Situation délicate - accusations envers surveillant

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Caspar Goodwood le Sam 12 Déc 2015 - 14:06

Essaie quand même d'y aller doucement, genre: "ça se passe bien aves les Tles Z, parce que je trouve que certains sont un peu pénibles...", cela laisse une porte de sortie à la collègue.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par mamieprof le Sam 12 Déc 2015 - 14:25

@Daphné a écrit:
@nuages a écrit:
@Camille87 a écrit: c'est le bordel absolu, que les élèves rient, se lèvent, rotent pendant le devoir...
Quel comportement pour des élèves de terminale qui vont passer le bac! A ta place je n'interviendrais pas car je ne crois pas une seconde qu'un surveillant puisse les inciter à se conduire ainsi. Ce n'est pas ton rôle d'intervenir . C'est trop facile d'accuser ce surveillant alors que ce sont ces grands élèves qui ont un comportement irresponsable.

Si c'est vrai ce n'est pas possible que le CDE ne soit pas du tout au courant, ou la vie scolaire.
C'est à eux de régler le problème.

L'an dernier on en avait un comme cela qui déconnait pendant les DST de terminale
Il s'est fait virer mais pour montrer son mécontentement il est arrivé pour ses derniers jours de travail (inscription des futurs élèves de seconde) en bermuda de plage, tongs, avec de gros écouteurs fluo autour du cou... je ne vous dit pas la tête des parents... le cpe l'a dégagé avant la fin...

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par nuages le Sam 12 Déc 2015 - 14:31

@Camille87 a écrit: il y aurait du bordel chez ma collègue de lettres, et l'élève parle même d'un manque de respect inadmissible à l'égard du professeur
Savent-ils que le coefficient de littérature est 4 au bac en TL ? Ils sont vraiment irresponsables!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par gauvain31 le Sam 12 Déc 2015 - 14:33

A mon époque c’étaient les professeurs eux-mêmes qui surveillaient les devoirs surveillés de TS du samedi matin.Et dans un de mes premiers lycées qui ouvrait aussi le samedi matin, les professeurs faisaient la surveillance ... mais ils se relayaient. Pourquoi ne pas les surveiller toi-même ou changer régulièrement d'AED ?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Stered le Sam 12 Déc 2015 - 14:37

J'ai eu un cas quelque peu similaire récemment : des élèves sont venus se plaindre qu'un surveillant les affuble de surnoms insultants (en lien avec leurs origines ou leur physique). J'ai été en parler avec la CPE. Les faits ayant été reconnus et expliqués, sinon justifiés, le surveillant a eu une remise au point avec sa hiérarchie et semble depuis avoir compris qu'il fallait s'en tenir à son rôle d'adulte. Certains ont du mal à se positionner.

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par CarmenLR le Sam 12 Déc 2015 - 14:39

@gauvain31 a écrit:A mon époque c’étaient les professeurs eux-mêmes qui surveillaient les devoirs surveillés de TS du samedi matin.Et dans un de mes premiers lycées  qui ouvrait aussi le samedi matin, les professeurs faisaient la surveillance ... mais ils se relayaient. Pourquoi ne pas les surveiller toi-même ou changer régulièrement d'AED ?

Budget, cher ami, budget...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par CarmenLR le Sam 12 Déc 2015 - 14:42

@Stered a écrit:J'ai eu un cas quelque peu similaire récemment : des élèves sont venus se plaindre qu'un surveillant les affuble de surnoms insultants (en lien avec leurs origines ou leur physique). J'ai été en parler avec la CPE. Les faits ayant été reconnus et expliqués, sinon justifiés, le surveillant a eu une remise au point avec sa hiérarchie et semble depuis avoir compris qu'il fallait s'en tenir à son rôle d'adulte. Certains ont du mal à se positionner.

Surveillant à élève mineure "T'as un super beau cul ! " ---> convoqué, reconnaissance des faits, et viré !


Dernière édition par CarmenLR le Sam 12 Déc 2015 - 14:43, édité 1 fois

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Caspar Goodwood le Sam 12 Déc 2015 - 14:42

@CarmenLR a écrit:
@gauvain31 a écrit:A mon époque c’étaient les professeurs eux-mêmes qui surveillaient les devoirs surveillés de TS du samedi matin.Et dans un de mes premiers lycées  qui ouvrait aussi le samedi matin, les professeurs faisaient la surveillance ... mais ils se relayaient. Pourquoi ne pas les surveiller toi-même ou changer régulièrement d'AED ?

Budget, cher ami, budget...

J'allais le dire, s'il est prévu que dans ce lycée ce sont les AED qui surveillent les DS on ne va pas faire des heures sup gratuites.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Stered le Sam 12 Déc 2015 - 15:22

@CarmenLR a écrit:
@Stered a écrit:J'ai eu un cas quelque peu similaire récemment : des élèves sont venus se plaindre qu'un surveillant les affuble de surnoms insultants (en lien avec leurs origines ou leur physique). J'ai été en parler avec la CPE. Les faits ayant été reconnus et expliqués, sinon justifiés, le surveillant a eu une remise au point avec sa hiérarchie et semble depuis avoir compris qu'il fallait s'en tenir à son rôle d'adulte. Certains ont du mal à se positionner.

Surveillant à élève mineure "T'as un super beau cul ! " ---> convoqué, reconnaissance des faits,  et viré !

On n'en était pas à ce stade Smile
Il s'est "amusé" à donner des surnoms à certains (pas forcément méchants, à la base, même si ce n'est pas normal), les élèves concernés en riaient. Et puis ça a pris de l'ampleur et s'est devenu beaucoup moins bon enfant. Surtout qu'avec certains ado, on tape vite où ça fait mal, même et surtout sous couvert d' "humour"...

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Caspar Goodwood le Sam 12 Déc 2015 - 15:28

Il y a toujours un fond de vérité dans l'humour de toute façon et on peut aussi rire de son propre surnom pour prouver justement qu'on a le sens de l'humour, ça ne veut pas forcément dire qu'on est content de son sobriquet.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Camille87 le Sam 12 Déc 2015 - 15:42

Pour ce qui est de surveiller moi-même les devoirs, non, je ne vais pas faire 4h sup bénévoles et venir le samedi matin ; )

J'ai répondu à l'élève en lui disant d'aller rencontrer elle-même la CPE (et que je l'accompagnerais volontiers si elle le souhaite), et s'agissant de l'incident avec la collègue, de s'entretenir également avec elle.

Elle m'a répondu, rassurée d'avoir été entendue (je lui ai indiqué qu'elle était tout à fait en droit d'exiger des conditions de travail normales), et m'a spontanément (je n'avais rien demandé) expliqué la nature de l'incident avec la collègue de lettres: celle-ci, poussée à bout par la classe, aurait "pris en otage" la classe (en fermant la porte à clé, les empêchant de sortir à la fin de l'heure). : ( Pas drôle...Cette collègue s'était déjà plainte de la classe, comme toute l'équipe en fait (et moi je les ai 10h par semaine, donc je sais le déplaisir qu'il y a à leur enseigner...), mais je ne savais pas qu'il en allait de questions disciplinaires. Avec moi ils se tiennent, heureusement...pour l'instant.




Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Caspar Goodwood le Sam 12 Déc 2015 - 15:49

C'est sûr que fermer la porte à clés, ce n'est pas une bonne idée...Pour le reste, tu as fait ce qu'il fallait, il faut que ça suive son cours.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Gryphe le Sam 12 Déc 2015 - 17:05

Pour l'histoire du surveillant, j'irais prévenir moi-même la direction et le CPE.
Si les faits décrits sont vrais, le CDE devrait avoir quelques coups de fil de parents de toute façon.
Laser dans les yeux = c'est grave.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/01/17/21865-pointeurs-laser-dangereux-pour-yeux

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Caspar Goodwood le Sam 12 Déc 2015 - 17:07

Ils ne sont pas interdits ces lasers d'ailleurs?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par archeboc le Sam 12 Déc 2015 - 19:25

@Caspar Goodwood a écrit:Ils ne sont pas interdits ces lasers d'ailleurs?

Mon propre pointeur laser, ou bien encore le laser d'un scanner 3D sont normalement d'une puissance qui ne peut provoquer aucun dommage physique. Tout au plus peuvent-ils, parait-il, fusiller certaines diodes sensibles.

Il y a des classes de laser : https://www.apinex.com/det/classification_des_lasers.html

Mais c'est vrai qu'il est plus facile sur internet d'acheter un laser de classe 5 qu'un de classe 1.

(tout cela est hors sujet : quelque soit la classe, pointer un laser vers le visage est agressif, et totalement déplacé).

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Gryphe le Sam 12 Déc 2015 - 20:29

@archeboc a écrit:Mon propre pointeur laser, ou bien encore le laser d'un scanner 3D sont normalement d'une puissance qui ne peut provoquer aucun dommage physique.
(tout cela est hors sujet : quelque soit la classe, pointer un laser vers le visage est agressif, et totalement déplacé).

[Suite du HS : il y a aussi certaines personnes plus sensibles que d'autres à ce genre de choses.
Quand je me prends un flash de photocopieur dans les yeux, j'en ai pour une bonne demi-heure à m'en remettre.]

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Reine Margot le Sam 12 Déc 2015 - 20:47

La situation est délicate car il n'est pas possible de parler au surveillant de front comme à un subordonné. Mais il est possible de passer discrètement devant la salle en question pour vérifier le bruit et de toucher un mot au CPE, lui faisant entendre que décidément il y avait bien du bazar dans la permanence salle truc à telle heure..

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Kapellmeister le Sam 12 Déc 2015 - 23:45

@CarmenLR a écrit:
@Stered a écrit:J'ai eu un cas quelque peu similaire récemment : des élèves sont venus se plaindre qu'un surveillant les affuble de surnoms insultants (en lien avec leurs origines ou leur physique). J'ai été en parler avec la CPE. Les faits ayant été reconnus et expliqués, sinon justifiés, le surveillant a eu une remise au point avec sa hiérarchie et semble depuis avoir compris qu'il fallait s'en tenir à son rôle d'adulte. Certains ont du mal à se positionner.

Surveillant à élève mineure "T'as un super beau cul ! " ---> convoqué, reconnaissance des faits,  et viré !

Ouaf, broutilles que cela, dans mon magnifique établissement !

Spoiler:
Chez nous, il y en a eu un qui a été viré parce qu'il couchait avec (au moins) une élève de 3e et parce qu'il envoyait des photos de lui dans le plus simple appareil à d'autres élèves (de 3e et de 4e, il ne semble pas qu'il soit allé les chercher jusqu'en 5e, tout de même), et leur demandait des photos d'elles dans la même tenue.

Je vous rassure, il n'a pas été que viré, il lui est arrivé un peu (voire beaucoup) plus que ça par la suite.

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Alyki le Sam 12 Déc 2015 - 23:59

affraid affraid affraid affraid affraid OMG !

_________________
Ἐρωτηθεὶς δὲ τί δεῖ μάλιστα μανθάνειν τοὺς ἐλευθέρους παῖδας, « Ταῦτ´ » ἔφη « ὅσαπερ ἂν αὐτοὺς ὠφελήσειεν ἄνδρας γενομένους. »

Interrogé sur ce qu'il valait mieux apprendre à des enfants libres, (Léotychidas) dit "ce qui pourra leur servir lorsqu'ils seront devenus des hommes" - Apophtegme laconien.

Alyki
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par roxanne le Dim 13 Déc 2015 - 8:54

J'ai connu un surveillant qui dealait, tout était à portée de main, facile.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Tatane78 le Mer 16 Déc 2015 - 13:45

Il faut en parler au CPE, c'est lui qui commande aux AED.

Ne pas aller voir directement le surveillant directement et ne pas non plus en parler au CDE car il y a fort à parier qu'il te dira d'aller voir le CPE...

Tatane78
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par User5899 le Mer 16 Déc 2015 - 14:02

@Camille87 a écrit:Bonjour à tous,

Je suis très embêtée: une élève (une excellente élève, honnête, bref dont je n'ai aucune raison de remettre la parole en doute) m'écrit aujourd'hui un mail où elle fait remonter des informations relatives à ce qu'il se passe pendant les devoirs surveillés (devoirs de 4h le samedi matin, elle est en terminale). Elle écrit qu'il est impossible à la classe de composer dans des conditions normales, dans la mesure où le surveillant "amuse la galerie", "met de la musique fort", "met un laser dans les yeux des élèves", "rit avec les élèves", "prend les gâteaux d'une élève", et j'en passe. Elle raconte que c'est le bordel absolu, que les élèves rient, se lèvent, rotent pendant le devoir...

Elle ne cite pas le nom du surveillant, ni le nom des élèves qui mettent le bazar et me demande de l'aide (je suis la prof principale de la classe). Que faire ? Au début, j'ai immédiatement pensé à remonter l'info au proviseur adjoint, mais je n'ai aucune envie non plus d'être dans la calomnie. Est-ce que j'ai des scrupules qui n'ont pas lieu d'être ? Je me dis qu'après tout, je ne fais que transférer une info, je ne juge pas de son exactitude. Mais ça me gêne cependant. Peut-être est-ce que je devrais aller d'abord voir tous les surveillants les uns après les autres pour leur faire part de ce que m'a dit l'élève ? Mais en même temps est-ce à moi de gérer cela ? Je ne suis que leur collègue, pas leur supérieure....

Ca se sait depuis longtemps que c'est pas une ambiance de grand sérieux pendant les devoirs surveillés, mais là je tombe des nues (si ce que l'élève dit est exact), car j'imaginais que ce n'était que quelques élèves qui bavardaient, pas un surveillant qui encourageait le bordel....L'histoire de la musique et du laser, je la trouve hallucinante.

Que feriez-vous ?
En tout cas, jamais je ne corrigerai un devoir surveillé par un AED ou certains de mes collègues...
Faites remonter l'info à la direction. Une élève se plaint de quelque chose que vous n'organisez pas, l'organisateur et responsable doit avoir la plainte. Et lui aura les moyens d'enquêter. Ne dites rien aux AED en attendant.
@Norman Bates a écrit:Je demanderais peut-être également à la classe de bien vouloir travailler dans le silence, voire de demander poliment au surveillant de bien vouloir arrêter la musique, par exemple. Ils sont suffisamment grands pour essayer de se responsabiliser également. Et si le surveillant ne les laisse pas travailler, voire vole leurs gâteaux, ils peuvent tout de même aller se plaindre.
N'est-ce pas ce que fait cette élève ?
@nuages a écrit:
@Camille87 a écrit: c'est le bordel absolu, que les élèves rient, se lèvent, rotent pendant le devoir...
Quel comportement pour des élèves de terminale qui vont passer le bac! A ta place je n'interviendrais pas car je ne crois pas une seconde qu'un surveillant puisse les inciter à se conduire ainsi.
Vous êtes sacrément naïve. Faut voir ce qu'on recrute quand on est à 100 km du siège de l'académie...
@nuages a écrit:
@Camille87 a écrit: il y aurait du bordel chez ma collègue de lettres, et l'élève parle même d'un manque de respect inadmissible à l'égard du professeur
Savent-ils que le coefficient de littérature est 4 au bac en TL ?  Ils sont vraiment irresponsables!
Aux trois derniers devoirs en T L, j'ai eu 66% de copies blanches. 3 élèves ont lu Madame Bovary. Faut dire qu'à l'EAF, la moitié de la classe, composée d'analphabètes notoires, a été notée entre 14 et 20 (l'autre moitié, Ô divine surprise, entre 3 et 11...), donc pourquoi bosser ? Bien gentilles, les coconnes, mais lire un livre ? Mais pourquoi ?
@Gryphe a écrit:Quand je me prends un flash de photocopieur dans les yeux, j'en ai pour une bonne demi-heure à m'en remettre.
Ca y est, j'ai un flash de toi en train d'essayer de photocopier une partie précise de ton anatomie et n'étant pas prête à temps lol! mdr
@Reine Margot a écrit:La situation est délicate car il n'est pas possible de parler au surveillant de front comme à un subordonné.
Mouahahaha mdr
Il a une agreg, peut-être ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Camille87 le Mer 16 Déc 2015 - 14:52

Les suites: je suis allée voir la CPE qui a convoqué l'élève afin de recueillir son témoignage. J'ai par la suite revu la CPE, et j'avoue être quelque peu dubitative: la CPE n'est pas étonnée (ce surveillant était réputé pour ne pas être des plus matures) par ce qui est dit; ses mesures sont, je trouve, extrêmement légères: elle a changé le surveillant de classe. Ou comment transférer le problème ailleurs (même si peut-être ma classe était partie du problème).

J'hésite à aller voir le chef d'établissement, mais en même temps je n'ai pas à juger les mesures prises par le CPE, donc bon je pense que je vais laisser couler. Ethique de conviction versus éthique de responsabilité (enfin ici d'irresponsabilité et de lâcheté sans doute...). Ce sont les vacances dans deux jours, ça joue aussi.....

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par Reine Margot le Mer 16 Déc 2015 - 14:55

Cripure a écrit:de photocopier une partie précise de ton anatomie et n'étant pas prête à temps lol! mdr
@Reine Margot a écrit:La situation est délicate car il n'est pas possible de parler au surveillant de front comme à un subordonné.
Mouahahaha mdr
Il a une agreg, peut-être ?

Non, c'est juste que c'est le CPE qui est en charge des surveillants, les profs n'ont pas à leur donner de consignes, ce ne sont pas des subordonnés, c'est tout.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Situation délicate - accusations envers surveillant

Message par User5899 le Mer 16 Déc 2015 - 17:08

@Reine Margot a écrit:
Cripure a écrit:de photocopier une partie précise de ton anatomie et n'étant pas prête à temps lol! mdr
@Reine Margot a écrit:La situation est délicate car il n'est pas possible de parler au surveillant de front comme à un subordonné.
Mouahahaha mdr
Il a une agreg, peut-être ?

Non, c'est juste que c'est le CPE qui est en charge des surveillants, les profs n'ont pas à leur donner de consignes, ce ne sont pas des subordonnés, c'est tout.
Ce ne sont plus des pions. Ils sont associés à certains enseignements sous la responsabilité des enseignants. Et en l'espèce, même si pour ce qui me concerne, ça ne se présentera pas, concernant la surveillance des devoirs, ce sont les consignes des enseignants qui s'appliquent, et certainement pas celles des CPE, si tant est qu'ils en donnent (parce que certains, hein... Bon, c'est Noël... Suspect).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum