève de son parcours de formation et d'orientation. Il prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires.
L'accompagnement comprend, à l'initiative des équipes pédagogiques, des activités comportant notamment :
- le travail sur les compétences de base : compréhension du travail attendu et organisation personnelle pour y répondre, expression et communication écrites et orales, prise de notes, analyse et traitement d'une question, capacité à argumenter, recherche documentaire, maîtrise et utilisation responsable des technologies de l'information et de la communication, activités contribuant au renforcement de la culture générale (conférences), aide méthodologique à l'écrit comme à l'oral, etc. ;
- les travaux interdisciplinaires : thèmes de travail choisis par les élèves ou les professeurs ; projets individuels ou collectifs ;
- la construction d'un parcours de formation et d'orientation .
Les différentes formes et modalités de l'accompagnement personnalisé peuvent être proposées aux élèves, selon l'évolution des besoins de ces derniers, à des moments et à des rythmes différents tout au long de leur scolarité.
Je ne doute pas que tu ne saches pas lire .

3) je suis ,non pas blessée , parce que je ne me suis jamais sentie incompétente , mais plutôt interloquée par ton manque de savoir -vivre ( il faudra travailler le vivrensemble si tu veux nous convaincre) et ton incapacité à admettre un autre point de vue que le tien.
Nous t'écoutons et tentons de discuter.

Je cite un extrait significatif de la charte :
1.3. Respect mutuel des interlocuteurs entre eux, et envers des personnes extérieures
Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs. Les injures et termes grossiers sont formellement interdits. L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. En particulier, aucune menace de mort ou de violence physique, même formulée sur le ton de l'ironie, ne peut être admise sur le forum. Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
La modération de Néoprofs condamne naturellement l'expression de propos injurieux envers une personne ou envers une catégorie plus vaste (groupes de personnes tels que : fonctionnaires, élèves, professeurs, parents, inspecteurs, encadrement, communautés, syndicalistes, etc.). De tels propos sont interdits, et la modération se désolidarise expressément de la publication de tels propos par un membre. De même, la répétition de critiques infondées ou le dénigrement systématique envers un groupe de personnes n'est pas autorisé.
Si un membre ou un lecteur découvre sur le forum des propos litigieux, et en particulier injurieux, il doit les signaler dès que possible en envoyant un MP à la modération ou un mail à l'adresse neoprofs@yahoo.fr.

1.4. Désaccords et conflits
Le forum général n'est pas là pour donner lieu à des disputes entre membres. S'il y a un vif désaccord entre deux membres, le conflit doit être traité - et si possible résolu - par échange de messages privés entre les membres concernés. En cas de désaccord ou de problème particulier entre deux membres, il est rappelé que tout utilisateur a la possibilité d'ignorer le membre de son choix, en utilisant les fonctionnalités adéquates dans l'onglet "Profil" de son compte. En cas de conflit entre deux utilisateurs, ou entre un utilisateur et un modérateur, l'utilisateur concerné contacte l'utilisateur ou le modérateur concerné par message privé. Si un membre se sent insulté ou fortement blessé par un message posté sur le forum général, il doit en prévenir un modérateur ou un médiateur, et non répondre sur le forum général en surenchérissant. Les messages sur le forum général consacrés à ce genre de dispute pourront être supprimés par l'équipe de modération, de sa propre initiative ou sur demande des membres concernés. En cas de question ou remarque sur la modération, le membre concerné doit contacter un modérateur par MP (cf. article 2.2.F.)

Je suis très étonnée que tu ne subisses pas un ban.
J'espère que ton statut ne t'assurera pas une immunité diplomatique , d'autres ont été sanctionné pour moins que cela et je t'interdis formellement de proférer encore des propos diffamatoires à mon encontre.

Alors que ceux qui traitent les pro-réforme de jaunes en appelant à les tondre n'en ont pas ?
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Iphigénie le Dim 20 Déc 2015 - 14:19
@lisette83 a écrit:
@Norman Bates a écrit:
@Elyas a écrit:écrire que c'est comme l'AP lycée qui est non-disciplinaire et qui s'inscrit explicitement hors des programmes

Vous pourriez être indulgente : vous savez très bien d'où vient l'incompréhension (i.e. du détournement des heures d'A.P. lycée pour travailler la discipline afin de perdre moins d'heures disciplinaires).

@Elyas a écrit:Si on ne veut pas travailler ainsi, on ne prend pas l'AP. Point.

Sur ce point, je me permets de vous trouver bien simpliste. Je crains que beaucoup de collègues finissent par n'avoir pas le choix, ou alors un choix très orienté.
On prend l'AP et on fait ce qu'on veut et qui nous semble bon pour les élèves.

Bon vous faites tous comme si l'AP était le produit d'une haute réflexion pédagogique: mais l'AP est surtout une variable d'ajustement dans les emplois du temps. C'est bien pour ça qu'on le détache parfois de la discipline, c'est plus pratique.  Wink
Alors, l'idéologie, le socle etc: IRL, tout le monde s'en tape, vous savez...
lisette83
Expert

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par lisette83 le Dim 20 Déc 2015 - 14:21
Exactement ! Quel temps perdu en discussions diverses et variées.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Elyas le Dim 20 Déc 2015 - 14:21
@Iphigénie a écrit:
@lisette83 a écrit:
@Norman Bates a écrit:
@Elyas a écrit:écrire que c'est comme l'AP lycée qui est non-disciplinaire et qui s'inscrit explicitement hors des programmes

Vous pourriez être indulgente : vous savez très bien d'où vient l'incompréhension (i.e. du détournement des heures d'A.P. lycée pour travailler la discipline afin de perdre moins d'heures disciplinaires).

@Elyas a écrit:Si on ne veut pas travailler ainsi, on ne prend pas l'AP. Point.

Sur ce point, je me permets de vous trouver bien simpliste. Je crains que beaucoup de collègues finissent par n'avoir pas le choix, ou alors un choix très orienté.
On prend l'AP et on fait ce qu'on veut et qui nous semble bon pour les élèves.

Bon vous faites tous comme si l'AP était le produit d'une haute réflexion pédagogique: mais l'AP est surtout une variable d'ajustement dans les emplois du temps. C'est bien pour ça qu'on le détache parfois de la discipline, c'est plus pratique.  Wink
Alors, l'idéologie, le socle etc: IRL, tout le monde s'en tape, vous savez...

Pragmatiquement parlant, tu as raison.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Rabelais le Dim 20 Déc 2015 - 14:23
@Isis39 a écrit:
@Rabelais a écrit:Mon cher collègue Elyas:
1) Pour information, le gouvernement a conçu un programme de grammaire et de lecture précis et détaillé, correspondant à quelques items du socle, les autres items relevant de la méthodologie et du soutien/ différenciation , ce qu'on nous propose de travailler " en décroché" en AP alors qu'il etait judicieusement inclus dans la conception de nos cours.
Dans notre académie, nous n'aurons pas forcement nos classes , nous ne travaillerons pas nos progressions disciplinaires  mais comme tu le préconises, des compétences.
Le problème vient , non pas de l'AP en lui-même, mais plutot de la réduction d'horaires qu'il implique : il  va à l'encontre de ce qu'on nous demande depuis des années , à savoir construire des séquences qui lient tous les items du socle pour " donner du sens " aux apprentissages.
2) pour rappel, je joins une partie du décret d'application régissant l'AP en Lycee ...qui ressemble étrangement à ce qu'on nous demandera de faire l'an prochain ( dans mon établissement, je ne me permettrais pas d'inferer qu'il en sera ainsi au niveau national)
Contenus de l'AP en Lycee:
L'accompagnement personnalisé comprend des activités coordonnées de soutien, d'approfondissement, d'aide méthodologique et d'aide à l'orientation, pour favoriser la maîtrise par l'élève de son parcours de formation et d'orientation. Il prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires.
L'accompagnement comprend, à l'initiative des équipes pédagogiques, des activités comportant notamment :
- le travail sur les compétences de base : compréhension du travail attendu et organisation personnelle pour y répondre, expression et communication écrites et orales, prise de notes, analyse et traitement d'une question, capacité à argumenter, recherche documentaire, maîtrise et utilisation responsable des technologies de l'information et de la communication, activités contribuant au renforcement de la culture générale (conférences), aide méthodologique à l'écrit comme à l'oral, etc. ;
- les travaux interdisciplinaires : thèmes de travail choisis par les élèves ou les professeurs ; projets individuels ou collectifs ;
- la construction d'un parcours de formation et d'orientation .
Les différentes formes et modalités de l'accompagnement personnalisé peuvent être proposées aux élèves, selon l'évolution des besoins de ces derniers, à des moments et à des rythmes différents tout au long de leur scolarité.
Je ne doute pas que tu ne saches pas lire .

3) je suis ,non pas blessée , parce que je ne me suis jamais sentie incompétente , mais plutôt interloquée par ton manque de savoir -vivre ( il faudra travailler le vivrensemble si tu veux nous convaincre) et ton incapacité à admettre un autre point de vue que le tien.
Nous t'écoutons et tentons de discuter.

Je cite un extrait significatif de la charte :
1.3. Respect mutuel des interlocuteurs entre eux, et envers des personnes extérieures
Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs. Les injures et termes grossiers sont formellement interdits. L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. En particulier, aucune menace de mort ou de violence physique, même formulée sur le ton de l'ironie, ne peut être admise sur le forum. Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
La modération de Néoprofs condamne naturellement l'expression de propos injurieux envers une personne ou envers une catégorie plus vaste (groupes de personnes tels que : fonctionnaires, élèves, professeurs, parents, inspecteurs, encadrement, communautés, syndicalistes, etc.). De tels propos sont interdits, et la modération se désolidarise expressément de la publication de tels propos par un membre. De même, la répétition de critiques infondées ou le dénigrement systématique envers un groupe de personnes n'est pas autorisé.
Si un membre ou un lecteur découvre sur le forum des propos litigieux, et en particulier injurieux, il doit les signaler dès que possible en envoyant un MP à la modération ou un mail à l'adresse neoprofs@yahoo.fr.

1.4. Désaccords et conflits
Le forum général n'est pas là pour donner lieu à des disputes entre membres. S'il y a un vif désaccord entre deux membres, le conflit doit être traité - et si possible résolu - par échange de messages privés entre les membres concernés. En cas de désaccord ou de problème particulier entre deux membres, il est rappelé que tout utilisateur a la possibilité d'ignorer le membre de son choix, en utilisant les fonctionnalités adéquates dans l'onglet "Profil" de son compte. En cas de conflit entre deux utilisateurs, ou entre un utilisateur et un modérateur, l'utilisateur concerné contacte l'utilisateur ou le modérateur concerné par message privé. Si un membre se sent insulté ou fortement blessé par un message posté sur le forum général, il doit en prévenir un modérateur ou un médiateur, et non répondre sur le forum général en surenchérissant. Les messages sur le forum général consacrés à ce genre de dispute pourront être supprimés par l'équipe de modération, de sa propre initiative ou sur demande des membres concernés. En cas de question ou remarque sur la modération, le membre concerné doit contacter un modérateur par MP (cf. article 2.2.F.)

Je suis très étonnée que tu ne subisses pas un ban.
J'espère que ton statut ne t'assurera pas une immunité diplomatique , d'autres ont été sanctionné pour moins que cela et je t'interdis formellement de proférer encore des propos diffamatoires à mon encontre.

Alors que ceux qui traitent les pro-réforme de jaunes en appelant à les tondre n'en ont pas ?

Je n'en sais rien, ceci est une affaire qui ne concerne pas les querelles anti/ pro réforme mais des propos qui n'ont pas lieu d'être, tous sujets de discussion confondus.
Je ne pense pas que vous puissiez supporter vous-même  d'être qualifiée d' " incompétente " sur un forum
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par User5899 le Dim 20 Déc 2015 - 14:25
@ycombe a écrit:
Cripure a écrit:
Alea_m a écrit:Toutes les possibilités semblent admises... à condition que ça n'engage pas de moyens supplémentaires. Le choix est donc... restreint, dirons-nous, concernant la mise en place...
Pour le reste, je n'ai toujours rien compris. Comment ça, je ne fais pas non plus l'effort de comprendre ?

pourvu que j'aie ENFIN un poste en lycée, pourvu que j'aie enfin un poste en lycée, pourvu que....
L'AP de lycée est clairement non disciplinaire, non appuyé sur le programme et non structuré sur les divisions.
Willkommen cheers
Il y a des lycées qui font une AP disciplinaire, qui reprend le programme et qui se fait en classe avec le professeur de la discipline.

Ils ont probablement raison. Il suffit de voir que dans les modules proposés par le ministère pour l'AP, il y a des mythes pédagogiques dont on sait qu'ils sont complètement faux depuis des années. Mieux vaut faire du disciplinaire dont on maîtrise le contenu que ce genre de truc:
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/97/3/LyceeGT_Ressource_AP_Developper-memoire-technique-memorisation_sequence1_215973.pdf
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/97/5/LyceeGT_Ressource_AP_Developper-memoire-technique-memorisation_sequence2_215975.pdf


Ne cherchez pas à me persuader, c'est fait depuis longtemps (nous avons d'ailleurs réussi à faire un peu évoluer notre direction sur une partie des heures de seconde). Je n'ai fait que rappeler la "philosophie" de l'AP-Chatel.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Isis39 le Dim 20 Déc 2015 - 14:27
@Rabelais a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rabelais a écrit:Mon cher collègue Elyas:
1) Pour information, le gouvernement a conçu un programme de grammaire et de lecture précis et détaillé, correspondant à quelques items du socle, les autres items relevant de la méthodologie et du soutien/ différenciation , ce qu'on nous propose de travailler " en décroché" en AP alors qu'il etait judicieusement inclus dans la conception de nos cours.
Dans notre académie, nous n'aurons pas forcement nos classes , nous ne travaillerons pas nos progressions disciplinaires  mais comme tu le préconises, des compétences.
Le problème vient , non pas de l'AP en lui-même, mais plutot de la réduction d'horaires qu'il implique : il  va à l'encontre de ce qu'on nous demande depuis des années , à savoir construire des séquences qui lient tous les items du socle pour " donner du sens " aux apprentissages.
2) pour rappel, je joins une partie du décret d'application régissant l'AP en Lycee ...qui ressemble étrangement à ce qu'on nous demandera de faire l'an prochain ( dans mon établissement, je ne me permettrais pas d'inferer qu'il en sera ainsi au niveau national)
Contenus de l'AP en Lycee:
L'accompagnement personnalisé comprend des activités coordonnées de soutien, d'approfondissement, d'aide méthodologique et d'aide à l'orientation, pour favoriser la maîtrise par l'élève de son parcours de formation et d'orientation. Il prend notamment la forme de travaux interdisciplinaires.
L'accompagnement comprend, à l'initiative des équipes pédagogiques, des activités comportant notamment :
- le travail sur les compétences de base : compréhension du travail attendu et organisation personnelle pour y répondre, expression et communication écrites et orales, prise de notes, analyse et traitement d'une question, capacité à argumenter, recherche documentaire, maîtrise et utilisation responsable des technologies de l'information et de la communication, activités contribuant au renforcement de la culture générale (conférences), aide méthodologique à l'écrit comme à l'oral, etc. ;
- les travaux interdisciplinaires : thèmes de travail choisis par les élèves ou les professeurs ; projets individuels ou collectifs ;
- la construction d'un parcours de formation et d'orientation .
Les différentes formes et modalités de l'accompagnement personnalisé peuvent être proposées aux élèves, selon l'évolution des besoins de ces derniers, à des moments et à des rythmes différents tout au long de leur scolarité.
Je ne doute pas que tu ne saches pas lire .

3) je suis ,non pas blessée , parce que je ne me suis jamais sentie incompétente , mais plutôt interloquée par ton manque de savoir -vivre ( il faudra travailler le vivrensemble si tu veux nous convaincre) et ton incapacité à admettre un autre point de vue que le tien.
Nous t'écoutons et tentons de discuter.

Je cite un extrait significatif de la charte :
1.3. Respect mutuel des interlocuteurs entre eux, et envers des personnes extérieures
Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs. Les injures et termes grossiers sont formellement interdits. L'ironie et l'humour sont bien sûr autorisées, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. En particulier, aucune menace de mort ou de violence physique, même formulée sur le ton de l'ironie, ne peut être admise sur le forum. Les attaques personnelles et les critiques ad hominem, envers un membre de neoprofs ou une personne extérieure au forum, sont quant à elles considérées comme déplacées, à partir du moment où elles sont excessives, répétées, et sans motivation sérieuse, et/ou si elles tournent à l'acharnement, au conflit personnel ou au dénigrement arbitraire d'une personne.
La modération de Néoprofs condamne naturellement l'expression de propos injurieux envers une personne ou envers une catégorie plus vaste (groupes de personnes tels que : fonctionnaires, élèves, professeurs, parents, inspecteurs, encadrement, communautés, syndicalistes, etc.). De tels propos sont interdits, et la modération se désolidarise expressément de la publication de tels propos par un membre. De même, la répétition de critiques infondées ou le dénigrement systématique envers un groupe de personnes n'est pas autorisé.
Si un membre ou un lecteur découvre sur le forum des propos litigieux, et en particulier injurieux, il doit les signaler dès que possible en envoyant un MP à la modération ou un mail à l'adresse neoprofs@yahoo.fr.

1.4. Désaccords et conflits
Le forum général n'est pas là pour donner lieu à des disputes entre membres. S'il y a un vif désaccord entre deux membres, le conflit doit être traité - et si possible résolu - par échange de messages privés entre les membres concernés. En cas de désaccord ou de problème particulier entre deux membres, il est rappelé que tout utilisateur a la possibilité d'ignorer le membre de son choix, en utilisant les fonctionnalités adéquates dans l'onglet "Profil" de son compte. En cas de conflit entre deux utilisateurs, ou entre un utilisateur et un modérateur, l'utilisateur concerné contacte l'utilisateur ou le modérateur concerné par message privé. Si un membre se sent insulté ou fortement blessé par un message posté sur le forum général, il doit en prévenir un modérateur ou un médiateur, et non répondre sur le forum général en surenchérissant. Les messages sur le forum général consacrés à ce genre de dispute pourront être supprimés par l'équipe de modération, de sa propre initiative ou sur demande des membres concernés. En cas de question ou remarque sur la modération, le membre concerné doit contacter un modérateur par MP (cf. article 2.2.F.)

Je suis très étonnée que tu ne subisses pas un ban.
J'espère que ton statut ne t'assurera pas une immunité diplomatique , d'autres ont été sanctionné pour moins que cela et je t'interdis formellement de proférer encore des propos diffamatoires à mon encontre.

Alors que ceux qui traitent les pro-réforme de jaunes en appelant à les tondre n'en ont pas ?

Je n'en sais rien, ceci est une affaire qui ne concerne pas les querelles anti/ pro réforme mais des propos qui n'ont pas lieu d'être, tous sujets de discussion confondus.
Je ne pense pas que vous puissiez supporter vous-même  d'être qualifiée d' " incompétente " sur un forum publique .

Si cela concerne la querelle anti/pro réforme, sur un autre fil. Vous demandez le ban parce qu'Elyas vous taxe d'incompétence ? D'autres utilisent les termes de jaunes, de collabos, appellent à la tonte mais là, pas de ban. Alors permettez-moi de douter de la neutralité de ce forum.
Je pense que je ne vais plus y mettre les pieds. Car si l'on n'est pas d'accord avec la majorité ici, il faut juste accepter d'en prendre plein la tête, et il faudrait dire merci.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Rabelais le Dim 20 Déc 2015 - 14:31
Même pas: sur ce fil, il s'agissait de comparer les choix de modalités d'organisation de l'AP et de signifier que dans mon académie et les différents ETB, l'AP au College prendrait l'an prochain la même forme que dans mon précédent lycée , textes à l'appui.
Et Bing, me voilà taxée d'incompétence, ce qui, contrairement à la taxation de "jaune" , touche à mes compétences professionnelles, pas à un état d'esprit assumé sur un forum.
Tu peux le comprendre, je pense. Very Happy

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
Contenu sponsorisé

Re: L'AP, pour travailler nos programmes, ou pas ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum